Combattre l'erreur jusqu'au bout

4 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  Roger Boivin Mer 03 Fév 2021, 9:53 am

avecrux.avemaria a écrit:Paix et bien Gabrielle sunny flower Bise fraternelle I love you  Je ne déforme rien. J'ai toujours parlé franchement et mes réponses tardent, c que ça mérite matière à réflexion, à méditation ou parce que ce n'est pas de mon niveau. N'est pas théologien celui qui le veut ! Mgr Lefebvre était un maitre ! Ne l'oubliez pas, svp. Alors quand vous voulez contredire un théologien, ayez au moins le respect de reconnaître que ce n'est pas votre domaine ! Ce n'est pas parce que je tire d'internet tel ou tel passage que cela fait de moi quelqu'un qui en sait bcp. Non, je n'y connais rien et je l'avoue. Et puis, je n'ai jamais dit que vous étiez une secte sans quoi jamais je me serais inscrite dans votre forum. Oh ça pour sûr ! L'art de déformer les choses ? ... franchement, que veux-tu que j'y réponde ? Bref... passons. Je trouve ce sujet où clairement il a été dit que vous étiez de vrais catholique et l'on clôt le débat. Je me retire de votre forum. Je ferais partie du passé.
https://messe.forumactif.org/t9039p550-demasquer-les-heresies-de-la-lignee-sacrilege-et-illegitime-thuc#157983

Ce à quoi j'avais répondu ceci, mais sans réponse de sa part :
https://messe.forumactif.org/t9039p550-demasquer-les-heresies-de-la-lignee-sacrilege-et-illegitime-thuc#157984

Quant aux théologiens évêques, sachez, Véronique, que la plupart de ceux qui ont parti des sectes, étaient du clergé ou religieux, et qu'ils eurent leurs adorateurs :

Spoiler:

XXVIII

Y a-t-il ou peut-il y avoir dans l'Eglise
des ministres de Dieu
attaqués de l'horrible contagion du libéralisme ?


Malheureusement il n'est point rare que des ecclésiastiques subissent la contagion du libéralisme, et l'erreur libérale tire un grand profit de ce fait. La singulière théologie de certaines gens convertit en argument de grand poids l'opinion ou les actes de tel ou tel ecclésiastique ; nous en avons fait de tout temps la triste expérience dans la catholique Espagne. Il convient donc de traiter aussi ce sujet avec tous les égards qu'il réclame et de poser avec sincérité la question suivante : Peut-il y avoir des ministres de l'Eglise entachés ëjQ libéralisme? Oui, ami lecteur, hélas oui ! Il peut malheureusement se rencontrer des ministres de l'Eglise qui soient libéraux exaltés, libéraux modérés ou entachés de libéralisme, exactement comme des séculiers. Le ministre de Dieu n'est pas exempté du misérable tribut à payer aux humaines faiblesses, et, par conséquent, il l'a payé souvent à l'errreur contre la foi.

Que voit-on là d'extraordinaire, puisque c'est à peine si dans l'Eglise de Dieu une seule hérésie s'est élevée et propagée sans le secours d'un ecclésiastique ?

Bien plus, il est historiquement certain qu'en aucun siècle les hérésies n'ont pu, ni faire quelque bruit ni se développer, si dès le début elles n'ont point eu de prêtres à leur service.

Le prêtre apostat est le premier facteur que recherche le Diable pour réaliser son œuvre de rébellion. Il a besoin de la présenter aux regards des gens avec quelque apparence d'autorité ; or, rien ne le sert autant sous ce rapport que le contre-seing d'un ministre de l'Eglise. Et comme malheureusement il se trouve toujours dans cette sainte Eglise, des ecclésiastiques corrompus dans leurs mœurs, corruption par où l'hérésie chemine le plus communément ; ou bien aveuglés par l'orgueil, cause très fréquente aussi d'erreur, il en résulte que l'Esprit mauvais, sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations, a eu de tout temps à sa disposition des apôtres et des fauteurs parmi le clergé.

Judajs, qui commença, pendant son apostolat, par murmurer et semer des soupçons contre son divin Maître et qui finit par le vendre à ses ennemis, est le premier type du prêtre apostat semeur de zizanie parmi ses frères. Or, remarquez-le bien, Judas fut un des douze premiers prêtres ordonnés par le Sauveur lui-même.

La secte des Nicolaïtes tira son drigino de Nicolas, un des sept premiers diacres ordonnés par les Apôtres, pour le service de l'Eglise, compagnon de saint Etienne et proto-martyr.

Paul de Samosate, fameux hérésiarque du troisième siècle, était évêque d'Antioche.

Novatien, prêtre de Rome, fut le père et le fondateur du schisme des Novatiens qui troubla si profondément l'Eglise universelle.

Mélèce, évêque de la Thébaïde, fut auteur et chef des Méléciens.

Tertullien, prêtre et éloquent apologiste, tomba dans l'hérésie des Montanistes et y mourut.

Parmi les Pricillianistes espagnols, qui causèrent tant de scandale dans notre patrie au quatrième siècle, figurent les noms d'Itace et de Salvien, deux évêques que Hygin démasqua et combattit. Ils furent condamnés dans un concile tenu à Saragosse.

De tous les hérésiarques qui ont paru dans l'Eglise, Arius est peut-être le principal. L'Arianisme parvint à entraîner dans sa voie autant de royaumes que le Luthéranisme en a entraîné de nos jours ; Arius était un prêtre d'Alexandrie, dépité de n'avoir pu atteindre à la dignité épiscopale. Cette secte eut un clergé si nombreux que pendant longtemps, dans une grande partie du monde, il n'y eut pas d'autres prêtres et d'autres évêques que des prêtres et des évêques ariens.

Nestarius, un autre fameux hérétique des premiers siècles de l'Eglise, fut moine, prêtre, évêque de Gonstantinople et grand prédicateur. De lui procède le Nestorianisme.

Eutichès, auteur de l'Eutichianisme, était prêtre et abbé d'un monastère de Gonstantinople.

Vigilance, l'hérétique cabaretier, si finement tourné en ridicule par saint Jérôme, avait été ordonné prêtre à Barcelone.

Pelage, père du Pélagianisme, objet de presque toutes les polémiques de saint Augustin, était un moine, endoctriné dans ses erreurs sur la grâce par Théodore, évêque de Mopsuete.

Le schisme des Donatistes compta dans ses rangs un grand nombre de prêtres et d'évêques.

A leur sujet, un historien moderne (Amat, Hist. de l'Eglise de J.-C.) s'exprime ainsi : « Tous imitèrent bientôt l'arrogance de leur chef Donat. Possédés d'une espèce de fanatisme d'amour-propre, il n'y eut ni évidence, ni prévenance, ni menace capables de les faire renoncer à leur manière de voir. Les évêques se croyaient infaillibles et impeccables ; les fidèles qui partagaient ces idées s'imaginaient suivre une voie sûre en marchant sur les traces de leurs évêques, même contre toute évidence. »

Sergius, patriarche de Gonstantinople, fut le père et le docteur des Monothélites.

Félix, évêque d'Urgel, le fut des Adoptiens.

Constantin, évêque de Natolie ; Thomas, évêque de Glaudiopolis, et d'autres prélats que combattit saint Germain, patriarche de Gonstantinople, tombèrent dans la secte des Iconoclastes.

Inutile de nommer les auteurs du grand schisme d'Orient : oe furent, on le sait, Photius, patriarche de Gonstantinople, et ses évêques suffragants.

Déranger, le pervers détracteur de la Sainte Eucharistie, fut archidiacre de la cathédrale d'Angers.

Wicleff, un des précurseurs de Luther, était curé en Angleterre.

Jean Huss, son compagnon d'hérésie, était curé en Bohême. Tous deux furent condamnés et exécutés comme chef des Wiclefistes et des Hnssites.

De Luther, il suffit de rappeler qu'il fut moine augustin de Wittemberg.

De Zwingle, qu'il était curé de Zurich.

De Jansénius, évêque d'Ypres, qu'il fut l'auteur du maudit Jansénisme.

Lo schisme anglican, auquel la luxure de Henri VIII donna le jour, fut principalement soutenu par son favori, l'archevêque Crammer.

Lors de la Révolution française, les plus graves scandales dans l'Eglise de Dieu furent donnés par des prêtres et des évêques révolutionnaires. Les apostasies qui affligèrent les hommes de bien à cette triste époque excitent à la fois l'horreur et l'épouvante, et la Convention française fut témoin de scènes que le lecteur peut lire dans Henrion ou tout autre historien.

Les mêmes faits se produisirent en Italie. On ne connaît que trop les apostasies publiques de Gioberti, du Frère Pantaléon, de Passaglia et du cardinal Andréa.

En Espagne, il y eut des prêtres dans les clubs de la première époque constitutionnelle ; des prêtres dans le nombre des incendiaires des couvents ; des prêtres dmpies aux Cortès ; des prêtres aux barricades ; des prêtres parmi les premiers introducteurs du protestantisme après 1869.

Sous le règne de Charles III, il y eut beaucoup d'évêques jansénistes (voir le tome III, de los Hétérodoxos, par Menendez-Pelayo). Plusieurs d'entre eux demandèrent en leurs pastorales l'inique expulsion de la Compagnie de Jésus, et beaucoup y applaudirent. Aujourd'hui même, dans plusieurs diocèses, il existe, de notoriété publique, quelques prêtres apostats et mariés après leur apostasie, comme c'est logique et naturel.

Il est donc avéré que, depuis Judas jusqu'à l'ex-Père Hyacinthe, la race des ministres de l'Eglise traîtres à leur chef et vendus à l'hérésie se continue sans interruption ; qu'à côté et en face de la tradition de la vérité, il y a, dans la société chrétienne, la tradition de l'erreur ; qu'en opposition avec la succession apostolique des bons et fidèles ministres, l'enfer possède une succession diabolique de ministres pervertis, ce qui ne doit scandaliser personne. Qu'on se rappelle à ce propos la parole de l'Apôtre qui n'a pas oublié de nous avertir qu'il faut qu'il y ait des hérésies afin qu'apparaissent parmi vous ceux qui sont à l'épreuve.

LE LIBÉRALISME EST UN PÉCHÉ - De Don Félix Sarda Y Salviny : https://archive.org/stream/lelibralismees00sard?ref=ol#page/148/mode/2up


Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  Eric Mer 03 Fév 2021, 10:04 am

avecrux.avemaria a écrit:L'infaillibilité de Sa Sainteté le Pape Pie V est remis en cause et celles de ses prédécesseurs dans la foulée !
Cette allégation aussi est absolument fausse et mensongère et en particulier pour la partie mise en gras ici.
Véronique ne sais visiblement pas (et ses prêtres à deux sous n'ont apparemment même pas fait le travail d'instruction minimum) que Pie V a "simplement" codifié la messe appelée pompeusement aujourd'hui "messe de saint Pie V".
Une saprée bande de clowns ces Frateux !
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  Eric Mer 03 Fév 2021, 2:37 pm

Eric a écrit:
avecrux.avemaria a écrit:L'infaillibilité de Sa Sainteté le Pape Pie V est remis en cause et celles de ses prédécesseurs dans la foulée !
Cette allégation aussi est absolument fausse et mensongère et en particulier pour la partie mise en gras ici.
Véronique ne sais visiblement pas (et ses prêtres à deux sous n'ont apparemment même pas fait le travail d'instruction minimum) que Pie V a "simplement" codifié la messe appelée pompeusement aujourd'hui "messe de saint Pie V".
Une saprée bande de clowns ces Frateux !
Pour aller un peu plus loin et en d'autres termes : les prédécesseurs (comme dit Véronique) de Pie V ne disaient pas la messe comme Pie V l'a codifiée.
As-tu compris ton erreur de base, petite caldoche hystérique et fanatique ?
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  gabrielle Mer 03 Fév 2021, 2:48 pm

Tu touches un point important, à force de dire la messe de Saint Pie V cela a permit de faire passer la messe de Paul VI, en créant une confusion. En bout de ligne cela a fini , avec la frate, à avoir deux rites, un parfait et l'autre moins parfait.

D'où l'importance des termes.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18791
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  Roger Boivin Jeu 04 Fév 2021, 6:56 am

gabrielle a écrit:Tu touches un point important, à force de dire la messe de Saint Pie V cela a permit de faire passer la messe de Paul VI, en créant une confusion. En bout de ligne cela a fini , avec la frate, à avoir deux rites, un parfait et l'autre moins parfait.

D'où l'importance des termes.

Et selon la secte conciliaire, le rite ordinaire, pour le rite de Paul VI ;  et le rite extraordinaire, pour le rite de S. Pie V.

Belle trouvaille, belle hypocrisie, pour cautionner la fausse et sacrilège messe, et du même coup lui donner préséance sur l'ancienne, celle de S. Pie V, ou plutôt dervrait-on dire sur celle apostolique, ..quoiqu'elle ait été touchée par Jean XXIII.

Quand j'étais jeune, je ne sais plus où, ni quand, j'ai entendu cette phrase : La messe c'est le coeur de la Religion, changez la messe et vous changez la Religion.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  gabrielle Ven 05 Fév 2021, 8:32 am

Roger a écrit:Quand j'étais jeune, je ne sais plus où, ni quand, j'ai entendu cette phrase : La messe c'est le coeur de la Religion, changez la messe et vous changez la Religion.

Moi itou, sans doute parce que la messe est le cœur de l'expression de notre foi
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18791
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  Eric Ven 05 Fév 2021, 9:00 am

Eh oui, mes amis :
Lex orandi, lex credendi !
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  gabrielle Ven 05 Fév 2021, 9:19 am

Eric a écrit:Eh oui, mes amis :
Lex orandi, lex credendi !

Embarassed trop vrai, je ne me souvenais plus de phrase... franchement, j'en reperd
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18791
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  Louis Ven 05 Fév 2021, 11:22 am

.
Ce à quoi Véronique et la FSSPX ne veulent pas faire face est ceci :


_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14518
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  Roger Boivin Ven 05 Fév 2021, 2:34 pm

Louis a écrit:.
Ce à quoi Véronique et la FSSPX ne veulent pas faire face est ceci :


Et pour en arriver à cette destruction sacrilège du Saint-Sacrifice-de-la-Messe, il fallait à cette secte démoniaque, par imposture usurper l'Autorité pontificale, ..par la permission de Dieu évidemment, comme pour le saint homme Job  :

(Cité par Mgr de Ségur ) :
«« Nous devons faire l'éducation immorale de  l’Église, et arriver, par de petits moyens bien gradués, quoique assez mal définis, au triomphe de l'idée révolutionnaire par un Pape.  Ce projet m'a toujours paru d'un calcul surhumain. »» (Nubius à Volpe)

https://messe.forumactif.org/t6240-la-revolution-en-tiare-et-en-chape-mgr-de-segur#113434
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  Roger Boivin Sam 06 Fév 2021, 8:39 am

avecrux.avemaria a écrit:Pourriez-vous me dire comment se passaient les débats du temps de Saint Augustin pour que la Vérité soit ? Etait-il donné à n'importe quelle personne de parler en public pour défendre un sujet dogmatique ou autres qui relève de l'autorité ecclésiastique, svp ?

Puisqu'il a été donné à des apôtres d'évangéliser, sommes-nous en droit de diriger spirituellement une personne ? Au regard des siècles passées, à qui était donné cette autorité de parler, de décider, de trancher sur une question, de parler avec autorité à défaut de prêtres dans un village ? N'était-ce pas à des personnes reconnues comme sage à l'unanimité par les villageois ? Sur quelles critères se base t on pour décider qu'une personne est sage ?

Qu'un concile soit un poison pour la Foi, qui nous donne le droit de le juger ? Nous faisons souvent référence à Saint Athanase pour appuyer tels dires ou tels prises de décisions qui engagent un acte. Cependant, nous oublions vite que Saint Athanase avait l'autorité pour le faire : Evêque et docteur de l'Eglise ! Gabrielle, il était Evêque. Quel est notre place dans cette hiérarchie ? Tous ces Saints que nous citons pour justifier notre combat sont des montres de douceur, de paix. Aucun ne respirait la froideur même soumis aux pires accusations. Je suis d'accord que l'on cite les Saints en revanche et c là où je m'oppose, je ne suis pas d'accord que la charité n'y soit pas.

https://messe.forumactif.org/t9039p50-demasquer-les-heresies-de-la-lignee-sacrilege-et-illegitime-thuc#156627

[..]Le simple fidèle peut ainsi se méfier, à première vue, d'une doctrine nouvelle qui lui est présentée, dans la mesure où il la voit en désaccord avec une autre doctrine définie. Il peut, si ce désaccord est évident, la combattre comme mauvaise et appeler mauvais le livre qui la soutient. Ce qu'il ne peut c'est la définir ex cathedra, mais il lui est parfaitement licite de la tenir par devers lui comme perverse, de la signaler comme telle aux autres pour leur gouverne, de jeter le cri d'alarme et de tirer les premiers coups. Le fidèle laïque peut faire tout cela, il l'a fait dans tous les temps aux applaudissements de l'Eglise. Ce n'est point là se faire le pasteur du troupeau, ni même son humble valet ; c'est simplement lui servir de chien de garde et l'aviser en aboyant,[/b] oportet allatrare canes. « Il faut que les chiens aboient », rappelle, à ce propos avec beaucoup d'opportunité, un grand évêque espagnol, digne des meilleurs siècles de notre histoire.[..]


On peut lire tout le chapitre XXXVIII d'où cet extrait est tiré, là, ce ne serait pas de trop :

LE LIBÉRALISME EST UN PÉCHÉ - Don Felix Sarda Y Salvany : https://archive.org/stream/lelibralismees00sard?ref=ol#page/196/mode/2up

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  Roger Boivin Sam 06 Fév 2021, 9:15 am


..D'ailleurs, en passant, si ce n'est pas déjà fait, son excellent livre est rempli de réponses qui vous attendent :

https://archive.org/stream/lelibralismees00sard?ref=ol#page/n9/mode/2up

Et pour en juger la valeur, voici :


DÉCRET DE LA SACRÉE CONGRÉGATION DE L'INDEX

[..]C'est pourquoi ladite Sacrée-Congrégation a soigneusement examiné l'un et l'autre opuscule, avec les observations qu'ils avaient suscitées. Or, dans le premier, non seulement elle n'a rien trouvé qui soit contraire à la saine doctrine, mais son auteur D. Félix Sarda mérite d'être loué, parce qu'il expose et défend la saine doctrine sur le sujet dont il s'agit, par des arguments solides, développés avec ordre et olarté, sans nulle attaque à qui que ce soit.[..]

https://archive.org/stream/lelibralismees00sard?ref=ol#page/n17/mode/2up

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  gabrielle Sam 06 Fév 2021, 9:25 am

Véronique dans le message cité par Roger a écrit:Qu'un concile soit un poison pour la Foi, qui nous donne le droit de le juger ?

Dire qu'un concile pourrait être un poison pour la foi, premièrement c'est de l'hérésie et deuxièmement, dire qu'il est poison est déjà un jugement

Y pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18791
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  Eric Sam 06 Fév 2021, 9:32 am

Et encore ici :
https://messe.forumactif.org/t9039p50-demasquer-les-heresies-de-la-lignee-sacrilege-et-illegitime-thuc#156650
avecrux.avemaria a écrit:Coucou Roger... tricheur ! Tu réponds à mes questions par le Credo ! Le credo !  Shocked  En tout cas, moi, je confirme ma Foi par une hiérarchie bien en place et l'on pourrait si nos Abbés le voulaient citer de quel apôtre leur lignée est issue flower prends ça dans les dents sunny Au fait, j'ai un directeur spirituel et un confesseur flower Juste par curiosité... qui est le vôtre, stp ? cheers
Voilà une manipulation de plus de Véronique qui, répondant à Gabrielle cite Roger.
En dehors du fait (déjà grave pour quelqu'un se disant catholique) qu'elle confond ici le Credo et l'acte de Foi....  pale
Dans sa moquerie infantilisante, qui voudrait être blessante (mais qui est juste nulle), elle est incapable de comprendre que son "directeur spirituel" et son "confesseur" n'ont pas été envoyés en Nouvelle-Calédonie par l'autorité légitime mais par une "petite" secte vieille de 50 ans localisée en Suisse et parachutant de six semaines en six semaines un charlot en soutane venant d'Australie pour "desservir" son hangar tribal./
Cela se démontre extrêmement facilement.
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  Eric Sam 06 Fév 2021, 9:49 am

gabrielle a écrit:
Véronique dans le message cité par Roger a écrit:Qu'un concile soit un poison pour la Foi, qui nous donne le droit de le juger ?

Dire qu'un concile pourrait être un poison pour la foi, premièrement c'est de l'hérésie et deuxièmement, dire qu'il est poison est déjà un jugement

Y pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Non, mais, il faut bien comprendre la vision que ces gens ont de l’Église !
C'est simplement hallucinant !
Et, encore, Véronique n'a ni les connaissances minis requises ni eut le temps de "développer le concept" débile d'un Concile Universel non infaillible....
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  gabrielle Sam 06 Fév 2021, 10:12 am

Eric a écrit:Et encore ici :
https://messe.forumactif.org/t9039p50-demasquer-les-heresies-de-la-lignee-sacrilege-et-illegitime-thuc#156650
Spoiler:
avecrux.avemaria a écrit:Coucou Roger... tricheur ! Tu réponds à mes questions par le Credo ! Le credo !  Shocked  En tout cas, moi, je confirme ma Foi par une hiérarchie bien en place et l'on pourrait si nos Abbés le voulaient citer de quel apôtre leur lignée est issue flower prends ça dans les dents sunny Au fait, j'ai un directeur spirituel et un confesseur flower Juste par curiosité... qui est le vôtre, stp ? cheers
Voilà une manipulation de plus de Véronique qui, répondant à Gabrielle cite Roger.
En dehors du fait (déjà grave pour quelqu'un se disant catholique) qu'elle confond ici le Credo et l'acte de Foi....  pale
Dans sa moquerie infantilisante, qui voudrait être blessante (mais qui est juste nulle), elle est incapable de comprendre que son "directeur spirituel" et son "confesseur" n'ont pas été envoyés en Nouvelle-Calédonie par l'autorité légitime mais par une "petite" secte vieille de 50 ans localisée en Suisse et parachutant de six semaines en six semaines un charlot en soutane venant
d'Australie pour "desservir" son hangar tribal./
Cela se démontre extrêmement facilement.

En plein dans le mille. Les soutanes illégitimes se succèdent et bafoue à qui mieux mieux la sainte doctrine.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18791
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  gabrielle Sam 06 Fév 2021, 10:27 am

avecrux.avemaria a écrit:Paix et bien Roger sunny flower tu avais joint à un de tes messages un lien qui ressemble à celui-ci https://messe.forumactif.org/t3098-fil-renfermant-les-questions-hors-sujet-pour-mariannus?highlight=mariannus . Comme c bizarre, plus de trace ! Shocked  Quand je lance une recherche, il ne reste que deux titres ou sujets ou fils de ce Mariannus. Question En gros la preuve a disparu. Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 623938 hhhiiihhhiii J'ai longuement médité sur cette possibilité et après méditation, je trouve que je prenais trop à coeur cette accusion non justifiée ! Very Happy Etre accusée d'avoir menti n'est rien tout compte fait.

Spoiler:
Dès fois, après examen de conscience, je me dis que mes réactions sont trop mélodramatiques et trop exagérées. Ce que nous recherchons n'est pas le respect de ceux qui nous entourent, seulement de Dieu. Alors ! Je vous demande pardon de vous avoir tous calomniés.

Tu seras découragé à ton réveil et les autres aussi de me retrouver parmi vous encore demain ! C comme ça la vie ! Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 962688

Vive Dieu, Vive Marie, Vive Joseph flower

PS : A demain alors pour de nouvelles aventures... Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 962688 et faites jolis vos coeurs cheers flower sunny
https://messe.forumactif.org/t9039p550-demasquer-les-heresies-de-la-lignee-sacrilege-et-illegitime-thuc#157988

Elle a le don de faire virer la situation de son bord en employant le subterfuge.

Son affirmation calomnieuse , que nous prétendions être les seuls catholiques, la preuve selon elle aurait disparue, elle s'enfonce, en insinuant que la modération aurait fait disparaitre cette preuve. Elle la maintient en disant :
je trouve que je prenais trop à coeur cette accusion non justifiée
elle se pourfend en mea culpa... grande actrice que cette fille.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18791
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  Eric Sam 06 Fév 2021, 10:29 am

avecrux.avemaria a écrit:N'est pas théologien celui qui le veut ! Mgr Lefebvre était un maitre ! Ne l'oubliez pas, svp. Alors quand vous voulez contredire un théologien, ayez au moins le respect de reconnaître que ce n'est pas votre domaine !
Roger Boivin a écrit:
Quant aux théologiens évêques, sachez, Véronique, que la plupart de ceux qui ont parti des sectes, étaient du clergé ou religieux, et qu'ils eurent leurs adorateurs :
Spoiler:

XXVIII

Y a-t-il ou peut-il y avoir dans l'Eglise
des ministres de Dieu
attaqués de l'horrible contagion du libéralisme ?


Malheureusement il n'est point rare que des ecclésiastiques subissent la contagion du libéralisme, et l'erreur libérale tire un grand profit de ce fait. La singulière théologie de certaines gens convertit en argument de grand poids l'opinion ou les actes de tel ou tel ecclésiastique ; nous en avons fait de tout temps la triste expérience dans la catholique Espagne. Il convient donc de traiter aussi ce sujet avec tous les égards qu'il réclame et de poser avec sincérité la question suivante : Peut-il y avoir des ministres de l'Eglise entachés ëjQ libéralisme? Oui, ami lecteur, hélas oui ! Il peut malheureusement se rencontrer des ministres de l'Eglise qui soient libéraux exaltés, libéraux modérés ou entachés de libéralisme, exactement comme des séculiers. Le ministre de Dieu n'est pas exempté du misérable tribut à payer aux humaines faiblesses, et, par conséquent, il l'a payé souvent à l'errreur contre la foi.

Que voit-on là d'extraordinaire, puisque c'est à peine si dans l'Eglise de Dieu une seule hérésie s'est élevée et propagée sans le secours d'un ecclésiastique ?

Bien plus, il est historiquement certain qu'en aucun siècle les hérésies n'ont pu, ni faire quelque bruit ni se développer, si dès le début elles n'ont point eu de prêtres à leur service.

Le prêtre apostat est le premier facteur que recherche le Diable pour réaliser son œuvre de rébellion. Il a besoin de la présenter aux regards des gens avec quelque apparence d'autorité ; or, rien ne le sert autant sous ce rapport que le contre-seing d'un ministre de l'Eglise. Et comme malheureusement il se trouve toujours dans cette sainte Eglise, des ecclésiastiques corrompus dans leurs mœurs, corruption par où l'hérésie chemine le plus communément ; ou bien aveuglés par l'orgueil, cause très fréquente aussi d'erreur, il en résulte que l'Esprit mauvais, sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations, a eu de tout temps à sa disposition des apôtres et des fauteurs parmi le clergé.

Judajs, qui commença, pendant son apostolat, par murmurer et semer des soupçons contre son divin Maître et qui finit par le vendre à ses ennemis, est le premier type du prêtre apostat semeur de zizanie parmi ses frères. Or, remarquez-le bien, Judas fut un des douze premiers prêtres ordonnés par le Sauveur lui-même.

La secte des Nicolaïtes tira son drigino de Nicolas, un des sept premiers diacres ordonnés par les Apôtres, pour le service de l'Eglise, compagnon de saint Etienne et proto-martyr.

Paul de Samosate, fameux hérésiarque du troisième siècle, était évêque d'Antioche.

Novatien, prêtre de Rome, fut le père et le fondateur du schisme des Novatiens qui troubla si profondément l'Eglise universelle.

Mélèce, évêque de la Thébaïde, fut auteur et chef des Méléciens.

Tertullien, prêtre et éloquent apologiste, tomba dans l'hérésie des Montanistes et y mourut.

Parmi les Pricillianistes espagnols, qui causèrent tant de scandale dans notre patrie au quatrième siècle, figurent les noms d'Itace et de Salvien, deux évêques que Hygin démasqua et combattit. Ils furent condamnés dans un concile tenu à Saragosse.

De tous les hérésiarques qui ont paru dans l'Eglise, Arius est peut-être le principal. L'Arianisme parvint à entraîner dans sa voie autant de royaumes que le Luthéranisme en a entraîné de nos jours ; Arius était un prêtre d'Alexandrie, dépité de n'avoir pu atteindre à la dignité épiscopale. Cette secte eut un clergé si nombreux que pendant longtemps, dans une grande partie du monde, il n'y eut pas d'autres prêtres et d'autres évêques que des prêtres et des évêques ariens.

Nestarius, un autre fameux hérétique des premiers siècles de l'Eglise, fut moine, prêtre, évêque de Gonstantinople et grand prédicateur. De lui procède le Nestorianisme.

Eutichès, auteur de l'Eutichianisme, était prêtre et abbé d'un monastère de Gonstantinople.

Vigilance, l'hérétique cabaretier, si finement tourné en ridicule par saint Jérôme, avait été ordonné prêtre à Barcelone.

Pelage, père du Pélagianisme, objet de presque toutes les polémiques de saint Augustin, était un moine, endoctriné dans ses erreurs sur la grâce par Théodore, évêque de Mopsuete.

Le schisme des Donatistes compta dans ses rangs un grand nombre de prêtres et d'évêques.

A leur sujet, un historien moderne (Amat, Hist. de l'Eglise de J.-C.) s'exprime ainsi : « Tous imitèrent bientôt l'arrogance de leur chef Donat. Possédés d'une espèce de fanatisme d'amour-propre, il n'y eut ni évidence, ni prévenance, ni menace capables de les faire renoncer à leur manière de voir. Les évêques se croyaient infaillibles et impeccables ; les fidèles qui partagaient ces idées s'imaginaient suivre une voie sûre en marchant sur les traces de leurs évêques, même contre toute évidence. »

Sergius, patriarche de Gonstantinople, fut le père et le docteur des Monothélites.

Félix, évêque d'Urgel, le fut des Adoptiens.

Constantin, évêque de Natolie ; Thomas, évêque de Glaudiopolis, et d'autres prélats que combattit saint Germain, patriarche de Gonstantinople, tombèrent dans la secte des Iconoclastes.

Inutile de nommer les auteurs du grand schisme d'Orient : oe furent, on le sait, Photius, patriarche de Gonstantinople, et ses évêques suffragants.

Déranger, le pervers détracteur de la Sainte Eucharistie, fut archidiacre de la cathédrale d'Angers.

Wicleff, un des précurseurs de Luther, était curé en Angleterre.

Jean Huss, son compagnon d'hérésie, était curé en Bohême. Tous deux furent condamnés et exécutés comme chef des Wiclefistes et des Hnssites.

De Luther, il suffit de rappeler qu'il fut moine augustin de Wittemberg.

De Zwingle, qu'il était curé de Zurich.

De Jansénius, évêque d'Ypres, qu'il fut l'auteur du maudit Jansénisme.

Lo schisme anglican, auquel la luxure de Henri VIII donna le jour, fut principalement soutenu par son favori, l'archevêque Crammer.

Lors de la Révolution française, les plus graves scandales dans l'Eglise de Dieu furent donnés par des prêtres et des évêques révolutionnaires. Les apostasies qui affligèrent les hommes de bien à cette triste époque excitent à la fois l'horreur et l'épouvante, et la Convention française fut témoin de scènes que le lecteur peut lire dans Henrion ou tout autre historien.

Les mêmes faits se produisirent en Italie. On ne connaît que trop les apostasies publiques de Gioberti, du Frère Pantaléon, de Passaglia et du cardinal Andréa.

En Espagne, il y eut des prêtres dans les clubs de la première époque constitutionnelle ; des prêtres dans le nombre des incendiaires des couvents ; des prêtres dmpies aux Cortès ; des prêtres aux barricades ; des prêtres parmi les premiers introducteurs du protestantisme après 1869.

Sous le règne de Charles III, il y eut beaucoup d'évêques jansénistes (voir le tome III, de los Hétérodoxos, par Menendez-Pelayo). Plusieurs d'entre eux demandèrent en leurs pastorales l'inique expulsion de la Compagnie de Jésus, et beaucoup y applaudirent. Aujourd'hui même, dans plusieurs diocèses, il existe, de notoriété publique, quelques prêtres apostats et mariés après leur apostasie, comme c'est logique et naturel.

Il est donc avéré que, depuis Judas jusqu'à l'ex-Père Hyacinthe, la race des ministres de l'Eglise traîtres à leur chef et vendus à l'hérésie se continue sans interruption ; qu'à côté et en face de la tradition de la vérité, il y a, dans la société chrétienne, la tradition de l'erreur ; qu'en opposition avec la succession apostolique des bons et fidèles ministres, l'enfer possède une succession diabolique de ministres pervertis, ce qui ne doit scandaliser personne. Qu'on se rappelle à ce propos la parole de l'Apôtre qui n'a pas oublié de nous avertir qu'il faut qu'il y ait des hérésies afin qu'apparaissent parmi vous ceux qui sont à l'épreuve.
LE LIBÉRALISME EST UN PÉCHÉ - De Don Félix Sarda Y Salviny : https://archive.org/stream/lelibralismees00sard?ref=ol#page/148/mode/2up
La pauvre a simplement "oublié" un petit détail qui tue bien net.
Le théologien Lefèbvre était en désaccord avec les théologiens Joseph Ratzinger, Henri de Lubac, Jorge Medina, Louis Bouyer et Hans Urs Von Balthasar , etc, etc....
Et même en désaccord avec le "grand" docteur en théologie Karol Wojtyła (qui, au passage, a béatifié 1 340 personnes et canonisé 483 personnes, soit plus que pendant les cinq siècles précédents).
ALORS, VA DONC TE COUCHER MA TRUFFE !
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  Roger Boivin Sam 06 Fév 2021, 8:12 pm

Roger Boivin a écrit:
Spoiler:

avecrux.avemaria a écrit:Pourriez-vous me dire comment se passaient les débats du temps de Saint Augustin pour que la Vérité soit ? Etait-il donné à n'importe quelle personne de parler en public pour défendre un sujet dogmatique ou autres qui relève de l'autorité ecclésiastique, svp ?

Puisqu'il a été donné à des apôtres d'évangéliser, sommes-nous en droit de diriger spirituellement une personne ? Au regard des siècles passées, à qui était donné cette autorité de parler, de décider, de trancher sur une question, de parler avec autorité à défaut de prêtres dans un village ? N'était-ce pas à des personnes reconnues comme sage à l'unanimité par les villageois ? Sur quelles critères se base t on pour décider qu'une personne est sage ?

Qu'un concile soit un poison pour la Foi, qui nous donne le droit de le juger ? Nous faisons souvent référence à Saint Athanase pour appuyer tels dires ou tels prises de décisions qui engagent un acte. Cependant, nous oublions vite que Saint Athanase avait l'autorité pour le faire : Evêque et docteur de l'Eglise ! Gabrielle, il était Evêque. Quel est notre place dans cette hiérarchie ? Tous ces Saints que nous citons pour justifier notre combat sont des montres de douceur, de paix. Aucun ne respirait la froideur même soumis aux pires accusations. Je suis d'accord que l'on cite les Saints en revanche et c là où je m'oppose, je ne suis pas d'accord que la charité n'y soit pas.

https://messe.forumactif.org/t9039p50-demasquer-les-heresies-de-la-lignee-sacrilege-et-illegitime-thuc#156627

[..]Le simple fidèle peut ainsi se méfier, à première vue, d'une doctrine nouvelle qui lui est présentée, dans la mesure où il la voit en désaccord avec une autre doctrine définie. Il peut, si ce désaccord est évident, la combattre comme mauvaise et appeler mauvais le livre qui la soutient. Ce qu'il ne peut c'est la définir ex cathedra, mais il lui est parfaitement licite de la tenir par devers lui comme perverse, de la signaler comme telle aux autres pour leur gouverne, de jeter le cri d'alarme et de tirer les premiers coups. Le fidèle laïque peut faire tout cela, il l'a fait dans tous les temps aux applaudissements de l'Eglise. Ce n'est point là se faire le pasteur du troupeau, ni même son humble valet ; c'est simplement lui servir de chien de garde et l'aviser en aboyant,[/b] oportet allatrare canes. « Il faut que les chiens aboient », rappelle, à ce propos avec beaucoup d'opportunité, un grand évêque espagnol, digne des meilleurs siècles de notre histoire.[..]

On peut lire tout le chapitre XXXVIII d'où cet extrait est tiré, là, ce ne serait pas de trop :

LE LIBÉRALISME EST UN PÉCHÉ - Don Felix Sarda Y Salvany : https://archive.org/stream/lelibralismees00sard?ref=ol#page/196/mode/2up


Un autre extrait de Don Felix Sarda Y Salvany :
Il y a plus encore.

1° Le catholique laïque a toujours pu, il peut et doit avec encore plus de raison aujourd'hui, prendre une part très active à la controverse religieuse, en exposant des doctrines, en qualifiant des livres et des personnes.

Il lui est permis d'arracher leurs masques aux visages supects et de tirer droit aux blancs que d'avance l'Eglise lui a marqués. Parmi eux le blanc préféré doit être de nos jours l'erreur contemporaine du libéralisme et sa triste progéniture, son complice et son receleur, le catholicisme libéral, contre lequel le Pape a dit cent fois que tous les bons catholiques, même laïques, devaient combattre sans cesse.

page 211 : https://archive.org/stream/lelibralismees00sard?ref=ol#page/210/mode/2up
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  gabrielle Mer 10 Fév 2021, 4:22 pm

AVC a écrit:Ben franchement, il est encore plus bête que le cochon celui qui s'amuse à les nourrir sunny flower
Non non non attend mon petit Roger... je reprends cette phrase... il est encore plus bête que la bête celui qui s'amuse à les nourrir flower sunny

avecrux.avemaria a écrit:C'est bien fait pour vous deux Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 962688 Bon ! Je dois y aller. C'est ma pause déj. A demain les garçons. Ce fut un plaisir de vous lire. Je me suis bien amusée. Je suis consciente de tout ce qui se dit. Ne vous inquiétez pas. Et de toute manière, je vais rapporter à Maman Marie qu'Eric dit que je suis morte confused On verra bien ce que Maman Marie dira !

Roger a écrit:Donc, selon vous, je suis plus bête que la bête, que le cochon.

Réalisez-vous vraiment l'insulte que vous venez de faire, vous qui dites être consciente de tout ce qui se dit ?

Etes-vous vraiment consciente de ce que vous dites ?


AVC a écrit:Oui, j'en suis parfaitement consciente. Je te prie de me pardonner de t'avoir insulté....
. ...Alors tu acceptes mon pardon, stp ? Je sais que j'ai exagéré. ... Et puis même, quand j'ai saisi ces mots, je voulais y revenir et je ne pensais pas que ça allait te blesser. Je suis sincèrement désolée. Pardon.

Roger a écrit:Pas insulté, mais abasourdi. ..Et c'est à me demander jusqu'à quel point vous êtes sincère. Mais tout de même, devant tant de simplicité, comment refuser de pardonner. ..en espérant que ce ne soit pas de la duplicité.


avecrux.avemaria a écrit:C'est bien fait pour vous deux Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 962688 Bon ! Je dois y aller. C'est ma pause déj. A demain les garçons. Ce fut un plaisir de vous lire. Je me suis bien amusée. Je suis consciente de tout ce qui se dit. Ne vous inquiétez pas. Et de toute manière, je vais rapporter à Maman Marie qu'Eric dit que je suis morte confused On verra bien ce que Maman Marie dira !

https://messe.forumactif.org/t9039p275-demasquer-les-heresies-de-la-lignee-sacrilege-et-illegitime-thuc#157243

De ce long spoiler, j'ai extrait les bouts dont j'avais besoin pour montrer la duplicité de Véronique
Les mea culpa sans fin ne sont que de la frime.

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Cachon10

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Cochon10

Portez attention sur le nom ÉRIC
Pas étonnant qu'elle ne soit pas arrivée à répondre à une seule question, tout ce qu'elle aime c'est faire la star et attirée l'attention

Pas fâchée de ne plus l'avoir sur TD.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18791
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  Eric Mer 10 Fév 2021, 5:41 pm

Humm ....
Plus haut je disais qu'elle était timbrée et je maintiens.
Donner un prénom catholique à un animal (sans doute et surtout par esprit de vengeance, d'ailleurs) me dépasse.
Même si je sais bien que ces gens là n'ont aucunes limites !
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Combattre l'erreur jusqu'au bout - Page 2 Empty Re: Combattre l'erreur jusqu'au bout

Message  Eric Jeu 11 Fév 2021, 12:45 pm

Bon, en même temps, on dit de par cheux nous que :
Dans le cochon, tout est bon !
Alors.... Very Happy
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum