L'Impie n'est grand que debout.

4 participants

Aller en bas

L'Impie n'est grand que debout. Empty L'Impie n'est grand que debout.

Message  gabrielle Mar 16 Avr 2019, 10:17 am

Depuis 2013, il refuse de s'agenouiller devant le "Saint Sacrement"

L'Impie n'est grand que debout. Franco10

Par contre en 2019

L'Impie n'est grand que debout. Pape-a10

L'Impie n'est grand que debout. Pape-a11

Bergoglio embrasse à plat ventre les chaussures  de politiciens africains sud-soudanais.!

Il est un digne descendant de Montini: "Nous aussi, plus que quiconque avons le culte de l'homme"
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18802
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Impie n'est grand que debout. Empty Re: L'Impie n'est grand que debout.

Message  Louis Mar 16 Avr 2019, 10:37 am

Montini a écrit:
"L'humanisme laïque et profane enfin est apparue dans sa terrible stature et a, en un sens, défié le Concile. La  religion de Dieu qui s'est fait homme s'est rencontrée avec la religion (car c'en est une) de l'Homme qui se fait Dieu. Qu'est-il arrivé? Un choc, une lutte, un anathème? Cela pouvait arriver; mais cela n'a pas eut lieu. La vieille histoire du Samaritain a été le modèle de la spiritualité du Concile. Une sympathie sans bornes l'a envahi tout entier. La découverte des besoins humains —  et ils sont d'autant plus grands que le fils de la terre se fait plus grand —  a absorbé l'attention du Synode. Reconnaissez-lui au moins ce mérite vous, humanistes modernes qui renoncez à la transcendance des choses suprêmes et sachez reconnaître notre nouvel humanisme: NOUS AUSSI, PLUS QUE QUICONQUE AVONS LE CULTE DE L'HOMME."
________________________________________________________________________

(Discours de clôture, Vatican II, texte intégral, 7 décembre 1965,  pp. 635-636, éd. Fides, 1966)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14525
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Impie n'est grand que debout. Empty Re: L'Impie n'est grand que debout.

Message  ROBERT. Mar 16 Avr 2019, 10:54 am

Louis a écrit:
Montini a écrit:
Spoiler:
"L'humanisme laïque et profane enfin est apparue dans sa terrible stature et a, en un sens, défié le Concile. La  religion de Dieu qui s'est fait homme s'est rencontrée avec la religion (car c'en est une) de l'Homme qui se fait Dieu. Qu'est-il arrivé? Un choc, une lutte, un anathème? Cela pouvait arriver; mais cela n'a pas eut lieu. La vieille histoire du Samaritain a été le modèle de la spiritualité du Concile. Une sympathie sans bornes l'a envahi tout entier. La découverte des besoins humains —  et ils sont d'autant plus grands que le fils de la terre se fait plus grand —  a absorbé l'attention du Synode. Reconnaissez-lui au moins ce mérite vous, humanistes modernes qui renoncez à la transcendance des choses suprêmes et sachez reconnaître notre nouvel humanisme:
NOUS AUSSI, PLUS QUE QUICONQUE AVONS LE CULTE DE L'HOMME."
________________________________________________________________________

(Discours de clôture, Vatican II, texte intégral, 7 décembre 1965,  pp. 635-636, éd. Fides, 1966)

Cette simple phrase résume parfaitement le culte démoniaque pratiqué par Montini,
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Impie n'est grand que debout. Empty Re: L'Impie n'est grand que debout.

Message  Javier Mar 16 Avr 2019, 2:59 pm

ROBERT. a écrit:
Louis a écrit:
Montini a écrit:
Spoiler:
"L'humanisme laïque et profane enfin est apparue dans sa terrible stature et a, en un sens, défié le Concile. La  religion de Dieu qui s'est fait homme s'est rencontrée avec la religion (car c'en est une) de l'Homme qui se fait Dieu. Qu'est-il arrivé? Un choc, une lutte, un anathème? Cela pouvait arriver; mais cela n'a pas eut lieu. La vieille histoire du Samaritain a été le modèle de la spiritualité du Concile. Une sympathie sans bornes l'a envahi tout entier. La découverte des besoins humains —  et ils sont d'autant plus grands que le fils de la terre se fait plus grand —  a absorbé l'attention du Synode. Reconnaissez-lui au moins ce mérite vous, humanistes modernes qui renoncez à la transcendance des choses suprêmes et sachez reconnaître notre nouvel humanisme:
NOUS AUSSI, PLUS QUE QUICONQUE AVONS LE CULTE DE L'HOMME."
________________________________________________________________________

(Discours de clôture, Vatican II, texte intégral, 7 décembre 1965,  pp. 635-636, éd. Fides, 1966)

Cette simple phrase résume parfaitement le culte démoniaque pratiqué par Montini,

En efecto, mis queridos ROBERT, Gabrielle y Louis.

Ese desgraciado sacrílego de Bergoglio es verdaderamente repugnante. El otro día emitieron una entrevista suya en un canal de tendencias izquierdistas y muy liberal y anticristiano, y el miserable impostor no pronunció ni una sola vez el nombre de Cristo !!

Habló largo y tendido, eso sí, de falsas libertades, de la eutanasia, del aborto, la homosexualidad, el divorcio, la inmigración, y demás aberraciones, pero Dios y Cristo no estaban en su discurso ! Una auténtica vergüenza !
Javier
Javier

Nombre de messages : 4099
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum