L'Évangile ou vie de Jésus en images.

+6
Christian
ROBERT.
gabrielle
Diane + R.I.P
Sandrine
Roger Boivin
10 participants

Te Deum :: Te Deum :: ART :: Peinture

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty Re: L'Évangile ou vie de Jésus en images.

Message  ROBERT. Dim 04 Juil 2010, 10:43 pm

.

Vu l'heure tardive mon cher Christian, je dois vous laisser Arrow

A demain donc, Si Dieu le veut !

Et que Dieu vous garde ! L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 430970
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty Re: L'Évangile ou vie de Jésus en images.

Message  Catherine Lun 05 Juil 2010, 3:02 am

Bienvenue sur Te Deum, Christian! cheers
Catherine
Catherine

Nombre de messages : 2399
Age : 36
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty Re: L'Évangile ou vie de Jésus en images.

Message  Gérard Lun 05 Juil 2010, 7:44 am

Tout d'abord une grande et belle bienvenue à Christian.

Si nous n'avons pas le même âge 61 ans, il ne doit pas y avoir beaucoup de différence.
J'ai vécu cette fameuse époque conciliaire et j'étais moi-même chez les frères des Ecoles Chrétiennes. J'étais dans un juvénas, c'est à dire dans une école de formation pour devenir frère aussi.
Or, voici ce qui s'est passé. la première année en 63, les cours de religion consistait à s'occuper des vedettes du sport. On en parlait tellement que je ma mémoire a enregistré inutilement tous ces noms de sportifs.
La seconde année en 5ème, c'était au tour des vedettes de la chanson et en 4ème, il s'agissait de faire des enquêtes auprès des ouvriers ou des chauffeur de bus pour connaître leurs problèmes et aussi, morale conciliaire oblige, on s'occupait des rapports entre garçons et filles. Pour le culte, nous avions l'initiative des animations dans les églises afin que cesse le grand ennui que les personnes ressentaient jusqu'ici dans le culte morne de l'Eglise catholique traditionel. Et c'est surtout là que nous étions dégoutés. En effet, le coup des animations à la Claude François ou jhonny dans les églises, ça déroutait les jeunes parce que les églises étaient encore pour nous ce lieux sacré d'adoration du vrai Dieu, ce lieu où l'on avait été sanctifié par notre baptême, ce lieu où en pleurant avant notre première communions nous avions avoué à Jésus-Christ Lui-même nos péchés et ce lieu ou nous avions eu le grand bonheur de notre vie de recevoir notre Dieu-Sauveur dans notre propre coeur. On n'aurait pas eu beaucoup de mal à nous faire faire la fête dans des bals et autres lieux de débauches mais faire cela dans les églises, ça passait pas, c'était beaucoup trop pour nous !

Or, mes copains et moi-même, nous avons ressenti un grand dégoût de la religion, puisque c'était ça dorénavant la religion.
En effet, la confusion était grande parce que nos parents faisaient une confiance AVEUGLE à ces religieux. Ce ne pouvait être que nos maîtres légitimes. Et ce grand dégoût pour la religion qui n'était pas saint du tout avait cependant l'avantage de nous tenir écartés de toute cette révolution conciliaire. En effet, certains n'étaient pas du tout dégoutés et étaient très motivés dans ces curieux exercices de religion mais ils étaient aussi les plus modernistes et le fer de lance de ce nouveau mouvement.
Mes deux frères de un et deux ans plus jeune que moi subissaient les mêmes effets l'un chez les Saint Viateur du P. Querbes et l'autre dans une école d'agriculture des salésiens.
Vu le déséquilibre moral et religieux produits chez leurs enfants, mes parents qui étaient des catholiques exemplaires ont rapatriés leurs garçon à la ferme et on nous a mis à travailler la terre ce qui fut pour notre plus grand bien jusqu'à ce que ma mère découvre une école et à cette époque on peut dire "l'école" "Ecole de la Péraudière" et la directrice, Melle Luce Quenette fut horrifiée de ce que nous avions vécu dans ces congrégations. Et ils s'engagèrent à restaurer pour nous la formation religieuse.

C'est dans cette école que l'on m'a enseigné dans les années 67-70, non seulement la haine du progressisme mais la haine de l'église conciliaire. Eux, à cette époque déjà, ne doutaient absolument pas que l'origine du modernisme venaient de Paul VI. Un des profs de cette école, Mr Bernard, encore vivant aujourd'hui disait en parlant des Pères conciliaires "ils sont tous hérétiques". Je le dis parce que l'affirmation avait fait sensation !


Malheureusement, si cette école a résisté au Concile Vatican II le refusant dès le départ, elle s'est fait embarqué comme un fêtu de paille par Marcel. Et adieu la haine de l'église conciliaire à la Péraudière, alors que Luce Quenette est décédée dans les années 75 en affirmant que Marcel était un pourri, ce qui à cette époque créait le scandale !

Voilà donc, pour les JCMD et les Tonino pourquoi, ma haine de l'église conciliaire a été relayée par la haine du lefèbvrisme parce que ce que le Concile Vatican II n'a pas emporté, c'est ce traditionalisme de bâtards qui l'a emporté en rendant possible l'impossible en faisant croire qu'on pouvait maintenir la foi catholique dans l'unité de l'église antéchristique de Vatican II. Or, cette erreur dépasse toute la perversité de toutes les erreurs du Concile au point que le démon s'en est aperçu et à fait reprendr par Ratzinger la démarche tradouille de Lefèbvre.

Merci à Christian qui m'a montré le chemin que les anciens doivent donner en témoigant contre l'église conciliaire et j'espère bien continuer avec lui et avec tous ceux de Te Deum ce chemin où, grâce à ces nouveaux forums comme Deojuvante et Te Deum on suit l'EGlise catholique EXCLUSIVEMENT !
Enfin,
OUF !
OUF ! OUF !
OUF ! OUF ! OUF !.
Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty Re: L'Évangile ou vie de Jésus en images.

Message  gabrielle Lun 05 Juil 2010, 8:23 am

Christian a écrit:Non je ne l'ai pas toute lue,cette fourberie mais plutot ressenti et je dirais qu'il me semble que vers la fin des annees 60 que des changements ont commencer a se faire sentir.Tu peut me preciser quelques details..merci

Bonjour Christian.

Sans avoir lu, vous avez ressentie sans doute une gêne face à ce qui se passait. C'est ce qui se nomme "l'instinct de la Foi" votre foi réagissait, sans trop savoir pourquoi à une agression.

La fin des années 60 fut la fin du "concile" V II ( connaissez-vous un peu ce "concile", ses textes? ) une révolution importante agressant la Foi catholique allait se produire... ce qui posera difficulté, c'est que les révolutionnaires... agiront de l'intérieur et ne quitteront jamais, jusqu'à ce jour, les églises, les cadres...

Cela aura pour effet de crééer un Mirage, les gens diront.. l'Église a changée, mais en fait, ce qu'ils voyaient n'était pas la Sainte Église Catholique, mais une nouvelle religion installée dans les cadres de l'Église Catholique.


gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty Re: L'Évangile ou vie de Jésus en images.

Message  Christian Lun 05 Juil 2010, 8:58 am

Bonjour,et merci Gerard et Gabrielle de vos reponses qui m'aident beaucoup a realiser que cest exactement pour ces genres de raison et quil est vrai qu'au fond de moi je me suis senti trahi et gené de l'avouer que je me sentait trahi dans les changements qui ce sont produits dans la religion catholique.je dois partir ce matin et j'emporte une copie de ce que vous avez ecris car il faut que je prenne le temps de lire et bien comprendre.De toute facon j'obtiens toujours tout ce que je veut dans la vie et Dieu en a toujours fait parti et si je ne pense pas a lui la vie me reserve des surprises et il y a des messages partout.Je pense a vous tous et on se rejase et Merci encore.
Christian
Christian

Nombre de messages : 64
Age : 62
Localisation : Quebec,Canada
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty Re: L'Évangile ou vie de Jésus en images.

Message  gabrielle Lun 05 Juil 2010, 9:06 am

Bonne journée et au plaisir de vous relire
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty Re: L'Évangile ou vie de Jésus en images.

Message  Sandrine Lun 05 Juil 2010, 9:14 am

Christian a écrit:De toute facon j'obtiens toujours tout ce que je veut dans la vie et Dieu en a toujours fait parti

Cher Christian, je suppose que vous avez voulu dire que seule la Volonté de Dieu vous importe ... Wink L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 430970
Sandrine
Sandrine

Nombre de messages : 4294
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty Re: L'Évangile ou vie de Jésus en images.

Message  Diane + R.I.P Lun 05 Juil 2010, 9:40 am

Christian a écrit:je dois partir ce matin et j'emporte une copie de ce que vous avez ecris car il faut que je prenne le temps de lire et bien comprendre..

Bonne journée !

Au plaisir de vous re-lire !
Diane + R.I.P
Diane + R.I.P

Nombre de messages : 5488
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty Re: L'Évangile ou vie de Jésus en images.

Message  ROBERT. Lun 05 Juil 2010, 10:12 am

.

Bonne journée également à vous cher Christian.

Au plaisir de vous revoir sur le forum

Et que Dieu vous garde.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty Re: L'Évangile ou vie de Jésus en images.

Message  ROBERT. Lun 05 Juil 2010, 10:47 am

Christian a écrit: De toute facon j'obtiens toujours tout ce que je veut dans la vie et Dieu en a toujours fait parti et si je ne pense pas a lui la vie me reserve des surprises et il y a des messages partout. Je pense a vous tous et on se rejase et Merci encore.

Vous devez être un homme de prière cher Christian, une prière humble, simple, constante, confiante et persévérante. Vous me faites penser à cet homme qui importune un ami en pleine nuit de lui prêter trois pains. (Luc XI, 1-13)

Dieu a toujours fait partie de votre vie, vous l’avez prié toute votre vie, pas étonnant que vous obtenez alors tout ce que vous voulez de Lui, selon la belle prière qu’Il nous a enseignée : Notre Père qui êtes aux cieux, etc. Vous voulez ce qu’Il veut en fait. Et si vous vous éloignez de Sa Volonté, vous vous apercevez que la vie [vous] réserve des surprises : vous devez alors sentir, vous apercevoir que quelque cloche dans votre vie.

Au plaisir de vous revoir cher ami et que Dieu vous garde.

ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty Re: L'Évangile ou vie de Jésus en images.

Message  Roger Boivin Lun 05 Juil 2010, 11:35 am

Christian a écrit:Ces images de Jesus me rapellent et ont fait parti de mon enfance durant les cours de catechisme a l'école primaire et j'avoue ma fascination quand je regardait ces images durant l'enseignement car a mon jeune age,ces images degageaient beaucoup et contribuaient a mon bonheur d'un monde meilleur avec mes yeux d'enfant,vers la fin des années soixante un enseignement a ma grande deception qui a malheureusement disparu,mais cest toujours dans mon coeur!Quel beau rappel.

Bonjour Christian;

je viens tout juste de voir votre message !

ça fait plaisir !

Comme tu pourra .., hum! .. comme vous pourrez Laughing vous en apercevoir, les questions pertinentes et même un peu plus, sur le sujet sont traitées en long et en large; donc il y a de quoi s'abreuver, se nourrir à bonne source ;..

..et selon la formule, au plaisir de te lire Christian ! Very Happy
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12551
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty Re: L'Évangile ou vie de Jésus en images.

Message  ROBERT. Lun 05 Juil 2010, 2:44 pm

.
Voici, cher Christian, pour compléter mon dernier post :

.
Il arriva que, comme il priait en un certain lieu, un de ses disciples lui dit, après qu’il eut fini : Seigneur, enseignez-nous à prier, comme Jean lui-même l’a enseigné à ses disciples.

Et il leur dit : Quand vous priez, dites : Père, que votre nom soit sanctifié. Que votre règne arrive.

Donnez-nous aujourd’hui notre pain de chaque jour.

Et remettez-nous nos péchés, puisque nous remettons nous-mêmes à tous ceux qui nous doivent; et ne nous induisez point en tentation.

Et il leur dit encore : Si quelqu’un de vous a un ami, et qu’il aille le trouver pendant la nuit, et lui dise : Mon ami, prête-moi trois pains.

Parce qu’un de mes amis est arrivé chez moi de voyage, et que je n’ai rien à lui offrir;

Et si celui-là, répondant de dedans de sa maison, disait : Ne m’importune point; ma porte est déjà fermée, et mes enfants sont au lit avec moi; je ne puis me lever et t’en donner.

Si cependant l’autre continue de frapper, je vous le dis, quand celui-ci ne se lèverait point pour lui en donner parce qu’il est son ami, cependant à cause de son importunité, il se lèvera et lui en donnera autant qu’il en a besoin.

Et moi je vous dis aussi : Demandez, et il vous sera donné; cherchez et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.

Car quiconque demande, reçoit; et qui cherche, trouve; et l’on ouvrira à celui qui frappe.

Si quelqu’un d’entre vous demande du pain à son père, lui donnera-t-il une pierre ? ou si un poisson, lui donnera-t-il au lieu du poisson, un serpent ?

Ou s’il lui demande un œuf, lui présentera-t-il un scorpion ?

Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner à vos enfants des bonnes choses; combien, à plus forte raison votre Père céleste donnera-t-il un esprit bon à ceux qui le lui demanderont ?


(Luc XI, 1-13. Glaire.)
.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty Re: L'Évangile ou vie de Jésus en images.

Message  ROBERT. Mer 01 Sep 2010, 3:53 pm

.
Voici, cher Christian, pour compléter mon dernier post :

.
Il arriva que, comme il priait en un certain lieu, un de ses disciples lui dit, après qu’il eut fini : Seigneur, enseignez-nous à prier, comme Jean lui-même l’a enseigné à ses disciples.

Et il leur dit : Quand vous priez, dites : Père, que votre nom soit sanctifié. Que votre règne arrive.

Donnez-nous aujourd’hui notre pain de chaque jour.

Et remettez-nous nos péchés, puisque nous remettons nous-mêmes à tous ceux qui nous doivent; et ne nous induisez point en tentation.

Et il leur dit encore : Si quelqu’un de vous a un ami, et qu’il aille le trouver pendant la nuit, et lui dise : Mon ami, prête-moi trois pains.

Parce qu’un de mes amis est arrivé chez moi de voyage, et que je n’ai rien à lui offrir;

Et si celui-là, répondant de dedans de sa maison, disait : Ne m’importune point; ma porte est déjà fermée, et mes enfants sont au lit avec moi; je ne puis me lever et t’en donner.

Si cependant l’autre continue de frapper, je vous le dis, quand celui-ci ne se lèverait point pour lui en donner parce qu’il est son ami, cependant à cause de son importunité, il se lèvera et lui en donnera autant qu’il en a besoin.

Et moi je vous dis aussi : Demandez, et il vous sera donné; cherchez et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.

Car quiconque demande, reçoit; et qui cherche, trouve; et l’on ouvrira à celui qui frappe.

Si quelqu’un d’entre vous demande du pain à son père, lui donnera-t-il une pierre ? ou si un poisson, lui donnera-t-il au lieu du poisson, un serpent ?

Ou s’il lui demande un œuf, lui présentera-t-il un scorpion ?

Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner à vos enfants des bonnes choses; combien, à plus forte raison votre Père céleste donnera-t-il un esprit bon à ceux qui le lui demanderont ?


(Luc XI, 1-13. Glaire.)
.

Voici les commentaires des Pères de l’Église, sur les versets 5-6, extraits tirés de la Chaîne d’Or de Saint Thomas d’Aquin :


Luc, XIII vv. 5-9.


5 Et il leur dit encore : Si quelqu’un de vous a un ami, et qu’il aille le trouver pendant la nuit, et lui dise : Mon ami, prête-moi trois pains.

6 Parce qu’un de mes amis est arrivé chez moi de voyage, et que je n’ai rien à lui offrir;

7 Et si celui-là, répondant de dedans de sa maison, disait : Ne m’importune point; ma porte est déjà fermée, et mes enfants sont au lit avec moi; je ne puis me lever et t’en donner.

8 Si cependant l’autre continue de frapper, je vous le dis, quand celui-ci ne se lèverait point pour lui en donner parce qu’il est son ami, cependant à cause de son importunité, il se lèvera et lui en donnera autant qu’il en a besoin.

9 Et moi je vous dis aussi : Demandez, et il vous sera donné; cherchez et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.





S. Cyr. (Chaîne des Pères grecs.) Notre-Seigneur, sur la demande des Apôtres, leur avait enseigné comment il faut prier ; mais ceux qui avaient reçu ces salutaires enseignements, tout en priant selon la forme qu'il avait prescrite, pouvaient le faire avec négligence et avec tiédeur ; ou bien en voyant leur première ou leur seconde demande sans effet, abandonner complètement l'exercice de la prière. C'est pour les préserver de ce malheur qu'il leur montre, au moyen d'une parabole, que le découragement dans la prière est dangereux, et qu'il est on ne peut plus utile d'y persévérer avec patience : " IL LEUR DIT ENCORE : SI L'UN DE VOUS A UN AMI", etc.


— Théophylacte. Cet ami, c'est Dieu, qui aime tous les hommes, et qui veut sincèrement que tous soient sauvés (1 Tm 2, 4 ; 2 P 3, 9).


— S. Ambroise. Qui d'ailleurs est plus notre ami que celui qui a livré son corps pour notre salut ? Le Seigneur nous donne encore ici un autre précepte, c'est que notre prière doit être continuelle, et que nous devons prier le jour comme la nuit : " Si l'un de vous a un ami, et qu'il aille le trouver au milieu de la nuit." C'est ce que faisait David, quand il disait : " Je me levais au milieu de la nuit pour chanter vos louanges, " (Ps 118) car il ne craignait pas de réveiller de son sommeil celui qu'il savait avoir toujours les yeux ouverts sur son peuple. Or, si ce saint roi, tout occupé de l'administration de son royaume, redisait sept fois le jour les louanges du Seigneur (Ps 118), que ne devons-nous pas faire nous-mêmes ? Notre prière ne doit-elle pas être d'autant plus fréquente, que la fragilité de notre chair et de notre esprit nous entraîne dans un plus grand nombre de fautes ? Et si vous avez un véritable amour pour le Seigneur votre Dieu, vous pouvez obtenir, non seulement pour vous-mêmes, mais pour les autres. Voyez, en effet, la suite " Et que cet ami lui dise : Mon ami, prêtez-moi trois pains", etc.


— S. Aug. (serm. 29 sur les paroles du Seigneur.) Quels sont ces trois pains, sinon l'aliment céleste que nous offrent les divins mystères ? Or, il peut se faire qu'on ne puisse satisfaire à la demande d'un ami, et on reconnaît alors qu'on n'a pas ce qu'on devrait lui donner. Ainsi, un ami vous arrive de voyage, c'est-à-dire, de la vie du monde, où tous les hommes passent comme des voyageurs, où ils n'ont ni véritable propriété ni demeure permanente, mais où tout homme s'entend dire : Passez, faites place à celui qui doit vous succéder. Ou encore, cet ami vous arrive fatigué d'un mauvais voyage, c'est-à-dire, d'une vie coupable, il n'a pas trouvé la vérité qu'il eût été si heureux d'entendre et de recevoir ; il vient donc à vous, qui êtes chrétien, et il vous dit : Veuillez m'instruire. Or, peut-être vous demande-t-il ce que vous ignorez dans la simplicité de votre foi, vous ne pouvez donc apaiser la faim qui le tourmente, et vous êtes obligé de recourir aux livres du Seigneur, car, peut-être, ce qu'il vous demande se trouve dans les saints Livres, mais enveloppé d'obscurité. Vous ne pouvez interroger Paul, ni Pierre, ni aucun prophète, car toute cette famille repose avec son maître. Cependant l'ignorance du monde est profonde, c'est le milieu de la nuit ; votre ami, pressé par la faim, insiste auprès de vous, la foi dans sa simplicité ne lui suffit pas, faudra-t-il l'abandonner ? Allez donc trouver le Seigneur lui-même, avec lequel toute sa famille se repose, et frappez à la porte par vos prières : " De l'intérieur de la maison il vous répondra : Ne m'importunez pas". Mais s'il tarde à vous donner, c'est pour vous faire désirer plus vivement ce qu'il diffère de vous accorder, et vous rendre ses dons plus précieux.


— S. Basile. (Constitutions monastiques, chap. 1.) Il diffère encore pour redoubler votre assiduité et vos instances près de lui, pour vous faire connaître ce que c'est que le don de Dieu, et comment il faut le conserver avec crainte, car on garde avec beaucoup plus de soin ce qui a coûté beaucoup à acquérir, de peur qu'en le perdant, on ne perde en même temps tout le fruit de son travail.


à suivre...





ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty Re: L'Évangile ou vie de Jésus en images.

Message  ROBERT. Mer 01 Sep 2010, 8:18 pm

.

Voici, Christian, la suite de la Chaîne d’Or:



.La Glose. Loin donc de nous ôter l'espérance et le pouvoir d'être exaucés, Notre-Seigneur nous excite à prier avec plus d'ardeur, en nous montrant la difficulté d'obtenir :"Déjà la porte est fermée".


— S. Ambroise. C'est cette porte que saint Paul demandait de voir s'ouvrir pour lui, non seulement par ses prières, mais à l'aide des prières des fidèles, " afin, disait-il, que Dieu nous ouvre une porte à la prédication de sa parole, afin d'annoncer le mystère de Jésus-Christ. " (Col 4.) Peut-être est-ce cette porte que saint Jean vit ouverte dans le ciel, lorsqu'il lui fut dit : " Monte ici, et je te ferai voir les choses qui doivent arriver désormais."


— S. Augustin. (Questions évangéliques, liv. 2.) Nous voyons donc figurer ici ce temps où les hommes devaient éprouver la faim de la parole de Dieu ( Amos 8, 11), lorsque l'intelligence est fermée et que ceux qui ont distribué le pain de la sagesse évangélique, en prêchant par tout l'univers, sont entrés dans leur repos mystérieux avec le Seigneur, c'est ce que signifient les paroles suivantes : "Et mes enfants sont au lit comme moi."


— S. Grégoire de Nysse. Il appelle ses enfants ceux qui ont conquis l'impassibilité avec les armes de la justice, et il nous enseigne que le bien que nous ne pouvons acquérir qu'au prix de grands efforts, avait été déposé dès le commencement dans notre nature. En effet, lorsqu'un homme a renoncé à la vie de la chair, et qu'à l'aide de la raison il triomphe de ses passions par la pratique d'une vie vertueuse et sainte, il devient alors insensible comme un enfant, vis-à-vis de ses passions. Par le lit, il faut entendre le repos du Sauveur.


— La Glose. Pour les causes qu'il vient d'énoncer, il ajoute : "Je ne puis me lever et vous rien donner", ce qui se rapporte à la difficulté d'obtenir.


— S. Augustin. (Questions évangéliques, 2, 21.) Ou bien encore, cet ami qui vient au milieu de la nuit prier son ami de lui prêter trois pains, est la figure de celui qui, du milieu de la tribulation, prie Dieu de lui accorder l'intelligence de la Trinité, pour le consoler des travaux et des peines de la vie présente, car l'angoisse de la tribulation c'est le milieu de la nuit, qui lui fait demander avec instance les trois pains dont il a besoin. Ces trois pains sont aussi la figure de l'unité de substance tians la Trinité.

Cet ami qui arrive de voyage représente l'appétit sensuel de l'homme, qui doit être assujetti à la raison, mais qui était devenu l'esclave des habitudes du monde, qu'il appelle la voie, parce que dans le monde tout est fugitif. Or, lorsque l'homme se convertit à Dieu, l'appétit sensuel est arraché à ses anciennes habitudes. Mais si en même temps la doctrine spirituelle qui proclame la Trinité du Dieu créateur, ne répand pas dans l'âme la consolation et la joie, l'homme est en proie à de grandes angoisses, et il est comme accablé par les chagrins de cette vie. En effet, d'un côté on lui interdit la joie qui vient des objets extérieurs, et il ne jouit pas dans son âme de la consolation que produit la doctrine spirituelle.


Cependant, qu'il ne cesse de prier, et Dieu se rendant à ses désirs lui donnera l'intelligence, quand même il n'aurait aucun maître pour lui enseigner la sagesse : "Si cependant l'autre continue de frapper, je vous le dis, quand celui-ci ne se lèverait pas pour lui en donner, parce qu'il est son ami ; cependant, à cause de son importunité, il se lèvera" etc. C'est une comparaison du moins au plus ; car si un ami se lève de son lit et donne ce qu'on lui demande, pour se débarrasser d'un importun plutôt que par amitié, à combien plus forte raison Dieu donnera-t-il, avec abondance, lui qui accorde avec tant de liberté tout ce qu'on lui demande.


— S. Augustin. (serm. 29 sur les paroles du Seigneur.) Lors donc que vous aurez obtenu ces trois pains (c'est-à-dire la nourriture de votre âme dans l'intelligence de la Trinité), vous aurez l'aliment nécessaire à l'entretien de votre vie et de la vie des autres. Soyez sans inquiétude, donnez largement ; car ce pain ne s'épuisera jamais, mais fera cesser votre indigence. Instruisez-vous et enseignez. Nourrissez votre âme, et donnez la nourriture à l'âme des autres.



— Théophylacte. Ou bien dans un autre sens, le milieu de la nuit est la fin de la vie qui amène à Dieu un si grand nombre d'hommes, et cet ami est l'ange qui est chargé de recevoir notre âme. Ou bien encore, le milieu de la nuit représente l'abîme profond des tentations, du sein duquel on demande à Dieu les trois pains qui nous sauvent dans les tentations en venant au secours de notre corps, de notre âme et de notre esprit.

Cet ami qui arrive de voyage, c'est Dieu lui-même, qui nous éprouve par les tentations, et celui que la tentation accable n'a rien à lui donner. La porte est fermée, c'est-à-dire que c'est avant les tentations qu'il faut nous préparer, mais lorsque nous y sommes tombés, la porte de la préparation est fermée, nous sommes surpris dans notre imprévoyance, et si Dieu ne nous vient en aide, nous sommes en danger de périr.


FIN
.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty reponse a Robert

Message  Christian Jeu 02 Sep 2010, 1:17 am

Merci Robert de m'avoir éclairé avec tout ces ecrits.Il est vrai qu'avec des prieres honnetes face aux gestes que l'ont pose dans la vie ne sont pas toujours justes et souvent il faut se questionner et interroger sa conscience a savoir si on merite d'etre exaucés aussi facilement et que souvent on fait appel a Dieu sans tenir compte de sa presence dans tout les gestes qu'on pose dans la vie et notre Dieu est mis de coté. Il serait bien de croire que la perseverance dans la priere et l'etat de notre esprit face a ses repones a nos prieres est juste. Ce fut une lecture tres enrichissante pour moi. Merci
Christian
Christian

Nombre de messages : 64
Age : 62
Localisation : Quebec,Canada
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Évangile ou vie de Jésus en images. - Page 2 Empty Re: L'Évangile ou vie de Jésus en images.

Message  gabrielle Jeu 02 Sep 2010, 10:50 am

Christian soulève ici la pierre de touche de la vis spirituelle, l'accord entre nos prières et nos gestes.

Sans cet accord, il est difficile d'avoir une prière qui plait à Dieu.

C'est pour cela que Notre-Seigneur dit : Ce n'est pas celui qui dit Seigneur, Seigneur qui entrera dans le Royaume des Cieux , mais celui qui fait la volonté de mon Père.

gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


Te Deum :: Te Deum :: ART :: Peinture

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum