L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont

Aller en bas

L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont Empty L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont

Message  gabrielle le Lun 21 Juin 2010, 9:36 am


Une précision s’impose cependant. Le Père Guérard des Lauriers, tant en raison de son principe qu’en raison de son argument (induction fondée sur l’ensemble des actes de Vatican II-Paul VI) a usé de la distinction pape materialiter-Pape formaliter qui est au cœur de sa thèse. Cette distinction doit être « mise à jour » : le materialiter attribué Paul VI incluait une réalité juridique du fait qu’il était le sujet canoniquement élu. Mais par la suite, l’élection a disparu avec la disparition des cardinaux (les nouveaux nommés ne l’étant pas vraiment parce que la nomination est un acte de juridiction). Le materialiter qu’on peut attribuer à Benoît XVI est beaucoup plus ténu : il ne reste rien de l’ordre juridique, il ne reste qu’un fait public (l’être-là) qui n’est qu’une disposition prochaine à être reconnu par l’Église universelle en cas de rupture avec la nouvelle religion de Vatican II. Il y a encore une continuité (qui n’est pas sans incidence sur l’apostolicité de l’Église) mais cette continuité est une continuité en puissance. Abbé Belmont http://www.quicumque.com/article-suis-je-sedevacantiste-48572126.html

§ VII. — L’ÉGLISE EST APOSTOLIQUE.

Voici un dernier caractère propre à nous faire distinguer la véritable Eglise, elle vient des Apôtres, dépositaires du grand bienfait de la révélation. Sa doctrine n’est point une chose nouvelle, et qui commence, non, c’est la vérité transmise autrefois par les Apôtres, et répandue par eux dans tout l’univers. Il est donc évident pour tous que le langage impie des hérétiques d’aujourd’hui est absolument contraire à la Foi de la véritable Eglise, puisqu’il est si opposé à la doctrine prêchée par les Apôtres, et depuis eux jusqu’à nous. Voilà pourquoi les Pères du Concile de Nicée, pour faire comprendre à tous quelle était l’Eglise catholique, ajoutèrent au symbole, par une inspiration divine, le mot Apostolique. Et en effet, le Saint-Esprit qui gouverne l’Eglise, ne la gouverne que par des ministres apostoliques (c’est-à-dire par les successeurs légitimes des Apôtres). Cet esprit fut d’abord donné aux Apôtres, mais ensuite, grâce à l’infinie Bonté de Dieu, il demeura toujours dans l’Eglise [52]. Et comme elle est la seule qui soit gouvernée par le Saint-Esprit, elle est aussi la seule qui soit infaillible dans la Foi et dans la règle des mœurs. Au contraire toutes les autres qui usurpent le nom d’Eglises sont sous la conduite de l’esprit du démon, et tombent nécessairement dans les plus funestes erreurs de doctrine et de morale

Est-ce que l'abbé Belmont peut nous dire en quoi l'hérétique Ratzinger assure-t-il la moindre incidence sur l'apostolicité de la Sainte Église?

Où est la plus petite continuité entre la religion de Montini et la Sainte Église Catholique... sans doute est-elle si minime que ça prend la nouvelle loupe belmontienne pour la reconnaitre

Par qui Ratzinger a-t-il été élu? Par des membres de la Sainte Église réuni en conclave?

Par une bande d'hérétique et de schismatique imitant un conclave?
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18047
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont Empty Re: L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont

Message  JCMD67 le Lun 21 Juin 2010, 10:34 am

Donc l'abbé belmont affirme que personne dans la secte ne peut aujourd'hui élire un Pape, que nous en sommes en quelque sorte à l'éclipse totale de l'Eglise...?
JCMD67
JCMD67

Nombre de messages : 3557
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont Empty Re: L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont

Message  gabrielle le Lun 21 Juin 2010, 10:56 am

Les affirmations de l'abbé Belmont sont contradictoires, sans doute un effet nocif de la thèse...

Reprenons par idée

Mais par la suite, l’élection a disparu avec la disparition des cardinaux (les nouveaux nommés ne l’étant pas vraiment parce que la nomination est un acte de juridiction).

Aveu de la disparition d' électeurs valides et catholiques. Notons la nuance "pas vraiment" ça veut dire quoi... ils le sont ou pas... ce pas vraiment lui servira à introduire la contradiction


Le materialiter qu’on peut attribuer à Benoît XVI est beaucoup plus ténu : il ne reste rien de l’ordre juridique, il ne reste qu’un fait public (l’être-là) qui n’est qu’une disposition prochaine à être reconnu par l’Église universelle en cas de rupture avec la nouvelle religion de Vatican II.

Le matérialiter est là bien que "ténu" ce qui signifie très subtil, à peine perceptible... Comment peut-il être ténu si on admet l'illégitimité totale des électeurs ?

En quoi Ratzinger, advenant sa séparation d'avec la secte deviendrait-il le Pontife légitime de la Sainte Église?

"l'être-là" n'a aucune portée, si ce n'est que nous avons bien sous les yeux un usurpateur du Siège Apotolique...

Il y a encore une continuité (qui n’est pas sans incidence sur l’apostolicité de l’Église) mais cette continuité est une continuité en puissance

C'est quoi la continuité? Continuité présuppose qu'il n'y a pas de rupture... Or la continuité de l'abbé Belmont est tellement réelle qu'elle a même une incidence sur l'apostolicité de la Sainte Église, donc, en terme clair Ratzinger conserve par sa présence l'Apostolicité de l'Église, or jamais un hérétique qui est hors de l'Église ne peut assurer l'Apostolicité de la Sainte Église..

Ce genre de discours est typique à ceux qui soutiennent l'insoutenable thèse... La contradiction leur est nécessaire, car sans elle, ils ne peuvent faire tenir leur propre raisonnement.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18047
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont Empty Re: L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont

Message  Louis le Lun 21 Juin 2010, 3:12 pm

Puis-je mettre le post suivant dans L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont ?

.
gabrielle a écrit:C'est quoi la continuité? Continuité présuppose qu'il n'y a pas de rupture...
Finalement, quand on y pense bien comme il faut ... il y en a une continuité ! Suspect ... Il n'y a pas de rupture Suspect Suspect ...

Ah oui ? Mais oui !!!... Je deviens de plus en plus Suspect affraid

Nous, comme eux, employons le mot Syllabus dans notre langage Laughing Laughing !!!

La seule différence, mais elle explique tout, c'est qu'eux mette le mot « contre » en avant !
Remarquez bien que ça les caractérise bien : ils sont contre tout ce qui touche à Dieu et à son Église.

Il ne faut pas être contre Dieu, il faut être tout contre. I love you
Robert. a écrit:« si l'on cherche un diagnostic global du texte, on pourrait dire qu'il est, en liaison avec les textes sur la liberté religieuse et sur les religions dans le monde, une révision du Syllabus de Pie IX, une sorte de contre-Syllabus (…) Ce texte joue le rôle d'un contre-Syllabus, dans la mesure où il représente une tentative pour une réconciliation officielle de l'Église avec le monde tel qu'il était devenu depuis 1789 »

(Ratzinger au sujet de Gaudium et spes Cal. Ratzinger, Principes de théologie catholique, Tequi 1985, p. 426-427.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12969
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont Empty Re: L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont

Message  ROBERT. le Lun 21 Juin 2010, 4:27 pm

.

Comment l’ab Belmont et autres s’entêtent à voir une continuité entre l’Église Catholique et V2, alors que les Congar, et les Suenens, entre

autres, très proches de v2, disent qu’il n’y en a aucune ? :



« On ne peut nier que la Déclaration sur la liberté religieuse ne dise matériellement autre chose que le Syllabus de 1864 et même à peu près le contraire »

(Y. Congar, La crise de l’Église et Mgr Lefebvre, le Cerf 1977, p. 54 ; cf. Essais œcuméniques, p. 85. Le Syllabus est un recueil de propositions condamnées publié par Pie IX.)


« Il est clair, il serait vain de le cacher, que le décret conciliaire Unitatis Redintegratio dit sur plusieurs points autre chose, que “Hors de l’Église point de salut” au sens où on a entendu, pendant des siècles, cet axiome »

(Congar, Essais œcuméniques, le Centurion 1984, p. 216.)

« Lumen Gentium a abandonné la thèse que l'Église catholique serait Église de façon exclusive »

(Congar, Essais œcuméniques, le Centurion 1984, p. 216.)


« On pourrait faire une liste impressionnante des thèses enseignées à Rome avant le Concile comme seules valables, et qui furent éliminées par les Pères conciliaires »

(Suenens I.C.I. du 15 Mai 1969.)


L’un des rédacteurs de Dignitatis humanae, le Père Congar, écrivit que d’après ce texte, la liberté religieuse était contenue dans la Révélation. Or il avoua lui-même qu’une telle affirmation était mensonge.

« À la demande du pape, j’ai collaboré aux derniers paragraphes de la déclaration sur la liberté religieuse: il s’agissait de montrer que le thème de la liberté religieuse apparaissait déjà dans l’Écriture, or il n’y est pas »


(Éric Vatré: A la droite du Père, Paris 1994, p. 118)

L’ab Belmont et autres seraient-ils plus modernistes que les modernistes ? Seraient-ils plus montiniens que Montini ? Seraient-ils

plus ratzinguériens que l’Intrus-en-chef, Ratzou lui-même ?

L'ab Belmont et autres ont-ils déjà vu cette caricature "très signifiante", comme ils disent aujourd'hui ?


L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont Le_dia11

ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont Empty Re: L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont

Message  Rosalmonte le Lun 21 Juin 2010, 4:31 pm

Mon cher Robert, jamais je ne me lasse de ce dessin!
Rosalmonte
Rosalmonte

Nombre de messages : 1947
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont Empty Re: L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont

Message  Eric le Lun 21 Juin 2010, 4:50 pm

Rosalmonte a écrit:Mon cher Robert, jamais je ne me lasse de ce dessin!

Bah .... voyons, Rosalmonte !
C'est pas un dessin .... Shocked

.... c'est une photographie !!!! Very Happy
Eric
Eric

Nombre de messages : 3305
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont Empty Re: L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont

Message  Rosalmonte le Lun 21 Juin 2010, 4:56 pm

Oui!!!

Prise avec une Minolta!

Y en a une qui va bien se marrer!
Rosalmonte
Rosalmonte

Nombre de messages : 1947
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont Empty Re: L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont

Message  ROBERT. le Lun 21 Juin 2010, 5:16 pm

Rosalmonte a écrit:Oui!!!

Prise avec une Minolta!

Y en a une qui va bien se marrer!

Ne serait-ce pas avec une Minolta 35mm, modèle SRT-101 ?

(Dans le temps, il y avait de la pellicule dans les "kodak") Very Happy
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont Empty Re: L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont

Message  ROBERT. le Lun 21 Juin 2010, 5:20 pm

Rosalmonte a écrit:Mon cher Robert, jamais je ne me lasse de ce dessin!

Me neither !! Plus sérieusement:

Peut-on dire qu'un dessin est une photographie materialiter ? L'Apostolicité de l'Église et l'Abbé Belmont 537785
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum