Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

+8
Anne-Marie
avecrux.avemaria
Roger Boivin
Eric
Louis
chartreux
gabrielle
Papiste lorrain
12 participants

Page 22 sur 25 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivant

Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  Eric Dim 24 Jan 2021, 2:29 pm

gabrielle a écrit:
Spoiler:

gabrielle a écrit:

31. L’Église est infaillible dans la canonisation des saints.

Ce qu’est la canonisation. C’est un jugement définitif du Pape déclarant qu’un homme jouit de la béatitude céleste, et le proposant au culte de tous les fidèles. Elle diffère donc de la béatification qui n’est pas un jugement définitif, et plus encore des simples inscriptions au martyrologe faites autrefois et où ont pu se glisser des erreurs. Les règles suivies actuellement en cette matière sont dues à Benoît XIV, qui étant encore cardinal (cardinal Lambertini) écrivit en 1747 son remarquable, Traité «De la béatification et de la canonisation des serviteurs de Dieu». Selon Mabillon, la plus ancienne canonisation officielle est celle de saint Ulrich par Jean XV, en l’an 993 (voir T. 833). Dès les premiers temps de l’Église, on honore les Apôtres, les Martyrs ; à la fin du IVe  siècle, on commence à honorer les Confesseurs, tel saint Martin.

Chaque Église vénérait ses saints, du consentement ou par le jugement de l’évêque ; puis les diverses Églises se communiquaient leurs listes, et cette «reconnaissance universelle», qui déférait à un personnage les honneurs de la sainteté, équivalait à la canonisation. Notre présente proposition ne s’entend que de la canonisation officiellement décrétée.

Preuves. Les documents ecclésiastiques. Le Pontife romain est infaillible quand il édicte une sentence définitive, et qu’au nom de son autorité suprême il oblige les fidèles à tenir une chose pour vraie. Or tel est le cas de la sentence de canonisation : «Par l’autorité de N.-S. J.-C., des Bienheureux Apôtres Pierre et Paul, et la Nôtre, nous déclarons et définissons que N… est saint, nous l’inscrivons au catalogue des saints, et ordonnons que l’Église universelle honore sa mémoire d’un culte pieux… Que personne ne se permette de déchirer cette page de notre définition ; qu’il sache qu’il encourrait l’indignation du Dieu Tout-Puissant».

Une telle sentence est nécessairement infaillible, car il ne se peut que l’Église entière soit astreinte par son chef à honorer un damné ni un homme inexistant.

Notons toutefois que ce jugement infaillible n’exclut pas toute erreur sur certaines circonstances accidentelles de la vie du saint : son nom, détails de sa vie, etc., voire la confusion de deux saints en un seul personnage ou au contraire le dédoublement d’un même unique saint. L’enquête que fait l’Église pour la canonisation est une étude historique où suffit la certitude du même ordre sur la vie et les miracles du saint. Le jugement dogmatique de la canonisation, assuré de l’assistance du Saint-Esprit, dépasse en certitude la condition préliminaire de l’étude historique, sans évidemment la contredire. Ajoutons que depuis longtemps déjà la rigueur des procès de canonisation est telle que même une erreur historique importante y est pratiquement quasi-impossible.

La raison théologique. L’Église juge infailliblement des faits dogmatiques or la canonisation des saints en est un. En effet, que tels hommes, par exemple François d’Assise, Vincent de Paul, etc., aient vécu saintement et mérité la vie éternelle, ce sont des faits dont la certitude est une condition requise pour que l’Église puisse dûment proposer aux fidèles la vérité chrétienne. Comment pourra-t-elle leur enseigner, comme il faut, cette vérité révélée que les saints règnent dans le ciel avec le Christ, doivent donc être honorés et invoqués, si elle est incapable de déterminer infailliblement au moins quelques hommes entrés dans la gloire ? Le peuple chrétien sera réduit à un culte vague et peu utile. De plus, la morale évangélique doit être prêchée aux fidèles, non seulement théoriquement mais surtout pratiquement, et par des exemples concrets qui valent mieux que tous les préceptes : Les exemples vivants sont d’un autre pouvoir ; Un prince dans un livre apprend mal son devoir. (Corneille, Le Cid, I, 3).
«Dans les actions et les passions humaines, dit saint Thomas, où l’expérience a tant de prix, les exemples meuvent plus que les paroles» (Ia IIæ q. 34, a. 1). C’est la méthode indiquée par saint Paul : «Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même du Christ» (I Cor. XI, 1). Il faut donc que l’Église puisse désigner infailliblement aux fidèles les saints qu’ils
imiteront sûrement.

R. P. AUGUSTE-ALEXIS GOUPIL, S.J.
LA RÈGLE DE LA FOI
LE MAGISTÈRE VIVANT - LA TRADITION - LE DÉVELOPPEMENT DU DOGME
Nihil obstat : G. Courtade, s. j. Lector theologiæ.
Lutetiæ Parisiorum, die 7a martii 1941

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Canoni10


Est-ce que tu maintiens ta réponse?

Roger Boivin a écrit:
gabrielle a écrit:Au fait, t'as pas répondue pour la canonisation, tu cherches à noyer le poisson?

En attendant que Véronique réponde, voici la  DOCTRINE CATHOLIQUE de A. Boulager, aux pages 166-167, en  ce qui concerne l'Infaillibilité, surtout ce pasage-ci qui concerne l'Objet :


D. OBJET. — L'objet de l'infaillibilité se déduit du but que l'Église poursuit dans son enseignement. La fin de l'Église est d'enseigner les vérités qui intéressent le salut. Tout ce qui y touche, soit directement, soit indirectement, forme donc l'objet de l'infaillibilité.

a) L'objet direct, ce sont toutes les vérités, explicitement ou implicitement révélées par Dieu, et qui se trouvent dans les deux dépôts de la Révélation : l'Écriture Sainte et la Tradition.

b) L'objet indirect, ce sont toutes les vérités qui, sans être révélées, sont dans un rapport tel avec les vérités révélées, qu'elles sont indispensables à la conservation intégrale du dépôt de la foi : ainsi, on ne peut nier la spiritualité de l'âme sans ruiner du même coup le dogme de l'immortalité. Il faut donc ranger dans l'objet indirect de l'infaillibilité : — 1. les conclusions théologiques (N° 16) ; — 2. les faits dogmatiques (N° 16) ; — 3. les décrets relatifs au culte divin et à la discipline quand ils sont rendus obligatoires pour toute l'Église ; — 4. les décisions qui approuvent les constitutions d'un ordre religieux ; — 5. l'approbation du bréviaire: ce qui veut dire qu'il ne contient rien contre la foi ou les mœurs, mais non pas qu'il soit exempt de toute erreur historique ; — 6. la canonisation des saints (1). Toutefois cette proposition, tout en étant l'opinion commune des théologiens, n'est pas de foi. L'Église n'est pas infaillible dans la béatification.



(1) Il s'agit ici de la canonisation telle qu'elle se pratique de nos Jours, et non pas comme autrefois où quelqu'un était proclamé saint sans examen formel.
source : LA DOCTRINE CATHOLIQUE - A. Boulager - 1933 : https://archive.org/stream/MN5177ucmf_1#page/n177/mode/2up


Le trouble semble qu'elle n'accepte pas la doctrine de la Sainte Église, elle est exactement comme la Frate
Bah oui : le libéralisme !
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  gabrielle Dim 24 Jan 2021, 2:48 pm

Eric a écrit:
gabrielle a écrit:
Spoiler:

gabrielle a écrit:

31. L’Église est infaillible dans la canonisation des saints.

Ce qu’est la canonisation. C’est un jugement définitif du Pape déclarant qu’un homme jouit de la béatitude céleste, et le proposant au culte de tous les fidèles. Elle diffère donc de la béatification qui n’est pas un jugement définitif, et plus encore des simples inscriptions au martyrologe faites autrefois et où ont pu se glisser des erreurs. Les règles suivies actuellement en cette matière sont dues à Benoît XIV, qui étant encore cardinal (cardinal Lambertini) écrivit en 1747 son remarquable, Traité «De la béatification et de la canonisation des serviteurs de Dieu». Selon Mabillon, la plus ancienne canonisation officielle est celle de saint Ulrich par Jean XV, en l’an 993 (voir T. 833). Dès les premiers temps de l’Église, on honore les Apôtres, les Martyrs ; à la fin du IVe  siècle, on commence à honorer les Confesseurs, tel saint Martin.

Chaque Église vénérait ses saints, du consentement ou par le jugement de l’évêque ; puis les diverses Églises se communiquaient leurs listes, et cette «reconnaissance universelle», qui déférait à un personnage les honneurs de la sainteté, équivalait à la canonisation. Notre présente proposition ne s’entend que de la canonisation officiellement décrétée.

Preuves. Les documents ecclésiastiques. Le Pontife romain est infaillible quand il édicte une sentence définitive, et qu’au nom de son autorité suprême il oblige les fidèles à tenir une chose pour vraie. Or tel est le cas de la sentence de canonisation : «Par l’autorité de N.-S. J.-C., des Bienheureux Apôtres Pierre et Paul, et la Nôtre, nous déclarons et définissons que N… est saint, nous l’inscrivons au catalogue des saints, et ordonnons que l’Église universelle honore sa mémoire d’un culte pieux… Que personne ne se permette de déchirer cette page de notre définition ; qu’il sache qu’il encourrait l’indignation du Dieu Tout-Puissant».

Une telle sentence est nécessairement infaillible, car il ne se peut que l’Église entière soit astreinte par son chef à honorer un damné ni un homme inexistant.

Notons toutefois que ce jugement infaillible n’exclut pas toute erreur sur certaines circonstances accidentelles de la vie du saint : son nom, détails de sa vie, etc., voire la confusion de deux saints en un seul personnage ou au contraire le dédoublement d’un même unique saint. L’enquête que fait l’Église pour la canonisation est une étude historique où suffit la certitude du même ordre sur la vie et les miracles du saint. Le jugement dogmatique de la canonisation, assuré de l’assistance du Saint-Esprit, dépasse en certitude la condition préliminaire de l’étude historique, sans évidemment la contredire. Ajoutons que depuis longtemps déjà la rigueur des procès de canonisation est telle que même une erreur historique importante y est pratiquement quasi-impossible.

La raison théologique. L’Église juge infailliblement des faits dogmatiques or la canonisation des saints en est un. En effet, que tels hommes, par exemple François d’Assise, Vincent de Paul, etc., aient vécu saintement et mérité la vie éternelle, ce sont des faits dont la certitude est une condition requise pour que l’Église puisse dûment proposer aux fidèles la vérité chrétienne. Comment pourra-t-elle leur enseigner, comme il faut, cette vérité révélée que les saints règnent dans le ciel avec le Christ, doivent donc être honorés et invoqués, si elle est incapable de déterminer infailliblement au moins quelques hommes entrés dans la gloire ? Le peuple chrétien sera réduit à un culte vague et peu utile. De plus, la morale évangélique doit être prêchée aux fidèles, non seulement théoriquement mais surtout pratiquement, et par des exemples concrets qui valent mieux que tous les préceptes : Les exemples vivants sont d’un autre pouvoir ; Un prince dans un livre apprend mal son devoir. (Corneille, Le Cid, I, 3).
«Dans les actions et les passions humaines, dit saint Thomas, où l’expérience a tant de prix, les exemples meuvent plus que les paroles» (Ia IIæ q. 34, a. 1). C’est la méthode indiquée par saint Paul : «Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même du Christ» (I Cor. XI, 1). Il faut donc que l’Église puisse désigner infailliblement aux fidèles les saints qu’ils
imiteront sûrement.

R. P. AUGUSTE-ALEXIS GOUPIL, S.J.
LA RÈGLE DE LA FOI
LE MAGISTÈRE VIVANT - LA TRADITION - LE DÉVELOPPEMENT DU DOGME
Nihil obstat : G. Courtade, s. j. Lector theologiæ.
Lutetiæ Parisiorum, die 7a martii 1941

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Canoni10


Est-ce que tu maintiens ta réponse?

Roger Boivin a écrit:
gabrielle a écrit:Au fait, t'as pas répondue pour la canonisation, tu cherches à noyer le poisson?

En attendant que Véronique réponde, voici la  DOCTRINE CATHOLIQUE de A. Boulager, aux pages 166-167, en  ce qui concerne l'Infaillibilité, surtout ce pasage-ci qui concerne l'Objet :


D. OBJET. — L'objet de l'infaillibilité se déduit du but que l'Église poursuit dans son enseignement. La fin de l'Église est d'enseigner les vérités qui intéressent le salut. Tout ce qui y touche, soit directement, soit indirectement, forme donc l'objet de l'infaillibilité.

a) L'objet direct, ce sont toutes les vérités, explicitement ou implicitement révélées par Dieu, et qui se trouvent dans les deux dépôts de la Révélation : l'Écriture Sainte et la Tradition.

b) L'objet indirect, ce sont toutes les vérités qui, sans être révélées, sont dans un rapport tel avec les vérités révélées, qu'elles sont indispensables à la conservation intégrale du dépôt de la foi : ainsi, on ne peut nier la spiritualité de l'âme sans ruiner du même coup le dogme de l'immortalité. Il faut donc ranger dans l'objet indirect de l'infaillibilité : — 1. les conclusions théologiques (N° 16) ; — 2. les faits dogmatiques (N° 16) ; — 3. les décrets relatifs au culte divin et à la discipline quand ils sont rendus obligatoires pour toute l'Église ; — 4. les décisions qui approuvent les constitutions d'un ordre religieux ; — 5. l'approbation du bréviaire: ce qui veut dire qu'il ne contient rien contre la foi ou les mœurs, mais non pas qu'il soit exempt de toute erreur historique ; — 6. la canonisation des saints (1). Toutefois cette proposition, tout en étant l'opinion commune des théologiens, n'est pas de foi. L'Église n'est pas infaillible dans la béatification.



(1) Il s'agit ici de la canonisation telle qu'elle se pratique de nos Jours, et non pas comme autrefois où quelqu'un était proclamé saint sans examen formel.
source : LA DOCTRINE CATHOLIQUE - A. Boulager - 1933 : https://archive.org/stream/MN5177ucmf_1#page/n177/mode/2up


Le trouble semble qu'elle n'accepte pas la doctrine de la Sainte Église, elle est exactement comme la Frate
Bah oui : le libéralisme !

Exact. Ce faisant, elle ne peut appartenir à une organisation schismatique et hérétique sans être comme sa "mouvance"
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18796
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  Roger Boivin Dim 24 Jan 2021, 3:14 pm

gabrielle a écrit:Le trouble semble qu'elle n'accepte pas la doctrine de la Sainte Église, elle est exactement comme la Frate

Et ça se réclame de la Tradition !

Allons voir, toujour dans A. Boulanger, ce que c'est la Tradition, avec un grand T Dan un petit catéchisme on dit : » La Tradition, c'eant la parole de Dieu non écrite dans les Livres saints, mais qui nous est venue des Apôtres et qui a toujours été reçue dans l'Église. »

Pour plus de développement, alons voir LA DOCTRINE CATHOLIQUE de A. Boulanger, no 17, pages 14 à 17, surtout page 16 où on en donne la défénition :


https://archive.org/stream/MN5177ucmf_1#page/n25/mode/2up
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  Eric Dim 24 Jan 2021, 3:15 pm

Le libéralisme est un péché, qu'on le considère dans l'ordre des doctrines ou dans celui des faits.
Dans l'ordre des doctrines, c'est un péché grave contre la foi, parce que ses doctrines sont une hérésie.
Dans l'ordre des faits, c'est un péché contre les divers commandements de Dieu et de l'Église, parce qu'il les transgresse tous. Plus clairement : dans l'ordre des doctrines le libéralisme est l'hérésie radicale et universelle, parce qu'il comprend toutes les hérésies. Dans l'ordre des faits, il est l'infraction universelle et radicale de la loi de Dieu parce qu'il en autorise et sanctionne toutes les infractions.
Procédons par parties dans notre démonstration.
Dans l'ordre des doctrines, le libéralisme est une hérésie.
Hérésie est toute doctrine qui nie formellement et d'une façon opiniâtre un dogme du christianisme. Or, le libéralisme doctrinal commence par nier tous les dogmes du christianisme en général, et ensuite il nie chacun d'eux en particulier.
Il les nie tous en général quand il affirme ou suppose l'indépendance absolue de la raison individuelle dans l'individu et de la raison sociale ou critérium public dans la société.
Nous disons affirme ou suppose, parce qu'il arrive parfois que le principe libéral n'est pas affirmé dans les conséquences secondaires ; mais dans ce cas il est supposé et admis.
Il nie la juridiction absolue de Jésus-Christ Dieu sur les individus et les sociétés et, par conséquent, il nie aussi la juridiction déléguée que le chef visible de l'Église a reçue de Dieu sur tous et chacun des fidèles, quels que soient leur condition et leur rang.
Il nie la nécessité de la révélation divine et l'obligation pour tout homme de l'admettre s'il veut parvenir à sa fin dernière.
Il nie le motif formel de la foi, c'est-à-dire l'autorité de Dieu qui révèle, admettant seulement de la doctrine révélée les quelques vérités que son esprit borné peut comprendre.
Il nie le magistère infaillible de l'Église et du pape et, par conséquent aussi toutes les doctrines définies et enseignées par cette divine autorité.
Après cette négation générale, cette négation en bloc, le libéralisme nie chaque dogme en tout ou en partie, selon que les circonstances le lui montrent en opposition avec son jugement rationaliste.
Ainsi, par exemple, il nie la foi au baptême quand il admet ou suppose l'égalité des cultes ; il nie la sainteté du mariage quand il établit la doctrine du soi-disant mariage civil ; il nie l'infaillibilité du pontife romain quand il refuse de recevoir comme des lois ses ordres et ses enseignements officiels, et les assujettit à son exequatur , non pour s'assurer de leur authenticité, comme cela se pratiquait autrefois, mais pour en juger le contenu.
Dans l'ordre des faits, le libéralisme est l'immoralité radicale.
Il l'est parce qu'il détruit le principe, ou règle fondamentale de toute moralité, qui est la raison éternelle de Dieu s'imposant à la raison humaine : parce qu'il consacre le principe absurde de la morale indépendante, qui est au fond la morale sans loi, la morale libre, ou, ce qui revient au même, la morale qui n'est pas morale, puisque l'idée de morale implique non seulement l'idée de direction, mais contient encore essentiellement celle de frein et de limite. De plus, le libéralisme est toute immoralité parce que dans son développement historique, il s'est permis ou a sanctionné comme licite l'infraction de tous les commandements. Nous disons de tous, car c'est depuis le premier qui ordonne le culte d'un seul Dieu, jusqu'à celui qui prescrit le paiement des droits temporels de l'Église et qui est le dernier des cinq que l'Église a promulgués.
Il convient donc de dire que le libéralisme dans l'ordre des idées est l'erreur absolue et dans l'ordre des faits l'absolu désordre. Par suite, dans les deux cas, il est péché grave de sa nature ex genere suo, péché extrêmement grave, péché mortel.
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  Roger Boivin Dim 24 Jan 2021, 3:47 pm

Eric a écrit: Le libéralisme est un péché...
Spoiler:

Le libéralisme est un péché, qu'on le considère dans l'ordre des doctrines ou dans celui des faits.
Dans l'ordre des doctrines, c'est un péché grave contre la foi, parce que ses doctrines sont une hérésie.
Dans l'ordre des faits, c'est un péché contre les divers commandements de Dieu et de l'Église, parce qu'il les transgresse tous. Plus clairement : dans l'ordre des doctrines le libéralisme est l'hérésie radicale et universelle, parce qu'il comprend toutes les hérésies. Dans l'ordre des faits, il est l'infraction universelle et radicale de la loi de Dieu parce qu'il en autorise et sanctionne toutes les infractions.
Procédons par parties dans notre démonstration.
Dans l'ordre des doctrines, le libéralisme est une hérésie.
Hérésie est toute doctrine qui nie formellement et d'une façon opiniâtre un dogme du christianisme. Or, le libéralisme doctrinal commence par nier tous les dogmes du christianisme en général, et ensuite il nie chacun d'eux en particulier.
Il les nie tous en général quand il affirme ou suppose l'indépendance absolue de la raison individuelle dans l'individu et de la raison sociale ou critérium public dans la société.
Nous disons affirme ou suppose, parce qu'il arrive parfois que le principe libéral n'est pas affirmé dans les conséquences secondaires ; mais dans ce cas il est supposé et admis.
Il nie la juridiction absolue de Jésus-Christ Dieu sur les individus et les sociétés et, par conséquent, il nie aussi la juridiction déléguée que le chef visible de l'Église a reçue de Dieu sur tous et chacun des fidèles, quels que soient leur condition et leur rang.
Il nie la nécessité de la révélation divine et l'obligation pour tout homme de l'admettre s'il veut parvenir à sa fin dernière.
Il nie le motif formel de la foi, c'est-à-dire l'autorité de Dieu qui révèle, admettant seulement de la doctrine révélée les quelques vérités que son esprit borné peut comprendre.
Il nie le magistère infaillible de l'Église et du pape et, par conséquent aussi toutes les doctrines définies et enseignées par cette divine autorité.
Après cette négation générale, cette négation en bloc, le libéralisme nie chaque dogme en tout ou en partie, selon que les circonstances le lui montrent en opposition avec son jugement rationaliste.
Ainsi, par exemple, il nie la foi au baptême quand il admet ou suppose l'égalité des cultes ; il nie la sainteté du mariage quand il établit la doctrine du soi-disant mariage civil ; il nie l'infaillibilité du pontife romain quand il refuse de recevoir comme des lois ses ordres et ses enseignements officiels, et les assujettit à son exequatur , non pour s'assurer de leur authenticité, comme cela se pratiquait autrefois, mais pour en juger le contenu.
Dans l'ordre des faits, le libéralisme est l'immoralité radicale.
Il l'est parce qu'il détruit le principe, ou règle fondamentale de toute moralité, qui est la raison éternelle de Dieu s'imposant à la raison humaine : parce qu'il consacre le principe absurde de la morale indépendante, qui est au fond la morale sans loi, la morale libre, ou, ce qui revient au même, la morale qui n'est pas morale, puisque l'idée de morale implique non seulement l'idée de direction, mais contient encore essentiellement celle de frein et de limite. De plus, le libéralisme est toute immoralité parce que dans son développement historique, il s'est permis ou a sanctionné comme licite l'infraction de tous les commandements. Nous disons de tous, car c'est depuis le premier qui ordonne le culte d'un seul Dieu, jusqu'à celui qui prescrit le paiement des droits temporels de l'Église et qui est le dernier des cinq que l'Église a promulgués.
Il convient donc de dire que le libéralisme dans l'ordre des idées est l'erreur absolue et dans l'ordre des faits l'absolu désordre. Par suite, dans les deux cas, il est péché grave de sa nature ex genere suo, péché extrêmement grave, péché mortel.

Voici le lien direct dans le livre : https://archive.org/stream/lelibralismeestu00sard#page/8/mode/2up
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  avecrux.avemaria Dim 24 Jan 2021, 4:12 pm

gabrielle a écrit:
avecrux.avemaria a écrit:
Sandrine a écrit:
avecrux.avemaria a écrit:

Eric, Sandrine (Paix et bien) et Gabrielle sunny flower Au fait, si je ne vois pas l'utilité de me confier à quelqu'un c'est justement parce que je ne vous en veux pas. Il faudrait un début de ressentiment pour ça et je n'en ai pas. Attention ! Ne vous s'y trompez pas. Le démon aime à semer la zizanie. Je suis consacrée au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, à l'Enfant Jésus de Prague, à Notre Dame du Sacré Coeur, je suis légionnaire de Marie.
Je me retiens d'intervenir depuis un moment mais puisque tu m'interpelles ...
avecrux.avemaria a écrit:

Eh bien à ma grande surprise, je découvre qu'Eric et Sandrine discute de moi par tél. Je suis étonnée. Je ne vois pas trop l'utilité d'attraper le tél pour discuter d'une personne ?! scratch C franchement une perte de temps pour la personne. c mon point de vue.

Depuis que mon pigeon voyageur s'est pris du plomb dans les plumes, je privilégie le courrier   pirat

avecrux.avemaria a écrit:(...) ma tendance est en droit de défendre la tradition et donc de s'opposer à une décision du Pape (....)

"Quand on aime le Pape, on ne discute pas au sujet des mesures ou des ordres qu’il donne ; on ne recherche pas jusqu’où doit aller l’obéissance, et quelles sont les choses dans lesquelles on doit obéir. Quand on aime le Pape, on n’objecte pas qu’il n’a pas parlé assez clairement, comme s’il était obligé de répéter à l’oreille de chacun ses volontés clairement exprimées, tant de fois, non seulement de vive voix, mais encore par des lettres et d’autres documents publics ; on ne met pas en doute ses ordres, sous le prétexte, si facile pour celui qui ne veut pas obéir, que ce n’est pas le Pape qui commande, mais ceux qui l’entourent. On ne limite pas le champ où son autorité peut et doit s’exercer. On ne préfère pas à l’autorité du Pape celle d’autres personnes, si doctes soient-elles, qui ne sont pas du même avis que le Pape : car, si elles ont la science, elles n’ont pas la sainteté, parce que celui qui est saint ne peut être en dissentiment avec le Pape."
(St Pie X, discours aux prêtres de l’union apostolique, 18 Nov.1912)


Ça, pour un début, c'est simple à comprendre, non ?

Paix et bien Sandrine flower sunny Bise fraternelle I love you  Je n'ai rien compris à ton message sur le pigeon voyageur confused Bref I love you I love you I love you En effet, ça parait assez difficile à comprendre qu'un pape qui occupe le Siege est à obéir quand son enseignement est fidèle à celui de ses prédécesseurs. Ceci n'étant pas, Mgr Lefebvre a contesté plusieurs points du concile 2 parce qu'ils s'opposent ouvertement à la Tradition. Maintenant si ce Pape est un usurpateur, le Corps du Chris lui reste ! Vous me dites que l'unité des Chrétiens est la Vérité ! Mais qui est la Vérité sur terre si ce n'est l'Eucharistie ?

Attention. Véronique, tu élève Mgr L. au dessus du pape et du concile, cela est de l'hérésie.

Pour Mgr L, Paul VI (  Montini) était le chef suprême de l 'Église catholique

gabrielle a écrit:Au fait, t'as pas répondue pour la canonisation, tu cherches à noyer le poisson?

Paix et bien Gabrielle sunny flower Et vous n'en faites pas autant svp ? C parce que tout ce que le Pape dit n'est pas faillible que je doute de lui. Je pense que Mgr Lefebvre aussi. Cependant, seul contre tous, Mgr Lefebvre ne pouvait rien. N'oubliez pas que le Corps du Christ reste ! C une Vérité que le Pape s'octroie le droit d'enseigner une autre doctrine que celle enseignée par les apôtres et ses successeurs.

Les lois injustes sont de deux sortes. Il y a d’abord celles qui sont contraires au bien commun ; elles sont injustes soit en raison de leur fin, par exemple quand un chef impose à ses subordonnés des lois onéreuses qui profitent à sa cupidité ou à sa gloire plus qu’au bien commun ; soit en raison de leur auteur, par exemple quand un homme promulgue une loi qui excède le pouvoir qu’il détient ; soit encore en raison de leur forme, lorsque les charges destinées au bien commun sont inégalement réparties dans la communauté. De pareilles lois sont des contraintes plus que des lois, car, selon le mot de Saint Augustin au livre I du Libre Arbitre, « on ne peut tenir pour loi une loi qui n’est pas juste ». Par conséquent de telles lois n’obligent pas en conscience, sauf dans les cas où il importe d’éviter le scandale et le désordre ; il faut alors sacrifier même son droit […].

Il y a ensuite les lois qui sont injustes parce que contraires au bien divin, comme les lois des tyrans qui imposent l’idolâtrie et d’autres actes contraires à la loi divine. Il ne faut en aucune manière observer de telles lois, c’est en ce sens qu’il est dit dans les Actes des Apôtres : « Il vaut mieux obéir à Dieu qu’aux hommes ».

Saint Thomas d’Aquin, Somme théologique, I, II, q. 96, a. 4.
avecrux.avemaria
avecrux.avemaria

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 16/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  avecrux.avemaria Dim 24 Jan 2021, 4:26 pm

gabrielle a écrit:
avecrux.avemaria a écrit:
gabrielle a écrit:
avecrux.avemaria a écrit:Le fait que vous pensiez être les seuls vrais catholiques est ce qui me déçoit le plus. Nous ne devons jamais avoir une haute estime de soi-même. Si vous suivez le vrai chemin alors l'humilité devrait être votre plus grande vertu.

Donne le lien où nous avons dit cela! Être catholique est le plus glorieux des titres, ne le sont pas tous ceux qui nient ou s'opposent à la doctrine catholique. Ta Frate ne l'est pas point barre, ce n'est pas tes répétitives demande de pardon ou ton auto-flagellation publique qui fera de toi une catholique, tant que tu ne suivras pas la doctrine, tu est OUT!




Ben bravo alors. Je te félicite d'être une vraie catholique. flower sunny  Donc, je ne vois pas pourquoi tu me demandes à quel endroit je lis ça ?! scratch La colère ne mène à rien. flower

Parce que la phrase en gras est de la calomnie.

J'en appelle à la modération ou à Louis pour m'expliquer en quoi je t'ai calomniée.
avecrux.avemaria
avecrux.avemaria

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 16/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  avecrux.avemaria Dim 24 Jan 2021, 4:52 pm

Roger Boivin a écrit:
gabrielle a écrit:Le trouble semble qu'elle n'accepte pas la doctrine de la Sainte Église, elle est exactement comme la Frate

Et ça se réclame de la Tradition !

Allons voir, toujour dans A. Boulanger, ce que c'est la Tradition, avec un grand T Dan un petit catéchisme on dit : » La Tradition, c'eant la parole de Dieu non écrite dans les Livres saints, mais qui nous est venue des Apôtres et qui a toujours été reçue dans l'Église. »

Pour plus de développement, alons voir LA DOCTRINE CATHOLIQUE  de  A. Boulanger, no 17,  pages 14 à 17, surtout page 16 où on en donne la défénition :


https://archive.org/stream/MN5177ucmf_1#page/n25/mode/2up

Paix et bien Roger sunny flower Si tu sais ce que veut dire la Tradition avec un grand T, je ne peux que t'encourager à poursuivre cette Vérité et à t'immoler avec elle sur la Croix. Ma tendance s'en remet à la Divine Providence parce que le jour où il a fallu s'élever contre la fausse doctrine, les votes ont montré que la grande majorité étaient pour. Comment voulez-vous qu'un Mgr s'éleve contre un concile ? Le Corps du Christ reste ! La Vérité est présente à nous en l'Eucharistie ! Il ne pouvait pas abandonner le troupeau. c un Berger !
avecrux.avemaria
avecrux.avemaria

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 16/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  avecrux.avemaria Dim 24 Jan 2021, 5:02 pm

Est-ce que vous savez ce que veut dire être damné ? Moi, je l'étais ! J'étais de la conciliaire, j'étais perdue, désespérée. C leur messe qui m'a sauvée. On peut tout dire sur eux mais ne dites pas qu'ils ne sont pas des prêtres parce qu'ils le montrent tous les jours par leur fidélité, leur dévouement. Ils m'ont appris à adorer Dieu et de là à aimer mon prochain.
avecrux.avemaria
avecrux.avemaria

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 16/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  avecrux.avemaria Dim 24 Jan 2021, 5:16 pm

Eric a écrit:
Le libéralisme est un péché, qu'on le considère dans l'ordre des doctrines ou dans celui des faits.
Dans l'ordre des doctrines, c'est un péché grave contre la foi, parce que ses doctrines sont une hérésie.
Dans l'ordre des faits, c'est un péché contre les divers commandements de Dieu et de l'Église, parce qu'il les transgresse tous. Plus clairement : dans l'ordre des doctrines le libéralisme est l'hérésie radicale et universelle, parce qu'il comprend toutes les hérésies. Dans l'ordre des faits, il est l'infraction universelle et radicale de la loi de Dieu parce qu'il en autorise et sanctionne toutes les infractions.
Procédons par parties dans notre démonstration.
Dans l'ordre des doctrines, le libéralisme est une hérésie.
Hérésie est toute doctrine qui nie formellement et d'une façon opiniâtre un dogme du christianisme. Or, le libéralisme doctrinal commence par nier tous les dogmes du christianisme en général, et ensuite il nie chacun d'eux en particulier.
Il les nie tous en général quand il affirme ou suppose l'indépendance absolue de la raison individuelle dans l'individu et de la raison sociale ou critérium public dans la société.
Nous disons affirme ou suppose, parce qu'il arrive parfois que le principe libéral n'est pas affirmé dans les conséquences secondaires ; mais dans ce cas il est supposé et admis.
Il nie la juridiction absolue de Jésus-Christ Dieu sur les individus et les sociétés et, par conséquent, il nie aussi la juridiction déléguée que le chef visible de l'Église a reçue de Dieu sur tous et chacun des fidèles, quels que soient leur condition et leur rang.
Il nie la nécessité de la révélation divine et l'obligation pour tout homme de l'admettre s'il veut parvenir à sa fin dernière.
Il nie le motif formel de la foi, c'est-à-dire l'autorité de Dieu qui révèle, admettant seulement de la doctrine révélée les quelques vérités que son esprit borné peut comprendre.
Il nie le magistère infaillible de l'Église et du pape et, par conséquent aussi toutes les doctrines définies et enseignées par cette divine autorité.
Après cette négation générale, cette négation en bloc, le libéralisme nie chaque dogme en tout ou en partie, selon que les circonstances le lui montrent en opposition avec son jugement rationaliste.
Ainsi, par exemple, il nie la foi au baptême quand il admet ou suppose l'égalité des cultes ; il nie la sainteté du mariage quand il établit la doctrine du soi-disant mariage civil ; il nie l'infaillibilité du pontife romain quand il refuse de recevoir comme des lois ses ordres et ses enseignements officiels, et les assujettit à son exequatur , non pour s'assurer de leur authenticité, comme cela se pratiquait autrefois, mais pour en juger le contenu.
Dans l'ordre des faits, le libéralisme est l'immoralité radicale.
Il l'est parce qu'il détruit le principe, ou règle fondamentale de toute moralité, qui est la raison éternelle de Dieu s'imposant à la raison humaine : parce qu'il consacre le principe absurde de la morale indépendante, qui est au fond la morale sans loi, la morale libre, ou, ce qui revient au même, la morale qui n'est pas morale, puisque l'idée de morale implique non seulement l'idée de direction, mais contient encore essentiellement celle de frein et de limite. De plus, le libéralisme est toute immoralité parce que dans son développement historique, il s'est permis ou a sanctionné comme licite l'infraction de tous les commandements. Nous disons de tous, car c'est depuis le premier qui ordonne le culte d'un seul Dieu, jusqu'à celui qui prescrit le paiement des droits temporels de l'Église et qui est le dernier des cinq que l'Église a promulgués.
Il convient donc de dire que le libéralisme dans l'ordre des idées est l'erreur absolue et dans l'ordre des faits l'absolu désordre. Par suite, dans les deux cas, il est péché grave de sa nature ex genere suo, péché extrêmement grave, péché mortel.

Paix et bien Eric sunny flower si cela permet de clore le sujet, tu sais, j'ai pour protecteurs de grands Saints et ce ne sont pas les moindre... Saint Joseph, le Père Nourricier de Notre Seigneur Jésus-Christ et la Très Sainte Vierge Marie, la Mère de Dieu. Ose prétendre que je fais dans le libéralisme en les priant ? En me remettant à leurs mains pour protéger mes proches et moi comme ils ont si bien su le faire pour leur Enfant "Jésus" (de Prague) flower sunny
avecrux.avemaria
avecrux.avemaria

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 16/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  Eric Dim 24 Jan 2021, 5:38 pm

avecrux.avemaria a écrit:
gabrielle a écrit:
avecrux.avemaria a écrit:
gabrielle a écrit:
avecrux.avemaria a écrit:Le fait que vous pensiez être les seuls vrais catholiques est ce qui me déçoit le plus. Nous ne devons jamais avoir une haute estime de soi-même. Si vous suivez le vrai chemin alors l'humilité devrait être votre plus grande vertu.

Donne le lien où nous avons dit cela! Être catholique est le plus glorieux des titres, ne le sont pas tous ceux qui nient ou s'opposent à la doctrine catholique. Ta Frate ne l'est pas point barre, ce n'est pas tes répétitives demande de pardon ou ton auto-flagellation publique qui fera de toi une catholique, tant que tu ne suivras pas la doctrine, tu est OUT!




Ben bravo alors. Je te félicite d'être une vraie catholique. flower sunny  Donc, je ne vois pas pourquoi tu me demandes à quel endroit je lis ça ?! scratch La colère ne mène à rien. flower

Parce que la phrase en gras est de la calomnie.

J'en appelle à la modération ou à Louis pour m'expliquer en quoi je t'ai calomniée.
Il a été démontré, dans ce (déjà) long (trop long, d'ailleurs) fil, que Véro était présomptueuse, libérale, hérétique et schismatique.
Elle ne comprend même pas que sa phrase :
Le fait que vous pensiez être les seuls vrais catholiques
Est calomnieuse (propos totalement infondé) comme lui fait remarquer, très justement, Gabrielle.
Alors ....
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  Eric Dim 24 Jan 2021, 5:49 pm

avecrux.avemaria a écrit:
Spoiler:

Eric a écrit:
Le libéralisme est un péché, qu'on le considère dans l'ordre des doctrines ou dans celui des faits.
Dans l'ordre des doctrines, c'est un péché grave contre la foi, parce que ses doctrines sont une hérésie.
Dans l'ordre des faits, c'est un péché contre les divers commandements de Dieu et de l'Église, parce qu'il les transgresse tous. Plus clairement : dans l'ordre des doctrines le libéralisme est l'hérésie radicale et universelle, parce qu'il comprend toutes les hérésies. Dans l'ordre des faits, il est l'infraction universelle et radicale de la loi de Dieu parce qu'il en autorise et sanctionne toutes les infractions.
Procédons par parties dans notre démonstration.
Dans l'ordre des doctrines, le libéralisme est une hérésie.
Hérésie est toute doctrine qui nie formellement et d'une façon opiniâtre un dogme du christianisme. Or, le libéralisme doctrinal commence par nier tous les dogmes du christianisme en général, et ensuite il nie chacun d'eux en particulier.
Il les nie tous en général quand il affirme ou suppose l'indépendance absolue de la raison individuelle dans l'individu et de la raison sociale ou critérium public dans la société.
Nous disons affirme ou suppose, parce qu'il arrive parfois que le principe libéral n'est pas affirmé dans les conséquences secondaires ; mais dans ce cas il est supposé et admis.
Il nie la juridiction absolue de Jésus-Christ Dieu sur les individus et les sociétés et, par conséquent, il nie aussi la juridiction déléguée que le chef visible de l'Église a reçue de Dieu sur tous et chacun des fidèles, quels que soient leur condition et leur rang.
Il nie la nécessité de la révélation divine et l'obligation pour tout homme de l'admettre s'il veut parvenir à sa fin dernière.
Il nie le motif formel de la foi, c'est-à-dire l'autorité de Dieu qui révèle, admettant seulement de la doctrine révélée les quelques vérités que son esprit borné peut comprendre.
Il nie le magistère infaillible de l'Église et du pape et, par conséquent aussi toutes les doctrines définies et enseignées par cette divine autorité.
Après cette négation générale, cette négation en bloc, le libéralisme nie chaque dogme en tout ou en partie, selon que les circonstances le lui montrent en opposition avec son jugement rationaliste.
Ainsi, par exemple, il nie la foi au baptême quand il admet ou suppose l'égalité des cultes ; il nie la sainteté du mariage quand il établit la doctrine du soi-disant mariage civil ; il nie l'infaillibilité du pontife romain quand il refuse de recevoir comme des lois ses ordres et ses enseignements officiels, et les assujettit à son exequatur , non pour s'assurer de leur authenticité, comme cela se pratiquait autrefois, mais pour en juger le contenu.
Dans l'ordre des faits, le libéralisme est l'immoralité radicale.
Il l'est parce qu'il détruit le principe, ou règle fondamentale de toute moralité, qui est la raison éternelle de Dieu s'imposant à la raison humaine : parce qu'il consacre le principe absurde de la morale indépendante, qui est au fond la morale sans loi, la morale libre, ou, ce qui revient au même, la morale qui n'est pas morale, puisque l'idée de morale implique non seulement l'idée de direction, mais contient encore essentiellement celle de frein et de limite. De plus, le libéralisme est toute immoralité parce que dans son développement historique, il s'est permis ou a sanctionné comme licite l'infraction de tous les commandements. Nous disons de tous, car c'est depuis le premier qui ordonne le culte d'un seul Dieu, jusqu'à celui qui prescrit le paiement des droits temporels de l'Église et qui est le dernier des cinq que l'Église a promulgués.
Il convient donc de dire que le libéralisme dans l'ordre des idées est l'erreur absolue et dans l'ordre des faits l'absolu désordre. Par suite, dans les deux cas, il est péché grave de sa nature ex genere suo, péché extrêmement grave, péché mortel.

Paix et bien Eric sunny flower si cela permet de clore le sujet, tu sais, j'ai pour protecteurs de grands Saints et ce ne sont pas les moindre... Saint Joseph, le Père Nourricier de Notre Seigneur Jésus-Christ et la Très Sainte Vierge Marie, la Mère de Dieu. Ose prétendre que je fais dans le libéralisme en les priant ? En me remettant à leurs mains pour protéger mes proches et moi comme ils ont si bien su le faire pour leur Enfant "Jésus" (de Prague) flower sunny  
Pourtant j'ai connu des timbrés....
Mais là ! king
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  gabrielle Dim 24 Jan 2021, 5:55 pm

avecrux.avemaria a écrit:
gabrielle a écrit:
avecrux.avemaria a écrit:
Sandrine a écrit:
avecrux.avemaria a écrit:

Eric, Sandrine (Paix et bien) et Gabrielle sunny flower Au fait, si je ne vois pas l'utilité de me confier à quelqu'un c'est justement parce que je ne vous en veux pas. Il faudrait un début de ressentiment pour ça et je n'en ai pas. Attention ! Ne vous s'y trompez pas. Le démon aime à semer la zizanie. Je suis consacrée au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, à l'Enfant Jésus de Prague, à Notre Dame du Sacré Coeur, je suis légionnaire de Marie.
Je me retiens d'intervenir depuis un moment mais puisque tu m'interpelles ...
avecrux.avemaria a écrit:

Eh bien à ma grande surprise, je découvre qu'Eric et Sandrine discute de moi par tél. Je suis étonnée. Je ne vois pas trop l'utilité d'attraper le tél pour discuter d'une personne ?! scratch C franchement une perte de temps pour la personne. c mon point de vue.

Depuis que mon pigeon voyageur s'est pris du plomb dans les plumes, je privilégie le courrier   pirat

avecrux.avemaria a écrit:(...) ma tendance est en droit de défendre la tradition et donc de s'opposer à une décision du Pape (....)

"Quand on aime le Pape, on ne discute pas au sujet des mesures ou des ordres qu’il donne ; on ne recherche pas jusqu’où doit aller l’obéissance, et quelles sont les choses dans lesquelles on doit obéir. Quand on aime le Pape, on n’objecte pas qu’il n’a pas parlé assez clairement, comme s’il était obligé de répéter à l’oreille de chacun ses volontés clairement exprimées, tant de fois, non seulement de vive voix, mais encore par des lettres et d’autres documents publics ; on ne met pas en doute ses ordres, sous le prétexte, si facile pour celui qui ne veut pas obéir, que ce n’est pas le Pape qui commande, mais ceux qui l’entourent. On ne limite pas le champ où son autorité peut et doit s’exercer. On ne préfère pas à l’autorité du Pape celle d’autres personnes, si doctes soient-elles, qui ne sont pas du même avis que le Pape : car, si elles ont la science, elles n’ont pas la sainteté, parce que celui qui est saint ne peut être en dissentiment avec le Pape."
(St Pie X, discours aux prêtres de l’union apostolique, 18 Nov.1912)


Ça, pour un début, c'est simple à comprendre, non ?

Paix et bien Sandrine flower sunny Bise fraternelle I love you  Je n'ai rien compris à ton message sur le pigeon voyageur confused Bref I love you I love you I love you En effet, ça parait assez difficile à comprendre qu'un pape qui occupe le Siege est à obéir quand son enseignement est fidèle à celui de ses prédécesseurs. Ceci n'étant pas, Mgr Lefebvre a contesté plusieurs points du concile 2 parce qu'ils s'opposent ouvertement à la Tradition. Maintenant si ce Pape est un usurpateur, le Corps du Chris lui reste ! Vous me dites que l'unité des Chrétiens est la Vérité ! Mais qui est la Vérité sur terre si ce n'est l'Eucharistie ?

Attention. Véronique, tu élève Mgr L. au dessus du pape et du concile, cela est de l'hérésie.

Pour Mgr L, Paul VI (  Montini) était le chef suprême de l 'Église catholique

gabrielle a écrit:Au fait, t'as pas répondue pour la canonisation, tu cherches à noyer le poisson?

Paix et bien Gabrielle sunny flower Et vous n'en faites pas autant svp ? C parce que tout ce que le Pape dit n'est pas faillible que je doute de lui.  Je pense que Mgr Lefebvre aussi. Cependant, seul contre tous, Mgr Lefebvre ne pouvait rien. N'oubliez pas que le Corps du Christ reste ! C une Vérité que le Pape s'octroie le droit d'enseigner une autre doctrine que celle enseignée par les apôtres et ses successeurs.

Les lois injustes sont de deux sortes. Il y a d’abord celles qui sont contraires au bien commun ; elles sont injustes soit en raison de leur fin, par exemple quand un chef impose à ses subordonnés des lois onéreuses qui profitent à sa cupidité ou à sa gloire plus qu’au bien commun ; soit en raison de leur auteur, par exemple quand un homme promulgue une loi qui excède le pouvoir qu’il détient ; soit encore en raison de leur forme, lorsque les charges destinées au bien commun sont inégalement réparties dans la communauté. De pareilles lois sont des contraintes plus que des lois, car, selon le mot de Saint Augustin au livre I du Libre Arbitre, « on ne peut tenir pour loi une loi qui n’est pas juste ». Par conséquent de telles lois n’obligent pas en conscience, sauf dans les cas où il importe d’éviter le scandale et le désordre ; il faut alors sacrifier même son droit […].

Il y a ensuite les lois qui sont injustes parce que contraires au bien divin, comme les lois des tyrans qui imposent l’idolâtrie et d’autres actes contraires à la loi divine. Il ne faut en aucune manière observer de telles lois, c’est en ce sens qu’il est dit dans les Actes des Apôtres : « Il vaut mieux obéir à Dieu qu’aux hommes ».

Saint Thomas d’Aquin, Somme théologique, I, II, q. 96, a. 4.

Pour une ignorante, tu en sais long

Ton message est hérétique
veronique a écrit:C parce que tout ce que le Pape dit n'est pas faillible que je doute de lui.  Je pense que Mgr Lefebvre aussi. Cependant, seul contre tous, Mgr Lefebvre ne pouvait rien. N'oubliez pas que le Corps du Christ reste ! C une Vérité que le Pape s'octroie le droit d'enseigner une autre doctrine que celle enseignée par les apôtres et ses successeurs.

Pour Saint Augustin, tu es dans le champ, il ne parle pas du Pontife.

Tu tiens à ta frate, tu penses qu'elle t'as sortie de la conciliaire, mais non, elle t'ajuste fait passer d'une hérésie à l'autre.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18796
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  Eric Dim 24 Jan 2021, 6:07 pm

avecrux.avemaria a écrit:Est-ce que vous savez ce que veut dire être damné ? Moi, je l'étais !
Ah, parce que tu es certaine d'être sauvée désormais !!!??? Laughing
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  avecrux.avemaria Dim 24 Jan 2021, 6:11 pm

Je m'en tiens à ce que j'ai dit. Je veux que Louis ou la modération (si ce n'est la même personne scratch ) de me prouver par A + B que j'ai calomnié. Pour le reste, j'ai déjà expliqué. J'entends, je saisie et je donne la réponse. C tout. J'y vais pas à pas car je ne veux pas être trompée moi-même.
avecrux.avemaria
avecrux.avemaria

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 16/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  Eric Dim 24 Jan 2021, 6:12 pm

avecrux.avemaria a écrit:C leur messe qui m'a sauvée.
Ce n'est pas la messe qui sauve et tu n'es pas encore sauvée.
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  Eric Dim 24 Jan 2021, 6:17 pm

avecrux.avemaria a écrit: Pour le reste, j'ai déjà expliqué. J'entends, je saisie et je donne la réponse. C tout.
A ce jour : aucune réponse authentique et sérieuse, que du blabla de foire (on connait) !
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  avecrux.avemaria Dim 24 Jan 2021, 6:22 pm

Eric a écrit:
avecrux.avemaria a écrit:Est-ce que vous savez ce que veut dire être damné ? Moi, je l'étais !
Ah, parce que tu es certaine d'être sauvée désormais !!!??? Laughing

Oui, parce que ma tendance a ravivé cette étincelle qui s'étouffait. J'ai réappris à prier. J'ai mis toute ma confiance en Ma Sainte Mère et Saint Joseph sunny Personne n'est en mesure d'ébranler ma Foi. Si tu le veux bien, je te suggère de te poser les bonnes questions. Pourquoi éprouves-tu le besoin d'agir ainsi ? Suis-je animé par l'Esprit Saint ou bien par autre chose ? Est-ce qu'il y a besoin Seigneur que je travaille ceci ou cela ?
avecrux.avemaria
avecrux.avemaria

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 16/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  Eric Dim 24 Jan 2021, 6:33 pm

avecrux.avemaria a écrit:
Eric a écrit:
avecrux.avemaria a écrit:Est-ce que vous savez ce que veut dire être damné ? Moi, je l'étais !
Ah, parce que tu es certaine d'être sauvée désormais !!!??? Laughing

Oui,(....)
Bah là, c'est clair au moins, j'ai vraiment et définitivement plus rien à te dire.
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  avecrux.avemaria Dim 24 Jan 2021, 6:37 pm

J'essaie au mieux de vous répondre avec les moyens que j'ai et les liens que vous me partagez. Je vous en remercie de tout coeur. Vous me demandez de comprendre Saint Thomas, Saint Augustin. Et pour les comprendre, Dieu devra briser mon esprit, briser ma volonté !
avecrux.avemaria
avecrux.avemaria

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 16/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  avecrux.avemaria Dim 24 Jan 2021, 6:45 pm

Eric a écrit:
avecrux.avemaria a écrit:
Eric a écrit:
avecrux.avemaria a écrit:Est-ce que vous savez ce que veut dire être damné ? Moi, je l'étais !
Ah, parce que tu es certaine d'être sauvée désormais !!!??? Laughing

Oui,(....)
Bah là, c'est clair au moins, j'ai vraiment et définitivement plus rien à te dire.

Si je comprends bien ton raisonnement, ma confiance est très mal placée ? La puissance d'intercessions de notre Mère Marie et Saint Joseph n'a aucune valeur ? Est-ce bien ce que tu veux me faire comprendre ?

J'ai bien entendu ton souhait de ne plus rien dire et c la meilleur décision que tu ais pris depuis notre première rencontre. Je te souhaite bonne continuation et en union de prières.
avecrux.avemaria
avecrux.avemaria

Nombre de messages : 307
Date d'inscription : 16/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  Eric Dim 24 Jan 2021, 7:22 pm

avecrux.avemaria a écrit:
Spoiler:

Eric a écrit:
avecrux.avemaria a écrit:
Eric a écrit:
avecrux.avemaria a écrit:Est-ce que vous savez ce que veut dire être damné ? Moi, je l'étais !
Ah, parce que tu es certaine d'être sauvée désormais !!!??? Laughing

Oui,(....)
Bah là, c'est clair au moins, j'ai vraiment et définitivement plus rien à te dire.

Si je comprends bien ton raisonnement, ma confiance est très mal placée ? La puissance d'intercessions de notre Mère Marie et Saint Joseph n'a aucune valeur ? Est-ce bien ce que tu veux me faire comprendre ?

J'ai bien entendu ton souhait de ne plus rien dire et c la meilleur décision que tu ais pris depuis notre première rencontre. Je te souhaite bonne continuation et en union de prières.
Eric a écrit:
plus rien à TE dire
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  Roger Boivin Dim 24 Jan 2021, 7:39 pm

avecrux.avemaria a écrit:Paix et bien Roger sunny flower Si tu sais ce que veut dire la Tradition avec un grand T, je ne peux que t'encourager à poursuivre cette Vérité et à t'immoler avec elle sur la Croix. Ma tendance s'en remet à la Divine Providence parce que le jour où il a fallu s'élever contre la fausse doctrine, les votes ont montré que la grande majorité étaient pour.

Vous-même ici, Véronique, vous nous montrez que vous êtes pour de fausses doctrines, parce que vous persistez à croire ces fausses-vérités, ces hérésies que vous écrivez, dont on vous montre avec preuve à l'appuie que c'en sont.


Vous dites plus haut : « C une Vérité que le Pape s'octroie le droit d'enseigner une autre doctrine que celle enseignée par les apôtres et ses successeurs. »

Mais, Véronique, en quoi en a-t-il le droit ? ..et même le pouvoir ? c'est complètement faux ce que vous dites là. Un vrai pape n'a non seulement pas le droit d'enseigner une autre doctrine, mais il ne le peut absolument pas, en tant que docteur public, enseigner autre chose que la vraie doctrine (ce que font les faux papes de vatican-2) ; tout simplemet parce qu'un vrai pape jouit de l'assistance spéciale du Saint-Esprit, qui n'est donnée qu'au Pape, et qui fait en sorte qu'en tant que docteur public il ne peut absolument pas ni se tromper, ni tromper le troupeau, en matière de foi et de morale ; que s'il le fait, c'est que ça prouve qu'il ne jouit pas de cette assistance spéciale du Saint-Esprit, que donc il n'est pas pape, mais usurpateur et imposteur ; c'est pas chinois à comprendre.


avecrux.avemaria a écrit:Comment voulez-vous qu'un Mgr s'éleve contre un concile ?
 
Il n'aurait pas été seul, que faites-vous de Dieu, de ses Anges et de ses Saints ? et des fidèles derrière lui, qu'il aurait par le fait même affermis ?


avecrux.avemaria a écrit:Le Corps du Christ reste ! La Vérité est présente à nous en l'Eucharistie !

La secte des Vieux-Catholiques, quand ils se sont retranchés du Corps de l'Église, avaient la vraie messe et le vrai sacerdoce, et pourtant elle était alors, par ce fait, sacrilège.


avecrux.avemaria a écrit:Il ne pouvait pas abandonner le troupeau. c un Berger !

Pourtant c'est ce qu'il a fait en ne dénonçant pas l'imposture, en ne déclarant pas le Saint-Siège donc vacant ; ce qui lui aurait permis alors de procéder à des Sacres sans se disqualifier, comme il l'a fait en désobéissant à celui qu'il croyait pape, et en procédant sans mandat de sa part à des Sacres, ce qui fut un acte schismatique. Il lui fallait d'abord déclarer publiquement que ce pape n'était pas pape, mais usurpateur et imposteur, et ensuite précéder.

Je ne juge pas ici sa conscience, cela n'appartient qu'à Dieu, mais seulement les actes et les paroles.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  Roger Boivin Dim 24 Jan 2021, 8:44 pm


En passant, Véronique, des tendances ça n'existe que chez les dissidents, non pas dans le catholicisme ;
tout simplement parce que dans le catholicisme on jouit de l'unité doctrinale, ce que n'ont pas les dissidents.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc - Page 22 Empty Re: Démasquer les hérésies de la lignée sacrilège et illégitime Thuc

Message  Eric Dim 24 Jan 2021, 9:05 pm

Roger,
Épargnes-toi : elle ne sait pas lire....
Gégé fut un précurseur dans "l'art" (et il doit se sentir moins seul aujourd'hui) mais nous avons à faire au même numéro de cirque !
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 22 sur 25 Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24, 25  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum