L'Église et le cinéma.

Aller en bas

L'Église et le cinéma. - Page 2 Empty Re: L'Église et le cinéma.

Message  Louis Sam 31 Mai 2014, 12:34 pm


La fibre morale d’une nation


Leur ministère sacré les oblige à dire clairement et ouvertement qu'un amusement malsain et impur détruit les fibres morales d'une nation. Qu'ils rappellent aussi à l'industrie cinématographique que ce qu'ils demandent ne concerne pas seulement les catholiques, mais tout le public des cinémas.

Quant à vous, Vénérables Frères, vous êtes particulièrement en droit d'exiger des producteurs de films cinématographiques qu'ils tiennent ce que, en vertu d'un engagement volontaire, ils ont promis de faire aux Etats-Unis d'Amérique, ainsi que Nous l’avons dit, conscients de la gravité de la question et du danger par rapport à la société humaine.

Que tous ceux qui, en n'importe quelle partie du monde, sont honorés de la dignité épiscopale veillent avec le plus grand soin à mettre pour ainsi dire sous les yeux des industriels du cinématographe cette vérité qu'une force aussi puissante et universelle peut être dirigée utilement vers un but très élevé d'amélioration individuelle et sociale. Pourquoi, en effet, ne doit-il être question que d'éviter le mal ? Les films ne doivent pas être un simple divertissement ni occuper seulement des heures frivoles de loisir, mais ils peuvent et doivent par leur force magnifique illuminer et diriger positivement vers le bien.

Et maintenant, étant donnée la gravité de la matière, Nous croyons opportun de descendre à quelques indications pratiques.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 15708
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Église et le cinéma. - Page 2 Empty Re: L'Église et le cinéma.

Message  Louis Dim 01 Juin 2014, 12:06 pm



Promesse annuelle des fidèles

Avant tout, comme Nous l'avons déjà indiqué, tous les pasteurs d'âmes s'efforceront d'obtenir de leurs fidèles qu'ils fassent chaque année, comme leurs frères américains, la promesse de s'abstenir des films qui offensent la vérité et la morale chrétienne.

Cet engagement peut être obtenu d'une façon plus efficace par l'intermédiaire de l'église paroissiale ou de l'école et avec la diligente coopération des pères et des mères de famille conscients de leurs graves responsabilités.

Les évêques pourront aussi employer à ce but la presse catholique, qui montrera la beauté et l'efficacité de la promesse en question.

L'accomplissement de cette promesse requiert absolument que le peuple connaisse clairement quels films sont permis à tous, quels films sont permis sous réserve, quels films sont nuisibles ou positivement mauvais. Ceci exige la publication régulière, fréquente, prompte de listes des films classifiés, rendues facilement accessibles à tous au moyen de bulletins spéciaux ou d'autres publications opportunes ; comme aussi au moyen de la presse catholique quotidienne.

Il serait désirable en soi qu'on pût établir une liste unique pour le monde entier, car c'est la même loi morale qui est pour tous en vigueur. Cependant, comme il s'agit de représentations qui intéressent tous les rangs de la société, grands et petits, savants et ignorants, le jugement porté sur un film ne peut être partout le même. En effet, les circonstances, les usages et les formes varient dans les divers pays : c'est pourquoi il ne serait pas pratique d'établir une seule liste pour le monde entier. Si, toutefois, chaque nation finit par avoir une classification des films telle que nous l'avons indiquée plus haut, celle-ci offrira déjà en principe la direction requise.



_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 15708
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Église et le cinéma. - Page 2 Empty Re: L'Église et le cinéma.

Message  Louis Lun 02 Juin 2014, 11:55 am



Bureau national permanent de revision

Il sera donc nécessaire que les évêques créent en chaque pays un bureau national permanent de revision qui puisse promouvoir la production de bons films, classer les autres et qui fasse parvenir son jugement aux prêtres et aux fidèles. Ce bureau sera très opportunément confié aux organismes centraux dits d'Action catholique, qui dépend précisément des évêques. Il est nécessaire cependant qu'il soit bien établi, en tout cas, que pour être efficace et organique cette signalisation ait une base nationale et qu'elle soit faite par un centre responsable unique ; cependant, les évêques, pour de très graves motifs, pourront, dans leur propre diocèse et au moyen de leur Commission diocésaine, appliquer à la liste nationale — qui doit s'en tenir à des normes plus générales convenant à toute la nation — des critères plus sévères tels que peut les exiger le tempérament de la région en censurant même des films qui ont été admis dans la liste générale.


_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 15708
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Église et le cinéma. - Page 2 Empty Re: L'Église et le cinéma.

Message  Louis Mar 03 Juin 2014, 11:28 am



Films dans les paroisses et associations catholiques


Ce bureau sera en outre chargé de l'organisation des salles de cinéma existant dans les paroisses et les associations catholiques de façon à garantir à ces salles des films revisionnés. Grâce à l'organisation de ces salles qui sont souvent de bons clients pour l'industrie cinématographique, on peut formuler une autre exigence, à savoir que cette même industrie produise des films répondant pleinement à nos principes, films qui seront ensuite présentés non seulement dans les salles catholiques, mais aussi dans les autres.

Nous comprenons que l'installation d'un tel bureau représentera des sacrifices et des dépenses considérables pour les catholiques  des divers pays. Toutefois, ]a grande importance du cinéma et la nécessité de protéger la moralité de la nation entière rendent ces sacrifices plus que justifiés.

L'efficacité, en effet, de nos écoles, de nos associations catholiques et même de nos églises est amoindrie et mise en danger par la plaie des cinémas mauvais et pernicieux.

Il faut veiller par ailleurs à ce que le bureau se compose uniquement d'hommes à qui la technique cinématographique soit familière et qui soient bien affermis dans les principes de la moralité de la doctrine catholique ; ils doivent être guidés et directement assistés par un prêtre choisi par les évêques.


_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 15708
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Église et le cinéma. - Page 2 Empty Re: L'Église et le cinéma.

Message  Louis Mer 04 Juin 2014, 11:10 am



Echange d’information

Une entente opportune ou des échanges de signalisations et d'informations entre les bureaux des différents pays pourront rendre plus efficace et harmonieuse l'oeuvre de revision des films, tout en tenant compte des différentes conditions et circonstances.

On ajoutera ainsi une unité de direction dans les jugements et les signalisations de la presse catholique dans le monde entier.

Ces bureaux profiteront opportunément non seulement des expériences faites aux Etats-Unis, mais aussi du travail magnifique réalisé sur le terrain du cinéma par les catholiques des autres pays.

Que si les membres de ce bureau — avec les meilleures intentions et dispositions — tombaient en quelque erreur, comme il arrive en toutes choses humaines, les évêques tâcheront, dans leur prudence pastorale, de réparer les erreurs et en même temps de sauvegarder, autant que possible, l'autorité et l'estime du bureau, soit en lui adjoignant quelque autre membre jouissant d'un plus grand prestige, soit en remplaçant par des hommes éminents ceux qui ne se seront pas montrés absolument aptes à remplir ces très graves fonctions.





_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 15708
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Église et le cinéma. - Page 2 Empty Re: L'Église et le cinéma.

Message  Louis Jeu 05 Juin 2014, 11:33 am



Vigilance consciencieuse


Si donc les évêques du monde acceptent leur responsabilité pour exercer cette vigilance sur la cinématographie — ce dont Nous ne doutons pas, car Nous connaissons leur zèle pastoral, — ils pourront accomplir une grande oeuvre pour la protection de la moralité de leurs peuples, concernant leurs moments de loisir et de récréation. Ils s'assureront l'approbation et la coopération de tous les bons esprits, catholiques et non catholiques, ils contribueront à assurer l'emploi de cette grande puissance internationale qu'est la cinématographie dans le but de promouvoir le plus noble idéal et les règles de vie les plus droites.

Pour donner donc plus de force à ces voeux qui découlent de Notre coeur paternel, Nous implorons le secours de la grâce divine, en gage de laquelle Nous vous donnons avec l'effusion de Notre âme, à vous, Vénérables Frères, et au clergé et aux peuples qui vous sont confiés, la Bénédiction apostolique.

Donné à Rome, près Saint-Pierre, le 29 du mois de juin, fête des saints apôtres Pierre et Paul, de l'année 1936, la quinzième de Notre Pontificat.

PIE XI, PAPE.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 15708
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum