Que pensaient les chrétiens du suicide au IIe siècle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que pensaient les chrétiens du suicide au IIe siècle ?

Message  ROBERT. le Mar 04 Nov 2014, 5:08 pm

.

LIVRE  PREMIER


CHAPITRE  III.

Lois et usages funéraires des Romains.

(SUITE)
.
Les plaintes, les querelles, les mauvais rapports étaient interdits les jours de fête, ut quieti et hilares diebus solemnibus epulemur. Enfin, ceux qui désiraient devenir membres du collège étaient priés d'en étudier le règlement, afin de ne point se plaindre ensuite et de ne point léguer une occasion de procès à leurs héritiers. Cet humble collège de pauvres et d'esclaves professait le respect de la vie humaine à un degré rare dans un temps où le suicide était devenu en honneur: si l'un de ses membres s'était donné volontairement la mort, la société refusait de subvenir aux funérailles du suicidé: quisquis ex quacumque causa tnortem sibi asciverit, ejus ratio funeris non habebitur.

_______________________________________________________
Rome Souterraine, p. 73-74.

http://messe.forumactif.org/t5957p30-rome-souterraine#110963
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32196
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que pensaient les chrétiens du suicide au IIe siècle ?

Message  gabrielle le Mer 05 Nov 2014, 6:49 am

Les pros euthanasie crieraient au meurtre à lire cela!
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17757
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum