3ème Dimanche après Pâques (2011)

Aller en bas

3ème Dimanche après Pâques  (2011)  Empty 3ème Dimanche après Pâques (2011)

Message  Arthur Dim 15 Mai 2011, 11:33 am

.
3ème Dimanche après Pâques  (2011)  3e_dim10

TROISIÈME DIMANCHE APRÈS PÂQUES


L'Église est dans la joie parce que Jésus est ressuscité et nous a délivrés. Aussi elle pousse des cris d'allégresse et elle chante les louanges de Dieu.

" Encore un peu de temps et vous ne me verrez plus, avait dit Jésus au Cénacle et vous pleurerez et vous vous lamenterez ; et encore un peu de temps et vous me reverrez et votre coeur se réjouira ". Les apôtres en revoyant le Christ ressuscité ressentirent cette joie dont déborde encore la liturgie pascale.

Et comme Pâques est la figure de la Pâque éternelle, cette joie est aussi celle que ressentira l'Église, lorsqu'après avoir enfanté dans la douleur des âmes à Dieu, elle reverra, à la fin des siècles, temps bien court si on le compare à l'éternité, Jésus qui apparaîtra triomphant dans le ciel.

"Il changera alors notre affliction en une joie que nul ne pourra nous ravir." Cette joie sainte commence dès ici-bas, car Jésus ne nous laisse pas orphelins, mais il vient à nous par l'Esprit-Saint dont la grâce nous comble de bonheur dans l'espérance de la félicité future.

Étrangers et voyageurs qui allons vers le ciel à la suite du divin Ressuscité, ne nous attachons donc pas, dit S.Pierre, aux vains plaisirs de ce monde, mais observons les préceptes tant négatifs que positifs de l'Évangile afin que " faisant profession d'être chrétiens, nous puissions rejeter ce qui déshonore ce nom, pratiquer ce qui lui est conforme ", et parvenir ainsi à la Jérusalem qui descendait du ciel, dont S.Jean nous décrit les splendeurs et les joies.

" Un des sept anges me dit : Viens et je te montrerai la nouvelle épouse, l'épouse de l'Agneau. Et je vis la Jérusalem qui descendait du ciel ornée de ses colliers. Alléluia. Qu'elle a été faite belle cette épouse venant du Liban, alléluia ".

Mangeons la Pâque du Seigneur, pour que cet aliment de nos âmes protège notre corps et qu'apaisant en nous l'ardeur des désirs terrestres, il nous fasse aimer les biens célestes.


Commentaire sur l'Épître

Notre patrie n'est pas ici-bas : soyons donc totalement étranger au monde et à ses plaisirs, c'est-à-dire aux convoitises mauvaises ; devenus libres dans le Christ, obéissons à ceux qui sont constitués en autorité, car c'est la volonté de Dieu, et obéir à Dieu, c'est être libre. Honorons aussi tous les hommes. Cette obéissance et cette charité chrétiennes sont agréables à Dieu.


Commentaire sur l'Évangile

" En disant : " encore un peu de temps et vous ne me verrez plus ", explique S. Augustin, Jésus s'adresse à ceux qui le voyaient alors corporellement présent, et leur parla ainsi, parce qu'il devait ainsi, parce qu'il devait aller vers son Père et qu'après son Ascension ses disciples n'allaient plus le voir comme homme mortel, tel qu'ils le voyaient lorsqu'il leur disait ces choses. Ce peu de temps nous paraît long parce qu'il dure encore ; mais lorsqu'il sera fini, nous comprendrons combien il était court.

Que notre joie ne ressemble donc pas à celle du monde et néanmoins pendant l'enfantement du désir de l'éternité que notre tristesse ne soit pas sans joie ; montrons-nous, comme le dit l'Apôtre : " Joyeux par l'espérance, patients dans la tribulation ".

Homélie de saint Augustin Évêque

Ce peu de temps est tout l'espace que traverse au vol le siècle présent. Aussi, cet Évangéliste dit de même dans son Épître : Voici l'heure dernière (Jean 2,18). C'est pourquoi il ajoute : Parce que je vais au Père, ce qu'il faut rapporter à la première phrase où il dit : Un peu de temps et vous ne me verrez plus, et non à la suivante où il dit : Et encore un peu de temps et vous me reverrez. S'en allant au Père, il allait se soustraire à leur vue. Cela ne veut pas dire cependant qu'il devait mourir et qu'il disparaîtrait à leurs regards jusqu'à ce qu'il ressuscitât, mais qu'il devait aller au Père, ce qu'il fit après sa résurrection, quand il monta au ciel après avoir vécu avec eux pendant quarante jours.

Arthur

Nombre de messages : 1597
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum