Les richesses d'iniquité : Que sont-elles ?

Aller en bas

Les richesses d'iniquité : Que sont-elles ? Empty Les richesses d'iniquité : Que sont-elles ?

Message  Louis Lun 05 Aoû 2019, 8:11 am

(Extrait de la Chaîne d’Or de S. Thomas d’Aquin)

S. Luc ch. XVI, v. 9 :

Et ego vobis dico : Facile vobis amicos de mammona iniquitatis; ut cum defeceritis  recipiant vos in æterna tabernacula.

Je vous dis donc de même : Employez les richesses injustes à vous faire des amis, afin que lorsque vous viendrez à manquer ils vous reçoivent dans les tabernacles éternels.

S. GRÉG. — Si donc les hommes veulent trouver après la mort quelque chose dans leurs mains, ils doivent, avant de mourir, placer leurs richesses dans la main des pauvres; d'où il suit : « Et moi, je vous dis : Faites-vous des amis avec la mammone (1) d'iniquité, etc. »

S. AUG. — Ce que les Hébreux appellent mammone, en latin s'appelle richesses; c'est comme s'il disait : Faites-vous des amis avec les richesses d'iniquité. Or, plusieurs, interprétant mal cette parole, dérobent le bien d'autrui, en distribuent une partie aux pauvres, et croient faire ce qui est commandé ; il faut corriger cette interprétation. Faites l'aumône avec le juste fruit de votre travail (2), car vous ne corromprez point le Christ, votre juge. Si vous donniez à un juge quelque chose de la dépouille d'un indigent afin que son jugement vous fût favorable, et si ce juge jugeait en votre faveur, telle est la force de la justice que cela vous déplairait à vous-même. Ne vous figurez pas un tel Dieu; il est la source de la justice. Ne prêtez donc point à usure pour faire l'aumône; je m'adresse aux fidèles à qui nous distribuons le corps du Christ; si vous avez de l'argent qui soit le fruit de l'usure, vous le possédez injustement; ne commettez plus ce vol désormais. Zachée dit : « Je donne aux pauvres la moitié de mes biens. » Voilà comment agît celui qui travaille à se faire des amis avec les richesses d'iniquité, et de peur d'être coupable d'ailleurs, il ajoute : « Et si j'ai fait tort à quelqu'un, je lui rendrai quatre fois autant. » Il y a encore une autre interprétation : la  mammone d'iniquité, ce sont les richesses du siècle, d'où qu'elles viennent. En effet, si vous cherchez les richesses véritables, il en est d'autres dont Job abondait dans son dénûment alors que son cœur était rempli de Dieu. Celles-ci sont appelées richesses d'iniquité parce qu'elles ne sont point véritables; car elles  sont remplies de pauvreté et toujours exposées aux hasards, tandis que, si elles étaient véritables, elles vous donneraient la sécurité.

— S. AUG.. — Ou encore : elles sont appelées richesses d'iniquité parce qu'elles sont le privilège des méchants et de ceux qui mettent en elles leur espérance et leur principale béatitude. Lorsque les justes les possèdent, il est vrai qu'ils jouissent aussi du même argent, mais ils ne regardent comme richesses que les célestes et les spirituelles.

— S. AMB. — Ou encore : il dit mammone d'iniquité parce que l'avarice tente notre cœur par les divers appâts des richesses, de sorte que nous en devenons les esclaves.

S. BAS. — Lorsque vous héritez d'un riche patrimoine, vous recevez les épargnes de l'injustice, car il est inévitable que parmi le nombre de vos ancêtres il ne s'en trouve quelqu'un qui ait usurpé injustement le bien d'autrui. Mais supposons que votre père n'ait rien dérobé, d'où vous vient votre or? Si vous dites de moi, vous oubliez Dieu et vous méconnaissez votre Créateur; si, au contraire, vous dites de Dieu, dites-nous pourquoi vous l'avez reçu? Est-ce donc que la terre n'appartient pas à Dieu avec tout ce qu'elle contient? Si donc nos biens appartiennent au Seigneur de tous, ils appartiennent aussi à nos semblables.

THÉOPH. — Ainsi, on appelle richesses d'iniquité celles que Dieu nous a données pour subvenir aux nécessités de nos frères et de nos semblables et que nous réservons pour nous. Nous devions donc, dès le principe, donner tous nos biens aux pauvres; or, après avoir été économes d'iniquité, en retenant injustement ce qui était destiné aux besoins d'autrui, il ne faut plus vivre dans cette cruauté, mais donner aux pauvres afin qu'ils nous reçoivent dans les célestes tabernacles ; car il suit : « Afin que, lorsque vous mourrez, ils vous reçoivent dans les tabernacles éternels. »

Or, si c'est par leur amitié que nous obtenons les tabernacles éternels…
____________________________________________________

(1) Mammon était le dieu de l'argent.
(2) Prov., 3, v. 9.  

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14530
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les richesses d'iniquité : Que sont-elles ? Empty Re: Les richesses d'iniquité : Que sont-elles ?

Message  Louis Mar 06 Aoû 2019, 7:10 am

Les richesses d’iniquité

SUITE

— S. GRÉG. — Or, si c'est par leur amitié que nous obtenons les tabernacles éternels, nous devons penser, en leur donnant, que nous offrons des présents à nos protecteurs plutôt que nous ne distribuons des aumônes à des indigents.

— S. AUG.. — Quels sont ceux, en effet, qui posséderont les tabernacles éternels, sinon les saints de Dieu? et quels sont ceux qu'ils recevront dans ces éternels tabernacles, sinon ceux qui soulagent leur indigence et qui leur donnent avec joie ce dont ils ont besoin? Ce sont là les petits du Christ, qui ont tout quitté pour le suivre et qui ont distribué aux pauvres tous leurs biens afin de servir Dieu, dégagés de toute entrave séculière, et de s'élever vers le ciel (comme sur des ailes), libres de tout le poids du monde.

S. AUG.. — Il ne faut donc pas regarder comme débiteurs de Dieu ceux par qui nous voulons être reçus dans les tabernacles éternels; car ce passage désigne les justes et les saints qui introduiront ceux qui auront secouru leurs nécessités en partageant avec eux les biens terrestres.

— S. AMB.. — Ou encore : « Faites-vous des amis avec les richesses d'iniquité, » afin d'obtenir la protection des anges et des autres saints par vos largesses envers les pauvres.

— S. CHRYS. — Remarquez qu'il ne dit pas : « Afin qu'ils vous reçoivent dans leurs demeures,» car ce ne sont pas eux qui admettent. C'est pourquoi, après avoir dit : « Faites-vous des amis, » il a ajouté : « Avec les richesses d'iniquité, » pour montrer que leur amitié ne suffira point à nous protéger si nous n'ajoutons nos bonnes œuvres, si nous ne dispo-. sons selon la justice des richesses entassées par l'injustice. L'aumône est donc le premier de tous les arts, car elle ne nous bâtit pas des maisons terrestres, mais elle nous procure la vie éternelle. Tous les autres arts ont besoin de leur mutuelle assistance ; mais, pour la miséricorde, il n'est besoin de rien que de volonté.
FIN.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14530
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum