L’Église persécutée.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

L’Église persécutée. Empty L’Église persécutée.

Message  Diane le Dim 15 Fév 2009, 11:05 am

Nous avons coutume d’appeler l’Église du Christ, l’Église Catholique, selon l’expression de saint Paul « Le corps mystique du Christ » . Du Christ continuant à vivre d’une manière mystérieuse parmi nous.

Mais s’il en est ainsi, alors nous ne pouvons pas nous étonner que l’histoire de l’Église soit la répétition, l’édition augmentée de l’histoire de la vie terrestre du Christ et que l’Église soit obligée de supporter toutes les souffrances qui ont été le lot du Christ.

Au cours des siècles seuls ont changé les noms et les lieux et les dates, mais non pas le fond des évènements. Le Christ a été persécuté par Hérode et Judas, Caïphe et Pilate, les Pharisiens et les scribes, l’Église a été persécutée par les empereurs romains, les despotes byzantins des princes grands et petits, les francs-maçons et les bolchevistes, ( et aujourd’hui, Notre Mère la Sainte Église Catholique est persécutée par les hommes de l’église conciliaire. À ces hommes d’Église qui usurpant le Siège de Pierre ont plongé les âmes dans la ruine spirituelle des plus désastreuse...

Comment ne pas entendre cette malédiction du Seigneur de nos jours:

Malheur ! À tous ces prêtres, qui reniant leur sacerdoce ne se lèvent pas pour protéger les brebis du bercail.... Malheur! À celui qui du haut de la Chaire de Pierre donna une «liturgie» qui conduit à la mort. Génocide spirituel jamais vu, hécatombe, mort, voilà les fruits de ce concile maudit V2. ) mais la persécution est essentiellement la même, c’est toujours le même cri : « Nous ne voulons pas qu’il règne sur nous ». ( S. Luc, XIX, 14 ), « crucifiez-le » ( S. Marc, XV, 13 ).


La digne épouse du Christ persécuté ne pouvait véritablement être que l’Église persécutée.




Sermons par Mgr Tihamer Toth
Traduit par l’abbé Marcel Grandclaudon ( 1950 )
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Dim 15 Fév 2009, 6:07 pm

L’Église persécutée ! Quels douloureux souvenirs, mais en même temps quelles consolantes pensées s’éveillent en nous, lorsque nous prononçons simplement ces quelques mots : L’Église persécutée ! A peine Notre Seigneur avait-Il quitté la terre qu’éclatait déjà à Jérusalem la première persécution contre les chrétiens et cette flamme dévastatrice ne devait plus s’éteindre, mais tantôt ici tantôt là continuera à s’élancer, tant que l’Église catholique subsistera sur terre, tant qu’il y aura un homme dans le monde.

Ce sera un sujet sans doute bien douloureux, mais aussi bien instructif, réconfortant et propre à fortifier notre foi . ( Nous qui en ce 21e siècle vivons la plus grande et dernière persécution contre l’Église. )

Nous passerons rapidement en revue les persécutions sanglantes que l’Église a été obligée d’endurer depuis dix- neuf siècle ; et ensuite nous nous efforcerons d’apercevoir le but que la divine Providence veut atteindre par cette épreuve.

Nous parlerons de « l’Église persécutée » , après nous verrons « l’Église invincible » , c’est -à dire que nous tirerons la grande leçon que l’Église proclame avec une force indestructible.





Mgr Tihamer Toth
LE Saint_ Esprit La sainte Église Catholique 1937
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Lun 16 Fév 2009, 4:40 pm

A ) Les premiers persécuteurs ont été les Juifs.

Les apôtres prêchaient que le Christ était le Messie promis, non pas un libérateur politique, comme l’attendaient les Juifs, mais le sauveur des âmes.


Cela ne plaisait pas aux Juifs, aussi convoquèrent-ils les apôtres devant le Sanhédrin pour les contraindre au silence. Mais le docteur de la loi, Gamaliel, adressa alors aux membres du Sanhédrin ces paroles mémorables : ne vous occupez pas de ces gens-là et laissez les aller. Si cette idée ou cette oeuvre vient des hommes, elle tombera d’elle - même ; mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire » ( Actes, V , 38- 39 ).


Paroles magnifiques ; mais les Juifs ne les écoutèrent pas et la première persécution continua. Le diacre saint Étienne en fut jeté en prison. Suivant Justin, les Juifs avaient chargé des émissaires de suivre pas à pas les apôtres et de chercher à affaiblir la force de leur prédication, en les accusant d’impiété et d’athéisme. Mais tout cela ne put nuire à l’Église : la semence jetée par les apôtres grandit à vue d’œil et devint plus forte de jour en jour.


Mgr Tihamer Toth ( 1950 )
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Mar 17 Fév 2009, 10:00 am

B ) La persécution juive fut suivie d’une persécution beaucoup plus dangereuse : l’intervention de la puissance romaine contre le christianisme.

A ) La persécution romaine contre les chrétiens fut d’une cruauté sans exemple et particulièrement sanglante. C’est une énigme humainement inexplicable de l’histoire du monde que le christianisme ait pu tenir tête aux violences de la puissance romaine, à la défense désespérée de la gigantesque civilisation païenne, aux calomnies, aux injures, aux sarcasmes et à la violence ouverte.

Note :

( Dans ce temps là c’était une cruauté, particulièrement sanglante , aujourd’hui, c’est la cruauté morale qui fait encore plus mal, car les âmes sont déchirées, ce ne sont plus par les fouets ou autre instrument barbare de torture, mais une guerre implacable au niveau spirituel, Satan essayant d’isoler les âmes fidèles afin de faire miroiter à leurs yeux, la possibilité d’un compromis: «après tout, il est normal de recevoir les sacrements, quel danger pour ton salut; quel orgueil de penser te maintenir pure sans la confession... etc.» Que de courage et de force Dieu doit verser dans les âmes fidèles afin que sans cesse elles redisent : «Credo in Unam Sanctam Catholicam Ecclesiam: celle que tu me montres n’est pas ma Mère, mais la Grande Prostituée de Babylone , Vade rétro Satanas»)

Quelles calomnies inouïes furent lancées contre les chrétiens ! Le culte spirituel d’un Dieu spirituel fut traité d’athéisme ; le repas eucharistique fut traité de repas de Thyeste ; les réunions des chrétiens dans les catacombes furent traitées de complots ; l’amour du prochain passa pour de la débauche... Et tout cela ne put anéantir le christianisme. Des centaines de mille donnèrent leur vie pour la foi chrétienne. ( c’est à eux que nous devons l’intégrité de notre foi )


Et quels moyens inouïs furent mis en œuvre contre eux ! L’empereur Adrien fit élever une statue de Vénus sur le Calvaire et une de Jupiter sur le tombeau du Rédempteur, --- mais en vain. Sévère interdit de se faire chrétien--- mais en vain. Dioclétien, après une cruelle persécution, fit élever un monument commémoratif avec cette orgueilleuse inscription : « en souvenir de la destruction du nom de chrétien » , ---- mais en vain. ( en vain, de nos jours, Montini a élevé les tables d’un culte idolâtrique et d’un culte à l’homme déifié. La foi persiste en des âmes, et elle persistera jusqu’au retour du Divin Maître)

B ) Même la persécution la plus sanglante fut inutile : la jeune épouse du Christ, l’Église, essuya son visage baigné de sang et reprit sa marche plus forte qu’avant les persécutions.

Mgr Tihamer Toth ( 1950 )
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Mar 17 Fév 2009, 6:05 pm

Maximien n’aurait jamais pensé qu’à la place où s’élevait sont palais et où avait été préparée la plus sanglante persécution, se dresserait un jour la Basilique de Latran avec cette inscription « Mère et maîtresse de toutes les églises » , et qu’à l’endroit où se trouvait son trône s’élèverait le trône d’une dynastie : le trône du pape. (Nous aussi nous n’avions jamais pensé qu’un jour le trône du pape deviendrait celui d’un antéchrist)

Certainement Agnès, la jeune martyre de 14 ans, lorsqu’on la traîna violemment dans l’antre du vice, n’aurait pas pensé à ce que deviendrait un jour ce lieu de péché. En effet c’est là que se dresse à présent l’église Sainte Agnès, une des plus belles églises de Rome, sur la Piazza Navona.

Vous parlerai-je du jeune martyr saint Pancrace ? Sa mère, Lucina, prie pour lui avec angoisse : son fils sera-t-il un confesseur de la foi aussi intrépide que l’a été son époux qui a donné sa vie au Christ. Le fils--- l’âme enflammée--- est assis sur les genoux de sa mère, A quoi pense- t-il ? Pas à la magnifique basilique que, six cents ans plus tard, la foule des pèlerins viendra visiter à Rome et qui portera son nom.

Il ne voit pas le reliquaire d’argent dans lequel le pape Honorius I déposera ses restes. Il ne songe pas que des milliers liront un jour son nom au martyrologue et que sur un autel son image auréolée de gloire brillera comme celle de l’enfant - martyr du christianisme primitif. Il ne pense pas à tout cela, le jeune enfant. Seul l’a prévue le Christ, son bon Rédempteur qui a donné sa vie pour lui et pour qui lui aussi donnera sa jeune vie. (A son exemple, ils ne pensent pas ceux qui sont fidèles à Dieu et à son Église, qu’un jour, n’ont plus dans un reliquaire terrestre, mais en un de Céleste seront placés toutes les privations, les persécutions, et la grande confession publique qu’ils font de la foi. )

Mgr Tihamer Toth ( 1950 )
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Mer 18 Fév 2009, 6:13 pm

La puissance romaine n’a pas pu triompher de cet esprit. Lorsque Dioclétien descendit de son trône de pourpre et mourut en vieillard morose ; lorsque Galère mourut dévoré par les vers et reconnut l’injustice de son édit de persécution ; lorsque Maximien Hercule se suicida, que Maxence se noya dans la Tibre, que Maximin expira dans des souffrances aussi atroces que celles qu’il avait préparées aux chrétiens, que Licinius succomba sous l’épée de Constantin--- l’épouse du Christ était toujours là : couverte de sang, pleine de force et d’ardeur au combat. ( Il en est de même aujourd’hui, les antipapes passent, mais l’Épouse de Notre- Seigneur est toujours là en ceux qui gardent fidèlement la sainte Foi Catholique)

A la fin de ces trois cents ans de persécutions la jeune Église essuya son visage ensanglanté et, plus belle et plus jeune, continua son oeuvre : les portes de l’enfer avaient lutté contre elle et les portes de l’enfer n’avaient pas pu l’emporter sur elle.

Mais après les persécutions ouvertes des Romains un assaut plus dangereux fut lancé contre l’Église : les attaques spirituelles. Lucifer changeait de tactique. Il n’attaque plus ouvertement, mais il agit comme un adversaire trop faible ; il empoisonne les puits de l’ennemi.

Les schismes surgissent dans l’Église et le danger des invasions barbares hors de l’Église. A chaque siècle les hérétiques attaquent l’Église de tous cotés. Parfois un petit rameau seulement se brise, d’autre fois c’est une grosse branche, et même il y eut un temps où pour ainsi dire « le monde entier » se trouva dans l’hérésie. ( Ce temps est revenu, avec une violence sans pareil, V2 a fait passé le monde entier dans le schisme et l’hérésie. Que d’amertume et de larmes ce temps présent aura coûter à Jésus au jardin de l’Agonie)


Et pourtant : l’Église pleura sans doute ces fils séparés, les fruits véreux tombés de l’arbre de l’Église, mais ensuite avec une force nouvelle elle a poursuivi son chemin dans le champ de l’histoire. ( Ne peut-on pas dire, aujourd’hui que l’Église se dirige vers son dernier triomphe, sa grande exaltation, son attente inébranlable: le retour glorieux de son Divin Époux)


Mgr Tihamer Toth ( 1950 )
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Jeu 19 Fév 2009, 6:41 pm

Vienne les invasions barbares. Des forces brutales déferlent sur l’Europe, Et au centre de ce grand mouvement se tient debout le rocher contre lequel les portes de l’enfer ne prévalent point. Nous voyons ce qu’il en est advenu. Qu’ est-ce qui est arrivé ? L’Église n’a pas accepté cet esprit sauvage, mais ce sont les peuples barbares qui ont accepté le joug suave du Christ. ( Dans cette fin des temps que nous vivons, les nations ont secoué le joug du Christ, avec le résultat que nous voyons : le retour du paganisme)

L’assaut est venu d’un autre côté : l’idéal du monde païen est revenu à la surface avec la Renaissance. La Renaissance contamine la vie et les moeurs chrétiennes jusque dans leurs chefs, jusque dans les plus hautes autorités. À cette époque, des sources de ruines se sont insinuées dans la vie de l’Église. En vérité elle aurait dû périr, si elle avait été une oeuvre humaine. (Que dire aujourd’hui? L’Église devrait être complètement disparue du coeur de tout homme, mais Elle ne peut périr, et tant qu’un homme sur cette terre confessera la foi catholique, l’Église sera)

Et quel fut le résultat ? La puissance de vie de l’Église a rejeté loin d’elle l’infection et a triomphé des assauts désespérés de l’idéal païen. ( Le Christ, rejettera loin de Lui, cet idéal Montinien, et l’enfer ira se briser sur ce Roc Invisible qu’est la sainte Église)

Puis sont venus les hérauts du « philosophisme » , puis la révolution française . « Je suis las d’entendre toujours dire--- déclarait Voltaire--- qu’il a suffi de douze hommes pour fonder le christianisme. Il me plaît de vous certifier qu’il en suffira d’un seul pour le détruire ». Et il lança ce mot d’ordre : « Écrasez l’infâme » . Mais l’Église catholique est toujours là. (Debout, confiant, disons à tous ces Voltaires du brigandage de V2 : il suffit d’une âme fidèle pour écraser votre infâme trahison)



Mgr Tihamer Toth ( 1950 )
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Ven 20 Fév 2009, 6:27 pm

Après tout cela est arrivé les persécutions actuelles. L’athéisme déclaré des Soviets russes qui veulent par la terreur, le sang, le feu, le fer, la raillerie, la dynamite, l’exil, arraché de l’âme humaine la foi en Dieu. Puis est arrivé un autre assaut non moins dangereux qui ne combat pas ouvertement comme les Soviets, mais veut créer avec les légendes fantastiques des religions païennes primitives une nouvelle religion et ainsi amener l’homme à l’irréligion totale.

Ces luttes durent encore, la persécution ne cesse pas, mais qui sera le vainqueur : Dieu ou l’athéisme, Jésus-Christ ou Satan ? Le témoignage de l’histoire jusqu’ici ne permet pas de douter un seul instant du résultat.

En effet il n’y a pas un terrain de la civilisation humaine où l’on ne soit allé chercher des arguments contre l’Église----- et aucun n’a réussi. Un jour c’est l’astronomie qu’on oppose aux dogmes, une autre fois c’est la biologie.

Un jour on part en guerre contre elle au nom de la géologie, une autre fois des temps préhistoriques, aux coutumes des peuples primitifs... Et à la fin de tous ces efforts il reste qu’il n’y a pas une seule vérité scientifique certaine pour être en contradiction avec nos dogmes ; et après des persécutions sans trêves l’Église Catholique n’a jamais eu autan de fidèles qu’actuellement, n’a jamais eu autant d’Églises qu‘aujourd’hui. Quand on commence à la persécuter dans un pays, elle s’épanouit plus forte dans une autre partie du monde et l’on voit se réaliser en elle de façon tangible et visible les paroles que le Sauveur adressait à saint Pierre, lorsqu’Il fonda l’Église : « Les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle ».


Note :

Aujourd'hui, ce n'est plus une science, un pays, une idéologie, mais l'ensemble de toutes les sphères qui main dans la main mène un combat violent contre l'Église, et avec eux, ajoutant l'insulte à l'outrage, les hommes d'Églises, en fondant la secte conciliaire, sont à la tête de tous les ennemis du Christ. Non, jamais notre Sainte Mère n'a soutenu un tel combat… jamais une perfidie semblable n'avait vu le jour, aucun hérésiarque des temps passé n'aurait rêvé d'un tel assaut; mais, contrairement aux siècles passés, les fidèles se font rarissime, signe évident de la fin des temps, cette interrogation terrible du Seigneur raisonne au milieu des cris de haine: Quand le Fils de l'homme reviendra sur la terre, trouva-t-il encore la Foi?





Mgr Tihamer TOS 1950
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  ROBERT. le Ven 20 Fév 2009, 10:27 pm

Non jamais l'Église n'a soutenu un tel combat, ni n'a jamais vu une perfidie semblable, mais à la fin, quand le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois reviendra juger les vivants et les morts, jamais également l'Église n'aura remporté une telle victoire !... SURSUM CORDA et espérons, catholiques fidèles, d'être trouvé dignes du Roi d'Éternelle Gloire...
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Sam 21 Fév 2009, 6:25 pm

Chapitre II

La divine Providence et les Persécutions.



Ne nous contentons pas de constater simplement les faits. Nous croyons que pas un seul de nos cheveux ne tombe sans que le sache notre Père du ciel. Dieu a donc de grands desseins lorsqu’il permet que sont Église soit persécutée. ( Ceci est une vérité que nous devons approfondir tous les jours de notre vie, rien n'arrive sans que Dieu ne le permettre ou le veuille, cette persécution finale que nous vivons, servira à sa gloire, même si d'apparence aujourd'hui tout semble contredire cette vérité, Dieu tire du bien d'un mal, mal général, scandaleux, révoltant, mais de ce mal incurable humainement, Dieu tirera sa gloire et le salut de notre âme)

Lorsque le feu de la souffrance brûlait les fidèles du Christ, ils ne savaient certainement pas ce que leur voulait la Providence. Ceux qui vivaient dans la tempête des persécutions n’ont pas aperçu les desseins de Dieu. Mais aujourd’hui nous voyons tout dans un autre clarté, Tout répond à un plan de Dieu, quoi qu’il arrive à une nation ou à sa propre Église. ( Nous sommes comme nos frères dans la foi, ces saints martyrs, nous ne voyons pas toujours les desseins de Dieu au milieu de cette apostasie générale, mais, quand le temps de la rétribution des comptes aura sonné, alors , nous verrons dans une clarté toute divine, tout ce que chaque privation, chaque souffrance, chaque mot dit pour se porter à la défense de Notre-Seigneur bafoué , aura eu comme répercussion sur l'ensemble de son Corps Mystique. Dans la foulée de la grande communion des saints, nous verrons, cette âme inconnue de nos yeux de chair, mais qui par un chapelet égrenée dans la solitude de notre maison, à reçue de Dieu la grâce inestimable de comprendre la tromperie des antichrists conciliaires.)

Aujourd’hui déjà nous voyons clairement que la persécution réalise un double but entre les mains de la Providence.

La persécution contribuent à l’affermissement et à l’extension de l’Église. De même qu’un vent violent secoue en tous sens les branches de l’arbre et, en détachant les fruits, porte à longue distance la semence de nouveaux arbres, de même les persécutions ont propagé l’Église du Christ. ( Ne pourrions-nous pas par notre vie sainte, provoquer un vent violent de grâce sur le monde, à celui qui croit rien impossible)


Mgr Tihamer Toth
La Sainte Église Catholique 1950
L’Église Persécutée.
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Dim 22 Fév 2009, 6:35 pm


A peine Notre- Seigneur avait-Il quitté la terre qu’éclatait à Jérusalem la première persécution et les apôtres étaient obligés d’abandonner la capitale juive. Il est sûr que cela leur fut pénible et qu’ils en souffrirent. Mais nous voyons à présent combien cela a servi les desseins de la Providence. En effet cette persécution a contribué à l’accomplissement du commandement divin : « Vous serez mes témoins »... Jusqu’aux extrémités de la terre » ( Actes, I, 8 ) . (Par un travail assidu, parfois pénible, une participation sur les forums Catholique soutenu, nous témoignons de la Vérité)

Le christianisme prend pied à Rome, Là s’allument la persécution de Néron et ensuite les persécutions les plus sanglantes pendant trois siècle, mais---- plus le sang chrétien coule, plus la croix du Christ se dresse victorieusement. Du sang des martyrs naît une nouvelle vie chrétienne, comme après une pluie de mai commence à lever la moisson et comme du grain de sable qui torture le coquillage naît la perle précieuse. ( Le sang de l'âme sont les larmes... qui ne pleurent pas sur les outrages que subit sa Mère chérie, n'est pas un enfant aimant. Nos larmes seront le sang qui fera revivre les fils morts de l'Église catholique)


Mgr Tihamer Toth
La Sainte Église Catholique 1950
L’Église Persécutée.
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Lun 23 Fév 2009, 6:30 pm


La route de l’Église du Christ a été, tout au long de son histoire, un chemin de croix continuel. Chose remarquable, les pages les plus éclatantes de son histoire n’ont pas été écrites aux époques où l’humanité s’inclinait devant la grandeur de l’Église, mais quand l’Église a le plus souffert, ---- car la marque la plus chère à l’Église est la croix. ( Ces pages, que les historiens ne marqueront jamais, s'inscrivent à chaque seconde dans le Livre de Vie Éternelle.)

Personne ne saisit aussi profondément le sens et l’utilité de la souffrance que l’Église du Christ qui sait que sous les coups de marteau de la souffrance s’ouvre dans l’âme humaine des profondeurs insoupçonnées et que nos yeux perçoivent davantage la véritable signification des choses. (nous avons été choisi pour souffrir, quelle grâce ! Quelle Miséricorde, nous sommes les Cyrénéens de l'Église Catholique, sous le fardeau accablant de la perte de ses fils, de leur ingratitude, leur reniement, leur trahison, nous portons avec Elle, la Croix du Divin Jésus. Nous sommes par la fidélité et la confession publique de la Foi, la privation des sacrements marqués du sceau indélébile de la croix, sceau de l'amitié de Dieu)

Les temps de persécutions ont toujours été les époques les plus glorieuses de l’Église, car celui qui avance sur le chemin de la croix doit inévitablement se rencontrer avec le Christ portant sa croix. ( Que dire de la gloire qui attend notre Sainte Mère, quand son Époux Divin, reviendra sur les nuées du ciel, pour lui faire justice)


Tihamer Toth
La Sainte Église Catholique. ( 1950 )


+++++++++++++++
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Mar 24 Fév 2009, 6:42 pm

« Ôtez les persécutions et les perles de l’Église disparaîtront » ------- disait saint Ambroise, entendant le martyre sous le nom de perle. « S’il n’y avaient pas eu d’hérétiques, dit saint Thomas, la science des saints n’aurait pas fleuri » . Ainsi les hérésies et les persécutions, les forces extérieures et les résistances entrecueillettes ont préparé le triomphe de l’Église. Elles sont bien vraies, ces paroles de saint hilaire : « l’Église fleurit, quand elle est persécutée ; elle triomphe, quand elle est opprimée ; elle progresse quand elle est méprisée ; elle reste debout, quand elle semble vaincue » . ( Nous en sommes la preuve vivante. Otons cette terrible persécution que nous vivons, et la plupart d'entre nous, n'aurions jamais appronfondie la sainte doctrine de l'Église, ni même, je pense, réaliser la grandeur des sacrements, car souvent c'est lorsque nous sommes privés d'une chose que nous prenons conscience de son importance... les hérésiarques de V2 en voulant nous abattre, nous ont donner des ailes, et par la grâce de Dieu, leurs délires blasphématoire, nous ont rapprocher et unis à Jésus Crucifié et notre Sainte Mère.)

Mais la divine providence a encore un autre but, lorsqu’elle permet les persécutions de son Église. Non seulement elle veut la fortifier aux milieu des tempêtes des persécutions, mais elle veut aussi la consoler et l’encourager. Le fait que l’Église sans cesse dans la lutte a toujours triomphé est pour nous une grande consolation et un réconfort en même temps qu’une certitude de la vérité de la promesse du Christ suivant laquelle les portes de l’enfer ne prévaudront point contre l’Église » .( Voilà notre nourriture de tous les jours, voilà la joie de notre coeur, et cela rien ni personne au monde ne pourra nous l'enlever, ils peuvent nous réduire au silence, peut-être ce temps viendra-t-il, mais il ne pourront jamais empêcher notre âme de chanter à Dieu sa confiance et son espérance inébranlable en sa Parole)


Tihamer Toth

La Sainte Église Catholique ( 1950 )
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Mer 25 Fév 2009, 6:22 pm

Le chapitre XIV de l’évangile de saint Matthieu nous montre Notre-Seigneur marchant sur les eaux. Il était trois heures du matin. La barque des apôtres était jetée de côté et d’autre par les vagues.... Tout à coup le Sauveur apparaît marchant sur les eaux et appelant Pierre à Lui. Lorsque Pierre à l’âme de feu s’entend appeler par le divin Maître, il n’a pas un instant d’hésitation : il saute à l’eau et s’avance vers Notre- Seigneur.

Mais l’eau était agitée. Les vagues se dressaient bien haut et Pierre eut peur. Et à mesure que sa foi et sa confiance diminuaient, il commença à s’enfoncer dans les flots. « Seigneur, sauvez-moi » , s’écria-t-il avec désespoir. Et aussitôt Jésus étendant la main le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? Et lorsqu’ils furent montés dans la barque, le vent s’apaisa » ( S. Matthieu, XIV, 31-32 )

Image frappante de l’Église du Christ ! Le Seigneur ne l’a pas épargnée dans le passé et ne lui épargnera pas l’avenir les vagues de la persécution, mais nous n’avons pas le droit de manquer de foi ni de nous désespérer, parce que le Seigneur ne laissera pas sombrer la barque de Pierre. ( Serais-ce la peur de ceux qui refusent la confession publique de la foi dans tout ce que cela exige? se voir sumerger par les flots de la désolation, de la crainte de la damnation à cause de la privation des sacrements? A nous , dans la mesure de nos capacités, de leur tendre la main, en leur disant: Ne craignez pas, Il sera avec nous jusqu’à la consommation des siècles)





Tihamer Toth
La Sainte Église Catholique ( 1950 )
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Jeu 26 Fév 2009, 6:37 pm

Que de fois des tempêtes en apparence irrésistibles ont fait rage autour de la barque de l’Église, dans les luttes intérieures que l’Église a dû endurer au moment des hérésies : arianisme, nestorianisme, monophysisme, pélagianisme... Quel danger a signifié pour l’Église le byzantinisme qui cherchait à la réduire en esclavage, puis le schisme de l’Église d’Orient.

Puis comme un nouveau spectre dévastateur le mahométisme se jette sur l’Europe. Puis arrive le douloureux schisme d’Occident... Et aujourd’hui ? Un danger plus terrible que toutes les hérésies et tous les schismes : l’athéisme organisé, scientifique, muni de moyens puissants... Et malgré tant de persécutions sanglantes, comme par un miracle perpétuel l’Église catholique reste debout avec une force qui ne faiblit pas depuis dix- neuf siècles « Les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle. » (Ratzinger, avec ses prouesses "indulgentes" n'a pas d'autre maître et d'autres dieu que celui de Montini. Ratzinger et ceci: "L'Église du Concile, il est vrai... s'est beaucoup occupée de l'homme, de l'homme tel qu'en réalité il se présente à notre époque, l'homme vivant, l'homme tout entier occupé de soi, l'homme qui se fait non seulement le centre de tout ce qui l'intéresse mais qui ose se prétendre le principe et la raison dernière de toute réalité..."

"L'humanisme laïque et profane enfin est apparue dans sa terrible stature et a, en un sens, défié le Concile. Le religion de Dieu qui s'est fait homme s'est rencontrée avec la religion (car c'en est une) de l'Homme qui se fait Dieu. Qu'est-il arrivé? Un choc, une lutte, un anathème? Cela pouvait arriver; mais cela n'a pas eut lieu. La vieille histoire du Samaritain a été le modèle de la spiritualité du Concile. Une sympathie sans bornes l'a envahi tout entier. La découverte des besoins humains - et ils sont d'autant plus grands que le fils de la terre se fait plus grand - a absorbé l'attention du Synode.

Reconnaissez-lui au moins ce mérite vous, humanistes modernes qui renoncez à la transcendance des choses suprêmes et sachez reconnaître notre nouvel humanisme: NOUS AUSSI, PLUS QUE QUICONQUE AVONS LE CULTE DE L'HOMME.".(Discours de clôture, Vatican II, texte intégral, 7 décembre 1965, pp. 635-636, éd. Fides, 1966.) NE FONT QU'UN



`





Mgr Tihamer Toth
Le Saint - Esprit
La Sainte Église Catholique.(1950 )
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Humilis Miles le Ven 27 Fév 2009, 2:25 am

Mais l’Église catholique est toujours là. (Debout, confiant, disons à tous ces Voltaires du brigandage de V2 : il suffit d’une âme fidèle pour écraser votre infâme trahison)

Très vrai.

Tant qu'il reste de par le monde une âme fidèle dans laquelle le Seigneur se complaît, on peut constater que «les portes de l'enfer n'ont point prévalu contre la sainte Eglise».

Voici ce qu'il faut rétorquer à ceux qui, se basant sur cette parole du Seigneur, en déduisent qu'il est nécessaire que l'église conciliaire soit l'Eglise catholique.

Humilis Miles

Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Ven 27 Fév 2009, 9:16 am

Humilis Miles a écrit:
Mais l’Église catholique est toujours là. (Debout, confiant, disons à tous ces Voltaires du brigandage de V2 : il suffit d’une âme fidèle pour écraser votre infâme trahison)

Très vrai.

Tant qu'il reste de par le monde une âme fidèle dans laquelle le Seigneur se complaît, on peut constater que «les portes de l'enfer n'ont point prévalu contre la sainte Eglise».

Voici ce qu'il faut rétorquer à ceux qui, se basant sur cette parole du Seigneur, en déduisent qu'il est nécessaire que l'église conciliaire soit l'Eglise catholique.

On a beau leur dire, mais ils n’entendent rien! ! pale
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Ven 27 Fév 2009, 9:49 am


L’Église a vu se liguer contre elle les individus, les institutions, les souverains, les courants d’idées, la science, la philosophie, les forces des états... Depuis des siècles, démagogues et révolutionnaires ont eu constamment à la bouche « à bas l’Église » . Et il n’ont rien obtenu. Est-ce qu’une cathédrale millénaire souffre, quand un gamin mal élevé gratte ses murs avec un couteau ? Est-ce que l’Église catholique vieille de dix-neuf siècles souffre, quand des révoltés heurtent avec rage leur tête contre le rocher de l’Église ?

Chaque demi- siècle apparaît ici ou là sur la terre un personnage à la mode qui prononce l’oraison funèbre de l’Église,---- et cependant c’est l’Église qui a enterré celui qui la traitait avec tant de supériorité.

Que d’accusations on a portées contre elle au nom de la philosophie moderne et de la science qui soi-disant ne peuvent s’accorder avec les dogmes de l’Église ! Et L’Église n’a jamais eu peur des railleries ni n’a jamais rien retiré de ses enseignements, car elle avait le temps d’attendre que les résultats certains des chercheurs sérieux démentissent les accusations frivoles des incrédules. ( Toujours l'Église redira la même doctrine, ces ennemis peuvent bien tenter d'étouffer sa voix, alors même qu'ils y réussiraient pour un temps les pierres crieront à sa place :

"LA SAINTE ÉGLISE ROMAINE CROIT, PROFESSE ET PRECHE FERMEMENT QU'AUCUN DES HOMMES QUI VIVENT EN DEHORS DE L'ÉGLISE - LES JUIFS, LES HÉRÉTIQUES ET LES SCHISMATIQUES TOUT COMME LES PAIENS - NE PEUT AVOIR PART A LA VIE ÉTERNELLE; MAIS QU'ILS IRONT TOUS DANS LE FEU ÉTERNEL, 'QUI A ÉTÉ PRÉPARÉ POUR LE DIABLE ET SES ANGES' (Matt. XXV,41) A MOINS QU'AVANT LA FIN DE LEUR VIE ILS NE SE SOIENT RÉUNIS A ELLE...QUE PERSONNE, QUELLE QUE SOIT LA QUANTITÉ DE SES AUMONES, ET EUT-IL MEME VERSÉ SON SANG POUR LE NOM DU CHRIST, NE PEUT ETRE SAUVÉ, S'IL N'EST PAS RESTÉ DANS LE GIRON ET L'UNITÉ DE L'ÉGLISE CATHOLIQUE"(Concile de Florence, "Decretum pro Jacobitis" et Bulle "Cantate Domino", tiré du Catéchisme Catholique pour adultes, du Cardinal Gaspari, p. 414, éd. Nazareth, 1959. )


"LE CRIME DE L'AGE MODERNE EST DE VOULOIR SACRILEGEMENT SUBSTITUER L'HOMME A DIEU « Saint Pie X, 1884,» "Forts dans la Foi", no. 37, p. 34


Mgr Tihamer Toth
La Sainte Église Catholique ( 1949 )
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Ven 27 Fév 2009, 6:27 pm

L’Église est debout. À côté d’elle se sont écroulés d’immenses empires qui disposaient de puissants moyens pour leur défense. Et l’église est debout sans canons, sans baïonnettes sans forteresses, sans avions, sans tanks, s’appuyant simplement sur deux phrases, deux petites phrases mais qui sont plus fortes que toutes les armées, que la franc-maçonnerie et les ligues des « sans- Dieu », parce que c’est le Fils de Dieu qui les a prononcées. « Les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle » ( s. Matthieu, XVI, 18 ) et » Voici que je suis avec vous, jusqu’à la fin du monde. » ( S. Matthieu XXVIII, 20 ) ( Debout, croix et chapelet à la main l'Église est dans cette âme fidèle, qui refuse d'abdiquer la vérité pour l'erreur, qui regardant les persécuteurs de sa Sainte Mère, ne craint pas de dire bien haut : Vous n'avez pas le droit. Cette confession publique de la Foi, est la force de l'Église, le rempart sur lequel les vagues de l'enfer déchaîné viennent se briser. Comme elle est primordiale cette confession publique de la Foi, car elle est la vie visible de l'Église en cette dernière persécution. Sans cette confession, aucun sacrements ne donnent la vie, ils sont plutôt des instruments illusoires qui conduisent dans les ténèbres.)

Mgr Tihamer Toth
La Sainte Église Catholique ( 1949 )


++++++++++++++++++++++++++++++
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Sam 28 Fév 2009, 10:27 am

L’Église est le Christ continuant à vivre parmi nous ; dans son histoire se renouvelle donc l’histoire terrestre de Notre- Seigneur Jésus-Christ : ses souffrances--- mais aussi son triomphe.( De même que dans sa vie terrestre Notre- Seigneur Jésus connu le terrible Vendredi- Saint, de même son Épouse bien-aimée connaît aujourd'hui ce jour de souffrance. Quand Jésus inclina la tête après avoir remit son âme à son Père et qu'on le déposa au tombeau, ses ennemis se sont réjouit, battant des mains, ils ont pensé avoir triomphé de Lui. Pour un court temps il fut éclipsé, sa visibilité réduite à presque rien, sinon dans la Sainte Vierge et quelques femmes; mais se relevant il renversa son adversaire et le terrassa au sol à tout jamais. Nul n'est au-dessus du Maître, le serviteur ne saurait marcher dans une autre voie que celle de son Seigneur. ( C'est ce qui nous arrive présentement, le Vendredi- Saint de l'Église ne se passe plus sur un Calvaire physique, mais le Calvaire s'est étendu de par l'univers, la croix s'est dressée dans toute sa douleur, et c'est à nous d'achever en nos corps et âme ce qui manque à la Passion du Christ.)


+++++++++++++++++++++++++++++++++
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Sam 28 Fév 2009, 6:21 pm

Depuis que l’Église existe, elle est sans cesse en lutte, mais le témoignage de dix- neuf siècles crie à nos oreilles : De même que le Christ n’a été vaincu qu’en apparence par ses ennemis, de même que le vendredi- saint a fait place à la gloire de Pâques, de même les blessures infligées à l’Église par ses ennemis sont devenues les marques de son triomphe. (Combien grande est cette blessure aujourd'hui. Pensons seulement à toutes ces attaques incroyables de l'infaillibilité du Pontife Romain, jamais un siècle n'aura véhiculé autant d'erreur sur ce dogme, blessure béante à la doctrine catholique, et pourtant par l'étude et la publication de cette doctrine catholique, cette blessure devient le triomphe de l'Église, Elle ne peut tromper personne, Elle est la Vérité, Elle est exempte de toute erreur, cela est sa gloire, son triomphe, et plus ses ennemis s'acharnent plus ils font ressortir cette Pureté de la Sainte Église Catholique)

Chaque défaite qu’elle a subie est devenue la source d’un nouvel accroissement et sur son étendard victorieux brille continuellement la réalisation de la promesse du Christ : « Je vis et vous vivrez » ( S. Jean, XIV,19 ) . C’est la seule barque dont on ait le droit de dire : « elle flotte et n’enfonce pas » , c’est un rocher contre lequel se brisent les assauts des vagues, mais le rocher lui-même ne bouge pas. ( Lucifer lui-même n'a pu avec toute sa rage couler cette barque divine, alors que pourront les Ratzinger et compagnie... pour un temps ils peuvent nous infliger une défaite, mais tant que nous resterons sur ce roc inébranlable, l'enfer ne pourra rien contre nous. Notre espérance ne sera pas déçu car : où irions nous Seigneur, c'est vous qui avez les paroles de la vie éternelle)





Mgr Tihamer Toth
La Sainte Église Catholique ( 1949 )



++++++++++++++++++++++++++++++++++
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Dim 01 Mar 2009, 8:53 am

Et je crois à l’Église catholique. C’était le cri de foi des premiers chrétiens, ce sera la croyance des hommes rachetés, tant qu’un homme vivra sur la terre, jusqu’à ce que le Christ revienne pour juger les vivants et les morts.

Et je resterai avec tout mon amour jusqu’à mon dernier soupir aux côtés de l’Église catholique persécutée. Si des attaques plus violentes se présentaient, où des attaques insensées se lançaient contre la vieille foi chrétienne, alors je me tiendrais avec un amour encore plus fort aux côtés de ma sainte religion catholique.

Je sais que je ne travaille pas seulement pour le salut de mon âme, mais que je sers le mieux les intérêts de l’Église. Je m’efforce d’être un enfant obéissant, dévoué et fidèle de l’Église catholique sans cesse persécutée, mais sans cesse victorieuse.

(Faisons nôtre cette protestation de fidélité et d'amour, les yeux fixés vers les rivages éternels ne comptons plus nos larmes et nos fatigues, et comme de vrais fils, restons aux côtés de Notre Mère. Prenons sur nous ce qui l'outrage, et demandons à Dieu, de permettre que les coups terribles qui s'abattent sur Elle s'abattent sur nous, soyons des boucliers vivants et par une vie de pénitence et de prières, essuyons les larmes abondantes qui coulent du visage si beau et si doux de notre Mère chérie.)




Mgr Tihamer Toth
La Sainte Église Catholique ( 1949 )



++++++++++++++++++++++++++++++++++
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Dim 01 Mar 2009, 6:32 pm

ET cette sainte tranquillité d’âme est une autre conséquence de l’invincibilité de l’Église. L’espérance qui ne tremble pas et qui ne doute pas de la destinée de l’Église, quelles que soient les épreuves et les persécutions que lui réserve l’avenir. Quelles que soient les persécutions qui attendent notre Église, gardons confiance.

(Il nous faut nous disposer à la souffrance, ce calice que je dois boire pouvez-vous le boire vous aussi? Déjà la souffrance fait partie de notre vie, oui nous souffrons, de voir notre Dieu bafoué universellement, oui nous souffrons de vois son saint culte réduit en une parodie sacrilège talmudique, oui nous souffrons de voir ceux que nous aimons se ranger du côté des ennemis de Dieu, oui nous souffrons de toutes ces brisures inévitables que notre confessons publique de la Foi amène, mais nous n'avons pas encore versé notre sang pour Jésus, et si le sang de nos corps n'inonde pas les pavés souillés de crimes de nos villes, que du moins le sang de notre âme, c'est-à-dire nos larmes, les inondent et disposons-nous avec la grâce de Dieu à souffrir davantage, est-ce que cette sentence du Divin Maître s'appliquera à nous: Un jour viens où ils vous feront mourir pensant rendre gloire à Dieu. Ayons les dispositions du Père Charles de Foucauld: pense que tu dois mourir martyr, battus et baignant dans ton sang, et désire que se soit aujourd'hui)




Mgr Tihamer Toth
La Sainte Église Catholique ( 1949 )
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Lun 02 Mar 2009, 6:24 pm

Les ennemis de l’Église ne dorment pas de nos jours, et quand on pense à leurs efforts criminels contre l’avenir de l’Église, dans biens des âmes peut surgir l’angoisse question : L’Église a-t-elle encore une mission à remplir ? Ne devons-nous pas craindre qu’elle périsse ? Mais elles valent aussi pour l’avenir les paroles du Christ : « Ne craignez point, petit troupeau, car il a plu à votre Père de vous donner le royaume » ( S. Luc, XII, 32 )

(Oui, nous avons une mission à remplir, quoiqu’indigne d'une telle grâce, nous devons d'abord en remercier Dieu avec de grandes actions de grâces. Nous devons être conscients que nous sommes des serviteurs inutiles, Dieu a daigné nous choisir, alors ne laissons pas les ennemis gagner du terrain, battons-nous, investissons nos personnes et touts nos énergies dans ce grand combat de la Foi. Dieu nous offre un moyen, la Tribune Te Deum, participons activement à la vie de cette Tribune, cela demande beaucoup de travail, mais si chacun dans la mesure de ses capacités mets la main à la charrue, alors le combat que nous menons se soldera inévitablement par la victoire de la Vérité, si ce n'est pas en ce monde, et bien se sera dans l'autre. Ne soyons pas comme cet intendant infidèle qui alla enterrer la mine que Dieu lui avait confié, par crainte, mettons nos talents, nos vies, tout notre temps libre à diffuser l'enseignement, et ainsi au retour du Maître nous pourrons lui offrir les profits de notre labeur)

Il y aura toujours des fidèles qui, avec foi et patience et, s’il le faut, en versant leur sang, rediront de même ces paroles de saint Paul :« Qui nous séparera de l’amour du Christ... ? Ni la mort , ni la vie, ni les anges, ni les principautés, ni les choses présentes, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune créature, ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu en Jésus-Christ Notre- Seigneur » ( Romains, VIII, 35- 39 ) ( Que de nos cœurs montent en une seule voix : PERSONNE NE NOUS SÉPARERA DE CELUI QUE NOUS AIMONS, NI LE TEMPS, NI LA LUTTE, NI LA SOUFFRANCE NI LA MORT et que ce cri d'amour retentisse plus fort que les cris de haine qui couvrent la terre aujourd'hui. )


Tihamer Toth
La Sainte Église Catholique ( 1949 )
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’Église persécutée. Empty Re: L’Église persécutée.

Message  Diane le Mar 03 Mar 2009, 9:09 am

Je suis fier de cette Église. ( Avant V2 )

Je suis fils ( Fille ) du l’Église et c’est pourquoi il me faut quatre choses : La foi---- la fidélité---- l’obéissance---- la grâce.

La foi. Le Christ m’a imposée, l’obligation d’écouter l’Église : j’accepte donc et je crois avec empressement ce qu’elle enseigne. C’es pourquoi je ne crois pas à l’enseignement des hommes de l’église conciliaire, à travers eux ce n’est pas Jésus qui parle mais les fils de perditions puisqu’ils enseignent une doctrine contraire à celle de Jésus.

La fidélité Je suis à ses côtés avec un amour filial : celui qui l’offense m’offense moi aussi. Celui qui La persécute me persécute.

L’obéissance. Quoi qu’elle demande, quoi qu’elle prescrive, je ne la critique pas, je ne la dénigre pas, je sais qu’elle veut mon bien : je fais ce qu’elle me demande.

Je crois que malgré la privation des sacrements, que cette douce Mère ,qui est mon refuge assurée, tire du grand trésor de la communion des saints, toutes les grâces nécessaires à mon salut et qu’en son sein, celui qui meurt privé de tout secours extérieur, mais dans la confession publique de la foi, verra s’ouvrir devant lui les portes du Royaume Céleste.

Je crois que le rocher sur lequel elle est bâtie ne chancelleras pas.

Je crois que la barque sur laquelle je rame ne coulera pas.

Je crois que le pêcheur aux vêtements blancs qui est assis au gouvernail ne peut pas se tromper. C’est pourquoi que je ne crois pas à l’église conciliaire ce sont des usurpateurs assis sur le siège de Pierre, puisqu’ils enseignent des doctrines contraire a la foi.

Je crois... oui je crois.... et c’est pourquoi, tout comme mes frères, les premiers chrétiens, je suis prête avec le secours de la grâce de Dieu a versé mon sang pour garder l’intégrité de ma foi.

Je crois que tout en ne s’écartant pas d’un iota de l’enseignement du Christ, tout en ne s’écartant pas d’un pas de la morale du Christ, elle triomphera glorieusement, quand Jésus reviendra pour juger les vivants et les morts. Car la vie cessera sur la terre, et les persécutions aussi... Et tous ceux qui auront eu pleine confiance en l’Église du Christ, malgré qu’elle soit aujourd’hui apparemment éclipsé, et malgré l’apostasie mondiale entreront en vainqueurs dans l’Église Éternelle de Dieu.




Avec la permission d'Anne-Marie
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum