L’athéisme

Aller en bas

L’athéisme Empty L’athéisme

Message  Diane le Ven 20 Fév 2009, 6:36 pm

Croire en Dieu est pour certains une forme. " Je ne suis pas à la recherche de Dieu… Dieu, c’est la nature ", c‘est le principe premier de toutes choses, c’est une espèce de religion naturelle. Ses adeptes rejettent les dogmes révélés et le principe même d’autorité en matière religieuse. La religion chrétienne abhorre cette religion autant que l’athéisme.

Il y en a qui se dise athée ; c’est, d’après eux, la marque d’un esprit supérieur. C’est pourtant un manque de force d’esprit, c’est une pathologie psychique, tellement l’existence de Dieu est évidente dans ses œuvres.

Il y a surtout un athéisme pratique, c’est l’attitude de ceux qui vivent comme si Dieu n’existait pas. L’athéisme, pour eux, ne consiste pas à nier Dieu, mais à nier la valeur de son efficacité sur la conduite humaine, ce qui est une absurdité. Bossuet exprimait cette pensée en ces termes : " Il y a un athéisme caché dans tous les cœurs, qui se répand dans toutes les actions, on compte Dieu pour rien. "

Il y a aussi cet athéisme blasphématoire, " voltairien ", qui définit Dieu comme étant la " visualisation ", " un tournevis trouvé par hasard ", " une petite lumière du frigo ", " une incohérence inspirée ", un " nul ".

D’où vient cette liberté ou plutôt cette licence d’un journaliste d’écrire tant de propos blasphématoires. Ne craint-il pas de subir la justice immanente, le courroux d’un juge implacable. C’est une très lourde responsabilité pour les autorités du journal d’accepter de tels écrits, eux aussi auront à rendre compte un jour de ces blasphèmes.

L’opinion du clergé " conciliaire " semble favorable à cette tourmente démentielle. L’homme est devenu Dieu. Le culte de l’homme a remplacé le culte de Dieu – " Une marche de solidarité pour le Tiers-Monde, c’est aussi bon qu’une procession du Saint-Sacrement " Et voilà l’homme qui s’élève au dessus de Dieu.

" Le catholicisme au singulier est un signe d’optimisme pour le retour au catholicisme. " " Je n’ai jamais été aussi heureux " (depuis que Vatican II a promulgué la liberté religieuse).

La liberté intérieure a remplacé la paix intérieure.

" La science ne peut pas tout expliquer, et l’être humain a besoin du sacré, même quand il a l’air de le rejeter "

La foi du " charbonnier " est plus grande que la science du plus grand savant qui ne croit pas en Dieu.

Qu’attendons-nous pour croire en Dieu ?

Il n’y a qu’un seul Dieu, c’est un Dieu Trinitaire, un seul Dieu en trois personnes.

Il n’y a qu’une seule doctrine, une seule foi, un seul baptême. – C’est Notre-Seigneur Jésus-Christ qui a fondé l’Église catholique, son Église : Elle est une, sainte, catholique et apostolique. C’est la seule qui peut nous sauver. Dire que l’on croit en Dieu lorsqu’on ne croit pas en Jésus-Christ, c’est une erreur fondamentale, c’est méconnaître que Dieu est Père, Fils et Saint-Esprit.

C’est la " tactique du diable " aujourd’hui de faire croire que Jésus-Christ n’est pas Dieu, que c’est un homme supérieur seulement, mais que ce n’est point le Fils de Dieu – C’est une astuce diabolique pour recruter " ses adeptes ". Car si on est sauvé par notre croyance en Jésus-Christ comme Fils de Dieu, si l’on n’y croit pas, on est un réprouvé, un damné. (Avis au Krishna et compagnie !) – Il faut se souvenir que " le Dieu des chrétiens est un Dieu qui fait sentir à l’âme qu’il est son unique bien. " (Pascal)

Ne vous laisser pas tromper. La foi est un don de Dieu. Demandez à l’Esprit-Saint de la conserver si vous l’avez, ou de vous la faire retrouver si vous l’avez perdue !

Que Dieu vous vienne en aide !
Diane
Diane

Nombre de messages : 5484
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’athéisme Empty Re: L’athéisme

Message  gabrielle le Sam 21 Fév 2009, 7:06 pm

Marie-Madeleine a écrit:...C’est la " tactique du diable " aujourd’hui de faire croire que Jésus-Christ n’est pas Dieu, que c’est un homme supérieur seulement, mais que ce n’est point le Fils de Dieu...

Et ce Diable, se nomme Ratzinger!

Avec lui, on se retrouve toujours devant ce fameux "Dieu de Jésus-Christ". Pour Ratzi. Jésus-Christ a été déifié sur la croix, pas plus, d'où sa rengaine du "Dieu unique des Juifs et Musulmans"
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18047
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum