Nous devons aimer Dieu par reconnaissance pour ses bienfaits

Aller en bas

Nous devons aimer Dieu par reconnaissance pour ses bienfaits Empty Nous devons aimer Dieu par reconnaissance pour ses bienfaits

Message  Monique Lun 09 Avr 2012, 3:23 pm

Nous devons aimer Dieu par reconnaissance pour ses bienfaits


I. Si les services que les hommes se rendent les uns aux autres font des impressions sur leur cœur, d'où vient que le nôtre est insensible envers un Dieu qui nous comble à tout moment de ses faveurs ? Si un inconnu vous avait donné la moindre partie des biens dont Dieu vous a fait part ; s'il vous avait nourri un jour dans une nécessité pressante ; s'il vous avait rendu la vue ou la santé, vous témoigneriez votre reconnaissance à cet étranger, vous en parleriez sans cesse , vous lui offririez vos services.

Pourquoi n'avez-vous pas ces mêmes sentiments pour Dieu? Hé quoi! Dieu mérite-t-il moins qu'un homme? Vous recevez peu de choses des hommes; mais vous recevez tout de Dieu, la santé, l'esprit, la parole, l'usage de vos sens: si une de ces choses vous manquait, vous seriez misérable ; pourquoi n'aimez vous pas celui qui vous les donne?

Le spectacle de l'univers vous prêche la reconnaissance que vous lui devez. C'est pour vous qu'il a produit le soleil qui vous éclaire, l'air que vous respirez, le feu qui vous échauffe, l'eau que vous buvez, les blés, les fruits , les aliments qui vous nourrissent, les vêtemens qui vous couvrent, les animaux qui vous servent.

S'il vous a mis au monde, s'il vous a fait naître dans la vraie religion, préférablement à tant d'autres qui le serviraient mieux que vous ; si vous avez un naturel heureux , du penchant à la piété et de l'éducation; s'il a rendu votre mariage heureux ; au célibat, à une vocation tranquille, ne sont-ce pas là d'autres preuves de son amour pour vous ? Comptez les dangers, les accidents, les tentations dont il vous a préservé, les pensées salutaires, les impressions de la grâce, les œuvres saintes qu'il vous a inspirées ; voilà encore des marques de sa bonté.

Sans parler de la charité ineffable qui a porté J.-C. à souffrir la mort pour vous. S'il avait quelque chose de plus précieux, il le donnerait, en attendant qu'il se donnât lui-même à vous dans le ciel, pour l'y posséder sans fin.










Monique
Monique

Nombre de messages : 11374
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Nous devons aimer Dieu par reconnaissance pour ses bienfaits Empty Re: Nous devons aimer Dieu par reconnaissance pour ses bienfaits

Message  Monique Lun 09 Avr 2012, 3:28 pm


II. Si cette bonté d'un Dieu ne nous touche pas, à quoi serons-nous sensibles? Pour être infinie, mérite-t-elle moins notre reconnaissance ?

O ingratitude des hommes envers Dieu! on dirait qu'ils ne reçoivent les marques de sa bonté que pour en abuser et pour s'en servir contre lui. Vit-on jamais tant de bonté d'un côté, et tant de dureté de l'autre?

Les animaux, dit S. Ambroise, n'oublient pas le bien qu'on leur fait; ils aiment le maître qui les nourrit, et lui rendent service. Les bêtes, même les plus féroces , ne sont point farouches à l'égard de leurs bienfaiteurs. Et vous, chrétiens, vous oubliez les bontés d'un Dieu qui vous aime , qui vous nourrit, qui vous a rachetés, qui cherche à vous sauver.

Un prophète disait aux poldève : Gardez-vous de devenir comme des animaux stupides qui sont sans entendement. Mais on peut dire aujourd'hui, à la honte des chrétiens ; Soyez du moins semblables aux animaux ; ayez autant de reconnaissance pour Dieu, que les animaux en ont pour leurs bienfaiteurs et pour leurs maîtres.





Extraits: PENSÉES
sur
LES PLUS IMPORTANTES VÉRITÉS
DE LA RELIGION
et sur
LES PRINCIPAUX DEVOIRS
DU CHRISTIANISME
Par M. HUMBERT, prêtre-missionnaire
Supérieur de la Mission du diocèse de Besançon.

NOUVELLE ÉDITION,
DOLE,
CHEZ PRUDONT, IMPRIMEUR - LIBRAIRE.
1825. ESR.

Monique
Monique

Nombre de messages : 11374
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum