La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos

4 participants

Aller en bas

La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos Empty La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos

Message  gabrielle Ven 13 Fév 2009, 10:49 am

Eviter l'arbitraire pour les Saints

Editorial du n° 181 de Fideliter 28/5/2008

Le pape Jean-Paul II, écrit Yves Chiron dans son Dictionnaire des saints et des bienheureux du XXe siècle (éditions de Paris, 1999), « a béatifié et canonisé beaucoup plus que tous ses prédécesseurs réunis depuis le XVIe siècle ».

Certes, il a béatifié des martyrs (espagnols, 228 ; mexicains, 27 ; thaïlandais, 7), ce qui ne réclame ni examen de la pratique héroïque des vertus, ni miracles post mortem. Il suffit, pour le martyr, d’avoir accepté la mort donnée par le bourreau en haine de la foi ou de la morale.

Mais la plus grande partie des saints béatifiés ou canonisés l’est selon une procédure classique, celle de l’examen des vertus et de la constatation de miracles post mortem. Or, sur ces deux points, on peut légitimement émettre des doutes fondés depuis le Concile.

Concernant l’examen des vertus, un premier point est le raccourcissement important des délais d’ouverture et de clôture des procès dans certains cas « médiatiques ». Ces délais, imposés pour de sages motifs, permettaient pourtant de prendre un nécessaire recul, d’attendre la publication de certains témoignages, de voir s’ouvrir des archives, etc.

Le deuxième point, beaucoup plus préoccupant, est la notion même de vertu. Le tête à queue théologique réalisé lors du concile Vatican II, spécialement quant à la liberté religieuse, à l’œcuménisme et au dialogue interreligieux, ne peut manquer d’avoir un fort retentissement, notamment sur l’appréciation des vertus de foi, d’espérance, de charité et de prudence.

En effet, il est difficile aujourd’hui, à la lumière de Vatican II, de juger comme vertu, pour un curé de paroisse ou un missionnaire, la consigne donnée à ses fidèles de fuir les non-catholiques et de s’en tenir à l’écart; à l’inverse, il est difficile, toujours à la lumière de Vatican II, de juger comme erreur et vice le fait d’encourager lesdits fidèles à fréquenter ces non-catholiques et à se mêler à eux.

On risque donc de se retrouver, avec les canonisations récentes, devant des interrogations graves: s’agit-il d’un saint au sens classique, ou s’agit-il d’un parangon des « nouvelles vertus » issues du Concile ?

Toutefois, selon les principes reçus concernant les canonisations, celles-ci devaient être « certifiées » par Dieu lui-même, par le moyen des miracles. Les règles d’examen de ces miracles étaient très sévères. Il fallait deux miracles pour la béatification, et deux autres pour la canonisation.

Or les nouvelles règles, adoptées précisément pour « accélérer » les choses, ont considérablement simplifié les procédures. En particulier, un seul miracle suffit à chaque étape, alors que l’obligation de deux miracles rendait autrefois quasi impossible une erreur ou une fraude.

Que faire dans une telle situation embrouillée et confuse?

Rejeter tous les saints proclamés depuis le Concile? Ce serait sot et bien imprudent. Pourrait-on impunément mépriser Frédéric Ozanam, le père Brottier, le père Miguel Pro, le padre Pio, le pape Pie IX, le père Cormier, Mgr Moreno y Diaz, don Michele Rua, le cardinal Schuster, dom Marmion, par exemple?

Accepter ces nouveaux saints en bloc? Ce serait risquer d’avaler l’erreur au milieu de la vertu la plus héroïque.

Sélectionner les saints qui nous plaisent, qui nous conviennent, en rejetant ceux que nous estimons indignes d’être saints? Ce serait nous substituer au Magistère, seul compétent.


La Fraternité Saint-Pie X a choisi de ne pas choisir, et d’attendre les décisions d’un Magistère redevenu clair.

Lors du Chapitre de 2006, elle a rappelé faire ce non-choix « afin de ne pas tomber dans la nécessité de choisir [entre les saints] et de tomber dans l’arbitraire ». Les réflexions proposées ici sont donc spéculatives, et ne prétendent pas trancher définitivement la question.

Et afin d’accélérer la venue de ce jour de clarté, recourons avec ferveur à tous les saints du Ciel, les priant pour nous-mêmes et pour l’Église.

Abbé Régis de Cacqueray †
Supérreur du District de France

Source : la Porte Latine


Cette postion de la FSSPX pose un grave problème théologique et dogmatique.

Pour la Fraternité Wojtyla ( JP2) était bien le chef de la sainte Église, or elle met en doute ses "nombreuses canonisations" Pourquoi?

L'enseignement de l'Église est clair à ce sujet, serais-ce que la Fraternité est la seule à ne point le connaître ou à ne point vouloir y adhérer?



641.c) I/« L'Eglise est infaillible dans la canonisation des Saints. La canonisation est une sentence ultime et définitive, par laquelle le Souverain Pontife, par un jugement rituellement porté au sujet de l'héroïcité des vertus de tel Serviteur de Dieu et de la vérité des miracles par lesquels elle a été manifestée, déclare que ce Serviteur a été reçu parmi les Saints et le propose pour être honoré et invoqué par tous les fidèles.

Cette canonisation formelle, dont il est ici seule question, se distingue: 1° de la canonisation équipollente, par laquelle, sans examen juridique préalable, l'Eglise, en raison d'un culte général rendu depuis de multiples années à tel Serviteur de Dieu propose implicitement à tous ce Serviteur comme un Saint. 2° De la béatification, qui n'est rien d'autre qu'un jugement préalable par lequel est permis seulement le culte de tel Serviteur de Dieu.

La thèse se prouve : 1° Par la nature même de la canonisation. L'Eglise est infaillible dans tous ceux qui se rapportent à la Foi et aux Moeurs. Or la canonisation se rapporte à la Foi et aux Moeurs : à la Foi, «parce que l'honneur que nous rendons aux Saints est une certaine profession de foi par laquelle nous croyons en la gloire des Saints » (Saint Thomas, Quodl. 9. 6) ; aux Moeurs, car par la canonisation les Saints nous sont proposés comme des exemples de la vie parfaite.

Ergo. 2° Par la manière d'agir des Pontifes. Parfois, les Pontifes affirment cette infaillibilité dans les Bulles mêmes de canonisation (cf. Sixte IV, pour la canonisation de Saint Bonaventure), mais toujours, dans l'acte même de la canonisation, ils emploient les paroles solennelles : « De par l'autorité de Notre Seigneur Jésus-Christ, Nous décrétons, déclarons, définissons..», par l'usage desquelles ils imposent à chaque fois la vérité qui doit être fermement tenue par les fidèles (quotiescumque veritatem firmiter tenendam fidelibus imponunt). Or l'Eglise ne pourrait pas obliger de la sorte les fidèles à croire absolument les canonisés parmi les Saints, si Elle ne jugeait pas de cela infailliblement. Ergo.

3°En raison de la sentence quasi unanime des théologiens qui enseignent que l'on ne pourrait pas nier l'infaillibilité de l'Eglise dans la canonisation des Saints, ou sans hérésie, ou au moins sans témérité, scandale et impiété.» (Hervé, Man. Théol. Dogm. 1927, p. 460s) 2/ « Toute personne qui oserait affirmer que le Pontife s'est trompé pour cette canonisation ou toute autre, et qu'un Saint quelconque canonisé par lui ne devrait pas être honoré d'une louange appropriée, serait accusée par nous d'être, sinon hérétique, au moins téméraire ; d'être scandaleuse pour toute l'Église ; injurieuse pour les Saints ; de favoriser les hérétiques qui nient l'autorité de l'Église pour la canonisation des Saints ; d'avoir une odeur d'hérésie, car elle ouvrirait aux infidèles le chemin pour ridiculiser les fidèles ; de défendre une proposition erronée, et d'être sujet aux plus graves sanctions » (Prosper Lambertini, futur Benoît XIV, De Serv. Dei Beatif. 1. 1 ch. 45 n°XXVIII)Réf, Le grand Catalogue de Monsieur l'Abbé Zins. pages 523,525
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18860
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos Empty Re: La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos

Message  Anne Mar 20 Sep 2011, 8:27 am



"En effet, il est difficile aujourd’hui, à la lumière de Vatican II, de juger comme vertu, pour un curé de paroisse ou un missionnaire, la consigne donnée à ses fidèles de fuir les non-catholiques et de s’en tenir à l’écart; à l’inverse, il est difficile, toujours à la lumière de Vatican II, de juger comme erreur et vice le fait d’encourager lesdits fidèles à fréquenter ces non-catholiques et à se mêler à eux. "

Cette citation, me cause vraiment problême. C'est un peu comme si on me demandait de vivre en ermite. Question
Anne
Anne

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos Empty Re: La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Mer 21 Sep 2011, 10:10 am

Fideliter a écrit:La Fraternité Saint-Pie X a choisi de ne pas choisir, et d’attendre les décisions d’un Magistère redevenu clair.

La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos 80494

Jolie bande de crétins !

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos Empty Re: La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos

Message  gabrielle Mer 21 Sep 2011, 10:20 am

Anne a écrit:

"En effet, il est difficile aujourd’hui, à la lumière de Vatican II, de juger comme vertu, pour un curé de paroisse ou un missionnaire, la consigne donnée à ses fidèles de fuir les non-catholiques et de s’en tenir à l’écart; à l’inverse, il est difficile, toujours à la lumière de Vatican II, de juger comme erreur et vice le fait d’encourager lesdits fidèles à fréquenter ces non-catholiques et à se mêler à eux. "

Cette citation, me cause vraiment problême. C'est un peu comme si on me demandait de vivre en ermite. Question


Ce qui est difficile pour la Frate, devient simple pour nous. Les "canonisations bidons" de la secte sont pour nous du vent. Comment ceux qui ne sont pas dans l'Église, comment un intrus ( Ratzinger) peut-il avoir le pouvoir suprême de canonisation, qui est de soi infaillible.

La prose de la Frate est toujours celle du doute... car elle se positione en donnant à V2 une autorité qu'il n'a pas.

Je crois que pour nos fréquentations, il faut s'en tenir à ce que l'Église nous recommande et à la parole de Notre-Seigneur: Que sert à l'homme de gagner l'univers, s'il en vient à perdre son âme.



gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18860
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos Empty Re: La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos

Message  Anne Mer 21 Sep 2011, 2:41 pm

Ouais, mais le problême pour moi, de ne pas fréquenter ces sectes, est résolu; le problême qui se pose est plutôt: qui vais-je alors fréquenter Question

Anne
Anne

Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos Empty Re: La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos

Message  Gérard Mer 21 Sep 2011, 3:12 pm

Anne a écrit:Ouais, mais le problême pour moi, de ne pas fréquenter ces sectes, est résolu; le problême qui se pose est plutôt: qui vais-je alors fréquenter Question


Votre prochain...celui et ceux que Dieu mettra sur votre chemin !

Y'en a tant qui pour faire leur salut éternel se sont cachés dans des monastères ou des couvents et parfois esseulé dans des grottes ou des repairs de loup...alors de quoi se plaindre puisque l'on peut faire comme eux sans même avoir le soin de se cacher !
Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos Empty Re: La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos

Message  Gérard Mer 21 Sep 2011, 3:22 pm

Carolus.Magnus.Imperator. a écrit:
Fideliter a écrit:La Fraternité Saint-Pie X a choisi de ne pas choisir, et d’attendre les décisions d’un Magistère redevenu clair.

La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos 80494

Jolie bande de crétins !

OUAH ! Comme tu nous manques CMI, Tu viens de finir ton hibernation quand les autres se préparent à le commencer ou quoi ?

Au juste "jolie bande de crétins " ou bien " jolie bande de lèche-bottes.

Il semble que leur action c'est de dire à l'église conciliaire :

"Je te déteste et il faut que tout le monde sache que je te déteste mais je fais un pacte éternel avec toi et je t'assure que je ne prendrais pas de plus grand plaisir dans ma vie que de te lècher les bottes avec amour."

Ne serait-ce pas la raison pour laquelle tu les traites de "Jolie bande de crétins" ?
Gérard
Gérard

Nombre de messages : 2681
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos Empty Re: La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos

Message  Carolus.Magnus.Imperator. Jeu 22 Sep 2011, 11:04 am

Gérard a écrit:
"Je te déteste et il faut que tout le monde sache que je te déteste mais je fais un pacte éternel avec toi et je t'assure que je ne prendrais pas de plus grand plaisir dans ma vie que de te lècher les bottes avec amour."

Ne serait-ce pas la raison pour laquelle tu les traites de "Jolie bande de crétins" ?

Entre autres ! bounce

Je leur pisse à la raie ... La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos 403733

Carolus.Magnus.Imperator.

Nombre de messages : 4192
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos Empty Re: La Fraternité FSSPX et les canonisations modernos

Message  gabrielle Ven 23 Sep 2011, 8:35 am

Gérard a écrit:
Anne a écrit:Ouais, mais le problême pour moi, de ne pas fréquenter ces sectes, est résolu; le problême qui se pose est plutôt: qui vais-je alors fréquenter Question


Votre prochain...celui et ceux que Dieu mettra sur votre chemin !

Y'en a tant qui pour faire leur salut éternel se sont cachés dans des monastères ou des couvents et parfois esseulé dans des grottes ou des repairs de loup...alors de quoi se plaindre puisque l'on peut faire comme eux sans même avoir le soin de se cacher !


Je crois que Gérard a bien raison, ceux que Dieu mettra sur notre chemin, à ce moment là Dieu nous donne la grâce de ne pass se laisser emporter par le discours toujours dangereux des modernistes, de plus Dieu nous donne la grâce de savoir quoi répondre face à leur délire.

Vouloir crier à tous la supercherie honteuse de V2 est un désir bien légitime..mais souvent nous nous heurtons à l'indifférence totale.

Il faut garder confiance, et se tenir prêt au cas zou où Dieu daignerait se servir de nous.

Sainte Bernadette Soubirous, disait à propos des apparitions de Lourdes, qu'elle avait été comme un balai, maintenant que la Sainte Vierge n'en n'avait plus besoin, elle l'a remis dans le placard...
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18860
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum