Question sur le mariage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question sur le mariage

Message  Javier le Ven 28 Aoû 2015, 5:57 am

Bonjour, mes chers frères et soeurs.

J'ai une question sur le mariage et je vous serais reconnaissant si vous pouvez m'éclairer. Un de mes amis s'est marié dans la mairie de sa ville il y a quatre ans, et alors pas religieusement. Maintenant il est en train de se divorcer de sa femme, parce qu'il dit qu'ils ne font pas un bon couple et elle n'est pas fiable (il croit qu'elle est en contact avec un autre homme). Mon ami a rencontré une autre femme avec laquelle il semble être très heureux. Comme il sait que je suis une personne religieuse, il m'a demandé si c'est possible pour lui de se divorcer afin de pouvoir se marier de nouveau, mais cette fois religieusement. Vous pouvez imaginer ma réponse. Je lui ai dit qu'il n'est pas possible d'agir comme ça, mais j'ai vraiment besoin de certains documents ecclésiastiques et des citations autorisées pour soutenir ma réponse car il ne croit pas que cela soit interdit par l'Eglise (oh l'ignorance moderne!)

S.v.p., quelqu'un me pourrait fournir ces arguments pour lui répondre avec toute l'autorité et ainsi tenter d'empêcher une plus grande erreur et un péché encore plus grave ?

Un grand merci en avance et que le Bon Dieu vous bénisse à tous et toutes.
avatar
Javier

Nombre de messages : 1841
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le mariage

Message  gabrielle le Ven 28 Aoû 2015, 1:32 pm

Bonjour Javier.

C'est une question très complexe.

Premièrement votre ami, n'est pas mariée devant Dieu, il vit en concubinage avec cette femme, car le "mariage civil" qui n'est pas suivi d'un mariage religieux est pour l'Église sans valeur. Donc, votre ami vit en concubinage avec cette femme.


En se plaçant strictement d'un point de vue légal, il doit rompre de façon légal ce "mariage" car bien qu'étant valeur pour Dieu , du point de vue légal ce "mariage" existe.

Quant à se marier religieusement, c'est là que la galère commence, Votre ami, est sans doute, de dénomination catholique, mais, je présume ( dites-le moi si je me trompe) qu'il n'est pas au courant de la situation et qu'il a été baptisé dans la secte. Il faudrait lui expliquer toute la situation , afin qu'il puisse faire un mariage selon les lois canoniques de l'Église.






Catéchisme du saint Concile de Trente a écrit:






Mais la Loi Evangélique a supprimé cette double liberté, et a ramené ainsi le Mariage à son premier état. Ce n’est pas qu’on puisse blâmer ces anciens Patriarches d’avoir eu plusieurs femmes, car ils n’avaient agi ainsi qu’avec la permission divine. Mais Jésus-Christ a montré clairement que la polygamie est contraire à la nature même du Mariage, quand il a dit: « L’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à son épouse, et ils seront deux ne faisant qu’un. » Ainsi, ajoute-t-il, « ils ne sont plus deux, mais un seul (1). »

Ces paroles font voir évidemment que Dieu a institué le Mariage pour en faire l’union de deux personnes, et non davantage. D’ailleurs Notre-Seigneur Jésus-Christ l’enseigne très nettement dans ce même passage de Saint Matthieu: (2) « Quiconque renvoie sa femme, et en épouse une autre, commet un adultère ; et si une femme quitte son mari et en épouse un autre, c’est une adultère. » Car s’il était permis à l’homme d’avoir plusieurs femmes, on ne voit pas pour quelle raison il serait moins adultère en épousant une autre femme avec celle qu’il aurait déjà, que s’il en prenait une seconde après avoir renvoyé la première. C’est pour cela que si un infidèle, qui d’après les mœurs et les usages de son pays a épousé plusieurs femmes, vient à se convertir à la vraie Religion, l’Eglise lui ordonne de les renvoyer toutes, à l’exception de celle qu’il a eue la première, et elle veut qu’il tienne celle-ci pour sa véritable et légitime épouse.

Le même témoignage de Notre-Seigneur Jésus-Christ prouve également qu’aucun divorce ne saurait rompre le lien du Mariage. Car si le divorce affranchissait la femme de la Loi qui l’attache à son mari, elle pourrait sans adultère se marier à un autre. Or, notre Seigneur dit positivement que (1)  « quiconque renvoie sa femme et en prend une autre, commet un adultère. » Il est donc évident que la mort seule peut briser le lien du Mariage. C’est ce que l’Apôtre vient confirmer quand il dit: (2) « La femme est enchaînée à la Loi, tant que son mari est vivant ; s’il vient à mourir, elle est affranchie, elle peut alors se marier à qui elle veut, pourvu que ce soit selon le Seigneur. » Et encore: « Quant à ceux qui sont mariés, j’ordonne, non pas moi, mais le Seigneur, que l’épouse ne se sépare point de son mari ; si elle en est séparée, il faut qu’elle reste sans mari, ou qu’elle se réconcilie avec le premier. » L’Apôtre laisse donc à la femme qui a quitté son mari, pour une cause légitime, cette alternative, ou de vivre comme n’étant point mariée, ou de se réconcilier avec lui. On dit: pour une cause légitime, car la sainte Eglise ne permet point à l’homme et à la femme de se séparer sans les plus graves motifs.

______________________________________

(1) Matt., 19, 5 et 6.
(2) Matt., 19, 9.
(1) Matt., 19, 8.
(2) 1 Cor., 7, 39. ---------  Luc., 16, 18.
[/quote]

Je reviens demain, je vais faire des recherches sur DJ, je sais qu'on traite de sujet.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le mariage

Message  gabrielle le Ven 28 Aoû 2015, 1:42 pm

http://deojuvante.forumactif.org/t85-de-la-validite-du-sacrement-de-mariage#594


Si il y a autre chose, n'hésiter pas, Javier, et revenez nous voir.... Wink
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le mariage

Message  Eric le Ven 28 Aoû 2015, 5:59 pm

Bonsoir Javier,
Gabrielle a entièrement raison

C'est une question très complexe.

Il est vrai que

.... votre ami, n'est pas mariée devant Dieu, il vit en concubinage avec cette femme, car le "mariage civil" qui n'est pas suivi d'un mariage religieux est pour l'Église sans valeur. Donc, votre ami vit en concubinage avec cette femme.

Et aussi que

En se plaçant strictement d'un point de vue légal, il doit rompre de façon légal ce "mariage" car bien qu'étant SANS valeur pour Dieu , du point de vue légal ce "mariage" existe.

Maintenant, il faudrait savoir si une promesse de mariage religieux fut rédigée (même si presque impossible, de nos jours, devant un véritable curé) et de façon écrite ?
Aussi, si des enfants sont nés de cette pseudo union ?
Et, évidement, il faudrait être certain que votre ami soit enfin conscient de la situation religieuse actuelle; qu'il se convertisse; qu'il trouve une femme qui accepte, elle aussi, le "constat" et qu'ils fassent les choses suivant les lois de l’Église ....

Ce n'est pas impossible ....
Juste difficile !
avatar
Eric

Nombre de messages : 3152
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le mariage

Message  Benjamin le Ven 28 Aoû 2015, 6:14 pm


Question, dans le cas où il s'agirait de non-Catholiques ce "mariage civil" ne tiendrait-il pas lieu de "mariage naturel" (si je me rappelle correctement du terme), et donc, en fait, ne vaudrait-il pas "quelque chose" dans un tel cas ?

Simple question, excusez si je me trompe, je ne connais pas le sujet en dehors de quelques survols de fils il y a longtemps Embarassed
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6515
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le mariage

Message  gabrielle le Ven 28 Aoû 2015, 6:57 pm

Merci Éric, pour les points que tu as apportés. La précision est primordiale.

@ Benjamin

Tu n'as pas tort, si les époux ne sont pas baptisés dans la Sainte Église, ils ne sont pas soumis aux mariage canonique...

Si tu as le temps, va sur DJ (lien donné à Javier) cela est mentionné.



avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17768
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le mariage

Message  Javier le Sam 29 Aoû 2015, 5:22 am

Merci bien pour votre réponse et pour les liens, chère Gabrielle. En effet, mon ami n'est pas au courant de la situation et il a été baptisé dans la secte. Il ne connaît que la secte, ce qui rend les choses encore plus compliquées.

Je sais que notre amitié sera compromise quand je lui dirai, mais je me sens obligé en conscience de lui dire que pendant toutes ces années, il a vécu dans le péché avec cette femme car ils n'ont jamais été mariés devant Dieu. C'est mieux de plaire à Dieu que aux hommes, même si notre amitié se terminera ici.

Merci à Eric aussi, vos précisions sont importantes. Je vais essayer à lui parler sur la situation religieuse actuelle, mais je crains qu'il sera réticent à  m'écouter. Il est une de ces personnes qui a vécu tranquillement dans les tromperies de la secte et sa morale détendue et trop permissive.

Je vous souhaite un très bon week-end dans la paix du Seigneur sunny

Je promets d'être avec vous tous plus souvent, chère Gabrielle et mes amis Very Happy
avatar
Javier

Nombre de messages : 1841
Localisation : Ilici Augusta (Hispania)
Date d'inscription : 26/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question sur le mariage

Message  Louis le Sam 29 Aoû 2015, 6:57 am

.
Ce fut un plaisir, Javier, de vous renseigner, dans la mesure de nos possibilités, sur cette délicate question du Mariage.

Si vous avez d'autres points à éclaircir, n'hésitez pas à venir les formuler...

Bien à vous.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
avatar
Louis
Admin

Nombre de messages : 11307
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum