Ananie : Qui est-il ?

Aller en bas

Ananie : Qui est-il ? Empty Ananie : Qui est-il ?

Message  Louis Mer 19 Juin 2019, 6:46 am

Ananie

I

C'était l'an 35 de Notre-Seigneur, peu de temps après le martyre de saint Étienne. Le sang de l'illustre diacre n'avait pu éteindre la haine qui brûlait au cœur de Saul, son cousin, contre le christianisme naissant. Voici, en effet, ce qui est écrit, et ce que tous les siècles lisent au chapitre huitième, verset premier, des Actes des Apôtres :

« Saul, respirant encore la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur, vint trouver le grand prêtre et lui demanda des lettres pour des synagogues de Damas, afin que s'il trouvait quelques hommes ou quelques femmes de cette religion, il les amenât prisonniers à Jérusalem. Et comme il était en chemin et qu'il approchait de Damas, soudain une lumière du ciel l'environna, et, tombant à terre, il entendit une voix du ciel qui lui dit : « Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu? » Il répondit : « Qui êtes-vous, Seigneur? » Et le Seigneur dit : « Je suis Jésus que tu persécutes ; il t'est dur de regimber contre l'aiguillon. » Tremblant et effrayé, il dit : « Seigneur, que voulez-vous que je fasse? » Et le Seigneur dit : « Lève-toi, et entre dans la ville ; on te dira là ce qu'il faut que tu fasses. »

II

« Et Saul se leva de terre, et, ouvrant les yeux, il ne voyait point. Ses compagnons le prirent par la main et le conduisirent à Damas. Et il y fut trois jours sans voir, sans boire et sans manger. Or, il y avait à Damas un disciple nommé Ananie, à qui le Seigneur dit dans une vision : « Ananie! » Et il répondit : « Me voici, Seigneur. »

Le Seigneur lui dit : « Levez-vous, et allez dans la rue appelée la rue Droite, et cherchez dans la maison de Jude un nommé Saul de Tarse ; car il prie... » Et Ananie s'en alla, et entra dans la maison, et lui imposant les mains, dit : « Saul, mon frère, le Seigneur Jésus, qui s'est fait voir à vous dans le chemin par où vous veniez, m'a envoyé afin de vous rendre la vue et que vous soyez rempli du Saint-Esprit. »

« Et aussitôt il tomba de ses yeux comme des écailles, et il recouvra la vue; et, se levant, il fut baptisé. Et lorsqu’il eut pris de la nourriture, il fut fortifié, et il demeura quelques jours avec les disciples qui étaient à Damas. Et aussitôt il prêcha dans les synagogues que Jésus était le Fils de Dieu. »

III

Le loup changé en agneau; de persécuteur acharné de l'Église, Saul devenu en un clin d'œil l'apôtre intrépide de cette même Église qu'il combattait à outrance : tel est le miracle qui brille parmi les miracles comme le soleil parmi les astres du firmament. Cet événement à jamais mémorable s'accomplit sur la route de Jérusalem à Damas. La chute de saint Paul eut lieu sur le chemin même qu'il parcourait à cheval.

Ce lieu est à dix minutes environ de la ville du côté de la porte actuelle du Midi…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ananie : Qui est-il ? Empty Re: Ananie : Qui est-il ?

Message  Louis Jeu 20 Juin 2019, 7:04 am

Ananie

SUITE

IV

Ce lieu est à dix minutes environ de la ville du côté de la porte actuelle du Midi. Il est maintenant occupé par le cimetière des chrétiens. Autrefois on y avait construit une église, il n'en reste plus qu'une douzaine de tronçons de colonnes, tous couchés dans le même sens. Ce lieu, qui est à côté de la route, est un peu élevé. Les chrétiens s'y rendent chaque année processionnellement, le jour de la conversion de saint Paul. De la, Saul entra dans la ville et alla dans la rue appelée alors la rue Droite, et aujourd'hui Saltanat, ou rue Impériale.

V

Maintenant que nous connaissons le lieu où fut terrassé le grand persécuteur du Sauveur Jésus, il reste à donner une idée de la ville où, devenu l'apôtre des nations, Paul fut baptisé. Damas est une des plus anciennes villes du monde, puisqu'elle est déjà nommée dans la Genèse. Cent fois il en est fait mention, aussi bien dans l'histoire sainte que dans l'histoire profane. Elle appartint successivement aux rois de Perse, à ceux de Syrie, aux Romains, aux Arabes et aux croisés.

Longtemps elle fut célèbre par ses fabriques d'armes blanches et d'acier, appelées damas. Bâtie sur le fleuve Barady, Damas est appelée par les Turcs Demecho. Avec ses vieilles murailles, ses tours, son château fort, et surtout grâce au paysage au milieu duquel elle est assise, Damas offre un coup d'œil ravissant au voyageur.

VI

Damas est la seconde ville sainte des mahométans. Chaque année, les caravanes pour la Mecque s'y réunissent au nombre de cinquante mille pèlerins. Jusqu'à ces derniers temps, un chrétien ne pouvait entrer à cheval dans la ville. « Il ne convient pas, disaient les musulmans, qu'un giaour soit plus haut que nous, — Eh bien, répondit Ibrahim pacha, montez sur des chameaux. »

Paul s'était donc rendu chez Ananie, de qui…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ananie : Qui est-il ? Empty Re: Ananie : Qui est-il ?

Message  Louis Ven 21 Juin 2019, 5:50 am

Ananie

SUITE

VII

Paul s'était donc rendu chez Ananie, de qui il reçut le baptême ; il avait alors trente-quatre ans, et c'était la seconde année après la mort de Notre-Seigneur. En sorte qu'il avait persécuté l'Église environ dix-huit mois. En expiation, Ananie lui prédit tout ce qu'il aurait a souffrir pendant son apostolat qui fut d'environ trente-quatre ans. Quant à Ananie, le saint prêtre, il ne fut pas lui-même exempt de persécutions.

VIII

Voici ce qu'on lit dans le Martyrologe romain, au 25 janvier : « A Damas, naissance de saint Ananie, qui baptisa saint Paul. Après avoir prêché l'Évangile à Damas, à Éleuthéropolis et ailleurs, il fut, sous le juge Lucilius, meurtri et déchiré à. coups de nerfs de bœuf ; et enfin, accablé de pierres, il consomma son martyre. »

IX

Quelle belle expression : il consomma son martyre! Martyre veut dire témoignage. Ainsi consommer son martyre, c'est consommer son témoignage, le rendre parfait, authentique et irrévocable, en apposant au bas une signature de sang.


La tradition de l'Église orientale nous a conservé d'intéressants détails sur le martyre de saint Ananie…  

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ananie : Qui est-il ? Empty Re: Ananie : Qui est-il ?

Message  Louis Sam 22 Juin 2019, 6:27 am

Ananie

SUITE

X

La tradition de l'Église orientale nous a conservé d'intéressants détails sur le martyre de saint Ananie. Un monument primitif nous apprend que cet homme vénérable, comme parle saint Augustin, d'une grande vertu, d'une vie irréprochable, et à qui tous les juifs eux-mêmes rendaient un excellent témoignage, allait prêcher l'Évangile en divers lieux de la Palestine et de la Syrie. Il jetait le filet de la parole divine, et amenait un grand nombre de personnes à la connaissance du vrai Dieu et de son Fils unique Notre-Seigneur Jésus-Christ (1). Pendant qu'il s'occupait ainsi de l'œuvre du Seigneur, il fut saisi par les agents du gouverneur de la Judée, Licinius, ou plutôt Lucilius Bassus.

XI

Ce Lucilius était l'ennemi mortel non seulement des juifs, dont il fit massacrer trois mille dans le bois de Jardès, où ils s'étaient réfugiés, mais encore des chrétiens qu'il confondait avec les juifs. Contre nos pères, il décrétait, dans toutes les parties de son gouvernement, des édits, afin de contraindre les fidèles à sacrifier aux démons, ou de les livrer aux plus cruels supplices, aux bûchers, aux bêtes, à la mer et à divers autres genres de tourments. Lucilius présidait aux spectacles du cirque, lorsque ses satellites lui amenèrent leur vénérable prisonnier. A la vue d'Ananie, il fut pris d'un sentiment d'admiration. Silencieux, il considérait cette figure resplendissante d'un éclat surhumain, ce maintien grave et naturel, reflet de mœurs pures et saintes, cette bouche d'où coulaient des flots de grâce et d'éloquence.

Maîtrisé par cette impression avantageuse, il prend le masque de la bienveillance, et sous des dehors de mansuétude…
________________________________________________________________________

(1) « Ananias, vir secundum legem, testimonium habens ab omnibus cohabitantibus Judæis. » Quaest., t. II, c. XL.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ananie : Qui est-il ? Empty Re: Ananie : Qui est-il ?

Message  Louis Dim 23 Juin 2019, 6:58 am

Ananie

SUITE

XII

Maîtrisé par cette impression avantageuse, il prend le masque de la bienveillance, et sous des dehors de mansuétude il cache sa férocité naturelle. « Croyez-moi, dit-il à Ananie. Croyez celui qui désire votre bien : embrassez le culte de nos dieux, et renoncez au Crucifié que vous prêchez. Ne faites pas que cette belle et noble physionomie que vous avez soit défigurée par les supplices.

« — J'adore le vrai Dieu, répondit Ananie; lui seul est l'objet de mon culte ; rien au monde ne m'est aussi cher que lui. Jai été son ministre en rendant la vue à Paul, afin qu'il vit dans quel abime d'ignorance il était plongé, et comment, par la foi de Jésus de Nazareth, il parvenait à la connaissance de la vérité. »

XIII

Lucilius reprit : « Confiant dans votre force, vous semblez vouloir braver les supplices. Votre sagesse s'est changée en folie. » Le docteur de la vérité leva alors les yeux et les mains au ciel et dit : « Seigneur Jésus, Dieu tout-puissant, que mon ennemi ne me prenne pas dans ses filets. Mais qu'il me soit donné de souffrir pour vous, que je puisse obtenir la grâce qui a été accordée à Paul. »

Telles étaient les paroles qu'Ananie adressait au Seigneur. Mais sa prière fut accueillie par des coups rudement appliqués sur ses épaules nues. « Obéissez aux ordres du gouverneur! criaient les satellites. Sacrifiez à nos dieux puissants. » Ananie remuait alors les lèvres sans exprimer hautement ses prières.

XIV

Le saint se montrant supérieur aux tourments, on les suspendit ; et le renard, je veux dire le juge, eut de nouveau recours aux caresses : « Maintenant du moins, dit-il au martyr de Jésus-Christ, rentrez en vous-même, épargnez votre vie ; car de plus grands supplices vous attendent. J'en jure par les dieux ! »

Mais Ananie méprisa hautement les menaces du gouverneur et lui dit : « Jamais je ne sacrifierai aux démons; au contraire, je donnerai tous mes soins pour convertir le plus grand nombre possible de personnes à la foi de Jésus-Christ. Ne rougissez-vous pas, malheureux ! de recourir tantôt à la force brutale, tantôt à la perfidie des caresses afin de me séduire, comme on ferait à l'égard d'un enfant craintif et délicat ? »

A ce langage, Lucilius, outré de colère, ordonne …

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ananie : Qui est-il ? Empty Re: Ananie : Qui est-il ?

Message  Louis Lun 24 Juin 2019, 6:48 am

Ananie

SUITE

XV

A ce langage, Lucilius, outré de colère, ordonne qu'on dépouille le saint prêtre de ses vêtements ; qu'on le déchire avec des ongles de fer, et qu'on le brûle avec des torches ardentes. Mais le martyr ne faisait pas plus attention à ces supplices, que si c'eût été un autre qui les eût éprouvés. Cette tranquillité ne faisait qu'augmenter la fureur du tyran. « Jusques à quand, s'écria-t-il, refuserez-vous d'obéir aux décrets des empereurs, et refuserez-vous d'honorer les dieux qu'ils adorent? »

XVI

« — Pourquoi, répliqua le martyr, m'obligez-vous de redire les mêmes choses à chaque instant, comme font ceux qui répètent un refrain dans les concerts de musique ? Sachez donc, et sachez-le bien : rien au monde ne m'ébranlera, ni vos supplices, ni vos présents, ni quoi que ce soit. Je déplore souverainement votre sort ; non seulement vous vous perdez, vous êtes encore un sujet de ruine pour plusieurs, soit en les invitant, soit en les contraignant à adorer les idoles. Comment ne savez-vous pas que vos dieux ne sont que de l'airain, du bois, de la pierre façonnée par la main de l'homme? N'est-il pas absurde que l'ouvrier adore l'ouvrage de ses mains, lui offre des prières et lui demande des faveurs ? »

XVII

A ces mots, Lucilius entre dans une sorte de rage satanique, et se voyant incapable de lutter avec l'athlète du Christ, il ordonne qu'il soit lapidé hors de la ville. En allant au supplice, le martyr du Sauveur Jésus prononça ces paroles contre les faux dieux : « Que les dieux qui n'ont point créé le ciel et la terre périssent! » Lorsqu'il fut arrivé au heu de l'exécution, et que déjà il recevait une grêle de pierres, le vénérable prêtre éleva les mains au ciel et dit : « O Roi des Rois et Seigneur des Seigneurs, recevez le sacrifice que je vous fais de ma vie; c'est pour vous rendre témoignage que je suis maintenant lapidé. »

En même temps, il alla près de Jésus-Christ, dans le royaume éternel…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Ananie : Qui est-il ? Empty Re: Ananie : Qui est-il ?

Message  Louis Mar 25 Juin 2019, 6:30 am

Ananie

SUITE

XVIII

En même temps, il alla près de Jésus-Christ, dans le royaume éternel, recevoir la couronne qui lui était préparée. C'était le premier jour du mois d'octobre, vers l'an 70 de Jésus-Christ. C'est le 1er octobre que l'Église orientale célèbre la fête de saint Ananie, tandis que l'Église latine l'a fixée au 25 janvier. Après le départ des licteurs, des disciples allèrent enlever le corps du bienheureux Ananie, lui rendirent de grands honneurs, et l'ensevelirent dans un héritage paternel, situé au pays de Damas, rendant gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, à cette unique et indivisible Trinité, à qui soient l'honneur et l'empire, la majesté et la magnificence, maintenant et dans tous les siècles ! Amen.

Et nous aussi, dans les épreuves inséparables de la vie, disons comme le saint martyr : Seigneur, c'est pour vous rendre témoignage que je souffre avec douceur les peines que vous m'envoyez.
_________________________________________________________________________________________

Voir : Bolland. Act. SS., 25 janv.; L. Dexter. Chron., an. 70; Baron., an. 35, n. 5; id., an. 36, n. 1-6; Cor. a Lap. in Act. Ap., c. IX, 1-20; Joseph. De bell. Judaic., l.  XXVI et XXIX; Petr. Equilin., Catal. SS., etc., etc.
FIN.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum