"La crise du coronavirus montre qu'il est temps d'abolir la famille" [sic] espagnol/français)

Aller en bas

"La crise du coronavirus montre qu'il est temps d'abolir la famille" [sic] espagnol/français) Empty "La crise du coronavirus montre qu'il est temps d'abolir la famille" [sic] espagnol/français)

Message  Monique Mar 07 Avr 2020, 10:38 am

"La crise du coronavirus montre qu'il est temps d'abolir la famille" [sic].

Dit " Open Democracy ", une plateforme financée par George Soros.


A bas les masques. La pandémie actuelle a au moins la vertu de faire parler l'ennemi. Nous le savions, mais maintenant ils sont là, à dire avec toutes les lettres ce qu'ils ont l'intention de faire, ce qu'ils recherchent. Ils ne veulent pas seulement détruire la nation, l'identité, les sexes... Ils veulent aussi détruire la famille. Des rats charognards ! Le texte que nous reproduisons ne mérite aucun autre commentaire. Cela rend les choses très claires. Il faut cependant qu'un bol soit placé à côté. Pour les vomissements.

Nous nous en souvenons : Open Democracy, avec ses allégations "anticapitalistes" incluses (certaines personnes naïves y croient encore), est un journal financé par les fondations de George Soros, dont la principale s'appelle Open Society. D'autres organisations "philanthropiques" telles que la Fondation Ford, Atlantic Philanthropies, le Rockefeller Brothers Fund et le Joseph Rowntree Charitable Trust participent également à ce programme.

 
Au moment où nous écrivons ces lignes, l'humanité est sans aucun doute entrée dans le temps de la Couronne.

   Dans l'espoir d'"aplatir la courbe" de la pandémie, de larges secteurs de la société ont adopté des pratiques de réduction de la contagion connues sous le nom de "distanciation sociale" et de "confinement à domicile".

   Les réseaux sociaux et les médias sont inondés de chroniques de ces pratiques, dont beaucoup sont, à juste titre, anxieuses, choquées et désespérées, en raison de la perte de revenus ou de la peur de la maladie de leurs proches. Cependant, beaucoup de ces messages sont au contraire humoristiques, excitants, expriment la joie de ne pas avoir à travailler et sont remplis de la créativité comique de ceux qui sont obligatoirement confinés à la maison.

   Il est vrai que des sentiments écofascistes ont été exprimés [sic] et que des appels ont été lancés pour que l'État exerce un contrôle autoritaire sur la situation, mais l'entraide a également proliféré : des produits d'épicerie et de désinfection pour les personnes immunodéficientes ; des kits de soins pour enfants et d'injection sûre pour les "travailleurs du sexe" [lire "prostituées" et "arnaqueurs"] et les toxicomanes ; [lire "drogues"] des exemptions de co-paiement ; des moratoires sur les expulsions ; des suppressions de loyer ; et des efforts pour assurer un abri aux sans-abri. Ce dernier point soulève notamment la question de la réponse à la pandémie, qui pour la plupart semble incontestable : les ménages privés.

   Il semble que les foyers nucléaires soient ceux où l'on s'attend intuitivement à ce que nous nous retirions pour éviter la propagation de la maladie. "Rester à la maison" est en quelque sorte censé nous garder en bonne santé. Mais cela pose plusieurs problèmes, comme peut le découvrir toute personne encline à la réflexion critique (même pour un instant) : des problèmes qui pourraient se résumer à la mystification de la forme du couple ; la romanisation de la parenté et la désinfection d'un espace fondamentalement dangereux comme la maison privée.


A SUIVRE...


"La crise du coronavirus montre qu'il est temps d'abolir la famille" [sic] espagnol/français) P-1-soros
Monique
Monique

Nombre de messages : 12275
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"La crise du coronavirus montre qu'il est temps d'abolir la famille" [sic] espagnol/français) Empty Re: "La crise du coronavirus montre qu'il est temps d'abolir la famille" [sic] espagnol/français)

Message  Monique Mer 08 Avr 2020, 8:29 am

Comment un domaine défini par les asymétries de pouvoir des tâches domestiques peut-il être bénéfique pour la santé (le travail de reproduction est une tâche fortement liée au genre), de loyer et d'hypothèque, de propriété foncière, d'éducation patriarcale et (souvent) d'institution du mariage? Après tout, c'est dans ces foyers standards où tout le monde sait, mais ne le dit jamais, que la plupart des violences terrestres sont enracinées: l'OMS (Organisation mondiale de la santé) qualifie la violence domestique de «violence la plus répandue mais les moins dénoncés des droits de l'homme ».

Il ne fait aucun doute que les personnes homosexuelle (lire: gays, lesbiennes et travestis) et féminisées, en particulier les très vieilles et les très jeunes, ne sont pas en sécurité là-bas: leur épanouissement dans le foyer capitaliste est l'exception, pas la règle. Il s'ensuit que, après un examen plus approfondi, les termes "éloignement social" et "confinement à domicile" semblent être importants à la fois pour ce qu'ils ne disent pas (c'est-à-dire pour ce qu'ils supposent et avalent) et pour ce qu'ils font. Limitez-vous à quel endroit ... et avec qui? Distance de qui ... ou de tout le monde mais qui?

Mais le premier et le plus grave problème de l’ordre de rester à la maison est tout simplement le suivant: tout le monde n’a pas accès à un logement privé. Et, pour y remédier, il existe au moins deux façons alternatives: partager et occuper. Dans un défi éthique aux directives de l'État, les voisins relativement immunisés de nombreuses villes ont volontairement ouvert leurs maisons aux personnes exposées et malades, jugeant que le devoir de solidarité du quartier avec les expulsés est plus urgent que l'impératif d'éviter la contagion.

Pendant ce temps, en occupant et en vivant dans des maisons ("auto-quarantaine en cours", indique un panneau dans la fenêtre d'une mère), Mères 4 logements ouvre la voie pour contrer la gentrification en Californie et établir une approche du logement de droite humain de base.


A SUIVRE...
Monique
Monique

Nombre de messages : 12275
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum