L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

+2
Wulfrano
Lucie
6 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Lucie Mer 09 Juin 2010, 11:30 am


Pie IX. Dei Filius: Le Fils de Dieu et Rédempteur du genre humain, Notre-Seigneur Jésus-Christ, sur le point de retourner à son Père céleste, a promis d'être avec son Église militante sur la terre, tous les jours, jusqu'à la consommation des siècles.


PIE IX, PAPE.

Bien - aimé Fils, Salut et Bénédiction Apostolique !

La joie que vous Nous manifestez, au sujet de la définition de l'infaillibilité du Pontife Romain, lorsqu'il enseigne du haut de la Chaire de saint Pierre, concorde pleinement avec votre foi si connue et avec votre profond dévouement envers le Saint-Siège

Pie IX, parlant de Mgr de Ségur.


Mgr de Ségur :
Ce qui touche au Pape, intéresse tout le monde, jusqu'au dernier fidèle. Les sociétés secrètes, qui étendent leurs ramifications dans le monde entier, font aujourd'hui une guerre à mort à la Papauté. Si elles venaient à réussir ( Lucie : quoi ? mais réussir à mettre à mort la Papauté bien entendu !!!), ne fut-ce que pour un temps, tous les évêques, tous les chrétiens seraient immédiatement atteints.

Mortalium animos : Or, en vérité, son Eglise, le Christ Notre Seigneur l'a établie en société parfaite, extérieure par nature et perceptible aux sens, avec la mission de continuer dans l'avenir l'oeuvre de salut du genre humain, sous la conduite d'un seul chef (Matth. XVI, 18; Luc. XXII, 32; Joan. XXI, 15-17), par l'enseignement de vive voix (Marc. XVI, 15) et par l'administration des sacrements, sources de la grâce céleste (Joan. III, 5; VI, 48-59; XX, 22; cf. Matth. XVIII, 18; etc.); c'est pourquoi, dans les paraboles, il l'a déclarée semblable à un royaume (Matth. XIII), à une maison (cf. Matth. XVI, 18), à un bercail (Joan. X, 16) et à un troupeau (Joan. XXI, 15-17). Sans aucun doute, cette Eglise, si admirablement établie, ne pouvait finir ni s'éteindre à la mort de son Fondateur et des Apôtres qui furent les premiers chargés de la propager, car elle avait reçu l'ordre de conduire, sans distinction de temps et de lieux, tous les hommes au salut éternel: " Allez donc et enseignez toutes les nations " (Matth. XXVIII, 19). Dans l'accomplissement ininterrompu de cette mission, l'Eglise pourra-t-elle manquer de force et d'efficacité, quand le Christ lui-même lui prête son assistance continuelle: " Voici que je suis avec vous, tous les jours, jusqu'à la consommation des siècles " (Matth. XXVIII, 20) ?

Il est, par conséquent, impossible, non seulement que l'Eglise ne subsiste aujourd'hui et toujours, mais aussi qu'elle ne subsiste pas absolument la même qu'aux temps apostoliques; - à moins que nous ne voulions dire - à Dieu ne plaise ! - ou bien que le Christ Notre Seigneur a failli à son dessein ou bien qu'il s'est trompé quand il affirma que les portes de l'enfer ne prévaudraient jamais contre elle (Matth. XVI, 18).
------------------------------------
« Si moi-même je n’avais pas une foi solide, comment pourrais-je affermir les autres dans la foi? Et c’est là une des parties principales de mes fonctions, car le Seigneur n’a pas dit à saint Pierre: «J’ai prié pour toi, afin que ta foi ne chancelle pas», et: «Si tu te convertissais un jour, fortifie alors les tes frères ». Il pria, et il fut exaucé dans tout à cause de son obéissance. La foi du Saint-Siège ne chancela donc jamais dans les temps de troubles mais elle demeura toujours ferme et inébranlable, afin que le privilège de saint Pierre demeurât inviolable. Mais précisément pour cette raison j’ai surtout besoin de la foi, parce que je ne relève pour toutes les autres fautes que du tribunal de Dieu; pour les fautes contre la foi, au contraire, je puis être jugé par l’Église. J’ai la foi et une foi constante, parce qu’elle est apostolique » (Innocent III : principal discours au peuple après son sacre; traduction française in: J.B.J. Champagnac: Philippe Auguste et son siècle, Paris 1847 p. 264).
-----------------------------------
Comment sommes-nous certains que la doctrine chrétienne que nous recevons de la sainte Eglise catholique est la vraie ?

Nous sommes certains que la doctrine chrétienne que nous recevons de l’Eglise catholique est la vraie, parce que Jésus-Christ, auteur divin de cette doctrine, l’a confiée par ses Apôtres à l’Eglise qu’il fondait et constituait maîtresse infaillible de tous les hommes, lui promettant son assistance divine jusqu’à la fin des siècles.
Le Sacerdoce catholique est-il nécessaire dans l’Eglise ?

Le Sacerdoce catholique est nécessaire dans l’Eglise parce que, sans lui, les fidèles seraient privés du saint sacrifice de la Messe et de la plus grande partie des sacrements ; ils n’auraient personne pour les instruire dans la foi, ils resteraient comme des brebis sans pasteur à la merci des loups, en un mot l’Eglise n’existerait plus comme Jésus-Christ l’a instituée.

Le Sacerdoce catholique ne cessera donc jamais sur la terre ?

Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l’enfer, durera jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ a promis que les puissances de l’enfer ne prévaudraient jamais contre son Eglise.

Catéchisme St Pie X.
http://www.salve-regina.com/Catechisme/Catechisme_de_St_Pie_X.htm


Dernière édition par Lucie le Mar 22 Juin 2010, 10:09 am, édité 2 fois (Raison : ajout)
Lucie
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Wulfrano Mer 09 Juin 2010, 12:25 pm

Lucie a écrit:PIE IX, PAPE.

Mgr de Ségur :

Il est, par conséquent, impossible, non seulement que l'Eglise ne subsiste aujourd'hui et toujours, mais aussi qu'elle ne subsiste pas absolument la même qu'aux temps apostoliques; - à moins que nous ne voulions dire - à Dieu ne plaise ! - ou bien que le Christ Notre Seigneur a failli à son dessein ou bien qu'il s'est trompé quand il affirma que les portes de l'enfer ne prévaudraient jamais contre elle (Matth. XVI, 18).





Chère Lucie:

As-tu entendu cela?

«...qu'elle ne subsiste pas absolument la même qu'aux temps apostoliques...»

Question pour vous en suite. RSVP.

L'Église Catholique dans les temps de Pie XII est absolument la même que l'Église Conciliaire dans les temps de Blattezinger XVI?

Oui ou non?

Pourquoi oui ou pourquoi non?

RSVP

RSVP

RSVP

Wulfrano

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 22/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Invité Mer 09 Juin 2010, 12:27 pm

De la Passion, de la résurrection et du triomphe final de JÉSUS-CHRIST en son Église, par Mgr de Segur:

http://fr.gloria.tv/?media=62724

A lire impérativement si ce n'est pas déjà fait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Wulfrano Mer 09 Juin 2010, 12:50 pm

Tonino a écrit:De la Passion, de la résurrection et du triomphe final de JÉSUS-CHRIST en son Église, par Mgr de Segur:

http://fr.gloria.tv/?media=62724

A lire impérativement si ce n'est pas déjà fait.

Cher Tonino :
Merci beaucoup pour ce lien ou Monseigneur Ségur parle de l'Apostasie générale ou presque générale de la foi de la sainte Église romaine.
Bravo, Mgr. Ségur ! L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208 L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles 431208
[
http://fr.gloria.tv/?media=62724 ].

Wulfrano

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 22/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  ROBERT. Mer 09 Juin 2010, 2:00 pm

.

Merci Tonino pour ce texte de Mgr. de Ségur.

Il est de foi d'affirmer que Notre-Seigneur sera avec L'Église jusqu'à la fin: c'est Lui qui nous l'a dit.

Par contre, ce qu'il faut comprendre, c'est qu'Il n'a jamais affirmé qu'il y aura un Pape sur le Siège de Pierre jusqu'a à fin..
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Wulfrano Mer 09 Juin 2010, 2:15 pm

ROBERT. a écrit:.

Merci Tonino pour ce texte de Mgr. de Ségur.

Il est de foi d'affirmer que Notre-Seigneur sera avec L'Église jusqu'à la fin: c'est Lui qui nous l'a dit.

Par contre, ce qu'il faut comprendre, c'est qu'Il n'a jamais affirmé qu'il y aura un Pape sur le Siège de Pierre jusqu'a à fin..

Précisement, mon cher ami Robert!

Wulfrano

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 22/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Lucie Mer 09 Juin 2010, 3:13 pm


Par contre, ce qu'il faut comprendre, c'est qu'Il n'a jamais affirmé qu'il y aura un Pape sur le Siège de Pierre jusqu'à à fin..

cheers Au contraire, il a admis la possibilité que la papauté soit mise à mort.
Lucie
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Wulfrano Mer 09 Juin 2010, 3:41 pm

Lucie a écrit:

Par contre, ce qu'il faut comprendre, c'est qu'Il n'a jamais affirmé qu'il y aura un Pape sur le Siège de Pierre jusqu'à à fin..

cheers Au contraire, il a admis la possibilité que la papauté soit mise à mort.

Chère Lucie:
S.S. le Pape Pie XII est le dernier Pape catholique de l'histoire.
« Ronc-Mont-Luc-Woj-Rat » sont des faux Papes.

Apoc. 18:2- Il s'écria d'une voix puissante : " Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la Grande ; elle s'est changée en demeure de démons, en repaire pour toutes sortes d'esprits impurs, en repaire pour toutes sortes d'oiseaux impurs et dégoûtants.


MODÉRATION POUR WULFRANO,

Il est intolérable, car contraire à la foi de notre Credo de dire que l'Église est devenue apostate, veuillez changer votre terme.

Je crois comprendre qu'en vous servant du mot Église, vous voulez dire les prêtres, évêques qui jadis étaient membres de l'Église et qui l'ont quitté pas apostasie, alors employez les ex-membres de l'Église,,, ce qui enlèvera la confusion...et l'atteinte grave au Credo


Admin

Wulfrano

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 22/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Lucie Mer 09 Juin 2010, 3:43 pm

Mgr de Ségur :

Il est, par conséquent, impossible, non seulement que l'Eglise ne subsiste aujourd'hui et toujours, mais aussi qu'elle ne subsiste pas absolument la même qu'aux temps apostoliques; - à moins que nous ne voulions dire - à Dieu ne plaise ! - ou bien que le Christ Notre Seigneur a failli à son dessein ou bien qu'il s'est trompé quand il affirma que les portes de l'enfer ne prévaudraient jamais contre elle (Matth. XVI, 18).

Quoique toujours visible et composée de ses éléments essentiels, l'Eglise sera pendant tout ce temps-là [à l'époque de l'Antéchrist] comme morte et ensevelie.

Ce qui touche au Pape, intéresse tout le monde, jusqu'au dernier fidèle. Les sociétés secrètes, qui étendent leurs ramifications dans le monde entier, font aujourd'hui une guerre à mort à la Papauté. Si elles venaient à réussir ( Lucie : quoi ? mais réussir à mettre à mort la Papauté bien entendu !!!), ne fut-ce que pour un temps, tous les évêques, tous les chrétiens seraient immédiatement atteints.
Lucie
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Lucie Mer 09 Juin 2010, 3:59 pm

L'important, c'est de connaître quelle est la structure minimale de l'Eglise, ses éléments essentiels. Et manifestement, un des éléments essentiels est le Sacerdoce selon le catéchisme st Pie X. Pour le reste cela se complètera. (ou non, c'est la structure minimale).
Lucie
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Catherine Mer 09 Juin 2010, 4:05 pm

Lucie a écrit:
L'Église Catholique dans les temps de Pie XII est absolument la même que l'Église Conciliaire dans les temps de Blattezinger XVI ?

L'important, c'est de connaître quelle est la structure minimale de l'Eglise, ses éléments essentiels. Et manifestement, un des éléments essentiels est le Sacerdoce selon le catéchisme st Pie X. Pour le reste cela se complètera. (ou non, c'est la structure minimale).

Il reste pour ce que j'en connais, au moins le Père Feliciano.

Pour les autres prêtres issus de Thuc ou de Lefebvre, ils sont illégitimes!

Ce n'est donc sûrement pas eux qui vont "assurer la continuité de l'Eglise!"
Catherine
Catherine

Nombre de messages : 2399
Age : 36
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Wulfrano Mer 09 Juin 2010, 4:18 pm

Lucie a écrit:
L'Église Catholique dans les temps de Pie XII est absolument la même que l'Église Conciliaire dans les temps de Blattezinger XVI ?

L'important, c'est de connaître quelle est la structure minimale de l'Eglise, ses éléments essentiels. Et manifestement, un des éléments essentiels est le Sacerdoce selon le catéchisme st Pie X. Pour le reste cela se complètera. (ou non, c'est la structure minimale).



Chère Lucie:
La FORME (essentielle pour la validité) des 7 Sacrements qu'il y avait- dans les temps catholiques de Pie XII… est la même FORME qu'ont aujourd'hui les sacrements dans les temps conciliaires de Blattezinger XVI ?
RSVP RSVP RSVP RSVP RSVP RSVP RSVP RSVP

Wulfrano

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 22/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Lucie Mer 09 Juin 2010, 4:20 pm



Il reste pour ce que j'en connais, au moins le Père Feliciano.

Pour les autres prêtres issus de Thuc ou de Lefebvre, ils sont illégitimes!

Ce n'est donc sûrement pas eux qui vont "assurer la continuité de l'Eglise!"
Oui, et c'est pour ça que personne ne peut dire que vous êtes hérétiques !!! Very Happy

Le problème, c'est si ça comprend la plénitude du Sacerdoce, et c'est ce que je crois, d'après le contexte, puisque seule la plénitude du Sacerdoce assure tous les Sacrements et me semble aller vraiment avec Mortalium Animos, mais c'est une interprétation. D'où le fait que je trouve très important de vérifier les Evêques de notre époque.


Chère Lucie:
La FORME (essentielle pour la validité) des 7 Sacrements qu'il y avait- dans les temps catholiques de Pie XII… est la même FORME qu'ont aujourd'hui les sacrements dans les temps conciliaires de Blattezinger XVI ?

Bien entendu, puisque les réformes conciliaires n'ont aucune valeur. Very Happy
Lucie
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Lucie Mer 16 Juin 2010, 4:03 pm

Le Saint-Siège et les sièges des Evêques peuvent-ils être vacants ?

Oui, pour le Saint-Siège :

Pastor Æternus (D 1821, DS 3050-3052 [L’éternel pasteur et gardien de nos âmes, pour perpétuer l’œuvre de la Rédemption, a décidé de fonder la sainte Eglise (…). Pour que l’épiscopat fût un et non divisé, et pour que la multitude entière des croyants fût gardée dans l’unité de la foi et de la communion (…) plaçant saint Pierre au-dessus des autres Apôtres, il établit en sa personne le principe perpétuel et le fondement visible de cette double unité. (…) Parce que les portes de l’enfer en vue de renverser, s’il se pouvait, l’Eglise, se dressent de toutes parts avec une haine de jour en jour croissante contre ce fondement établi par Dieu, (…) Nous jugeons nécessaire (…) de proposer à tous les fidèles (…) la doctrine qu’ils doivent croire et tenir (…) concernant l’institution, le caractère perpétuel et la nature de la primauté du Siège apostolique, sur lequel reposent sa force et la solidité de toute l’Eglise] – et surtout DS 3058 [… Si donc quelqu’un dit que ce n’est pas par l’institution du Christ ou de droit divin que le bienheureux Pierre a et pour toujours des successeurs dans sa primauté sur l’Eglise universelle (…) qu’il soit anathème] cf. aussi DS 3056-3057, Foi catholique n° 470, cf. 469-471)
(*) : « Remarquons que cette succession formelle ininterrompue doit s’entendre moralement et telle que le comporte la nature des choses : succession de personnes, mode électif, comme l’a voulue le Christ et l’a comprise toute l’antiquité chrétienne. Cette perpétuité n’exige donc pas qu’entre la mort du prédécesseur et l’élection du successeur il n’y ait aucun intervalle, ni même que dans toute la série des pasteurs aucun ne puisse avoir été trouvé douteux ; mais “on entend par là une succession de pasteurs légitimes telle que jamais le siège pastoral, même vacant, même occupé par un titulaire douteux, ne puisse réellement être réputé tombé en déshérence ; c’est-à-dire encore que le gouvernement des prédécesseurs persévère virtuellement dans le droit du siège toujours en vigueur et toujours reconnu, et que toujours aussi ait persévéré le souci d’élire un successeur.” (Ch. Antoine, De Eccl.)

Oui pour la vacance des Evêques, mais cela uniquement durant 100 ans :

Can. 100

§ 1 Église catholique et le Siège apostolique ont qualité de personnes morales par l’effet de l’ordonnance divine; les autres personnes morales inférieures ont cette qualité dans Église soit par l’effet d’une prescription du droit, soit par une concession donnée par décret formel du supérieur ecclésiastique compétent, dans un but de religion ou de charité.

canon 102 à l'article 1

§ 1 Une personne morale, par sa nature, est perpétuelle, elle s’éteint par l’acte de l’autorité légitime qui la supprime, ou si, pendant l’espace de cent ans, elle a cessé d’exister. ( Naz)


-----------------------------------------------
. Jér. C'est en suivant cette métaphore de la pierre que le Sauveur lui dit : C'est sur vous que je bâtirai mon Église, comme il l'ajoute en effet : " Sur cette pierre, je bâtirai mon Église. "

— S. Chrys. (hom. 54.) C'est-à-dire, sur cette foi et sur cette confession, je bâtirai mon Église. Nous apprenons de là qu'un grand nombre croiront ce que Pierre vient de confesser, et il élève en même temps son intelligence et lui donne la charge de suprême pasteur. — S. Aug. (Liv. de Retract., 1, 21.) J'ai dit dans un certain endroit, de l'apôtre saint Pierre, que l'Église avait été bâtie sur lui comme sur la pierre ; mais je me rappelle avoir plus tard expliqué cette parole : " Vous êtes Pierre, et sur cette pierre je bâtirai, " etc., en ce sens que d'après ces paroles du Sauveur, l'Église est bâtie sur celui que Pierre a confessé en ces terme ? : " Vous êtes le Christ, Fils du Dieu vivant. " De cette manière, l'Apôtre aurait reçu son nom de cette pierre et il représenterait l'Église qui est bâtie sur cette pierre. En effet, le Sauveur ne lui dit pas : Vous êtes la pierre (petra), mais " Vous êtes Pierre " (Petrus) ; la pierre, c'était le Christ (1 Co 10) dont Simon a confessé la divinité, comme toute l'Église le confesse, et c'est pour cela qu'il a reçu le nom de Pierre. Le lecteur peut choisir entre ces deux opinions celle qui lui paraîtra la plus probable.

S. Hil. Dans ce nouveau nom donné au prince des Apôtres, nous trouvons un présage heureux de la solidité des fondements de l'Église et une pierre digne de cet édifice qui devait briser et réduire eu poudre les lois et les portes de l'enfer et tous les cachots de la mort, et c'est pour montrer la force de l'Église bâtie sur cette pierre que Jésus ajoute : " Et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle. " — S. Jér. Les portes de l'enfer sont, à mon avis, les vices et les péchés des hommes, ou du moins les doctrines des hérétiques qui séduisent les hommes et les entraînent dans l'abîme.

Orig. Tous les esprits de malice répandus dans les airs sont aussi les portes de l'enfer auxquelles sont opposées les portes de la justice (Ps 97, 19).

— Rab. Les portes de l'enfer sont encore les tourments et les séductions que mettent en usage les persécuteurs. Ce sont aussi les œuvres mauvaises des incrédules, et leurs discours absurdes, parce qu'ils font connaître le chemin de la perdition.

— Orig. Notre-Seigneur ne précise pas si c'est contre la pierre sur laquelle le Christ a bâti son Église ou si c'est contre l'Église elle-même, bâtie sur la pierre, que ces portes de l'enfer ne prévaudront pas. Mais il est évident qu'elles ne prévaudront ni contre la pierre, ni contre l'Église.

— S. Cyr. D'après cette promesse du Seigneur, l'Église apostolique, placée au-dessus de tous les évêques, de tous les pasteurs, de tous les chefs des Églises et des fidèles, demeure pure de toutes les séductions et de tous les artifices des hérétiques dans ses pontifes, dans sa foi toujours entière et dans l'autorité de Pierre. Tandis que les autres Églises sont déshonorées par les erreurs de certains hérétiques, seule elle règne, appuyée sur des fondements inébranlables, imposant silence et fermant la bouche à tous les hérétiques ; et nous, si nous ne sommes ni égarés par une téméraire présomption de notre salut, ni enivrés du vin de l'orgueil, nous confessons et nous prêchons en union avec elle la règle de la vérité et de la sainte tradition apostolique.

— S. Jér. Qu'on ne s'imagine pas que ces paroles doivent s'entendre en ce sens que les Apôtres n'ont pas été soumis à la mort, quand on sait la gloire éclatante de leur martyre. — Orig. Et à nous aussi il sera dit : " Vous êtes Pierre. " Aussitôt que nous aurons confessé que Jésus-Christ est le Fils du Dieu vivant par un effet de la révélation du Père qui est dans les cieux, c’est-à-dire lorsque nous-mêmes nous vivrons déjà pour ainsi dire dans le ciel. Car la pierre, c’est tout fidèle imitateur du Christ ; mais celui contre lequel prévalent les portes de l’enfer n’est ni la pierre sur laquelle le Christ bâtit son Église, ni cette Église, ni aucune partie de cette Église, dont le Seigneur asseoit les fondements sur la pierre.

Chaine d'or de Saint Thomas d'Aquin
-----------------------------
THE CATHOLIC ENCYCLOPEDIA
vol. III, copyright 1913 a écrit:

L'indéfectibilité de l'Église - [...] De par cette proposition est signifié, non seulement que l'Église perdurera jusqu'à la fin des temps, mais que cette dernière préservera inaltérablement ses caractéristiques essentielles. L'Église ne pourra jamais subir tout changement constitutionnel qui feront d'elle, en tant qu'organisation sociale, quelque chose de différent de ce qu'elle était originellement. Elle ne pourra jamais devenir corrompue en ce qui a trait à la Foi et la morale. [...] Il est clair également, que si l'Église pouvait souffrir d'un changement substantiel, elle ne pourrait plus désormais être un instrument capable d'accomplir le travail que Dieu lui a confié. Il l'a fondé de telle sorte qu'elle soit l'école de la sainteté pour tout homme. Cela cesserait d'être si cette Église pouvait promouvoir un standard de fausses morales corrompuent. [...] Que l'Église tout en définissant les vérités révélées puisse errer dans le plus petit détail, une telle allégation serait impossible.


Dernière édition par Lucie le Mar 22 Juin 2010, 10:11 am, édité 1 fois (Raison : Ajout du canon 100)
Lucie
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Wulfrano Mer 16 Juin 2010, 4:48 pm

Lucie a écrit:[
L'indéfectibilité de l'Église - [...] De par cette proposition est signifié, non seulement que l'Église perdurera jusqu'à la fin des temps, mais que cette dernière préservera inaltérablement ses caractéristiques essentielles. L'Église ne pourra jamais subir tout changement constitutionnel qui feront d'elle, en tant qu'organisation sociale, quelque chose de différent de ce qu'elle était originellement. Elle ne pourra jamais devenir corrompue en ce qui a trait à la Foi et la morale. [...] Il est clair également, que si l'Église pouvait souffrir d'un changement substantiel, elle ne pourrait plus désormais être un instrument capable d'accomplir le travail que Dieu lui a confié. Il l'a fondé de telle sorte qu'elle soit l'école de la sainteté pour tout homme. Cela cesserait d'être si cette Église pouvait promouvoir un standard de fausses morales corrompuent. [...] Que l'Église tout en définissant les vérités révélées puisse errer dans le plus petit détail, une telle allégation serait impossible.[/b]

Où est cette Église admirable (Pape, Évêques, Prêtres et fidèles tous catholiques) qui n'a absolutement changé rien dans l'essentiel ?

Wulfrano

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 22/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Wulfrano Mer 16 Juin 2010, 4:50 pm

Wulfrano a écrit:
Lucie a écrit:[
L'indéfectibilité de l'Église - [...] De par cette proposition est signifié, non seulement que l'Église perdurera jusqu'à la fin des temps, mais que cette dernière préservera inaltérablement ses caractéristiques essentielles. L'Église ne pourra jamais subir tout changement constitutionnel qui feront d'elle, en tant qu'organisation sociale, quelque chose de différent de ce qu'elle était originellement. Elle ne pourra jamais devenir corrompue en ce qui a trait à la Foi et la morale. [...] Il est clair également, que si l'Église pouvait souffrir d'un changement substantiel, elle ne pourrait plus désormais être un instrument capable d'accomplir le travail que Dieu lui a confié. Il l'a fondé de telle sorte qu'elle soit l'école de la sainteté pour tout homme. Cela cesserait d'être si cette Église pouvait promouvoir un standard de fausses morales corrompuent. [...] Que l'Église tout en définissant les vérités révélées puisse errer dans le plus petit détail, une telle allégation serait impossible.[/b]

Où est aujourd'hui cette Église admirable (Pape, Évêques, Prêtres et fidèles tous catholiques) qui n'a absolutement changé rien dans l'essentiel ?

Wulfrano

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 22/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Lucie Mer 16 Juin 2010, 5:06 pm

Humanum genus, Léon XIII :
A l'égard du Siège apostolique et du Pontife romain, l'inimitié de ces sectaires a redoublé d'intensité. Après avoir, sous de faux prétextes, dépouillé le pape de sa souveraineté temporelle, nécessaire garantie de sa liberté et de ses droits, ils l'ont réduit à une situation tout à la fois inique et intolérable, jusqu'à ce qu'enfin, en ces derniers temps, les fauteurs de ces sectes en soient arrivés au point qui était depuis longtemps le but de leur secret dessein : à savoir, de proclamer que le moment est venu de supprimer la puissance sacrée des Pontifes romains et de détruire entièrement cette Papauté qui est d'institution divine. Pour mettre hors de doute l'existence d'un tel plan, à défaut d'autres preuves, il suffirait d'invoquer le témoignage d'hommes qui ont appartenu à la secte et dont la plupart, soit dans le passé, soit à une époque plus récente, ont attesté comme certaine la volonté où sont les francs-maçons de poursuivre le catholicisme d'une inimitié exclusive et implacable, avec leur ferme résolution de ne s'arrêter qu'après avoir ruiné de fond en comble toutes les institutions religieuses établies par les Papes.

Mgr de Ségur :
Ce qui touche au Pape, intéresse tout le monde, jusqu'au dernier fidèle. Les sociétés secrètes, qui étendent leurs ramifications dans le monde entier, font aujourd'hui une guerre à mort à la Papauté. Si elles venaient à réussir ( Lucie : quoi ? mais réussir à mettre à mort la Papauté bien entendu !!!), ne fut-ce que pour un temps, tous les évêques, tous les chrétiens seraient immédiatement atteints.

C'est sans doute en pensant à la Formation Permanente que dans Humanum Genus le Pape Léon XIII lançait un appel aux chefs catholiques pour «arrachez à la Franc-Maçonnerie le masque dont elle se couvre et faites la voir telle qu'elle est (Le Pape Léon XIII, Humanum Genus, TAN Books and Publishers, Rockford, Illinois, para. 31) [1]». La publication de ces documents de la Alta Vendita était un moyen de «arrachez le masque.»

De peur qu'on nous accuse d'avoir mal caractérisé la «Formation Permanente», nous en citons maintenant un long extrait. Ce qui suit n'est pas toute la Formation, mais la partie la plus appropriée à notre démonstration. Le document dit:

"Le Pape, quel qu'il soit, ne viendra jamais dans les sociétés secrètes. C'est aux sociétés secrètes de faire le premier pas vers l'Eglise, avec le but de conquérir les deux.

"La tâche que nous allons entreprendre n'est pas l'œuvre d'un jour, ou d'un mois, ou d'une année; elle peut durer plusieurs années, peut-être un siècle; mais dans nos rangs le soldat meurt et la lutte continue.

"Nous n'avons pas l'intention de gagner les Papes à notre cause, d'en faire des néophytes de nos principes, des propagateurs de nos idées. Ce serait un rêve ridicule et si les événements se retournent de quelque manière, si les Cardinaux ou les prélats, par exemple, de leur propre volonté libre ou par surprise, devaient entrer dans quelque partie de nos secrets, ce n'est pas du tout un encouragement à désirer leur élévation au Siège de Pierre. Cette élévation nous ruinerait. L'ambition seule les aurait conduits à l'apostasie, les exigences du pouvoir les forceraient à nous sacrifier. Ce qu'il nous faut demander, ce qu'il nous faudrait chercher et attendre, comme les Juifs attendent le Messie, c'est un Pape selon nos besoins...

"Avec cela, nous monterons plus sûrement à l'assaut de l'Eglise que par les pamphlets de nos frères en France et même l'or de l'Angleterre. Voulez-vous savoir pour quelle raison? C'est que, avec cela, pour ébranler le haut roc sur lequel Dieu a bâti Son Eglise, nous n'avons plus besoin du vinaigre d'Hannibal, plus besoin de poudre à canon, même plus besoin de nos armes. Nous avons le petit doigt du successeur de Pierre engagé dans la manœuvre, et ce petit doigt, pour cette croisade a autant de valeur que tous les Urbain II et tous les Saint Bernard de la chrétienté.

"Nous n'avons pas de doute que nous arriverons à cette fin suprême de nos efforts. Mais quand? Mais comment? L'inconnu n'est pas encore révélé. Néanmoins, comme rien ne devrait nous faire dévier du plan tracé, et au contraire tout devrait y tendre, comme si dès demain, le succès devait couronner l'œuvre simplement esquissée, nous désirons, dans cette formation, qui demeurera secrète pour les simples initiés, donner aux officiers supérieurs de la Vente Suprême quelques conseils qu'ils devraient infuser chez tous les frères, sous forme d'information ou de mémorandum...

"Or donc, pour nous assurer un Pape aux dimensions requises, la première question est de lui donner forme ... pour ce Pape, une génération digne du règne dont nous rêvons. Laissez de côté les vieillards et l'âge mûr; allez à la jeunesse et si c'est possible, même aux enfants ... Vous vous débrouillerez pour vous faire, à peu de frais, une réputation de bons catholiques et de purs patriotes.

Cette réputation donnera accès à nos doctrines au milieu du jeune clergé ainsi qu'au fond des monastères. Dans quelques années, par la force des choses, ce jeune clergé aura gravi les échelons; ils formeront le conseil suprême, ils seront appelés à choisir un Pontife pour le trône. Et ce Pontife, comme la plupart de ses contemporains, sera nécessairement plus ou moins imbu des principes humanitaires italiens que nous allons commencer à faire circuler. C'est un petit grain de sénevé que nous confions au sol; mais le soleil de justice le développera jusqu'au pouvoir suprême, et vous verrez un jour quelle riche moisson produira cette petite semence.

Dans le sentier que nous traçons pour nos frères, se trouvent de grands obstacles à vaincre, des difficultés de plus d'une sorte à maîtriser. Ils en triompheront par l'expérience et la lucidité; mais le but est si splendide qu'il est important de mettre toutes voiles au vent afin de l'atteindre. Vous voulez révolutionner l'Italie, cherchez le Pape dont nous venons de tracer le portrait. Vous voulez établir le règne des élus sur le trône de la prostituée de Babylone, que le Clergé marche sous votre étendard, croyant toujours marcher sous la bannière des clefs apostoliques. Vous avez l'intention de faire disparaître les derniers vestiges des tyrans et des oppresseurs; posez vos filets, comme Simon Bar-Jona; posez-les dans les sacristies, les séminaires et les monastères plutôt qu'au fond de la mer; et si vous n'êtes pas trop pressés, nous vous promettons une prise plus miraculeuse que la sienne. Le pêcheur de poisson est devenu pêcheur d'hommes. Vous amènerez des amis autour de la Chaire apostolique. Vous aurez prêché une révolution en tiare et en chape, défilant avec la croix et la bannière, une révolution qu'il faudra seulement un peu continuer à stimuler pour mettre le feu aux quatre coins du monde (Ce passage de La Formation Permanente de la Alta Vendita a été traduit en français à partir du texte anglais. Monseigneur Dillon, Grand Orient Freemasonry Unmasked, La Franc-Maçonnerie du Grand Orient Démasquée, p. 51-56, texte complet de la Alta Vendita).
http://www.christ-roi.net/index.php/Haute_Vente
Lucie
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Lucie Mer 16 Juin 2010, 5:17 pm


Où est aujourd'hui cette Église admirable (Pape, Évêques, Prêtres et fidèles tous catholiques) qui n'a absolument changé rien dans l'essentiel ?

L'Eglise dont les sièges de la hiérarchie sont vacants. L'essentiel ne peut changer par essence... car il est essentiel, tout simplement. Very Happy Les sièges essentiels avec leur autorité morale perpétuelle existeront jusqu'à la fin du monde.

Je fais ce travail à propos de l'indéfectibilité, car il me concerne pour mieux comprendre la doctrine catholique et savoir la défendre, car il concerne le guérardisme, et le conservatorisme moderniste, qui se réclament du dogme de l'indéfectibilité pour aller contre le dogme de l'infaillibilité, chacun à sa manière.
Lucie
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Admin Mer 16 Juin 2010, 5:22 pm

MODÉRATION POUR WULFRANO,

Il est intolérable, car contraire à la foi de notre Credo de dire que l'Église est devenue apostate, veuillez changer votre terme.

Je crois comprendre qu'en vous servant du mot Église, vous voulez dire les prêtres, évêques qui jadis étaient membres de l'Église et qui l'ont quitté par apostasie, alors employez les ex-membres de l'Église,,, ce qui enlèvera la confusion...et l'atteinte grave au Credo



Admin

Admin
Admin

Nombre de messages : 428
Date d'inscription : 25/01/2009

https://messe.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  gabrielle Mer 16 Juin 2010, 6:03 pm

Catherine a écrit:
Lucie a écrit:
L'Église Catholique dans les temps de Pie XII est absolument la même que l'Église Conciliaire dans les temps de Blattezinger XVI ?

L'important, c'est de connaître quelle est la structure minimale de l'Eglise, ses éléments essentiels. Et manifestement, un des éléments essentiels est le Sacerdoce selon le catéchisme st Pie X. Pour le reste cela se complètera. (ou non, c'est la structure minimale).

Il reste pour ce que j'en connais, au moins le Père Feliciano.

Pour les autres prêtres issus de Thuc ou de Lefebvre, ils sont illégitimes!

Ce n'est donc sûrement pas eux qui vont "assurer la continuité de l'Eglise!"

En effet, il est contradictoire de penser que des gens qui ne sont pas venus de l'Église puissent en assurer la continuité.

La validité du sacerdoce n'assure pas cette continuité...
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18803
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Lucie Mer 16 Juin 2010, 6:09 pm

invité 126 :
Vous avouez donc que vous ne croyez pas à l'indéfectibilité de l'Eglise ! c'est pourtant un dogme de foi : l'indéfectibilité de l'Eglise militante, avec pour chaque homme et à chaque époque les moyens de faire son salut : sacrements, enseignement de la foi, hiérarchie...

Voilà à quoi je veux répondre ici, car c'est une vraie définition... en temps normal.
Il faut donc montrer que l'Eglise peut être réduite visiblement tout en restant indéfectible, ce qui est vrai aussi.

Car cet argument reviendra tout le temps. Si la personne voit qu'elle risque d'aller contre l'infaillibilité, mais qu'elle risque aussi d'aller contre l'indéfectibilité, il arrive souvent qu'elle préfère l'indéfectibilité à l'infaillibilité, l'infaillibilité demandant plus de foi et d'esprit de sacrifice (par exemple, renoncer à ses amis modernistes parfois, ou ne plus avoir de messe) pour être admise. Et quand la personne veut quand même admettre les deux, comme l'invité 126, elle risque d'aller vers l'un des dogmes au détriment de l'autre. Lui a réussi le coup de force d'admettre les deux en l'expliquant par les "nuances", même si sa position risque de l'amener à en nier plein d'autres par une interprétation aveugle.

Nous savons que nous pouvons nous passer de sacrements, en témoignent japonais et l'époque de la Révolution française.

Nous avons toujours l'enseignement de la Foi catholique par les encycliques et autres.

Nous avons la hiérarchie sacerdotale vacante. Nous avons tous le Sacerdoce, au moins pour tous le Père Féliciano.

Reste à prouver que les 7 Sacrements demeurent aujourd'hui, comme le dit Mortalium Animos. J'avoue que je me demande comment vous expliquez cela.

Moi je l'explique par la présence d'Evêques vivants, qui seuls permettent la pérennité, et la pleine conservation des Sacrements sur la terre, en permanence. Ensuite, je pense que le Sacerdoce dans sa plénitude seul permet un enseignement visible et vivant.


Le Sacerdoce catholique est-il nécessaire dans l’Eglise ?

Le Sacerdoce catholique est nécessaire dans l’Eglise parce que, sans lui, les fidèles seraient privés du saint sacrifice de la Messe et de la plus grande partie des sacrements ; ils n’auraient personne pour les instruire dans la foi, ils resteraient comme des brebis sans pasteur à la merci des loups, en un mot l’Eglise n’existerait plus comme Jésus-Christ l’a instituée.

Le Sacerdoce catholique ne cessera donc jamais sur la terre ?

Le Sacerdoce catholique, malgré la guerre que lui fait l’enfer, durera jusqu’à la fin des siècles, car Jésus-Christ a promis que les puissances de l’enfer ne prévaudraient jamais contre son Eglise.

On peut dire que le dogme de l'indéfectibilité peut amener les thucistes aussi à s'aveugler, justement parce que, regardant cette théorie, telle que je viens de l'exposer, elle est si évidente qu'il leur est impossible de concevoir qu'il n'y ait plus un seul Evêque, ce qui peut amener à en reconnaître aveuglément des mauvais... C'est ce qui m'arrive à moi-même. L'indéfectibilité, bien définie, peut seule désaveugler à ce sujet, si besoin est. D'ailleurs, il est vrai aussi que je n'ai toujours pas d'évidence quant à Mgr Thuc.

Lucie
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Lucie Mer 16 Juin 2010, 6:10 pm

Mgr de Ségur :

Mais en pratique, sauf des cas tellement exceptionnels qu'ils prouvent la règle au lieu de l'infirmer, obéir au Pape, c'est obéir à son Evêque et à son curé. Notre curé nous transmet fidèlement l'enseignement et les directions de notre Evêque : et celui-ci ne fait qu'un avec le Pape dans son enseignement et dans sa direction. C'est comme dans la Trinité : l'unité de nature existe dans trois personnes distinctes ; ainsi l'unité de doctrine existe entre le Pape, l'Evêque et le Prêtre.

Si malheureusement quelque doute sérieux s'élevait sur cette parfaite communauté de sentiments et de directions, il serait permis, il serait même nécessaire de se tenir sur la réserve; mais pour autoriser une scission ouverte, il faudrait l'évidence.
Lucie
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Wulfrano Mer 16 Juin 2010, 8:29 pm

Admin a écrit:MODÉRATION POUR WULFRANO,

Il est intolérable, car contraire à la foi de notre Credo de dire que l'Église est devenue apostate, veuillez changer votre terme.

Je crois comprendre qu'en vous servant du mot Église, vous voulez dire les prêtres, évêques qui jadis étaient membres de l'Église et qui l'ont quitté par apostasie, alors employez les ex-membres de l'Église,,, ce qui enlèvera la confusion...et l'atteinte grave au Credo



Admin


Cher Administrateur:
Il est Dogme de Foi que l'Église a une constitution hiérarchique. Il est un hérétique qui dise que l'Église n'a pas une constitution hiérarchique. Par conséquent, en ce moment, aujourd’hui, où est l'Église avec sa constitution hiérarchique (Pape catholique, Évêques catholiques, Prêtres catholiques et Fidèles catholiques)? Ou est cette Église substantiellement inchangée, cher administrateur ?
RSVP RSVP RSVP RSVP

Wulfrano

Nombre de messages : 902
Date d'inscription : 22/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  Lucie Jeu 17 Juin 2010, 6:59 am

L'Eglise existe toujours avec sa hiérarchie. Personne ne dit le contraire ici...
Lucie
Lucie

Nombre de messages : 1241
Date d'inscription : 02/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles Empty Re: L'Eglise durera jusqu'à la fin des siècles

Message  gabrielle Jeu 17 Juin 2010, 8:24 am

Wulfrano,

L'Église est dans les catacombes, Elle vit sa Passion.


Où était l'Église lorsque Notre-Seigneur fut mis au tombeau?
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18803
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum