Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

+2
Javier
ROBERT.
6 participants

Aller en bas

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Empty Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

Message  Invité Dim 12 Avr 2009, 07:16

Jésus Christ, tel que les "conciliaires" se le représentent ? C'est un mec "cool", "sympa", "charismatique"; un "idéaliste", aspirant à un monde meilleur; trahi, certes, par un salaud (Judas); mais finalement vainqueur, car "les gentils gagnent toujours".

Voici à quoi il pourrait ressembler, leur "Sauveur".

A lui:
Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Che1

Ou à lui:
Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre JohnLennonPeace


Quant à nous...
VOICI NOTRE ROI, NOTRE SAUVEUR ! ECCE HOMO !

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre 419px-10

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Couron10

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Champaig

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Chemincroiximage

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Crucif10

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Empty Re: Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

Message  Invité Dim 12 Avr 2009, 07:55

La "Mère de Dieu" pour eux? Vierge, "peut-être", jusqu'à la naissance de Jésus. Mais "l'Evangile ne parle t-il pas des frères de Jésus"? Qui est donc Marie pour eux, sinon une mère maternelle, éplorée, sentimentale à souhaits?

Voici à quoi elle pourrait ressembler, leur "Madone".

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Madone10

(cette femme, dont la photo a fait le tour du monde et qui a été surnommée la "Madone de Bentalha" et présentée par un journaliste de l'AFP ayant perdu ses huit enfants, devait plus tard préciser qu’elle avait perdu ses frères et non ses enfants...)


Quant à nous...VOICI NOTRE DAME !

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Michelangelo.pieta

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Carlo_Dolci_Mater_dolorosa

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Nd-la-10

Mater dolorosa et lacrymosa
, certes, mais surtout Virgo prudentissima: Elle verse des larmes silencieuses, garde ses yeux baissés !
Quelle humilité, quelle componction dans la douleur !


La voila la "tour d'ivoire", la "toute belle" telle que nous nous la représentons et que nous l'aimons:


Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Rue_du10

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre D3181azq


Qu'ils lui préfèrent leurs propres idoles, l'"artiste" "Madonna" (!) ou d'autres!

Nous avons choisi la beauté...le reste, qu'ils le gardent!


Dernière édition par Guillaume le Jeu 13 Oct 2011, 14:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Empty Re: Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

Message  ROBERT. Dim 12 Avr 2009, 08:01

Guillaume a écrit:Nous avons choisi la beauté...le reste, qu'ils le gardent!


Je vous souhaite de très Joyeuses Pâques...
Vous avez très raison cher ami...
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Empty Re: Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

Message  Javier Dim 12 Avr 2009, 12:33

Je suis tout d'accord avec vous, mon cher ami Guillaume.

Dieu et Sa Très Sainte Mère vous bénissent et vous gardent

Joyeuses Pâques !!!

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre 1141
Javier
Javier

Nombre de messages : 4093
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Empty Re: Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

Message  Invité Dim 12 Avr 2009, 14:39

Bonaerges a écrit:Je suis tout d'accord avec vous, mon cher ami Guillaume.

Dieu et Sa Très Sainte Mère vous bénissent et vous gardent

Joyeuses Pâques !!!

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre 2708b1f5


Muchas gracias amigo !

A vous aussi,
FELICES PASCUAS !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Empty Re: Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

Message  Gérard Dim 12 Avr 2009, 16:28

Sur le même registre, la dévotion à la Vierge Marie de Vatican II et la nôtre la dévotion à la Vierge Marie de l'Eglise catholique

Constitution de l'église conciliaire “LUMEN GENTIUM” chapitre 8, page 102.

"La Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Dieu, dans le Mystère du Christ et de l'Eglise"

Un dernier point de la doctrine de VATICAN II qu’il ne faudrait pas omettre est la grande dévotion que cette église prétend avoir envers la Bienheureuse Vierge Marie, grande dévotion qui, curieusement, ne lui est pas contestée par les traditionalistes.
Il faut tout d’abord affirmer que, contrairement à l’article 15, chapitre II, de “Lumen Gentium”, Jésus-Christ et Sa très Sainte Mère, repoussent et haïssent toute dévotion des hérétiques et schismatiques en tant que tels.
“En tant que tels”, car Jésus-Christ et Sa très Sainte Mère ayant pour mission d’aller chercher les hommes de l’Orient et de l’Occident pour les ramener à l’Unique Bercail de l’Eglise catholique, ces hommes ne sont pas privés de la miséricorde de Dieu qui les entraîne à quitter le schisme et l’hérésie, pour honorer la Vierge Marie dans l’Eglise.
De ceci, il ressort que Jésus-Christ et sa Sainte Mère ne veulent être, et ne peuvent être honorés que dans l’Eglise catholique.

Une dévotion qui n’en est pas une.

L’église de VATICAN II, étant hérétique, sa dévotion à la Vierge Marie, aussi pure et digne d’éloge qu’elle puisse paraître en elle-même, doit être considérée comme une supercherie, non avenue dans le ciel, odieuse et nulle.
Saint Louis-Marie de Monfort traite des fausses dévotions des enfants de l’Eglise.
Il n’a pas traité de la dévotion à Marie des hérétiques et des schismatiques, parce que cette dévotion ne se peut pas. Cette dévotion n’est pas à envisager comme une dévotion, mais comme une insulte. La dévotion des juifs envers Dieu est devenue irrecevable pour Dieu, dès qu'ils ont refusé de recevoir son Fils :
“Il est venu parmi les siens et les siens ne l’ont pas reçu” (Joan I, 11, 12). "...C'est mon Père qui me glorifie, lui dont vous dites qu'il est votre Dieu. Cependant vous ne le connaissez pas." (Joan VIII, 54, 55)
Les fausses dévotions à Marie sont des dérivations de la vraie dévotion, par les mauvais chrétiens, (des dévotions qui doivent être corrigées) mais la dévotion des hérétiques et des schismatiques est une contre-dévotion à la Vierge Marie.

On ne peut pas en même temps honorer et déshonorer.

Je viens d’expliquer pourquoi la dévotion mariale de VATICAN II est irrecevable, même si elle était parfaite en elle-même.
Imaginez-vous les Romains officiant le culte de Diane au milieu des immondices ?
L’église de VATICAN II, comme toutes les fausses églises, est un lieu impropre au culte de la Bienheureuse Vierge Marie.
Le culte est un honneur, et on ne peut pas à la fois honorer et déshonorer. Nous allons cependant étudier le culte de la Vierge Marie, selon VATICAN II et Mgr Lefebvre, cosignataire du chapitre 8, sur la Vierge Marie, de “Lumen Gentium.”

La vierge Marie de “Lumen Gentium”.

Au chapitre 8, 54, VATICAN II affirme qu’il “ne veut pas faire ici un exposé doctrinal complet, ni trancher les questions que le travail des théologiens n’a pu amener à une lumière totale. Par conséquent, demeurent légitimes les opinions qui sont librement proposées dans les écoles catholiques au sujet...” (de la Vierge Marie).

La Vierge Marie des théologiens de VATICAN II.

De quels "théologiens" s’agit-il ?
Ce ne sont pas les Pères de l’Eglise, le terme “théologiens” est beaucoup plus large. Il s’agit forcément des "théologiens" reconnus par Paul VI en 1964, c’est-à-dire de tout un éventail de théologiens qui n’étaient pas orthodoxes en ce qui concerne les prérogatives de la Vierge Marie.
Et parmi ces théologiens, on est bien obligé de compter aussi les théologiens protestants invités à VATICAN II, théologiens négateurs de toutes les vérités mariales.
Les prérogatives de la Bienheureuse Vierge Marie deviennent, ainsi, toutes des “questions que le travail des théologiens (de Paul VI) n’a pu amener à une lumière totale”.
Et, par conséquent, aucun des attributs de la Vierge Marie n’est assuré, définitif et vérité dogmatique. Ainsi, la fameuse dévotion à la Bienheureuse Vierge Marie de VATICAN II, est loin d’être pure.
Comme il a fallu une messe acceptable pour les protestants, l'église de VATICAN II a établi un culte à la Bienheureuse Vierge Marie, susceptible de plaire aux protestants, c’est-à-dire un culte pillé de toutes les prérogatives de la Bienheureuse Vierge Marie.
Les signataires de Lumen Gentium affirment qu’ils “ne veulent pas trancher les questions que le travail des théologiens n’a pu amener à une lumière totale“ et par conséquent toutes les opinions sur ces questions peuvent être “ librement proposées”.
Les évêques de VATICAN II affirment exactement la proposition suivante condamnée par Pie IX :
“La responsabilité des maîtres et écrivains catholiques n’est complètement engagée qu’en ces matières que le jugement de l’Eglise a définies comme étant des dogmes de foi que tous doivent croire”( prop.N-22 condamnée du Syllabus )
L’Eglise catholique n’accepte pas que les théologiens puissent avancer n’importe quelle opinion sur un sujet non dogmatique. Ils ont la pleine et entière responsabilité de ce qu'ils avancent y compris sur les sujets qui n'ont pas encore été définis par un dogme.
Il faut l’impiété des évêques de VATICAN II pour donner en pâture aux théologiens hérétiques des opinions qui offensent la dignité de la Vierge Marie .
Voilà donc ce qu’ont signé les évêques soi-disant mariaux Thuc et Lefèbvre . Au chapitre II, 15 de « Lumen Gentium », l’église conciliaire constate :
« Plusieurs parmi eux ( parmi les hérétiques et les schismatiques) ont aussi l'épiscopat, célèbrent la sainte Eucharistie et cultivent la dévotion envers la Vierge Mère de Dieu. A cela s'ajoute la communion par la prière et d'autres bienfaits spirituels; et même une union réelle dans l'Esprit-Saint, car l'Esprit agit également en eux par ses dons et ses grâces, avec sa puissance sanctificatrice »

Les papes de l’Eglise catholiques, Pie XI dans « rerum orientalium » ont, il est vrai, loué la dévotion de la vierge Marie dans les rites orientaux mais UNIQUEMENT lorsque ces rites étaient pratiqués dans l’unité de l’Eglise sous l’autorité du Pontife romain.

Rien de plus faux que l’ « union réelle dans l’Esprit Saint » chez les hérétiques et schismatiques.
Rien de plus faux que la « puissance sanctificatrice, c’est à dire la grâce sanctifiante, chez les hérétiques et schismatiques.
Rien de plus faux que leur « dévotion envers la Vierge Mère de Dieu » et les « bienfaits spirituels » qu’ils seraient censés en tirer !
Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Empty Re: Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

Message  gabrielle Dim 12 Avr 2009, 16:55

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18793
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Empty Re: Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

Message  Roger Boivin Dim 12 Avr 2009, 16:59

-
Parabole, Je vous filicite; j'ai vraiment goûté votre exposé sur ce simulacre de dévotion envers la Très Sainte Vierge Marie dans ce soi-disant concile ( VII ); je vais relire et relire; Merci beaucoup !
-
..Et je vous souhaite en passant de très Joyeuses et saintes Pâques, ..ainsi qu'à tous nos amis dans la vraie Foi Catholique. JOYEUSES PÂQUES !

Au plaisir de vous relire.
-

..Je vous en dis tout autant Parce Domine : FÉLICITATION !
-
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Empty Re: Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

Message  Invité Dim 12 Avr 2009, 17:33

Quant à Saint Joseph...le pauvre, comment peut-on incarner à la fois l'autorité et l'obéissance...deux valeur battues en brèche par nos contemporains? A la trappe, Saint Joseph!

Voici au mieux l'image qu'en ont les conciliaires (à droite sur l'image):
Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre 56-b-110


P.S: Une précision quand même. Quand je parle sur ce fil des représentations que se font "les conciliaires" de Notre Seigneur, de la Sainte Vierge et de Saint Joseph (il faudrait aussi parler des saints, ou plutôt de leurs "saints"...j'y reviendrai), je parle surtout des "conciliaires" tels que je les ai connus (car je les ai bien connus pale), de la "vox populi" et non des gourous eux-mêmes.

Je ne connais rien de la doctrine de ces derniers (pas le temps de m'y intéresser, d'autres comme Humilis Miles feront ça mieux que moi) mais je crois soupçonner que cette accentuation du côté "humain", "sympa", "proche de nous" est VOULUE par les gourous eux-mêmes, non certes qu'ils soient animés de bons sentiments humanistes...mais c'est au fond le bon vieux satanisme et sa volonté de subordonner le Créateur à la créature, de substituer au culte du Dieu fait homme le culte de l'homme qui se fait Dieu !

Le comble, c'est que les "conciliaires" qui se contrefichent de la doctrine de leurs gourous (pouvez-vous me citer un seul conciliaire qui ait lu "Deus caritas est"?) en reproduisent le modèle sans même s'en rendre compte! Il y a vraiment là quelque chose de diabolique! affraid

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Empty Re: Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

Message  gabrielle Dim 12 Avr 2009, 17:38

Guillaume a écrit:...Le comble, c'est que les "conciliaires" qui se contrefichent de la doctrine de leurs gourous (pouvez-vous me citer un seul conciliaire qui ait lu "Deus caritas est"?) en reproduisent le modèle sans même s'en rendre compte! Il y a vraiment là quelque chose de diabolique! affraid

OUI, ceux qui ramassent les ordures, ils ont lu le titre Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre 217195
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18793
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Empty Re: Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

Message  ROBERT. Dim 12 Avr 2009, 18:12

Guillaume a écrit:...Le comble, c'est que les "conciliaires" qui se contrefichent de la doctrine de leurs gourous (pouvez-vous me citer un seul conciliaire qui ait lu "Deus caritas est"?) en reproduisent le modèle sans même s'en rendre compte! Il y a vraiment là quelque chose de diabolique! affraid

Évidemment qu'ils s'en contrefichent, car la Révolution montinienne, ratzsingerienne et pour faire simple, la révolution satanique, toute imbue et orgeuilleuse d'elle-même, porte en elle-même les prémisses de sa propre destruction, de son propre anéantissement... N'a-t-on pas dit que la Révolution mange ses enfants ?
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Empty Re: Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

Message  Diane + R.I.P Dim 12 Avr 2009, 18:21

Guillaume a écrit:
...Le comble, c'est que les "conciliaires" qui se contrefichent de la doctrine de leurs gourous (pouvez-vous me citer un seul conciliaire qui ait lu "Deus caritas est"?) en reproduisent le modèle sans même s'en rendre compte! Il y a vraiment là quelque chose de diabolique! affraid


C'est plus que diabolique, c'est archi satanique! affraid


Plus diabolique que ça tu meurs! affraid
Diane + R.I.P
Diane + R.I.P

Nombre de messages : 5488
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Empty Re: Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

Message  Gérard Lun 13 Avr 2009, 03:10

Merci à Parce Domine pour nous avoir reporté sur :
La Très Sainte Vierge Marie sous les insultes des hérétiques
Evidemment, les affirmations sont encore bien plus scandaleuses et monstrueuses que ce que j'ai rapporté du Concile Vatican II.
Cependant, il y a une cause à effet surprenante.
En effet, si au sujet de la Vierge Marie en 1965, il ne faut pas "
trancher les questions que le travail des théologiens n’a pu amener à une lumière totale"
et que par conséquent [/quote]" demeurent légitimes les opinions qui sont librement proposées dans les écoles catholiques au sujet...” [/quote](de la Vierge Marie)...alors, il y avait dans cette OUVERTURE toutes les possibilités pour que les théologiens hérétiques et sacrilèges s'engagent dans cette voie et ce sont les plus en vue Wojtyla et Ratzinger qui ont porté les attaques les plus abominable contre l'honneur de la Très Sainte Vierge.

Nous retrouvons le même phénomène de cause à effet entre Lumen Gentium qui dit que "l'Eglise se sait unie" aux hérétiques ...qu'ils sont conduits par l'esprit saint qui opère chez eux son oeuvre sanctificatrice et Le NOUVEL ORDO MISSAE protestant. En effet, si les hérétique ont une si merveilleuse religion alors il faut prendre leur culte et leur messe...C'est logique. Avec les affirmations du COncile, on ne pouvait s'attendre qu'à cela.
Mgr Lefèbvre a affirmé que TOUT venait du COncile. Cependant, son affirmation le condamne lui-même et TOUTE son action après le COncile. En effet, il a signé toutes les hérésie du Concile SANS jamais s'en repentir et en restant UNI à la plus abominable église jamais parue sur la terre qu'il avait LUI-MEME fondée. En aucune manière, il ne pouvait prétendre, dans ces conditions, lutter contre Vatican II au nom de l'Eglise catholique qu'il avait quitté en adhérant à une autre !
Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Empty Re: Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

Message  gabrielle Lun 13 Avr 2009, 10:09

Justement cher Parabole, les prémices des attaques contre la Vierge Marie se trouve dans V2, il ouvrait le chemin à toutes les possibilités...

Quant Lumen Gentium... de par lui-même le texte est blasphématoire et la négation de ce qu'est l'Église en elle-même.

Pour Mgr, sans vouloir entrer dans le secret jugement de Dieu, il est comme vous le dites, mort sans aucun signe de retour à la Sainte Église Catholique. Il est toujours terrible de voir des clercs mourir sans le moindre signe de repentance...
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18793
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre Empty Re: Le Christ des "conciliaires"...et le nôtre

Message  ROBERT. Lun 13 Avr 2009, 12:57

.

Terrible en effet de voir mourir des clercs dans cet état, étant donné leur sacerdoce et leur épiscopat, le sommet du sacerdoce, donc leur responsasbilité énorme face aux fidèles... Triste Sad en effet...
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum