L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i.

Aller en bas

L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i. Empty L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i.

Message  Monique le Jeu 21 Mai 2020, 7:58 am

L'IGNORANCE

  « Si ton œil est sain, tout ton corps sera dans la lumière. »
   Matth. 6, 22.


Ici-bas, du côté de l'intelligence comme de celui des yeux les uns
voient et les autres ne voient pas. Jadis en Egypte, Moïse, selon
l'ordre de Dieu, disposa ténèbres et de la lumière de telle sorte
que les Egyptiens se trouvèrent dans une profonde nuit, tandis
que les Israélites, sur l'étendue du même pays, jouissaient d'un
air pur et serein
(1).

Plus tard, Jésus, d'un seul miracle, donna la vue à un aveugle-né
qui, en retour, l'adora, et il l'enleva aux Pharisiens qui refusèrent
plus opiniâtrement de se soumettre à la vérité et devinrent des
aveugles spirituels.


Cela signifie que Dieu illumine les âmes humbles et dociles et qu'il
obscurcit les superbes.
Le premier regard l'enfant baptisé de même
que celui de l'âme généreuse simple et lumineux ; à la longue, ce
regard se brouille à la suite des contacts qui entachent son cœur et
qui font que les yeux manquent à la lumière, non la lumière aux yeux.

Avec le secours de Marie, nous allons méditer ensemble sur notre
ignorance spirituelle et sur le remède à y apporter.




1. Exod. 10.


Paul-Henri BARABÉ, o.m.i.
Directeur des retraites fermées,
Maison du Sacré-Cœur, Hull.
1943.


A suivre...
Monique
Monique

Nombre de messages : 9359
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i. Empty Re: L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i.

Message  Monique le Ven 22 Mai 2020, 7:11 am

Notre ignorance, ne nous le cachons pas, demeure une « blessure »
du péché : le mot est de saint Thomas (2).

Bien que créé pour posséder la vérité, notre esprit ne peut, en fait,
y parvenir, et encore non sans erreur, qu'après de longs et durs
efforts. Le péché ne l'a pas rendu tout à fait incapable ; cependant
il est sûr que sans la Révélation, seul il ne parviendrait pas à une
riche science de Dieu, la Vérité même. Que dis-je ! Après la
Révélation qui cicatrise la plaie de l'intelligence, et la grâce qui nous
régénère, nos propres fautes de curiosité et d'orgueil retardent
indéfiniment notre complète guérison.

La curiosité est une tendance vers la connaissance des vérités moins
utiles. C'est un travers d'esprit, une paresse qui nous fait négliger
les choses de Dieu
et, conséquemment, perdre notre temps. Une
personne moins instruite qu'une autre, mais plus nourrie de l'Évangile,
jouira d'ordinaire d'une plus grande rectitude de jugement, parce
qu'elle sera éclairée d'une lumière divine. La curiosité de l'autre à
emmagasiner et à collectionner des inutilités, étouffera son esprit,
l'éloignera de la contemplation,
laquelle juge de tout par Dieu, cause
première, et le conduira peut-être à cette sottise, à cette folie qui juge
tout, même ce qu'il y a de plus noble, par ce qu'il y a de plus vil, tel le
plaisir d'une triste convoitise. En un mot, la curiosité détourne de
Dieu en embarrassant l'esprit de bagatelles ou de fables.



2. S. Th., 1a 2ae, q. 85, 2, 3.


A suivre...
Monique
Monique

Nombre de messages : 9359
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i. Empty Re: L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i.

Message  Monique le Sam 23 Mai 2020, 7:40 am

Notre orgueil est encore plus grave. Confiants en notre raison, nous
n'examinons pas les remarques qu'on nous fait. Aussi, sommes-nous
imprudents, entêtés, opiniâtres, absolus, quelquefois dénigreurs.
Cela nous expose à des refus de soumission. Ne s'est-il pas rencontré,
dans l'histoire, des spirituels, donc des croyants et des zélés, dont le
zèle dur et amer n'écoutait aucun sage conseil, voulait imposer son
propre jugement comme seul fruit de l'Esprit-Saint, saccageait la
charité sous prétexte de réforme, aboutissait à la ruine de la paix et à
de profondes divisions. L'Église a connu et pleuré pareils malheurs.

Ces défauts, la curiosité et l'orgueil, ai-je affirmé, retardent la guérison
du mal que le péché fait à l'esprit.


Le pire, c'est que, de soi, ils entraînent l'aveuglement de l'esprit dont
saint Thomas nous parle après avoir expliqué le don d'intelligence et
qu'il juge être la ruine de la contemplation des choses divines, puisqu'il
en découvre trois sortes : un aveuglement qui est lui-même péché un
autre qui est cause du péché, et un dernier qui est l'effet du péché
(3).

Notre-Seigneur s'élève avec véhémence contre ce désordre dont il
accuse les pharisiens en ces termes : « Malheur à vous, guides aveugles...
qui filtrez le moucheron et avalez le chameau ! qui faites des actions
d'éclat et qui négligez les points les plus graves de la Loi, la justice, la
miséricorde et la bonne foi (4) ! »


3. S. Th., 2a 2ae, q. 15.
4. Mt. 23, 16. 24.


A suivre...
Monique
Monique

Nombre de messages : 9359
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i. Empty Re: L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i.

Message  Monique le Dim 24 Mai 2020, 8:10 am

Oui, il y a un aveuglement qui est lui-même un péché, parce qu'il
est volontaire et affecté : Excœcavit illos malitia eorum, « leur
propre malice les a aveuglés »,
dit la Sagesse (5).
Il y a un aveuglement que l'on aime à cause de sa commodité, de la
tranquillité où il laisse reposer l'âme quand il lui fait ignorer le mal
qu'elle accomplit et le bien qu'elle omet. Aveuglement coupable, dit
l'Évangile.

C'est celui des viveurs qui ne veulent pas reconnaître Celui qu'ils ne
peuvent pas ignorer. Leur raison admet Dieu ; leur cœur, enchaîné
dans ses convoitises, refuse, et, seul, il parle : c'est un insensé,
insipiens, dit l'Ecriture (6). A force de rejeter Dieu, il
en est vide et il ne goûte plus sa présence ; il expulse tout souvenir
susceptible de le troubler dans les infâmes plaisirs qu'il se donne.
Allez lui faire entendre une vérité éternelle, il s'écrie :
« Retirez-vous et cessez de répandre cette science
ennuyeuse et importune. Il m'en coûterait trop de la recevoir et de la
suivre, ou de la posséder sans la vivre. Oh ! c'est la science du bonheur
futur, mais ce n'est pas la science de mon petit bonheur actuel, car elle
contrarie mes inclinations, elle me crucifie, elle m'enlève ce que la vie
m'offre d'agréable et de doux. Au fond, je veux vivre ma vie de créature,
non celle de mon Dieu Créateur ! » Viveur !


C'est, en second lieu, l'aveuglement des esprits forts. Ceux-ci, par orgueil,
n'acceptent aucune vérité qui les humilie en leur adressant certains
reproches. Ils ne souffrent aucune remontrance, préférant à la plus
charitable remarque leurs défauts, leurs fautes et toutes les flatteries. Ils
s'enfoncent dans des situations anormales, des dettes, par exemple, ils
s'étourdissent, ils s'efforcent d'oublier, ils écartent tout retour sur ce qui les
embarrasse. Aveuglement des esprits pleins d'eux-mêmes et endurcis !


Cette attitude, cet aveuglement volontaire pèche parce qu'il repousse
la première de toutes les grâces, la lumière divine, et qu'ainsi il ferme à Dieu
la porte de l'âme et empêche son entrée avec tout un cortège d'autres grâces.
Il pèche de même contre l'espérance, puisqu'il ôte le désir de cette lumière
et crée un attachement opiniâtre à ce mal.




5. Sag. 2, 21.
6. Ps. 52.


A suivre...
Monique
Monique

Nombre de messages : 9359
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i. Empty Re: L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i.

Message  Monique le Lun 25 Mai 2020, 8:29 am

A part l'aveuglement du péché, il existe l'aveuglement la cause du péché.
Les pharisiens commettent un déicide. Jésus dit à son Père :
« Pardonnez-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font. »

Mais on ne pardonne que les fautes ! Il s'agit ici d'un crime
abominable causé par l'aveuglement de la passion
et de la haine.
L'avarice, la gourmandise, l'orgueil,
l'impureté se cachent souvent sous le manteau de l'ignorance.


Combien ignorent que telle somme de leur avoir doit aller à Dieu, à
l'Église et aux pauvres ! Combien se livrent à des soupçons,
médisances et calomnies, à des aversions, haines et inimitiés, parce
qu'ils ignorent ce qui en est et se comportent sans savoir !


Combien tombent dans le vice impur, parce qu'ils croient de simples vanités,
légèretés ou scrupules, des modes, des actions ou des pensées que
Dieu condamne comme criminelles !


A SUIVRE...
Monique
Monique

Nombre de messages : 9359
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i. Empty Re: L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i.

Message  Monique le Mar 26 Mai 2020, 7:23 am

Sont-ils responsables ? Oui. Pourquoi ? Parce qu'ils ne sont pas
excusables.
Notre-Seigneur disait des Juifs : « Maintenant que
je leur ai annoncé le royaume de Dieu, et que je ne leur ai rien
caché, ils n'ont plus d'excuses dans leur péché. »
Il nous répète
les mêmes paroles à nous que l'Évangile inonde de ses lumières.
Et si nous persistons à ignorer, nous sommes iniques,
malhonnêtes à l'endroit de l'Église qui enseigne les voies du salut
et se tient prête à dissiper nos doutes, sachant qu'il ne nous est
pas permis d'agir sur une conscience douteuse.

Quant à l'aveuglement effet du péché ou châtiment de Dieu, c'est
la perte de lumières vives et pénétrantes sur la vanité du monde
et l'amabilité de Dieu, sur la douceur du joug divin et les délices
de la croix, sur la splendeur des biens éternels.


Le pécheur d'habitude ne reconnaît plus la volonté de Dieu dans
sa vie ; il ne comprend pas que les maux de la société soient des
punitions, les expliquant uniquement par des causes naturelles ;

il ne s'aperçoit pas que les crises mondiales viennent de l'argent
qui divise, non de Dieu qui unit.


A suivre...
Monique
Monique

Nombre de messages : 9359
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i. Empty Re: L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i.

Message  Monique le Mer 27 Mai 2020, 7:02 am

C'est pourquoi, tourné vers les biens qui passent, il ne
voit pas le doigt de Dieu qui lui montre le ciel. Et il n'y
tient pas, car la pensée de la mort, du jugement, de la
vertu et de la grâce ne l'intéresse point. Il ne manque
pas toujours d'intelligence ni de culture, littéraire,
artistique ou scientifique ; la lumière divine lui fait défaut.


En tout cas, s'il possède cette lumière, ayant perdu avec
Dieu les intimités de l'amour, il n'en considère les secrets
que du dehors et il ne sait plus entendre cette douce voix
qui lui révèle que le monde entier discute en ce moment
s'il doit être le royaume d'un Dieu infiniment bon ou le
royaume d'un homme infiniment cruel. A plus forte raison
dédaigne-t-il, dans ce conflit entre le règne du Christ et le
règne de Satan, l'intervention de la prière et de la pénitence.
Voilà l'obscurité où le péché jette le pécheur.


Châtiment de Dieu ! Oh ! Ne pensons pas que Dieu lui est la
vérité et la sainteté, cause directement cette folie. Dieu ne
peut être l'auteur du mensonge, il ne peut jamais nous
tromper. Mais il retire ses lumières et nous abandonne à nos
petites clartés, aux suggestions du démon ou aux maximes
du monde, bien qu'il se garde d'en venir à une privation
entière qui étoufferait même l'espoir d'un relèvement et d'un
retour au bien.


A suivre...
Monique
Monique

Nombre de messages : 9359
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i. Empty Re: L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i.

Message  Monique le Jeu 28 Mai 2020, 7:10 am

Ce châtiment est le plus rigoureux que le Créateur puisse
infliger à sa créature pécheresse. « C'est le mal tout pur
sans aucun mélange de bien. »


Tous les autres fléaux peuvent servir à sauver, à guérir, à
expier et à mériter. Telle maladie éloigne du péché, diminue
le purgatoire et embellit la couronne éternelle. Dans
l'aveuglement, il n'y a rien de tout cela, c'est la stérilité. Ou
plutôt, c'est l'augmentation des péchés, de la malice et de la
révolte jusqu'aux ténèbres éternelles où les damnés vivent,
eux les premiers, dans un aveuglement pénible qui, au lieu
de leur être utile, accroît leur mal épouvantable.


Le grand devoir de l'âme baptisée est donc de se défendre
contre ce mal, le plus grand qui soit. Quel est le remède ?


Le remède ? C'est de se laver l'esprit !
Comment ? Par la foi.
Et où ? Dans le recueillement.


A suivre...
Monique
Monique

Nombre de messages : 9359
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i. Empty Re: L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i.

Message  Monique le Ven 29 Mai 2020, 6:56 am

La foi vive se baigne dans la charité, atteint le cœur, et
revient à l'esprit pour le libérer de l'erreur et du préjugé
et lui permettre de diriger la volonté dans le vrai chemin.

C'est le langage même de saint Thomas.

La foi purifie l'intelligence en y faisant entrer des vérités
dont la splendeur éblouit les anges et les élus. Elle réussit
cette merveille à cause de l'autorité de Dieu qui annonce
ces vérités. C'est dire qu'il y a dans une âme, riche de
telles clartés, de quoi combattre l'aveuglement et
l'ignorance, la curiosité vaine et l'orgueil monstrueux.


D'abord, la foi tire son prix de ses actes, je veux dire des
jugements qu'elle forme. Le pécheur, chez qui elle agit,
après une faute en évitera une autre qu'il jugera plus grave ;
croyant à la présence réelle du bon Dieu qui le voit dans
l'obscurité, il sera retenu, il entendra la parole divine, il
désirera le pardon.
A plus forte raison, l'âme en état de
grâce, celle qui éprouve les mêmes sentiments que les
trois Personnes qui habitent son intérieur comme un temple,
juge-t-elle de tout d'après ce que Dieu pense et que la foi
lui révèle.


A SUIVRE...
Monique
Monique

Nombre de messages : 9359
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i. Empty Re: L'IGNORANCE - Paul-Henri BARABÉ, o.m.i.

Message  Monique le Sam 30 Mai 2020, 8:27 am

La foi, en effet, tire aussi sa valeur de ce qu'elle renferme
et qui est ce sur quoi elle fait agir l'esprit humain, malgré
la faiblesse de celui-ci. On sait qu'elle apporte et met en
nous un commencement de la vie éternelle nous liant à la
vie intime de Dieu et en nous invitant à tout considérer
d'après cette vie qui l'emporte sur tout ce qui existe ici-bas.


Pratiquer la foi, en conséquence, c'est écarter de son esprit
tout ce qui le détourne vraiment de cette vie et que la
curiosité lui amène ; c'est empêcher les erreurs que la
précipitation dans le jugement entraîne; c'est garder en soi
une vue d'ensemble des choses au moyen de leur
rattachement au centre de tout, à Dieu qui est vérité et vie
dans l'âme.
Dans le recueillement on jette un regard dans le
passé, dans le présent et dans le futur.


Que de feuilles imprimées colportent des éléments nuisibles
à la simplicité de la foi !
Le recueillement tourne l'esprit du côté des
lectures qui conviennent à la vie de l'âme, à son intelligence
et à sa foi.


FIN
Monique
Monique

Nombre de messages : 9359
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum