L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

+6
Diane + R.I.P
ROBERT.
chaussisbis
Carolus.Magnus.Imperator.
Via Crucis
Roger Boivin
10 participants

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Invité Jeu 21 Juil 2011, 12:53 pm

Pie XII : discours prononcé devant les cardinaux en la fête de saint Eugène, le 2 juin 1945

Les victimes généreuses qui, durant douze ans, depuis 1933, en Allemagne, ont fait au Christ et à son Eglise le sacrifice de leurs biens, de leur liberté, de leur vie, élèvent vers Dieu leurs mains en une oblation expiatoire. Puisse le juste Juge l'agréer en réparation de tant de crimes commis contre l'humanité, non moins qu'au détriment du présent et de l'avenir de leur propre peuple, spécialement de l'infortunée jeunesse, et abaisser finalement le bras de son ange exterminateur.

Avec une insistance toujours croissante, le national-socialisme a prétendu dénoncer l'Eglise comme ennemie du peuple allemand. L'injustice manifeste de l'accusation aurait frappé au plus vif les sentiments des catholiques allemands et les Nôtres si elle était sortie d'autres lèvres ; mais sur celles de tels accusateurs, loin d'être une charge, elle est le témoignage le plus éclatant et le plus flatteur de l'opposition ferme et constante, soutenue par l'Eglise contre des doctrines et des méthodes si pernicieuses pour le bien de la vraie civilisation et du peuple allemand lui-même. A celui-ci Nous souhaitons que, délivré de l'erreur qui l'a précipité dans l'abîme, il puisse retrouver son salut aux sources pures de la vraie paix et du vrai bonheur, aux sources de la vérité, de l'humilité, de la charité, qui ont jailli avec l'Eglise du Coeur du Christ.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Gérard Jeu 21 Juil 2011, 3:05 pm

"En effet, plus se lèvent les voiles qui cachaient jusqu'à maintenant la douloureuse passion de l'Eglise sous le régime national-socialiste, plus apparaissent la fermeté, souvent inébranlable jusqu'à la mort, d'innombrables catholiques...."
Il semble qu'il n'y a eu donc qu'Hitler pour mettre l'Eglise dans un état de douloureuse passion...et par conséquent immédiatement sortie de la elle a connu sa gloire sous TOUS les autres gouvernements maçons notamment avec les gouverneurs des USA qui furent les grands amis de Pie XII !
Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  gabrielle Ven 22 Juil 2011, 7:38 am

@ Gérard

Le texte ne dit pas ça.

Vous y allez de votre interprétation journalistique.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18734
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Invité Ven 22 Juil 2011, 1:06 pm

Pie XII : discours prononcé devant les cardinaux en la fête de saint Eugène, le 2 juin 1945


Dure leçon que celle de ces dernières années ! Qu'au moins elle soit comprise et qu'elle profite aux autres nations ! « Instruisez-vous, vous qui jugez la terre ! (Ps 2,10). C'est le voeu le plus ardent de quiconque aime sincèrement l'humanité. Victime d'une exploitation impie, d'un cynique mépris de la vie et des droits de l'homme, celle-ci n'a qu'un désir, elle n'aspire qu'à une seule chose : mener une vie tranquille et pacifique dans la dignité et l'honnête labeur.

C'est pourquoi elle désire ardemment qu'on mette un terme à l'effronterie avec laquelle la famille et le foyer domestique ont été maltraités et profanés durant les années de guerre ; effronterie qui crie vers le ciel, qui s'est transformée en un des plus graves dangers non seulement pour la religion et la morale, mais aussi pour toute vie bien ordonnée de la communauté humaine ; faute qui, surtout, a créé les multitudes de déracinés, de déçus, de désolés sans espoir qui vont grossir les masses de la révolution et du désordre, à la solde d'une tyrannie non moins despotique que celle qu'on a voulu abattre.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Invité Sam 23 Juil 2011, 2:28 pm

Pie XII : discours prononcé devant les cardinaux en la fête de saint Eugène, le 2 juin 1945

Les nations, les petites et les moyennes en particulier, réclament qu'il leur soit permis de prendre en main leurs propres destins. Elles peuvent être conduites à contracter, de leur plein gré et dans l'intérêt du progrès commun, des obligations qui modifient leurs droits souverains. Mais après avoir supporté leur part, leur large part de sacrifices pour détruire le système de la violence brutale, elles sont en droit de ne pas accepter que leur soit imposé un nouveau système politique ou culturel, que la grande majorité de leurs populations repousse résolument.

Elles pensent, et avec raison, que le devoir principal des organisateurs de la paix est de mettre fin au jeu criminel de la guerre et de protéger les droits vitaux et les devoirs réciproques entre les grands et les petits, entre les puissants et les faibles.

Au fond de leur conscience, les peuples sentent que leurs dirigeants se discréditeraient si, au délire fou d'une hégémonie de la force, ils ne faisaient pas succéder la victoire du droit. La pensée d'une nouvelle organisation de la paix a jailli — personne ne pourrait en douter — du vouloir le plus droit et le plus loyal. Toute l'humanité suit, anxieuse, le progrès d'une aussi noble entreprise. Quelle amère déception ce serait si elle venait à échouer, si tant d'années de souffrances et de privations étaient rendues vaines pour laisser triompher de nouveau cet esprit d'oppression, dont le monde espérait se voir finalement libéré pour toujours ! Pauvre monde, auquel pourrait s'appliquer alors la parole de Jésus : que sa nouvelle situation est devenue pire que celle dont il était sorti avec tant de peine ! (Lc 11,24-26).

Les conditions politiques et sociales mettent sur Nos lèvres ces paroles d'avertissement. Nous avons malheureusement dû déplorer, en plus d'un pays, des meurtres de prêtres, des déportations de civils, des massacres de citoyens exécutés sans procès ou par vengeance privée. Non moins tristes sont les nouvelles qui Nous sont parvenues de la Slovénie et de la Croatie.

Mais Nous ne voulons pas perdre courage. Les discours prononcés par des hommes autorisés et responsables au cours de ces dernières semaines laissent comprendre qu'ils ont en vue la victoire du droit, non seulement comme but politique, mais encore plus comme devoir moral.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Invité Lun 25 Juil 2011, 1:42 pm

Pie XII : discours prononcé devant les cardinaux en la fête de saint Eugène, le 2 juin 1945

C'est pourquoi Nous adressons de grand coeur à Nos fils et à Nos filles du monde entier un chaleureux appel à la prière. Qu'il parvienne à l'oreille de tous ceux qui reconnaissent en Dieu le Père très aimant de tous les hommes créés à son image et ressemblance, de tous ceux qui savent que dans la poitrine du Christ bat un Coeur divin riche en miséricorde, source profonde et inépuisable de tout bien et de tout amour, de toute paix et de toute réconciliation.

De la trêve des armes à la paix vraie et sincère, comme Nous le disions il n'y a pas longtemps, le chemin sera ardu et long, trop long pour les aspirations anxieuses d'une humanité affamée d'ordre et de calme. Mais il est inévitable qu'il en soit ainsi. Et peut-être aussi préférable. Il faut d'abord laisser s'apaiser l'ouragan des passions surexcitées : Motos praestat componere fluctus, « mieux vaut que s'apaise l'agitation des flots » (Virgile, Enéide, 1, 1357). Il est nécessaire que la haine, la défiance, les excitations d'un nationalisme extrême cèdent la place à l'élaboration de sages conseils, à l'éclosion de desseins pacifiques, à la sérénité dans les échanges de vues et à la mutuelle compréhension fraternelle.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Invité Mar 26 Juil 2011, 1:43 am

Pie XII : discours prononcé devant les cardinaux en la fête de saint Eugène, le 2 juin 1945


Daigne le Saint-Esprit, lumière des intelligences, doux Maître des coeurs, exaucer les prières de son Eglise et guider dans leur travail difficile ceux qui, selon leur haute mission, s'efforcent sincèrement, malgré les obstacles et les contradictions, d'arriver au terme si universellement, si ardemment désiré : la paix, la vraie paix, digne de ce nom. Une paix qui se fonde et trouve sa fermeté dans la sincérité et dans la loyauté, dans la justice et dans la réalité ; une paix d'effort loyal et résolu pour vaincre ou prévenir les conditions économiques et sociales qui pourraient, à l'avenir comme par le passé, conduire facilement à de nouveaux conflits armés ; une paix qui puisse être approuvée par tous les esprits droits de tous les peuples et de toutes les nations ; une paix que les générations futures puissent considérer avec reconnaissance comme le fruit heureux d'un temps malheureux ; une paix qui marque dans les siècles un tournant décisif dans l'affirmation de la dignité humaine et de l'ordre dans la liberté ; une paix qui soit comme la grande Charte qui a fermé l'ère sombre de la violence ; une paix qui, sous la conduite miséricordieuse de Dieu, nous fasse passer à travers la prospérité temporelle, de manière à ne pas perdre le bonheur éternel (Cf. Oraison du IIIe dimanche après la Pentecôte).

Mais avant d'atteindre cette paix, il est vrai que des millions d'hommes, dans leur foyer ou à la guerre, dans la prison ou dans l'exil, doivent encore goûter l'amertume du calice. Comme il Nous tarde de voir la fin de leurs souffrances et de leurs angoisses, la réalisation de leurs désirs ! Pour eux aussi, pour toute l'humanité qui souffre avec eux et en eux, que monte vers le Tout-Puissant Notre prière humble et ardente.

En attendant, ce Nous est un immense réconfort, Vénérables Frères, de penser que vous prenez part à Nos soucis, à Nos prières, à Nos espoirs, et que dans le monde entier, évêques, prêtres, fidèles joignent leurs supplications aux Nôtres dans la grande voix de l'Eglise universelle. En témoignage de Notre profonde gratitude et comme gage des miséricordes infinies et des faveurs divines, à vous-mêmes, à eux, à tous ceux qui Nous sont unis dans le désir et dans la recherche de la paix, Nous accordons du fond du coeur Notre Bénédiction apostolique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Invité Mar 26 Juil 2011, 3:53 pm

Pie XII : allocution à un groupe de représentants des divers mouvements de l'action catholique espagnole (20 février 1946)

Attitude du pape durant la guerre.

Avec une exquise finesse de sentiment, votre interprète vient de rappeler Nos efforts pour soulager les innombrables et indicibles souffrances, misères et détresses dérivées de la guerre ; une fois de plus, Nous tenons à manifester Notre profonde reconnaissance envers les nations qui Nous ont prêté leur généreux concours en ces oeuvres de chrétienne charité. Il parlait aussi des messages et autres démarches multipliés par Nous en vue de défendre et promouvoir « les grands principes élémentaires de l'ordre moral, les droits de la vérité et de la justice », et il Nous assurait en même temps que, si « Notre voix n'a pas été toujours écoutée, jamais elle ne fut sans un écho profond dans les consciences ». Nous le croyons volontiers et chaque jour Nous en arrivent, des sources les plus variées comme les plus lointaines, de réconfortants témoignages.

En aucune occasion Nous n'avons voulu dire un seul mot qui fût injuste ni manquer à Notre devoir de réprouver toute iniquité, tout acte digne de réprobation, en évitant néanmoins, alors même que les faits l'eussent justifiée, telle ou telle expression qui fût de nature à faire plus de mal que de bien, surtout aux populations innocentes courbées sous la férule de l'oppresseur. Nous avons eu la préoccupation constante d'enrayer un conflit si funeste à la pauvre humanité. C'est pour cela, en particulier, que Nous Nous sommes gardé, malgré certaines pressions tendancieuses, de laisser échapper de Nos lèvres ou de Notre plume une seule parole, un seul indice d'approbation ou d'encouragement en faveur de la guerre entreprise contre la Russie en 1941. Assurément, nul ne saurait compter sur Notre silence dès lors que sont en jeu la foi ou les fondements de la civilisation chrétienne. Mais, d'autre part, il n'est aucun peuple à qui Nous ne souhaitions avec toute la sincérité de Notre âme de vivre dans la dignité, dans la paix, dans la prospérité à l'intérieur de ses frontières. Ce que Nous avons eu toujours en vue dans toutes les manifestations de Notre pensée et de Notre volonté, c'était de reconduire les peuples du culte de la force au respect du droit et de promouvoir entre tous la paix, paix juste et solide, paix apte à garantir à tous une vie au moins tolérable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Eric Mar 02 Aoû 2011, 4:54 pm

Guillaume a écrit:L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 est sujet à controverses.

C’est, notamment, la légende noire d’un Pie XII ami et allié des nazis, lancée par une émission de Radio Moscou diffusée le 7 juin 1945, reprise par les partis de gauche des pays européens, qui a été adoptée aujourd’hui par une partie notable des media occidentaux.

Il est intéressant, pour rétablir la vérité, d'avoir à ce sujet des documents d’hommes d‘Eglise contemporains des faits.

On peut retrouver, dans la Collection des Insegnamenti de Pie XII (disponible sur le site Clerus), de nombreuses déclarations dans lesquelles ce pape a fait entendre au monde en guerre la parole à la fois énergique et pacificatrice de l’Eglise : ce sont, notamment, les discours prononcés en la fête de saint Eugène les 2 juin 1939, 1940, 1941, 1942, 1943, 1944 et 1945 ; les radiomessages de Noël diffusés ces mêmes années ; ainsi que l'allocution devant les représentants de l'action catholique espagnole du 20 février 1946.

Un autre témoignage intéressant est celui livré par le Cardinal Tardini, qui a rempli à partir de 1937 la fonction de secrétaire de la Congrégation des Affaires ecclésiastiques extraordinaires, en charge notamment des questions diplomatiques. Ce Cardinal nous a laissé une biographie de Pie XII, parue en 1960 : on y trouve de belles pages sur l’action du „Pasteur angélique“ durant le conflit.

Les témoignages laissés par Pie XII et par le Cardinal Tardini constitueront donc les pièces maîtresses de ce dossier.
Ben Guigui,
Qu'avez-vous édité dans ce post 12 jours après sa parution ?
Eric
Eric

Nombre de messages : 4209
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Invité Jeu 04 Aoû 2011, 1:56 pm

Pie XII : Lettre a l'épiscopat polonais (1 septembre 1949)
D'après le texte latin des A. A. S., XXXXI, 1949, p. 450; traduction française dans La Documentation Catholique, t. XLVI, c. 1223.

Au moment où s'achève la dixième année à compter du jour où éclata la terrible guerre qui accumula, sur la noble Pologne d'abord, les dévastations et les ruines, Nous ne voulons pas manquer de vous exprimer, chers Fils et Vénérables Frères, et par vous au clergé et aux fidèles confiés à vos soins, Nos sentiments de paternelle affection.

Notre pontificat — vous vous en souvenez — débuta à une époque où de lourdes menaces pesaient sur la tranquillité de l'Europe et du monde entier. Pleinement conscient de Notre mission, et de la tâche qui Nous incombait en qualité de Vicaire de Jésus-Christ sur terre et soucieux par ailleurs, de continuer l'oeuvre entreprise par Notre Prédécesseur d'heureuse mémoire, Nous Nous empressâmes de déployer une intense activité en vue d'écarter les atrocités et les cruautés d'un conflit armé.

Poussé par Notre sollicitude, apostolique, Nous adressâmes alors un premier message à toutes les nations, pour les engager à maintenir la-paix. Notre voix ne cessa de retentir, encore plus pressante et plus insistante, ainsi que le demandaient les circonstances, pour inciter les esprits à la concorde dans la justice et dans la charité, et pour supplier le ciel d'accorder au monde un si grand bienfait. Ce ne fut pas tout : à ces manifestations, Nous ajoutâmes une vigilante et infatigable action diplomatique pour la défense de la paix universelle. En mai, en effet, de l'année 1939, voyant se rapprocher les dangers d'un conflit armé, Nous intervînmes de tout Notre pouvoir auprès des gouvernements des principales puissances, afin de conjurer le grave péril. Malheureusement, la tension internationale s'accrût à un tel point qu'à la fin du mois d'août, de cette même année, on pouvait prévoir comme très prochaine la déclaration de guerre. Nous adressâmes alors à tous les peuples, à ceux en particulier sur lesquels retombait la lourde responsabilité de la guerre et de la paix, un message radiodiffusé : « Imminent est le danger — disions-Nous — mais il est encore temps d'y parer. Rien n'est perdu avec la paix, tout est perdu avec la guerre » (1).

Et le 31 août, à la veille même des hostilités, Nous fîmes remettre par Notre cardinal secrétaire d'Etat aux représentants diplomatiques, accrédités auprès de Nous, d'Allemagne, de Pologne, de Grande-Bretagne, de France et d'Italie un suprême et très pressant appel, tandis que quelques jours avant, par l'intermédiaire de Nos Nonces apostoliques à Varsovie et à Berlin, Nous avions essayé, autant qu'il était en Notre pouvoir, d'amener enfin à une entente les deux gouvernements. C'est donc à bon droit que Nous pûmes affirmer dans Notre première Encyclique : « ... Nous avons tout tenté, sans en rien omettre, dans la forme qui Nous était suggérée par Notre ministère apostolique et par les moyens à Notre disposition, pour empêcher le recours aux armes et maintenir toutes ouvertes les voies vers une entente honorable pour les deux parties » (2).

(1) Radiomessage du 24 août 1939 (A. A. S., 31, 1939, p. 333).
(2) Encyclique Summi Pontificatus du 20 octobre 1939 (A. A. S., 31, 1939, p. 449).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Invité Ven 05 Aoû 2011, 2:37 pm

Pie XII : Lettre a l'épiscopat polonais (1 septembre 1949)
D'après le texte latin des A. A. S., XXXXI, 1949, p. 450; traduction française dans La Documentation Catholique, t. XLVI, c. 1223.

Mais Nos voeux et Nos exhortations restèrent sans écho et l'horrible conflagration éclata. Votre patrie, chers Fils et Vénérables Frères, attaquée et envahie de deux côtés, à l'ouest et à l'est, connut de dures épreuves. Nous-même dans l'audience du 30 septembre 1939, accordée à vos compatriotes résidant à Rome, ou exilés de leur pays, sous l'effet de la profonde émotion qui étreignait Notre coeur, Nous exprimâmes publiquement nos sentiments de condoléances et Notre affection spéciale pour vous, mes fils, frappés par le malheur, et Nous implorâmes aide et consolation du divin Sauveur et Maître, qui pleura sur la mort de Lazare et sur les ruines prochaines de sa patrie. Qui pourrait redire les souffrances endurées par le peuple polonais durant de longues années de servitude ? Qui pourrait décrire l'immense deuil causé par tant de millions de morts, des suites de la guerre ou des camps de concentration ? Qui pourrait compter la foule immense d'invalides ou d'infirmes, évaluer la destruction et la perte de biens nationaux, rappeler les iniques ordonnances émanées des envahisseurs de votre pays ? Elle est encore présente à Nos yeux, l'effroyable vision de votre patrie dévastée ; Nous voyons encore les multitudes de fugitifs et d'errants, sans abri ni ravitaillement; à Nos oreilles résonnent encore les sanglots des mères et des épouses, pleurant la mort de ceux qui étaient tombés ; la plainte des vieillards et des malades, dénués bien souvent de tout soin et de tout secours, les vagissements des petits orphelins laissés sans nourriture, les lamentations des blessés, le râle des moribonds ? Tout ce qui touche les enfants touche aussi le Père. Quoi ! pouvions-Nous rester insensible devant les maux qui vous frappaient si durement ! Non, certes ! Bien profonde fut Notre douleur. A Notre compassion, à Notre fervente prière à Dieu, pour qu'il voulût bien abréger vos jours de deuil, Nous ajoutâmes la continuelle préoccupation de saisir toute occasions qui se présentait de vous venir en aide et de soulager le fardeau de vos maux.

C'est pourquoi, chers fils et Vénérables Frères, Nous vous accordâmes des pouvoirs extraordinaires qui, en raison des besoins croissants des fidèles, devaient vous permettre d'y subvenir aisément et promptement. Dans la mesure de Nos moyens, Nous avons secouru par des dons de toute nature les réfugiés, exilés et prisonniers de chez vous. Nous n'avons rien omis ni négligé, quoique souvent sans résultat, pour que fussent améliorées, même dans votre patrie, occupée par l'étranger, votre situation religieuse et vos conditions de vie. A maintes reprises, Nous Nous sommes élevé contre les offenses faites à Dieu, à l'Eglise, aux âmes ; Nous avons protesté, en voyant qu'on ne tenait nul compte de ce qui était permis ou défendu et Nous Nous sommes efforcé de protéger tant de gens innocents et sans défense.

Nous ne voulons pas passer sous silence que Notre action, totalement ou en partie ignorée des Polonais, par suite des manoeuvres perfides de ceux qui occupaient votre pays, fut vaillamment et habilement secondée par votre clergé. Sous la direction et l'autorité des pasteurs sacrés, les prêtres durent entretenir constamment la flamme de l'espérance qui, sûre de la Providence et de l'intervention divine, leur faisait attendre et préparer, après les sombres nuages, un lumineux avenir.

Cet amour invincible pour Dieu et pour la patrie, bien loin de s'éteindre, et de s'épuiser, est attesté par les milliers de prêtres qui, précédés de leurs saints évêques, sont tombés dans la lutte sublime pour le Christ ; de nombreux autres évêques, arrachés de leurs sièges, ainsi qu'une très grande multitude de vaillants membres de l'un et l'autre clergés, soumis aux vexations, jetés en prison et privés de tout, apportèrent le même témoignage.

Un tel courage est dû surtout à ce que, avec l'aide de Dieu, la nation polonaise a su, au milieu de tant de misères et de difficultés, conserver toujours la foi catholique, et n’a pas oublié son antique gloire nationale.

Actuellement encore la Pologne est soumise à un régime d'inspiration soviétique qui refuse à l'Eglise la jouissance de ses droits élémentaires :

Bien, que la guerre soit terminée, depuis quatre ans, l'Eglise catholique en Pologne n'a pas recouvré les libertés qui ont été constamment et partout pour elle, un droit sacro-saint, et qu on doit d'autant plus lui reconnaître là où pour le bien commun elle a livré de si rudes combats et souffert de si amères tribulations. Hélas ! ce triste état de choses n'a pas encore cessé. Les associations catholiques ont été presque entièrement détruites ; l'enseignement religieux dans les écoles a été extrêmement restreint ; des entraves ont été apportées au libre développement des Instituts dirigés par le clergé ou par les Soeurs ; la religion catholique a été odieusement calomniée ; Nous-même, les évêques et les prêtres avons été insultés ; les écrits catholiques destinés à la presse sont préalablement soumis à une censure de plus en plus injuste ; par ailleurs, les secours de la religion sont refusés aux prisonniers et aux malades ; la correspondance et les relations entre le Siège apostolique, les évêques et les fidèles sont empêchées ; enfin les manifestations extérieures de la vie catholique sont rendues chaque jour plus difficiles.

Malgré cela, chers fils et Vénérables Frères, que nulle crainte ne trouble vos âmes. Comme par le passé, dans l'avenir aussi, « la voie des méchants mènera à la ruine » (Psaume I, 8 ) et leurs plans seront bouleversés (cf. Prov. X, 3). Quiconque évoque l'histoire de la Pologne, aux gloires et aux infortunes si illustres, voit que les torrents de larmes et de sang ont, au cours des divers événements, inondé votre sol ; tantôt des abîmes de souffrances, tantôt des sommets illuminés par la victoire ou resplendissant de l'éclat de la religion, de la littérature et des arts. La Pologne n'a ignoré qu'une seule chose : se séparer de Jésus-Christ et de son Eglise. Votre gloire, la devise de votre noblesse sont : agir avec résolution, souffrir avec courage, espérer avec une foi inébranlable, réaliser de grandes choses.

Que la très puissante intercession de la Vierge Mère de Dieu, invoquée par vous sous le doux nom de Reine de la Pologne, que vos grands et nombreux saints, que le suprême sacrifice accompli par ceux des vôtres tombés pour leurs autels et leurs foyers, obtiennent à la Pologne, votre patrie, particulièrement aimée de Nous, la paix chrétienne et la prospérité tant désirées.

Et tout en demandant au ciel pour vous ces dons dans une ardente prière, Nous vous donnons, avec toute l'effusion de Notre coeur à vous, cher fils, aux Vénérables Frères, et à tous les fidèles confiés à votre vigilance, la Bénédiction apostolique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Eric Ven 05 Aoû 2011, 4:05 pm

Guillaume a écrit:L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 est sujet à controverses.

C’est, notamment, la légende noire d’un Pie XII ami et allié des nazis, lancée par une émission de Radio Moscou diffusée le 7 juin 1945, reprise par les partis de gauche des pays européens, qui a été adoptée aujourd’hui par une partie notable des media occidentaux.

Il est intéressant, pour rétablir la vérité, d'avoir à ce sujet des documents d’hommes d‘Eglise contemporains des faits.

On peut retrouver, dans la Collection des Insegnamenti de Pie XII (disponible sur le site Clerus), de nombreuses déclarations dans lesquelles ce pape a fait entendre au monde en guerre la parole à la fois énergique et pacificatrice de l’Eglise : ce sont, notamment, les discours prononcés en la fête de saint Eugène les 2 juin 1939, 1940, 1941, 1942, 1943, 1944 et 1945 ; les radiomessages de Noël diffusés ces mêmes années ; ainsi que l'allocution devant les représentants de l'action catholique espagnole du 20 février 1946.

Un autre témoignage intéressant est celui livré par le Cardinal Tardini, qui a rempli à partir de 1937 la fonction de secrétaire de la Congrégation des Affaires ecclésiastiques extraordinaires, en charge notamment des questions diplomatiques. Ce Cardinal nous a laissé une biographie de Pie XII, parue en 1960 : on y trouve de belles pages sur l’action du „Pasteur angélique“ durant le conflit.

Les témoignages laissés par Pie XII et par le Cardinal Tardini constitueront donc les pièces maîtresses de ce dossier.
Ben Guigui,
Qu'avez-vous édité dans ce post 12 jours après sa parution ?
Eric
Eric

Nombre de messages : 4209
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Eric Ven 05 Aoû 2011, 4:11 pm

Aussi, Guillaule Laughing ,
Secouez un peu votre "compagnon" chaussisbis .... !!!!

Eric a écrit:
chaussisbis a écrit:Bonjour, Chères Amies!

en effet, certains points débordent le cadre strict du sujet de Guillaule, alors, rdv un peu plus tard: je crée un nouveau fil;

bien cordialement en Dieu!

Bonsoir "chaussisbis",
Avec ou sans Guillaule ce fil :
https://messe.forumactif.org/t3570-pour-bourrer-la-pipe-a-chaussis#70535
attend vos réactions et explications ....
Eric
Eric

Nombre de messages : 4209
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Eric Mer 31 Aoû 2011, 5:22 pm

Eric a écrit:Aussi, Guillaule Laughing ,
Secouez un peu votre "compagnon" chaussisbis .... !!!!

Eric a écrit:
chaussisbis a écrit:Bonjour, Chères Amies!

en effet, certains points débordent le cadre strict du sujet de Guillaule, alors, rdv un peu plus tard: je crée un nouveau fil;

bien cordialement en Dieu!

Bonsoir "chaussisbis",
Avec ou sans Guillaule ce fil :
https://messe.forumactif.org/t3570-pour-bourrer-la-pipe-a-chaussis#70535
attend vos réactions et explications ....
Ou, "Chaussister" ....
C'est pareil !
Eric
Eric

Nombre de messages : 4209
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Invité Lun 26 Mar 2012, 7:24 am

En l'honneur de Marie, en ce jour où nous célébrons le "Fiat" qu'elle donna à la requête divine - permettant ainsi que s'accomplisse le mystère de l'Incarnation de Notre Sauveur.

La Consécration du monde au Coeur Immaculé de Marie a été au plus fort du conflit - le 31 octobre 1942.
Dans les angoisses et malheurs publics résultat de la guerre, le Pape Pie XII s'en remit à la bonté du coeur maternel de Marie, Reine de la Paix.


Dernière édition par Guillaume le Jeu 29 Mar 2012, 3:03 pm, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Lun 26 Mar 2012, 9:32 am


Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Invité Jeu 29 Mar 2012, 3:03 pm


Consécration au Coeur Immaculé de Marie, instituée par le Pape Pie XII

Reine du très saint Rosaire, secours des chrétiens, refuge du genre humain, victorieuse de toutes les batailles de Dieu, nous voici prosternés suppliants aux pieds de votre trône, dans la certitude de recevoir les grâces, l’aide et la protection opportunes dans les calamités présentes, non en vertu de nos mérites, dont nous ne saurions nous prévaloir, mais uniquement par l’effet de l’immense bonté de votre coeur maternel.

C’est à vous, c’est à votre Coeur immaculé, qu’en cette heure tragique de l’histoire humaine, nous nous confions et nous nous consacrons, non seulement en union avec la Sainte Église - corps mystique de votre Fils Jésus - qui souffre et verse son sang, en proie aux tribulations en tant de lieux et de tant de manières, mais en union aussi avec le monde entier, déchiré par de farouches discordes, embrasé d’un incendie de haine et victime de ses propres iniquités.


Laissez-vous toucher par tant de ruines matérielles et morales, par tant de douleurs, tant d’angoisses de pères et de mères, de frères, d’enfants innocents, par tant de vies fauchées dans la fleur de l’âge, tant d’âmes torturées et agonisantes, tant d’autres en péril de se perdre éternellement.


O Mère de miséricorde, obtenez-nous de Dieu la paix, et surtout les grâces qui peuvent en un instant convertir le coeur des hommes, ces grâces qui préparent, concilient, assurent la paix! Reine de la paix, priez pour nous et donnez au monde en guerre la paix après laquelle les peuples soupirent, la paix dans la vérité, dans la justice, dans la charité du Christ.

Donnez-lui la paix des armes et la paix des âmes, afin que dans la tranquillité de l’ordre s’étende le règne de Dieu. Accordez votre protection aux infidèles et à tous ceux qui gisent encore dans les ombres de la mort; donnez-leur la paix, faites que se lève pour eux la soleil de la vérité et qu’ils puissent avec nous, devant l’unique Sauveur du monde, répéter: Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur terre aux hommes de bonne volonté! Aux peuples séparés par l’erreur ou par la discorde, particulièrement à ceux qui professent pour vous une singulière dévotion et chez lesquels il n’y avait pas de maison qui n’honorât votre vénérable icône (peut-être aujourd’hui cachée et réservée pour des jours meilleurs), donnez la paix et reconduisez-les à l’unique bercail du Christ, sous l’unique vrai Pasteur.


Obtenez à la sainte Église de Dieu une paix et une liberté complètes; arrêtez les débordements du déluge néo-païen; développez dans le coeur des fidèles l’amour de la pureté, la pratique de la vie chrétienne et le zèle apostolique, afin que le peuple des serviteurs de Dieu augmente en mérite et en nombre.


Enfin, de même qu’au Coeur de votre Fils Jésus furent consacrés l’Église et le genre humain tout entier, afin que, toutes les espérances étant placées en lui, il devînt pour eux signe et gage de victoire et de salut, ainsi et pour toujours nous nous consacrons à vous, à votre Coeur immaculé, ô notre Mère et Reine du monde, pour que votre amour et votre protection hâtent le triomphe du règne de Dieu et que toutes les nations, en paix entre elles et avec Dieu, vous proclament bienheureuse et entonnent avec vous, d’une extrémité du monde à l’autre, l’éternel Magnificat de gloire à celui en qui seul elles peuvent trouver la vérité, la vie et la paix.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945 - Page 2 Empty Re: L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945

Message  Louis Dim 01 Avr 2012, 7:52 am

En raison de vos manipulations d'éditions de vos messages, ce procédé étant malhonnête, vous êtes suspendus jusqu'au 15 avril 2012.

Bien à vous.

Louis. Administrateur.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 14487
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum