LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Sam 16 Juin 2012, 8:06 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.





Par Saint Bernard.



CHAPITRE XXII. Malachie prédit une mort prochaine à un concubinaire endurci.




48. Il se passa, au même endroit, quelque chose de non moins merveilleux, bien que tout différent comme résultat. Malachie vit un homme qui passait publiquement pour avoir chez lui la femme de son frère; c'était un chevalier, ministre du comte. Il aborde en public cet homme incestueux et, l'interpellant, comme un autre Jean Baptise, il lui dit: "Il ne vous est pas permis d'avoir la femme de votre frère." Mais lui, se conduisant de son côté en véritable Hérode, non seulement ne l'écoute point, mais encore lui répond avec hauteur et déclare, avec serment en public, qu’il ne renverra point cette femme.



Malachie indigné, car il était dévoré de l'amour de la justice, lui répartit d'un ton véhément: "Eh bien, c'est Dieu lui-même qui vous en séparera malgré vous." Sans tenir compte de ces paroles, il s'en va la fureur dans l'âme, et, rencontrant une femme non loin de la foule qui était rassemblée à l'endroit où était Malachie, il lui fait violence, car il était tout entier au pouvoir de Satan à qui il venait d'être livré. Une servante qui accompagnait sa maîtresse, étant revenue à la maison qui n'était pas fort éloignée de l'endroit où la chose se passait, raconta hors d'haleine ce qui venait d'arriver. A ces mots, les frères de cette femme qui se trouvaient alors chez elle, pressés de venger son déshonneur, volent en toute hâte à l'endroit indiqué, surprennent l'agresseur dans son abominable action et l'étendent sur la place même, frappé de mille coups. L'assemblée ne s'était pas encore séparée, lorsque l'écuyer de cet homme vint annoncer ce qui était arrivé. Aussi tout le monde admira-t-il avec quelle rapidité la parole de Malachie s'était accomplie. Tout ce qu'il y avait de gens menant la même vie dans la contrée, or, il y en avait beaucoup, en apprenant cet événement, eurent peur pour eux-mêmes et se corrigèrent, lavant ainsi leurs mains dans le sang même du pécheur.





SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.

italiques ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Dim 17 Juin 2012, 10:38 am

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.




Par Saint Bernard.



CHAPITRE XXIII. Malachie guérit miraculeusement plusieurs

personnes, de différentes maladies.




49. Le comte Diarmitius, était alité depuis bien longtemps; Malachie, après lui avoir fait les plus vives réprimandes, parce qu'il était un homme méchant et adonné avec excès aux plaisirs de la table, l'aspergea d'eau bénite et le fit lever aussitôt avec une santé si bien rétablie qu'il monta sur le champ à cheval; ni lui ni les siens n'espéraient point qu'il pût être jamais en état de le faire.


Comme il était à Calais, un homme vint le trouver avec son fils qui était paralytique en le priant de le guérir; Malachie, après une courte prière, dit à ce père: Allez, votre fils sera guéri. Cet homme s'en alla et le lendemain il revint trouver le Saint avec son fils, qui n'était point encore rendu à la santé. Alors Malachie se lève et se penchant sur l'enfant, il prie pour lui un peu plus longtemps et le guérit, puis se tournant vers son père il lui dit: Offrez-le à Dieu. Il lui promit de le faire, mais il ne tint pas sa promesse. Quelques années plus tard, son fils retomba dans le même état, sans doute à cause de la désobéissance et du manque de parole de son père.


Un autre père vint trouver Malachie de fort loin, quand notre Saint se trouvait dans la province de Munster, et lui présenta son fils qui était perclus de ses jambes. Interrogé comment cela lui était arrivé, ce père répondit qu'il croyait fort que c'était par la malice du démon, et il ajouta: C'est lui, sans doute, si je ne me trompe, qui le fit tomber dans un profond sommeil pendant qu'il jouait dans un pré, car à son réveil il était en cet état. Et, en pariant ainsi il fondait en larmes et suppliait Malachie de lui venir en aide; le saint évêque, touché de compassion pria pour lui et ordonna au malade de retourner dormir au même endroit. Il le fit et se réveilla guéri. Comme il était venu de loin, Malachie le retint pendant quelque temps avec lui; il s'en faisait accompagner dans ses promenades.






SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.

italiques ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Dim 17 Juin 2012, 10:40 am

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.





Par Saint Bernard.



CHAPITRE XXIII. Malachie guérit miraculeusement plusieurs

personnes, de différentes maladies.



50. Dans le monastère de Benchor, il y avait un pauvre qui recevait sa nourriture de la charité des religieux: il en recevait tous les jours une aumône, pour quelques petits services qu'il leur rendait au four à pain. Il était perclus des jambes depuis douze ans et ne marchait plus que sur ses mains, traînant derrière lui ses jambes mortes. Le trouvant un jour tout triste et tout chagrin devant sa cellule, Malachie lui demanda la cause de sa tristesse: et lui, vous voyez, répond-il, depuis combien de temps je suis misérablement affligé et frappé de la main de Dieu, et voici maintenant, pour comble de malheur, que les hommes qui devraient, eux au moins, avoir pitié de moi, rient de mon triste état et me reprochent mon malheur.


En l'entendant parler ainsi, le Saint se sentit touché de compassion et leva les mains et les yeux au ciel, fit une courte prière et rentra dans sa cellule; cependant le pauvre perclus se lève et, se tenant sur ses pieds il se demande s'il est véritablement guéri, si ce n'est pas un songe: il essaie de faire quelques pas, car il n'osait croire qu'il pouvait marcher; mais enfin, comme s'il se fut éveillé d'un profond sommeil, il ne doute plus de la grâce que le Seigneur lui avait faite; il marche sans crainte et revient au four en sautant de joie et en rendant grâce à Dieu. En le voyant, ceux qui le connaissaient, pensèrent qu'ils avaient un fantôme devant les yeux et furent saisis d'étonnement et frappés de stupeur. Malachie guérit de même par une seule prière un homme hydropique qui se fixa dès lors au couvent où il garda les brebis.





SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.

gras ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Dim 17 Juin 2012, 2:16 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.





Par Saint Bernard.


CHAPITRE XXIII. Malachie guérit miraculeusement plusieurs

personnes, de différentes maladies.




51. La ville de Cork n'avait point d'évêque, on se mit en devoir d'en élire un, mais les électeurs se divisèrent, chacun voulant un évêque de son choix, non pas du choix de Dieu. A la nouvelle de ces dissensions Malachie se rend dans cette ville, rassemble le peuple et le clergé et fait tous ses efforts pour mettre tout le monde d'accord. Ayant persuadé aux électeurs de s'en remettre à lui pour le choix de leur évêque puisque leur église ainsi que toutes celles de l'Irlande, était plus particulièrement confiée à sa sollicitude, il[Malachie] leur donna aussitôt, non pas un noble du pays mais un étranger, un homme pauvre, mais saint et instruit. On va le chercher, mais on répond qu'il est couché malade dans son lit et si faible qu'il lui est impossible de sortir à moins qu'on ne le porte. Alors Malachie s'écrie: qu'il se lève, je le lui ordonne au nom du Seigneur, l'obéissance le sauvera.



Que faire ? Il voulait obéir, mais il ne se sentait point en état de le faire; d'ailleurs, quand même il aurait pu se rendre à l'appel de Malachie, il se sentait effrayé à la pensée de devenir évêque. Ainsi, pendant que voulant obéir il en était retenu par un double ennemi de l'obéissance, le poids du mal et la crainte de l'épiscopat, l'obéissance l'emporta pourtant quand elle se sentit aidée par l'espérance de la santé. Il fait donc un effort, se bouge un peu, essaie ses forces et trouve qu'il en a plus que de coutume. La confiance lui revient alors avec les forces, et en s'accroissant, elle augmente à son tour les forces du corps. Enfin il peut se lever seul, il marche un peu plus facilement, il n'éprouve même plus de fatigue à marcher, bref il se trouve ingambe (agile) et plein de vie et se rend, sans le secours de personne, auprès de Malachie qui le prend par la main et le conduit dans la chaire de son église aux applaudissements du peuple fidèle et du clergé. Tout cela se fit sans difficulté aucune, parce qu'on vit le miracle que le Saint venait de faire, et celui-là ne fit aucune difficulté d'obéir quand il connut d'une manière si évidente que telle était la volonté même de Dieu.





SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.

italique et gras ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Dim 17 Juin 2012, 2:18 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.




Par Saint Bernard.


CHAPITRE XXIII. Malachie guérit miraculeusement plusieurs

personnes, de différentes maladies.




52. Il y avait une femme qui avait une perte de sang, c'était une personne de distinction que Malachie affectionnait tout particulièrement, non pas tant toutefois à cause de sa noblesse qu'à cause de ses mœurs. Comme elle s'affaiblissait de plus en plus par la perte de son sang et se trouvait à la dernière extrémité, elle envoya dire à l'homme de Dieu de prier pour l'âme de celle qu'il ne devait plus revoir en cette vie; c'était le seul service qu'il pût désormais lui rendre. A cette nouvelle, Malachie se sentit vivement peiné; car c'était une femme de bien et sa vie était féconde en bonnes œuvres et en bons exemples. Comme il ne pouvait se rendre auprès d'elle assez vite, il appelle le jeune Malch, dont nous avons parlé plus haut, frère de l'abbé Chrétien, et, comme il était plus alerte que lui à cause de son âge il lui dit: "Hâtez-vous d'aller lui porter ces trois pommes sur lesquelles j'ai invoqué le nom du Seigneur; j'espère que si elle en goûte elle ne mourra point sans m'avoir vu, bien que je ne puisse pas aller aussi vite que vous."



Le jeune Malch accourt en toute hâte, selon la recommandation du Saint et arrive auprès de la mourante, comme le serviteur d'un second Élisée, mais pour être plus heureux que lui dans sa mission (Rois IV, 29). Il lui dit de faire tout son possible pour recevoir et pour goûter la bénédiction que Malachie lui envoie. Pleine de bonheur, en entendant prononcer le nom de Malachie, elle fait signe, car elle ne pouvait plus s'exprimer autrement, qu'on la lève un peu afin qu'elle puisse faire ce que le Saint lui ordonne. On la lève en effet, elle goûte du finit bénit et aussitôt elle se sent fortifiée, la parole lui revient et elle rend grâces à Dieu. Le Seigneur lui envoya un sommeil dont elle était privée depuis aussi longtemps que de nourriture et elle reposa doucement. Cependant le sang s'arrêta et, lorsqu'elle se réveilla peu de temps après, elle était guérie, mais se trouvait encore bien faible à cause du sang qu'elle avait perdu et du temps considérable qu'elle avait été privée de nourriture. Mais, le lendemain, l'arrivée tant désirée de Malachie et sa vue complétèrent sa guérison.




SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.

gras ajoutés.
à suivre …


ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Lun 18 Juin 2012, 7:49 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.


LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.



Par Saint Bernard.


CHAPITRE XXIV. Malachie ressuscite une femme qui était morte

sans avoir reçu le sacrement de l'Extrême-Onction.



53. Dans le voisinage du monastère de Benchor habitait un noble dont la femme était malade à la mort. Prié de venir pour lui administrer le sacrement de l'Extrême-Onction avant qu'elle mourût, Malachie se rendit auprès d'elle: en le voyant, la malade fut transportée de joie, et se sentit ranimée par l'espérance du salut. Mais comme le Saint se préparait à lui donner les saintes huiles, tout le monde jugea qu'on pouvait remettre la cérémonie au lendemain, car on était au soir.



Malachie y consentit et se retira avec ceux qui l'accompagnaient après avoir donné sa bénédiction à la malade. Mais bientôt après un grand cri se fait entendre, toute la maison est pleine de gémissements et de tumulte, on annonce qu'elle vient de mourir. Au bruit qu'il avait entendu, Malachie revient sur ses pas avec tous ses disciples, s'approche du lit et voyant que cette femme avait rendu le dernier soupir, il se sentit l’âme navrée de chagrin et se reprochait de ne lui avoir point administré le sacrement avant qu'elle mourût. Levant alors les mains au ciel il s'écria: " Seigneur, j'ai été bien imprudent, c'est moi, moi seul qui suis coupable, c'est moi qui ai différé de l'administrer, car, pour elle, ce n'était point son avis qu'on tardât davantage."



Après cela il protesta devant tout le monde qu'il ne se consolerait jamais et qu'il ne prendrait point de repos qu'il n'eût restitué à cette âme la grâce dont il l'avait frustrée: alors se penchant sur la défunte, il ne cessa de gémir pendant toute la nuit et de l'arroser de ses larmes à défaut de l'huile sainte, c'était la seule onction qu'il pouvait lui faire. Mais pendant qu'il se livrait à sa douleur, il dit à ceux qui l'avaient accompagné: "Pour vous veillez et priez." Ils passèrent donc la nuit entière, lui dans les larmes, et ceux-ci dans là récitation des Psaumes. Au matin, le Seigneur exauça son serviteur parce que l’esprit même de Dieu qui intercède pour les saints avec des gémissements inénarrables, intercédait aussi pour lui. Bref, la morte ouvre les yeux, et comme une personne qui sort d'un long sommeil, se frottant le front et les tempes de ses mains, elle s'assied sur son lit, puis reconnaissant Malachie elle le salue profondément.



La douleur fait aussitôt place à la joie, tout le monde est saisi d'étonnement à la vue ou même seulement à la nouvelle de cet événement. Malachie ne lui en donne pas moins le sacrement de l'Extrême-Onction, sachant bien qu'il a la vertu de remettre les péchés et que la prière de la foi peut sauver le malade (Jacques V, 15). Après cela, il se retira. La malade se rétablit et vécut encore quelque temps en bonne santé pour que Dieu fût glorifié à son occasion; elle fit la pénitence que Malachie lui avait imposée, puis s'endormit dans le Seigneur, après avoir fait une bonne confession de ses péchés, et s'envola dans le sein de Dieu.





SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.

gras et italiques ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Lun 18 Juin 2012, 7:51 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.


LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.





Par Saint Bernard.


CHAPITRE XXV. Divers autres miracles de Malachie

opérés en faveur de différentes personnes.



54. Il y eut aussi une femme qui était dominée par un tel esprit d'emportement et de fureur que non seulement ses amis et ses proches fuyaient sa société; mais que ses propres enfants pouvaient à peine demeurer avec elle. Ce n'était chez elle que cris, emportements et tempêtes. D'un esprit audacieux, ardent, précipité, elle n'était pas moins redoutable à cause de la violence de sa langue que pour celle de ses mains; enfin c'était une femme insupportable, odieuse même à tout le monde. Ses enfants, non moins affligés pour elle que pour eux-mêmes, la conduisent à Malachie et lui exposent leur triste situation avec un torrent de larmes. Le Saint, touché de compassion à la vue du danger que courait l'âme de cette femme et de la triste position de ses enfants, la prend à l'écart et lui demande si elle s'est quelquefois confessée de ses péchés. Elle lui répond qu'elle ne l'a jamais fait. Faites-le, dit-il. Elle lui obéit à l'instant, et lui, après avoir reçu sa confession, lui impose une pénitence et prie le Seigneur tout-puissant, de lui donner un esprit de douceur, et lui défend, au nom de Jésus-Christ, de se mettre désormais en colère.


Elle devint si douce depuis ce moment, qu'il était évident qu'un changement si admirable, ne pouvait être que l'œuvre de la main du Très-Haut. On dit que cette femme est encore du monde, et qu'elle est d'une douceur et d'une patience telles que rien de ce qui est capable d'exaspérer les autres, comme les pertes, les avanies et les afflictions de toutes sortes, ne peuvent même l'émouvoir. Pour moi, s'il m'est permis, comme à l'Apôtre (Romains XIV, 5) d'abonder dans mon propre sens, quelque sentiment contraire qu'on puisse avoir, il me semble que ce miracle est bien plus grand que celui de la résurrection d'une morte; attendu que, dans le premier cas, c'est l'homme intérieur qui est rappelé à la vie, tandis que dans le second, ce n'est que l'homme extérieur. Mais passons à d'autres miracles.




SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.

italique ajouté.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Lun 18 Juin 2012, 7:53 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.



Par Saint Bernard.


CHAPITRE XXV. Divers autres miracles de Malachie

opérés en faveur de différentes personnes.




55. Un homme dans une position honorable selon le monde et d'une conscience timorée, selon Dieu, vint trouver Malachie et se plaignit à lui de l'état de sécheresse où se trouvait son âme et le supplia d'obtenir de Dieu pour lui le don des larmes. Malachie souriant à la pensée qu'un homme du monde goûtait ainsi un don tout spirituel, approcha sa joue de la sienne comme pour le caresser et lui dit: "Qu'il vous soit fait selon votre demande." A partir de ce moment, ses yeux versèrent une telle quantité de larmes qu'on aurait pu lui appliquer ces paroles de l'Ecriture: "C'est la fontaine d'un jardin, c'est un puits d'eaux vives (Cantique IV, 15)."



Il se trouve dans la mer d'Irlande une île dont les côtes étaient autrefois très poissonneuses, mais les péchés de ses habitants, à ce qu'on croit, lui firent perdre cette propriété, en sorte que, de très peuplée qu'elle était, elle perdit une grande partie de ses habitants et finit par voir sa population presque réduite à rien par la privation de cet avantage. Les habitants en étaient dans l'affliction et se lamentaient du tort que l'éloignement du poisson leur causait, quand une femme, connut par une révélation, que Malachie pouvait remédier au mal par ses prières. Elle en fit part à plusieurs personnes à qui cette pensée sourit. Dieu permit que Malachie se trouvât dans cette île; car au milieu de ses courses, pour prêcher l'Evangile dans tout le pays, il s'était rendu en cet endroit, afin d'y annoncer la bonne nouvelle aux habitants du lieu. Mais ces hommes, encore barbares, qui se mettaient bien plus en peine du poisson que du reste, firent au Saint les plus vives instances pour qu'il daignât jeter un regard de compassion sur la stérilité de leur île.



Malachie leur répondit d'abord qu'il n'était pas venu dans cette pensée et que, s'il avait un désir, c'était moins de prendre du poisson que des hommes; mais, voyant la foi de ces gens, il se mit à genoux sur le rivage et pria le Seigneur de ne pas leur refuser, tout indignes qu'ils en étaient, le bienfait dont ils avaient joui autrefois et qu'ils lui redemandaient avec une foi si vive. La prière du Juste monta vers le Ciel qui envoya dans ces parages une abondance de poissons, peut-être même plus grande qu'autrefois, et cette abondance dure encore à présent. Faut-il s'étonner que la prière du juste, qui est capable de pénétrer dans les cieux, ait pu pénétrer dans l'abîme et appeler du fond de la mer une si grande quantité de poissons ?




SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.

Gras et italique ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Mar 19 Juin 2012, 11:37 am

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.




Par Saint Bernard.


CHAPITRE XXV. Divers autres miracles de Malachie

opérés en faveur de différentes personnes.



56. Un jour, trois évêques arrivèrent dans une ville appelée Faughart, qui est, dit-on, le pays natal de la vierge Brigide; Malachie vint faire le quatrième. Le prêtre qui les recevait lui dit: "Que ferai-je ? Je n'ai point de poisson." Malachie lui dit d'en demander aux pêcheurs de l'endroit. "Mais, reprit-il, il y a deux ans qu'ils n'en ont vu dans la rivière; aussi les pêcheurs ont-ils quitté ce canton pour aller se fixer ailleurs, quelques-uns même, ont renoncé à leur état." Malachie lui répondit: "Faites jeter les filets au nom du Seigneur." On le fit et on prit douze saumons, un second coup de filet en tira douze autres. Cette pêche inespérée et miraculeuse fut servie aux évêques. On ne peut douter qu'elle ne soit due aux mérites de Malachie, car, pendant deux ans encore, on continua, même après ce miracle, à ne point trouver de poisson en cet endroit.





SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.

Gras et italique ajoutés.
à suivre …


Dernière édition par ROBERT. le Mar 19 Juin 2012, 11:39 am, édité 1 fois (Raison : mise en forme)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Mar 19 Juin 2012, 11:48 am

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.


LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.





Par Saint Bernard.

CHAPITRE XXVI. Malachie soutient la vérité

de la présence réelle de Jésus-Christ dans l'Eucharistie.




57. Il y eut un clerc de Lesmor, d'une vie assez édifiante, à ce qu'on assure, mais d'une foi beaucoup moins bonne. Plein de confiance dans son mince savoir, il se permit de dire que, dans l'Eucharistie, il ne se trouvait que le sacrement, non la chose sacramentelle: c'est-à-dire, une simple bénédiction, non point la vérité du corps de Jésus-Christ. Malachie l'entreprit plusieurs fois secrètement sur ce point mais sans succès(a); il le cita donc enfin à comparaître devant lui en ayant soin toutefois de ne pas admettre de laïcs à l'entretien, afin de le guérir de son erreur si faire se pouvait, non de le couvrir de confusion.


Il lui fut donc permis d'exposer sa pensée en présence de clercs seulement. Après qu'il se fut évertué à établir et à défendre son erreur, avec toutes les ressources de son esprit qui n'en manquait pas, Malachie lui répondit et le réfuta victorieusement de l'avis de tous les assistants; il quitta l'assemblée couvert de confusion, mais non point converti, en disant qu'il ne cédait qu'à l'autorité de son évêque, non point à la force de la raison.


Puis, s'adressant à Malachie lui-même, il lui dit: "Vous m'avez confondu sans cause car vous avez certainement parlé contre la vérité et même contre votre propre conscience." Le Saint, affligé de voir un cœur si endurci, mais plus affligé encore du coup porté à la foi et craignant les suites qui pouvaient en résulter, assemble l'Église entière, reprend publiquement ce clerc et le presse de se convertir. Les autres évêques et le reste du clergé lui donnaient le même conseil; comme il refusait de se rendre à leurs instances, il fut déclaré hérétique et anathématisé. Au lieu de se réveiller à ce coup, il s'écrie: "Vous sacrifiez tout à un homme plutôt qu'à la vérité; mais moi je me donnerai bien de garde de sacrifier la vérité à personne." ( à suivre…)


a On voit quelque chose de semblable dans la vie de saint Bernard, livre VIII, ch. 6.



SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.

Gras et italique ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Mar 19 Juin 2012, 2:37 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.




Par Saint Bernard.

CHAPITRE XXVI. Malachie soutient la vérité

de la présence réelle de Jésus-Christ dans l'Eucharistie.



57. (suite) Transporté d'une sainte colère, Malachie répond à ces mots: "Le Seigneur saura bien te contraindre à confesser la vérité" (a) L'autre ayant répondu: "Ainsi soit-il:" l'assemblée fut levée. Mais brûlé comme par un fer chaud, il songe à fuir, car il ne peut supporter plus longtemps de vivre ainsi frappé d'infamie et déshonoré. Après avoir réuni tout ce qui lui appartenait, il se préparait à sortir, quand, atteint d'une infirmité soudaine, il s'arrête tout à coup et, privé de forces, il tombe à terre à l'endroit même, accablé de fatigues et respirant à peine. Un fou, conduit par le hasard, venant à passer par là, l'aperçoit et lui demande ce qu'il fait là. Il lui répond qu'il est atteint d'un mal très grave, qui ne lui permet ni d'avancer ni de reculer.


Et le fou de lui répondre alors: "Quand on en est là ce n'est pas d'un mal quelconque c'est de la mort même qu'on est frappé." Or il ne parlait pas ainsi de lui-même, mais Dieu voulait punir ce clerc par la voix d'un insensé de n'avoir point voulu acquiescer à l'avis des sages; il ajouta ensuite: "Retournez chez vous je vous aiderai à le faire;" en effet il rentre en ville appuyé sur le bras de ce fou, mais en même temps il rentre en lui-même et se jette dans les bras de la miséricorde de Dieu. En même temps il fait appeler l'évêque, reconnaît la vérité et abjure son erreur. Il se confesse et reçoit l'absolution de sa faute, il demande ensuite le saint viatique et il se trouve réconcilié avec l'Eglise. Voilà comment presque au même moment sa perfide erreur fut reniée par sa propre bouche et effacée par sa mort, et comment aussi au grand étonnement de tout le monde, s'accomplit sans retard la parole de Malachie et celle de l'Ecriture qui a dit: " L'affliction vous donnera de l'intelligence." [Isaïe XXVIII, 19]



a On voit quelque chose de semblable dans la vie de saint Bernard, livre VIII, ch. 6.


SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.
italique et gras ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Mar 19 Juin 2012, 7:18 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.




Par Saint Bernard.

CHAPITRE XXVII. Malachie rétablit la paix et l'union

entre des populations qui étaient divisées.




58. Une grande mésintelligence s'était élevée entre les habitants de certaines contrées; Malachie fut appelé pour rétablir la paix entre eux, mais, comme il était occupé ailleurs il chargea un autre évêque de cette entreprise. Celui-ci s'en excusa en disant que c'était à Malachie, non pas à lui qu'on s'était adressé, qu'il ne serait certainement pas même écouté, et qu'il était inutile par conséquent qu'il se mêlât de cette affaire. Malachie lui dit: "Allez toujours et le Seigneur sera avec vous." Il obéit en disant: "si on ne m'écoute point, j'en appellerai à votre Paternité." Malachie sourit un peu et dit: "Eh bien soit." Alors l'évêque qu'il avait envoyé rassemble le peuple et lui parle de paix; on l'écoute et la réconciliation a lieu; on se donne parole de part et d'autre, la paix est conclue, l'évêque lève l'assemblée.




Mais l'un des deux partis voyant que l'autre sans défiance depuis que la paix était faite n'était plus sur ses gardes se mit à conspirer contre lui en disant: " qu’avons-nous voulu faire ? La victoire est à nous, la victoire est dans nos mains." Il fond aussitôt sur le parti contraire. L'évêque, informé de ce qui se passait accourt en toute hâte, va trouver le chef des agresseurs et lui reproche l'injustice et la mauvaise foi de ses partisans, mais il voit ses paroles méprisées. Alors il invoque le nom de Malachie, mais sans plus de succès, car ce chef, se moquant de lui, lui répond: "Croyez-vous que pour vous être agréables, nous allons laisser échapper ceux qui nous ont fait du mal, quand Dieu même les fait tomber entre nos mains ?" L'évêque, se rappelant l'entretien qu'il avait eu avec Malachie, retourne à son monastère les larmes aux yeux et le chagrin dans l'âme et s'écrie: "Où êtes-vous, ô homme de Dieu, où êtes-vous ? Les choses ne se sont-elles point passées comme je vous l'avais prédit, ô mon père ? Hélas, malheureux homme que je suis, j'étais allé pour le bien et il en est résulté un mal et je suis cause que les uns perdent la vie du corps et les autres celle de l'âme ?" Il disait encore beaucoup d'autres choses semblables au milieu de son chagrin et de ses larmes, en s'adressant à Malachie, comme s'il eût été présent, et en faisant appel à lui contre ces malfaiteurs.




Cependant les impies avec lesquels la paix avait été conclue ne cessaient point de poursuivre leurs adversaires afin de les anéantir, mais un esprit de mensonge inspira à quelques hommes la pensée de les tromper; ils vinrent les trouver, pendant qu'ils étaient en marche, et leur dirent que leurs ennemis avaient fait irruption dans leur propre pays, qu'ils mettaient tout à feu et à sang, pillaient leurs biens, s'emparaient de leurs femmes et de leurs enfants et les traînaient à leur suite. A ces mots, ils font volte face et reviennent en hâte sur leurs pas; les derniers suivent les premiers sans savoir ni où ils allaient ni ce qui était arrivé; car ils n'avaient pas tous entendu ce qui s'était dit; mais lorsque en arrivant, ils ne trouvèrent rien de ce qu'on leur avait annoncé, ils furent saisis de confusion et se trouvèrent pris dans les filets de leur propre malice. Ils reconnurent alors qu'ils avaient été victimes d'un esprit de mensonge, parce qu'ils avaient trompé eux-mêmes un envoyé de Malachie et méprisé son nom. Quant à l'évêque en apprenant que ces traîtres avaient été déçus dans leurs coupables espérances, il revint plein de joie vers Malachie à qui il rendit un compte exact de tout ce qui s'était passé.






SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.
italique et gras ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Mer 20 Juin 2012, 6:12 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.



Par Saint Bernard.

CHAPITRE XXVII. Malachie rétablit la paix et l'union

entre des populations qui étaient divisées.



59. Malachie informé que la paix avait été rompue de la sorte, choisit une occasion favorable pour la rétablir de nouveau par lui-même entre ces différentes populations et la leur fit sceller par des promesses et des serments réciproques. Alors ceux qui avaient eu à souffrir de la première violation de la paix, pleins de ressentiment de ce qui leur était arrivé, ne tinrent compte ni des conventions faites, ni de la recommandation de Malachie, et complotèrent de rendre la pareille à leurs ennemis. S'étant donc réunis, ils marchaient tous ensemble comme un seul homme pour tomber à l'improviste sur leurs adversaires et leur faire éprouver le même sort qu'ils avaient eux-mêmes essuyé. Après avoir traversé sans obstacle un grand fleuve qui les séparait des ennemis, ils se virent arrêtés par un tout petit ruisseau qu'ils rencontrèrent un peu plus loin. Ce petit ruisseau leur parut en effet un grand fleuve qui s'opposait partout à leur passage.


Étonnés de le trouver si large et si profond, quand ils l'avaient vu jusqu'alors si petit, ils se disent les uns aux autres: "D'où vient qu'il est débordé ? Le temps est beau, il ne pleut point, personne ne se rappelle qu'il ait plu dernièrement. D'ailleurs aucun de nous n'a vu ce ruisseau gonflé à ce point, même après les plus grandes pluies, ni déborder de la, sorte et couvrir ainsi les terres cultivées et les prairies même dans les plus mauvais temps. Il y a là le doigt de Dieu qui a voulu nous couper le chemin à cause de Malachie, son saint serviteur, dont nous avons violé le pacte et transgressé les ordres." Voilà comment ceux-ci s'en retournèrent aussi chez eux, couverts de honte et de confusion et sans avoir pu rien faire. Le fruit de ce miracle se répandit dans toute la contrée, et on bénissait Dieu qui sait ainsi surprendre les sages mêmes de ce monde dans leurs propres ruses, briser la puissance des méchants et manifester avec gloire celle de son Christ.




SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.

Gras et italique ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Mer 20 Juin 2012, 6:14 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.




Par Saint Bernard.

CHAPITRE XXVII. Malachie rétablit la paix et l'union

entre des populations qui étaient divisées.




60. Il y avait un grand de la contrée qui s'était brouillé avec le roi; ce fut Malachie qui les réconcilia ensemble; car ce grand ne voulait point s'en rapporter au roi pour la paix qu'il voulait faire avec lui, si elle ne se concluait sous les auspices de Malachie ou de tout autre personnage pour qui il eût une égale vénération. Il n'avait pas tort, comme l'événement ne tarda point à le montrer.



En effet, le roi, toujours animé des mêmes sentiments de haine qu'il avait eus contre ce seigneur, tomba sur lui à l'improviste; car, dans sa sécurité, celui-ci ne se tenait point sur ses gardes, et il le jeta dans les fers. Ses gens vinrent le réclamer à celui qui avait été le médiateur de la paix, ils ne s'attendaient plus à rien moins qu'à se voir mettre à mort.



Malachie ne savait quel parti prendre; d'ailleurs il ne pouvait faire autre chose que de recourir à son moyen ordinaire; il rassemble tous ses amis et tous ses disciples qui étaient en grand nombre, et va droit trouver le roi et le prier de relâcher son prisonnier; mais il essuie un refus. Alors Malachie s'écrie: "Vous avez mal agi contre le Seigneur, contre moi et même contre vous en violant votre parole; si vous n'en tenez pas compte, il n'en est pas de même de moi; cet homme s'est fié à moi, et s'il meurt, c'est moi qui vous l'aurai livré; je répondrai de son sang. Qui donc a pu vous inspirer la pensée de faire de moi un traître et de vous un parjure ? Sachez donc que ni moi ni ceux-ci ne goûterons de nourriture que ce seigneur n'ait recouvré la liberté." (à suivre…)





SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.

italique ajouté.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Mer 20 Juin 2012, 6:34 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.




Par Saint Bernard.

CHAPITRE XXVII. Malachie rétablit la paix et l'union

entre des populations qui étaient divisées.




60. (suite) Après avoir ainsi parlé, il se rend à l'église et invoque le Tout-Puissant, et tous ceux qui l'avaient suivi font de même, lui demandant avec des gémissements et des larmes qu'il veuille bien délivrer l'innocent des mains d'un injuste prévaricateur. Ils passèrent tous ensemble le jour et la nuit suivante dans le jeûne et la prière. On rapporta au roi ce qui se passait, mais il ne s'en montra que plus endurci quand il aurait dû se laisser toucher; il s'enfuit, cet homme vraiment charnel, craignant que s'il restait trop près de Malachie, il ne pût échapper à la vertu de sa prière, comme si elle ne pouvait se faire sentir dans le secret et ne fût pas possible d'atteindre au loin. O malheureux prince, tu veux poser des limites au pouvoir de la prière des saints ! Mais la prière n'est pas comme la flèche qu'on lance, pour lui échapper comme on échappe au trait que l'on a décoché. Où iras-tu te cacher de l'Esprit de Dieu qui la porte, et en quel endroit pourras-tu fuir pour échapper à ses regards ? Si tu fuis, elle te poursuit; si tu te caches, elle te trouve; tu vas devenir aveugle, tu seras privé de la vue du jour, afin que tu voies et comprennes mieux qu'il est dur de regimber contre l'aiguillon (Actes IX, 5).




Eh bien, reconnais maintenant par ta propre expérience combien sont perçantes les flèches que le Tout-Puissant a décochées contre toi; si elles se sont émoussées sur ton cœur de pierre, elles ont pu du moins pénétrer bien avant dans tes yeux. Plût au Ciel que par ces ténèbres de l'âme, elles eussent pu pénétrer jusqu'à ton cœur, et que l'affliction eût aveuglé ton intelligence. Il fallait voir ce nouveau Saul, conduit aussi par la main et amené vers son Ananie; ce loup dévorant conduit aux pieds d'une brebis pour lui rendre sa proie. Il la lui rendit et recouvra la vue, car Malachie était une si douce brebis qu'il eut pitié-même de ce loup. A ce sujet, le lecteur remarquera au milieu de quels gens se trouvait Malachie, quels princes l'entouraient, au sein de quelles populations il vivait. N'était-il pas à la lettre le frère des dragons et le compagnon des autruches (Job XXX, 23) ? Aussi le Seigneur lui donna-t-il le pouvoir de marcher sur les serpents et sur les scorpions, de lier les rois mêmes en leur enchaînant les pieds, et les princes de la terre, en leur mettant des fers aux mains. Mais écoutez la suite.






SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.

Gras ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Mer 20 Juin 2012, 6:36 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.




Par Saint Bernard.



CHAPITRE XXVIII. Malachie voulant construire un édifice religieux trouve

un homme qui s'y oppose; mais bientôt cet homme est puni de Dieu.




61. Celui à qui Malachie avait abandonné les biens qui appartenaient au monastère de Benchor, au lieu de montrer sa reconnaissance au Saint pour ce bienfait, ne cessa depuis lors de se conduire avec la plus grande hauteur envers lui et envers les siens, se déclarant en toute occasion contre lui, lui dressant même des pièges et attaquant ses actes. Mais sa conduite ne demeura point impunie. Il avait un fils unique qui marchait sur les traces de son père et qui ayant osé s'attaquer, lui aussi, à Malachie, mourut dans l'année même de sa faute. Voici comment cette mort arriva. Malachie jugea qu'il devait faire construire un oratoire en pierres à Benchor, à l'instar de ceux qu'il avait vus dans d'autres contrées. Il avait à peine commencé à en asseoir les fondements, que tous les gens du pays étaient dans l'admiration à la vue d'un édifice qui n'avait pas encore eu son pareil dans la contrée.




Mais cet homme plein de présomption et d'insolence au lieu de l'admirer comme les autres, s'en irrita; il conçut la douleur et enfanta l'iniquité (Psaume VII, 15). Se mêlant aux populations voisines pour les exciter par ses murmures, il attaquait, tantôt à mots couverts et tantôt ouvertement, accusait le Saint de légèreté en protestant contre cette nouveauté dont il exagérait la dépense. Par ces discours envenimés, il excitait et poussait bien des gens à s'opposer à cette construction.




"Suivez-moi, dit-il, et ne laissons pas faire malgré nous ce qu'on ne peut faire que par nous." Alors il vient à la tête de ceux qu'il a gagnés à ses projets, à l'endroit où l'on bâtissait et y trouvant l'homme de Dieu, il lui adresse le premier la parole, car il était l'âme du complot. "Brave homme, lui dit-il, d'où vous est venu la pensée d'introduire ces nouveautés chez nous ? Sachez que nous sommes des Scots, non point des Gaulois. Quelle est donc votre légèreté ? Qu'avons-nous besoin d'un édifice aussi superflu que superbe ? Où trouvez-vous d'ailleurs, pauvre comme vous l'êtes, de quoi subvenir à de pareilles dépenses ? Enfin qui de nous verra jamais cet édifice achevé ? Y a-t-il présomption plus grande que la vôtre, de commencer un ouvrage que vous ne sauriez, je ne dis pas achever, mais voir jamais se terminer ? Quand je dis que c'est présomption à vous d'entreprendre une chose qui dépasse vos moyens, vos forces et toute mesure, c'est de folie que je devrais vous taxer. Assez donc comme cela; cessez cette entreprise, et ne donnez pas plus longtemps suite à une pareille folie; car nous ne sommes disposés, ni à souffrir ni à permettre que vous continuiez."



C'est en ces termes qu'il fit connaître au Saint quels étaient ses projets, mais il n'avait point réfléchi à la manière dont il pourrait appuyer ses paroles; en effet, à la vue de l'homme de Dieu, tous ceux qui l'avaient suivi, changèrent de sentiment et cessèrent d'être de son avis.





SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.

Gras et italique ajoutés.
à suivre …


Dernière édition par ROBERT. le Jeu 21 Juin 2012, 1:32 pm, édité 2 fois (Raison : mise en forme + 2)
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Jeu 21 Juin 2012, 1:34 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.



Par Saint Bernard.


CHAPITRE XXVIII. Malachie voulant construire un édifice religieux trouve

un homme qui s'y oppose; mais bientôt cet homme est puni de Dieu.





62. Le Saint répondit à ce discours avec une liberté entière, et, s'adressant à cet homme: "Malheureux, lui dit-il, cet édifice que tu vois commencé mais dont la vue te fait mal, s'achèvera certainement, beaucoup le verront terminé, et toi, puisque tu ne veux pas le voir, tu ne le verras point, mais tu verras ce que tu ne veux point, la mort: mets donc ordre à tes affaires, si tu ne veux pas qu'elle te surprenne dans ton péché." Ainsi parla le Saint. Cet homme mourut en effet et l'édifice commencé s'acheva, mais il ne le vit point terminé, puisqu'il mourut dans l'année comme nous l'avons dit.


Cependant le père de cet homme ayant appris la prédiction de Malachie et sachant que toute parole du Saint était suivie d'effet, s'écria: "Il a prononcé l'arrêt de mort de mon fils." Alors à l'instigation du diable, il entra dans un telle fureur contre Malachie qu'il en vint, en présence du due et des grands d'Ulydie, à accuser de fausseté et de mensonge l'homme de Dieu, si manifestement véridique en toute circonstance, si visiblement ami passionné et disciple dévoué de la vérité. C'est peu, il ajouta l'injure à sa première faute et l'appela singe. Malachie qui savait ne point répondre à l'injure par une autre injure, se contenta de garder le silence; pas un mot ne sortit de sa bouche quand le pécheur élevait ainsi la voix contre lui.



Mais le Seigneur n'oublia point cette parole qu'il avait dite: "Je me réserve la vengeance, c'est moi qui l'exercerai (Romains XII, 19)." Le même jour, cet homme étant retourné chez lui, expia la témérité de sa langue effrénée par les mains même de celui qui la lui avait si bien déchaînée: En effet, le démon lui-même se saisit de sa personne et le jeta dans le feu; les assistants s'empressèrent de l'arracher aux flammes, mais déjà son corps était à demi-brûlé et sa raison perdue. Pendant le délire de sa folie, Malachie arriva ; il vit cet homme qui l'avait injurié, la bouche de travers, les lèvres écumantes, effrayer tout le monde par ses cris et par la violence de ses mouvements. Son agitation était si grande que plusieurs hommes avaient peine à le tenir. Alors le saint homme pria pour son ennemi et fut exaucé du Ciel, du moins en partie.




En effet, pendant que Malachie était en prière, il rouvrit les yeux et reprit ses sens. Mais il resta toujours sous l'empire de l’esprit mauvais que Dieu lui avait envoyé pour le souffleter et lui apprendre à ne pas mal parler des saints. Je crois qu'il vit encore et que maintenant encore il continue d'expier la faute énorme dont il s'était rendu coupable envers l'homme de Dieu. On dit même qu'à certaines époques il redevient lunatique. Quant aux biens de Benchor dont nous avons parlé, comme cet homme ne pouvait plus les conserver dans l'état de faiblesse et d'incapacité où il était tombé, ils firent retour au monastère auquel ils avaient précédemment appartenu. Malachie n'y mit aucun obstacle, en vue du bien de la paix, après les nombreuses vexations qu'il avait eu à souffrir.





SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.
italique ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Jeu 21 Juin 2012, 1:37 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.




Par Saint Bernard.


CHAPITRE XXVIII. Malachie voulant construire un édifice religieux trouve

un homme qui s'y oppose; mais bientôt cet homme est puni de Dieu.




63. Mais revenons à l'édifice que Malachie avait entrepris de construire. Il est bien vrai que Malachie n'avait pas le premier sou, je ne dis point pour terminer, mais même pour commencer cette construction. Mais ii était plein de confiance en Dieu, et Dieu disposa tout de telle manière que l’argent ne fit jamais défaut à son serviteur, qui n'avait placé aucune de ses espérances dans les trésors de la terre. Nul autre que lui, en effet, ne put faire qu'un trésor caché en cet endroit, ne fût retrouvé que pour l'œuvre de Malachie et précisément à l'époque où il la commençait. C'est donc dans la bourse de son Seigneur que le serviteur de Dieu trouva ce qui n'était pas dans la sienne; Il était juste d'ailleurs qu'il en fût ainsi; est-il rien de plus juste en effet, que celui qui, pour Dieu, n'avait rien en propre, se voie associé avec Dieu et fasse bourse commune avec lui ? Pour un homme de foi, le monde entier est une source de richesses.




Qu'est-ce en effet que le monde sinon la bourse même de Dieu; n'a-t-il pas dit: "Toute la terre est à moi avec tout ce qu'elle renferme (Psaume XLIX, 12) ?" Aussi, ne peut-on pas dire que Malachie lui restitua les trésors qu'il trouva, mais qu'il les lui consacra, car tout ce que Dieu lui avait donné fut par son ordre employé à l'œuvre même de Dieu. Il ne se laisse arrêter ni par ses propres besoins ni par ceux des siens, mais il ne songe uniquement qu'à Dieu à qui il sait d'ailleurs recourir sans hésiter, toutes les fois que le besoin s'en fait sentir à lui. On ne peut douter que c'est Dieu même qui lui révéla ce qu'il découvrit.




Il s'était entretenu d'abord de ses projets de construction avec ses frères, dont plusieurs, à cause de leur dénuement n'étaient point portés à abonder dans son sens. En sortant du conseil, il était inquiet et perplexe et ne savait quel parti prendre; il eut donc recours à la prière et demanda à Dieu de lui faire connaître sa volonté. Et voilà qu'un jour en revenant de voyage, comme il approchait de l'endroit choisi pour les constructions, il aperçoit de loin un oratoire en pierre aussi grand que beau.



Ayant donc considéré attentivement l'emplacement, la forme et le style de l'édifice qu'il voyait, il entreprit son œuvre avec confiance, après avoir parlé de sa vision a quelques-uns des plus anciens religieux. Il se régla si scrupuleusement pour la construction de cet édifice sur l'emplacement, le genre et la qualité de celui qu'il avait aperçu dans sa vision, que l'œuvre achevée, il se trouva d'une conformité parfaite avec lui, comme s'il lui avait été dit ainsi qu'à Moïse: Voyez et faites selon le modèle qui vous a été montré sur la montagne (Exode XXV, 49). C'est donc dans une vision toute pareille qu'il vit sur le mont Saballin le monastère et l'oratoire de ce nom, avant même qu'ils fussent construits.




SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.
gras ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Jeu 21 Juin 2012, 1:39 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.




Par Saint Bernard.


CHAPITRE XXIX. Malachie est doué du don de prophétie;

il opère toutes sortes de miracles.



64. En passant par une certaine ville, Malachie aperçut dans la foule qui se pressait à sa rencontre un jeune homme qui avait le plus grand désir de le voir. Il était monté sur une pierre et se dressant sur la pointe des pieds il était tous yeux et toute attention pour le Saint auquel il rappela l'histoire de Zachée (Luc XIX, 4). Malachie connut, par une révélation du Saint-Esprit, que ce jeune homme était en effet venu pour le voir dans le même esprit et les mêmes pensées qui avaient autrefois conduit Zachée au devant de Jésus; toutefois il passa devant lui sans en rien montrer, mais le soir, dans l'hôtellerie, il raconta à ses frères comment il avait vu ce jeune homme et ce qu'il prévoyait qui devait lui arriver. Trois jours après, il vint en effet, conduit par un noble de la contrée, qui était son seigneur et qui fit connaître que le plus grand désir de ce jeune homme était qu’il voulût bien le recevoir parmi ses disciples.



Mais l'homme de Dieu qui le reconnaissait fort bien répondit: "Il n'est pas nécessaire que personne recommande celui que Dieu même a déjà recommandé," et, le prenant par la main, il le remit à notre cher abbé Congan, qui lui-même le confia à ses religieux. Ce jeune homme est encore du monde, si je ne me trompe, et il est le premier laïc convers du monastère de Surrey; et tous ses frères lui rendent le témoignage qu'il mène une vie sainte parmi les religieux qui suivent la règle de Cîteaux. Les disciples de Malachie purent reconnaître en cette occasion, que leur maître était doué du don de prophétie ; ils le purent encore dans une autre circonstance dont nous allons parler.





SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.
italiques ajoutés.
à suivre …


ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Jeu 21 Juin 2012, 1:42 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.




Par Saint Bernard.

CHAPITRE XXIX. Malachie est doué du don de prophétie;

il opère toutes sortes de miracles.




65. Un jour, il célébrait les saints mystères, le diacre s'étant approché de lui pour lui rendre les services de son ordre, le prêtre du Seigneur le regarda et poussa un profond soupir, parce qu'il vit qu'il cachait dans son cœur quelque chose de mauvais. Lorsque le saint sacrifice fut achevé, il le prit à part et le questionna sur l'état de sa conscience; celui-ci avoua sans détour qu'il avait été, la nuit précédente, le jouet, des illusions du démon pendant son sommeil. L'homme de Dieu lui imposa une pénitence en lui disant: "Vous n'auriez pas dû remplir les fonctions de votre ordre aujourd'hui, il aurait fallu, par respect pour les choses saintes, vous tenir à l'écart et vous purifier par cet acte d'humilité, afin de revenir plus tard à l'autel, plus digne d'y servir."




Une autre fois encore, comme il offrait le saint sacrifice et qu'il priait pendant les saints mystères, avec cette sainteté et cette pureté de cœur qui lui était habituelle, le diacre qui le servait vit apparaître une colombe éclatante de lumière qui était entrée par la fenêtre. II était inondé de la lumière qu’elle répandait et la basilique tout entière en était éclairée jusque dans ses recoins les plus obscurs. La colombe vole çà et là pendant quelque temps, puis va se poser enfin sur une croix qui était placée en face du célébrant. Le diacre en est frappé d'étonnement; jamais il n'avait vu lumière si éclatante, et la présence insolite de cette colombe comme il ne s'en voit point sur la terre, le pénètre d'une sorte de frayeur; il tombe la face dans la poussière; et, palpitant de crainte, c'est à peine s'il ose se relever même aux moments où les fonctions de son ministère l'exigent. Après la messe, Malachie le prit à part et lui fit promettre sur sa vie, de ne point parler de ce qu'il venait de voir tant qu'il vivrait.




Une autre fois, étant à Armagh avec un autre évêque, il se leva au milieu de la nuit et se mit à visiter l’un après l'autre, en priant, toutes les mémoires des saints qui se trouvent en grand nombre dans le cimetière de saint Patrie, et voilà que tout à coup un de ces autels parut tout en flammes; tous ses frères virent ce prodige et en furent frappés d'admiration. Mais Malachie, comprenant que c'était le signe des vertus extraordinaires du saint ou des saints dont les corps reposaient sous cet autel, courut, les bras étendus se précipiter dans ces flammes et embrasser cet autel. Que fit-il et qu'éprouva-t-il pendant ce temps-là, personne ne saurait le dire; mais ce que chacun de ses frères, je crois, a pu très bien remarquer, c'est que, en sortant de ces flammes, il se montra encore plus embrassé du feu divin qu'il ne l'avait été auparavant.





SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.
italiques ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Ven 22 Juin 2012, 3:44 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.




Par Saint Bernard.


CHAPITRE XXIX. Malachie est doué du don de prophétie;

il opère toutes sortes de miracles.




66. Je n'en dirai pas davantage sur les nombreux miracles qu'il opéra. Je n'en ai rapporté qu'un très petit nombre; encore en ai-je cité beaucoup eu égard au temps présent; on ne peut point dire en effet, de nos jours, comme le Psalmiste: "Nous ne voyons plus de miracles, et il n'y a plus de prophète (Psaume LXXIII, 9)." Mais le peu que j'ai rapporté montre quelle fut la sainteté de mon cher Malachie, qui fit tant de miracles quand il s'en faisait si peu ailleurs. En est-il un seul qui se soit fait autrefois, que Malachie n'ait point renouvelé ? Si nous voulons bien passer en revue le peu que je viens de raconter, nous verrons qu'il fut doué du don de prophétie; qu'il lisait dans les âmes, punissait les méchants, guérissait les malades, changeait les cœurs et ressuscitait les morts. Dieu l'aimait, aussi l'enrichit-il de ses dons et bénit-il toutes ses entreprises; il le fit grand aux yeux des princes et il le couronna de gloire.


Le Seigneur lui a prouvé son amour en le comblant de grâces; il l'a glorifié par le don des miracles, exalté en abaissant ses ennemis, et lui adonné la couronne de gloire en récompensant ses vertus. Je vous ai montré, lecteur diligent, dans la vie de Malachie, des oeuvres à admirer et des exemples à suivre; il ne me reste plus maintenant qu'à vous placer sous les yeux ce qui doit dans tout cela faire l'objet de vos espérances; afin que vous le considériez attentivement, car la fin de tout cela c'est une bonne mort.






SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.
gras ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Ven 22 Juin 2012, 3:47 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.




Par Saint Bernard.


CHAPITRE XXX. Malachie prédit l’heure et le lieu de sa mort;

il entreprend un second voyage à Rome pour aller demander

une seconde fois le pallium au souverain Pontife, qui était le pape Eugène.





67. On lui demanda; un jour, où il voudrait mourir; s'il était libre de choisir le lieu de sa mort. — Ses religieux s'étaient adressé à chacun la même question. — Malachie gardait le silence et faisait attendre sa réponse. Mais cédant enfin à leurs instances; il dit: "Si je meurs en ce pays, je voudrais que ce fût à l'endroit même où repose l'Apôtre de notre nation, afin de ressusciter à ses côtés; il voulait parler de saint Patrick,— mais si je dois mourir en voyage; et que telle soit la volonté de Dieu, je préfère mourir à Clairvaux." Comme on lui demandait ensuite quel jour il voudrait mourir, il répondit: "Le jour même de la solennité des Trépassés." S'il n'émettait là qu'un simple vœu, il fut exaucé, et si ce fat une prophétie, elle s'accomplit à la lettre; car il mourut le jour et à l'endroit qu'il avait dit.




Mais rapportons en quelques mots comment et dans quelle occasion il en arriva ainsi. Malachie voyait avec peine que jusqu'alors l'Irlande eût été privée du pallium; car il était plein de zèle pour les choses saintes et aurait voulu que sa nation les possédât toutes sans exception. En se rappelant donc que le pape Innocent lui avait promis de lui donner le pallium, il ressentit une vive douleur que ce pape fût mort avant qu'il le lui eût envoyé demander. Profitant donc de ce que la chaire de saint Pierre était occupée par le pape Eugène, dont on annonçait le prochain voyage en France, il crut avoir trouvé l'occasion favorable de venir lui faire sa demande. Il pensait qu'un souverain pontife, et particulièrement celui-là, à cause de son ancienne profession, car c'était un enfant de Clairvaux, ne pouvait faire aucune difficulté d'accéder à ses vœux. (à suivre…)





SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.
italiques ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Ven 22 Juin 2012, 3:49 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.




Par Saint Bernard.


CHAPITRE XXX. Malachie prédit l’heure et le lieu de sa mort;

il entreprend un second voyage à Rome pour aller demander

une seconde fois le pallium au souverain Pontife, qui était le pape Eugène.





67. (suite) Il appelle donc les évêques d'Irlande à un concile; après avoir discutés ensemble pendant trois jours entiers les intérêts du moment, on s'entretint le quatrième jour du projet de demander le pallium. On tomba d'accord sur la nécessité de faire cette demande, pourvu qu'elle fût présentée par un autre que Malachie. Pourtant, comme le voyage était moins long et par conséquent plus facile, personne ne combattit son projet et sa volonté. Aussi, après la clôture du concile, Malachie se mit en route. Quelques-uns de ses religieux l'accompagnèrent au rivage; il s'était opposé à ce que tous l'y suivissent. Alors l'un d'eux, nommé Catholique, lui dit d'une voix et avec un visage pleins de larmes: "Hélas ! Vous partez et vous savez dans quelle triste position de tous les jours vous me laissez; vous n'avez point, pour cela, pitié de moi et vous ne me venez point en aide. Si j'ai mérité de souffrir, quel mal ont fait mes frères qui ne passent presque pas un jour, pas une nuit sans être obligés de veiller sur moi et de prendre soin de moi."



Ces paroles et les larmes dont elles étaient accompagnées, — c'étaient les larmes et les paroles d'un fils, — émurent les entrailles paternelles de Malachie; embrassant donc ce religieux avec des bras de père, il lui fit le signe de la croix sur la poitrine, en lui disant: "Soyez sûr que vous ne souffrirez aucune atteinte de votre mal que je ne sois de retour." Or ce religieux était épileptique et était si souvent pris de son mal qu'il n'était pas rare qu'il en ressentit les atteintes plusieurs fois le jour. Or, il y avait déjà six ans qu'il était frappé de cette horrible maladie, mais il en fut complètement guéri à ces paroles de Malachie. Depuis ce moment il n'en fut plus atteint, et sans doute il n'y retombera plus désormais, c'est du moins notre conviction, puisque Malachie ne peut plus retourner dans son pays.






SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.
italiques ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Ven 22 Juin 2012, 3:51 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.





Par Saint Bernard.



CHAPITRE XXX. Malachie prédit l’heure et le lieu de sa mort;

il entreprend un second voyage à Rome pour aller demander

une seconde fois le pallium au souverain Pontife, qui était le pape Eugène.



68. Au moment où il s'embarqua, deux de ceux qui lui étaient le plus attachés s'approchèrent de lui et lui demandèrent avec confiance de leur promettre quelque chose. "Qu'est-ce," leur dit-il ? "Nous ne Vous le dirons que si vous promettez d'accéder à nos vœux." Il le fit . "Et bien, dirent-ils, nous vous prions de nous promettre que vous reviendrez sain et sauf en Irlande." Tous les autres appuyèrent leur demande. Alors lui, réfléchissant en lui-même pendant quelques instants, commença à regretter de s'être lié par une promesse formelle, dont il ne voyait pas le moyen de s'acquitter: Il se trouvait pressé de deux côtés à la fois, par son vœu secret et par sa promesse; pourtant il crut qu'il devait prendre le parti qui semblait le plus urgent pour le présent, s'en remettant pour le reste aux soins de la divine Providence.




Ne voulant donc point les contrister par un refus, il leur promit avec tristesse ce qu'ils lui demandaient et s'embarqua. Mais à peine à moitié [en] route, un vent contraire s'éleva qui ramena le vaisseau au port. Il débarqua et passa la nuit dans une de ses églises: puis, le cœur plein de joie, il rendit grâce à la divine Providence de lui avoir donné le moyen de dégager sa parole. Le lendemain il s'embarqua de nouveau, et arriva en Écosse, après une heureuse traversée. Trois jours après, il se rendit à un endroit appelé Vert-Étang, qu'il avait fait disposer pour y fonder une abbaye. Il y laissa quelques-uns de ses enfants, nos frères, qu'il avait amenés avec lui pour cela, en nombre suffisant pour former un couvent de moines avec leur abbé, puis il leur fit ses adieux et partit.





SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.
Gras et italiques ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Empty Re: LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD.

Message  ROBERT. Sam 23 Juin 2012, 3:20 pm

.
LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148), PAR SAINT BERNARD. - Page 3 Saint_16
.

LIVRE DE LA VIE DE SAINT MALACHIE († 2 novembre 1148),

PAR SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX.




Par Saint Bernard.



CHAPITRE XXX. Malachie prédit l’heure et le lieu de sa mort;

il entreprend un second voyage à Rome pour aller demander

une seconde fois le pallium au souverain Pontife, qui était le pape Eugène.



69. A son passage, le roi David vint à sa rencontre; il le reçut chez lui avec de grands témoignages de joie et le garda plusieurs jours. Après avoir fait bien des choses agréables à Dieu, il se remit en route à travers l'Écosse. En entrant en Angleterre, il se détourna un peu de sa route pour visiter l'église de Glasgow, où se trouvent des religieux qui mènent la vie canonique et qui lui étaient fort attachés depuis longtemps à cause de sa religion et de son honnêteté.


Pendant qu'il était là, on lui amena une femme atteinte d'un cancer, dont la plaie était horrible à voir; il la guérit, car à peine eut-il aspergé les endroits malades avec de l'eau qu'il avait bénite, que les douleurs disparurent, et le lendemain il restait à peine trace des ulcères de la veille. En quittant cet endroit, il se rendit sur le bord de la mer, mais on refusa de le laisser s'embarquer. Ce fut, je crois, à cause d'un différend qui était survenu entre le souverain Pontife et le roi d'Angleterre, que celui-ci, craignant je ne sais quoi de ce saint homme s'il traversait la mer, ne lui permit point de s'embarquer. D'ailleurs il ne laissait partir aucun évêque pour le continent. Cet empêchement, tout en contrariant les projets de Malachie, servait pourtant ses secrets désirs. Il s'en affligeait sans savoir qu'il contribuerait à l'accomplissement de son vœu le plus cher. En effet s'il avait pu effectuer son passage sur le champ, il aurait été obligé de se rendre immédiatement à Clairvaux et d'en repartir aussitôt pour suivre le souverain Pontife qui avait déjà quitté cette abbaye pour se rendre à Rome, dont il ne devait pas être fort éloigné, si même il n'y était déjà arrivé. Ce retard, au contraire, fut cause que le Saint ne passa la mer que pour arriver à Clairvaux à l'époque même où sa très-sainte mort devait avoir lieu.




SERMONS DU TEMPS, DE SAINT BERNARD, ABBÉ DE CLAIRVAUX. Tome III TRADUCTION NOUVELLE
PAR M. L'ABBÉ CHARPENTIER, PARIS, LIBRAIRIE LOUIS DE VIVÈS, ÉDITEUR, 9, Rue Delambre, 9, 1866.

.
gras ajoutés.
à suivre …
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum