De l'amour de Dieu

Aller en bas

De l'amour de Dieu Empty De l'amour de Dieu

Message  Monique Lun 09 Avr 2012, 3:58 pm

De l'amour de Dieu


I. Nous devons aimer Dieu bien plus pour lui-même, que pour les biens qu'il nous fait. Si l'on vous disait qu'il y a un roi si accompli et si parfait, que les plus beaux portraits qu'on en fait ne sont que de grossières ébauches, et ne peuvent le représenter que très-imparfaitement ; que néanmoins on ne peut voir ces portraits, quoiqu'imparfaits, sans ad-mirer et sans aimer ce grand roi ;

Que ses sujets font quelquefois plus de cent lieues pour avoir le bonheur de le voir; et qu'après l'avoir contemplé un moment, ils sont si ravis d'admiration, si éblouis de l'éclat de ses charmes, qu'ils feraient plus de mille lieues pour le voir une seconde fois ;

Que ce roi est si puissant, qu'il n'a besoin de personne ; si bienfaisant, qu'il ne s'applique qu'à rendre heureux ses sujets; qu'il les aime plus tendrement qu'une mère n'aime ses enfant ; qu'il leur permet d'approcher de sa personne; qu'il les caresse, les récompense avec profusion , et leur accorde tout ce qu'ils lui demandent ;

Qu'il est rempli de sagesse ; qu'il n'y a rien que de saint , rien que de pur et que de noble dans tous ses desseins ; qu'il est d'une si haute majesté , que les rois se font gloire d'être ses vassaux, et que les plus puissans princes se croient plus honorés de le servir et de l'aimer que de commander à leurs sujets ; que néanmoins , avec toute sa grandeur , il est si généreux , si aimable , si bon , qu'il recherche le premier ses ennemis ; que lorsque ces rebelles viennent lui demander pardon , il les embrasse, les met au nombre de ses favoris, les traite comme ses enfants , et les récompense avec magnificence ;

Vous ne pourriez entendre parler d'un roi si accompli sans l'admirer ; quand vous n'auriez reçu de lui aucune faveur , vous ne pourriez vous empêcher de l'aimer.





Monique
Monique

Nombre de messages : 11406
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

De l'amour de Dieu Empty Re: De l'amour de Dieu

Message  Monique Lun 09 Avr 2012, 3:58 pm

II. Tout ce que vous entendriez dire de ce grand roi n'est rien en comparaison de ce que vous devez penser de Dieu. Il est tout cela, infiniment plus que tout cela. Toutes les perfections , tous les attraits des créatures les plus belles et les plus accomplies, réunies ensemble, ne sont qu'un faible portrait de ses grandeurs, ou, pour mieux dire , ne sont rien devant la beauié et les perfections de Dieu. Tout le brillant des deux, tout l'éclat des anges, toutes les beautés imaginables ne sont que laideur, obscurité, et disparaissent en sa présence. Pouvez-vous donc trouver un objet plus aimable , qui soit plus digne de votre amour ? Oh! si vous connaissiez cette beauté suprême et ses grandeurs adorables, que vous auriez peu d'attache aux créatures !

Quand vous n'auriez reçu de lui aucune grâce, il mérite toujours par ses perfections infinies d'être aimé de tout votre esprit, de tout votre coeur et de toutes vos forces. S. Augustin le comprenait, lorsqu'il disait en versant des larmes : O mon Dieu ! beauté toujours ancienne et toujours nouvelle, c'est bien tard que je vous ai connu , c'est bien tard que je vous ai aimé.

S. Antoine passait les nuits à contempler les beautés et les perfections de Dieu. Au sortir des ténèbres de la nuit, voyant l'astre du jour: Beau soleil, s'écriait-il, tu viens me distraire , tu m'empêches de goûter tranquillement les amabilités de mon Dieu.
Monique
Monique

Nombre de messages : 11406
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

De l'amour de Dieu Empty Re: De l'amour de Dieu

Message  Monique Lun 09 Avr 2012, 3:59 pm

III. C'est l'amour de Dieu qui fait les saints sur la terre ; c'est l'amour et la possession de Dieu qui fait le bonheur des élus dans le ciel.

Quand vous auriez toutes les autres vertus, et que vous feriez des miracles , sans l'amour de Dieu vous ne seriez jamais sauvé.

Si je n'ai pas la charité, c'est-à-dire l'amour de Dieu , je ne suis rien , dit S. Paul, parce que , sans la charité, on ne peut ni mériter ni acquérir le ciel, et qu'il vaudrait mieux n'être rien, n'avoir jamais été, que d'être exclu du ciel et de ne pas aimer Dieu dans l'éternité.

Aimez-le , bénissez-le, réjouissez-vous de ses perfections : vous l'aimerez dans le ciel, vous l'y posséderez, si vous l'aimez pendant votre vie.



Extraits: PENSÉES
sur
LES PLUS IMPORTANTES VÉRITÉS
DE LA RELIGION
et sur
LES PRINCIPAUX DEVOIRS
DU CHRISTIANISME
Par M. HUMBERT, prêtre-missionnaire
Supérieur de la Mission du diocèse de Besançon.

NOUVELLE ÉDITION,
DOLE,
CHEZ PRUDONT, IMPRIMEUR - LIBRAIRE.
1825. ESR.

Monique
Monique

Nombre de messages : 11406
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum