6ème Dimanche après la Pentecôte (2011)

Aller en bas

6ème Dimanche après la Pentecôte (2011) Empty 6ème Dimanche après la Pentecôte (2011)

Message  Arthur Dim 13 Fév 2011, 1:50 pm

.
6ème Dimanche après la Pentecôte (2011) 6e_dim10
.
6 ÈME DIMANCHE APRÈS L'ÉPIPHANIE


" Dieu, dit S. Paul,à l'office de nuit, nous a parlé par son Fils, qu'il a établi héritier en toutes choses, et qui, étant la splendeur de sa gloire et l'empreinte de sa substance, et soutenant toutes choses par la puissance de sa parole, après avoir opéré la purification des péchés, est assis à la droite de sa majesté au plus haut des cieux. Auquel des Anges Dieu a-t-il jamais dit : " Vous êtes mon Fils, je vous ai engendré aujourd'hui ? " Et lorsqu'il introduit de nouveau son premier-né dans le monde, il dit : " Et que tous les Anges de Dieu l'adorent ". L'Apôtre, dit S. Athanase, déclare que Jésus est supérieur aux Anges afin d'indiquer la différence qui existe entre la nature du Fils et celle des créatures ".

La messe de ce jour fait de même ressortir la divinité de Jésus. Il est Dieu, puisqu'il révèle des choses cachées en Dieu et que le monde ignore. sa parole qu'il compare à une petite semence jetée dans le champs du monde et à un peu de levain mis dans la pâte, est divine, car elle apaise nos passions et et produit dans notre coeur les merveilles de foi, d'espérance et de charité dont nous parle l'Épître.

Aussi, l'Église suscitée par la parole du Christ, est-elle admirablement symbolisée par ces trois mesures de farine que la force d'expansion du ferment a fait " complètement lever ", et par cette plante de sénevé, la plus grande de son espèce,où les oiseaux du ciel viennent volontiers chercher un abri.

Méditons toujours la doctrine de Jésus, afin que comme le levain elle pénètre et transforme nos âmes, et comme la plante de sénevé fasse rayonner ses fruits de sainteté dans l'âme du prochain. Ainsi s'étendra toujours plus le royaume de Dieu, auquel Jésus nous a appelés et dont il est le roi.


Commentaire sur l'Épître

L'église continue, comme elle le fait pendant tout le Temps après l'Épiphanie, à lire les épîtres de S. Paul. Celle qu'il écrivit aux Thessaloniciens est remplie de la pensée du second avènement du Christ. Venu une première fois dans l'humilité, Jésus reviendra dans la gloire. Et l'Apôtre félicite ceux auxquels il écrit de leur espérance inébranlable en Celui qui doit les délivrer de la colère divine au jour du jugement. Comme eux attendons avec confiance le Fils de Dieu qui rendra à chacun selon ses oeuvres.


Commentaire sur l'Évangile

" Par l'homme qui sème, dit S. Jérôme, la plupart entendent le Sauveur, parce qu'il sème dans les âmes des croyants. La prédication de l'Évangile est la plus humble de toutes les sciences, car elle annonce un homme-Dieu, un Christ mort, et le scandale de la croix.

Comparez une telle doctrine aux opinions des philosophes et à leurs livres, à la splendeur de l'éloquence qu'ils déploient et à la composition habile de leurs discours, et vous verrez combien est moindre que les autres semences le grain de l'Évangile. Celles-là, lorsqu'elles ont poussé, ne montrent rien de résistant, rien de vigoureux ; la prédication de l'Évangile, au contraire, nous la voyons à peine semée, soit dans l'âme du croyant, soit dans le monde entier, croître à la façon d'un arbre de sorte que les oiseaux du Ciel ( par lesquels nous devons entendre les âmes des croyants, ou les puissances attachées au service de Dieu ), viennent habiter parmi ses rameaux ".


Homélie de saint Jérôme Prêtre


Le royaume des cieux, c'est la prédication de l'Évangile, c'est la connaissance des Écritures, qui mène à la vie, et au sujet de laquelle il est dit aux Juifs : Le Royaume de Dieu vous sera enlevé, il sera donné à une nation qui lui fera produire ses fruits (Matth 21,43). C'est donc ce royaume-là qui est semblable à un grain de sénevé qu'un homme a semé dans son champ. dans cet homme qui ensemence son champ, la plupart reconnaissent le Sauveur parce qu'il ensemence les âmes des croyants. D'autres y voient le chrétien lui-même, qui sème dans son champ, c'est-à-dire en soi-même, en son propre coeur.

La prédication de l'Évangile est la plus humble de toutes les sciences, car elle annonce un homme-Dieu, un Christ mort, et le scandale de la croix. Comparez une telle doctrine aux opinions des philosophes et à leurs livres, à la splendeur de l'éloquence qu'ils déploient et à la composition habile de leurs discours, et vous verrez combien est moindre que les autres semences le grain de l'Évangile. Celles-là, lorsqu'elles ont poussé, ne montrent rien de résistant, rien de vigoureux ; la prédication de l'Évangile, au contraire, nous la voyons, à peine semée, soit dans l'âme du croyant, soit dans le monde entier, croître à la façon d'un arbre de sorte que les oiseaux du ciel (par lesquels nous devons entendre les âmes des croyants, ou les puissances attachées au service de Dieu), viennent habiter parmi ses rameaux.

(Tiré d'un vieux missel )

Arthur

Nombre de messages : 1597
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum