Dis-moi qui est ton maitre

Aller en bas

Dis-moi qui est ton maitre Empty Dis-moi qui est ton maitre

Message  gabrielle le Ven 25 Sep 2009, 9:55 am

C'est ce qui donne lieu à saint Cyrille de Jérusalem de penser que le démon profitera de l'attente où se trouveront les Juifs et même les chrétiens : les Juifs qui attendent leur Messie; et les Chrétiens qui alors désirant voir un des jours du Fils de l'homme pour les consoler dans leurs maux, seront dans l'attente du dernier avènement de Jésus-Christ. « Lorsque le vrai Christ sera près de paraître pour la seconde fois, dit ce Père, notre adversaire, prenant occasion de l'attente des simples et principalement de celle des Juifs, suscitera un homme qui prendra faussement le nom de Christ. 3» Saint Grégoire pensait aussi que l'Antéchrist, non-seulement prendrait le nom de Christ, et s'offrirait comme tel aux Juifs, mais qu'il tenterait même de séduire sous ce nom les Chrétiens qui attendent Jésus-Christ; c'est ce qu'il marque assez clairement lorsqu'il dit que les hommes alors seront entrainés par une erreur contagieuse, de manière qu'en servant l'Antéchrist ils croiront servir bien plus réellement le vrai Christ; et tout ce qu'ils feront par une injuste perfidie, ils croiront le faire pour la vérité de la foi la plus pure. 1 ( 3) Cyrili. Hieros. Catech. 13. (1) Mor. in Job 1.34.c. 31-32 Le Christ et les Antéchrist Père V. Deschamps, ESR 1858 p.392

N'est-ce pas ce qui est arrivé?

Des hommes comme Mgr l et cie, n'ont-ils pas été les serviteurs du corps de l'Antéchrist, tout en s'imaginant garder la pureté de la foi...
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 17985
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Dis-moi qui est ton maitre Empty Re: Dis-moi qui est ton maitre

Message  gabrielle le Sam 26 Sep 2009, 7:54 am

gabrielle a écrit:
C'est ce qui donne lieu à saint Cyrille de Jérusalem de penser que le démon profitera de l'attente où se trouveront les Juifs et même les chrétiens : les Juifs qui attendent leur Messie; et les Chrétiens qui alors désirant voir un des jours du Fils de l'homme pour les consoler dans leurs maux, seront dans l'attente du dernier avènement de Jésus-Christ. « Lorsque le vrai Christ sera près de paraître pour la seconde fois, dit ce Père, notre adversaire, prenant occasion de l'attente des simples et principalement de celle des Juifs, suscitera un homme qui prendra faussement le nom de Christ. 3» Saint Grégoire pensait aussi que l'Antéchrist, non-seulement prendrait le nom de Christ, et s'offrirait comme tel aux Juifs, mais qu'il tenterait même de séduire sous ce nom les Chrétiens qui attendent Jésus-Christ; c'est ce qu'il marque assez clairement lorsqu'il dit que les hommes alors seront entrainés par une erreur contagieuse, de manière qu'en servant l'Antéchrist ils croiront servir bien plus réellement le vrai Christ; et tout ce qu'ils feront par une injuste perfidie, ils croiront le faire pour la vérité de la foi la plus pure. 1 ( 3) Cyrili. Hieros. Catech. 13. (1) Mor. in Job 1.34.c. 31-32 Le Christ et les Antéchrist Père V. Deschamps, ESR 1858 p.392

N'est-ce pas ce qui est arrivé?

Des hommes comme Mgr l et cie, n'ont-ils pas été les serviteurs du corps de l'Antéchrist, tout en s'imaginant garder la pureté de la foi...


Après l'avoir mise en doute, il reconnait l'autorité des pontifes et évêques conciliaires. Il proteste souvent leur être soumis et veut se maintenir dans leur communion, tout en leur désobéissant et en vivant en marge d'eux dans la pratique...

Il est prouvé par la citation de nombreux documents officiels, tant du prélat d'Ecône que du Magistère de l'Église, que l'attitude actuelle de Mgr. LEFEBVRE est fondée sur une double erreur explicitement condamnée par la doctrine catholique:

1°) l'une d'ordre pratique, consistant d'une part à refuser de jeter l'anathème sur des hérétiques formels et notoires par diplomatie humaine, d'autre part à les considérer comme des autorités légitimes tout en ne leur reconnaissant dans les faits aucune juridiction;

2°) l'autre d'ordre doctrInal, réduisant le domaine de l'infaillibilité pontificale et prétendant qu'en dehors de ce domaine on peut reconnaître un pape et en pratqiue refuser opiniâtrement de lui obéir.
Abbé Zins . L'atitude actuelle de Mgr Marcel Lefebvre ou le "LE TRADITIONALISME LIBRE DANS L'EGLISE CONCILIAIRE LIBRE" 1983.. page endos

caractère gras sont de moi
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 17985
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum