Sermon pour Jeudi de la première semaine de Carême : Examen de nos devoirs et de l'état de la vie (anglais/français)

Aller en bas

 Sermon pour Jeudi de la première semaine de Carême : Examen de nos devoirs et de l'état de la vie (anglais/français) Empty Sermon pour Jeudi de la première semaine de Carême : Examen de nos devoirs et de l'état de la vie (anglais/français)

Message  Monique le Jeu 14 Mar 2019, 5:20 pm

http://messe.forumactif.org/t8478-sermon-for-thursday-in-the-first-week-in-lent-examination-of-our-duties-and-state-of-life#148881

Sermon pour Jeudi de la première semaine de Carême : Examen de nos devoirs et de l'état de la vie

par Mgr Richard Challoner, 1807

Considérez premièrement que pour connaître le véritable état de notre âme, nous devons aussi examiner comment nous nous acquittons de tous nos devoirs et non seulement de tous ceux qui sont communs à tous les chrétiens, mais aussi de tous ceux qui nous incombent particulièrement dans notre vie. Hélas ! combien d'entre eux se rendent compte de leurs péchés de commission, mais non de leurs péchés d'omission ! Combien d'entre eux tiennent compte des devoirs qui se rapportent à la régulation eux-mêmes, mais ne se soucient pas de voir que d'autres sous leur responsabilité servent le Seigneur ! Combien s'interrogent sur les commandements de Dieu et les préceptes de l'Église, dans la mesure où ils appartiennent à tous les chrétiens en général, mais passent outre les devoirs et obligations particuliers qui sont annexés à leur vocation ou à leur état de vie, auxquels, néanmoins, ils sont strictement liés soit par la loi, soit par alliance, soit par serment, soit par la nature même de cette vocation. Réfléchis mon âme sur toutes ces choses. Le grand devoir de l'homme, la grande fin pour laquelle il est venu au monde, toute son activité dans la vie, est de consacrer son être et toute sa vie à l'amour et au service de son Créateur. Tous tes jours, ô homme, te sont donnés pour cette fin. L'omission de ce grand devoir est hautement criminelle ; c'est habituellement le premier péché dans lequel l'homme tombe. Et pourtant combien peu y réfléchissent suffisamment ! Hélas, combien de millions d'âmes sont perdues par cette omission, qui, bien qu'elles ne soient ni coupables de blasphème, ni de meurtre, ni d'adultère, ni de vol, etc., sont justement condamnées pour l'omission de se consacrer sérieusement à l'amour et au service de Dieu !

Considère deuxièmement, âme chrétienne, que tu prends soin de tes enfants, de tes serviteurs et de tous ceux qui sont sous ta responsabilité. La régularité de ta propre vie ne t'amènera jamais au ciel, si par ta négligence, leur vie est irrégulière. Réfléchissez toujours à cela, et voyez si vous n'êtes pas coupable de beaucoup d'omissions criminelles de ce genre. Encore une fois, réfléchissez aux obligations particulières annexées à votre vocation, et jusqu'où vous accomplissez ce que la loi de Dieu ou de l'homme exige de vous dans votre fonction ; par exemple, celle d'un pasteur, d'un enseignant, d'un avocat, d'un médecin, d'un homme de métier, d'un domestique, etc. Vois si tu fais bien tes alliances. Et si un serment était exigé lors de votre première admission, ou par la suite, vérifiez le soin que vous avez pris pour vous acquitter de vos obligations. Hélas ! combien, en entrant dans leurs appels respectifs, prêtent certains serments, et après cela, peut-être n'y penseront-ils plus ! Et cela peut-il être le chemin du paradis ! Voyez alors combien il est nécessaire qu'un chrétien, qui a l'intention de sécuriser son âme, regarde bien en lui-même.

Considère troisièmement, si tu n'as rien à craindre, en ce qui concerne ton salut, des péchés des autres hommes. Et cela non seulement à cause de tes omissions ou de ta négligence à empêcher ceux qui sont sous ta responsabilité de pécher, ou à les éloigner des occasions de péché ; mais aussi à cause de tes commissions, à promouvoir ou encourager le péché par la parole ou le travail, à attirer ou à provoquer le péché, à flatter ou à applaudir les gens dans leurs péchés, et à contribuer à maintenir les maximes pernicieuses du monde, au point où les pauvres sont réduits à pécher, et en enfer à cause de leur intérêt, de l'honneur, du plaisir,  de leur nombre, de leurs âmes. Réfléchis bien au peu de garde que tu as généralement sur tes paroles dans tes conversations ordinaires, et si ton insouciance ne risque pas souvent d'avoir de très mauvaises conséquences pour l'âme de tes voisins, en leur donnant une occasion ou une autre de péché, soit en pensée, en parole ou en action ? Hélas ! combien de péchés seront mis en lumière dans le grand jour, quels insouciants, dans le temps de cette vie, mais peu d'appréhension, et ainsi continuer jusqu'à la mort dans la culpabilité d'eux.

Conclure de faire un tel bon usage des exercices spirituels de ce temps ; et surtout d'étudier si bien ce qui passe en toi, pour ne plus être aveugle à tes propres péchés. Ô mon Dieu, fais-moi au moins la grâce, maintenant, de me connaître moi-même parfaitement. Ô, accorde-moi de renoncer et de faire pénitence pour tous mes péchés passés, et d'établir désormais mon âme sur un fondement qui puisse subsister pour l'éternité.


Sujets de méditation quotidienne

Souviens-toi, âme chrétienne, que tu as aujourd'hui, et chaque jour de ta vie--

        Dieu à glorifier,
        Jésus à imiter,
        Les anges et les saints à invoquer,
        Une âme à sauver,
        Un corps à mortifier,
        Des péchés à expier,
        Des vertus à acquérir,
        L'enfer à éviter,
        Le paradis à gagner,
        L'éternité à préparer,
        C'est le moment d'en profiter,
        Des voisins à édifier,
        Le monde à mépriser,
        Des démons à combattre,
        Passions à maîtriser,
        La mort peut-être pour souffrir,
        Et le jugement à subir.


Acte de contrition

O mon Dieu, je suis désolé de t'avoir offensé; et je déteste tous mes péchés, parce que je redoute la perte du ciel et des douleurs de l'enfer, mais surtout parce qu'ils vous offensent, mon Dieu, qui êtes tout bons et qui méritent tout mon amour. Je suis fermement résolu, avec l'aide de ta grâce, à confesser mes péchés, à faire pénitence et à amender ma vie. Amen.

 Sermon pour Jeudi de la première semaine de Carême : Examen de nos devoirs et de l'état de la vie (anglais/français) Challo10
Entraînez un enfant comme il devrait aller.
Même quand il sera vieux, il ne s'en détournera pas.--Proverbes 22:6
Monique
Monique

Nombre de messages : 8319
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum