Tabitha : Qui est-elle ?

2 participants

Aller en bas

Tabitha : Qui est-elle ? Empty Tabitha : Qui est-elle ?

Message  Louis Jeu 15 Aoû 2019, 6:35 am

Tabitha  

I

La miraculeuse conversion de saint Paul, suivie de ses courageuses prédications, multipliait rapidement le nombre des fidèles dans la Judée, dans la Galilée et dans la Samarie. En qualité de chef suprême de l'Église, saint Pierre visitait les chrétientés naissantes. Toutes rivalisaient de ferveur, de sainteté et de charité. Dans un de ses voyages, disent les Actes des Apôtres, chapitre IX, verset 32, il vint à Lydda, où il guérit un paralytique, nommé Énée. II y avait à Joppé, parmi les disciples, une femme nommée Tabitha, en grec Δορχάς. Sa vie était remplie de bonnes œuvres, et elle faisait beaucoup d'aumônes. Or, il arriva qu'étant tombée malade, elle mourut ; et après qu'on l'eût lavée, on la mit dans le cenaculum.

II

« Comme Lydda était près de Joppé, les disciples, apprenant que Pierre était là, envoyèrent vers lui deux hommes, le priant de se hâter de venir jusque chez eux. Et Pierre se levant, vint avec eux, et quand il fut arrivé on le conduisit dans le cenaculum ; et là toutes les veuves s'assemblèrent autour de lui, pleurant et lui montrant les tuniques et les robes que Dorcas leur faisait.

III

« Pierre ayant fait sortir tout le monde, se mit à genoux et pria; et, se tournant vers le corps, il dit : « Tabitha, levez-vous, » et elle ouvrit les yeux ; ayant vu Pierre, elle se mit sur son séant. Alors Pierre, lui donnant la main, l'aida à se lever ; et ayant appelé les saints et les veuves, il la leur rendit vivante. Ce miracle fut connu dans toute la ville de Joppé, et plusieurs crurent au Seigneur. Et Pierre séjourna assez longtemps à Joppé, chez un corroyeur nommé Simon. »

Lydda, où saint Pierre opéra le premier des deux miracles que nous venons de…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Tabitha : Qui est-elle ? Empty Re: Tabitha : Qui est-elle ?

Message  Monique Jeu 15 Aoû 2019, 10:05 am

Pierre séjourna assez longtemps à Joppé, chez un corroyeur nommé Simon.

Monique
Monique

Nombre de messages : 11235
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Tabitha : Qui est-elle ? Empty Re: Tabitha : Qui est-elle ?

Message  Louis Ven 16 Aoû 2019, 7:10 am

Tabitha

SUITE

IV

Lydda, où saint Pierre opéra le premier des deux miracles que nous venons de rapporter, était une ville de Palestine, située au bord de la mer, entre Jérusalem et Joppé. Quand les gentils, grecs ou romains, se furent introduits dans la Terre-Sainte, ils profanèrent le nom de cette ville, et la nommèrent Diospolis, ville de Jupiter.

Elle est célèbre dans l'histoire chrétienne comme étant la patrie du glorieux martyr saint Georges, en l'honneur duquel l'empereur Justinien fit bâtir une magnifique église. Aujourd'hui, comme la plupart des villes de ces contrées, Lydda n'est plus qu'une ombre d'elle-même. On en voit les ruines à une lieue de Ramla, station bien connue des pèlerins de Terre-Sainte.

V

Il est dit qu'on lava le corps de Tabitha, et qu'on le mit dans le cenaculum. Rappelons d'abord que le nom de Tabitha, en grec Dorcas, signifie Biche. Les commentateurs de l'Écriture disent qu'elle portait ce nom à cause de sa beauté, de son amabilité, de sa charité, de sa fuite du monde et de son zèle, pour sa perfection : qualités qui trouvent leur analogie dans le gracieux animal que nous connaissons.

Chez les vrais chrétiens, il a toujours été d'usage de laver le corps des défunts par un respect pour notre corps qui a été le temple vivant du Saint-Esprit et qui doit ressusciter glorieux et immortel. Le cenaculum était la pièce la plus élevée de la maison. Elle servait de lieu ordinaire de réunion, souvent de salle à manger et de salon. Il savait qu'on pouvait y monter sans passer par les appartements.

VI

Bien plus connue que Lydda est la ville de Joppé. Bâtie en amphithéâtre par Japhet, fils de Noé, elle s'élève sur un promontoire, couronné par une citadelle, aujourd'hui ruinée. Joppé rappelle une foule de souvenirs chrétiens et profanes : c'était le port de Jérusalem et de toute la Judée. C'est là qu'étaient amenés sur des radeaux les cèdres du Liban destinés à la construction du temple de Salomon. C'est là que le prophète Jonas, désobéissant au Seigneur, s'embarqua pour Tharsis.

Judas Macchabée, pour venger la mort de deux cents de ses frères, que les habitants de Joppé avaient fait mourir par trahison, vint mettre le feu au port, brûla les navires, et fit périr par le glaive les meurtriers qui avaient échappé au feu.

Aujourd'hui Joppé porte le nom de Jaffa et compte environ six mille habitants…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Tabitha : Qui est-elle ? Empty Re: Tabitha : Qui est-elle ?

Message  Louis Sam 17 Aoû 2019, 7:25 am

Tabitha

SUITE

VII

Aujourd'hui Joppé porte le nom de Jaffa et compte environ six mille habitants, turcs, catholiques, grecs et arméniens. Comme Lydda, bâtie en amphithéâtre, et située à 19 lieues de Jérusalem, Jaffa est le rendez-vous des pèlerins qui vont dans la ville sainte. C'est là qu'on quitte les navires et qu'on prend les montures pour achever le pèlerinage. Des jardins délicieux remplis d'arbres fruitiers donnent aux environs de Jaffa un aspect charmant.

Aux nombreux souvenirs que rappelle l'antique cité, il s'en ajoute un d'une date récente et qui nous touche particulièrement. En 1799, les Français, commandés par Bonaparte, s'emparèrent de la ville après un long siège et une résistance acharnée ; mais la peste obligea les vainqueurs à s'éloigner en abandonnant leur conquête.

VIII

A peine arrivé à Joppé, saint Pierre se vit entouré d'une foule de pauvres veuves, pleurant leur bienfaitrice et montrant les vêtements que sa charité leur avait procurés, ou que ses mains avaient confectionnés. Vivement touché de ce spectacle, saint Pierre se fit conduire au lieu où était déposé le corps de la charitable défunte, et, priant avec confiance le Maître de la vie et de la mort, il la rendit pleine de vie à ses intéressantes protégées.

IX

Pour se rendre à l'habitation de Tabitha, l'Apôtre dut parcourir une partie de la ville, car il était descendu et il logeait chez un corroyeur, nommé Simon, dont la demeure, de très peu d'apparence, était bâtie au pied d'un rocher, sur le bord de la mer, et assez éloignée des autres habitations ; chose qui se fait encore aujourd'hui. A cause des odeurs désagréables qu'elles répandent, les tanneries ne sont jamais placées au centre des villes, mais dans les faubourgs plus ou moins fréquentés.

X

Les Pères de l'Église admirent l'humilité et la modestie de saint Pierre qui, vicaire du Fils de Dieu et chef de l'Église universelle, choisit pour loger non la maison des riches et des grands, mais l'humble habitation d'un pauvre ouvrier. Cependant Dieu élève toujours celui qui s'humilie. Dans la suite, en mémoire de son Apôtre, Notre-Seigneur voulut que la maison de Simon fut changée en une église dédiée à saint Pierre.

L'histoire de la charitable Tabitha nous offre à nous-mêmes et à tous les siècles un autre sujet d'admiration…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Tabitha : Qui est-elle ? Empty Re: Tabitha : Qui est-elle ?

Message  Louis Dim 18 Aoû 2019, 6:53 am

Tabitha

SUITE

XI

L'histoire de la charitable Tabitha nous offre à nous-mêmes et à tous les siècles un autre sujet d'admiration. Réhabilitée par le christianisme, la femme nous apparaît, sur tous les points du globe, avec deux brillants caractères, complètement inconnus, non seulement des peuples païens de l'ancien et du nouveau monde, mais encore de toutes les nations qui ont cessé d'être catholiques. Ces deux caractères sont le courage et la charité.

XII

Le courage : Quand on étudie l'histoire de la Passion, on voit que le seul beau rôle appartient à la femme. C'est elle qui avertit Pilate de ne pas verser le sang du Juste ; elle qui accompagne dans la voie des douleurs le Divin Condamné ; elle qui essuie son adorable visage souillé de sang; elle qui, malgré les juges et les bourreaux, se tient debout au pied de la croix; elle qui reçoit le corps de l'adorable victime ; elle qui achète à grand prix les aromates pour l'embaumer, et qui, malgré les fatigantes émotions de la veille, arrive au lever de l'aurore pour lui rendre ce devoir de piété filiale.

XIII

Au Calvaire, dans la personne de Marie, de Madeleine et de leurs compagnes, commence la glorieuse lignée de ces femmes héroïques qui a traversé les siècles, et dont les arrière-petites-filles ont fait, pendant nos persécutions d'Europe et continuent de faire en Chine, au Japon, au Tonkin et partout, pour les Confesseurs et les Martyrs, ce que leurs aïeules firent au Golgotha pour le Roi des Martyrs. Sans craindre ni les railleries, ni les coups, ni les persécutions, ni la mort, on les a vues, on les voit encore, s'approcher intrépides des échafauds et recueillir soit dans des vases précieux, soit dans des linges, le sang des Martyrs, emporter leurs corps et leur donner une honorable sépulture.

La charité : Où la femme n'est pas, dit le Saint-Esprit…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Tabitha : Qui est-elle ? Empty Re: Tabitha : Qui est-elle ?

Message  Louis Lun 19 Aoû 2019, 6:50 am

Tabitha

SUITE

XIV

La charité : Où la femme n'est pas, dit le Saint-Esprit, le pauvre est malheureux : Ubi non est mulier, ingeniscit egens (1). Qui pourrait compter les millions de Tabitha, qui, à l'exemple de la sainte femme de Joppé, ont consacré et consacrent encore leur argent, leur temps, leurs talents à confectionner des vêtements pour les pauvres ; hommes, femmes, enfants et vieillards?

Aujourd'hui même leur zèle ne se renferme plus dans les limites des villes qu'elles habitent, ni même dans les frontières de l'Europe. Catholique comme leur foi, leur charité traverse les mers et va répandre ses bienfaits sur tous les points du globe.

XV

J'ai nommé ces admirables dames françaises, membres de l'Œuvre apostolique. Cette grande œuvre, complément nécessaire de la  Propagation de la foi et de la Sainte-Enfance, poursuit un triple but : fournir aux missions du monde entier les objets nécessaires au culte divin; favoriser les vocations indigènes ; racheter les esclaves. Dans la personne des missionnaires, elles poursuivent, en quelque sorte, Notre-Seigneur, en Chine, au Japon, en Afrique, en Amérique et partout, afin de le vêtir et de lui donner les linges sur lesquels doit reposer son corps adorable, les vases qui doivent recevoir son sang, et tous les objets capables de lui concilier le respect et l'affection des nouveaux chrétiens.

XVI

Depuis Tabitha jusqu'à nous, cette glorieuse tradition de charité n'a jamais été interrompue : magnifique chaîne d'or, dans laquelle nous voyons briller comme des rubis les plus illustres exemples. Qui ne connaît les noms immortels de sainte Marguerite, reine d'Écosse, de sainte Élisabeth de Hongrie, de sainte Élisabeth de Portugal, de tant de princesses et de nobles dames dont, à l'exemple de la femme forte, les mains délicates prirent le fuseau et filèrent la laine et le lin pour vêtir les membres souffrants de Celui qui fut deux fois leur Rédempteur?

Terminons par un mot sur la résurrection de Tabitha…
_____________________________________________________________

(1) Eccl. XXXVI, 27.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Tabitha : Qui est-elle ? Empty Re: Tabitha : Qui est-elle ?

Message  Louis Mar 20 Aoû 2019, 8:45 am

Tabitha

SUITE

XVII

Terminons par un mot sur la résurrection de Tabitha. Ni les saints ni les damnés ne ressuscitent : Nec de numero damnatorum, nec de Beatis quemquam suscitari. Tabitha était donc en purgatoire; ou, si elle n'avait rien à expier, sa béatitude était suspendue, parce que Dieu avait l'intention de la renvoyer sur la terre, à la prière de l'Apôtre. L'histoire des saints offre plusieurs exemples de pareilles résurrections.

XVIII

Saint Salvius, qui fut évêque d'Albi, étant mort, arriva soudain à la porte du ciel. Mais il entendit la voix de Dieu qui disait : « Qu'il retourne sur la terre ; car il est nécessaire à l'Église. » Le saint s'écria en gémissant : « Malheur à moi, malheur à moi! Pourquoi, Seigneur, m'avez-vous montré vos biens, puisque je ne dois pas en jouir? Vous me rejetez de votre face, vous voulez que je retourne dans le monde plein de périls et que je ne revienne plus ici. De grâce, Seigneur, n'éloignez pas de moi votre miséricorde; mais permettez-moi, je vous supplie, de demeurer ici, de peur que si j'en quitte je ne me perde. » Et la voix qui parlait, lui dit : « Allez en paix ; je vous garderai jusqu'à ce que vous reveniez en ce lieu. »

Des portes du Ciel le saint évêque redescendit dans la vallée des larmes, où il continua d'enrichir sa couronne en gagnant des âmes au bon Maître.

XIX

Nous lisons la même chose dans la Vie de l'admirable sainte Christine : Après sa mort, Dieu lui fit voir les peines horribles que souffrent les âmes du purgatoire et lui dit : « Je vous laisse le choix, ou de demeurer éternellement avec moi dans la gloire, ou de retourner sur la terre afin, d'une part, d'adoucir les peines de ces âmes et de les en délivrer; d'autre part, afin de contribuer efficacement, par vos pénitences et vos exemples, à la conversion des pécheurs; après quoi vous reviendrez ici comblée de mérites. »

La sainte n'hésita pas à répondre qu'elle retournait sur la terre : elle y souffrit d'incroyables douleurs, accompagnées de rudes pénitences, puis retourna glorieuse dans le ciel.

Tel est l'héroïsme de la charité chrétienne. Quelle est la nôtre?
___________________________________________________

(1) Cor. a. Lapid. in Act. Apost., c. IX, 41. (?)

Voir : Mgr. Mislin, les Lieux Saints, t. I, c. 17; Grég. de Tours, Hist. Franc., lib. VII, c. I ; Surius, 10 et 23 juin, c. III; Cor. a Lap. in Act. Ap. c. IX, 32-43, etc., etc.

FIN.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum