Spiritualité et médecine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Spiritualité et médecine

Message  gabrielle le Mar 17 Mar 2009, 7:03 pm

Spiritualité et médecine


Dans l'effervescence de notre monde moderne, dans son syncrétisme religieux, comment donner à la médecine une dimension de spiritualité, et, si on la lui donne, quelle sera la qualité et la vérité de cette spiritualité ?

La médecine traite les corps, mais au-delà de ce corps malade il y une réalité invisible qui est escamotée : l'âme.

Ce qui gangrène la médecine moderne, malgré ses avancées spectaculaires, est que rarement un médecin tiendra compte de l'âme immortelle qui donne vie à ce corps; ce faisant, la qualité de sa pratique est grandement diminuée, je dirais même que, parfois, elle devient une pratique "vétérinaire" …

Que peut la médecine devant la mort, la souffrance, la malformation d'un enfant à naître? Rien, sinon que de détourner les yeux et de plus en plus éradiquer ces maux dit intolérables dans notre société évoluée; de là le désespoir, le meurtre.

Les médecins sont un don de Dieu; tout médecin devrait être un écho de la voix du Christ en Croix, qui appelle tout être humain au salut en son Sang Rédempteur : sans cela le médecin est un bon technicien mais pas plus.

Vous me direz: oui, mais cela est votre vérité ! A cela je répondrai que, de même que dans le milieu médical on dénonce les charlatans, et avec raison d'ailleurs, parce que tout médecin digne de ce nom sait très bien qu'on ne soigne pas une tuberculose en ingurgitant matin et soir 4 onces d'eau Perrier, que celui qui soutiendrait ce traitement, on le décrirait comme étant un faussaire, parce que sa théorie serait contraire à une vérité médicale; de même, dans le domaine religieux : il n'y a qu'une vérité, et que tous les faussaires doivent être dénoncés afin d'assurer à tous la Vérité.

La spiritualité, vraie et efficace, celle basée sur le Saint Évangile, l'Imitation de Jésus-Christ, la vie des Saints, serait la plus belle des découvertes de la médecine, car elle donnerait l'espérance du salut éternel et de la fugacité des peines de cette vie.

Quel paradis que de voir les couloirs et chambres des hôpitaux se transformer en des lieux d'espoir et de quiétude… mais il reste que l’ "On ne donne pas ce que l'on n'a pas."

Tant que la médecine ne tiendra pas compte des vérités éternelles, des fins dernières de l'homme, elle restera une médecine handicapée de sa meilleure part.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité et médecine

Message  Arthur le Mar 17 Mar 2009, 9:58 pm

Bravo pour ce texte ! vous avez bien raison ; "on ne donne pas ce qu'on n'a pas " d'où l'importance pour chacun d'entre nous de se sanctifier.

Arthur

Nombre de messages : 1520
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité et médecine

Message  ROBERT. le Mar 17 Mar 2009, 10:38 pm

.

Bravo, Parce Domine, pour «Médecine et Spiritualité».

Le prêtre soigne l'âme,
Le médecin soigne le corps et l'âme,
Le prêtre étant absent de la Terre aujourd'hui.
Quelle plus grande vocation encore qu'est devenue celle du médecin aujourd'hui !
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32176
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité et médecine

Message  Diane le Mer 18 Mar 2009, 11:57 am

Un médecin qui ne regarde pas la médecine autrement que comme une profession ne sera jamais un homme consciencieux et vertueux. Cette profession est avant tout une vocation et l'une des plus belles.

Tous les jours le médecin côtoie ceux qui souffrent, il contribue au soulagement des souffrances de ses frères; par ce fait Dieu est constamment sur son chemin car le Christ a toujours eu et aura toujours plus d'amour pour ceux qui souffrent et ceux qui pleurent que pour les bien portants et les gens heureux et sans soucis.

Par son dévouement et son zèle, et surtout avec l'aide de Dieu, le vrai médecin guérira les corps de bien des maux et atteindra l'âme du malade qui, elle aussi bien souvent hélas , est gravement atteinte d' une maladie qui peut lui être mortelle car le manque de foi des malades et leur incompréhension de la nécessité de la souffrance dans une vie sont souvent la cause de tant de souffrances rendues inutiles devant Dieu par leur attitude néfaste devant la souffrance et l'épreuve.

Un médecin qui a à cœur le salut de ses semblables peut par son dévouement, son désintéressement et sa compréhension, non seulement guérir les corps mais aussi atteindre les âmes que la souffrance a aigries parce qu'elle est incomprise. Il peut si Dieu est son guide et son seul but, redonner la santé à l'âme aussi, en lui apportant l'espoir et en lui montrant qu'en réalité, la souffrance n'est pas un fléau mais une grâce pour celui qui sait l'accepter par amour pour Dieu.
avatar
Diane

Nombre de messages : 5471
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Société : Spiritualité

Message  Marc-Étienne + R.I.P le Mer 18 Mar 2009, 1:35 pm

.
Société : Spiritualité


La spiritualité a sa place en médecine comme elle a sa place dans la vie de chaque individu. D’autant plus chez le médecin qui peut être la seule voie que la miséricorde divine envoie pour sauver son âme.

Non seulement « parler de spiritualité » avec un patient est « la job» du M.D. mais c’est un devoir. Le médecin a été créé par Dieu pour manifester à l’homme son immense miséricorde.

L’homme ayant rejeté Dieu, la raison n’ayant pu répondre aux interrogations de l’humanité, la spiritualité, seule, la spiritualité évangélique, celle d’un François d’Assise, peut répondre aux « questions fondamentales » de notre salut (la mort, le jugement, le ciel, l’enfer, l’éternité)

Le poète a dit : « MENS SANA IN CORPORE SANO »

Mais attention à ce que l’on vous dira : « MEDICE, CURA TE IPSUM »

Quelle est la voie pour atteindre cette science de l’intelligence, qui est la religion, une seule voie : Jésus-Christ, car il est la Voie, la Vérité, la Vie.

Vouloir éliminer toute spiritualité, c’est éliminer la vie de l’âme, cette âme qui est immortelle, et qui durera toute l’éternité.

La méditation, la prière, la contemplation, l’oraison sont avec les lumières de la foi et l’impératif divin les moyens pour parvenir à notre salut.
avatar
Marc-Étienne + R.I.P

Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 06/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité et médecine

Message  ROBERT. le Mer 18 Mar 2009, 3:40 pm

.

Le médecin soigne l'âme et le corps.

Mais qui soigne le médecin ?

Le divin Médecin, Notre-Seigneur, Celui qui a dit: "Venez à Moi, vous tous qui souffrez et languissez, Je vous guérirai de toutes vos maladies..."
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32176
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité et médecine

Message  Monique le Mer 18 Mar 2009, 6:17 pm

Aujourd'hui la définition de la spiritualité, dans les milieux de soins, n’est pas une chose aisée. La médecine s’intéresse-t-elle vraiment à la question de la spiritualité de leurs patients ?

Ne nous posons pas trop longtemps la question à savoir qui s'occupera de la guérison de notre âme, le système médical s'en ai vite chargé, en mettant sur pied le travail de l'accompagnement pastoral .

Il est évidemment que pour certains, ce réjouissent de ce rapprochement entre médecine et accompagnement pastoral, l'un sauve le corps et l'autre l'âme me direz-vous ! Quoique que le monde de l’accompagnement pastoral, bien qu’il soit totalement persuadé de ce fait, est quand même en tension quant à sa capacité d’expliquer en langage plus « médical » sur ce qu’il fait. Toutefois le patient en ressort-il gagnant de ce rapprochement pastoral !

Il me semble qu'actuellement dans le système médical la question de la spiritualité se trouve à l’intersection entre disciplines différente et objectif commun.

En d’autres termes, jusqu’où le monde de l’accompagnement pastoral est-il prêt d’aller dans la définition de la spiritualité et sa mesure observable à guérir une âme ?
avatar
Monique

Nombre de messages : 6481
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité et médecine

Message  gabrielle le Mer 18 Mar 2009, 6:45 pm

C'est bien l'un des drames de notre siècle que vous soulevez là Paradiso.

En d’autres termes, jusqu’où le monde de l’accompagnement pastoral est-il prêt d’aller dans la définition de la spiritualité et sa mesure observable à guérir une âme ?

Pas trop loin je vous en passe un papier... pas étonnant, que pourrait guérir un service plus malade que le malade lui-même? Si le sel vient qu'à s'affadir avec quoi le salera-t-on? Il n'est plus bon qu'à être jeté dehors et foulé aux pieds par les passants....

Le fameux service pastoral dans les hôpitaux, est une farce que l'on veut bien parer du plus grand sérieux et d'un noble mateau.

Mais qu'en est-il vraiment... pour avoir vu de très près le milieu... le plus présent des "aumoniers" affiche sur sa porte un clown... , les bénévoles font offices de machines de distribution automatiques de "communion" entre deux cafés; l'extrême-onction communautaire, un peu plus il vont la donner au bureau d'admission...

La médecine est en crise, et elle cherche le "bobo", elle se tourne vers la pasto, mais les guignols de V2 ripostent, "c'est pas grave, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil...place ta confiance en tes capacités, tu va voir mon vieux, ça va rouler comme sur des roulettes"

Et quand la mort leur arrive en pleine face... ils ferment les yeux et se disent: bof! on va y arriver, un jour l'homme notre maitre sera éternel...et l'aumônier donne une bonne petite tape dans le dos des personnes affligées et leur sort la phrase, "le bon Dieu est miséricorde, pas grave s'il était pas croyant, après tout l'enfer, notre Ben Romain nous le dit, Y A PERSONNE DEDANS....
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité et médecine

Message  Monique le Mer 18 Mar 2009, 7:37 pm

Je suis tout à fait d'accord avec vous, mais il reste désolant que ces acteurs du soins sont quand même associés au projet thérapeutique du patient, (physiothérapeute, psychologue, ergothérapeute... Et que pour eux, prendre soin de la spiritualité d’un patient tend à améliorer sa qualité de vie...

Et tout cela avec la complexité des rapports entre les institutions de soins et les institutions ecclésiales qui favorise ce type de définitions je dirais « englobantes ».
avatar
Monique

Nombre de messages : 6481
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité et médecine

Message  gabrielle le Ven 20 Mar 2009, 7:10 pm

La médecine est connait une telle déchéance, qu'elle n'hésite pas à se servir des cellules de foetus tués par avortement pour fabriquer des vaccins!

JR Entendons-nous bien sur ce point. Il s’agit là de contaminants n’entrant pas dans la composition des vaccins.

Dr MR Exact. Et si vous essayez de chiffrer les préjudices que ces contaminants peuvent causer, eh bien, c’est difficile de le savoir parce qu’aucun essai n’a été réalisé, ou alors très peu. C’est la roulette russe. Vous prenez le risque. Par ailleurs, la plupart des gens ignorent que certains vaccins antipoliomyélitiques, certains vaccins d’adénovirus et certains vaccins contre la rubéole, l’hépatite A et la rougeole ont été fabriqués à partir de tissu de foetus humain avorté. Il m’est arrivé de découvrir ce que je croyais être des fragments bactériens ainsi que le virus de la polio dans ces vaccins, qui pouvaient très bien provenir de ce tissu foetal. Lorsque vous recherchez des contaminants dans les vaccins, vous pouvez tomber sur des choses qui sont étonnantes. Vous savez qu’elles ne devraient pas se trouver là, mais vous ne savez pas exactement de quoi il s’agit. J’ai trouvé ce que j’ai cru être un tout petit « fragment » de cheveu humain et aussi du mucus humain. J’ai découvert ce qui ne peut être appelé autrement que « protéine étrangère », ce qui pourrait vouloir dire à peu près tout et n’importe quoi. Il pourrait s’agir d’une protéine d’origine virale.
http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article5251

J'ai lu dans un article récemment, je le cherche en ce moment, qu'un vaccin contre les ACV avait été mis au point, à partir de foetus tués.

La chimio va dans ce sens de plus en plus, pour une régénération des cellules, cela est déjà commencé dans les cas de leucémie pour enfant...

Il nous faut être très prudent, et demander les composants ... et refuser de sauver notre vie ou celle de nos enfants en nous impliquants dans ce commerce de la mort... qui a reçut la bénédicition de qui....


« Bioéthique. L'académie pontificale pour la vie invite les parents américains à ne pas refuser systématiquement d'inoculer à leurs enfants des vaccins préparés à partir des cellules dérivées de foetus avortés, dans le cas où des vaccins "éthiques" ne sont pas disponibles. Contrairement aux personnes qui ont volontairement avorté ou favorisé la fabrication de ces vaccins,il n'y a aucune collaboration coupable pour les médecins qui pratiquent ces vaccins, ni pour les enfants qui les reçoivent".»
"(Familles chrétiennes, Ratzinger 6-12/8/2005)
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité et médecine

Message  ROBERT. le Ven 20 Mar 2009, 8:37 pm

.

Très intéressant votre article (que j'ai lu presqu'au complet) sur les vaccins. L'NTRUS étant d'accord pour les vaccins fabriqués avec des fœtus avortés, il faut, comme vous le dites, Parce, refuser de vivre avec l'inoculation de ces «vaccins». On ne va tout de même pas vivre avec la mort que les autres veulent nous apporter...!!
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32176
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité et médecine

Message  gabrielle le Sam 21 Mar 2009, 9:39 am

Nous devons tenir ferme en ce domaine, étant donné que la quasi-majorité est en faveur de l'avortement et pense pourvoir prolonger sa vie, très peu sont disposer à refuser un traitement pour cette raison.

On voit que la médecine sans Dieu est une chose dont il faut se méfier et faire extrêmement attention. Quand on ne voit plus l'âme dans l'être humain que l'on soigne on arrive aux pires folies.
avatar
gabrielle

Nombre de messages : 17756
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spiritualité et médecine

Message  ROBERT. le Sam 21 Mar 2009, 8:08 pm

.

Tenons fermes avec le Bon Dieu et invoquons très fort le Saint-Esprit de nous assister...

Dans le fond, c'est simple: prenons l'exemple classique de deux être humains: un est en vie; l'autre est décédé... Ils ne se comportent pas de la même manière, pourquoi ?... On avait poussé l'effronterie, un jour, de connaître la raison de cet état de fait: on était allé jusqu'à l'absurdité de peser la personne agonisante et la peser juste après sa mort, comme pour voir quelle était la "masse" de l'âme...
avatar
ROBERT.

Nombre de messages : 32176
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum