Elle est de retour

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Elle est de retour Empty Elle est de retour

Message  gabrielle le Mer 10 Juin 2009, 2:38 pm

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34299&mforum=lelibreforumcat#34299

Dhuoda a écrit:J+ 41

Ben l’était temps que je rentre !

Merci les amis. Quelle cueillette. Je n’en espérais pas tant !

Bon, je replace les choses dans leur contexte. Car comme à leur habitude, les zinsinistes ont déplacé le sujet afin de tenter de reprendre la main.

Cela ne trompe personne. Nous y somme habitués. Je le replace donc dans le bon fil.

Fil où figurent également les petites questions simplettes auxquelles personnes de la zinsinosphère ne répond. Le lecteur jugera.

Récapitulons :

Ayant fait deux citations significatives, dont la teneur s’appliquait parfaitement aux non-réponses de « Abbé Zins », une de ses « filles spirituelles », dans l’intention grossière de me faire passer pour ce que je ne suis pas, a jugé utile de me prêter pour « maître » lesdits auteurs.

C’est au mieux un contresens grossier, au pire, une de leurs diversions habituelles. Faire feu de tout bois pour noyer le poisson.

Quand on met en exergue une citation, c’est évidemment pour la valeur illustrative du propos. Si la sentence est bonne et bien appliquée, à la limite, peut importe qui en est l’auteur. Tous les écrivains sérieux l’entendent ainsi.

Mais comme le principe de base des zinsinistes est, en cas de situation compromettante, (comme des questions propices, parce que simples, à mettre en lumière les failles de leur entreprise) de jeter le discrédit sur le contradicteur, il était tentant de profiter de mon absence annoncée pour me faire passer pour une disciple du fantaisiste Pierre Dac ou une groupie de Bardèche.

Ce qui par ailleurs n’a rien de déshonorant dans l’absolu…

C’est une main sur chaque valise que je prenai connaissance de cette manœuvre aussi mesquine que dérisoire.

Je décidais sur le champ de proposer à « la personne » de réfléchir à une poignée de citations glanées çà et là dans l’urgence, (mais qui dans l’ensemble lui convenaient assez bien. Preuve qu’elle a bien compris le compliment : elle se garde bien de les commenter), en leur attribuant des auteurs de fantaisie. Sulfureux de préférence, afin que la manœuvre soit assez grossière pour que ma démonstration soit patente : Ce qui compte dans une citation, c’est la valeur intrinsèque de l’énoncé. L’auteur réel ou putatif ne change rien à l’affaire.

Ensuite, il ne me restait plus qu’à sauter dans la voiture et prendre mes distances.

Notre Philaminte avait suffisamment fait la démonstration de sa petitesse d’esprit pour que je sois assurée, qu’à peine nous aurions tourné le coin de la rue, elle serait déjà en train de fouiller dans mes poubelles.

"Allo Gogole, mais kidonkéti ? Merci Wiki !"

C’était donc une leçon en forme de canular.


Parfaitement justifié et déclenché par la bassesse de la manœuvre qui consistait à tenter de discréditer ma parole en me prêtant des faux maîtres à penser.

Surtout, en tentant de faire oublier la teneur des citations, mes propos et mes questions… toujours sans réponse.

"Audaciter calomniare semper aliquid haeret"
(Calomniez audacieusement, il en restera toujours quelque chose)

Bref, c’est la curiosité qui perd les petits chats. Et « on » est puni par où « on » a péché. « A mesquin, mesquin et demi » !

Maintenant, toute honte bue, « On » aimerait donc me faire passer pour menteuse.

Ce qui aurait le mérite purement pratique dans l’esprit de ces personnes prêtes à tout et poussées par la nécessité de sortir du cul de sac où les ont placés toutes les questions auxquelles depuis plusieurs semaines, leur « maître spirituel » refuse de répondre valablement et personnellement, de me museler.

« Un menteur ce n’est pas catholique n’est-ce pas. Et l’on ne doit pas le laisser s’exprimer ! Hein, mais absolument bien sûr, mon bon môssieur ! »

Raisonnement simpliste et qui n’annule en rien la pertinence des questions. A preuve, le silence pertinace et toujours prudent du « leader maximo ».

Menteuse, donc ?

Que nenni !

Qu’ai-je fais ?

J’ai retourné contre l’intrigante, son procédé d’une rare inélégance, et me suis servi de cette propension à la mesquinerie pour démontrer encore une fois quel est le vrai visage de la zinsinosphère.

Pourquoi donc n’ai pas menti ?

1 – Parce qu’avant de partir, j’ai informé plusieurs membres de mon canular et qu’ils étaient libres de révéler la farce. Il n’y avait pas de consigne, et rien de caché.

2 – Parce qu’il était évident, vu le précédent, que la personne irait illico s’enquérir dans une intention malveillante, de l’identité des « auteurs », pour continuer de me discréditer. Moi étant absente, la fenêtre météo était étroite et l’occasion trop belle. L’histoire m’a donné raison. Tous ont couru comme un seuls homme, sur l’air du « cette fois les amis, on l’a eu. Vite enfonçons le clou. Le temps nous est compté ! ».

3 – Parce que n’importe qui devait voir la farce. C’était pédagogiquement nécessaire. Pas plus de mensonge qu’un poisson d’avril dans le dos, au vu et au su de tout le monde.

4 – Parce que dans l’hypothèse que je n’avais même pas envisagée, où la personne en question, confuse de s’être laissée prendre à son propre piège, aurait choisi de tirer un voile pudique sur sa mésaventure, il était dans la logique des choses qu’à mon retour, je dévoile la farce pour en tirer une morale sur ceux qui se croient malins, en déviant le projecteur du sens de la citation, sur l’auteur et de l’auteur sur celui qui le cite, en pensant mettre ainsi hors course quelqu’un qui pose les bonnes questions.

5 – Parce que l’occasion était trop belle de sourire un peu. Et sans révélation, par de blague. « Un saint triste est un triste saint » Saint Philippe de Néri.

Bref, rien qui à terme ne dût être révélé. Pas plus de mensonge que de beurre en broche !

Nonobstant ses clabauderies et ses démonstrations de vaines glorioles qui ne trompent pas les âmes bien nées, j’ai mouchée notre indiscrète.

« Il ne faut pas vendre la peau de la dinde avant qu’elle soit revenue de vacances! »

Mais ils leur manque à tous cet esprit de finesse dont parle Pascal. Ils sont décidément « plus buches que violons ! »

« Qui veut faire l’ange, fait la bête ». Et de belle manière parfois…

Maintenant, ce que pensent les zinsinistes m’est assez indifférent.

Le lecteur jugera si la riposte est disproportionnée et si un modeste canular bien mérité, vaut, moralement, une basse manœuvre pour déconsidérer l’adversaire.

Je rappelle pour mémoire que le machiavelisme est condamné par l’Eglise.

Pour ceux que ça intéresse quand-même, non, Pierre Dac n’est pas mon gourou. Voilà…

le post est trop long ça prends deux envois
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18013
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  gabrielle le Mer 10 Juin 2009, 2:39 pm

Suite du post de Dhuoda

D’autre part, on se dit autorisé à m’appliquer en retour la citation de Don Sarda.

Voyons de quoi il en retourne…

Je mets ici le texte en entier :

Don Sarda Y Salvany

Le libéralisme est un péché

Chapitre XXIII

Question : Convient-il en combattant l'erreur de combattre et de discréditer la personne qui la soutient ?

Réponse : "Passe encore la guerre contre les doctrines abstraites, diront quelques-uns. Mais convient-il de combattre l'erreur, si évidente qu'elle soit, en s'abattant et s'acharnant sur la personne de ceux qui la soutiennent ?"

Voici notre réponse. Oui, très souvent il convient et non seulement il convient, mais encore il est indispensable et méritoire devant Dieu et devant la société, qu'il en soit ainsi. Cette affirmation ressort de ce qui a été précédemment exposé, néanmoins nous voulons la traiter ici ex professo tant est grande son importance.

L'accusation de commettre des personnalités n'est point ménagée aux apologistes catholiques, et, lorsque les libéraux entachés de libéralisme ont jeté cette accusation à la tête d'un des nôtres, il leur semble qu'il ne reste plus rien à apurer pour sa condamnation.

Ils se trompent cependant, oui, en vérité, ils se trompent. Il faut combattre et discréditer les idées malsaines, et de plus il faut en inspirer la haine, le mépris et l'horreur à la multitude qu'elles cherchent à séduire et à embaucher.

De même que les idées ne se soutiennent en aucun cas par elles-mêmes, elles ne se répandent ni ne se propagent de leur seul fait ; elles ne pourraient, réduites à elles seules, produire tout le mal dont souffre la société. Elles sont semblables aux flèches et aux balles qui ne causeraient de blessure à personne, si on ne les lançait avec l'arc ou le fusil.

C'est donc à l'archer et au fusilier que doit s'en prendre d'abord celui qui veut mettre fin à leur tir meurtrier. Toute autre façon de guerroyer sera libérale, tant qu'on voudra, mais elle n'aura pas le sens commun.

Les auteurs et les propagateurs de doctrines hérétiques sont des soldats aux armes chargées de projectiles empoisonnés. Leurs armes sont le livre, le journal, le discours public, l'influence personnelle. Suffit-il de se porter à droite ou à gauche pour éviter les coups ?

Non, la première chose à faire, la plus efficace, c'est de démonter le tireur.

Ainsi donc il convient d'enlever toute autorité et tout crédit au livre, au journal et au discours de l'ennemi, mais il convient aussi, en certains cas, d'en faire autant pour sa personne, oui pour sa personne qui est incontestablement l'élément principal du combat, comme l'artilleur est l'élément principal de l'artillerie et non la bombe, la poudre et le canon.

Il est donc licite en certains cas de révéler au public ses infamies, de ridiculiser ses habitudes, de traîner son nom dans la boue.

Oui, lecteur, cela est permis, permis en prose, en vers, en caricature, sur un ton sérieux ou badin, par tous les moyens et procédés que l'avenir pourra inventer.

Il importe seulement de ne pas mettre le mensonge au service de la justice. Cela non, sous aucun prétexte il ne peut-être porté atteinte à la vérité, même d'un iota.

Mais, sans sortir de ses strictes limites on peut se souvenir de cette parole de Crétineau-Joly et la mettre à profit : La vérité est la seule charité permise à l'histoire, on pourrait même ajouter : et à la défense religieuse et sociale.

Les Pères que nous avons déjà cités fournissent la preuve de cette thèse. Les titres mêmes de leurs ouvrages disent hautement que dans leurs luttes avec les hérésies, leurs premiers coups furent dirigés contre les hérésiarques. Les œuvres de saint Augustin portent presque toutes en tête le nom de l'auteur de l'hérésie qu'elles combattent : Contra Fortunatum manichœum ; Adversus Adamanctum ; Contra Felicem ; Contra Secundinum ; Quis fuerit Petilianus ; De gestis Pelagii ; Quis fuerit Julianus, etc. De telle sorte que la majeure partie de la polémique du grand Docteur fut personnelle, agressive, biographique, pour ainsi dire, autant que doctrinale, luttant corps à corps avec l'hérétique non moins qu'avec l'hérésie. Ce que nous disons de saint Augustin, nous pourrions le dire de tous les saints Pères.

Il s’agit, à l’évidence, de discréditer l’erreur à travers les menées subversives contre l’Eglise. Et pas de tirer à vue sur toute personne avec qui l'on n'est pas d'accord. Tout les coups ne sont pas permis.

Je commencerais par faire remarquer que si l’on a si vite sauté sur la plus minuscule apparence de possibilité d’accusation de mensonge, c’est qu’On n’a pas réussi à me mettre sur le dos la moindre erreur doctrinale.

Sauf au prix d’un bonetot sémantique, en me prêtant « opinion » dans le sens d’idée fantaisiste et subjective, alors que je signifiais « avis, point de vue ». Afin de m’accuser de libéralisme.

Mais à mes questions subséquentes sur le sens d’« opinion », toujours point de réponse !

Dans un sens, les zinsinophiles n’ont pas tort. La vérité étant une, soit nous nous trompons tous, soit un seul de nous deux au plus peut avoir raison.

Il est donc important de savoir d’où nous parlons pour savoir ce que vaut notre discours et sa capacité à propager intentionnellement l’erreur.

Personnellement quand je prends la parole, c’est en tant que simple particulier. Je n’entends représenter que moi. Je n’ai rien à vendre, ni à proposer et je suis seulement en quête de la vérité. C’est tout.

A ce titre, je n’ai jamais prétendu dans le domaine de la théologie, énoncer et encore moins imposer une quelconque Vérité.

Comme tous sur ce forum, et sur Gesta, je suis saisie par la confusion laissée par le cataclysme de V2. Je participe à des forums pour tenter d’y voir clair. Quand j’écris, je le fais en conscience devant Celui qui me jugera.

Je suis responsable de mes propos qui m’engagent autant qu’une parole puisse engager un pseudo. Mais le Bon Dieu me connait. Cela me tient. Je ne parle jamais à la légère, mais en tremblant, étant toujours prête à rétracter mes propos s’ils s’avéraient erronés et porteurs d’erreurs.

Je n’avance rien qui n’ait été au moins démontré par la saine et droite logique. Je ne veux convaincre personne car je ne veux pas mériter ce qu’on dit de ceux qui portent leur prochain au scandale.

Dans le désarroi général, je cherche à acquérir autant de certitudes que la situation le permet. Par honnêteté et élémentaire prudence, aussi par méthode, je garde par devers moi mes déductions les plus hardies, et vous ne me verrez pas hasarder un jugement s’il n’est étayé par un raisonnement droit, une argumentation serrée et des conclusions au moins hautement probables, que par ailleurs je soumets à la critique constructive de chacun.

Bref, j’avance à découvert, un avis de particulier responsable, qui confronté à un problème complexe et absolument inédit, tente comme chacun de résoudre les contradictions apparentes ou réelles posées par la confusion actuelle qui est avant tout un manque d’autorité légitime.

Je n’émets donc que des opinions hautement probables ou des vérités d’évidence ou spéculatives certaines.

Pas la Vérité et pas en tant que substitut de l’Eglise en ordre et certainement pas en tant qu’ennemie de l’Eglise.

Ce faisant, je peux être amenée en raisonnant par tâtonnement, à émettre des avis transitoires.

Mais comme je ne demande à personne d’y adhérer. Comme ce ne sont, dans cette hypothèse, que des étapes logiques sur la voie de la certitude, et que je n’ai pas l’outrecuidance de m’identifier avec la Vérité, je ne suis donc pas susceptible de professer des erreurs doctrinales dans le but manifeste de tromper :

«Il faut combattre et discréditer les idées malsaines, et de plus il faut en inspirer la haine, le mépris et l'horreur à la multitude qu'elles cherchent à séduire et à embaucher. »
Je ne cherche à séduire et à embaucher personne, je ne cherche pas à tromper délibérément. Je ne tombe donc pas sous le coup de la condamnation de Don Sarda.


Contre moi, tous les coups ne sont pas permis.

C’est donc la première raison pour laquelle, mon pseudo ne devrait pas être traîné dans la boue.

L’autre, c’est que tout, absolument tout ce dont je suis accusée est faux, mensonger et dit à dessein pour nuire gratuitement.

De fait, en vertu de ceci :

"Il importe seulement de ne pas mettre le mensonge au service de la justice. Cela non, sous aucun prétexte il ne peut-être porté atteinte à la vérité, même d'un iota."
Non seulement On veut blesser et salir en toute connaissance de cause.

Mais, davantage encore que « mettre le mensonge au service de la justice », ce que condamne clairementent Don Sarda, ils mettent qui plus est le mensonge au service de l’injustice la plus noire, afin de préserver leurs menées subversives.

J’ai donc parfaitement démontré qu’en aucune façon, je ne pouvais être passible des procédés recommandés par Don Sarda en faveur des ennemis de l’Eglise et des âmes.

En revanche, la question de savoir si « Abbé Zins » et ses zinsinettes ne se livrent pas bel et bien à une manipulation à caractère sectaire ou pire, reste pendante, faute de réponses.

Les questions posées avaient pour but de leur permettre facilement de faire la preuve de leur bonne foi.

Leur opiniâtreté à botter en touche par tous les moyens, y compris les pires, démontrent à l’évidence que leurs entreprises ont besoin de l’ombre pour prospérer et que l’éclairage direct les effraie.

En conséquence de quoi, il est assez probable que nous avons affaire à des ennemis déclarés de l’Eglise, qui surfent sur le désarroi des petits pour liquider la messe et désespérer les fidèles.

A ce titre, et jusqu’à ce qu’ils aient donné la preuve de leur bonne foi en apportant des réponses personnelles et claires aux questions posées, il est légitime de les traités comme des propagateurs d’erreur. D’autant qu’ils s’arrogent le droit exorbitant de juger et condamner, donnant ainsi la preuve qu’ils entendent bien parler d’autorité. Circonstance aggravante.

Dernière remarque. Les disciple d’ »Abbé Zins » ont la volonté de trainer dans la boue leurs adversaires et n’hésitent pas à passer de la mesquinerie à la bassesse et de la bassesse à l’ignominie.

Leurs adversaires dont je suis se contentent de les laisser étaler leur fond propre pour en tirer des conclusions qui éclatent de toute façon aux yeux de tous.

Ces deux procédés sont-ils comparables ?

Que le lecteur juge en conscience, car c’est pour lui que j’écris ces mises en gardes.

Dhuoda

PS : Exemple de mensonge grossier facile à vérifier :
Je ne suis pas une dinde.
CQFD
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18013
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  gabrielle le Mer 10 Juin 2009, 2:40 pm

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34300&mforum=lelibreforumcat#34300

Dhuoda a écrit:« Abbé Zins », pourriez-vous avoir la gentillesse d’apprendre ce qu’est l’épistémologie à votre « fille spirituelle ».

Pouvez-vous lui rappeler qu’avant de devenir une discipline scientifique, elle est une partie de la logique, elle-même discipline de la philosophie, qui consiste à vérifier qu’un raisonnement est bien mené, et ses conclusions, justes.

Comme la définit A-A Upinsky, c’est « la science de la preuve ».

Loin d’être étrangère à la théologie, voire antagoniste, comme semble le croire votre passionaria, c’est cette discipline classique qui l’a sous-tendue depuis que la théologie existe.

Rappelez-lui que les principes fondamentaux en sont le raisonnement par dichotomie, le principe de non contradiction, celui du tiers exclus, l'étude des probabilités et toutes choses qui ne devraient pas être inconnues à qui se pique de « théologie ».

Expliquez lui, que ce sont toutes les méthodes de la logique classique qui ont permis et permettent de vérifier si un énoncé complexe est cohérent.

De le ramener à son principe, en vérifiant si les différentes étapes de l’élaboration et sa mise forme aboutissent bien au projet initial, sans biais, hiatus, erreur ou manipulation.

Bref, si le texte, une fois passé au crible de cette méthode, présente bien toutes les garanties d’honnêteté et de rigueur.

Et qu’aucun biais, aucune faille aucune erreur, aucune faiblesse n’a pu se glisser, par inadvertance ou volontairement dans le raisonnement ou dans sa conclusion.

Aristote pratiquait l’épistémologie comme monsieur Jourdain, la prose, sans le savoir.

L’épistémologie est l’application au discours, de la logique aristotélicienne.

Saint Thomas d’Aquin était le plus grand des épistémologues.

La théologie est fille de l’épistémologie, puisque son objet est la vérité. Vérité qui d’après le Docteur Commun, s’impose même à Dieu.

C’est grâce à ce type de raisonnement serré que monsieur Upinsky a contraint les chercheurs qui avaient procédé à la datation du Saint Suaire au carbone 14, à reconnaitre qu’ils s’étaient trompés et que leur conclusions scientifiques devaient s’incliner devant toutes les preuves épistémologiques apportées par les différents travaux des nombreuses disciplines qui attestaient de l’authenticité du Suaire de Turin, par la seule logique.

A voir les sorties de votre « championne », j’en viens à me demander si vous ne commencer pas déjà à subir une forme de châtiment…

Comme disais Frederick Austerlitz :

« Protégez-moi de mes amis. Mes ennemis je m’en charge »

Meleagris Gallopavo

PS : A demain pour de nouvelles questionnettes simplettes. Enjoy
:cheers
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18013
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  gabrielle le Mer 10 Juin 2009, 2:42 pm

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34303&mforum=lelibreforumcat#34303

gabrielle a écrit:Puis, les vacances ont été profitables, vous semblez en pleine forme pour reprendre votre verbiage.


PS : Exemple de mensonge grossier facile à vérifier :
Je ne suis pas une dinde.
CQFD

Allons donc! Ce n'est qu'un canulard, Pas plus de mensonge que de beurre en broche !

C’était donc une leçon en forme de canular
.

Votre longue prose de justification est vraiment émouvante, pour ce qui aiment les romans à l'eau de rose!!!!

Contre moi, tous les coups ne sont pas permis.

Sens unique?

C’est donc la première raison pour laquelle, mon pseudo ne devrait pas être traîné dans la boue

Votre pseudo. majesté il est très bien par contre, comme le Roi Dagobert avait mis sa culotte en l'envers votre avatar laisse à désirer..

Votre avatar, représentant Jodie Foster une lesbienne et la mouche Représentation inspirée de la photo culte du célèbre Philippe Halsman en 1951, portrait de Salvator Dali, « In Voluptas Mors »

Pour le lecteur, analyse plus complète ici

http://deojuvante.forumactif.org/quelqu-un-a-dit-sur-le-web-f12/dhuoda-ou-l-arnaqueuse-delirante-du-ouaib-t432-30.htm#5008

Je disais donc, votre avatar est digne de la fange très diffcile de faire la séparation de l'être qui s'affuble de l'ignomnie en photo et de la photo...

Bon, pour l'instant je laisse votre majestueuse Majesté prendre du repos dans ses appartements.

Mais je reviendrai..

A bientôt :cheers
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18013
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  gabrielle le Mer 10 Juin 2009, 4:42 pm

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34308&mforum=lelibreforumcat#34308

Guillaume a écrit:
« Un saint triste est un triste saint » Saint Philippe de Néri.


Ben non, cette phrase est de Saint François de Sales.

Voici d'ailleurs ce qu'écrivait ce grand saint, proclamé Docteur de l'Église par Pie IX, au sujet des jeux de paroles et plus particulièrement des moqueries.

Saint François de Sales, Introduction a la vie dévote,
Troisième partie, Chapitre XXVII, De l’honnêteté des paroles et du respect que l’on doit aux personnes a écrit:
C’est une des plus mauvaises conditions qu’un esprit peut avoir, que d’être moqueur: Dieu hait extrêmement ce vice et en a fait jadis des étranges punitions. Rien n’est si contraire à la charité, et beaucoup plus à la dévotion, que le mépris et contemnement du prochain. Or, la dérision et moquerie ne se fait jamais sans ce mépris; c’est pourquoi elle est un fort grand péché, en sorte que les docteurs ont raison de dire que la moquerie est la plus mauvaise sorte d’offense que l’on puisse faire au prochain par les paroles, parce que les autres offenses se font avec quelque estime de celui qui est offensé, et celle-ci se fait avec mépris et contemnement.

Mais quant aux jeux de paroles qui se font des uns aux autres avec une modeste gaîté et joyeuseté, ils appartiennent à la vertu nommée eutrapélie par les Grecs, que nous pouvons appeler bonne conversation ; et par iceux on prend une honnête et amiable récréation sur les occasions frivoles que les imperfections humaines fournissent. Il se faut garder seulement de passer de cette honnête joyeuseté à la moquerie. Or, la moquerie provoque à rire par mépris et contemnement du prochain; mais la gaîté et gausserie provoque à rire par une simple liberté, confiance et familière franchise, conjointe à la gentillesse de quelque mot.

Je préfère ne pas commenter. Quelles que soient vos dispositions exactes à l'égard des "mouches", "zinzinistes", des "gogos déboussolés par la situation" ou des "sous-fifres" que nous sommes, sachez que nous sommes catholiques et que nous entendons défendre chèrement notre Foi. Beaucoup en ont déjà donné l'exemple en actes, et n'ont pas attendu les ordres d'un "gourou" pour cela.

Pour le reste de vos longs développements, je ne vois d'autre réponse plus adaptée qu'une courte prière:

Prière pour lutter contre les ennemis de l'Eglise

Ecrasez, Seigneur, l'orgueil de nos ennemis, et de votre bras puissant terrassez leur arrogance. Par notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18013
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Mer 10 Juin 2009, 5:15 pm

Elle rame notre Dhudu, elle rame...

Elle est de retour Ramer

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4189
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  Monique le Mer 10 Juin 2009, 5:47 pm

Carolus.Francorum.Rex. a écrit:Elle rame notre Dhudu, elle rame...

Elle est de retour Ramer

Et plus elle rame notre Dhudu plus elle se cale.... Very Happy
Monique
Monique

Nombre de messages : 8079
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  Sandrine le Mer 10 Juin 2009, 6:36 pm

Monique a écrit:
Carolus.Francorum.Rex. a écrit:Elle rame notre Dhudu, elle rame...

Elle est de retour Ramer

Et plus elle rame notre Dhudu plus elle se cale.... Very Happy

Elle a quand même intérêt à maîtriser parce qu'un coup de pagaie sur la tête est vite arrivé ... king
Sandrine
Sandrine

Nombre de messages : 4240
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  Eric le Mer 10 Juin 2009, 6:48 pm

Sandrine a écrit:
Monique a écrit:
Carolus.Francorum.Rex. a écrit:Elle rame notre Dhudu, elle rame...

Elle est de retour Ramer

Et plus elle rame notre Dhudu plus elle se cale.... Very Happy

Elle a quand même intérêt à maîtriser parce qu'un coup de pagaie sur la tête est vite arrivé ... king
Ben ...
... c'est que ... comme dirait l'autre ... : FAUT QU'ELLE ARRÊTE DE RAMER, PARCE QUE LA, ELLE ATTAQUE LA FALAISE !!! Wink

Enfin, c' que j'en dis ...
Eric
Eric

Nombre de messages : 3305
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  Diane le Mer 10 Juin 2009, 7:10 pm

Eric a écrit:
Sandrine a écrit:
Monique a écrit:
Carolus.Francorum.Rex. a écrit:Elle rame notre Dhudu, elle rame...

Elle est de retour Ramer

Et plus elle rame notre Dhudu plus elle se cale.... Very Happy

Elle a quand même intérêt à maîtriser parce qu'un coup de pagaie sur la tête est vite arrivé ... king
Ben ...
... c'est que ... comme dirait l'autre ... : FAUT QU'ELLE ARRÊTE DE RAMER, PARCE QUE LA, ELLE ATTAQUE LA FALAISE !!! Wink

Enfin, c' que j'en dis ...

Peut-être ben qui faudrait qu'elle se pratique dans l'alpinisme, sinon elle aura un fichu mal de tête, car la falaise qui se dresse devant ces yeux bouchés par l'eau est haute et ben raide. Laughing
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  gabrielle le Jeu 11 Juin 2009, 8:32 am

Collectionneur de trolls a écrit:
Guillaume a écrit:Pour le reste de vos longs développements, je ne vois d'autre réponse plus adaptée qu'une courte prière:

Prière pour lutter contre les ennemis de l'Eglise

Ecrasez, Seigneur, l'orgueil de nos ennemis, et de votre bras puissant terrassez leur arrogance. Par notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils.
C'est assurément très bien de prier, jeune homme, mais j'espère que vous n'oubliez pas non plus de prier pour "vos" ennemis : "beaucoup d'âmes vont en enfer parce qu'elles n'ont personne qui prie ni se sacrifie pour elles" (Notre-Dame à Fatima).

Quant à assimiler "vos ennemis" avec "les ennemis de l'Eglise", n'est-ce pas un tantinet présomptueux, en cette période particulièrement troublée de la vie de l'Eglise ? Personnellement, je n'ai pas reçu du Ciel les lettres d'accréditation qui feraient de moi un représentant de Jésus-Christ sur la terre : vous bien ?

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34318&mforum=lelibreforumcat#34318
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18013
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  gabrielle le Jeu 11 Juin 2009, 8:55 am

Diane alias petite lumière a écrit:
Dhuoda, le Jeu Mai 28, 2009 9:11 am (je ne pense pas que l’Eglise en ordre eût désavoué un tel aphorisme, car elle-même le mettait en pratique en écartant les brebis galeuses qui menaçaient de se révéler loups ravisseurs).

Mer Juin 10, 2009 5:37 pm En conséquence de quoi, il est assez probable que nous avons affaire à des ennemis déclarés de l’Eglise, qui surfent sur le désarroi des petits pour liquider la messe et désespérer les fidèles.

A ce titre, et jusqu’à ce qu’ils aient donné la preuve de leur bonne foi en apportant des réponses personnelles et claires aux questions posées, il est légitime de les traités comme des propagateurs d’erreur. D’autant qu’ils s’arrogent le droit exorbitant de juger et condamner, donnant ainsi la preuve qu’ils entendent bien parler d’autorité. Circonstance aggravante.

Jeu Juin 11, 2009 6:46 am Martin, le valet de service de Dhuoda

Collectionneur de trolls a écrit:
Guillaume a écrit:Pour le reste de vos longs développements, je ne vois d'autre réponse plus adaptée qu'une courte prière:

Prière pour lutter contre les ennemis de l'Eglise

Ecrasez, Seigneur, l'orgueil de nos ennemis, et de votre bras puissant terrassez leur arrogance. Par notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils.
C'est assurément très bien de prier, jeune homme, mais j'espère que vous n'oubliez pas non plus de prier pour "vos" ennemis : "beaucoup d'âmes vont en enfer parce qu'elles n'ont personne qui prie ni se sacrifie pour elles" (Notre-Dame à Fatima).

Quant à assimiler "vos ennemis" avec "les ennemis de l'Eglise", n'est-ce pas un tantinet présomptueux, en cette période particulièrement troublée de la vie de l'Eglise ? Personnellement, je n'ai pas reçu du Ciel les lettres d'accréditation qui feraient de moi un représentant de Jésus-Christ sur la terre : vous bien ?

Petit laquais, aller donc dire la même chose à Dhuoda, cela ne servira peut-être à rien, mais vous démontreriez votre impartialité.

Notons, l'application que fait Dhuoda sous les applaudissements de Martin, du Canon 2200
A ce titre, et jusqu’à ce qu’ils aient donné la preuve de leur bonne foi....il est légitime de les traités comme des propagateurs d’erreur
nous sommes considéré par l'Autorité de GDF comme des ennemis de Dieu et de l'Église...

Canon 2200 art 2. La violation extérieure de la loi étant posée, le dol est présumé au for externe jusqu'à preuve du contraire
(Naz)

Commedia dell'arte ...

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34328&mforum=lelibreforumcat#34328
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18013
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 11 Juin 2009, 9:25 am

gabrielle a écrit:
Diane alias petite lumière a écrit:
Dhuoda, le Jeu Mai 28, 2009 9:11 am (je ne pense pas que l’Eglise en ordre eût désavoué un tel aphorisme, car elle-même le mettait en pratique en écartant les brebis galeuses qui menaçaient de se révéler loups ravisseurs).

Mer Juin 10, 2009 5:37 pm En conséquence de quoi, il est assez probable que nous avons affaire à des ennemis déclarés de l’Eglise, qui surfent sur le désarroi des petits pour liquider la messe et désespérer les fidèles.

A ce titre, et jusqu’à ce qu’ils aient donné la preuve de leur bonne foi en apportant des réponses personnelles et claires aux questions posées, il est légitime de les traités comme des propagateurs d’erreur. D’autant qu’ils s’arrogent le droit exorbitant de juger et condamner, donnant ainsi la preuve qu’ils entendent bien parler d’autorité. Circonstance aggravante.

Jeu Juin 11, 2009 6:46 am Martin, le valet de service de Dhuoda

Collectionneur de trolls a écrit:
Guillaume a écrit:Pour le reste de vos longs développements, je ne vois d'autre réponse plus adaptée qu'une courte prière:

Prière pour lutter contre les ennemis de l'Eglise

Ecrasez, Seigneur, l'orgueil de nos ennemis, et de votre bras puissant terrassez leur arrogance. Par notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils.
C'est assurément très bien de prier, jeune homme, mais j'espère que vous n'oubliez pas non plus de prier pour "vos" ennemis : "beaucoup d'âmes vont en enfer parce qu'elles n'ont personne qui prie ni se sacrifie pour elles" (Notre-Dame à Fatima).

Quant à assimiler "vos ennemis" avec "les ennemis de l'Eglise", n'est-ce pas un tantinet présomptueux, en cette période particulièrement troublée de la vie de l'Eglise ? Personnellement, je n'ai pas reçu du Ciel les lettres d'accréditation qui feraient de moi un représentant de Jésus-Christ sur la terre : vous bien ?

Petit laquais, aller donc dire la même chose à Dhuoda, cela ne servira peut-être à rien, mais vous démontreriez votre impartialité.

Notons, l'application que fait Dhuoda sous les applaudissements de Martin, du Canon 2200
A ce titre, et jusqu’à ce qu’ils aient donné la preuve de leur bonne foi....il est légitime de les traités comme des propagateurs d’erreur
nous sommes considéré par l'Autorité de GDF comme des ennemis de Dieu et de l'Église...

Canon 2200 art 2. La violation extérieure de la loi étant posée, le dol est présumé au for externe jusqu'à preuve du contraire
(Naz)

Commedia dell'arte ...

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34328&mforum=lelibreforumcat#34328

Bravo Diane ! cheers

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4189
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  Diane le Jeu 11 Juin 2009, 9:29 am

Carolus.Francorum.Rex. a écrit:
gabrielle a écrit:
Diane alias petite lumière a écrit:
Dhuoda, le Jeu Mai 28, 2009 9:11 am (je ne pense pas que l’Eglise en ordre eût désavoué un tel aphorisme, car elle-même le mettait en pratique en écartant les brebis galeuses qui menaçaient de se révéler loups ravisseurs).

Mer Juin 10, 2009 5:37 pm En conséquence de quoi, il est assez probable que nous avons affaire à des ennemis déclarés de l’Eglise, qui surfent sur le désarroi des petits pour liquider la messe et désespérer les fidèles.

A ce titre, et jusqu’à ce qu’ils aient donné la preuve de leur bonne foi en apportant des réponses personnelles et claires aux questions posées, il est légitime de les traités comme des propagateurs d’erreur. D’autant qu’ils s’arrogent le droit exorbitant de juger et condamner, donnant ainsi la preuve qu’ils entendent bien parler d’autorité. Circonstance aggravante.

Jeu Juin 11, 2009 6:46 am Martin, le valet de service de Dhuoda

Collectionneur de trolls a écrit:
Guillaume a écrit:Pour le reste de vos longs développements, je ne vois d'autre réponse plus adaptée qu'une courte prière:

Prière pour lutter contre les ennemis de l'Eglise

Ecrasez, Seigneur, l'orgueil de nos ennemis, et de votre bras puissant terrassez leur arrogance. Par notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils.
C'est assurément très bien de prier, jeune homme, mais j'espère que vous n'oubliez pas non plus de prier pour "vos" ennemis : "beaucoup d'âmes vont en enfer parce qu'elles n'ont personne qui prie ni se sacrifie pour elles" (Notre-Dame à Fatima).

Quant à assimiler "vos ennemis" avec "les ennemis de l'Eglise", n'est-ce pas un tantinet présomptueux, en cette période particulièrement troublée de la vie de l'Eglise ? Personnellement, je n'ai pas reçu du Ciel les lettres d'accréditation qui feraient de moi un représentant de Jésus-Christ sur la terre : vous bien ?

Petit laquais, aller donc dire la même chose à Dhuoda, cela ne servira peut-être à rien, mais vous démontreriez votre impartialité.

Notons, l'application que fait Dhuoda sous les applaudissements de Martin, du Canon 2200
A ce titre, et jusqu’à ce qu’ils aient donné la preuve de leur bonne foi....il est légitime de les traités comme des propagateurs d’erreur
nous sommes considéré par l'Autorité de GDF comme des ennemis de Dieu et de l'Église...

Canon 2200 art 2. La violation extérieure de la loi étant posée, le dol est présumé au for externe jusqu'à preuve du contraire
(Naz)

Commedia dell'arte ...

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34328&mforum=lelibreforumcat#34328

Bravo Diane ! cheers

Vous allez me gêner Embarassed
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  Carolus.Magnus.Imperator. le Jeu 11 Juin 2009, 9:43 am

Diane a écrit:
Vous allez me gêner Embarassed

Laughing

C'est ce qu'on appelle un crochet de droite sur le mâche-patate du M&M...

Attendez-vous à voir quelques pirouettes de sa part...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4189
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  Diane le Jeu 11 Juin 2009, 9:59 am

Carolus.Francorum.Rex. a écrit:
Diane a écrit:
Vous allez me gêner Embarassed

Laughing

C'est ce qu'on appelle un crochet de droite sur le mâche-patate du M&M...

Attendez-vous à voir quelques pirouettes de sa part...


Je l'attends de pied ferme, autrement dit je vais le faire pivoter sur ses talons Laughing Laughing
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  ROBERT. le Jeu 11 Juin 2009, 11:33 am

Diane a écrit:
Carolus.Francorum.Rex. a écrit:
gabrielle a écrit:
Diane alias petite lumière a écrit:
Dhuoda, le Jeu Mai 28, 2009 9:11 am (je ne pense pas que l’Eglise en ordre eût désavoué un tel aphorisme, car elle-même le mettait en pratique en écartant les brebis galeuses qui menaçaient de se révéler loups ravisseurs).

Mer Juin 10, 2009 5:37 pm En conséquence de quoi, il est assez probable que nous avons affaire à des ennemis déclarés de l’Eglise, qui surfent sur le désarroi des petits pour liquider la messe et désespérer les fidèles.

A ce titre, et jusqu’à ce qu’ils aient donné la preuve de leur bonne foi en apportant des réponses personnelles et claires aux questions posées, il est légitime de les traités comme des propagateurs d’erreur. D’autant qu’ils s’arrogent le droit exorbitant de juger et condamner, donnant ainsi la preuve qu’ils entendent bien parler d’autorité. Circonstance aggravante.

Jeu Juin 11, 2009 6:46 am Martin, le valet de service de Dhuoda

Collectionneur de trolls a écrit:
Guillaume a écrit:Pour le reste de vos longs développements, je ne vois d'autre réponse plus adaptée qu'une courte prière:

Prière pour lutter contre les ennemis de l'Eglise

Ecrasez, Seigneur, l'orgueil de nos ennemis, et de votre bras puissant terrassez leur arrogance. Par notre Seigneur Jésus-Christ, votre Fils.
C'est assurément très bien de prier, jeune homme, mais j'espère que vous n'oubliez pas non plus de prier pour "vos" ennemis : "beaucoup d'âmes vont en enfer parce qu'elles n'ont personne qui prie ni se sacrifie pour elles" (Notre-Dame à Fatima).

Quant à assimiler "vos ennemis" avec "les ennemis de l'Eglise", n'est-ce pas un tantinet présomptueux, en cette période particulièrement troublée de la vie de l'Eglise ? Personnellement, je n'ai pas reçu du Ciel les lettres d'accréditation qui feraient de moi un représentant de Jésus-Christ sur la terre : vous bien ?

Petit laquais, aller donc dire la même chose à Dhuoda, cela ne servira peut-être à rien, mais vous démontreriez votre impartialité.

Notons, l'application que fait Dhuoda sous les applaudissements de Martin, du Canon 2200
A ce titre, et jusqu’à ce qu’ils aient donné la preuve de leur bonne foi....il est légitime de les traités comme des propagateurs d’erreur
nous sommes considéré par l'Autorité de GDF comme des ennemis de Dieu et de l'Église...

Canon 2200 art 2. La violation extérieure de la loi étant posée, le dol est présumé au for externe jusqu'à preuve du contraire
(Naz)

Commedia dell'arte ...

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34328&mforum=lelibreforumcat#34328

Bravo Diane ! cheers

Vous allez me gêner Embarassed


Bravo Diane sunny continuez à vous servir du Magistère, de Saint Thomas et du droit Canon pour frapper nos comedia dell'Arte pour que ceux-ci voient où se situent les ennemis de l'Église et qu'ils ne se trouvent pas du côté du Magistère, de Saint Thomas et du Droit Canon et surtout ne soyez jamais gênée d'employer ceux-ci... Quand on donne la Doctrine, on dit toujours la Vérité et surtout on fait preuve d'un très grande Charité...
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  ROBERT. le Jeu 11 Juin 2009, 4:02 pm

http://deojuvante.forumactif.org/quelqu-un-a-dit-sur-le-web-f12/commedia-dell-arte-t451.htm#5150

Clint Eastwood a écrit:Voici l'excellent message de Diane :

Dhuoda a écrit:Quant à assimiler "vos ennemis" avec "les ennemis de l'Eglise", n'est-ce pas un tantinet présomptueux, en cette période particulièrement troublée de la vie de l'Eglise ? Personnellement, je n'ai pas reçu du Ciel les lettres d'accréditation qui feraient de moi un représentant de Jésus-Christ sur la terre : vous bien ?[/b]

Clint, quelqu'un peut-il dire à cette D... que le seul droit et même le seul devoir que nous NOUS arrogeons c'est de donner, ET DE CRIER HAUT ET FORT, la doctrine catholique tout simplement...
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  gabrielle le Mar 16 Juin 2009, 11:23 am

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34522&mforum=lelibreforumcat#34522

gabrielle a écrit:
Dhuoda a écrit le Mer Juin 10, 2009 5:37 pm

D’autre part, on se dit autorisé à m’appliquer en retour la citation de Don Sarda.

Voyons de quoi il en retourne…

Je mets ici le texte en entier :

Don Sarda Y Salvany

Le libéralisme est un péché

Chapitre XXIII

Question : Convient-il en combattant l'erreur de combattre et de discréditer la personne qui la soutient ?

Réponse : "Passe encore la guerre contre les doctrines abstraites, diront quelques-uns. Mais convient-il de combattre l'erreur, si évidente qu'elle soit, en s'abattant et s'acharnant sur la personne de ceux qui la soutiennent ?"

Voici notre réponse. Oui, très souvent il convient et non seulement il convient, mais encore il est indispensable et méritoire devant Dieu et devant la société, qu'il en soit ainsi. Cette affirmation ressort de ce qui a été précédemment exposé, néanmoins nous voulons la traiter ici ex professo tant est grande son importance.

L'accusation de commettre des personnalités n'est point ménagée aux apologistes catholiques, et, lorsque les libéraux entachés de libéralisme ont jeté cette accusation à la tête d'un des nôtres, il leur semble qu'il ne reste plus rien à apurer pour sa condamnation.

Ils se trompent cependant, oui, en vérité, ils se trompent. Il faut combattre et discréditer les idées malsaines, et de plus il faut en inspirer la haine, le mépris et l'horreur à la multitude qu'elles cherchent à séduire et à embaucher.

De même que les idées ne se soutiennent en aucun cas par elles-mêmes, elles ne se répandent ni ne se propagent de leur seul fait ; elles ne pourraient, réduites à elles seules, produire tout le mal dont souffre la société. Elles sont semblables aux flèches et aux balles qui ne causeraient de blessure à personne, si on ne les lançait avec l'arc ou le fusil.

C'est donc à l'archer et au fusilier que doit s'en prendre d'abord celui qui veut mettre fin à leur tir meurtrier. Toute autre façon de guerroyer sera libérale, tant qu'on voudra, mais elle n'aura pas le sens commun.

Les auteurs et les propagateurs de doctrines hérétiques sont des soldats aux armes chargées de projectiles empoisonnés. Leurs armes sont le livre, le journal, le discours public, l'influence personnelle. Suffit-il de se porter à droite ou à gauche pour éviter les coups ?

Non, la première chose à faire, la plus efficace, c'est de démonter le tireur.

Ainsi donc il convient d'enlever toute autorité et tout crédit au livre, au journal et au discours de l'ennemi, mais il convient aussi, en certains cas, d'en faire autant pour sa personne, oui pour sa personne qui est incontestablement l'élément principal du combat, comme l'artilleur est l'élément principal de l'artillerie et non la bombe, la poudre et le canon.

Il est donc licite en certains cas de révéler au public ses infamies, de ridiculiser ses habitudes, de traîner son nom dans la boue.

Oui, lecteur, cela est permis, permis en prose, en vers, en caricature, sur un ton sérieux ou badin, par tous les moyens et procédés que l'avenir pourra inventer.

Il importe seulement de ne pas mettre le mensonge au service de la justice. Cela non, sous aucun prétexte il ne peut-être porté atteinte à la vérité, même d'un iota.

Mais, sans sortir de ses strictes limites on peut se souvenir de cette parole de Crétineau-Joly et la mettre à profit : La vérité est la seule charité permise à l'histoire, on pourrait même ajouter : et à la défense religieuse et sociale.

Les Pères que nous avons déjà cités fournissent la preuve de cette thèse. Les titres mêmes de leurs ouvrages disent hautement que dans leurs luttes avec les hérésies, leurs premiers coups furent dirigés contre les hérésiarques. Les œuvres de saint Augustin portent presque toutes en tête le nom de l'auteur de l'hérésie qu'elles combattent : Contra Fortunatum manichœum ; Adversus Adamanctum ; Contra Felicem ; Contra Secundinum ; Quis fuerit Petilianus ; De gestis Pelagii ; Quis fuerit Julianus, etc. De telle sorte que la majeure partie de la polémique du grand Docteur fut personnelle, agressive, biographique, pour ainsi dire, autant que doctrinale, luttant corps à corps avec l'hérétique non moins qu'avec l'hérésie. Ce que nous disons de saint Augustin, nous pourrions le dire de tous les saints Pères.

Majestueuse Majesté seriez-vous atteinte de mythomanie ? Ça s'en vient chronique.

Épistémologiquement :Piafou votre citation est nulle, vous l'avez charcutée de ceci:

D'où le libéralisme a-t-il donc tiré l'obligation nouvelle de ne combattre l'erreur qu'en faisant abstraction des personnes et en leur prodiguant des sourires et des flatteries ? Qu'ils s'en tiennent là-dessus à la tradition chrétienne et qu'ils nous laissent, nous les ultramontains, défendre la foi comme elle a toujours été défendue dans l'Église de Dieu.

Que l'épée du polémiste catholique blesse, qu'elle blesse, qu'elle aille droit au cœur ! C'est là l'unique manière réelle et efficace de combattre
.
éditions phamphiliennes B.P. 51, 67044 Strasbourg,

il resterait 2 paragraphes pour que la phrase de votre majestueuse majesté soit VRAIE…

Je mets ici le texte en entier

Bye, je reviendrai… cheers
Au fait, la maladie de la trouille, affecte-t-elle sa majesté? Sad affraid _
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18013
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  gabrielle le Mar 16 Juin 2009, 4:58 pm

Abbé Zins a écrit:Pardonnez-moi, mais quelle est l'opportunité d'un tel nouveau fil ?

Votre but principal est-il de défendre la Vérité, ou de vous attaquer à quelqu'un qui, pour le moment, à préféfer se retirer et prendre du recul ?

Autant il a été compréhensible que vous ayez voulu lui répondre aux niveaux des attaques personnelles qu'elle et les siens avaient commencées et continuées avec un certain acharnement, autant une fois que votre réponse a suffisamment portée, pourquoi y revenir ainsi en son absence ?

Peut-être avez-vous en réserve tout un arsenal d'arguments à son encontre non utilisés ?

En un tel cas, on les tient en réserve s'il y a récidive de sa part, mais on ne cherche pas, sauf grave motivation proportionnée, à enfoncer davantage.

Telle est ma première réaction de grand étonnement, sans préjuger de graves motifs qui échappent peut-être à ma sagacité.

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34525&mforum=lelibreforumcat#34525
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18013
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  gabrielle le Mar 16 Juin 2009, 4:59 pm

gabrielle a écrit:
Abbé Zins a écrit:Pardonnez-moi, mais quelle est l'opportunité d'un tel nouveau fil ?

Votre but principal est-il de défendre la Vérité, ou de vous attaquer à quelqu'un qui, pour le moment, à préféfer se retirer et prendre du recul ?

Autant il a été compréhensible que vous ayez voulu lui répondre aux niveaux des attaques personnelles qu'elle et les siens avaient commencées et continuées avec un certain acharnement, autant une fois que votre réponse a suffisamment portée, pourquoi y revenir ainsi en son absence ?

Peut-être avez-vous en réserve tout un arsenal d'arguments à son encontre non utilisés ?

En un tel cas, on les tient en réserve s'il y a récidive de sa part, mais on ne cherche pas, sauf grave motivation proportionnée, à enfoncer davantage.

Telle est ma première réaction de grand étonnement, sans préjuger de graves motifs qui échappent peut-être à ma sagacité.

Bonjour Monsieur l'abbé.

Quel autre but que la Vérité peut-on avoir en ce rude combat de la foi ?

Je ne livre pas combat à Dhoda personnellement, mon combat est au niveau des principes qu'elle émet. Dans ses derniers messages elle affirmait certaines erreurs ou imprécisions, qu'il est bon, je pense de rectifier afin de ne pas laisser le lecteur avec des fausses notions. C'est le manque de temps qui m'a retardé.

Je n'ai pas utlisé l'ancien dossier, car son nom "Pourquoi les "folles thèses Zinzins" ne tiennent pas la route" ce titre je le trouve inconvenant et irrespectueux envers votre personne, d'où l'ouverture de ce nouveau fil.

Comme cette assertion:
La théologie est fille de l’épistémologie, puisque son objet est la vérité. Vérité qui d’après le Docteur Commun, s’impose même à Dieu.

Je n'ai jamais lu rien de semblable, la théologie n'est-elle pas la Mère de toutes sciences, l'épistémologie étant une partie de la philo n'est-elle pas la "servante de la théologie" ...

Est-ce que Dieu étant la Vérité même peut s'imposer à lui-même, cela tombe dans le ridicule.

N'est-ce pas un mélange des notion des bases qui prisent pour vérédiques amène a de fausses conclusions .

Et puis l'absence n'est-elle pas parfois, qu'une présence bien voilée?

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34530&mforum=lelibreforumcat#34530
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18013
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  gabrielle le Mar 16 Juin 2009, 6:35 pm

Abbé Zins a écrit:Bonsoir Gabrielle,

Si votre but principal est de corriger des erreurs, imprécisions, inexactitudes doctrinales auxquelles vous n'avez pas encore répondues, cela est certes louable.

Toutefois, ce n'est point l'impression qui ressortait du message par lequel vous a ouvert ce nouveau fil.

Dans l'optique ainsi précisée, il sera intéressant de lire vos réponses.

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34532&mforum=lelibreforumcat#34532
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18013
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  ROBERT. le Mar 16 Juin 2009, 8:51 pm

gabrielle a écrit:
Abbé Zins a écrit:Bonsoir Gabrielle,

Si votre but principal est de corriger des erreurs, imprécisions, inexactitudes doctrinales auxquelles vous n'avez pas encore répondues, cela est certes louable.

Toutefois, ce n'est point l'impression qui ressortait du message par lequel vous a ouvert ce nouveau fil.

Dans l'optique ainsi précisée, il sera intéressant de lire vos réponses.

http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34532&mforum=lelibreforumcat#34532


Je ne vois pas pourquoi l'ajout par vous des 2 paragraphes manquants dans le texte de D... viendrait perturber le fil... Question Question
Elle (ou il) est de retour... ?
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  Sandrine le Mer 17 Juin 2009, 4:41 am

ROBERT. a écrit:


Je ne vois pas pourquoi l'ajout par vous des 2 paragraphes manquants dans le texte de D... viendrait perturber le fil... Question Question
Elle (ou il) est de retour... ?

Tout à fait cher ami ! De plus, Dhuoda , dans ses derniers messages, affirme publiquement que nous sommes des ennemis de l'Eglise. Elle DOIT s'expliquer clairement à ce sujet.
Enfin, je reviendrai très bientôt sur ce point.

Gabrielle a écrit :
Je n'ai jamais lu rien de semblable, la théologie n'est-elle pas la Mère de toutes sciences, l'épistémologie étant une partie de la philo n'est-elle pas la "servante de la théologie" ...

Est-ce que Dieu étant la Vérité même peut s'imposer à lui-même, cela tombe dans le ridicule.

N'est-ce pas un mélange des notion des bases qui prisent pour vérédiques amène a de fausses conclusions .

Et puis l'absence n'est-elle pas parfois, qu'une présence bien voilée?

Vous avez touché là, chère Gabrielle, des points des plus importants. Il me tarde de vous lire. study
Sandrine
Sandrine

Nombre de messages : 4240
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Elle est de retour Empty Re: Elle est de retour

Message  gabrielle le Mer 17 Juin 2009, 9:40 am

Il est bon, je crois de définir l'épistémologie, pour savoir si elle est vraiment mère de la théologie

Selon la tradition philosophique francophone, elle une branche de la philosophie des sciences qui « étudie de manière critique la méthode scientifique, les formes logiques et modes d'inférence utilisés en science, de même que les principes, concepts fondamentaux, théories et résultats des diverses sciences, et ce, afin de déterminer leur origine logique, leur valeur et leur portée objective »1. Gaston Bachelard: Le nouvel esprit scientifique 1968


Du côté philosophique anglo-saxonne, l'épistémologie se confond avec la théorie de la connaissance, et ne porte donc pas spécifiquement sur la connaissance scientifique. Il arrive également que ce terme soit utilisé comme synonyme de « philosophie des sciences »2. Henri Poincaré: La Science et l'hypothèse

Le mode d'inférence consiste en une opération logique qui consiste à admettre une vérité en vertu de sa liaison avec d’autres vérités déjà admises.

Toutes sciences à un père, l'épistémologie a pour père Kant. Hum!

L'épistémologie moderne tire donc son origine dans la philosophie de la connaissance kantienne. Mais elle puise également à des traditions plus anciennes, dont la cartésienne

Descartes pose 4 règles qu'il doit appliquer afin de mener sa réflexion .

La troisième de ces règles affirme que la simplicité a une valeur épistémologique. "Construire par ordre mes pensées, en commençant par les objets les plus simples et les plus aisés à connaître pour monter peu à peu, comme par degrés, jusqu'à la connaissance des plus composées".

Kant opère une révolution épistémologique . Pour Kant le vrai centre de la connaissance est le sujet et non une réalité par rapport à laquelle nous serions passifs.

Kant dans "Critique de la raison pure." « Ainsi, dans le temps, aucune connaissance ne précède l'expérience, et toutes commencent avec elle »

Descartes et Kant en tout cas se sont retrouvés ensemble dans la section très peu glorieuse de Index Librorum Prohibitorum

Est-ce que cette science philosophique est vraiment la mère de la théologie?

Du point vu religieux, est-ce sur la philo ou sur la théologie que doivent s'appuyer nos bases?


http://www.phpbbserver.com/lelibreforumcat/viewtopic.php?p=34555&mforum=lelibreforumcat#34555
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18013
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum