Bergoglio le laïciste ?

+2
Arthur
Benjamin
6 participants

Aller en bas

Bergoglio le laïciste ? Empty Bergoglio le laïciste ?

Message  Benjamin Ven 02 Mai 2014, 6:04 am


Bergoglio sur Twitter a écrit:
Je demande à tous ceux qui ont une responsabilité politique de ne pas oublier deux choses : la dignité humaine et le bien commun.

( source : https://twitter.com/Pontifex_fr )

Et Dieu dans tout cela ? On L'oublie ?

Selon Wiki, "le laïcisme est un courant d'idées qui vise à protéger activement la vie publique de toute ingérence religieuse." N'est-ce pas ce que fait Berlingot à la suite de Montini ?
Benjamin
Benjamin

Nombre de messages : 6869
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Bergoglio le laïciste ? Empty Re: Bergoglio le laïciste ?

Message  Arthur Ven 02 Mai 2014, 9:08 am

"Comme donc la société civile a été établie pour l'utilité de tous, elle doit, en favorisant la prospérité publique, pour voir au bien des citoyens de façon non seulement à ne mettre aucun obstacle, mais à assurer toutes les facilités possibles à la poursuite et à l'acquisition de ce bien suprême et immuable aux-quels ils aspirent eux-mêmes. La première de toutes consiste à faire respecter la sainte et inviolable observance de la religion, dont les devoirs unissent l'homme à Dieu." (Léon XIII)

Arthur

Nombre de messages : 1600
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Bergoglio le laïciste ? Empty Re: Bergoglio le laïciste ?

Message  Louis Ven 02 Mai 2014, 10:08 am

Quas Primas, Pie XI, 11 décembre 1925 a écrit:

89

...La peste de notre époque, c'est le laïcisme, ainsi qu'on l'appelle,  avec ses erreurs  et ses  entreprises criminelles.

Comme vous le savez, Vénérables Frères, ce fléau n'est pas arrivé à sa maturité en un jour ; depuis longtemps, il couvait au sein des Etats. On commença, en effet, par nier la souveraineté du Christ sur toutes les nations ; on refusa à l'Eglise le droit — conséquence du droit même du Christ — d'enseigner le genre humain, de promulguer des lois, de gouverner les peuples en vue de leur béatitude éternelle. Puis, peu à peu, on assimila la religion du Christ aux fausses religions et, sans aucune honte, on la plaça au même niveau. On la soumit ensuite à l'autorité civile et on la livra pour ainsi dire au bon plaisir des princes et des gouvernants. Certains allèrent jusqu'à vouloir substituer à la religion divine une religion naturelle ou un simple sentiment de religiosité. Il se trouva même des Etats qui crurent pouvoir se passer de Dieu et firent consister leur religion dans l'irréligion et l'oubli conscient et volontaire de Dieu.

90

Les fruits très amers qu'a portés si souvent, et d'une manière si persistante, cette apostasie des individus et des Etats désertant le Christ, Nous les avons déplorés dans l'Encyclique Ubi arcano. Nous les déplorons à nouveau aujourd'hui. Sont fruits de cette apostasie : les germes de haine, semés de tous côtés ; les jalousies et les rivalités entre peuples, qui entretiennent les querelles internationales et retardent, actuellement encore, l'avènement d'une paix de réconciliation ; les ambitions effrénées qui se couvrent bien souvent du masque de l'intérêt public et de l'amour de la patrie, avec leurs tristes conséquences : discordes civiles, égoïsme aveugle et démesuré, sans autres visées et sans autres étalons que les avantages personnels et les profits privés ! Fruits encore de cette apostasie : la paix domestique bouleversée par l'oubli des devoirs et l'insouciance de la conscience ; l'union et la stabilité chancelantes des familles ; toute la société, enfin, ébranlée et menacée de ruine !

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14612
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Bergoglio le laïciste ? Empty Re: Bergoglio le laïciste ?

Message  ROBERT. Ven 02 Mai 2014, 12:22 pm

Benjamin a écrit:
Bergoglio sur Twitter a écrit:
Je demande à tous ceux qui ont une responsabilité politique de ne pas oublier deux choses : la dignité humaine et le bien commun.

( source : https://twitter.com/Pontifex_fr )

Et Dieu dans tout cela ? On L'oublie ?

Selon Wiki, "le laïcisme est un courant d'idées qui vise à protéger activement la vie publique de toute ingérence religieuse." N'est-ce pas ce que fait Berlingot à la suite de Montini ?
 
En effet et Berlingot accélère de plus en plus le laïcisme dissimulé de Montini. Laïc vient de Laïcisme.

En pratique, cela veut dire  qu’on pourrait costumer de vêtements "laïcs" Bergoglio, au point de se demander  

si telle ne fut pas toujours sa mentalité, son esprit, son cœur: mondain, profane… laïc quoi !


Dernière édition par ROBERT. le Ven 02 Mai 2014, 8:14 pm, édité 2 fois (Raison : ponctuation + inversion)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Bergoglio le laïciste ? Empty Re: Bergoglio le laïciste ?

Message  Roger Boivin Ven 02 Mai 2014, 2:22 pm


Je ne l'ai pas lu, mais au cas où :

http://benoit-et-moi.fr/2013-II/articles/lacite-et-lacisme.php
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12619
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Bergoglio le laïciste ? Empty Re: Bergoglio le laïciste ?

Message  gabrielle Sam 03 Mai 2014, 11:17 am

Bergoglio a écrit:la dignité humaine et le bien commun.

C'est beau tout ça, il s’appuie sur quel fondement le type à Rome? Sur le seul à la mode, le désir et la volonté de l'homme, son nouveau dieu.

Les sociétés modernes voient la dignité humaine dans l'euthanasie et ivg, le bien commun dans l'élimination de Dieu , alors son souhait n'est qu'un souhait de malheur.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18860
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Bergoglio le laïciste ? Empty Re: Bergoglio le laïciste ?

Message  Benjamin Mar 17 Mai 2016, 4:19 pm

[L'antipape] François à «La Croix» : « Un État doit être laïque »

Recueilli par Guillaume Goubert et Sébastien Maillard (à Rome), le 16/05/2016 à 18h40  Envoyer par email

EXCLUSIF Pour [l'antipape] François, les États confessionnels finissent mal. Extrait de l’interview que [l'antipape] François a accordé à Guillaume Goubert, directeur de « La Croix » et à Sébastien Maillard, envoyé spécial à Rome.

(...)

http://www.la-croix.com/Religion/Pape/Le-pape-Francois-a-La-Croix-Un-Etat-doit-etre-laique-2016-05-16-1200760526

Il ne se cache même pas, il crache sur toute l'Histoire de l'Église et toute la Chrétienté entre deux pitreries pour amuser les foules.
Benjamin
Benjamin

Nombre de messages : 6869
Date d'inscription : 26/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Bergoglio le laïciste ? Empty Re: Bergoglio le laïciste ?

Message  ROBERT. Mar 17 Mai 2016, 4:32 pm

Benjamin a écrit:...Il ne se cache même pas, il crache sur toute l'Histoire de l'Église et toute la Chrétienté entre deux pitreries pour amuser les foules.

Je ne voudrais en rien être à sa place, lorsque Dieu le jugera pour ses pitreries.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Bergoglio le laïciste ? Empty Re: Bergoglio le laïciste ?

Message  Roger Boivin Mar 17 Mai 2016, 7:23 pm

Benjamin a écrit:
[L'antipape] François à «La Croix» : « Un État doit être laïque »

Recueilli par Guillaume Goubert et Sébastien Maillard (à Rome), le 16/05/2016 à 18h40  Envoyer par email

EXCLUSIF Pour [l'antipape] François, les États confessionnels finissent mal. Extrait de l’interview que [l'antipape] François a accordé à Guillaume Goubert, directeur de « La Croix » et à Sébastien Maillard, envoyé spécial à Rome.

(...)

http://www.la-croix.com/Religion/Pape/Le-pape-Francois-a-La-Croix-Un-Etat-doit-etre-laique-2016-05-16-1200760526

Il ne se cache même pas, il crache sur toute l'Histoire de l'Église et toute la Chrétienté entre deux pitreries pour amuser les foules.

Louis a écrit:
Quas Primas, Pie XI, 11 décembre 1925 a écrit:

89

...La peste de notre époque, c'est le laïcisme, ainsi qu'on l'appelle,  avec ses erreurs  et ses  entreprises criminelles.

Comme vous le savez, Vénérables Frères, ce fléau n'est pas arrivé à sa maturité en un jour ; depuis longtemps, il couvait au sein des Etats. On commença, en effet, par nier la souveraineté du Christ sur toutes les nations ; on refusa à l'Eglise le droit — conséquence du droit même du Christ — d'enseigner le genre humain, de promulguer des lois, de gouverner les peuples en vue de leur béatitude éternelle. Puis, peu à peu, on assimila la religion du Christ aux fausses religions et, sans aucune honte, on la plaça au même niveau. On la soumit ensuite à l'autorité civile et on la livra pour ainsi dire au bon plaisir des princes et des gouvernants. Certains allèrent jusqu'à vouloir substituer à la religion divine une religion naturelle ou un simple sentiment de religiosité. Il se trouva même des Etats qui crurent pouvoir se passer de Dieu et firent consister leur religion dans l'irréligion et l'oubli conscient et volontaire de Dieu.

90

Les fruits très amers qu'a portés si souvent, et d'une manière si persistante, cette apostasie des individus et des Etats désertant le Christ, Nous les avons déplorés dans l'Encyclique Ubi arcano. Nous les déplorons à nouveau aujourd'hui. Sont fruits de cette apostasie : les germes de haine, semés de tous côtés ; les jalousies et les rivalités entre peuples, qui entretiennent les querelles internationales et retardent, actuellement encore, l'avènement d'une paix de réconciliation ; les ambitions effrénées qui se couvrent bien souvent du masque de l'intérêt public et de l'amour de la patrie, avec leurs tristes conséquences : discordes civiles, égoïsme aveugle et démesuré, sans autres visées et sans autres étalons que les avantages personnels et les profits privés ! Fruits encore de cette apostasie : la paix domestique bouleversée par l'oubli des devoirs et l'insouciance de la conscience ; l'union et la stabilité chancelantes des familles ; toute la société, enfin, ébranlée et menacée de ruine !


https://messe.forumactif.org/t3158-laicisme#103561


Arthur a écrit:
Spoiler:

                                                   

 FÊTE DU CHRIST ROI



  Dans son Encyclique du 11 décembre 1925, Pie XI déclare que le laïcisme est directement opposé aux droits de Dieu et de son Christ sur les personnes et sur les peuples parce que cette hérésie moderne refuse de reconnaître l'autorité suprême de l'Être divin et de Jésus sur eux et qu'elle organise la vie individuelle et sociale comme s'ils n'existaient pas. Le Pape montre comment, par une conséquence désastreuse mais malheureusement trop logique, le même laïcisme est la perte de la société parce qu'il la ruine. Cette apostasie générale produit en effet les fruits amers de l'orgueil et de l'égoïsme qui remplacent l'amour de Dieu et du prochain. Elle engendre la jalousie entre les individus, la haine entre les classes et la rivalité entre les nations. Et ces vices en se développant amènent des déchirements fraternels, des discordes civiles et des guerres homicides.

  Le laïcisme voilà l'ennemi parce qu'après avoir produit ces maux, il empêche les individus et les sociétés de s'en délivrer en les mettant en rébellion contre Dieu et le Christ qui seuls peuvent leur assurer la paix et les faire échapper aux pires catastrophes.

 
  Parmi tous les moyens de venir à bout de cet adversaire redoutable, Pie XI estima que la liturgie était le plus efficace, parce qu'elle serait chaque année une affirmation publique, sociale et officielle, des droits divins de Jésus sur les hommes. Aussi il institua dans le Cycle une fête nouvelle en l'honneur du Christ-Roi.

  C'est parce qu'il ignore les prérogatives royales de Jésus comme Dieu et comme Homme, comme Verbe incarné et comme Rédempteur, qu'il Le renie. Il faut donc l'instruire à ce sujet et " une solennité annuelle a plus d'efficacité pour le faire que tous les documents même les plus graves du magistère ecclésiastique " ( Encyclique ). la fête du Christ-Roi fait connaître en effet, d'une manière qui s'adapte parfaitement à la psychologie humaine individuelle et sociale, les droits royaux de Dieu et son Christ ; et en même temps elle les fait reconnaître par les hommes et les sociétés au moyen des actes les plus relevés du culte par excellence qu'est le culte liturgique

  Parmi ces actes il faut nommer avant tout la sainte Messe. C'est en elle que la Sainte Église concentrera donc l'enseignement qu'elle veut nous donner sur la royauté de Jésus et c'est par elle qu'elle rendra à ce divin Roi ses hommages suprêmes, puisque le saint Sacrifice a pour but la reconnaissance en Dieu de la plus haute souveraineté et en nous de la plus profonde dépendance. Et cet acte se fait en fonction, non pas seulement du Calvaire, mais aussi du sacerdoce royal que Jésus ne cesse d'exercer dans son royaume qui est le ciel. La grande réalité du Christianisme n'est pas un cadavre suspendu à une croix, mais le Christ ressuscité et qui règne dans tout l'éclat de sa victoire au milieu de ses élus qui sont sa conquête ( Ép. ). Et c'est pour cela que la messe commence par une des plus belles visions de l'Apocalypse où l'Agneau de Dieu est acclamé par les Anges et les Saints ( Intr. )

  Le Saint-Père a voulu que cette fête se célébrât vers la fin du Cycle liturgique, au dernier dimanche d'octobre, comme couronnement de tous les mystères par lesquels Jésus a pieusement établi ses pouvoirs royaux et à la veille de la Toussaint où il réalise déjà en partie ces pouvoirs comme " Roi des rois et couronne de tous les Saints " (Invit) en attendant qu'il règne sur tous ceux qui sont encore sur la terre et qu'il sauve grâce surtout à la messe. C'est, en effet, principalement par l'Eucharistie, qui est tout à la fois un Sacrifice et un Sacrement, que le Christ, maintenant dans sa gloire, assure les résultats du Sacrifice conquérant du Calvaire en se rendant maître des âmes par l'application qu'il leur fait Lui-même des mérites de sa Passion ( Secr. )et en les unissant comme des membres à leur tête ( Secr. ). Le but de l'Eucharistie, dit le Catéchisme de Trente, est " de former un seul corps mystique de tous les fidèles " et cela pour les entraîner dans le culte que le Christ, roi adorateur, comme prêtre et victime, rendit d'une façon sanglante sur la croix et qu'il rend maintenant, d'une façon non sanglante sur l'autel de pierre de nos églises (avant Vatican II) et sur l'autel d'or du ciel, au Christ, roi adoré comme Fils de Dieu, et à son père auquel il offre ces âmes ( Préf. ).


https://messe.forumactif.org/t1104-fete-du-christ-roi#20877

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12619
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Bergoglio le laïciste ? Empty Re: Bergoglio le laïciste ?

Message  Roger Boivin Mar 17 Mai 2016, 7:33 pm

Louis a écrit:.

Le Christ-Roi

Lettre encyclique  de  Sa  Sainteté  Pie XI
du 11 décembre 1925 1


QUAS  PRIMAS

Spoiler:
Introduction

1. Causes des malheurs actuels, 61.
2. Aurore des temps meilleurs,  62-63.
3. Projet de l’Encyclique, 64.

I. Sens de la Royauté du Christ

1. Roi des intelligences, des volontés et des cœurs, 65.

2. Roi en tant qu’homme, 66.

a) Témoignage de l’Écriture:

Ancien Testament, 67-68.
Nouveau Testament, 69.

b) Témoignage de la liturgie, 70.


3. Fondement de sa Royauté.

a) Union hypostatique, 71-72.

b) Oeuvre rédemptrice, 73.

II. Nature et importance de la Royauté du Christ

1. Les trois pouvoirs :

a) Législatif, 74.
b) Judiciaire, 75.
c) Exécutif,  76.


2. Son royaume est avant tout spirituel, 77.
3. Royauté non exercée sur le temporel, 78.
4. Empire universel, 79-80.

III. Fruits de la Royauté du Christ

1. Ennoblissement de l’autorité des chefs et de l’obéissance des citoyens, 81-82.
2. Paix universelle, 83-84.
3. Bonheur plénier, 85.

IV. Moyens d’étendre la Royauté du Christ

1. La liturgie, 86-88.
2. Lutte contre le laïcisme, 89-90.
3. La fête du Christ-Roi, 91-99.

Conclusion.

Heureux effets du culte public :

1. Pour l’Église, 100.

2. Pour l’État, 101.
3. Pour les fidèles, 102-103.


____________________________________________________



1 Pie XI, Lettre encyclique sur l’institution d’une fête du Christ-Roi.  AAS  XVII (1925) 593-610.

( Tiré de AUX  SOURCES DE LA VIE SPIRITUELLE, p. 49-70,  par P. CATTIN  —  H. TH. CONUS, des Frères Prêcheurs, Éd. St-Paul, 1951.)

https://messe.forumactif.org/t5455-quas-primas-le-christ-roi
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12619
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Bergoglio le laïciste ? Empty Re: Bergoglio le laïciste ?

Message  Roger Boivin Mar 17 Mai 2016, 7:35 pm


l'Antipape Bergoglio ce n'est pas la voix de Pierre, mais celle du père du mensonge dont il est le fils.
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12619
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Bergoglio le laïciste ? Empty Re: Bergoglio le laïciste ?

Message  gabrielle Mer 18 Mai 2016, 9:54 am

Ils finissent mal pour lui, car leur but est le triomphe de Notre-Seigneur ( enfin pour ce qui fut jadis catholique)

Il ment , les états confessionnels qui finissent mal sont ceux des musulmans, ça fini dans un bain de sang pour les opposants.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18860
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Bergoglio le laïciste ? Empty Re: Bergoglio le laïciste ?

Message  ROBERT. Mer 18 Mai 2016, 11:45 am

ROBERT. a écrit:
Benjamin a écrit:...Il ne se cache même pas, il crache sur toute l'Histoire de l'Église et toute la Chrétienté entre deux pitreries pour amuser les foules.

Je ne voudrais en rien être à sa place, lorsque Dieu le jugera pour ses pitreries.

Une mauvaise surprise attend Bergoglio à son jugement: il s'est prétendu pape de l'Église catholique; Dieu alors le jugera en tant que Pape...ayoye !
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum