Débat public ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Débat public ?

Message  JCMD67 le Sam 11 Jan 2014, 6:40 pm

J'aimerais savoir si un fidèle du Christ a le droit de débattre publiquement avec des mahométans.

Il me semble avoir lu que non, mais je ne retrouve plus le texte.

+
avatar
JCMD67

Nombre de messages : 3552
Date d'inscription : 19/02/2009

http://www.dailymotion.com/sedevacantisme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat public ?

Message  Benjamin le Dim 12 Jan 2014, 6:45 am


J'ai retrouvé ceci cité par CMI dans un autre fil :

Code de Droit Canonique, 1917 a écrit:
Can. 1325

[...]

§ 3 Les catholiques doivent éviter de participer à des discussions ou des controverses, surtout publiques, avec les non catholiques, sans la permission du Saint-Siège ou, en cas d’urgence, de l’Ordinaire.

Cela dit, j'ai aussi retrouvé ceci :

Saint Thomas d'Aquin (S. Théologique IIa, IIIae, q. III, a. 2, ad 2) a écrit:
Chacun est tenu de manifester publiquement sa foi, soit pour encourager les autres fidèles, soit pour repousser les attaques des adversaires.

Et chacun sait que sur Te Deum, l'existence du Salon des Invités fait que nous sommes parfois amenés à répondre à des non-Catholiques.

Donc... ?  scratch
avatar
Benjamin

Nombre de messages : 6298
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat public ?

Message  ROBERT. le Dim 12 Jan 2014, 12:17 pm

Benjamin a écrit:
J'ai retrouvé ceci cité par CMI dans un autre fil :

Code de Droit Canonique, 1917 a écrit:
Can. 1325

[...]

§ 3 Les catholiques doivent éviter de participer à des discussions ou des controverses, surtout publiques, avec les non catholiques, sans la permission du Saint-Siège ou, en cas d’urgence, de l’Ordinaire.

Cela dit, j'ai aussi retrouvé ceci :

Saint Thomas d'Aquin (S. Théologique IIa, IIIae, q. III, a. 2, ad 2) a écrit:
Chacun est tenu de manifester publiquement sa foi, soit pour encourager les autres fidèles, soit pour repousser les attaques des adversaires.

Et chacun sait que sur Te Deum, l'existence du Salon des Invités fait que nous sommes parfois amenés à répondre à des non-Catholiques.

Donc... ?  scratch

Je me rangerais plus du côté de Saint Thomas d'Aquin.
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32172
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat public ?

Message  ROBERT. le Dim 12 Jan 2014, 12:33 pm


.
Au milieu de toute cette invasion d’opinions insensées, dont Nous avons parlé, c’est assurément la mission de l’Église de protéger la vérité et d’arracher des âmes l’erreur; et cette mission, elle doit la remplir saintement et en tout temps, car à sa garde ont été confiés l’honneur de Dieu et le salut des hommes.  Mais, quand les circonstances en font une nécessité, ce ne sont pas seulement les chefs qui doivent défendre l’intégrité de la foi, mais chacun est tenu de manifester à autrui sa foi, soit pour instruire et encourager les autres fidèles, soit pour repousser les attaques des incroyants. (S. Thomas, IIa-IIæ, qu. 3, art. 2, ad.2 )

(Encyclique Sapientiæ Christianæ, S.S. Léon XIII, 10 janvier 1890  )
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32172
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat public ?

Message  ROBERT. le Dim 12 Jan 2014, 12:42 pm

.
Voici un paragraphe de la même Encyclique et qui précise encore plus nos devoirs quant à la Foi :

.
(...)En présence de ces iniquités (celles du naturalisme politique), il est tout d’abord du devoir de chacun de se surveiller soi-même et d’avoir un vif souci de garder sa foi profondément ancrée dans l’âme grâce à une attentive vigilance, en évitant les dangers, et notamment en étant toujours armé contre les  divers pièges des sophismes.

Pour la sauvegarde de cette vertu,(…) Nous jugeons très utile et très conforme aux besoins de nos temps que chacun, dans la mesure de ses moyens et de son intelligence, fasse de la doctrine chrétienne une étude approfondie et s’efforce d’acquérir une connaissance aussi parfaite que possible des vérités religieuses accessibles à la raison.


Cependant, il ne suffit pas que la foi demeure intacte dans les âmes; elle doit, de plus, y prendre de continuels accroissements, et c’est pourquoi il faut faire monter très souvent vers Dieu cette humble et suppliante prière des Apôtres : "Augmentez notre foi" (Luc XVII, 5)


Encyclique Sapientiæ Christianæ, S.S. Léon XIII, 10 janvier 1890
.


Dernière édition par ROBERT. le Dim 12 Jan 2014, 12:44 pm, édité 1 fois (Raison : mise en forme)
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32172
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum