A la renverse de l'incrédutlité ( Abbé Maistre)

Aller en bas

A la renverse de l'incrédutlité ( Abbé Maistre) Empty A la renverse de l'incrédutlité ( Abbé Maistre)

Message  gabrielle Lun 13 Avr 2009, 6:42 pm

Je séparerai ce livre en plusieurs dossiers ( pour ne facilité la lecture, un déjà parut est un clic sur ÉPITRES DE LA SAINTE-VIERGE, ( par M. l'Abbé MAISTRE )....je vous livre ici un extrait de la préface..


Ce Livre est la reproduction en même temps que la réhabilitation des Monuments primitifs, soit catholiques, soit hérétiques, soit profanes, attestant les faits Evangéliques et les faits Apostoliques.

Depuis longtemps, les Incrédules et les Critiques outrés, des temps modernes, ne comptent que quelques monuments du premier siècle, et allèguent le prétendu silence des Anciens sur les faits de Jésus-Christ et de ses Apôtres ; ils ne cessent de répéter sur tous les tons ce qu'ils appellent, avec une secrète satisfaction, le silence profond de l'Antiquité!...

Il convenait, il était nécessaire de répondre enfin à une objection qui, si elle était fondée, ruinerait en effet les fondements du Christianisme ; mais, si elle porte a faux, elle laisse briller l'Evangile dans toute sa splendeur. Nous avons donc une solide réponse à donner, pour anéantir cette allégation. Ce sont les faits eux-mêmes les plus certains qui répondront ; ce sont les faits eux-mêmes qui vont donner la certitude la plus absolue à l'Evangile et aux Actes des Hommes Apostoliques.

Or, voici cette Réponse. — Rien n'est plus faux que l'allégation du silence des Anciens par rapport à Jésus-Christ et aux Apôtres, puisque nous avons plusieurs centaines de monuments des Anciens, qui parlent hautement et éloquemment de tous les faits de l'Evangile, de ceux des Apôtres et de ceux des Hommes Apostoliques.


Plusieurs centaines de témoins contemporains parlent, et nos faux Critiques objectent sans cesse que les Anciens se taisent ! Une telle objection est-elle possible? Est elle croyable? — non. Et cependant, quelque fausse, quelque absurde quelle soit, elle existe : Elle a causé les plus grands ravages, elle en fait encore partout, et elle rogne encore aujourd'hui ! Quoi inconcevable phénomène moral ! Quel triste renversement de la vérité !

Il est donc temps de l'anéantir une bonne fois, et de l'empêcher de se jamais relever.



La grande Christologie par M. l'Abbé MAISTRE
Chanoine hon Doyen de Dampierre, au diocèse de Troyes (Aube) ;
précédemment Professeur d'Ecriture-Sainte et de Théologie ; — Examinateur général
des Conférences Ecclésiastiques diocésaines, etc.
LES MONUMENTS AUTHENTIQUES DU PREMIER SIÈCLE
concernant LES FAITS DE JÉSUS-CHRIST ET DES APOTRES ( préface)
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18731
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

A la renverse de l'incrédutlité ( Abbé Maistre) Empty Re: A la renverse de l'incrédutlité ( Abbé Maistre)

Message  gabrielle Mar 14 Avr 2009, 6:54 pm

Tous les monuments primitifs renferment évidemment chacun un faisceau d'excellentes preuves, puisqu'ils attestent les faits de Jésus-Christ et des Apôtres ; et cela devant les témoins contemporains, qui les approuvent, les admettent et les adoptent.

Les critiques incrédules veulent détruire les faits et les monuments par une négation quelconque : et, croyant les avoir effectivement détruits par ce moyen, et mis dans le plus complot oubli, ils disent: Les Anciens se taisent ! Il y a un profond silence dans l'Antiquité! Ils ont tellement répété ce mensonge, le plus faux et le plus stupide qui ait jamais prévalu dans le monde intellectuel, que la plupart même des bons écrivains ont fini par les croire sur parole, sans examiner par eux-mêmes, et ont également répété la fameuse rengaine.

Quelle aberration générale!

Quelle déviation de l'ordre moral !

Mais quelles désastreuses conséquences sont dérivées de ce faux principe ! Ils ont égaré les savants, et même les meilleurs esprits, qui ont trop légèrement cru leur affirmation. Par là, ils ont ruiné les croyances chrétiennes, qui sont l'appui des peuples et des états, la consolation du pauvre comme celle du riche, — sur lesquelles se fondait l'unique espérance des déshérités de la Société. L'ordre moral et l'ordre social ont chancelé, ont presque péri, par l'effet destructeur de la désolante incrédulité qui s'ensuivit et qui prit la place des belles et solides espérances des Croyants.

La grande Christologie par M. l'Abbé MAISTRE
Chanoine hon Doyen de Dampierre, au diocèse de Troyes (Aube) ;
précédemment Professeur d'Ecriture-Sainte et de Théologie ; — Examinateur général
des Conférences Ecclésiastiques diocésaines, etc.
LES MONUMENTS AUTHENTIQUES DU PREMIER SIÈCLE
concernant LES FAITS DE JÉSUS-CHRIST ET DES APOTRES ( préface)
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18731
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

A la renverse de l'incrédutlité ( Abbé Maistre) Empty Re: A la renverse de l'incrédutlité ( Abbé Maistre)

Message  gabrielle Mer 15 Avr 2009, 5:49 pm

Puisque partout sont amoncelées les tristes ruines du règne du mensonge, mettons au grand jour la vérité, que jusqu'ici la perfidie des philosophes incrédules a tenue voilée et cachée : faisons parler les milliers de voix du premier siècle, auxquelles le Rationalisme impie a voulu imposer silence !

Que les centaines de monuments du siècle de Jésus et des Douze Apôtres se lèvent et attestent la réalité des faits Evangéliques et des faits Apostoliques ! Oui, levez-vous, Monuments antiques, et parlez vous-mêmes : car vous êtes vous-mêmes des faits qu'on ne saurait anéantir !

L'impie peut-il faire que ce qui a existé n'ait pas existé ; — que ce qui a été fait n'ait pas été fait? Puisque cela est impossible, paraissez enfin, et confondez les téméraires et fausses assertions des Incrédules ignorants ou de mauvaise foi : montrez-vous, et par votre seule présence dissipez leurs mensonges !

Tous ensemble dites-leur :

« Non, l'Antiquité n'est pas muette : ce prétendu silence des Anciens a été votre arme favorite ; les monuments authentiques de l'Antiquité viennent la briser dans vos mains, cette arme dans laquelle vous mettiez votre confiance ; nous sommes l'antiquité ! nous sommes très-nombreux, non-seulement parmi les catholiques du premier siècle, mais encore parmi les hérétiques et parmi les historiens profanes du même siècle. Tous nous avons parlé, tous nous parlons encore aujourd'hui, dans les nombreux Mémoires qui vous ont été transmis ; vous ne pouvez étouffer nos voix, vous ne pouvez anéantir notre irrécusable témoignage, sinon par les ténèbres et par l'ignorance que vous aimez perfidement à répandre sur les monuments catholiques et sur les monuments non catholiques, qui tous rendent également témoignage au Christ et aux Hommes Apostoliques. »

La grande Christologie par M. l'Abbé MAISTRE
Chanoine hon Doyen de Dampierre, au diocèse de Troyes (Aube) ;
précédemment Professeur d'Ecriture-Sainte et de Théologie ; — Examinateur général
des Conférences Ecclésiastiques diocésaines, etc.
LES MONUMENTS AUTHENTIQUES DU PREMIER SIÈCLE
concernant LES FAITS DE JÉSUS-CHRIST ET DES APOTRES ( préface)
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18731
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

A la renverse de l'incrédutlité ( Abbé Maistre) Empty Re: A la renverse de l'incrédutlité ( Abbé Maistre)

Message  gabrielle Jeu 16 Avr 2009, 6:15 pm

En effet, ô prétendus savants, vous ne régnez aujourd'hui sur la Société que par le moyen de l'ignorance que vous avez amenée à votre suite ; c'est par le plus grossier mensonge que vous vous êtes accaparés des peuples. Si du moins, c'était pour leur gloire ; mais c'est pour leur abaissement et leur humiliation.


Si, du moins, c'était pour leur bonheur ; mais c'est pour leur malheur temporel et pour leur ruine éternelle, que vous régnez despotiquement sur leurs esprits. Si c'eût été, du moins, comme vous vous en vantiez, pour leur procurer la liberté et le bien-être ; mais ça été, au contraire, pour les asservir, pour les opprimer impitoyablement, sans leur laisser aucun dédommagement, ni aucun espoir de délivrance !

Dès ce monde, ils sont par vous livrés à l'empire du mal et du désespoir ; ils sentent peser sur eux la domination anticipée de l'Enfer.

Que le Peuple en croie le Fils de Dieu, qui est venu parmi nous pour accomplir notre rédemption, à nous tous, et pour nous procurer le bonheur présent et la félicité à venir !

Vous ne serez véritablement libres et heureux, dit-il au Peuple, que si la Vérité, qui est Jésus-Christ, vous délivre .....S. Jean, VIII, 36

Après avoir éprouvé combien est amer l'abandon de Dieu, qu'il fasse retour vers lui ; il sera accueilli paternellement, et aussitôt il recouvrera sa vraie liberté, son honneur, sa joie depuis si longtemps perdue, les insignes de sa noble origine, et ses droits au bel héritage des Enfants de Dieu !

Pour l'aider dans l'accomplissement de ce retour, nous lui offrons les tableaux représentant les divers et nombreux monuments de l'Antiquité; lesquels confondent les mensonges des faux philosophes, rendent un grand et magnifique témoignage aux faits historiques et surnaturels de Jésus-Christ et des Apôtres, les attestent avec une force collective irrésistible, devant tout Israël, devant tous les peuples et devant tous les siècles !


La grande Christologie par M. l'Abbé MAISTRE
Chanoine hon Doyen de Dampierre, au diocèse de Troyes (Aube) ;
précédemment Professeur d'Ecriture-Sainte et de Théologie ; — Examinateur général
des Conférences Ecclésiastiques diocésaines, etc.
LES MONUMENTS AUTHENTIQUES DU PREMIER SIÈCLE
concernant LES FAITS DE JÉSUS-CHRIST ET DES APOTRES ( préface)
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18731
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum