Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler

3 participants

Aller en bas

Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler Empty Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler

Message  Invité Jeu 12 Jan 2012, 12:10 am

Loué soit Jésus-Christ !


Je me suis proposé de publier quelques pages tirées de la biographie du Pape Pie XI par Mgr René Fontenelle, chanoine de Saint-Pierre de Rome (Sa Sainteté Pie XI, paru aux éditions Spes en janvier 1937) - et plus précisément de son chapitre XVIII, intitulé « La croix gammée ». Et il m'a été fait observé avant-hier que le sujet conduit à des polémiques stériles qui débordent, menaçant l'existence du forum T.D.

Mgr René Fontenelle est homme d'Eglise et les pages qu'il publie n'ont aucun caractère polémique.

Il y parle avant tout de l'Eglise - de sa volonté constante, réaffirmée par ses autorités (le Pape Pie XI, les cardinaux et évêques allemands), de dépasser les réactions émotionnelles pour s'élever surtout au plan des considérations doctrinales. Cela a donné Mit brennender Sorge - Mgr Fontenelle annonce deux mois à l'avance la publication d' « une retentissante Encyclique ».

Voici quelques extraits de l'ouvrage de Mgr Fontenelle qui éclairent ce choix fait par les autorités de l'Eglise de s'élever au niveau des principes :

Page 365 :

Voici le cardinal Faulhaber, du haut de la chaire de sa cathédrale de Munich, qui riposte avec l'intré­pidité d'un confesseur de la foi. Il prend la défense de l'école confessionnelle contre l'école unitaire allemande. Il se réclame à cette fin du Code de droit canonique et du concordat lui-même, dont l'article 23 stipule que « la conser­vation et la nouvelle érection des écoles catho­liques confessionnelles demeurent garanties.

Page 366 :

L'Osservatore Romano publie deux articles autorisés, où se trouvent dénoncées les graves atteintes portées au concordat, qui est de plus en plus traité en « chiffon de papier ». Le Pape en ordonne la lecture dans toutes les églises du Reich.


Pages 366-367 :

S'élevant surtout au plan des considérations doctrinales, Pie XI, à partir de Noël 1935, allait exprimer sa réprobation dans une série de dis­cours, dont le ton irait d'ailleurs crescendo au cours de 1936.

Après avoir une fois de plus dénoncé les entre­prises sataniques de la Russie et du Mexique, il se tournait, angoissé, vers l'Allemagne, en évoquant son soi-disant « christianisme positif » :

« Nous avons entendu, disait-il, d'autres voix qui surgissent pour combattre le christianisme au nom du christianisme, sous le nom trompeur de christianisme. Elles s'insurgent contre l'uni­que christianisme digne de ce nom et qui est le christianisme catholique; car il suffit vrai­ment de très peu d'attention et de réflexion pour voir avec évidence que le véritable christia­nisme n'est que le catholicisme; en dehors du véritable et unique christianisme qui est le ca­tholicisme, que reste-t-il du christianisme, de Jésus-Christ lui-même, de sa divine Personne, de sa doctrine? Rien que des débris, rien qu'une contrefaçon qui prennent divers noms : chris­tianisme positif, christianisme historique, chris­tianisme pratique, panchristianisme; rien que des christianismes monstrueux dans lesquels il ne reste presque rien du véritable christianisme; rien que des larves de christianisme qui, mal­heureusement, prétendent couvrir et dissimuler perfidement la persécution contre le véritable christianisme : le catholicisme. »


Pages 367-368  :

Et Pie XI, avec une insistance douloureuse, reprenait, développait le même thème, devant le Sacré-Collège et le Corps Diplomatique au complet, le 12 mai 1936, pour l'inauguration de l'Exposition de la Presse Catholique au Vatican. Il déplorait d'abord l'absence de la Russie et de l'Allemagne dans cette grande assemblée inter­nationale du journalisme. Et sa pensée endo­lorie évoquait aussitôt ces deux grands peuples :

« L'un, disait-il, où une voix pleine de haine contre Dieu a détruit et veut détruire tout ce qui appartient à la religion, et particulièrement à la religion catholique, tout, sauf l’inviolable fidélité envers l'Eglise, les admirables héroïsmes qui ajoutent chaque jour de glorieux chapitres au martyrologe ; l'autre, qui Nous est particu­lièrement connu et cher, parce que, contre toute justice et toute vérité, par une artificieuse confusion entre religion et politique, on n'y veut pas l'existence de la presse catholique.

Dans l'un et dans l'autre, on fait à la presse catholique l'honneur d'en craindre la puissance et l'efficacité, et, de cette façon, on rend à la vérité le dernier honneur, qui consiste à sup­primer l'opposition. »


Dernière édition par Guillaume le Sam 14 Jan 2012, 5:31 am, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler Empty Re: Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler

Message  Invité Jeu 12 Jan 2012, 1:15 am


Si je me suis permis d'aligner ces citations, c'est pour susciter une réflexion :

Ces écrits sont-ils provocateurs, inutilement polémiques, propres à susciter les dérapages ? Et en ce cas, d'où viendraient les dérapages ? Pas de personnes qui aiment l'Eglise, n'est-ce pas ?

Est-il possible sur T.D. d'aborder sereinement un « fait historique de la Religion » aussi marquant - la persécution des catholiques d'Allemagne sous le régime d'Hitler - dans le même esprit de maîtrise de soi et de responsabilité qui a animé les autorités de l'Eglise à l'époque ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler Empty Re: Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler

Message  gabrielle Jeu 12 Jan 2012, 10:14 am

Ce que j'aimerais savoir, c'est pourquoi doit-on parler de cette guerre jusqu'à la fin du monde? Je crois que les catholiques qui restent n'ont pas dans leur intention de contredire le Pape Pie XI, là où se pose le problème c'est dans l'interprétation de ses paroles.

Différentes sources catholiques donnent des portraits différents... et c'est là à mon avis que les esprits s'échauffent, bien inutilement à mon sens.

Pour ma part je ne connais pas une seule guerre où les catholiques furent épargnés, de par leur foi et leur pratique de l'Évangile la charité est la marque qui les distingue et cette marque aucun pouvoir politique ne la supporte, car elle en vient à contredire inévitablement tout ce qui blesse le prochain.

La guerre spirituelle qui sévit en ce moment, est la plus dévastatrice de toute l'histoire de l'humanité, les morts ne se comptent plus, et à ma grande surprise, cela passe en deuxième plan bien souvent.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler Empty Re: Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler

Message  Invité Jeu 12 Jan 2012, 2:54 pm

Loué soit Jésus Christ !

L'ouvrage de Mgr René Fontenelle a été publié en 1937 (donc avant la guerre).

Il évoque les vexations croissantes subies par les catholiques d'Allemagne dans les premières années du régime d'Hitler (1933-1937) et constitue par là un éclairage utile sur les circonstances qui ont conduit à la publication de l'encyclique Mit brennender Sorge par Pie XI, le dimanche de la Passion 1937 – laquelle encyclique énonce clairement l'incompatibilité de la conception nationale-socialiste et de la doctrine chrétienne.

Aimer l'Eglise, c'est aussi rappeler sa clairvoyance, ainsi que la sollicitude toute maternelle qu'elle sait montrer envers ses fils durant les années de persécution. C'est ce que fait Mgr Fontenelle s'agissant des persécutions endurées par les catholiques d'Allemagne sous le gouvernement d'Hitler.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler Empty Re: Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Jeu 12 Jan 2012, 5:01 pm

Guillaume a écrit:Est-il possible sur T.D. d'aborder sereinement un « fait historique de la Religion » aussi marquant - la persécution des catholiques d'Allemagne sous le régime d'Hitler - dans le même esprit de maîtrise de soi et de responsabilité qui a animé les autorités de l'Eglise à l'époque ?

Pauvre modération !

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler Empty Re: Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Jeu 12 Jan 2012, 5:14 pm

Tiens, modération, voilà de quoi te faire frémir ...

Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler 25priestsalutehitler

Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler Priests-salute

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler Empty Re: Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler

Message  Invité Sam 14 Jan 2012, 5:30 am

Loués et bénis soient Jésus et Marie !

gabrielle a écrit:Je crois que les catholiques qui restent n'ont pas dans leur intention de contredire le Pape Pie XI, là où se pose le problème c'est dans l'interprétation de ses paroles.

Chère Gabrielle,

Dans son allocution devant les cardinaux en la fête de saint Eugène, le 2 juin 1945, le Pape Pie XII a donné un éclairage sur les paroles de Pie XI – sur l'encyclique Mit brennender Sorge :

Pape Pie XII, allocution devant les cardinaux en la fête de saint Eugène, le 2 juin 1945 a écrit:
Dans son encyclique Mit brennender Sorge (Cf. La Documentation catholique, t. XXXVII, 1937, col. 901.), il [Pie XI] dévoila au regard du monde ce que le national-socialisme était en réalité : l'apostasie orgueilleuse de Jésus-Christ, la négation de sa doctrine et de son oeuvre rédemptrice, le culte de la force, l'idolâtrie de la race et du sang, l'oppression de la liberté et de la dignité humaine.

Comme un coup de trompette qui donne l'alarme, le document pontifical, vigoureux — trop vigoureux, comme le pensait déjà plus d'un — fit sursauter les esprits et les coeurs.

Beaucoup — même hors des frontières de l'Allemagne — qui, jusqu'alors, avaient fermé les yeux sur l'incompatibilité de la conception nationale-socialiste et de la doctrine chrétienne, durent reconnaître et confesser leur erreur.

Beaucoup, mais pas tous ! D'autres, dans les rangs mêmes des fidèles, étaient par trop aveuglés par leurs préjugés ou séduits par l'espoir d'avantages politiques. L'évidence des faits signalés par Notre prédécesseur ne réussit pas à les convaincre, encore moins à les décider à changer de conduite. Est-ce une simple coïncidence ? Certaines régions, qui furent ensuite les plus durement frappées par le système national-socialiste, furent précisément celles où l'encyclique Mit brennender Sorge avait été le moins ou même n'avait été aucunement entendue.

Aurait-il été possible alors de freiner une fois pour toutes, par des mesures politiques opportunes et adaptées, le déchaînement de la violence brutale et de mettre le peuple allemand en état de se dégager des tentacules qui l'étreignaient ? Aurait-il été possible d'épargner de cette manière à l'Europe et au monde l'invasion de cette immense marée de sang ? Personne n'oserait se prononcer avec certitude. En tout cas, pourtant, personne ne pourrait reprocher à l'Eglise de n'avoir pas dénoncé et indiqué à temps le vrai caractère du mouvement national-socialiste et le danger auquel il exposait la civilisation chrétienne.

« Quiconque érige la race, ou le peuple, ou l'Etat, ou une de ses formes déterminées, les dépositaires du pouvoir ou d'autres éléments fondamentaux de la société humaine... en règle suprême de tout, même des valeurs religieuses, et les divinise par un culte idolâtrique, celui-là pervertit et fausse l'ordre des choses créé et voulu par Dieu. » (A. A. S., 29, 1937, pp. 149 et 1715)

Cette phrase de l'encyclique résume bien l'opposition radicale qui existe entre l'Etat national-socialiste et l'Eglise catholique.


Par ailleurs, pour éviter toute interprétation tendancieuse de l'encyclique de Pie XI, la voie la plus sûre est de la lire dans son intégralité, en tenant compte du contexte de sa publication.

L'ouvrage de Mgr René Fontenelle - membre de la Curie romaine sous Pie XI et par là observateur averti de la politique du Saint-Père - donne, précisément, un éclairage remarquable sur les circonstances qui ont présidé à la publication de cette encyclique.

Je vais publier un fil sur Mit brennender Sorge avec une introduction rappelant le contexte de sa publication.



Dernière édition par Guillaume le Sam 14 Jan 2012, 1:40 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler Empty Re: Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler

Message  gabrielle Sam 14 Jan 2012, 7:00 am

Loué soit Jésus-Christ.

Cher Guillaume,

Votre dernier message, de l'allocution de Pie XII est très clair.

Notre Sainte Mère l'Église a donnée une ligne de conduite, des Pontifes ont élevés leur voix.. alors si votre démarche s'en tient uniquement à ces sources, il y aura une juste intréprétation des graves paroles de Pie XI.


gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler Empty Re: Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Sam 14 Jan 2012, 8:52 am

Gui-gui ne comprend pas qu'il s'agit là d'un jugement pratique.

Autrement, bon nombre de catholiques qui étaient « nazis » auraient dû être excommuniés et recevoir une monition. Rien de tout cela est arrivé ...

modération

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler Empty Re: Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Sam 14 Jan 2012, 8:59 am

Notre petit provocateur devrait se demander pourquoi les canonistes enseignent même que l'inscription à la FM n'est pas nécessairement une déviance dans la foi parce que - disent-ils - les doctrines athées n'y sont pas mises au premier plan. Même chose pour le National Socialisme, le supposé paganisme y était-il mis au premier plan ??? Les adhérants du NS devaient-ils faire un acte de profession païenne ? Réponse : NON !

Mais gageons que notre consanguin ne le comprendra pas ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler Empty Re: Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Sam 14 Jan 2012, 9:00 am

Le pire est que modération est juriste (ou quelque chose du genre) ...

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler Empty Re: Un « fait historique » marquant : la persécution des catholiques sous Hitler

Message  Louis Dim 01 Avr 2012, 7:51 am

En raison de vos manipulations d'éditions de vos messages, ce procédé étant malhonnête, vous êtes suspendus jusqu'au 15 avril 2012.

Bien à vous.

Louis. Administrateur.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum