"La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)

Aller en bas

"La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)  Empty "La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)

Message  Monique Mar 10 Mar 2020, 10:11 am

"La nouvelle liturgie et la vérité révélée." Selon les critères des théologiens d'Europe.

Par Mgr Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 !!!)


Après un article paru dans un journal romain, le 16 mai de l'année pénible de 1969, lorsque nous avons réalisé les premières réactions provoquées dans le monde catholique que le nouvel "Ordo Missae", qui seulement à cette époque a été promulgué et qui entrerait en vigueur le 30 novembre de la même année, d'innombrables lettres ont émergé, en particulier de prêtres, reflétant l'angoisse catholique. Ces dernières semaines, en plus, j'ai rencontré de nombreux membres du clergé séculier et régulier et, par conséquent, je peux affirmer, en pleine conscience de ce que je dis, que je n'ai pas trouvé un seul prêtre jusqu'à présent, je ne dis pas satisfait, mais pas même résigné, devant les nouvelles dispositions visant à détruire le peu qui reste de la sainte messe.

La promulgation d'un nouvel "ordo" - c'est-à-dire l'abandon du vénérable Missel romain, pour le remplacer par un nouveau Missel, dont l'orthodoxie de nombreux théologiens illustres ont de grandes réserves - est un fait qui a provoqué un véritable drame dans les consciences sacerdotales.



A SUIVRE ... La destruction progressive de la liturgie


http://vocesprofeticas.blogspot.com/2011_07_06_archive.html


Dernière édition par Monique le Ven 24 Avr 2020, 9:05 am, édité 2 fois
Monique
Monique

Nombre de messages : 11418
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)  Empty "La nouvelle liturgie et la vérité révélée", par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!) espagnol/français)

Message  Monique Sam 14 Mar 2020, 9:11 am

La destruction progressive de la liturgie.


La destruction progressive de la liturgie est, malheureusement, une réalité largement connue, bien que mal appréciée, par les prêtres et les laïcs. En moins de cinq ans, les structures millénaires de ce Culte divin, qui, pendant des siècles, avait été considéré comme "l'œuvre de Dieu", ont été démantelées.


Elle a commencé avec l'abolition du latin, perpétrée de manière frauduleuse. Le Conseil, en effet, s'exprime clairement : "l'usage de la langue latine doit être préservé" (art. 36 de la Const. Sacrosantum Concilium, accordant toutefois l'usage des langues vernaculaires, dans certains cas et dans certaines parties du rite). Mais, en réalité, sans tenir compte de l'autorité du Conseil, le latin a été pratiquement supprimé partout.en toutes occasions et dans toutes les parties du rite. La langue de l'Église a été abandonnée, même dans les offices liturgiques, qui ont un caractère international.


Aujourd'hui, l'objectif est de mettre en évidence l'universalité de l'Église en utilisant le plus grand nombre possible de langues différentes dans l'Office divin. Le résultat évident et tragique a été de rendre incompréhensibles - sauf pour la polyglotte - toutes les parties du rite, dites dans des langues autres que la sienne. C'est la Pentecôte à l'envers. À Jérusalem, les multitudes "ex omni natione quae sub coelo est", "de toutes les nations sous le ciel", comprenaient les apôtres, qui ne parlaient qu'une seule langue ;  aujourd'hui, au contraire, les prêtres parlent dans les rites sacrés toutes les langues et personne ne comprend rien, sauf ceux qui ont la même langue ou le même dialecte. Au lieu de la Pentecôte, il serait préférable de parler de Babel.


A SUIVRE...

"La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)  Torrebabel
Monique
Monique

Nombre de messages : 11418
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)  Empty Re: "La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)

Message  Monique Mer 18 Mar 2020, 12:44 pm

Ces dernières années, nous avons assisté à l'élimination des manifestations et des gestes sublimes de piété et de culte, tels que "les signes de la croix", "les baisers à l'autel", qui est le symbole du Christ, "les génuflexions", etc. -des gestes et des manifestations que le secrétaire de la commission chargée de la "réforme liturgique", le père Hannibal Bugnini, a osé qualifier publiquement d'"anachroniques" et de "fastidieuses" (sic).


Au lieu de cela, ils voulaient nous imposer un rite vulgaire, bruyant et confus qui était très fastidieux. Ces changements ont été hypocritement justifiés sous prétexte d'éviter l'irritation et le mécontentement des fidèles - dont beaucoup, après ce désastreux 7 mars, n'ont plus jamais mis les pieds dans l'Église. Et ils n'hésitent pas à proclamer un "succès" lorsqu'ils ont réussi à obtenir d'une partie des fidèles (peu nombreux, en fait), la répétition mécanique de formules que la routine a déjà rendues inexpressives et totalement inefficaces.


Nous avons été les spectateurs sourds de l'introduction dans nos églises de parodies dégoûtantes de textes sacrés sur des rythmes de cabaret et accompagnés d'instruments typiques des centres de vice.


A SUIVRE...

"La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)  A051_SalesianMass"La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)  A051_JesuitMassWales
Monique
Monique

Nombre de messages : 11418
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)  Empty Re: "La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)

Message  Monique Mer 25 Mar 2020, 11:12 am

Le grand instigateur et propagandiste de ces soi-disant " messes de jeunesse " ( ?) est sans aucun doute, le père Hannibal Bugnini. On dit en effet que lors d'une réunion tenue dans le Vicariat de Rome, pour tenter de réprimer et de critiquer le triste cas de la "Messe du Yé Yé", qui était célébrée chaque dimanche dans l'église de San Alejo Falconieri, le père Bugnini, avec une impudence incroyable, a défendu au contraire l'urgence d'étendre ce "procès" à d'autres groupes de jeunes. Dans ce bâtiment, le cardinal-vicaire de Rome, Angelo Dell' Acqua, s'est opposé à cette proposition insensée. Mais Bugnini, en dépit de cette opposition, finit par triompher, répandant partout son exposition sacrilège.


"Bugnini et son équipe de liturgistes, la liturgie est maintenant en pagaille,
dégradée, dégénérée et désacralisée. Dans "certaines messes", il ne manque plus que la nudité pour les rendre plus romantiques. Mais il se pourrait bien que "pour attirer les jeunes", on en arrive là aussi, puisque, dans une église de Paris, il y a eu récemment une "soirée biblique", avec des ballets interprétés, selon les circonstances, par des Noirs à moitié nus.


A SUIVRE... Satan est reconnaissant au père Hannibal Bugnini.


"La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)  EL%2BMALO%2BY%2BEL%2BMAS%2BMALO_thumb%255B1%255D
Monique
Monique

Nombre de messages : 11418
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)  Empty Re: "La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)

Message  Monique Mer 01 Avr 2020, 10:13 am

Satan est reconnaissant au père Hannibal Bugnini.


La réussite complète du diable sera alors parfaite. En tout cas, je crois que Satan a une immense gratitude envers le père Bugnini, ce religieux qui, pendant le pontificat de Jean XXIII - il est bon de ne pas l'oublier - a été expulsé de l'Université pontificale du Latran et d'autres Athénées, où il enseignait la liturgie, précisément à cause de ses idées iconoclastes ; c'est ce religieux qui, maintenant, d'une manière étrange et inexplicable, est venu occuper le secrétariat de la Congrégation pour le Culte divin.


Lors du Synode épiscopal d'octobre 1967, le Père Bugnini a présenté aux évêques un essai sur la "Messe réformée", qu'il a qualifié de "normative" et le fait est bien connu - cet essai n'a pas été approuvé par les Pères. Nous ne savons pas si les évêques ont été consultés plus tard par ce secrétaire actif  mais le fait est que la "Messe normative", légèrement retouchée, est ce qui nous est maintenant inexplicablement présenté comme légalisé et imposé.


A SUIVRE... L'avis sérieux d'un prélat sur ce point.
Monique
Monique

Nombre de messages : 11418
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)  Empty Re: "La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)

Message  Monique Jeu 09 Avr 2020, 10:06 am

L'avis sérieux d'un prélat sur ce point.


Cette nouvelle subversion ne peut donc en aucun cas être imputée aux évêques. Un des plus dignes prélats, qui, pendant le Concile, a accompli des tâches très importantes et dont le nom, par délicatesse, je me permets de le dissimuler, a été récemment exprimé de cette manière : "J'ai commencé à étudier le nouvel "Ordo" et dans sa lecture je ne pouvais pas aller au-delà de la moitié. J'étais tellement consterné par cette lecture ! Désormais, on ne peut plus parler de "liturgie romaine" : toutes ses notes caractéristiques ont été détruites. Au lieu de cela, on nous a donné un mélange de fragments misérables, qui sont censés imiter d'autres liturgies, et de nombreux vides, qui ont germé dans les nids stériles de personnes non préparées, immatures et fières... Je ne parle pas de la partie rituelle. Cela ne finira jamais. Chaque ligne de ce misérable livret est pleine d'erreurs, de contradictions, de bêtises, d'ignorance... Je déplore maintenant d'avoir voté la Constitution conciliaire, au nom de laquelle (mais comment ?), cette pseudo-réforme hérétique, triomphe de l'arrogance et de l'ignorance, a été mise en pratique. Si je le pouvais, je me rétracterais et, par un acte notarié, je préciserais dans un processus que mon testament a été impudemment victime d'une arnaque incroyable".



A SUIVRE...
Monique
Monique

Nombre de messages : 11418
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)  Empty Re: "La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)

Message  Monique Ven 24 Avr 2020, 9:34 am

On a déjà beaucoup écrit sur le nouvel "Ordo Missae", avec la compétence voulue et sans omettre les très graves problèmes théologiques qu'il soulève. Surtout, la définition scandaleuse de la messe a été dénoncée, ainsi que certains détails rituels, évidemment excogités pour faire comprendre aux fidèles que la messe ne sera désormais plus qu'une "assemblée populaire", au cours de laquelle , un «mémorial du Seigneur» mal défini.


À cet égard, Don Clemente Belucco (le prêtre vénitien qui a été le premier à dénoncer les graves omissions et ambiguïtés d'un "nouveau catéchisme", imprimé par les salésiens de Turin) m'a autorisé à publier ce qui suit:

"Saint Jérôme, dans sa lettre Ad Luciferum (19), après la célèbre embuscade de Rimini, dans laquelle il avait été condamné pour trahison à Nicée, écrit avec une angoisse infinie: " Ingemuit totus Orbis et Arianum se que miratus est! ” ("Le monde entier a gémi quand ils ont vu, avec stupeur, se convertir à l'arianisme"). Avec une distance de plusieurs siècles, un effondrement non moins grave devrait se produire au sein de la Sainte Eglise catholique.


   "Une déclaration très paradoxale à saveur hérétique est ce que nous lisons dans le numéro 7 de l ' " Institutio Generalis Missalis Romani " qui fait partie du " Decretum " du 6 avril 1969 de la Sacrée Congrégation des Rites. Dans ce décret, il est lu que l'Institutio mentionné a été approuvé par le Souverain Pontife. Nous nous permettons de douter de cette affirmation.


   Les papes ne peuvent PAS contredire ou déclarer faux, en matière d'intérêt dogmatique, les principes doctrinaux affirmés solennellement par leurs prédécesseurs. L'article 7 de l'Institutio contient une formule qui détruit l'essence de la messe et le même article attribue à la messe une autre essence qui contredit le dogme catholique. Est-il possible que, autour des papes de tant de siècles, ils aient continuellement imbriqué la tromperie, la fraude, la foi perverse de «personnes hautement qualifiées, qui jouissent de la confiance aveugle des pontifes jusqu'à ce qu'ils réussissent, plusieurs fois, à les inciter misérablement à l'erreur? Est-il possible que nous puissions être sûrs de ne pas voir les exemples d'un cardinal Carafa qui a trompé Paul II se reproduire? d'un Carnecci qui trompa plusieurs papes plusieurs fois jusqu'au moment où Pie V lui envoya ad patres; d'un Nicolás Coscio, qui a trompé Benoît XIII jusqu'à ce que Clément XII lui ait envoyé ad patres; Giacomo Antonelli qui, pendant 25 ans, a trompé Pie IX et personne, à part la mort de notre sœur, ne lui a jamais envoyé ad patres, stupéfait par l'histoire, dont il attend toujours le jugement final?


   C'est pourquoi nous nous demandons aujourd'hui avec étonnement : comment un autre Antonelli nouveau, qui pontifie encore dans la Congrégation des Rites, avec son ineffable ... Père Bugnini "pourrait-il conduire à l'erreur les deux derniers pontifes régnants?


A SUIVRE ...
Monique
Monique

Nombre de messages : 11418
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

"La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)  Empty Re: "La nouvelle liturgie et la vérité révélée." par Monseigneur Domenico Celada (Lo Specchio, 1er juin 1969 ! !!)

Message  Monique Jeu 30 Avr 2020, 9:44 am

Jusqu'à présent Don Belucco, mais si je voulais publier toutes les impressions, même si elles n'étaient que les plus douloureuses, sur la nouvelle subversion de la structure du Sacrifice divin, déjà pratiquement dévastée, je pense qu'un livre ne suffirait pas. Je ne peux cependant pas omettre ce que Mgr Francesco Spadafora, professeur ordinaire à l'Université pontificale du Latran, m'écrit à ce sujet: "Dans le nouvel Ordo Missae, le dogme lui-même est compromis. Ce nouvel ordo Missae est un acte arbitraire, non exécuté il sait précisément par qui ou pourquoi, contre le sentiment de la Congrégation des Rites elle-même et de la majorité absolue des évêques. Un acte arbitraire, injustifié et injustifiable. "


Le 30 novembre est loin et il n'est pas encore possible de prévoir si, dans l'intervalle, de nouveaux événements interviennent. La réalité actuelle est que l'état général des âmes des prêtres et des fidèles est de l'angoisse la plus déprimante. Un prêtre de l'archidiocèse de Florence m'écrit: ''Je vis dans un état d'âme que je ne saurais décrire: je souffre intensément et je verse fréquemment des larmes amères. Je pense avec terreur que ce jour approche et je ressens un frisson. Je voudrais écrire, je voudrais venir en présence de Paul VI pour me prosterner à ses pieds et le supplier, je serais dispensé de célébrer cette "messe" ... "


Quels que soient les événements de partialité, étant donné que le Vénérable Missel romain a été, pendant des siècles, comme le Saint-Père l'a reconnu, la nourriture quotidienne, grâce à laquelle d'innombrables hommes et les plus saints d'entre eux «ont nourri leur piété vers Dieu »; Il serait absurde, me semble-t-il, de vouloir priver les prêtres et les fidèles de cette nourriture quotidienne. Nous devons donc accorder notre plus grande confiance au Souverain Pontife. Nous lisons dans le Saint Évangile (Luc XI, 11): ''Et quel père d'entre vous, si son fils lui demandait du pain, lui donnerait une pierre ou, s'il attrapait du poisson, lui donnerait un serpent à la place? Ou, si je te demandais un œuf, lui donnerais-tu un scorpion?'' Si cela peut être dit de n'importe quel père, pouvons-nous croire autre chose que celui que nous appelons le Saint-Père?


Par Mgr Domenico Celada.

( Lo Speccio, 1er juin 1969 )
Monique
Monique

Nombre de messages : 11418
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum