Lundi 4ème semaine de carême

Aller en bas

Lundi 4ème semaine de carême Empty Lundi 4ème semaine de carême

Message  Arthur Dim 22 Mar 2009, 8:25 pm

Homélie de saint Augustin Évêque.


Qu'avons-nous entendu mes frères ? Voici ce temple qui n'était encore qu'une figure, et le Seigneur en chasse tous ceux qui cherchaient leurs intérêts et étaient venus pour faire du trafic. Et que vendaient-ils là ? Ce dont les hommes avaient besoin pour les sacrifices de ce temps. Votre charité sait en effet que ces sacrifices avaient été ainsi donnés à ce peuple à cause de son esprit charnel et de son coeur resté de pierre, et qu'il y était tenu pour qu'il n'allât point aux idoles ; ils immolaient donc dans le temple des boeufs, des brebis et des colombes. Vous le savez,car vous l'avez lu.

Ce n'était pourtant pas, semble-t-il, un grand péché de vendre dans ce temple ce qui s'achetait pour être offert dans le temple ; et cependant le Seigneur en chassa les marchands. Qu'eût-il fait s'il y avait trouvé des gens ivres, alors qu'il expulsa des gens vendant licitement, sans injustice (car ce qui est acheté honnêtement n'est point vendu illicitement) ? Il les expulsa cependant, et ne souffrit pas que la maison de la prière devînt une maison de négoce.

Si la maison de Dieu ne doit pas devenir une maison de négoce, doit-elle devenir un débit de boisson ? Mais quand nous disons ces choses, on grince des dents contre nous ; cependant nous sommes consolés par les paroles du Psaume que vous avez entendues : Ils ont grincé des dents contre moi (psaume 34,16). Nous savons, nous aussi, entendre les paroles qui doivent nous guérir ; bien que les fouets frappent le Christ à coups redoublés, puisque c'est sa propre parole qui est flagellée. Leurs fouets, dit-il, se sont réunis contre moi et ils ne le savaient pas. Le Seigneur a été flagellé par les blasphèmes des faux chrétiens, qui multiplient les coups contre le Seigneur leur Dieu, sans le savoir. Faisons ce que lui-même nous aide à faire : Pour moi, pendant qu'ils me tourmentaient, j'étais revêtu d'un cilice, j'humiliais mon âme dans le jeûne (Psaume 34, 13).

Arthur

Nombre de messages : 1597
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum