Voilà que la vierge concevra et enfantera un fils...

Aller en bas

Voilà que la vierge concevra et enfantera  un fils... Empty Voilà que la vierge concevra et enfantera un fils...

Message  Louis Mar 24 Déc 2019, 3:01 pm

Isaïe, chapitre VII a écrit:
10. Le Seigneur parla encore à Achaz, disant :
11. Demande pour toi un miracle au Seigneur ton Dieu, au fond de l’enfer, ou au plus haut des cieux.
12. Et Achaz dit : Je n’en demanderai pas, et je ne tenterai pas le Seigneur.
13. Et le prophète dit :  Écoutez donc, maison de David : Est-ce peu pour vous d’être fâcheux aux hommes, puisque vous êtes fâcheux même à mon Dieu ?
14. À cause de cela le Seigneur lui-même vous donnera un signe. Voilà que la vierge concevra et enfantera un fils, et son nom sera appelé Emmanuel.
_______________________________________________________________________
 
14. La vierge. C'est ainsi que portent l'hébreu et les Septante. En vain les rationalistes allemands se sont-ils efforcés de prouver que l'article ici n'avait aucun sens déterminatif ; tous les exemples qu'ils allèguent sont faussement appliqués. Leurs efforts ne sont pas moins vains quand ils veulent établir que le terme hébreu traduit par vierge (virgo) ne signifie qu'une fille nubile. L'argument qu'ils tirent de l'arabe, en l'appliquant encore faussement, ne prouve rien. Tout conspire donc ici en faveur du sens de la Vierge, l'étymologie, le contexte et la tradition. Saint Matthieu (I, 22, 23) nous fait remarquer l'accomplissement de cette prophétie, en expliquant le nom d'Emmanuel. Compar. Isaïe, VIII, 8. * La mère d'Emmanuel est la Très Sainte Vierge, et Emmanuel est Jésus-Christ, d'après l'attestation formelle de saint Matthieu (Matth, I, 22-23). Voir aussi Luc, I, 31, qui contient une allusion évidente à Is., VII, 14. Le texte grec de saint Luc reproduit à peu près littéralement, sauf les modifications nécessaires, le texte grec de la traduction de ce verset d'Isaïe dans les Septante. Cette explication authentique de la prophétie d'Isaïe est décisive, aussi a-t-elle été soutenue par tous les Pères et les docteurs. — 2° Emmanuel n'est pas un fils d'Achaz, comme on l'a faussement soutenu. Plusieurs critiques ont imaginé que l'enfant annoncé par le prophète était Ézéchias. Mais Ézéchias avait déjà neuf ans, au moins, à l'époque de cette prophétie, par conséquent Isaïe ne pouvait prédire sa naissance, comme l'a observé saint Jérôme. — Le fils de la Vierge est appelé Emmanuel, c'est-à-dire « Dieu avec nous », nom significatif, comme tous les noms hébreux, et qui nous fait connaître la nature du Messie : c'est Dieu lui-même, venant vivre au milieu de nous. Ce nom est d'ailleurs plutôt un nom symbolique qu'un nom propre, comme les noms qui lui sont donnés, IX, 6.

Commentaire de la Sainte Bible polyglotte, par F. Vigouroux, a écrit:
2º Prédiction de la naissance d'Emmanuel,
VII, 10-25.

Cette seconde prophétie date probablement de la même année que la précédente (742), et ne lui est postérieure que de peu de temps. Elle est une des plus importantes de l'Ancien Testament, parce qu'elle annonce la naissance miraculeuse du fils de la Vierge, Emmanuel, c'est-à-dire « Dieu avec nous ». Elle se divise en quatre parties : 1° VII, 10-13. Isaïe fait connaître les circonstances de la prophétie. Au moment, semble-t-il, où Achaz songe à appeler Théglathphalasar à son secours, le prophète, pour lui prouver que Juda peut se reposer sur Dieu de sa défense, dit au roi qu'il peut demander comme gage de cette protection un signe ou miracle. Le prince le refuse. — 2° Isaïe n'en donne pas moins ce signe : la naissance du fils de la Vierge VII, 14-17. Ce signe est accompagné de l'assurance qu'en deux ou trois ans Juda sera délivré de la Syrie et d'Israël, mais il sera puni lui-même d'avoir appelé l'Assyrien. — 3° Un événement prochain, l'invasion de la Palestine par les armées égyptienne et ninivite, confirmera la vérité de l'oracle divin, VII. 18-20. — 4° Tableau de la désolation produite par cette invasion, VII, 21-25.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14515
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum