Origine du Sillabus.

Aller en bas

Origine du Sillabus. Empty Origine du Sillabus.

Message  Roger Boivin Sam 23 Fév 2019, 10:38 pm


1. D'ailleurs, il est bon de connaître le fait relevé par M. l'abbé Hourrat dans son étude sur le Syllabus. L'idée première de la publication d'un document semblable reviendrait à Léon XIII lui-même, alors qu'il était archevêque de Pérouse. En 1849, le concile provincial de Spolète avait mis à son ordre du jour la recherche des moyens les plus propres à combattre les erreurs nées de la Déclaration des droits de l'homme. Le cardinal Pecci [futur Léon XIII] proposa au concile la délibération suivante :

« Demandons à Notre Saint-Père le Pape de nous donner une constitution qui, énumérant les erreurs concernant ce triple sujet (le Concile s'était occupé particulièrement des erreurs touchant l'Eglise, l'autorité et la propriété), chacune sous son nom propre et sous une forme telle qu'on puisse ainsi dire les embrasser d'un soul coup d’œil, leur applique la censure théologique voulue et les condamne dans la forme ordinaire. En effet, et bien que ces mêmes erreurs modernes aient été déjà séparément condamnées par l'Eglise, le Saint Concile est néanmoins persuadé qu'il y aurait un grand profit pour le salut des fidèles si en les présentait ainsi groupées en tableaux et sous les formes qu'elles ont revêtues de nos jours, eu leur infligeant la note spécifique. »

Le texte complet des délibérations du Concile de Spolète est reproduit dans les Œuvres pastorales de S. Em. le Card. J. Pecci, archevêque de Pérouse, aujourd'hui Léon XIII glorieusement régnant, par Lury, Tome II, pp. 146 et suivantes (Société St-Augustin, Lille-Bruges).

Cette proposition du cardinal Pecci est de 1849. La question fut mise à l'étude, et en 1852 une première commission fut chargée de recueillir et de noter « les errurs les plus généralement répandues par rapport au dogme et a ses points de contact avec les sciences morales, politiques et sociales. »

Lors de la publication de l'Encyclique Humanum genus, nous rapprochâmes, dans la Semaine religieuse du diocèse de Cambrai, les erreurs signalées dans cette encyclique de Léon XIII, des propositions condamnées par le Syllabus de Pie IX (année 1884 p. 481). Le Temp fit la même remarque : « Cet écrit, dit-il, témoigne de l'opposition dans laquelle persiste la Papauté à l'égard de tous les principes fondamentaux de notre droit moderne, tel que l'a créé la Révolution de 89. Comme son prédécesseur Pie IX, Léon XIII n'admet pas l'égalité des droits politiques ; il condamne le principe de la souveraineté du peuple ; il affirme la nécessité d'une religion d'Etat ; il s'élève contre cette formule : « La loi est athée » ; il ne reconnait pas le mariage civil et il proteste avec énergie contre la neutralité religieuse de l'école. Ce sont là, sous une forme adoucie, les doctrines mêmes du Syllabus.


LA CONJURATION ANTICHRÉTIENNE - Le Temple Maçonnique voulant s'élever sur les ruines de l'Église Catholique - Mgr Delassus - 1910 -Tome II  - p. 379 en bas, annotation 1 :

https://archive.org/stream/ConjurationT2#page/n67/mode/2up


Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12554
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Origine du Sillabus. Empty Re: Origine du Sillabus.

Message  Roger Boivin Sam 23 Fév 2019, 10:42 pm


Petit catéchisme du syllabus - par Mgr Gaume, Québec, 1876 :

http://archive.org/stream/petitcatechismed00gaum#page/n3/mode/2up

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12554
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Origine du Sillabus. Empty Re: Origine du Sillabus.

Message  Roger Boivin Sam 09 Mar 2019, 9:47 am


LE SYLLABUS BASE DE L'UNION CATHOLIQUE - Par le R. P. Petitalot - 1877 :

https://archive.org/stream/lesyllabusbasede00peti?ref=ol#page/n6/mode/2up


Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12554
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum