« PAS DE SCHISME SANS CLERGÉ. » (Mgr de Ségur).

Aller en bas

« PAS DE SCHISME SANS CLERGÉ. » (Mgr de Ségur).

Message  Roger Boivin le Mar 14 Juil 2015, 9:03 am


Du reste, qu'on ne s'y méprenne pas, le schisme n'est pas un péché laïque ; c'est un crime ecclésiastique et purement ecclésiastique. Là où il y a un clergé docte et vertueux, le schisme n'est pas possible ; là où le clergé est vicié, soit dans ses doctrines, soit dans ses mœurs, le schisme est aisé. Pas de schisme sans le clergé ; l'histoire est là pour le prouver. Qui a préparé le schisme oriental ? une série de Patriarches ambitieux à Constantinople. Qui a consommé cet horrible schisme ? un Patriarche encore, Photius, à la tête d'un certain nombre d'Archevêques et d'Évêques courtisans, lesquels ont entrainé dans la séparation les prêtres d'abord, puis les fidèles.. En Angleterre, quels sont les vrais auteurs de cette division qui devint immédiatement hérétique et protestante, sinon l'Archevêque apostat de Cantorbéry et les autres indignes Évêques qui tremblèrent devant les menaces d'Henri VIII et d'Elisabeth, au lieu de leur résister en face, comme ils le devaient, et de mourir ? En France, pourquoi la constitution schismatique que la tyrannie révolutionnaire voulut imposer au clergé ne put-elle prendre aucune racine ? c'est que, sur cent trente Évêques, quatre seulement furent des lâches, et que tous les autres préférèrent l'exil, la proscription, la prison et l'échafaud. — Dieu ! quelle responsîibiliîé pour les prêtres et plus encore pour les Évêques ! Dans leurs mains repose la vie ou la mort des peuples, le salut ou la perte des âmes.

LE SOUVERAIN-PONTIFE -  Louis Gaston de Ségur - 1867 :

http://www.archive.org/stream/lesouverainponti00sg#page/261/mode/1up


avatar
Roger Boivin

Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum