Dimanche de Pâques

Aller en bas

Dimanche de Pâques Empty Dimanche de Pâques

Message  Arthur Dim 12 Avr 2009, 5:39 pm


Homélie de saint Grégoire Pape


Vous avez entendu, frères bien-aimés, que les saintes femmes qui avaient suivi le Seigneur vinrent au tombeau avec des aromates, et que, par sentiment d'humanité, elles honorèrent jusque dans sa mort celui qu'elles avaient aimé vivant. Mais leur conduite indique celle que l'on doit suivre dans la sainte Église. Aussi nous est-il nécessaire de bien entendre ce qu'elles ont fait, pour penser aussi à ce que nous devons faire à leur exemple. Ainsi donc, croyant nous aussi en celui qui est mort, si nous cherchons le Seigneur munis du parfum des vertus et du prestige d'oeuvres bonnes, c'est alors que nous venons à son tombeau avec des aromates. Elles voient les Anges, ces femmes qui sont venues avec des parfums ; car elles voient les citoyens du ciel, ces âmes qui, avec le parfum des vertus, s'en vont au Seigneur par leurs saints désirs.

Mais il nous faut noter ce que signifie le fait que l'Ange apparaisse assis à droite. Que signifie en effet la gauche si ce n'est la vie présente, et que signifie la droite si ce n'est la vie éternelle ? Aussi, dans le Cantique des Cantiques, il est écrit : Sa gauche est sous ma tête, et, de sa droite, il m'enlacera (Cant. 2,6). Puisque notre Rédempteur avait dépassé la corruption de la vie présente, il était donc bien juste que l'Ange qui venait annoncer sa vie éternelle, fût assis à droite. Il apparut vêtu d'une robe blanche, parce qu'il était messager des joies de notre fête. La blancheur du vêtement signale en effet le splendide rayonnement de notre solennité. Dirons-nous la nôtre, ou la sienne ? Mais pour mieux dire, c'est la sienne et la nôtre. Cette résurrection de notre Rédempteur fut tout à la fois, et notre fête, parce qu'elle nous a ramenés à notre immortalité, et la fête des Anges, parce qu'en nous rappelant au ciel, elle a complété leur nombre.

Donc, en cette fête qui est sienne et nôtre, l'Ange est apparu en vêtements blancs, parce que tandis que nous sommes ramenés au monde d'en haut par la résurrection du Seigneur, les dommages faits à la patrie céleste sont réparés. Mais écoutons comment il parle aux femmes venues au tombeau : Ne vous effrayez pas, comme s'il disait ouvertement : " Qu'ils s'effraient ceux qui n'aiment pas la visite des citoyens d'en haut : qu'ils craignent, ceux qui, opposés par leurs désirs charnels, désespèrent de pouvoir arriver à la société de ces esprits célestes. mais vous, pourquoi craindriez-vous, vous qui voyez vos concitoyens ? " C'est pourquoi saint Matthieu, décrivant lui aussi l'apparition de l'Ange dit : Son aspect était comme celui de l'éclair, et ses vêtements comme la neige. Dans l'éclair en effet, il y a l'éclat terrifiant qui fait craindre, mais dans la neige, la caresse de la blancheur.

Arthur

Nombre de messages : 1597
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum