La conversion de Clovis (496)

Aller en bas

La conversion de Clovis (496) Empty La conversion de Clovis (496)

Message  Javier Sam 20 Nov 2010, 6:26 am

La conversion de Clovis eut lieu dix ans après la bataille de Soissons. Ses deux agents principaux furent le mariage du roi avec Clotilde et la victoire de Tolbiac.

1° Mariage de Clovis avec Clotilde – Le roi des Burgondes, Gondebaud, était un homme cruel, qui avait tué son frère Chilpéric, noyé la femme et exilé les deux filles de ce dernier. La plus jeune était Clotilde. Clovis, qui souhaitait certainement faire là une belle alliance politique, demanda cette dernière en mariage. Gondebaud n’osa pas refuser…

En Burgondie, les souverains étaient chrétiens, mais ariens. Ce n’était cependant pas le cas de la princesse Clotilde, qui était catholique. Une fois que Clovis la prit pour épouse, elle ne cessa de le pousser à renoncer à ses ‘faux dieux’ qu’il honorait. Le roi refusait de se convertir, peut être de peur d’être abandonné par ses hommes si ceux là apprenaient la nouvelle.

Quoi qu’il en soit, leur premier enfant naquit, et Clotilde s’empressa de le faire baptiser. Cependant, il mourut au bout d’une semaine.

- « Ainsi se sont vengés les dieux qui se sont sentis offensés ! » s’exclamait le roi.

Un second fils vint alors au monde, qui fut lui aussi baptisé comme le premier. Mais cet enfant là tomba lui aussi malade. Clovis était persuadé que celui ci allait aussi mourir, ce qui ne se produisit pas. L’enfant guérit, et Clotilde sut insister sur le fait que c’était grâce à ses prières. Cette guérison ne toucha cependant pas le cœur du père…

2° Bataille de Tolbiac (496) – Les terres des Francs Ripuaires, situées sur les rives du Rhin, étaient envahies par les Alamans. Clovis décida d’aller au secours de ses frères, et affronta ses ennemis à Tolbiac.

La lutte fut acharnée, et les Francs commençaient à perdre pied face aux Alamans. Clovis, au désespoir, implora le secours de ses dieux. Les Francs continuaient cependant à reculer. Puis il se souvint des avis de son épouse :

- « Dieu de Clotilde ! Toi qui, dit elle, accordes ton secours à ceux qui sont en danger, et la victoire pour ceux qui espèrent en toi ! Si tu me donnes de triompher de mes ennemis, je me ferai baptiser en ton nom ! »

C'est alors que l’on apprit sur le champ de bataille que le roi des Alamans était mort. Les Francs reprirent courage, et mirent leurs ennemis en fuite. Ces derniers finirent par se soumettre au vainqueur.

3° Baptême de Clovis (496) – Le roi hésita un moment, mais finit par tenir sa promesse. Il fit appel à l’évêque Rémy, qui le baptisa le 25 décembre 496 à Reims, ainsi que 3 000 hommes de son armée. Le saint le baptisa prononçant ces paroles :

- « Adore ce que tu a brûlé, brûle ce que tu adorais. »

En se baptisant, Clovis reçut les faveurs de l’Eglise, tous les évêques de Gaule en furent comblés de joie. Le pape envoya ses félicitations à Clovis, ayant trouvé en sa personne un défenseur du catholicisme contre l’hérésie arienne.

Le roi des Francs trouvait dans ce baptême une occasion unique de s’affirmer en tant qu’unique roi chrétien catholique en occident : tous souhaitaient à présent son triomphe sur les hérétiques, Wisigoths et Burgondes. En se baptisant, Clovis s’assurait de contrôler la Gaule entière à plus ou moins brève échéance.

(www.histoire-fr.com)

La conversion de Clovis (496) Clovis10 Clovis (496)
Javier
Javier

Nombre de messages : 4068
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La conversion de Clovis (496) Empty Re: La conversion de Clovis (496)

Message  Invité Sam 20 Nov 2010, 3:10 pm

Très intéressant merci Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum