LUNDI DE LA PASSION

Aller en bas

LUNDI DE LA PASSION Empty LUNDI DE LA PASSION

Message  Arthur Lun 30 Mar 2009, 9:15 am

Homélie de saint Augustin Évêque


Comment auraient-ils pris celui qui ne le voulait pas encore? Aussi, puisqu'ils ne pouvaient pas le prendre de son gré, ils furent envoyés seulement pour entendre son enseignement. Qu'enseignait donc Jésus? Je suis encore avec vous pour un peu de temps. Ce que vous voulez faire maintenant, vous le ferez, mais pas maintenant, parce que je ne le veux pas maintenant. Pourquoi ne veux-je pas encore maintenant ? Parce que je suis encore pour un peu de temps avec vous, et que plus tard, j'irai vers celui qui m'a envoyé. Je dois remplir ma mission, et ainsi parvenir à ma passion

Vous me chercherez alors, et ne me trouverez pas, et là où je suis, vous ne pouvez venir
. Ici déjà il prédit sa résurrection; les Juifs, en effet, ne voulurent pas le reconnaître quand il était au milieu d'eux; et ensuite ils le cherchèrent, quand ils virent la multitude qui croyait déjà en lui. Car de grands miracles furent accomplis, quand le Seigneur ressuscita et monta au ciel. Alors les disciples firent de grands prodiges; mais par eux, c'était lui qui faisait ce qu'il avait déjà fait par lui-même; car il leur avait dit : Sans moi, vous ne pouvez rien faire.(Jean 15,5) Lorsque ce boîteux, qui était assis à la porte du temple, se leva à la voix de Pierre et se mit à marcher sur ses pieds, à la stupéfaction de tous, Pierre leur déclara qu'il n'avait pas fait cela par son propre pouvoir, mais par la puissance de celui qu'eux-mêmes avaient mis à mort. Beaucoup, touchés de componction, lui dirent alors : Que ferons-nous?

Ils se virent écrasés sous le poids d'un crime énorme d'impiété, puisqu'ils avaient mis à mort celui qu'ils auraient dû honorer et adorer; et ce crime, ils le pensaient inexpiable. C'était certes un grand forfait, dont la pensée les faisait désespérer; cependant ils ne devaient pas désespérer, ces gens pour qui le Seigneur suspendu à la croix avait daigné prier. Car il avait dit : Père, pardonne-leur, car il ne savent ce qu'ils font. Il en voyait quelques-uns qui étaient siens parmi beaucoup d'étrangers; et déjà il implorait le pardon pour ceux dont il recevait encore des injures. En effet, il ne s'inquiétait pas d'être mis à mort par eux, mais de mourir pour eux.

Arthur

Nombre de messages : 1597
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum