Quelles belles promesses!

4 participants

Aller en bas

Quelles belles promesses! Empty Quelles belles promesses!

Message  Invité Ven 14 Jan 2011, 9:46 am

Il y a plusieurs années, une amie m'a fait découvrir ces oraisons révélées par NOTRE-SEIGNEUR à Sainte Brigitte de Suède dans l`Église de Saint Paul à Rome. Je ne sais comment, je les ai récitées pendant toute une année. Parfois, j'ose penser que Ste-Brigitte est pour quelque chose dans ma découverte du forum Te Deum, il y a près de 5 mois (moi qui cherchait tant à savoir ce qui se passait réellement dans l'Église).


-----PROMESSES-----

De magnifiques promesses ont été faites à sainte Brigitte par une image de Notre-Seigneur Jésus Christ crucifié, à condition qu`elle dise tous les jours ces Oraisons, et elles sont aussi promises à tous ceux qui les diront dévotement chaque jour pendant l`espace d`un an.

Comme il y avait fort longtemps que Brigitte désirait savoir le nombre des coups que Notre-Seigneur reçut en sa passion, un jour Il lui apparut en lui disant: « J`ai reçu en mon corps 5,480 coups, si vous voulez les honorer par quelque vénération, vous direz 15 Pater et 15 Ave avec les Oraisons suivantes ( qu`il lui enseigna pendant un an entier ), voici le lien vers les 15 oraisons: http://sites.rapidus.net/thplante/les15oraisons.htm.

L`année écoulée, vous aurez salué chacune de mes plaies.

Il ajouta ensuite que quiconque dirait ces Oraisons pendant un an :

1 -Délivrera 15 âmes de sa lignée du Purgatoire.

2 -15 justes de sa même lignée seront confirmés et conservés en grâce.

3 -Et 15 pécheurs de sa même lignée seront convertis.

4 -La personne qui les dira aura les premiers degrés de perfection.

5 - Et 15 jours avant sa mort je lui donnerai mon précieux corps afin que par celui-ci il soit délivré de la faim éternelle, je lui donnerai mon précieux sang à boire de peur qu`il n`ait soif éternellement.

6 -Et 15 jours avant sa mort, il aura une amère contrition de tous ses péchés et une parfaite connaissance de ceux-ci.
7 -Je mettrai le signe de ma très victorieuse Croix devant lui pour son secours et défense contre les embûches de ses ennemis.

8 -Avant sa mort, je viendrai avec ma très chère et bien-aimée Mère.

9 -Et recevrai bénignement son âme, et la mènerai aux joies éternelles.

10-Et l`ayant menée jusque-là, je lui donnerai un singulier trait à boire de la fontaine de ma Déité, ce que je ne ferai pas à d`autres n`ayant pas dit mes Oraisons.

11-Il faut savoir que quiconque aurait vécu pendant 30 ans en péché mortel, et dirait dévotement ou se serait proposé de dire ses Oraisons, le Seigneur lui pardonnera tous ses péchés.

12-Et le défendra de mauvaises tentations.

13-Et lui conservera et gardera ses cinq sens.

14-Et le préservera de la mort subite.

15-Il délivrera son âme des peines éternelles.

16-Et il obtiendra tout ce qu`il demandera à Dieu et à la Très Sainte Vierge.

17-Que s`il avait toujours vécu selon sa propre volonté et qu`il dût mourir demain, sa vie se prolongera.

18-Toutes les fois que quelqu`un dira ses Oraisons, il gagnera 100 jours d`indulgences.

19-Et il sera assuré d`être joint au suprême Choeur des Anges.

20-Que quiconque les enseignera à un autre, sa joie et son mérite ne manqueront jamais - mais seront stables et dureront éternellement.

21-Là où sont et où seront dites ces Oraisons, Dieu y est présent avec sa grâce.

Tous ces privilèges ont été promis à sainte Brigitte par une image de Notre-Seigneur Jésus-Christ crucifié, à condition qu`elle dise tous les jours ces Oraisons, et ils sont aussi promis à tous ceux qui les diront dévotement chaque jour pendant l`espace d`un an.

***************

-----APPROBATIONS-----

Ces oraisons et les promesses qui s`y rattachent ont été copiées sur un livre imprimé à Toulouse en 1740, et publié par le Père Adrien Parvilliers de la Compagnie de Jésus, Missionnaire Apostolique de la Terre Sainte, avec approbation, permission et recommandation de les répandre.

Du temps de sainte Brigitte au XIVe siècle, l`imprimerie n`était pas encore inventée; on avait recours aux copistes. Le Pape Urbain VI les encourageait à multiplier les exemplaires des révélations de sainte Brigitte, que se disputaient les rois, les souverains, les évêques, les Universités, les Couvents, les Bibliothèques.

Les livres contenant ces Oraisons et promesses ont été approuvés par un très grand nombre de Prélats parmi lesquels son Eminence le Cardinal Giraud de Cambrai en 1845, Monsieur Florian, Archevêque de Toulouse en 1863. La collection des petits livres, parmi lesquels étaient ces Oraisons, a été bénite par Sa Sainteté le Pape Pie IX le 31 mai 1862. Enfin cette collection a été recommandée par le Grand Congrès de Malines, le 22 août 1863. Ceux qui visitent la Basilique de Saint-Paul à Rome peuvent voir le crucifix de grandeur naturel, sculpté par Pierre Cavallini, devant lequel se tenait à genoux sainte Brigitte, et l`inscription suivante placée dans la Basilique: < Pendentis pendente Dei verba accepit aure accipit at verbum corde Brigitta Deum. Anna jubilei MCCCL >, qui rappelle le prodige par lequel le crucifix s`entretenait avec Brigitte.





Dernière édition par René le Ven 14 Jan 2011, 10:56 am, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quelles belles promesses! Empty Re: Quelles belles promesses!

Message  gabrielle Ven 14 Jan 2011, 10:52 am

Une découverte, je ne connaissais pas toutes ces promesses.

Merci bien René
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18789
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Quelles belles promesses! Empty Re: Quelles belles promesses!

Message  Monique Ven 14 Jan 2011, 6:54 pm

Merci René, de nous faire partager ces magnifiques promesses. Wink
Monique
Monique

Nombre de messages : 11366
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Quelles belles promesses! Empty Re: Quelles belles promesses!

Message  ROBERT. Ven 14 Jan 2011, 9:46 pm

.

Merci René ! Avec vous, on apprend tous les jours sur TE DEUM.

Notre-Seigneur Jésus-Christ et la Vierge Marie, nous secourant

avec des trésors de grâces et de miséricordes...


.
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Quelles belles promesses! Empty Re: Quelles belles promesses!

Message  Roger Boivin Ven 01 Avr 2016, 6:38 pm



Il s'avère que ces belles promesses sont de la superstition ; voyez sur « Mi ca El !? » :

http://www.tribunemicael.net/viewtopic.php?f=17&t=322&sid=049b9e26af2459172d3b14f96f03cf5c
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Quelles belles promesses! Empty Re: Quelles belles promesses!

Message  ROBERT. Ven 01 Avr 2016, 7:54 pm

Roger Boivin a écrit:...Il s'avère que ces belles promesses sont de la superstition.

La superstition est basée, si je ne me trompe, sur le fait que  les promesses que Dieu aurait faites à Sainte Brigitte …

dont l’origine surnaturelle n’est nullement prouvée
 … et qu’il n’est pas permis d’éditer les opuscules qui contiendraient ces promesses.


[d’après le texte latin, A.A.S. XXXXVI, 1954, p. 84.  (S.S. le Pape Pie XII )]
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Quelles belles promesses! Empty LE ROSAIRE ET LA CONCURRENCE.

Message  Roger Boivin Ven 01 Avr 2016, 8:44 pm



LE ROSAIRE ET LA CONCURRENCE.


Au temps du Pape Benoit XIII, les fidèles non contents de bénéficier des avantages attachés au chapelet de sainte Brigitte, s'avisèrent de l'opposer au Rosaire. C'était provoquer un rappel à l'ordre de la part du Chef de l'Eglise. En effet, le 13 avril 1726, le Souverain Pontife ajoutait au Rosaire, autant d'indulgences que pouvait s'en prévaloir le chapelet de sainte Brigitte. La piété se trouvait ainsi ramenée au sens de la mesure.

On se rappelle que tout récemnient encore on faisait une réclame aussi bruyante qu'indiscrète autour du chapelet des Croisiers, dévotion utile, à condition de rester aussi dans ses propres limites.  Malheureusement pour elle, on voulut l'en faire sortir, de façon à jeter dans l'ombre, les avantages immensément supérieurs de la grande prière de l'Église à Marie. On menait surtout grand tapage au sujet de ses indulgences que l'on gagne " sans être à la peine de méditer ". Le moment était bien mal choisi pour revendiquer le privilège de ne point méditer, attendu que Léon XIII s'évertuait alors précisément à nous montrer dans la méditation du Rosaire, un moyen providentiel et populaire de combattre le pire fléau de la foi, l'ignorance religieuse.

Cela dura quelque temps, jusqu'à ce que, à l'exemple de Benoit XIII, Pie X, le 12 juin 1907, permit aux associés du Rosaire, de gagner à la fois, par une seule et même récitation, et les indulgences de leur propre Confrérie, et les 500 jours attachés au chapelet des Croisiers. Sans heurt, sans secousse, la question était réglée.

L'Église - il faut y compter - ne peut qu'être fidèle à elle-même et à son passé. S'il y a dans son sein, la hiérarchie des pouvoirs, il y a aussi la hiérarchie des dévotions, et il serait déraisonnable de s'attendre à ce qu'elle en laisse impunément remanier et bouleverser l'ordre, au gré des caprices de l'heure.

Fait étrange qui suggère de bien pénibles réflexions : combien ne sont pas encore rangés sous la bannière de Notre-Dame du Rosaire, en dépit de ce que la Mère de Dieu elle-même et le Vicaire de Jésus-Christ devaient faire pour les y amener.


LE SAINT ROSAIRE - GUIDE DES FIDÈLES -  Par le Père J. Harpin, Dominicain - 1916 :

https://archive.org/stream/cihm_78421#page/n19/mode/2up

Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum