Père Barbara + Econe point final

+7
gabrielle
Diane + R.I.P
Roger Boivin
Via Crucis
ROBERT.
Régis
JCMD67
11 participants

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Roger Boivin Ven 20 Nov 2009, 12:45 am

J'ai pas fini ! ..à moins que vous soyez tanné de m'lire ! faut pas s'gêner !
Je ne suis pas un fin lettré mais, comme dirait Miguel, on buche avec la hache qu'on a.

Voilà : pour ce qui est du monde tradi, comme vous dites, des traditionalistes, du traditionalisme, je ne me suis jamais collé cette étiquette, parce que tout simplement pour moi c'est une secte qui se ramifie à l'image du protestantisme, ..tous plus ou moins connectés à la secte Montinienne; donc je ne suis que catholique romain comme nos pères le furent et nos grands pères, un point c'est tout.

Ce qui veut dire par définition - on ne devrait pas avoir besoin de le définir - que je ne suis d'aucune manière attaché à la Rome apostate actuelle. Tu coupe ou tu coupe pas; on fait pas les choses à moitié.

Ce n'est pas le temps, dans les temps qu'on vit, de courir à gauche pi à droite pour savoir qui a la Vérité; mais y faut la dire par exemple, la clamer sur les toits, et surtout la reconnaître.


Et il en est de même pour mes amis, ils le confirmeront, de ceux avec qui je suis icite à Montréal et à Laval. Parce que c'est ben simple à comprendre, on est attaché en rien à aucun groupe si ce n'est qu'à l'Église seule, à son saint Magistère. On ne se réclame de personne non-plus; on ne s'appuie que sur l'Autorité, que sur l'Enseignement infaillible de l'Église, les Pères de l'Église, le Droit Canon et.. y a-t-il autre chose ? Voilà.


Dernière édition par roger le Ven 20 Nov 2009, 1:41 am, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Roger Boivin Ven 20 Nov 2009, 1:19 am

Une dernière..pour à soir.

C'est sûr que si j'avais su, que si j'avais eu dès le début en 71, la conscience que j'ai aujourd'hui, depuis 76, jamais je n'aurais mis les pieds dans une église, aurais été voir un prêtre ..rattaché à la secte, même malgré lui; ni ne m'aurais joinds à ces jeunes gens des Cantons-d'l'Est, qui eurent carte blanche au Saguenay de Mgr Paré ; ni n'aurais voulu avoir son approbation, sa permission en quoi que ce soit. Je n'aurais pas suivi non-plus la courte retraite du Père Lacasse, ni rejoinds les moines à Rougement; ça c'est sûr ! et à n'en pas douter.

Mais Dieu dans sa Sagesse, a permis dans ces temps troubles, que j'erre ainsi, qu'il en fut ainsi. Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ? Ça me dépasse; un point c'est tout.

Qu'aurais-je faite à place ? Je ne sais; c'est passé.

..Quoique.. Very Happy , à un moment donné, automne 72, au Lac Saint-Jean, un monsieur, père de famille, propriétaire d'une flotte d'autobus scolaires, d'une salle de quilles, d'une terre à bois deboute, nous avait à mon compagnon et moi, cheveux longs, grand chapelet à la ceinture et crucifix au cou, placé une cabane en bois rond sur son lot à notre intention; ..et tout près d'un lac avec ça ! En fait c'était une swong avec ben d'la mouches, ..à se faire dévorer tout cru.

Avoir su, s'rais resté là, ça c'ést sartain !

J'aurais pu dire au moins, en Via, que je l'aurais eu ma cabane en bois rond ! Laughing

Mais ! ..

..c'est ça .

Bonne nuite ! Sleep


Dernière édition par roger le Ven 20 Nov 2009, 7:40 am, édité 3 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Régis Ven 20 Nov 2009, 4:07 am

Roger vous avez dit:

Moi j'ai pris la peine, à ce moment là, de faire demander à l'Évêque du lieu, de ma région, la permission de rejoindre un groupe de jeunes gens bien intentionnés quoique sur certains points, dans l'illusion.

Voilà les deux paramètres qui nous ont guidés dans le traditionalisme.
Nous étions ces personnes qui en aucune manière ne voudraient être dans l'erreur ni appartenir à une fausse religion et comme vous le dites si bien :
Des personnes bien intentionnées ...mais dans l'illusion.

Or la foi catholique et l'appartenance à l'Eglise catholique ne laissent AUCUNE part à l'illusion confortée par nos bonnes intentions.
Alors vous objecterez que Dieu a permis que vous passiez par là. Oui, Dieu a permis que je nage dans le traditionalisme et le faux sedevacantisme du P. Barbara et d'autres MAIS c'est pour mon humiliation, pour que je comprenne que Sans lui j'y serais encore et sans lui je peux y retourner avec de belles invitations de JCMC ou d'autres encore plus fûté que lui.

Pourquoi Dieu permet-il que, de bonne foi, nous soyons DANS L'ILLUSION D'ETRE DANS LE VRAI ET DANS L'EGLISE ? Pour notre humiliation pour nous faire comprendre qu'avec toutes nos bonnes intentions, qu'avec toute notre bonne foi, sans LUI qui nous repêche nous restons dans l'erreur, dans la Fausse Eglise comme ces malheureux qui y sont encore et comme ces loups rapaces, déguisés en agneaux, qui veulent nous y faire retourner. C'est aussi pour nous faire apprécier davantage la valeur d'être catholique en appartenant à l'Eglise.

Personne ne veut se méfier de JCMD le bien gentil dont vous affirmez, comme VIa qu'il combat avec nous.
Je connais très très bien JCMD ! Je sais qu'il est absolument opposé à tout ce qui a été défini ici sur les droits de l'Eglise et sur l'interdiction de la communication in sacris dans l'Eglise, sur la non catholicité de MGr Lefèbvre PROUVEE ici et sur Déojuvante.
Seulement, il adopte le système des hérésiarques modernes.
Les hérésiarques antiques avaient, je dirais, la franchise de nier.
Les hérésiarques modernes comme ceux de vatican II ne disent pas, par exemple, que DIeu n'est pas Trinité, ils disent simplement qu'avec les musulmans, ils adorent "le Dieu unique, miséricordieux, futur Juge des hommes au dernier jour"
Ils ne disent pas que l'eucharistie n'est qu'un repas, que la grâce sanctifiante n'existe pas ou que le sacrement de pénitence n'existe pas mais ils disent que les hérétiques sont conduits par l'Esprit saint et que l'Eglise se sait unie à eux.

De même JCMD ne vous a jamais contredit dans vos convictions, il n'a jamais dit que les Canons de l'Eglise ne devaient pas s'appliquer.
De même l'église conciliaire n'a jamais demandé à personne de renier ce qu'il croit serait-ce la plus authentique foi catholique...ce qu'elle nous demande...c'est de ne pas la quitter et d'être un tout peu avec elle, d'avoir la charité-tolérance pour elle et ses suppôts.
Le démon ne nous demande pas non plus de faire le mal à longueur de journée ! il nous demande de désobéir volontairement à Dieu de temps en temps sur des petites choses, sur une petite chose bien alléchante pour nous !
Ce que veut JCMD, c 'est être avec vous et continuer d'être avec Virgo Maria qui dit autre chose, voire le contraire de vous.C'est la mode du nouvel apostolat moderniste. L'Eglise "se sait unie" aux hérértiques aux schismatiques...à tous et à toutes.

JCMD veut être catholique avec vous et catholique avec Lefèbvre et Certains des prêtres qu'il choisira pour être ses ministres. Ces prêtres peuvent d'ailleurs changer selon son humeur. JCMD avait choisi comme prêtre ultra catholique l'Abbé Paladino, ordonné par Marcel puis, il a été rejeté. Il a ensuite choisi l'Abbé Grossin, toujours ordonné dans l'église de Marcel. Celui-ci aussi est sorti de SA communion. Il a choisi un moment de s'attacher les services de l'Abbé Zins qui a eu le même sort. Il a encore les Abbés Vérité, Marchiset et Schonbroot à son service ...et il en trouvera toujours de nouveau.
S'il vient ici sur Te Deum ...c'est pour recruter et vous vous en doutez bien que si c'est pour cela...ce n'est pas pour répondre aux questions de foi fondamentales que je luis pose.
Mais si Via veut combattre avec de tels partenaires libre à elle. Vous l'excusez par la discrétion qu'il revendique mais c'est tout ce qu'il vous demande... d'être discret sur ce qu'il pense et cequ'il fait...et c'est tout ce qu'il me reproche !

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Sandrine Ven 20 Nov 2009, 4:41 am

Régis a écrit:

Personne ne veut se méfier de JCMD le bien gentil dont vous affirmez, comme VIa qu'il combat avec nous.
Je connais très très bien JCMD ! Je sais qu'il est absolument opposé à tout ce qui a été défini ici sur les droits de l'Eglise et sur l'interdiction de la communication in sacris dans l'Eglise, sur la non catholicité de MGr Lefèbvre PROUVEE ici et sur Déojuvante.
Seulement, il adopte le système des hérésiarques modernes.
Les hérésiarques antiques avaient, je dirais, la franchise de nier.
Les hérésiarques modernes comme ceux de vatican II ne disent pas, par exemple, que DIeu n'est pas Trinité, ils disent simplement qu'avec les musulmans, ils adorent "le Dieu unique, miséricordieux, futur Juge des hommes au dernier jour"
Ils ne disent pas que l'eucharistie n'est qu'un repas, que la grâce sanctifiante n'existe pas ou que le sacrement de pénitence n'existe pas mais ils disent que les hérétiques sont conduits par l'Esprit saint et que l'Eglise se sait unie à eux.

De même JCMD ne vous a jamais contredit dans vos convictions, il n'a jamais dit que les Canons de l'Eglise ne devaient pas s'appliquer.
De même l'église conciliaire n'a jamais demandé à personne de renier ce qu'il croit serait-ce la plus authentique foi catholique...ce qu'elle nous demande...c'est de ne pas la quitter et d'être un tout peu avec elle, d'avoir la charité-tolérance pour elle et ses suppôts.
Le démon ne nous demande pas non plus de faire le mal à longueur de journée ! il nous demande de désobéir volontairement à Dieu de temps en temps sur des petites choses, sur une petite chose bien alléchante pour nous !
Ce que veut JCMD, c 'est être avec vous et continuer d'être avec Virgo Maria qui dit autre chose, voire le contraire de vous.C'est la mode du nouvel apostolat moderniste. L'Eglise "se sait unie" aux hérértiques aux schismatiques...à tous et à toutes.

JCMD veut être catholique avec vous et catholique avec Lefèbvre et Certains des prêtres qu'il choisira pour être ses ministres. Ces prêtres peuvent d'ailleurs changer selon son humeur. JCMD avait choisi comme prêtre ultra catholique l'Abbé Paladino, ordonné par Marcel puis, il a été rejeté. Il a ensuite choisi l'Abbé Grossin, toujours ordonné dans l'église de Marcel. Celui-ci aussi est sorti de SA communion. Il a choisi un moment de s'attacher les services de l'Abbé Zins qui a eu le même sort. Il a encore les Abbés Vérité, Marchiset et Schonbroot à son service ...et il en trouvera toujours de nouveau.
S'il vient ici sur Te Deum ...c'est pour recruter et vous vous en doutez bien que si c'est pour cela...ce n'est pas pour répondre aux questions de foi fondamentales que je luis pose.
Mais si Via veut combattre avec de tels partenaires libre à elle. Vous l'excusez par la discrétion qu'il revendique mais c'est tout ce qu'il vous demande... d'être discret sur ce qu'il pense et cequ'il fait...et c'est tout ce qu'il me reproche !

Syndrome de paranoïa aïgue ....

Etes-vous certain de connaître JCMD ? Vous jugez bien facilement et lui prêtez des intentions bien téméraires ! Allez donc directement sur VM ou ailleurs pour "attaquer" de front celui que vous croyez être ici et qui n'y est pas !
Sandrine
Sandrine

Nombre de messages : 4294
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Sandrine Ven 20 Nov 2009, 4:49 am

Régis a écrit:
Cher Roger, tous vos sentiments vous poussaient à adhérer à la vraie religion MAIS dans la réalité, dans le FAIT, vous étiez dans UNE FAUSSE EGLISE.
Vous pouviez bien dire du fond du cœur votre CREDO :

« Je crois à l’Eglise Une, Sainte, Catholique et Apostolique »


mais l’église à laquelle vous avez cru à ce moment-là n’était PAS l’Eglise Une, Sainte, Catholique et Apostolique » et donc vous n’adhériez pas à la vraie Eglise et, n’ayant pas la foi en la VRAIE EGLISE, vous n’aviez pas du tout la foi puisque c’est l’EGLISE donne la foi à ses fidèles, à ceux qui lui appartiennent. Pour vous convaincre de la véracité de ce que je vous dis je n’ai qu’à répéter l’argument déjà donné

Je ne crois qu'il faille être si catégorique que ça ! Roger ne faisait-il pas partie de l'âme de l'Eglise puisque son intention était d'aimer Dieu et de le servir comme l'enseigne l'Eglise ?
Sandrine
Sandrine

Nombre de messages : 4294
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Régis Ven 20 Nov 2009, 6:14 am

Sandrine a dit:
"Je ne crois qu'il faille être si catégorique que ça ! Roger ne faisait-il pas partie de l'âme de l'Eglise puisque son intention était d'aimer Dieu et de le servir comme l'enseigne l'Eglise ?"

Mais oui, vous avez raison Sandrine, c'est y pas si grave d'appartenir à l'église conciliaire, tous ces millions de braves gens, fidèles de l'église conciliaire, peuvent toujours faire partie de l'âme de l'Eglise avec leurs bonnes petites intentions angéliques....ce qui compte et sur lequel nous pouvons nous rassurer...c'est bien sûr... leur for interne !
Je suis même sûr que si Pie IX revenait aujourd'hui, il ne condamnerait plus cette proposition XVII du Syllabus:

"Au moins doit-on croire au salut de ceux qui sont en dehors de l'Eglise !"

Cela me fait penser à un chanteur des années 60 qui chantaient :

Tous ces braves gens qui ont tant galéré, Seigneur ! La Terre promise....ils l'ont bien mérité !
l'Eglise recommandait autrefois des ouvrages sur le petit nombres des élus parmi les catholiques d'âge de raison.
je pense que la prochaine fois qu'elle donnera son avis ce sera sur le grand nombre des élus qui se sauvent en appartenant à une autre église mais qui ont eu "l'intention était d'aimer Dieu et de le servir comme l'enseigne l'Eglise"

Roger aurait dû rester à sa position initial, il aurait eu beaucoup plus de chance de se sauver parce que maintenant qu'il est dans l'Eglise il est obligé de croire que, ce n'est que le petit nombre de ceux qui appartiennent à l'Eglise qui se sauveront.

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Sandrine Ven 20 Nov 2009, 6:54 am

Régis a écrit:Sandrine a dit:
"Je ne crois qu'il faille être si catégorique que ça ! Roger ne faisait-il pas partie de l'âme de l'Eglise puisque son intention était d'aimer Dieu et de le servir comme l'enseigne l'Eglise ?"

Mais oui, vous avez raison Sandrine, c'est y pas si grave d'appartenir à l'église conciliaire, tous ces millions de braves gens, fidèles de l'église conciliaire, peuvent toujours faire partie de l'âme de l'Eglise avec leurs bonnes petites intentions angéliques....ce qui compte et sur lequel nous pouvons nous rassurer...c'est bien sûr... leur for interne !
Je suis même sûr que si Pie IX revenait aujourd'hui, il ne condamnerait plus cette proposition XVII du Syllabus:

"Au moins doit-on croire au salut de ceux qui sont en dehors de l'Eglise !"

Cela me fait penser à un chanteur des années 60 qui chantaient :

Tous ces braves gens qui ont tant galéré, Seigneur ! La Terre promise....ils l'ont bien mérité !
l'Eglise recommandait autrefois des ouvrages sur le petit nombres des élus parmi les catholiques d'âge de raison.
je pense que la prochaine fois qu'elle donnera son avis ce sera sur le grand nombre des élus qui se sauvent en appartenant à une autre église mais qui ont eu "l'intention était d'aimer Dieu et de le servir comme l'enseigne l'Eglise"

Roger aurait dû rester à sa position initial, il aurait eu beaucoup plus de chance de se sauver parce que maintenant qu'il est dans l'Eglise il est obligé de croire que, ce n'est que le petit nombre de ceux qui appartiennent à l'Eglise qui se sauveront.

C'est ça, faites semblant de ne pas comprendre ce que j'ai voulu dire et faites-moi dire ce que je n'ai pas voulu dire comme à votre habitude ! confused

"Au moins doit-on croire au salut de ceux qui sont en dehors de l'Eglise !"

A propos Régis, doit-on croire aussi au salut de ceux qui "bouffent" continuellement du pape ?

Roger aurait dû rester à sa position initial, il aurait eu beaucoup plus de chance de se sauver parce que maintenant qu'il est dans l'Eglise il est obligé de croire que, ce n'est que le petit nombre de ceux qui appartiennent à l'Eglise qui se sauveront.
On peut être membre du corps de l'Eglise et ne pas être sauvé si on n'appartient pas à l'âme de l'Eglise !
Sandrine
Sandrine

Nombre de messages : 4294
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Sandrine Ven 20 Nov 2009, 7:27 am

Sandrine a écrit:

"Au moins doit-on croire au salut de ceux qui sont en dehors de l'Eglise !"

A propos Régis, doit-on croire aussi au salut de ceux qui "bouffent" continuellement du pape ?


Bon, cette question est de trop , je la retire ...

Promis j'arrête le café et je passe à la verveine Père Barbara + Econe point final - Page 2 866294 Père Barbara + Econe point final - Page 2 79728
Sandrine
Sandrine

Nombre de messages : 4294
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  gabrielle Ven 20 Nov 2009, 9:15 am

Moi, il faut que je passe la porte... Père Barbara + Econe point final - Page 2 79728 .dans quelques minutes, mais je reviendrai sur ce fil de discussion... il m'intéresse au plus haut point.


Pour la verveine....hum.... je pense que c'est pas mon truc.... Père Barbara + Econe point final - Page 2 976252 Père Barbara + Econe point final - Page 2 976252 Père Barbara + Econe point final - Page 2 976252
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18793
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Roger Boivin Ven 20 Nov 2009, 10:40 am

gabrielle a écrit:


Pour la verveine....hum.... je pense que c'est pas mon truc.... Père Barbara + Econe point final - Page 2 976252 Père Barbara + Econe point final - Page 2 976252 Père Barbara + Econe point final - Page 2 976252 [/b]

Moi, j'apprécierais !
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  ROBERT. Ven 20 Nov 2009, 10:53 am

Sandrine a écrit:
On peut être membre du corps de l'Église et ne pas être sauvé si on n'appartient pas à l'âme de l'Église !

Et l'inverse: on peut être sauvé si on appartient à l'âme de l'Église tout en n'appartenant pas au corps de l’Église. En gros, c’est à peu près çà…
ROBERT.
ROBERT.

Nombre de messages : 34713
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Sandrine Ven 20 Nov 2009, 10:57 am

ROBERT. a écrit:
Sandrine a écrit:
On peut être membre du corps de l'Église et ne pas être sauvé si on n'appartient pas à l'âme de l'Église !

Et l'inverse: on peut être sauvé si on appartient à l'âme de l'Église tout en n'appartenant pas au corps de l’Église. En gros, c’est à peu près çà…

Voilà ! Père Barbara + Econe point final - Page 2 873726
Sandrine
Sandrine

Nombre de messages : 4294
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Roger Boivin Ven 20 Nov 2009, 11:18 am

Bon ! Je vois qu'à raconter de quoi qu'avec quelques mots, ça laisse marge large à l'imagination du lecteur pour en former à sa guise bien malgré lui, un tout autre portrait.

Si j'étais écrivain, j'en avais le talent, tant qu'à faire j'en écrirais tout un livre, avec des mots justes pi ben serrés pour pas y laisser le moindre espace à y broder par dessus n'importe quoi. Mais ça, est-ce même possible ? On ne voit bien qu'à travers ce qu'on a vu, ce qu'on a connu, ce qu'on a vécu; c'est là l'erreur, l'horreur.

Si pour parler, il faut enlever son chapeau; pour lire, il faut déposer ses lunettes; .. et prier par la Très Sainte Vierge Marie, le Saint-Esprit.

Pourquoi c'est si compliqué ? !

Je crois qu'il est presque temps qu'Élie, le vrai, celui de l'Ancien Testament, qui a été enlevé pour on ne sais où, revienne d'où il est depuis lors, pour rétablir toute chose; parce qu'à bien y regarder, on dirait qu'il ne reste plus pierre sur pierre, .. Mais avant faut que l'homme de péché se montre la face. Pour le moment on n'en voit que la queue; c'est comme une comète, mais dont la queue qui au lieu de la suivre, la précède; et les gens n'y voient rien, ..ou presque.

+ L'on frappera le Pasteur , et le troupeau sera dispercé.

+ Lorsque je serai élevé de terre, j'attirerai tout à moi.

Alors, rivons nos yeux sur Jésus crucifié; unissons-nous à lui s'immolant sur l'autel de la Croix pour nous racheter, nous sauver; et, Rosaire à la main, accrochons-nous au Ciel dont le Coeur transpercé de Jésus en est la porte, l'étroite porte.

Nous sommes tous éloignés les uns des autres de par ce vaste monde. Le plus près est aussi loin que le plus loin peut tout autant être aussi près.

Un jour je me relaisserai pousser les cheveux; je reprendrai mon grand chaplet; et crucifix au cou, j'irai de par le monde.. Pour crier mon silence .. qu'habite Dieu. Mais là je rêve !

Point.

Mon Dieu, donnez-moi votre Sagesse; c'est tout ce que je vous demande; et le reste, au ciel, vous me le donnerai par surcroit.

J'y crois.


Dernière édition par roger le Ven 20 Nov 2009, 11:22 am, édité 1 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Diane + R.I.P Ven 20 Nov 2009, 11:19 am

Roger était tout simplement dans l'erreur commune!

Comme il était sincère, Dieu l'a guidé dans le chemin de la Vérité!
Diane + R.I.P
Diane + R.I.P

Nombre de messages : 5488
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Diane + R.I.P Ven 20 Nov 2009, 11:31 am

Sandrine a écrit:

A propos Régis, doit-on croire aussi au salut de ceux qui "bouffent" continuellement du pape ?

Laughing Laughing
Diane + R.I.P
Diane + R.I.P

Nombre de messages : 5488
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Roger Boivin Ven 20 Nov 2009, 11:46 am

gabrielle a écrit:.., mais je reviendrai sur ce fil de discussion... il m'intéresse au plus haut point.

bounce
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  gabrielle Ven 20 Nov 2009, 5:09 pm

roger a écrit:
gabrielle a écrit:.., mais je reviendrai sur ce fil de discussion... il m'intéresse au plus haut point.

bounce

Arrête de sauter de même, tu vas faire une attaque Laughing mon cher Roger...

Je pensais revenir dans le topic aujourd'hui, mais la concentration m'échappant je reviendrai demain. Si Dieu le veut...et me prête vie.

Ce sujet est loin d'être clos.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18793
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Eric Ven 20 Nov 2009, 5:48 pm

Gabrielle a écrit :
Si Dieu le veut...et me prête vie.
Qu'il en soit-ainsi, mon amie ... o-o-o
Eric
Eric

Nombre de messages : 4265
Date d'inscription : 18/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Monique Ven 20 Nov 2009, 6:28 pm

Via Crucis a écrit:Pour Monique :

C'est quoi ce nouveau smile Shocked ? Il signifie quoi Question Yen a pas dans la liste No !!!!

J'avons pas comprendu Père Barbara + Econe point final - Page 2 623938

Bonsoir Via, ce smileys Père Barbara + Econe point final - Page 2 873726 veut dire: ''je vous rejoins aussi sur ce point'' vous le trouverai dans les smileys 2 juste à côté du panda.

Very Happy Père Barbara + Econe point final - Page 2 866294

En passant c'est quoi la race de votre chien, aimant moi-même les animaux ! cat


Dernière édition par Monique le Ven 20 Nov 2009, 8:37 pm, édité 1 fois
Monique
Monique

Nombre de messages : 11374
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Roger Boivin Ven 20 Nov 2009, 8:13 pm

Je veux répondre du mieux que je peux, au texte de Régis. Bien sûr ça va me demander du temps; j'ai pas l'esprit vite, tout le temps alloué, et sa facilité de s'exprimer. Donc je vous demande un peu de patience. ..et des prières. Merci.



Régis a écrit:
Votre situation est d’ailleurs plus intéressante que la mienne parce que vous êtes passé de l’église conciliaire de bonne foi au traditionalisme de Lefèbvre de bonne foi.

Quand et où aurais-je passé au traditionalisme de Lefebvre ? Pas que je veuille nier ou admettre ce fait, mais bien véritablement de le reconnaître dans mon parcours, afin d'en prendre conscience si ça s'avère le cas.


Et aujourd’hui, vous avez quitté le traditionalisme de Lefèbvre et, toujours de bonne foi, vous prétendez appartenir à l’Eglise catholique.


Quand et où ai-je, si c'est le cas, quitter le traditionnaliste de Lefebvre ? Je veux juste savoir; non nécessairement dans le but de m'opposer, mais d'y voir clair.. si c'est le cas.


Je vous crois aujourd’hui non seulement de bonne foi mais aussi véritablement dans l’Eglise catholique.

Ah ! ça, ça me rassure énormément ! Merci.

Maintenant, par quels arguments logiques et catholiques, peut-on affirmer que quelqu'un est ou n'est pas catholique, c'est-à-dire qu'il appartient ou n'appartient pas, et au Corps de l'Église et à L'Âme de l'Église ?

Ce que je sais, c'est qu'un catholique en état de péché mortel, un péché contre la Moral eulement, appartient toujours au Corps de L'Église mais n'appartient plus à l'Âme de l'Église. Il est séparé de Dieu, il n'a plus la vie surnaturelle en lui; en sorte que s'il meurt en cet état de péché mortel, il va en Enfer, il est damné pour l'éternité.

Tandis que celui qui n'appartient qu'à l'Âme de l'Église, tel quelqu'un d'une secte quelconque, n'ayant pas la Vertu théologale de la Foi, ( englobons toutes les fausses religion là-dedans, le traditionnalisme et le modernisme, Montinianismme.. ) qui étant cependant de bonne volonté et de bonne foi, croit et met en pratique tout ce qu'il croit, quoique de façon erronée, devoir être cru et pratiqué. Alors, s'il parvient au Salut éternel, ce ne sera pas à cause de ses fausses croyances et pratiques; mais bien plutôt parce qu'étant sincère et de bonne volonté, Dieu l'ayant éclairé AVANT de mourir, il a pu rejeter toutes ses erreures, abjurer sa fausse religion et adhérer à toute la Vérité immuable et éternelle avec désir implicite du baptême : ce qui peut se faire en un instant. Ce qui veut dire donc, qu'à ce moment là il devient catholique, et membre à part entière du Corps Mystique de Jésus-Christ qu'est l'Église catholique et elle seule, autant que de l'âme de l'Église catholique. Donc pour être sauvé, il faut être absolument catholique. Ou, dit autrement, nul ne se sauve en dehors de l'Église catholique.



Il me suffit alors de vous poser les deux questions suivante.
Première question :

Aujourd’hui avec les lumières qui vous ont été données pouvez-vous dire que si vous étiez resté fidèle aux papes de l’église conciliaires vous seriez catholique.

L'arbre tombe du côté qu'il penche.

Étais-je catholique ? Je le croyais, et je le crois toujours, et à cause du fait que je suis allé logiquement là, dans le cadre matériel et social, où je devais aller, et à qui normalement il faut aller, et pour le culte public, et pour recevoir les sacrements, etc. Mais il y avait à mon insu usurpation; j'ai été trompé : quelque chose n'avait donc pas d'affaire là, et ce n'était pas moi mais l'Intruse, la plagière et ressemblante fausse-religion avec son faux culte en apparence catholique.

Si l'effet d'aller à la fausse-messe, et d'aller me confesser, prier publiquement avec.., obéir à un anti-pape, à un évêque sous son autorité, même en pensant que tout cela est parfaitement catholique, ( quoiqu'on est supposé avoir cet instinct catholique à un moment donné qui vient nous mettre la puce à l'oreille; mais en attendant que le déclic se fasse, il y a quand même un certain temps où le baptisé, le fidèle, le chrétien, l'âme, je ne sais comment l'appeler, est trompé et volontairement par une volonté autre que la sienne, un usurpateur, un traitre, un loup ravisseur, et qui plus est, occupe le poste stratégique, le saint Siège, où normalement c'est une personne plus que digne de confiance qui est là, et à qui on a le réflexe conditionné de vénération, entre autre par le bon plis des générations précédentes de nos pères et mères, de nos ancêtres. )

parce qu'étant dans le CADRE MATÉRIEL qu'occupe de droit et de fait normalement la vraie Église catholique ( Avouez que c'est une situation qui ne s'est jamais vue dans l'Histoire de l'Église; donc c'est vraiment particulier; faut en convenir. On s'est fait avoir; quoique si on s'examine, et sa conscience et sa conduite, on a manqué sur tous les plans, on est des pécheurs, on a abusé des grâces de Dieu; ..etc; c'est donc un châtiment que personnellement chacun s'est attiré, que l'humanité s'est attiré; ... )

Ce que je me rappelle, c'est que j'avais en moi cette amour de la Vérité qui me motivait; alors je crois que si j'ai fini par me sortir par la grâce de Dieu de cette situation périlleuse, dangereuse pour la foi, c'est que c'est parce que pour moi la Religion catholique, L'Église catholique, était la seule Barque de Salut; et que quand j'ai eu suffisemment de données pour m'apercevoir de la supercheries, - s'il fallait avoir toutes les réponses pour pouvoir poser le geste qui s'impose, personne n'en serait sorti, pour la simple raison que c'est un mystère que tout ce cahot, cette Révolution diabolique, c'est le mystère d'iniquité - alors à mon grand déchirement, j'ai dû réagir radicalement, prendre position, sortir défénitivement des cadres matériels et sociaux d'où s'était substituée sacrilègement une fausse-église, un faux culte, une fausse religion.



Autrement dit, est-ce un neccessité pour appartenir à l’Eglise catholique de ne pas reconnaître l’autorité pontificale des papes conciliaires.


C'est évident que pour moi aujourd'hui qui sais, les reconnaître, ce serait de me mettre carrément hors de l'Église. Mais pour celui qui ignore la supercherie, car il y a volonté de tromper, et plus est par des moyens invraisemblables, qui dépasse l'entendement.. pour qui n'a pas ce qu'il faut sur le moment pour y voir clair, suffisemment clair pour poser le geste qui s'impose, et de plein gré et en toute connaissance de cause. C'est pas évident. Et pour moi qui ai passé par là, je dois dire que c'est très déchirant, c'est une torture.

C'est évident qu'il ne faut pas la reconnaitre cette fausse autorité de ces anti-papes; et pour ça il faut en être conscient, faire preuve de bonne volonté. Il y a une prière que je fait toujours, et que parfois je répète plusieurs fois en manière d'oraison jaculatoire : « Mon Dieu, éclairez mon intelligence, enflammez ma volonté ! ».

Car ce n'est pas tout d'être éclairé, il faut agir aussi ; comme ce n'est pas tout de vouloir agir, il faut être éclairé aussi, il faut savoir quoi faire, comment le faire. Les deux sont inséparables, ne vont pas l'un sans l'autre, mais toujours de pair. Et comme on ne peut rien faire sans le secour de Dieu, alors il faut le lui demander.

Donc : « Mon Dieu, éclairez mon intelligence afin que je puisse voir ce qu'il faut que je fasse; et enflammez ma volonté afin que je puisse faire ce que me dictent les lumières de Dieu ».


Je dois ajouter : Il faut admettre que c'est la première fois dans toute l'histoire de L'Église, qu'une telle situation se voit, se présente : une secte qui parvient à s'installer, dans le cadre matériel même de la Véritable Église, en s'y substituant subversivement. Ne serait-ce pas là le plus grand des sacrilège, le mystère d'iniquité!?



Le cadre matériel et social établi depuis longtemps, est, entre autre, comme un repaire pour reconnaître où sur la terre se trouve visiblement l'Église catholique; du moins pour un simpliste comme moi. Alors, pour reprendre mon cas, par un réflexe normal, je ne pouvais pas faire autrement que me tourner logiquement vers ce tangible point de repaire .




Deuxième question :
Aujourd’hui avec les lumières qui vous ont été données pouvez-vous dire que si vous étiez resté fidèle à la Fraternité de Monseigneur Lefèbvre, vous appartiendriez à l’Eglise catholique.


Je ne crois pas avoir fait parti de son mouvement. Mais à supposer le cas : non, j'aurais ipso facto cessé d'être en communion avec l'Église catholique, si, et seulement si, j'eus reçu et rejeté alors des lumières suffisantes pour me faire décoller de là, ce que je n'ai jamais fait, c'est-à-dire de refuser cette lumière.



Je me permets de présumer de votre réponse : c’est pour être catholique et appartenir à l’Eglise catholique que vous avez fait ces choix et vous considérez ces choix absolument indispensables pour appartenir à l’Eglise catholique.


Toutes mes prises de position furent motivées par cette volonté, ce désir de vouloir demeurer catholique; car dès qu'on sait, là se joue la partie : si tu ne bouge pas, t'es faite ! tu vient d'être disqualifié. Mais cependant, pas avant. Alors, pas de tergiversation ( Tergiverser : Prendre des détours pour éluder une décision. Hésiter, balancer. ), il faut être non seulement logique dans ses idées, mais aussi, ça va de soi, dans ses actes. Sinon on se rend coupable, on pèche; et c'est grave, et c'est notre Salut éternel qu'on joue.


Cher Roger, si je ne me suis pas trompé sur vos motivations, vous avez PROUVE par votre attitude pratique que l’appartenance à l’Eglise catholique n’est pas un problème de « bonne foi »


Il faut toujours et en tout, être de bonne foi, de bonne volonté; c'est ce qui fait qu'on se maintient dans le droit chemin, ou qu'on s'écarte du mauvais, en un mot qu'on avance; donc qu'on s'en sort par la grâce de Dieu que l'on s'attire par les bonnes dispositions dont on fait preuve, à la recevoir cette grâce ; ..qu'on s'en sort dis-je, si jamais on est trompé, abusé, ou quoique ce soit qu'on subit, même ses propres péchés de faiblesse, ou.. je ne sais quoi encore.


où l’Eglise catholique serait TOUJOURS là où elle rencontre la bonne foi.

Au moins on pourrait dire qu'elle nous retient par cet ultime fil si mince soit-il, tandis qu'il y en a sans doute tant d'autres qui nous enlacent pour nous perdre. La bonne foi excuse de beaucoup de fautes commises par ignorance; n'êtes-vous point d'accord là-dessus ?! Dieu ne nous juge pas sur ce qu'on ne sais pas, mais sur ce qu'on sait. On tombe sous l'anathème de quelque chose, lorsqu'en connaissance de cause et volontairement, on en enfreint une règle, une loi, un commandement. Donc en dehors de ça, heureusement pour nous qui sommes si faibles et débiles, par sa miséricorde infinie etout comme par son infinie justice, Dieu n'en tient rigueur qu'aux véritables coupables qui en portent toute la responsabilité.


Vous avez prouvé par votre attitude que pour appartenir à l’Eglise catholique, vous ne pouviez pas en même temps appartenir à la fausse église conciliaire en regardant ses pontifes comme les vrais successeurs de St Pierre.


( Il ne faut pas oubler qu'il y eu illusion sur la personne. )

C'est sûr ! lorsqu'on a vu et qu'on ne fait rien pour se rendre conforme à ce que l'on sait maintenant, alors on n'est plus de bonne foi, on n'a plus d'alibi, d'excuse; et l'on tombe sous la condamnation, on se rend dès lors coupable; et automatiquement on s'exclu de la communion des saints.


Vous avez compris que si vous restiez sous la coupe d’un mouvement traditionaliste qui fait allégeance à l’église conciliaire et à ses pontifes,

( À bien y penser, l'effet d'avoir bénéficié du ministère de l'Abbé Coulombe dont on s'aperçut à un moment donné de son una-cum conditionnel avec l'anti-pape du temps qu'il nommait au Canon de la Messe; et par la suite d'un autre Abbé dont la situation n'a pas encore fait de débat public, m'a placé à mon insu, - pour ne parler que pour moi -dans une situation que je saurais qualifier en ce moment. Mais c'était encore là à mon insu. )

vous ne pourriez pas prétendre à l’appartenance à l’église catholique. Vous avez parlé cher Roger de la foi de votre petit catéchisme qui était toujours la même « la Religion Une, Sainte, Catholique et Apostolique »


Je n'aurais pas besoin de vous le dire mais le petit catéchisme est en trois parties :
1° - Ce que nous devons croire, ( Le Credo )
2° - Ce que nous devons savoir, ( Les Commandements de Dieu et de l'Église )
3° - Ce que nous devons avoir; ( La vie surnaturelle - La grâce, les vertus et les dons - ; les moyens - la Messe, les sacrements et la prière. )
pour aller au ciel.

Donc comme vous devez le savoir, il ne se réduit pas seulement à la foi qui est contenue dans le Credo; mais à la pratique des commandements, des vertus, la prière, la Messe, la réception des sacrements quand c'est possible, donc à prendre les moyens pour obtenir la grâce et l'entretenir, etc. Ce qui nous conduit forcément à avoir recours à un prêtre, aller dans une église, donc à avoir recours au cadre matériel et au corps social de l'Église, à se joindre à des fidèles, etc.


A mon tour de vous reprendre, ce n’est pas de la religion que l’on dit qu’elle est « Une, Sainte, Catholique et Apostolique » mais de l’Eglise

Oui vous avez sans doute raison mais, dans mon esprit, en employant le mot RELIGION, je voulais dire l'ÉGLISE en ce sens que c'est en elle, l'Église, que se retrouve, s'incarne la seule et unique Religion, en ce sens que La Religion s'étant formée peu à peu, a passée par trois phases dont la troisième et définitive est le Christianisme donc l'Église fondée par Notre-Seigneur Jésus-Christ; ce qui m'amène donc tout naturellement à confondre ces deux mots pour ne nommer qu'une seule chose.

et c’est bien là LA MONSTRUEUSE ERREUR DE JCMD et de tout le traditionalisme. En effet, il suffirait, d’après eux de garder la foi catholiqu,e mais une foi catholique amputée de l’exigence catholique qui interdit la Communication dans le sacré, qui interdit de suivre le culte d’un ministre non-catholique ou d’un ministre qui n’a pas été appelé par l’Eglise.

Si c'est le cas comme vous le dites, alors ça ne tient pas debout; tout simplement parce que l'Église à mon avis ne peut être enfermée dans une secte, et en dépendre comme d'une mère, parce qu'alors une telle société logiquement ne peut pas faire autrement qu'y faire corps, et donc ce ne serait plus l'Église mais ni plus ni moins qu'une partie de cette secte, donc par conséquent la secte aussi. Suis-je trop simpliste ?

Cher Roger, tous vos sentiments vous poussaient à adhérer à la vraie religion MAIS dans la réalité, dans le Fait, vous étiez dans UNE FAUSSE EGLISE.

Je le répète ; je me croyais dans la vraie Église, puisque j'étais dans son cadre naturel; et s'il y eu subterfuge, ce n'est pas moi qui en fut l'instigateur; donc de par mon réflexe catholique, j'étais à la bonne place mais il y avait substitution subtile à mon insu : que pouvais-je y faire sans le secours des lumières que je n'avais pas encore reçues à ce moment là ! Et comme je n'avais jamais péché FORMELLEMENT contre la foi de mon baptême, je possédais toujours la foi, comme je la possède toujours encore d'ailleurs, ça c'est sûr !






Vous pouviez bien dire du fond du coeur votre CREDO :
« Je crois à l'Église Une, Sainte, Catholique et Apostolique » mais l'église à laquelle vous avez cru à ce moment-là n'était pas l'Eglise Une, Sainte, Catholique et Apostolique » et donc vous n'adhériez pas à la vraie Eglise et, n'ayant pas la foi en la VRAIE EGLISE, vous n'aviez pas du tout la foi puisque c'est l'EGLISE donne la foi à ses fidèles, à ceux qui lui appartiennent.

FAUX !! J'ai toujours conservé la foi de mon baptême ; et de plus, quand je suis revenu à la pratique religieuse en 71, c'était dans mon esprit, malgré tout ce qui se passait à mon insu, uniquement à l'Église Catholique et Romaine que je revenais, parce que je savais et croyais que c'était là l'unique barque de salut; comment , je le répète, pouvais-je voir le subterfuge sans cette grâce que je ne reçu que cinq ans plus tard !?


pour vous convaincre de la véracité de ce que je vous dis je n'ai qu'à répéter l'argument déjà donné :
Si à ce moment là vous aviez la vraie foi et vous apparteniez à la vraie Eglise pourquoi avez vous quitté cette église qui était la votre et pourquoi vous avez pris des mesures pour vous séparer de cette église afin d'appartenir à l'Eglise catholique.

Pourriez-vous m'explique ce paragraphe, de quelle église parlez vous ? parce que là, ça devient trop confu. De toute façon, avec tout ce que j'ai commenté, j'imagine sans doute que ça peut adéquatement répondre.






Autre considération pour votre prochain ( votre prochain quoi ? )et pour l’apostolat.
Si votre bonne foi des années 70, vous a fait appartenir à l’Eglise catholique en étant membre de l’église conciliaire ( Matériellement parlant, j'étais dans le cadre naturel de la vraie Église; et c'est en ceci justement qu'est la magistrale tromperie qui a bernée tant et tant de fidèles; il me faudrait avoir l'esprit, la formation de saint Thomas d'Aquim pour pouvoir décortiquer tout ça; vous, en êtes-vous capable ? si oui, chapeau ! ), vous ne pouvez sérieusement pas penser différemment de ceux qui, aujourdhui, de bonne foi comme vous hier, appartiennent à l’église conciliaire.

Je n'avais pas du tout la pensée et le discours modernistes ; ça se limitait en gros à ce que j'avais appris enfant; et de plus je subissais comme un enfant, non acquiécais; tandis que comme dans DA par exemple, on y lit des gens qui ont carrément la mentalité moderniste, du moins gavés et farcis de ce qui ressort d'enseignement de vatican II; c'en est effarent !


Tous ceux-là seraient catholiques en appartenant à une fausse église.

Comment puis-je me prononcer là-dessus !?


Vous ne pourriez même pas avoir le désir de les ramener à la foi ou à l’Eglise catholique puisque, ils auraient comme vous autrefois la foi et l’appartenance à l’Eglise.

Ce que je suis sûr, c'est que, se laisser leurrer même involontairement par ces faux pasteurs, ces anti-papes, suivre même de bonne foi vatican II, s'en imprégner, c'est systématiquement s'empoisonner et courir à sa propre perte éternelle ; donc si je puis aider quelqu'un à en sortir, je le ferai dans la mesure du possible et de tout coeur, et ce pour l'amour de Notre-Seigneur Jésus-Christ qui s'est offert et immolé pour racheter chacun de nous en particulier, et toute l'humanité en général.



Roger vous commentez ainsi mon affirmation suivante :
Il [Barbara] s'est retourné contre Lefèbvre surtout pour une question d'influence.
par votre affirmation suivante :
C'est quelque chose que personnellement moi j'ignorais tout à fait. (!?)
J’ai prouvé ensuite pourquoi le retournement de Barbara était simplement une question d’influence puisque Barbara établissait dans le même temps « une hiérarchie catholique » avec des évêques qui non seulement était una cum mais qui de plus avait adopté toute la réforme liturgique hérétique.

Cher Roger, de mon affirmation suivante :
« Ce que vous devez bien comprendre, cher Roger, c'est que l'Eglise Catholique EST la véritable église indépendamment de nous et de toutes considérations des traditionalistes. «
Vous commentez :
Ah! c'est bien dit !
Mais tout ce que je dis ensuite, c’est précisément l’explication du système traditionaliste qui créé une pseudo église à partit de ses considérations personnelles, à partir de ses interventions sur l’église concilaire, à partir de ses CHOIX sur l’église conciliaire.

Et de tout ce que je dis ensuite, vous posez la question à JCMD :
Est-ce vraiment vrai, JCMD ?



Pour le reste, c'est un champ de mines pour le moment.





« Or, pour JCMD, c'est le raisonnment contraire. Le Catholicisme existe par le catholicisme des traditionalistes et des plus géniaux d'entre eux, LEfèbvre, Coache, Barbara. Le catholicisme de JCMD est basé sur la catholicité de MGr LEfèvre, de Barbara est des autres comme la catholicité de Lefèbvre et de sa Frate est basée sur l'infaillibilité de PAUL VI, de JP II et de Ratzi.

Est-ce vraiment vrai, JCMD ?

Pour JCMD, si l'Eglise catholique existe encore, c'est grâce à son Lefèbvre una cum qui lui a ordonné des prêtres et consacré des évêques pour que Monsieur JCMD ait à sa disposition ce qu'il désire, c'est à dire tous les sacrements "SEMPER IDEM" dans ce que Lefèbvre a nommé " l'Eglise de toujours" et qui est l' église de jamais.

Est-ce vraiment vrai, JCMD ?

Des exigences et des droits de l'Eglise catholique qui nous sont imposées dans le droit Canon, il n'en a rien à secouer....et si vous voulez savoir le pourquoi, c'est tout simplement qu'il n'est pas dans l'Eglise catholique, qu'il ne l'aime pas, qu'il ne veut pas lui appartenir et qu'il a trouvé lui-même son salut par les MEMES moyens qu'ont employés avant lui les chefs de la tradouillerie TOUS plus ou moins conciliaires.

Est-ce vraiment vrai, ô cher JCMD ? »

Pourquoi JCMD ne veut pas me répondre et ne répondra pas à Roger si ce dernier continue de lui poses des questions sur ce que j’ai affirmé ?

JCMD veut continuer le traditionalisme de Lefèbvre, de Barbara, de Coach de Vinson, de l’Abbé Vérité, Marchiset schonbroot qui a été fatal pour notre foi depuis le Concile Vatican II. Il va vous amuser avec des liens à n’en plus finir, il va poser ses hameçons pour vous emmener sur Virgo Maria, sur les amis du Christ, Roi de France, sur les retraite de St Ignace préchés par les prêtres sedevacs, sur les sermons Marchiset, sur les études de « RORE SANCTIFICA » qui vous montrent que les mauvaises consécrations de l’église conciliaires sont invalides par rapport aux bonnes consécrations traditionalistes qui permettent à l’Eglise de continuer la succession apostolique etc sur le bon P. Barbara, sur le bon Père Coach etc etc.
Il semble même que Diane est tellement heureuse de boire les paroles du Bon Père Barbara qu’elle s’inquiète que je ne l’ai pas lu jusqu’au bout !
Alors bien sûr vous allez dire :
JCMD est très critique pour Lefèbvre …donc il est objectif.

Vous avez remarqué qu’il n’a pas voulu donner de réponse à la question de :
Lefèbvre, le fondateur d’Ecône est-il catholique. Est-il un évêque catholique ?
Et personne ne s’en étonne si ce n’est ce cher Roger qui l’interpelle en lui demandant de lui répondre.

Gabrielle a écrit :
Le texte du Père Barbara a une valeur historique maintenant.

Oui, il a la valeur historique de la monstrueuse confusion tradouille qui a sévit pendant 50 et qui, je le croyais naïvement, était terminée pour Te Deum
Gabrielle a écrit :
Je pense que ces textes apportent des éclairages sur la situation et les mentalités de l'époque.

Oui moi aussi je le pense, les mentalités étaient aussi débiles que la confusion dans laquelle trempaient les mentalités
Gabrielle a écrit :
Les positions ou interrogations actuelles c'est une autre paire de manche.*
Chère Gabrielle, la mise à sac de la confusion historique du traditionalisme qui a eu lieu par l’expression de l’Eglise exposé sur DJ et TD par le Droit Canon ne serait que des « interrogations actuelles »
Gabrielle a écrit :
Bonne Lecture à tous.
..
Si c’est pour continuer à lire le tas d’ordure accumulé par la tradouillerie pendant 50 ans, non merci !
Gabrielle a écrit :
Merci JCMD
JCMD, vas-y on t’en demande et redemande, on te fais des grands merci chaque fois. Alors, je te fais confiance, tu va les gaver tous !
Gabrielle a écrit :
Et que le Dieu des miséricordes ait pitié de nous tous et de tous ceux qui cherche sincèrement la vérité,.
Ce à quoi je réponds : AINSI SOIT-IL !

Merci gabrielle de si bien finir après avoir si mal commencé !
Au juste c'était peut-être bien là qu'il fallait commencer. Le Dieu des miséricordes veut nous donner la vérité par le Droit Canon de l'Eglise ou par le Père Barbara et les autres chefs de file tradouilles qui ont passé systématiquement à côté ?


Dernière édition par roger le Mer 25 Nov 2009, 10:39 pm, édité 11 fois
Roger Boivin
Roger Boivin

Nombre de messages : 12585
Date d'inscription : 15/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Régis Sam 21 Nov 2009, 2:37 am

Je réponds à Diane puisque Roger n'a pas fini sa réponse :

Diane vous dites que Roger était simplement dans l'erreur commune.

Je me permets de vous faire remarquer que cette expression "erreur commune" est une expression juridique employée dans le droit Canon au sujet de la juridiction ou non-juridiction d'un prêtre auquel peut recourir un fidèle pour se confesser dans le Canon 209 et JAMAIS au sujet de l'hérésie qui est traitée d'autre part d'une toute autre manière.

Je sais l'Abbé Zins a employé ce terme pour satisfaire son amalgame, dans le sens où vous l'employez pour prouver comme par enchantement que l'erreur commune nous préserve de l'hérésie et du schisme.
D'ailleurs si sa thèse est vraie, elle est encore vrai aujourd'hui parce que si il y a une erreur commune aujourd'hui c'est bien celle de croire que l'église de Vatican II est l'Eglise catholique. Ce n'est quand même pas les lumières de trois pelés et deux tondus que nous sommes qui ont levé cette chape de plomb sur Rome.
Ainsi "l'erreur commune", secudum Zins, ferait que l'église conciliaire est toujours l'Eglise catholique jusqu'à ce que cette erreur commune ne disparaisse. L'Abbé Zins estime que cette erreur commune a disparu à son renvoi d'Ecône mais est-ce sérieux ?
Il appuie encore sa thèse de l'église de vatican II catholique et hérétique petit à petit par sa fausse comparaison de la synagogue qui a été la vraie religion, puis tolérée et puis absolument interdite.

D'autre part, vous reprenez la belle question de Sandrine:

Peut-on se prévaloir d'appartenir à l'âme de l'Eglise quand on bouffe du pape ?

Ce à quoi je vous réponds :
Peut-on se prévaloir d'appartenir à l'âme de l'Eglise quand on justifie systématiquement les actions des papes qui sont contraires aux principes infaillibles qu'ils ont eux-mêmes enseignés, ne retenant, pour l'occasion, RIEN de leur enseignement infaillible et de la nécessité absolu de l'application de ces principes divins POUR TOUS ?

Je sais que, pour vous, je Bouffe du pape de la même manière que l'ont fait tous les hérétiques et les schismatiques, c'est à dire que je ne reconnais pas leur infaillibilité ni leur juridiction sur toute la terre, si tel était mon cas, j'avoue sincèrement que je ne pourrais prétendre à l'appartenance de l'Eglise catholique ni quand au corps ni quand à l'âme.

PS Pour la question des papes, je ne parle pas ici de Pie XII.

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Sandrine Sam 21 Nov 2009, 3:57 am

Régis a écrit:
Ce à quoi je vous réponds :
Peut-on se prévaloir d'appartenir à l'âme de l'Eglise quand on justifie systématiquement les actions des papes qui sont contraires aux principes infaillibles qu'ils ont eux-mêmes enseignésaffraid ne retenant, pour l'occasion, RIEN de leur enseignement infaillible et de la nécessité absolu de l'application de ces principes divins POUR TOUS ?

Je sais que, pour vous, je Bouffe du pape de la même manière que l'ont fait tous les hérétiques et les schismatiques, c'est à dire que je ne reconnais pas leur infaillibilité ni leur juridiction sur toute la terre, si tel était mon cas, j'avoue sincèrement que je ne pourrais prétendre à l'appartenance de l'Eglise catholique ni quand au corps ni quand à l'âme.

PS Pour la question des papes, je ne parle pas ici de Pie XII.

Le principe de non-contradiction , vous connaissez ?
Sandrine
Sandrine

Nombre de messages : 4294
Date d'inscription : 17/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Diane + R.I.P Sam 21 Nov 2009, 8:38 am

Bonjour Régis,

Je vous demande une seule chose, c'est de lire et de réfléchir sur ce texte :


Ainsi l'Eglise catholique se réjouit d'avoir un grand nombre d'enfants, inconnus d'elle, mais connus de Dieu, parmi les hérétiques, les schismatiques, même les infidèles ; matériellement et par les dehors ils sont dans l'hérésie, dans le schisme ou dans l'infidélité ; mais réellement et devant Dieu, à cause de leur bonne foi, ils se trouvent dans la vraie Église et dans la voie du salut.

Saint Augustin, écrivant à plusieurs chefs Donatistes, pour réfuter leurs erreurs, croit pouvoir les saluer du nom de frères très-aimés.

C'est qu'il ne les croit pas obstinés et opiniâtres dans leurs erreurs. Or, dit-il, ceux qui ne soutiennent pas avec opiniâtreté leurs doctrines, si fausses et si perverses qu'elles soient, mais cherchent sincèrement la vérité, décidés à la suivre quand ils la connaîtront, ceux-là ne doivent aucunement être rangés parmi les hérétiques ; surtout s'ils ne sont pas les auteurs de ces fausses doctrines mais s'ils les ont reçues de leurs parents abusés et séduits.

La situation de ces âmes égarées, mais de bonne foi, s'appelle infidélité négative. Elle n'est pas un péché, d'après l'enseignement catholique, et ne place pas en dehors de la voie du salut. Et remarquez-le, la vérité catholique est ici plus tolérante que l'hérésie des Baïus, des Luther et des Calvin, d'après lesquels l'infidélité, quelle qu'elle soit, est un crime damnable, Dieu punissant l'infidèle, lisez celui qui n'a pas la même foi que ces hérétiques, non-seulement du mal qu'il fait sans vouloir le faire, mais encore du bien qu'il s'efforce de faire.
Donc la bonne foi, sans justifier les doctrines erronées, excuse ceux qui les professent. Mais ce bénéfice de la bonne foi ne saurait être invoqué par les hommes qui refusent d'éclaircir leurs doutes, quand on leur en offre toutes les facilités. Pour quelque motif qu'ils évitent de s'instruire, qu'ils craignent de perdre la douce tranquillité de leur ignorance, ou de voir leurs intérêts de fortune compromis, ou de déplaire à leurs familles, ou de subir des persécutions, ils sont coupables de rester dans leurs erreurs : chez eux l'ignorance n'est plus invincible, l'infidélité cesse d'être négative, et ils tombent sous le coup de la sentence du divin Maître : Qui non crediderit,
condemnabitur.

Le R. P. Petitalot sur le Syllabus, 1877,
page 67 et 68


Le Corps Mystique de Jésus-Christ n'a donc pas été réduit à rien avec V2...

L’Église n’a donc pas explosé en 65
Diane + R.I.P
Diane + R.I.P

Nombre de messages : 5488
Date d'inscription : 28/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  gabrielle Sam 21 Nov 2009, 10:58 am

Merci Diane pour ce texte très instructif...


Un petit retour sur le Catéchisme.

L'Église est une société parfaite. En elle, comme dans une personne morale, on peut distinguer un corps et une âme.

L'âme consiste en ce qu'elle a d'intérieur et de spirituel, c'est-à-dire la foi, l'espérance , la charité, les dons de la grâce et de l'Esprit Saint et tous les trésors célestes qui en sont dérivés par les mérites du Christ Rédempteur et des Saints.

Le Corps consites en ce qu'elle a de visible et d'extérieur, comme l'association de ses fidèles, son culte, son ministère d'enseignement , son organisation extérieure et son gouvernement.

Ceux qui sont hors de la véritable Église sont les infidèles, les juifs, les hérétiques, les apostats, les schismatiques.

Infidèles= non baptisés

Hérétiques= ceux qui refusent avec
OBSTINATION de croire quelque vérité révélée de Dieu.

Apostats = ceux qui renient par un acte extérieur la foi catholique.

Schismatiques= ceux qui se séparent
VOLONTAIREMENT de l'Église de Jésus-Christ.


Si le Corps Mystique du Christ a cessé d'être, l'Église est morte, cela est contraire à la Foi. De plus comment réintégrer un Corps mort qui n'existe plus?

PS: Régis, si on biffe les attaques gratuites contre les personnes, vos messages seraient tellement plus facile à lire. Very Happy

Je reviendrai, je ne fais que commencer.
gabrielle
gabrielle

Nombre de messages : 18793
Date d'inscription : 25/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Père Barbara + Econe point final - Page 2 Empty Re: Père Barbara + Econe point final

Message  Régis Sam 21 Nov 2009, 12:48 pm

Chère Diane:
Je lis et je réfléchis sur le texte que vous m'avez donné à lire et à écrire...mais pour l'instant je suis littéralement cisaillé ! Je n'en crois pas mes yeux. Il faut que je relise encore, j'ai dû mal comprendre !

Gabrielle me donne ce sage conseil dont je la remercie... en effet les arguments sérieux n'ont nul besoin d'attaque ad hominem ...ou ad mulierem :

Vous dites:

PS: Régis, si on biffe les attaques gratuites contre les personnes, vos messages seraient tellement plus faciles à lire.

Cependant, je vous demande un minimum d'impartialité...reconnaissez que c'est souvent la réponse du berger à la bergère !

Régis

Nombre de messages : 509
Date d'inscription : 30/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum