MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Dim 12 Avr 2020, 8:10 am

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par
SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.



Dimanche de Pâques de la résurrection du Seigneur

NÉCESSITÉ DE LA RÉSURRECTION DU CHRIST

Il était nécessaire que le Christ souffre et ressuscite le troisième jour de
parmi les morts (Lc 24, 46).



Il était nécessaire que le Christ ressuscite pour cinq raisons :

1º) Pour la recommandation de la justice divine, à laquelle il appartient
d'exalter ceux qui s'humilient pour Dieu,
selon cela : Il a renversé les
puissants et exalté les humbles (Lc., I, 52).
Ensuite, si le Christ s'est humilié
à mort sur la croix par amour et obéissance à Dieu, il fallait qu'il soit exalté
par Dieu jusqu'à la glorieuse résurrection ; c'est pourquoi il est dit de sa
personne : Tu savais, c'est-à-dire que tu approuvais, mon assise, c'est-à-dire
mon humilité et ma passion, et mon ascension, c'est-à-dire ma glorification
dans la résurrection
(Ps 138, 2).


2º) Pour l'instruction de notre foi ; car par sa résurrection il a été a confirmé
notre foi dans la divinité du Christ,
comme le dit l'Apôtre : Si le Christ n'est
pas ressuscité, alors notre prédication est vaine, et elle l'est aussi notre foi

(1 Cor 15, 14) et dans le Psaume 29, 10 : Quel profit y a-t-il à mon sang,
c'est-à-dire à l'effusion de mon sang, si je descends, comme par certains pas
du mal, dans la corruption ?
Comme pour dire, pas de profit ; "Car si je ne
me lève pas immédiatement et que mon corps est corrompu, je ne prêcherai
à personne, ni ne gagnerai personne", comme le dit le Glossaire.


3º) Pour susciter notre espoir, car lorsque nous voyons le Christ, qui est notre
chef, ressusciter, nous espérons que nous ressusciterons nous aussi.
C'est
pourquoi il est dit : si l'on prêche que le Christ est ressuscité des morts,
comment certains d'entre vous peuvent-ils dire qu'il n'y a pas de résurrection
des morts ?
(1 Cor 15:12). Et dans Job : Je sais, par la certitude de la foi, que
mon rédempteur, c'est-à-dire le Christ, est vivant, étant ressuscité d'entre les
morts, et donc qu'au dernier jour je ressusciterai : de la terre... voilà mon
espérance déposée en mon sein.
(19, 25.27)


4º) Informer la vie des fidèles, en fonction de cela : Comme le Christ est
ressuscité de la mort à la vie par la gloire du Père, marchons dans la
nouveauté de la vie
(Rm 6, 4) ; et plus loin : Ressuscité des morts, le Christ ne
meurt plus ; ... Vous devez donc aussi vous considérer comme morts au péché
et vivants pour Dieu en notre Seigneur Jésus-Christ
(Ibid. 9:11).


5º) Pour compléter notre salut, car comme il a souffert des maux et s'est humilié
en mourant, pour nous libérer des maux, de la même manière qu'il a été glorifié
en se levant, pour nous conduire au bien,
selon cela : Il a été livré pour nos
péchés, et il est ressuscité pour notre justification (Rom 4:25). Initiation et
modèle des actifs
(3e, p. q. LIII, a. 1)


A SUIVRE...


MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  ResureccionMÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  85e89e3aef6b1f3fb6a6d967c43aaa33


Dernière édition par Monique le Sam 25 Avr 2020, 9:48 am, édité 2 fois
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Lun 13 Avr 2020, 8:26 am

Lundi de Pâques

LES BÉNÉFICES DE LA RÉSURRECTION DU SEIGNEUR

Du mystère de la résurrection du Seigneur, nous pouvons tirer quatre leçons
pour notre instruction.

1º) Nous devons nous efforcer de nous élever spirituellement de la mort
de l'âme, que nous subissons par le péché, à la vie de justice qui s'obtient par
la pénitence. Réveille-toi, toi qui dors, et ressuscite d'entre les morts, et le
Christ te donnera la lumière. (Eph 5:14) Béni et saint est celui qui a participé à la
première résurrection
1 (Ap 20, 6).


2º) Nous ne devons pas retarder notre résurrection jusqu'à l'heure de la
mort, mais bientôt ; car le Christ est ressuscité le troisième jour :
Ne tardez
pas à vous tourner vers le Seigneur, et ne tardez pas de jour en jour (Ecle 5,8),

parce que, quand vous êtes malades, vous ne pouvez penser aux choses qui
appartiennent au salut ; et parce que vous perdez votre part dans toutes les
bonnes choses qui se font dans l'Église, et vous encourez beaucoup de maux
en persévérant dans le péché. D'autre part, plus le diable dispose de temps,
plus il lui est difficile d'abandonner, comme le dit saint Béde.



3º) Nous devons nous élever à une vie incorruptible, afin de ne pas mourir à
nouveau,
c'est-à-dire que nous ne péchions plus. Quand le Christ est ressuscité
des morts, il ne meurt plus ; la mort n'aura plus de pouvoir sur lui (Rm 6, 9).
Que le péché ne règne donc pas dans votre corps mortel, afin que vous obéissiez
à ses convoitises. Vous ne devez pas non plus offrir vos membres comme
instruments d'iniquité au péché, mais vous offrir à Dieu comme ressuscité de la
mort
(Ibid. 11-13)


4º) Nous devons nous élever vers une vie nouvelle et glorieuse, c'est-à-dire toutes
ces choses qui étaient autrefois l'occasion et la cause de la mort et du péché.

Comme le Christ est passé de la mort à la vie par la gloire du Père, marchons dans
la nouveauté de la vie (Rom 6, 4). Et cette nouvelle vie est la vie de la justice, qui
renouvelle l'âme et la conduit à la v
ie de la gloire.


(Dans le Symbole).


1 Qui meurt en état de grâce.


Dernière édition par Monique le Mar 14 Avr 2020, 2:23 pm, édité 1 fois
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Mar 14 Avr 2020, 2:21 pm

Mardi de l'octave de Pâques

LES BLESSURES DU CHRIST RESSUSCITÉ

Mets ton doigt ici, et vois mes mains, et mets ta main ici, et mets-la dans mon côté ;
et ne sois pas infidèle, mais fidèle (Jn 20, 27)



Il convenait que l'âme du Christ dans la résurrection devienne le corps avec les
cicatrices des blessures.

1º) Pour la gloire du Christ lui-même. Car saint Béda dit qu'"il
gardait les blessures, non pas parce qu'il ne pouvait pas les guérir, mais pour
porter toujours avec lui le trophée de sa victoire".
1 C'est
pourquoi saint Augustin dit aussi que "peut-être dans ce royaume, nous
verrons dans les corps des martyrs les cicatrices des blessures qu'ils ont subies
pour le nom du Christ, parce qu'ils ne seront pas en eux la difformité, mais la
dignité ; et la beauté de leur vertu brillera en quelque sorte dans leurs corps.''
2


2º) Pour confirmer le cœur de ses disciples dans la foi en sa
résurrection.



3º) Pour qu'en priant le Père pour nous, il puisse toujours montrer quel
genre de mort il a subi pour l'homme.



4º) Pour montrer à ceux qu'il a rachetés par sa mort, en leur faisant
remarquer les signes de son tourment, quelle miséricorde il leur a apportée.



Finalement, pour montrer dans le jugement (final) à quel point ils seront justes
condamnés sur place (les réprouvés). C'est pour cette raison que Saint Augustin :
"Le Christ savait pourquoi il gardait les cicatrices sur son corps ; car de même
qu'il les montra à Thomas, qui ne croyait pas sans les avoir touchées et vues, de
même il devait les montrer à ses ennemis, afin qu'en les convaincant de la vérité
il puisse leur dire : "Voici l'homme que vous avez crucifié ; regardez les blessures
que vous lui avez infligées ; reconnaissez le côté que vous avez percé, car il a été
ouvert pour vous et à vous, et pourtant vous ne vouliez pas entrer.''
3

Ainsi, ces cicatrices ne sont pas dues à la corruption ou au défaut, mais à la plus
grande gloire, dans la mesure où elles sont des signes certains de sa vertu, et
une certaine splendeur particulière apparaîtra à ces endroits des plaies. Et ils
resteront toujours dans le corps du Christ, car, comme le dit saint Augustin :
"Je crois que le corps du Seigneur est au ciel tel qu'il était lorsqu'il y est
monté.''
4


(3ème, q. LIV, a. 4)

1 Super. Luc., cap. 97.
2 De civitate Dei, livre XXII, ch. 20.
3 De Symb., livre II, ch. 8
4 Ad Consentium, épist. 205.


A SUIVRE...
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Mer 15 Avr 2020, 9:21 am

Mercredi de l'octave de Pâques

LE CHRIST, LA RÉSURRECTION ET LA VIE


I. Je suis la résurrection et la vie (Jn 11, 25) Le Seigneur montre sa vertu et sa puissance qui est vivifiante. Il faut savoir que, parmi ceux qui ont besoin de participer à l'effet de la vie, certains ont ce besoin parce qu'ils ont perdu la vie, et d'autres, qui n'ont pas perdu la vie, en ont besoin pour préserver la vie qu'ils ont déjà. C'est pourquoi il dit aux premiers : je suis la résurrection, parce que ceux qui ont perdu leur vie, par la mort, la récupèrent. A ce dernier il dit, et la vie, car par elle les vivants sont préservés.


Il faut noter que par ces mots : je suis la résurrection, il faut comprendre : je suis la cause de la résurrection. Et le Christ est vraiment la cause totale de notre résurrection, tant de l'âme que du corps. Et donc, quand Il dit "Je suis la résurrection", c'est comme s'Il disait "Tout ce qui monte dans les âmes et les corps monte pour moi". Car comme la mort a été pour l'homme la résurrection des morts (1 Co 15, 21) Quand je dis que je suis la résurrection, c'est parce que je suis la vie ; car c'est la vie que certains retrouvent, tout comme c'est au feu qu'une chose éteinte s'enflamme à nouveau. En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes (Jn 1, 4).


II.  un double effet s'ensuit :

1º) Il donne la vie aux morts. Celui qui croit en moi, même s'il était mort, vivra encore. Je suis la résurrection (Jn 11, 25), c'est-à-dire la cause de la résurrection, et on obtient l'effet de cette cause en croyant en moi. C'est pourquoi il dit : "Celui qui croit en moi, même s'il était mort, vivra. Car c'est en croyant qu'il m'a en lui-même, afin que Christ habite dans vos cœurs par la foi" (Ep 3, 17). Celui qui me possède a en lui la cause de la résurrection ; alors celui qui croit en moi vivra, c'est-à-dire avec la vie spirituelle, en se relevant de la mort du péché, et aussi avec la vie naturelle, en se relevant de la mort du châtiment.


2º) Car il est la vie, il préserve le vivant dans la vie. C'est pourquoi il dit : Quiconque vit et croit en moi vivra une vie de justice, dont Habacuc dit : Le juste dans sa foi vivra (Hab II, 4), et ne mourra jamais, c'est-à-dire avec la mort éternelle, mais aura la vie éternelle. La volonté de mon Père, qui m'a envoyé, est la suivante : que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle (Jn 6, 40).

Cela ne signifie pas qu'il ne va pas mourir temporairement avec la mort de la chair ; mais il mourra un jour, cela, ayant ressuscité, vivre éternellement dans l'âme, jusqu'à ce que la chair se lève qui ne mourra jamais par la suite. C'est pourquoi il ajoute : et je le ressusciterai dans la dernière jour (Ibid.).


(Dans Jean., XI)


A SUIVRE...
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Sam 25 Avr 2020, 8:07 am

Dimanche de Pâques de la résurrection du Seigneur

BESOIN DE LA RÉSURRECTION DU CHRIST

Il fallait que le Christ souffre et ressuscite le troisième jour
parmi les morts (Lc 24, 46).




Il fallait que le Christ ressuscite pour cinq raisons:

1) Pour la recommandation de la justice divine, à laquelle il appartient d'exalter
ceux qui s'humilient pour Dieu,
selon cela: Il a détrôné les puissants, et
exalté l'humble (Luc., I, 52).
Alors, si le Christ s'est humilié jusqu'à la
mort sur la croix pour l'amour et l'obéissance à Dieu, il fallait qu'il soit
exalté par Dieu jusqu'à la glorieuse résurrection; c'est pourquoi on dit de sa
personne: Vous avez rencontré, c'est-à-dire que vous avez approuvé, ma venue, c'est-à-dire
l'humilité et la passion, et ma montée, à savoir ma glorification dans la
résurrection (Ps 138, 2).


2º) Pour l'instruction de notre foi; parce que par sa résurrection, il était
a confirmé notre foi dans la divinité du Christ, comme le dit l'apôtre: oui
Christ n'est pas ressuscité, donc vain est notre prédication, et c'est aussi vain
notre foi (1 Co 15, 14) Et dans le Psaume 29, 10: Quel profit y a-t-il en moi
du sang, c'est-à-dire dans l'effusion de mon sang, si je descends, comme par
certaines étapes du mal, à la corruption? Comme pour dire: non
profit; "parce que si je ne me levais pas instantanément, et mon corps aurait
corrompu, je ne prêcherai ni ne gagnerai personne à personne ",
comme le dit le Gloss.


3º) Pour élever notre espérance, parce que quand nous voyons la résurrection du Christ,
qui est notre tête, nous espérons que nous aussi nous ressusciterons.
Pour
cela est dit: S'il est prêché que le Christ est ressuscité des morts, comment
certains d'entre vous disent-ils qu'il n'y a pas de résurrection des morts? (1 Cor 15,
12).
Et dans Job: je sais, par la certitude de la foi, que mon rédempteur, c'est-à-dire
le Christ vit, étant ressuscité des morts, et donc dans le dernier jour je dois me lever:
de la terre ... cette espoir est déposé sur ma poitrine (19, 25.27)



4º) Informer la vie des fidèles, selon cela: Comme le Christ
est ressuscité de la mort à la vie pour la gloire du Père, alors marchons aussi
dans la nouveauté de vie (Rom 6, 4);
et plus tard: avoir le Christ
ressuscité des morts, il ne meurt plus; ... donc vous aussi
considérez-vous comme vraiment morts au péché, mais vivants pour Dieu
Notre-Seigneur Jésus-Christ (Ibid. 9, 11).



5º) Pour compléter notre salut car tout comme il a souffert
le mal et s'humilie en mourant, pour nous débarrasser du mal, de la même manière
Il a été glorifié en étant ressuscité, pour nous conduire aux biens, selon cela:
qui a été livré pour nos péchés et qui est ressuscité pour notre
justification (Rom 4:25)
La Passion du Christ a travaillé notre salut
concernant l'élimination des maux; mais la résurrection, quant à
l'initiation et modèle d'actifs (3e, pq LIII, a. 1)



A SUIVRE ...

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Resure10MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  P_thum10
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Sam 25 Avr 2020, 8:09 am

Lundi de l'Octave de Pâques

UTILITAIRES DE LA RESURRECTION DU SEIGNEUR


Du mystère de la résurrection du Seigneur, nous pouvons tirer quatre
enseignements pour notre instruction.

1º) Nous devons essayer de ressusciter spirituellement de la mort de l'âme,
dans lequel nous encourons pour le péché, à la vie de justice qui est réalisée par
la pénitence. Réveillez-vous, vous qui dormez et ressuscitez des morts, et le
Christ brillera (Ep 5, 14) Et ceci est la première résurrection.
Béni et saint est celui qui a participé à la première résurrection 1
(Rév.20, 6).



2º) Nous ne devons pas différer la résurrection jusqu'à l'heure de la mort; mais
bientôt; car le Christ est ressuscité le troisième jour: ne tardez pas à vous tourner vers le Seigneur,
et ne le retardez pas de jour en jour (Eccle 5, 8),
car, contrarié par la maladie,
vous ne pourrez pas penser aux choses qui appartiennent au salut; et c'est pourquoi
vous perdez également la participation à tous les biens qui sont produits dans
l'Eglise, et vous encourez de nombreux maux en persévérant dans le péché.  
D'un autre côté, plus le diable a de temps, plus il abandonne difficilement,
comme le dit Saint Bède.


3º) Nous devons ressusciter une vie incorruptible, afin de ne pas
mourir encore, c'est-à-dire, ne péchons plus. Ayant ressuscité le Christ
d'entre les morts, il ne meurt plus; la mort ne régnera plus
de lui (Rom 6, 9)
Et plus loin: Considérez également que
vous êtes en effet mort au péché, mais vivant pour Dieu, en Notre-Seigneur
Jésus-Christ. Ne laissez donc pas le péché régner dans votre corps mortel,
que vous obéissez à ses convoitises. Ni offrir à vos membres à
pécher par des instruments d'iniquité, mais offrez-vous à Dieu, comme
ressuscité d'entre les morts (Ibid. 11-13)



4º) Nous devons ressusciter une vie nouvelle et glorieuse, c'est-à-dire qu'en
évitant toutes ces choses qui étaient autrefois des causes de décès
et du péché. Alors que le Christ est passé de la mort à la vie pour la gloire du Père,
nous marchons aussi dans la nouvelle vie (Rom 6, 4).
Et cette nouvelle
vie est la vie de la justice qui renouvelle l'âme et la conduit à la vie de
la gloire.


(En Symb.).


1 Qui meurt en état de grâce.
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Sam 25 Avr 2020, 8:11 am

Mardi de l'Octave de Pâques

LES VUES DU CHRIST Ressuscité

Mets ton doigt ici, regarde mes mains, et donne ta main ici, et mets-la
dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais fidèle (Jn, 20, 27)



Il convenait que l'âme du Christ en la résurrection devienne le
corps avec les cicatrices des plaies.

1º) Pour la gloire du Christ lui-même. Parce que Saint Bède dit "qu'il a préservé
ses plaies, non pas à cause de l'impuissance à les guérir, mais à toujours porter
le trophée de sa victoire " 1. C'est pourquoi Saint Augustin dit aussi que " peut-être dans
ce royaume, nous verrons dans les corps des martyrs les cicatrices des
blessures qu'ils ont subies pour le nom du Christ, parce qu'ils ne seront pas en eux
difformité, mais dignité; et la beauté de sa vertu brillera pour eux dans
une certaine manière dans son corps » 2.


2º) Confirmer le cœur de ses disciples dans la foi de sa résurrection.


3º) Pour qu'en priant le Père pour nous, Il puisse toujours montrer quel genre de mort Il a subi pour l'homme.


4º) Pour montrer à ceux qui ont été sauvés par leur mort, en les mettant
en sa vue les signes de sa torture, quelle miséricorde lui est venue en aide.


Enfin pour montrer dans le jugement (final) à quel point ils seront justes
condamné juste là (les réprouvés). Pour cette raison, comme le dit Saint
Augustin: "Le Christ savait pourquoi il gardait les cicatrices sur son corps;
car tout comme il les a montrés à Thomas, qui ne croyait pas s'il ne les
touchait pas et ne les voyait pas, il fallait aussi les montrer aux ennemis,
de sorte qu'en les convaincant de la vérité je pouvais leur dire: Voici
l'homme que vous avez crucifié; regardez les plaies que vous lui avez
infligées ; reconnaissez le côté que vous avez traversé, parce que pour vous
il a été ouvert, et pourtant vous ne vouliez pas entrez " 3.


Donc, ces cicatrices ne sont pas dues à la corruption ou au défaut,
mais à la plus grande accumulation de gloire, dans la mesure où ils sont
certains signes de sa vertu, et dans ces endroits des plaies une certaine
splendeur spéciale apparaîtra. Oui, ils resteront toujours dans le corps du
Christ, car, comme Saint Augustin dit: "Je crois que le corps du Seigneur
est au ciel comme il était quand il y est parvenu " 4.


(3ème, q. LIV, a. 4)

1 Super Luc., Chap. 97.
2 De civitate Dei, lib. XXII, chap. 20.
3 D'après Symb., Lib. II, chap. 8.
4 Ad Consentium, épist. 205.


A SUIVRE ...


Dernière édition par Monique le Sam 25 Avr 2020, 12:22 pm, édité 1 fois
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Sam 25 Avr 2020, 8:11 am

Mercredi de l'Octave de Pâques

LE CHRIST, RÉSURRECTION ET VIE


I. Je suis la résurrection et la vie (Jn 11, 25) Le Seigneur montre sa
vertu et son pouvoir qui donnent la vie. Il faut savoir que, parmi ceux qui ont besoin
de participer à l'effet de la vie, certains ont ce besoin parce qu'ils ont perdu
la vie, et d'autres, qui ne l'ont pas perdue, en ont besoin pour conserver ce qu'ils ont
déjà. Alors il dit aux premiers: je suis la résurrection, parce que ceux qui
ont perdu la vie, par la mort ils la retrouvent. Pendant quelques secondes, il dit: et
la vie, car les vivants y sont préservés.


Il convient de noter que par ces mots: je suis la résurrection,
pour comprendre: je suis la cause de la résurrection. Et en vérité,
le Christ est la cause totale de notre résurrection, âme et corps.
que lorsqu'il dit: je suis la résurrection, c'est comme s'il disait: tout
lève-toi dans les âmes et les corps, lève-toi pour moi. Parce que comme
la mort a été par un homme la résurrection des morts (1 Co 15, 21).
Quand je dis que je suis la résurrection, c'est parce que je suis la vie;
c'est à la vie que certains y sont restitués, de la même manière
il appartient au feu qu'une chose éteinte soit rallumée.
En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes (Jn 1, 4).


II. Un double effet s'ensuit:

1er) Vivifiez les morts. Celui qui croit en moi, même s'il est mort,
vivra. Je suis la résurrection (Jn 11:25), c'est-à-dire la cause de la résurrection,
et on obtient l'effet de cette cause en croyant en moi. Pour cela
Il dit: Celui qui croit en moi, même s'il est mort, vivra. Eh bien, pour le fait
à croire, elle me possède en elle-même: afin que le Christ habite par la foi en votre
coeurs (Ep 3, 17). Celui qui me possède a en lui la cause de la résurrection;
alors celui qui croit en moi vivra, c'est-à-dire avec une vie spirituelle, passant de
la mort du péché, et aussi avec la vie naturelle, ressuscité des morts
de la peine.


2ème) Parce qu'il est la vie, il garde la vie dans la vie. Pour cela
dit: Et tous ceux qui vivent et croient en moi, avec la vie de justice, à partir de laquelle
Habacuc dit: Le juste dans sa foi vivra (Hab II, 4), il ne mourra jamais, c'est-à-dire
avec la mort éternelle, mais aura la vie éternelle. La volonté de mon père,
qu'il m'a envoyé, est la suivante: que tous ceux qui voient le Fils et croient en lui aient
la vie éternelle (Jn 6, 40).

Cela ne doit pas être compris dans le sens où il ne mourra pas temporairement
avec la mort de la chair; mais de cette manière mourra-t-il jamais, que,
ayant ressuscité, vivez éternellement dans l'âme, jusqu'à ce que la chair soit ressuscitée
qui plus tard ne mourra jamais. Alors il ajoute: et je le ressusciterai dans le dernier
jour (Ibid.).


(Dans Jean., XI)


A SUIVRE ...
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Sam 25 Avr 2020, 8:12 am

Jeudi de l'Octave de Pâques

TROIS Morts ressuscités par le Christ


I.Le Christ a ressuscité trois morts, à savoir: la fille de l'archysynagogue (Mt
9, 18 sgts), au fils de la veuve, qui a été emmené devant la porte (de la
ville de Naim), comme il est dit dans Saint Luc (7, 11), et à Lazare, qui portait
déjà quatre jours dans la tombe: la jeune fille est ressuscitée dans la maison; le
jeune homme dehors depuis la porte de la ville; Lazare dans la tombe. De plus, la fille
elle a été ressuscité en présence de quelques témoins: le père et la mère de la jeune fille
et trois de ses disciples, Pierre, Jacques et Jean; mais le jeune homme en présence d'une
grande foule; Lazare, devant une foule et gémissant.

Par ces trois ressuscités, trois classes de pécheurs sont désignées. Et bien
certains pèchent en consentant de tout leur cœur au péché mortel; et ce sont
symbolisé par la fille morte dans la maison.


D'autres pèchent par des actions et des signes extérieurs, et ceux-ci sont représentés
pour le mort qui a été emmené des portes de la ville.


Mais quand ils s'affirment dans le péché par habitude, alors ils sont
enfermé dans la tombe.


Cependant, le Seigneur les ressuscite tous. Ceux qui pèchent seulement
par consentement, et ils meurent dans un péché mortel, plus ils sont facilement
ressuscité. Et puisque leur péché est secret, ils sont guéris avec un amendement secret.
Mais quand le péché sort, il exige un remède public.



II. L'heure vient, et est maintenant, où les morts entendront la voix du Fils
de Dieu; et ceux qui l'entendent vivront (Jn 5, 25 )


1º) Cela peut être compris de la résurrection du corps. L'heure approche,
et maintenant c'est comme pour dire: c'est vrai que tout le monde va enfin ressusciter, mais
l'heure actuelle est aussi l'heure à laquelle certains, à qui le Seigneur dit
levez-vous, ils entendront sa voix. C'est ainsi que Lazare l'a entendu, quand on lui a dit: Sortez (Jn
11, 43); C'est ainsi que la fille de la synagogue et le fils de la veuve l'ont entendue. Et dit
clairement: et maintenant ça l'est, parce que par moi les morts recommencent à ressusciter.


2º) Il peut également se référer à la résurrection de l'âme. Parce qu'il y a une
double résurrection: celle des corps, qui aura lieu, et n'est pas encore
effectué, mais sera vérifié lors d'un jugement futur; et celle des âmes, de
la mort de l'infidélité à la vie de foi, de l'injustice à la justice, et cela
c'est maintenant. C'est pourquoi il dit: L'heure vient, et c'est maintenant que les morts,
c'est-à-dire que les incroyants et les pécheurs entendront la voix du Fils de Dieu et de ceux qui
l'entendre, le vivre, selon la vraie foi.


( Dans Jean., V)


A SUIVRE ...
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Sam 25 Avr 2020, 8:13 am

Jeudi de l'Octave de Pâques

TROIS Morts ressuscités par le Christ


I.Le Christ a ressuscité trois morts, à savoir: la fille de l'archysynagogue (Mt
9, 18 sgts), au fils de la veuve, qui a été emmené devant la porte (de la
ville de Naim), comme il est dit dans Saint Luc (7, 11), et à Lazare, qui portait
déjà quatre jours dans la tombe: la jeune fille est ressuscitée dans la maison; le
jeune homme dehors depuis la porte de la ville; Lazare dans la tombe. De plus, la fille
elle a été ressuscité en présence de quelques témoins: le père et la mère de la jeune fille
et trois de ses disciples, Pierre, Jacques et Jean; mais le jeune homme en présence d'une
grande foule; Lazare, devant une foule et gémissant.

Par ces trois ressuscités, trois classes de pécheurs sont désignées. Et bien
certains pèchent en consentant de tout leur cœur au péché mortel; et ce sont
symbolisé par la fille morte dans la maison.


D'autres pèchent par des actions et des signes extérieurs, et ceux-ci sont représentés
pour le mort qui a été emmené des portes de la ville.


Mais quand ils s'affirment dans le péché par habitude, alors ils sont
enfermé dans la tombe.


Cependant, le Seigneur les ressuscite tous. Ceux qui pèchent seulement
par consentement, et ils meurent dans un péché mortel, plus ils sont facilement
ressuscité. Et puisque leur péché est secret, ils sont guéris avec un amendement secret.
Mais quand le péché sort, il exige un remède public.



II. L'heure vient, et est maintenant, où les morts entendront la voix du Fils
de Dieu; et ceux qui l'entendent vivront (Jn 5, 25 )


1º) Cela peut être compris de la résurrection du corps. L'heure approche,
et maintenant c'est comme pour dire: c'est vrai que tout le monde va enfin ressusciter, mais
l'heure actuelle est aussi l'heure à laquelle certains, à qui le Seigneur dit
levez-vous, ils entendront sa voix. C'est ainsi que Lazare l'a entendu, quand on lui a dit: Sortez (Jn
11, 43); C'est ainsi que la fille de la synagogue et le fils de la veuve l'ont entendue. Et dit
clairement: et maintenant ça l'est, parce que par moi les morts recommencent à ressusciter.


2º) Il peut également se référer à la résurrection de l'âme. Parce qu'il y a une
double résurrection: celle des corps, qui aura lieu, et n'est pas encore
effectué, mais sera vérifié lors d'un jugement futur; et celle des âmes, de
la mort de l'infidélité à la vie de foi, de l'injustice à la justice, et cela
c'est maintenant. C'est pourquoi il dit: L'heure vient, et c'est maintenant que les morts,
c'est-à-dire que les incroyants et les pécheurs entendront la voix du Fils de Dieu et de ceux qui
l'entendre, le vivre, selon la vraie foi.


( Dans Jean., V)


A SUIVRE ...
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Sam 25 Avr 2020, 8:14 am

Vendredi de l'Octave de Pâques

LA NOUVELLE VIE

Comme le Christ est passé de la mort à la vie pour la gloire du Père,
nous marchons aussi dans la nouvelle vie (Rom 6, 4).



Il convient de noter que la vieille vie est la vie terrestre, consommée par
la vieillesse des péchés, selon celle de Jérémie: Ma peau vieillissait et
ma chair (Lam 3, 4). À ce que dit le Gloss: D'où l'âme gémit,
quand elle vieillit extérieurement comme la peau, et la conscience intérieure
belle est consommé comme de la viande, corrompu par le pus du
péché. Mais la nouvelle vie est la vie céleste, qui doit être renouvelée
de jour en jour par la grâce,
selon cela: Renouvelez-vous donc dans l'esprit de votre
compréhension (Ep 4, 23). Et aux Romains: comment le Christ est ressuscité des morts
à la vie pour la gloire du Père, nous aussi (Rom 6, 4). Comment le Christ est
ressuscité? Saint Paul le dit plus tard: "Puisque le Christ est ressuscité
de parmi les morts, il ne meurt plus''
(Ibid. 9) Et plus tard: de même
vous vous considérez comme vraiment mort au péché, mais vivant
pour Dieu dans Notre-Seigneur Jésus-Christ (Ibid. 11).


Avertit: tout comme le Christ est mort une fois, du péché une fois en nous,
et qu'il ne soit pas renouvellé.
Tout comme le Christ, vivez toujours, toujours
vivre aussi pour les vertus, et cela en Jésus-Christ Notre-Seigneur;
en dehors
de Lui, il n'y a aucun espoir.



Nous savons que la vie se manifeste par le mouvement, c'est pourquoi
la vie ancienne se manifeste par le mouvement des actions terrestres,
ce qui est dit: Ils ont décidé de fixer leurs yeux sur le sol (Ps 16, 11). Plus de vie
nouvelle se manifeste par le mouvement des actions célestes, que
l'apôtre dit: Si vous avez été ressuscité avec le Christ, cherchez les choses qui sont d'en haut
(Col 3, 1). Et le Gloss ajoute: Pensez, retenez avec joie les choses que vous avez trouvées, et voici ce que dit
Saint Paul : Pensez aux choses qui sont au-dessus.


(De Humanitate Christi)



À SUIVRE ...

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Santo_11
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Sam 25 Avr 2020, 9:40 am

Samedi de l'Octave de Pâques

PREUVE DE RÉSURRECTION SPIRITUELLE


Le Christ a prouvé sa résurrection de trois manières: à vue: Voir mes
mains et mes pieds (Lc 34, 39); par le toucher, pour lequel il continue: le toucher et
voyez que l'esprit n'a pas de chair;
pour le plaisir: mais comme il n'a toujours pas
ils ont fini de croire et ont été étonnés de joie, il leur a dit: Avez-vous ici
quelque chose à manger? (Ibid. 41)
De la même manière, la résurrection se manifeste
spirituel.



I. Par l'aspect de la sainteté: De cette façon, votre lumière brillera
devant les hommes (Mt 5, 16).
Saint Augustin dit: "Ne mettez pas
l'homme sa fin, mais référez-le à la louange de Dieu; d’où
l'évangéliste: et rends gloire à ton Père qui est aux cieux.  
le Seigneur a montré ses mains et ses pieds signifie que la résurrection
spirituel se manifeste par le sentiment de l'amour divin et par l'effet de
bonnes œuvres.
Voilà pourquoi l'évangéliste dit: vous avez un nom, vous vivez et vous êtes
mort (Apocalypse 3: 1),
à savoir, par manque d'amour divin et par manque de bien fonctionne. "


II. Par le contact de l'adversité. Dans divers endroits de l'Écriture
On y lit: La fournaise teste les récipients du pot, et aux hommes justes les
tentation de tribulation (Eccle 27, 6):
l'or est testé dans le four (Prov
27, 21),
c'est-à-dire que l'homme est mis à l'épreuve par les tribulations. Viens ici, fils pour que vous puissiez toucher (Gen 27:21). Les choses que je ne voulais pas toucher  
mon âme auparavant, maintenant à cause de l'angoisse, sont ma nourriture (Job 6, 7).
À cela, le Gloss dit:
"Les tristes choses du monde sont ma délicatesse à cause de l'angoisse. Maintenant
ce sont de douces spécialités à cause de l'amour et du désir du ciel. "
Quand le
Seigneur a dit: Sentir et voir, que l'esprit n'a pas de chair (Lc 24, 39), cela signifie
mystiquement que l'homme spirituel ne compte pas sur les consolations charnelles, mais dans l'espoir de la patrie céleste, ce qui ne me fait pas peur de souffrir la rugosité. Et ce serait ma consolation, que m'affliger de douleur ne pardonnera pas(Job 6, 10).


III. Pour le goût de la douceur intérieure et éternelle. Pensez aux choses
d'en haut (Col 3, 2).
C'est pourquoi Saint Bernard dit: '' Celui qui, après
les lamentations de pénitence ne reviennent pas aux consolations charnelles, mais
s'abandonne avec confiance à la miséricorde divine et entre dans la
dévotion et la joie dans le Saint-Esprit, et pas tant de remords à se
souvenir des péchés passés qu'il se délecte du souvenir et
s'enflamme dans le désir de récompenses éternelles,
car la sainte joie n'est pas pour celui qui s'intéresse aux désirs mondains. Les choses vraies ne peuvent pas non plus être mélangées avec des choses vaines, éternel avec les expirés, les spirituels avec les charnels, les minuscules avec les sublime, pour que vous aimiez les choses d'en haut et les choses de la la terre. "

Que le Seigneur fait partie du poisson rôti et du nid d'abeille symbolise
mystiquement que le ressuscité spirituellement doit aimer au préalable
la douceur de sa divinité et de son humanité, symbolisée par le poisson rôti et le
nid d'abeille. Saint Grégoire dit: "Que pensons-nous que le poisson rôti
signifie si ce n'est le médiateur crucifié entre Dieu et l'homme ? Il a daigné se cacher
dans les eaux de l'humanité, il voulait être captivé par le lien de
la mort, et a été torréfié par les tribulations au temps de sa passion. Mais
Celui qui a daigné devenir un poisson rôti dans la Passion était pour nous un nid d'abeilles de
miel à la résurrection; et celui qui voulait que la tribulation de sa passion soit
figuré dans le poisson rôti, il voulait aussi exprimer les deux natures de sa
personne dans le nid d'abeilles; car le nid d'abeilles est du miel dans la cire; le miel dans
la cire est la divinité de l'humanité. "



( De Humanitate Christi, LVII)


A SUIVRE...

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  1200px10
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Sam 25 Avr 2020, 12:13 pm

Deuxième dimanche de Pâques

FÊTE DE LA MISERICORDE DIVINE

Les portes étant fermées, là où se trouvaient les disciples,
Jésus vint se placer au milieu d'eux, et leur dit : Paix à vous (Jn 20,
19).



1º) Selon certains, entrer avec les portes fermées est typique de
corps glorieux, parce qu'ils disent qu'en vertu d'une certaine condition de leur
état, peut être simultanément avec un autre corps au même endroit,
combien glorieux, et que cela a été fait et peut être fait sans miracle. Mais
cet avis n'a pas de consistance et il faut donc dire que
le Christ a fait miraculeusement grâce à sa divinité.

Saint Augustin dit: "Vous demandez comment il pouvait entrer alors que les portes étaient
fermé? Si vous comprenez le chemin, ce n'est pas un miracle. Là où la raison vacille,
la foi a sa place "
1. Et il ajoute: " Il aurait pu entrer sans
portes celui qui à la naissance a laissé la virginité de sa mère intacte. "
Ainsi que la
naissance de la Vierge Mère était miraculeuse en raison de sa divinité,
il en était de même de cette entrée dans le Cénacle.

Avec cela, il est implicite mystiquement que le Christ nous apparaît
lorsque les portes, c'est-à-dire les sens extérieurs, sont fermées dans la prière.

Mais vous, quand vous priez, entrer dans votre chambre, et fermer la porte, priez pour
votre Père en secret
(Mt 6, 6).

La disposition des disciples est également décrite, afin que nous puissions
l'imiter. Ils étaient ensemble, ce qui n'est pas sans mystère. Le Christ est venu
pour ceux qui étaient rassemblés, le Saint-Esprit descend à ceux rassemblés, parce que
le Christ et le Saint-Esprit ne sont pas présents mais à ceux qui sont
réunis dans la charité.
Car où sont deux ou trois qui sont réunis en mon
nom, je suis là au milieu d'eux (Mt 18, 20).


2e) Jésus est venu et s'est tenu au milieu des disciples. Lui-même est venu
personnellement, comme je l’avais promis: je viens et viens vers vous
(Jn 14,
28). Il se tenait au milieu, pour que tous le reconnaissent à coup sûr, et
montrer également la conformité de sa nature humaine avec les leur.
Il est sorti de la condescendance, parce qu'il était parmi eux
comme l'un d'eux; et pour nous indiquer, d'autre part, que nous devons être en
moyens de vertu.



(3e) Et il a dit: Paix à vous. Cette salutation était nécessaire car la paix
des disciples a été très perturbé pour de nombreuses raisons:


En ce qui concerne Dieu, contre qui ils ont péché, certains nient et
les autres s'enfuient.


Vous allez tous souffrir de scandale ce soir. Parce qu'il est écrit:
je frapperai le berger, et les brebis du troupeau qui s'égareront (Mt 26, 31).
Contre cela, il leur proposa la paix de la réconciliation avec Dieu. Nous nous sommes  
réconcilié avec Dieu par la mort de son Fils (Rom 5, 10).
Que
la réconciliation a été réalisée par sa passion.

En ce qui les concerne, car ils étaient tristes et hésitants dans la
foi, et il leur a également proposé cette paix: beaucoup de paix pour ceux qui aiment votre loi (Ps
118, 165).

Enfin, en ce qui concerne les étrangers, ils ont souffert la
persécution de la part des Juifs, et contre cela il dit: Paix à vous.


( Dans Jean., XX)

1. Serm. De passer.


A SUIVRE...
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Sam 25 Avr 2020, 1:56 pm

Lundi de la deuxième semaine de Pâques

LA PAIX DU CHRIST

Je vous donne ma paix, non pas comme le monde donne (Jn 14, 27).


1. La paix n'est rien d'autre que la tranquillité dans l'ordre. Car nous
disons que certaines choses ont la paix, quand leur ordre reste intact.
Dans l'homme, l'ordre est triple : de l'homme par rapport à lui-même,
de l'homme par rapport à Dieu, de l'homme par rapport à son prochain,
et donc il y a une triple paix dans l'homme : une paix par laquelle il est
tranquille en lui-même... sans perturber ses facultés ; une autre, par
laquelle l'homme est en paix avec Dieu, se donnant totalement à ses
dispositions ; la troisième, par rapport à son prochain.


Il convient de noter que trois choses doivent être
ordonnées en nous : la compréhension, la volonté et l'appétit sensible,
c'est-à-dire que la volonté doit être dirigée selon l'esprit ou la raison ;
l'appétit sensible selon la volonté et ...la compréhension.

C'est pourquoi, lorsque Saint Augustin définit la paix des saints, il dit :
"La paix est la sérénité de l'esprit, la tranquillité de
l'âme, la simplicité de ... cœur, le lien de l'amour, le lien de la charité" ;

dans ce sens, la tranquillité de l'esprit se réfère à la raison, qui doit
être libre, non liée et désinhibée. absorbée par une affection
désordonnée ; la tranquillité de l'âme se réfère à la sensibilité, qui doit
être libre du trouble des passions ; la simplicité du cœur se réfère à la
volonté, qui doit être portée à Dieu, son objet ; le lien de l'amour se
réfère au prochain, et le consortium de la charité à Dieu.


Les saints ont ici et auront cette paix à l'avenir, mais
ici dans un imparfait, car nous ne pouvons pas avoir la paix ici sans
perturbation ni avec nous-mêmes, ni avec Dieu, ni avec notre voisin ;
mais à l'avenir nous aurons une paix parfaite, lorsque nous gouvernerons
sans ennemis, où nous ne pourrons jamais être en désaccord.



II. Quand il dit : "Je ne vous la donne pas comme le monde vous la donne",
il distingue sa paix... de la paix mondiale. Trois choses distinguent la
paix des saints de la paix du monde :


1) Quant à l'intention. Parce que la paix mondiale
est ordonnée à la jouissance tranquille et paisible des choses temporelles,
il arrive qu'elle se produise lorsqu'elle coopère avec les hommes du péché.

Mais la paix des saints est ordonnée aux biens éternels,
Le sens est : je ne vous la donne pas comme un monde, c'est-à-dire
pas avec le même but,
parce que le monde la donne à
posséder pour calmer les biens extérieurs ;

mais je vous la donne pour atteindre l'éternel.


2º) Quant à la simulation et à la vérité,
parce que la paix du monde est simulée, et n'existe que
de l'extérieur ;
ils parlent de paix avec leur prochain,
mais dans leur cœur il y a de mauvaises choses
(Ps 27,3) ;
mais la paix du Christ est vraie parce qu'elle est à l'intérieur et à l'extérieur.
Je ne vous la donnerai donc pas comme elle donne au monde ; cela signifie :
je ne donne pas une paix simulée, mais une paix véritable.


3º) Quant à la perfection, parce que la paix
du monde est imparfaite, qui ne concerne que le monde extérieur et non le
reste de l'homme.
Mais la paix du Christ est
apaisée intérieurement et extérieurement.
Nombreux la paix à
ceux qui aiment ta loi
(Ps 118, 165)


(Dans Jean., XIV, 27)


A SUIVRE...
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Sam 25 Avr 2020, 3:46 pm

Le mardi de la deuxième semaine de Pâques

LA SAGESSE DES CÉLESTES


Si vous êtes ressuscité avec le Christ, cherchez les choses d'en haut, là
où est le Christ, assis à la droite de Dieu ; afin que vous pensiez aux
choses d'en haut, et non à celles de la terre (Col 3, 1-2).



C'est un avantage d'être ressuscité avec le Christ ressuscité, et ce pour
deux raisons : pour l'espérance de notre résurrection corporelle, et parce
que... en ressuscitant avec lui, nous retrouvons la vie de justice. Ce qui a
été livré pour nos péchés, et ressuscité pour notre justification (Rom
4, 25).



I. C'est pourquoi on nous enseigne à avoir la bonne intention de la fin,
et tout d'abord, l'apôtre veut que tout le monde ait principalement en vue la
fin.
Car il dit : "Si vous êtes ressuscité avec le Christ, cherchez les choses d'en haut.''
Et Saint Matthieu : Cherchez d'abord le royaume de Dieu
et sa justice
(6:33). Eh bien, c'est la fin. Je n'ai demandé qu'une chose au
Seigneur, et je la redemanderai, c'est d'habiter dans la maison du Seigneur
(Ps 26, 4).
Par conséquent, cherchez l'endroit où le Christ est assis à droite. Le Christ est
assis à la droite, parce qu'en tant qu'homme, il est en la meilleure
possession du Père, mais dans la mesure où Dieu est égal à lui. Et il y a
aussi un commandement en vous, selon lequel, de même que le Christ est
mort et ressuscité et qu'il a été ainsi amené à la droite de Dieu, de même
vous êtes morts du péché, afin que plus tard vous puissiez vivre la vie de
justice et ainsi être amené à la gloire.


Ou bien, nous sommes ressuscités pour le Christ s'Il est assis... là,
notre désir doit être dirigé vers Lui. Où que soient les aigles, ils s'y
rassembleront aussi
(Mt 24, 28) et où est votre trésor est aussi
votre cœur
(Mt 6, 21).

II. Il faut juger d'autres choses concernant la fin doivent être jugées ; et ainsi dit :
"Pensez aux choses d'en haut" (Col 3:2). Celui qui ordonne sa vie selon
des raisons célestes juge tous les autres.
Tel est la sagesse d'en haut
(Jacques 111:17). Celui qui ordonne et juge toutes choses selon les choses
de la terre, les considérant comme des biens suprêmes.
Et leur gloire est à
leur confusion, ils n'aiment que le terrestre
(Philippe 3:19).

Et il a raison quand il dit : vous êtes déjà mort et votre vie est cachée avec
le Christ en Dieu
(Col 3, 3). Comme pour dire : n'aimez pas les choses
terrestres, car vous êtes mort à la vie terrestre. L'homme qui est mort à
cette vie ne connaît pas les choses de ce monde, donc vous, si vous êtes
mort... avec le Christ, vous êtes aussi mort aux éléments de ce monde.

Considérez que vous êtes vraiment mort au péché, mais vivant en Dieu
en Notre-Seigneur Jésus-Christ
(Rom.6:11).

Il y a donc une autre vie cachée. Puis il dit : "Et votre vie est cachée.
Nous acquérons cette vie par le Christ. Le Christ est mort une fois pour
nos péchés
(1 Pierre 3:18). Mais comme cette vie existe pour le Christ, et
que le Christ nous est caché, parce qu'il est dans la gloire de Dieu le Père,
de la même manière que la vie qu'il nous a donnée nous est cachée là où
est le Christ, dans la gloire de Dieu le Père. Combien est grande
l'abondance de votre douceur, Seigneur, que vous avez
cachée à ceux qui vous craignent !
(Ps 30:20). Ainsi,
lorsqu'il dit, quand le Christ apparaît, qu'il est  notre la vie,
indique
comment elle se manifeste, c'est-à-dire comme le Christ lui-même.
Quand Le Christ, qui est votre vie, apparaît, parce qu'il est l'auteur de
votre vie,
et parce que votre vie consiste en son amour et
sa connaissance,
alors aussi... vous apparaîtrez. Et l'évangéliste a dit :
Quand il apparaîtra, nous serons semblable à lui (1 Jn 3, 2).


( Dans Col., III )


A SUIVRE...
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Dim 26 Avr 2020, 9:46 am

Le mercredi de la deuxième semaine de Pâques

LA GRÂCE OU LE DÉBUT D'UNE NOUVELLE VIE


I. Parce que la fin ultime de la créature rationnelle (qui est Dieu lui-même)
vue dans son essence) est au-delà de la capacité de sa nature, et les
moyens doit être finalement fournie, selon le bon ordre de la providence,
donc, l'aide doit être donnée par Dieu à la créature . rationnelles, non
seulement celles qui sont proportionnelles à la nature, mais aussi celles qui
sont au-delà de la capacité de la nature. Il s'ensuit donc que, outre la faculté
naturelle de la raison, il est divinement nécessaire à l'homme la lumière de
la grâce par laquelle l'homme est intérieurement perfectionné pour la vertu,
et ce en termes de connaissance, puisque l'esprit de l'homme est élevé par
cette lumière, il peut savoir qu'il est au-delà de la raison ; et aussi en termes
de capacité d'agir, et d'aimer, parce que par cette lumière le coeur de l'homme
est élevé au-dessus de tout. créé pour aimer Dieu et espérer en lui, et pour
faire ce qui est nécessaire l'amour.



II. Ces cadeaux ou aides donnés à l'homme, surnaturellement, sont des Appels
gratuits pour deux raisons :

1) Parce que Dieu les donne gratuitement. En fait, rien dans l'homme ne peut
exiger le don d'une telle aide, car elle dépasse les capacités de la nature humaine.

2) Parce que l'homme devient agréable à Dieu d'une manière particulière, par
ces dons.
Ainsi, puisque l'amour de Dieu est la cause de la bonté qui est dans les
choses - non pas qu'il ait été causé par une bonté préexistante en elles, comme
l'est notre amour - Il est nécessaire que, par rapport à ceux qui donnent des effets
spéciaux de bonté, il pense à une raison un amour divin particulier. Il est donc dit
que Dieu aime avant tout et absolument ceux sur lesquels
Il verse de telles affections de bonté, parce qu'elles arrivent
à leur fin ultime, qui est Lui-même, la source de toute bonté.


( Ad Regin ).


III. Dieu seul donne la grâce. Le Seigneur rendra grâce
et gloire (Ps 83, 12).
Car le don de la grâce dépasse toutes les capacités de
la nature créé, car la grâce n'est rien d'autre qu'une participation à la nature divine.

Il est donc impossible pour une créature de provoquer la grâce. Donc, nécessairement
seul Dieu se déifie, communiquant le consortium de la nature divine par une certaine
ressemblance aussi qu'il est impossible de brûler autre chose que du feu.

L'humanité du Christ est une sorte d'organe de sa divinité. Or, un instrument ne
produit pas l'action de l'agent principal en sa propre vertu, mais sous celle de l'agent
principal. Par conséquent, l'humanité du Christ ne provoque pas la grâce par sa propre
vertu, mais par la vertu de la Divinité qui lui est attachée, et par laquelle les actions de
l'humanité du Christ sont guéries. De même, dans les sacrements de la nouvelle loi, la
grâce est causée de manière instrumentale par les sacrements eux-mêmes,
mais
principalement en vertu de l'Esprit-Saint qui agit dans les sacrements.



(1ère 2ae., Q. CXII, a. 1º)


A SUIVRE...


Dernière édition par Monique le Dim 26 Avr 2020, 1:40 pm, édité 1 fois
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Dim 26 Avr 2020, 10:13 am

Jeudi de la deuxième semaine de Pâques

L'EAU VIVE

Je vous donnerai de l'eau vive (Jn 4, 10).


I. Par eau, nous entendons la grâce du Saint-Esprit. Parfois appelé feu, autre
eau, pour signifier que ni ceci ni cela n'est pris selon la propriété de sa
substance, mais quant à la similitude de l'action ; et bien il est dit que le feu
élève le coeur avec ferveur et chaleur : Fervent en esprit (Rom 12:11) ; et
parce qu'il consomme les péchés : Ses lampes sont des lampes de feu et de
flamme (Chant 8:6).


Mais on l'appelle eau parce qu'elle purifie : Je verserai sur toi de l'eau pure, et
tu seras purifié de toutes tes impuretés (Ez 36, 25).
Car il refroidit la chaleur
de la tentation : le feu qui brûle éteint l'eau (Ecl 3:33). Et parce qu'il étanche la
soif des biens terrestres et de toutes les tempêtes : vous tous qui avez soif,
venez vers les eaux (Is 55,50).



II. Il existe deux variétés d'eau : vivante et non vivante. L'eau non vivante est
celle qui n'est pas unie, au départ là où elle prend sa source, mais qui est
recueillie avec la pluie ou stockée d'une autre manière dans des étangs ou des
citernes, et conservée séparé de son principe. L'eau vivante est ce qui coule et
s'écoule de la source.

En conséquence, la grâce de l'Esprit Saint est appelée à juste titre eau vive, car
la grâce de l'Esprit Saint est donnée à l'homme de telle sorte qu'il lui est donné
la source même de la grâce, c'est-à-dire l'Esprit Saint ; et plus encore, pour qu'il
donne la grâce,
comme le dit l'apôtre : la charité de Dieu est versée dans nos
cœurs par l'Esprit Saint, qui nous a été donné (Rom 5, 5).
Car l'Esprit Saint est
une source inépuisable dont nous sommes tous reconnaissants.

Toutes ces choses agissent par un seul Esprit (1 Cor 12, 11),
donc si quelqu'un a
un don du Saint-Esprit et ne possède pas. Pour cet Esprit, l'eau n'est pas continue
depuis son commencement, et donc c'est de l'eau morte, pas de l'eau vivante.

La foi sans les œuvres est morte (Jacques 2:20).

( En Jean., IV )


A SUIVRE...
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Dim 26 Avr 2020, 10:55 am

Le vendredi de la deuxième semaine de Pâques

LA NOSTALGIE DE L'EAU VIVE

Si vous connaissiez le don de Dieu et qui est celui qui dit : "Donne-moi à boire, toi".
Peut-être lui demanderez-vous, et il vous donnera de l'eau vive (Jn 4, 10).



I. En tant qu'adulte, on en vient à posséder l'eau vive, c'est-à-dire la grâce, par
désir, c'est-à-dire en la demandant :
le Seigneur a entendu le désir des
pauvres (Ps 9,17)
, car la grâce n'est pas donnée sans demande et
sans désir.
C'est pourquoi nous disons que la justification des méchants
exige le libre arbitre pour haïr les péchés et désirer la grâce,
selon l'exemple de Saint
Matthieu : demandez et il vous sera donné. (7, 7). Car il faut tant de désir que le Fils
lui-même est invité à demander, à demander de moi, et je vous donnerai (Ps 2, 8).

Par conséquent, celui qui résiste à la grâce ne la reçoit pas, s'il ne la
veut pas d'abord,
comme ce fut le cas de saint Paul qui, ayant reçu la grâce le
premier, fut amené à la désirer en disant : "Seigneur, que veux-tu ? de moi ? (Ac 9, 6).
C'est donc clairement établi : peut-être pourriez-vous lui demander. Peut-être à cause
du libre arbitre, que l'homme demande parfois et pour lequel il veut la grâce, et
que certains ne veulent pas.

II. Deux choses motivent le désir de l'homme de demander la grâce, à savoir:
la connaissance du bien souhaitable et la connaissance du donateur, et donc...
Il propose de connaître deux choses:


1º) Le même cadeau. Par conséquent, il dit: Si vous connaissiez le don de Dieu,
qui tout cela est un bien souhaitable, et il procède du Saint-Esprit. J'ai compris
sinon cela ne pourrait pas être un continent, si Dieu ne me le donnait pas
(Sab 8, 21). Ceci est le don de Dieu.

2º ) Le donateur.
Par conséquent, il est dit: "Et qui est-ce qui vous dit, etc.,
c'est-à-dire, si vous savez qui peut donner, c'est moi."
Ceci est le don de Dieu.
Quand la courtepointe arrivera, je t'enverrai du Père ...
il rendra témoignage de moi (Jn 15, 26). Et l'apôtre dit: Il a donné des cadeaux
aux hommes (Ep 4, 8).



( Dans Jean., IV)


A SUIVRE...
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Dim 26 Avr 2020, 11:23 am

Samedi de la deuxième semaine de Pâques

UN TIERS DE L'EAU VIVE

Celui qui boit l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif (Jn 4, 13).


Cet autre passage de l'Ecclésiastique semble être en opposition : Ceux qui S'ils
boivent, ils auront toujours soif (24e, 2e).
Comment, alors, ne pourrai-je
jamais avoir soif ? de boire de cette eau, c'est-à-dire de la sagesse divine, quand
il dit la même chose Sagesse : Ceux qui boivent de moi auront-ils toujours soif ?

Ces deux choses sont vraies, pour ceux qui boivent l'eau que le Christ donne, Il a
toujours soif et n'a pas soif, mais celui qui boit de l'eau...
matériel, auront toujours soif. Pour deux raisons :


1) Parce que l'eau matérielle n'est pas perpétuelle et n'a pas une cause perpétuelle,
mais déficiente.
Par conséquent, son effet cesse nécessairement. Tous ces les choses
se sont passées comme une ombre (Sam 5:9).
Mais l'eau spirituelle a une cause
perpétuel, c'est-à-dire
le Saint-Esprit, qui est une source
inépuisable de vie.
Par conséquent, celui qui y boit n'aura jamais soif,
comme jamais auparavant. Il aurait soif s'il avait une source en lui.



2) Pour la différence entre les choses spirituelles et temporelles.
Bien que les deux produisent de la soif, celle-ci est cependant différente. Car le
temporel, une fois possédé, ne produit certainement pas la soif par lui-même.

La même chose, mais d'autres choses ;[/b][/color] mais le spirituel étanche la soif des autres.
choses, et a soif de lui-même.
La raison en est que le temporel est considéré
comme de grande valeur et suffisant avant d'être possédé ; mais une fois qu'il a eu,
puisqu'il n'a pas cette valeur et qu'il n'est pas suffisant pour éteindre le désir, il ne
satisfait pas ce désir, mais provoque le désir de posséder autre chose.


Le spirituel n'est pas connu tant qu'il n'est pas possédé. Il ne
connaît rien de moins que celui qui le reçoit. (Apocalypse 2:17)
Il ne provoque donc aucun désir avant
d'être possédé ;
mais quand on l'a et qu'on le connaît, il réjouit le cœur et émeut le
désir, certainement pas de posséder... sinon, mais parce qu'il est imparfaitement aimé
en raison de l'imperfection de celui qui le reçoit, il provoque la possession parfaite.
De
cette soif, il est dit : "Mon âme a soif du Dieu puissant 1 (Ps 41, 3).

Cette soif n'est pas complètement étanchée en ce monde, car nous ne pouvons pas
percevoir les biens spirituels dans cette vie ; et donc celui qui boit cette eau aura
certainement encore soif de sa perfection, mais il n'aura jamais soif, comme s'il manquait
d'eau, car comme le dit le Psaume 35:9 : Ils s'enivreront de l'abondance de ta maison.
Car dans la vie de gloire, où les bienheureux boivent parfaitement l'eau la grâce de Dieu,
ils n'auront jamais soif.
Heureux ceux qui ont faim et soif de justice, c'est-à-dire dans ce
monde, car ils en auront assez  pour une vie de gloire.(Mt 5,6)


(Dans Jean., IV)

1. 1. Saint Thomas dit : Mon âme a soif de Dieu, la source vivante.


A SUIVRE...
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Dim 26 Avr 2020, 11:44 am

Troisième dimanche de Pâques

ADOPTION DIVINE

Dieu a envoyé son Fils... pour que nous puissions recevoir l'adoption d'enfants...
(Gal 4:4).



1) L'adoption est transférée aux choses divines par la ressemblance de l'humain.
Comme on dit qu'un homme en adopte un comme son fils, il donne le droit de recevoir
son héritage auquel il n'appartient pas par nature. L'héritage d'un homme serait celui
dont il est riche ; mais ce que Dieu est riche, c'est la jouissance de lui-même, donc béni,
comme l'est son héritage. En ce sens, il est dit que Dieu adopte un fils comme un fils,
puisque les hommes, qui par leur force naturelle ne peuvent atteindre la jouissance
susmentionnée, leur donnent la grâce avec laquelle l'homme mérite ce bonheur afin que
de cette façon le droit corresponde à cet héritage.

Parfois, dans l'adoption humaine, l'héritage est divisé par celui-ci, car ils ne peuvent pas
tous appartenir à plus d'un en même temps. Mais l'héritage céleste appartient
simultanément au père et à tous les enfants adoptés, de sorte qu'il n'y a pas de division
du travail. il n'y a pas d'héritage.



2) Notre adoption est par la grâce. Puisque l'homme est produit par la création afin
de participer à la compréhension, il produit lui-même la ressemblance de l'espèce de
Dieu ; car ce qui constitue le degré suprême, selon lequel la nature créée participe à
l'image de la nature non créée, est l'intelligence, et donc seule la créature est dite créée
à l'image et à la ressemblance de Dieu. Ce n'est qu'alors que la créature rationnelle
atteint le nom de la filiation de la création.



Mais l'adoption exige que l'adopté acquière le droit d'hériter de l'adoptant. Mais l'héritage
de Dieu lui-même est son propre bonheur, ...dont seule la créature rationnelle est
capable ; mais vous ne comprenez pas ...par le simple fait de la création,
mais par le don
de l'Esprit-Saint.
Il est donc évident que la création ne produit pas de créatures
irrationnelles... l'adoption ou la filiation ; et la créature rationnelle donne certainement la
filiation, mais pas l'adoption.


Car la divulgation de certains biens n'est pas suffisante pour l'adoption, mais le testament.
Nous ne disons donc pas qu'une créature est adoptée pour cette raison que Dieu lui
communique certains biens, s'il ne lui communique pas aussi l'héritage, qui est le bonheur
divin.


Mais le Christ ne peut en aucun cas être appelé le Fils de l'adoption, car par nature,
puisqu'il est éternellement né du Père, le droit lui appartient à l'héritage du Père, et tout ce
que le Père possède est à lui. Donc, non d'acquérir ce droit en observant la grâce.


(3 Dist. X, q. II, a. 1 et 2)
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Mar 28 Avr 2020, 8:36 am

Le lundi de la troisième semaine de Pâques

LA DEMEURE DU PEUPLE DIVIN DANS L'ÂME


I. Il est dit de la Sagesse Divine : Fais-la sortir de tes
cieux saints et du trône de ta grandeur (Sam 9:10).


Par la grâce sanctifiante, toute la Trinité habite dans l'âme,
selon l'évangéliste : Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et
mon Père l'aimera, et nous viendrons à lui et nous habiterons
en lui (Jn 14, 23).
Envoyer une personne divine à quelqu'un par
une grâce invisible signifie une nouvelle façon d'habiter en lui
cette Personne (divine), et son origine d'une autre.

Par conséquent, puisque le Fils et le Saint-Esprit doivent rester
par la grâce et provenir d'un autre, il convient que tous deux soient
envoyés de manière invisible.

Quant au Père, bien qu'il vive en nous par la grâce, il ne rend pas
approprié de venir d'une autre personne, et donc de ne pas être
envoyé.

L'âme est comme Dieu par la grâce. Ainsi, pour une personne, la
personne divine est envoyée à quelqu'un par la grâce,
l'assimilation est nécessaire à la personne divine, envoyée par
quelque don de la grâce. Et comme  L'Esprit-Saint est amour, l'âme
est semblable à l'Esprit-Saint par le don de la charité. Par
conséquent, la mission de l'Esprit-Saint est considérée selon le don
de la charité. Mais le Fils est une Parole, et pas n'importe laquelle,
mais il émane de l'amour.
Le Fils n'est donc pas envoyé selon une
quelconque perfection... intellectuelle, mais selon une illustration de
l'intellect telle qu'elle le fasse pénétrer dans l'affection de l'amour.
Dans ma méditation, le feu est allumé (Ps 38, 4). C'est pourquoi
St. Augustin dit que Le Fils est envoyé, quand il est connu et perçu pour certains. 1
Mais la perception signifie une certaine connaissance expérimentale.
Et c'est ce qu'on appelle proprement la sagesse, en tant que science solide.

II. Lorsque la mission est effectuée. La mission fait partie des raisons pour
lesquelles celui qui est envoyé commence à être là où il n'était pas avant,
ou là où il était déjà, bien que d'une manière nouvelle ; et de cette manière,
la mission est assignée au Peuple divin. Par conséquent, chez celui à qui la
mission est adressée, il faut considérer deux choses : la demeure de la grâce,
et un certain renouvellement par elle.
Pour tous ceux en qui ces deux choses
se produisent, la mission est accomplie.

Cette mission est effectuée en fonction du bénéfice ou de l'augmentation de la
grâce.
Cependant, la mission invisible est considérée principalement en
fonction de l'augmentation de la grâce, lorsque l'on avance vers un nouvel acte
ou un nouvel état de grâce, comme c'est le cas, par exemple, lorsque l'on
parvient à obtenir la grâce des miracles, ou de la prophétie, ou que l'on s'expose
à un martyre émotionnel de la ferveur de la charité, ou que l'on renonce à ce
que l'on possède, ou que l'on entreprend toute autre ... entreprise sacrée et ardue.



III. La mission n'est accomplie que selon le don de la grâce sanctifiante. Il convient
qu'une personne divine ne soit envoyée que pour exister d'une nouvelle manière
de faire quelque chose ; et pour être donnée, pour être reçue par quelqu'un ; ni
l'une ni l'autre de ces deux choses ne s'obtient par la seule grâce sanctifiante. Car
il y a une manière commune d'être Dieu en toutes choses en essence, puissance et
présence, comme cause des effets qui contribuent à sa bonté.

À ce mode commun s'ajoute un mode spécial, qui convient à la nature rationnelle,
dans lequel on dit que Dieu est le connu en qui il a connu et aimé dans la maison
de l'amour. Et parce que, en connaissant et en aimant la créature rationnelle, elle
touche Dieu lui-même par son fonctionnement, de cette manière particulière on dit
que Dieu n'est pas seulement en elle, mais qu'il habite en elle, pour ainsi dire, dans
son temple.


Par conséquent, il n'y a pas d'autre effet que la grâce sanctifiante, qui peut être la
raison pour laquelle une personne divine est d'une manière nouvelle dans la créature
rationnelle.

D'autre part, ils disent seulement que nous avons ce que nous avons que nous
pouvons utiliser ou dont nous pouvons jouir, et le pouvoir de jouir d'une personne
divine ne se vérifie que par rapport à la grâce sanctifiante, bien que dans le don de
cette grâce l'homme reçoive le Saint-Esprit et habite en lui. Par conséquent,
l'Esprit-Saint lui-même est donné et envoyé.



(Partie 1. Q. XLIII, a. 5, 6 et 3).
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Jeu 30 Avr 2020, 11:22 am

Mardi de la troisième semaine de Pâques

PERFECTION SPIRITUELLE

Si vous voulez être parfait, allez vendez ce que vous avez et donnez-le aux pauvres ... et
venez, suivez-moi (Mt 19, 21 ).



La perfection de la vie spirituelle doit être mesurée
avec charité;
qui la manque ne sera rien spirituellement,
comme le dit l'apôtre (1 Cor 13, 1-3).
Par cette perfection, il est absolument dit que quelqu'un est parfait.
Par conséquent, il est exprimé: Mais surtout cela a la charité, qui est le lien
de perfection
(Col 3:14). L'amour a une force transformatrice, car
dont celui qui aime devient d'une certaine manière le bien-aimé.
Pourquoi dit-il
Dionysos: "C’est l’amour divin qui produit l’extase, sans consentir à ce que
ceux qui s'aiment n'appartiennent pas à eux-mêmes mais à leurs proches. "



Et parce que tout et parfait sont la même chose, il a parfaitement
la charité celui qui est totalement transformé en Dieu par l'amour,
se reporter totalement lui-même et toutes ses choses pour Dieu
.
Alors
Saint Augustin dit que tout comme l’amour-propre mène à la ville de
Babylone au mépris de Dieu,
, ainsi l'amour de Dieu conduit à la ville de
Dieu au mépris de soi;
et ailleurs, il dit que la perfection
de la charité n'a aucun amour pour ce qui est créé.
Cela dit aussi
que Saint Grégoire que lorsque quelqu'un offre une chose à Dieu et
n'en offre pas une autre, fait un sacrifice; mais quand il offre à Dieu
tout-puissant tout ce qu'il a, tout ce qu'il vit, tout ce qu'il aime, fait un
holocauste.


Lorsque l'âme est ainsi affectée en son sein, elle se méprise elle-même
et méprise tout pour Dieu, selon l'Apôtre :
Mais ce qui était pour moi un
gain, je l'ai compté comme une perte pour le Christ C'est pourquoi j'ai
tout perdu, et je l'ai jeté à la poubelle, pourvu que je gagne le Christ

(Philippe 3:7,8) ; cet homme est parfait, qu'il soit religieux
ou séculier, pasteur ou laïc, ou qu'il soit marié.
Abraham était
marié et riche, et le Seigneur lui a dit :
"Va en ma présence et sois parfait" (Gen 17, 1).


Si vous voulez être parfait, ce n'est pas que vous serez parfait tout de
suite, mais vous aurez un certain principe de perfection, car,
se
débarrassé de ces choses (terrestre), plus vous pourrez voir facilement les
célestes. terrestre),
plus vous pourrez voir facilement les célestes.
Saint Augustin dit que les veilles et autres austérités sont des instruments
de perfection, mais la perfection consiste en ce qui est dit ci-dessous : et
suivez-moi. Car l'amour de Dieu est donc la perfection, mais le don des
choses est la voie de la perfection. De quelle manière ? Saint Augustin dit
que le l'augmentation de la charité est la diminution de l'ambition terrestre ;
la perfection est l'augmentation de de la charité est le déni total de
l'ambition terrestre. C'est donc parfait dans la charité, celui qui aime Dieu
au point de se mépriser lui-même et ses choses.



( Dans Jean., XIX)
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Jeu 30 Avr 2020, 11:52 am

Mercredi de la troisième semaine de Pâques

L'HOMME SPIRITUEL

Le spirituel juge tout, et n'est jugé par personne (1 Cor. 2, 15).


Voyons qui est l'homme spirituel. Mais avertissons-nous avant...
nous avons l'habitude d'appeler les esprits à des substances
intangibles ; et parce qu'il y a une partie de l'âme qui n'est pas
le début de l'existence d'un organe-corps, c'est-à-dire la partie
intellectuelle qui comprend l'intelligence, et cette partie de l'âme
est appelée l'esprit de l'homme, qui est illuminée par l'Esprit de
Dieu, en ce qui concerne la compréhension, et enflammée dans
la partie émotionnelle et la volonté.

Ainsi, l'homme spirituel se dira de deux façons :

1) Par l'intelligence, illuminée par l'Esprit de Dieu ; et en cela ce
que dit le Gloss est que l'homme spirituel est celui qui, soumis à
l'esprit de Dieu, connaît les choses spirituellement avec vérité et
fidélité.


2) Par la volonté, éclairés par l'Esprit de Dieu, et en cela ils
sentent que le Gloss dit que la vie spirituelle est celle qui, ayant
l'Esprit de Dieu comme chef, gouverne l'âme, c'est-à-dire les
forces animales.
Vous qui êtes spirituels, avertissez-le avec un
esprit de douceur (Gal 6, 1).



II. Voyons pourquoi l'homme spirituel juge toutes choses, et n'est
jugé par personne.
Il convient de noter ici que toute personne
qui dirige à juste titre en toutes choses a un bon jugement en
chacune d'elles.
D'autre part, ce qui est en soi un manque de
justice, est également défectueux chez le Juge.
Car celui qui est
éveillé juge à juste titre qu'il regarde et qu'un autre dort.
Mais
celui qui dort ne possède pas de véritable jugement sur lui-même,
il ne regarde pas,
et les choses ne sont pas comme le dormeur les
voit,
mais vues par l'éveillé.

Il en est ainsi avec les bien-portants et les malades, pour juger des
goûts, avec les faibles et les forts, à en juger par les poids, les
justes et les méchants, pour juger des actes humains. Car le
philosophe Aristote dit que le vertueux est le maître et la mesure de
toutes... les choses humaines, car dans les choses humaines les
actions particulières sont comme le juge juste.

En conséquence, l'apôtre dit ici que le spirituel juge toutes choses,
parce que
l'homme qui a une compréhension éclairée
et un cœur ordonné par le Saint-Esprit a un bon critère
pour tout ce qui appartient au salut.

D'autre part, l'homme non spirituel a
une compréhension obscurcie et une affection pour les
possessions désordonnées spirituelle,

et donc l'homme spirituel ne peut être jugé par
l'homme non spirituel, tout comme l'homme éveillé ne
peut être celui qui dort.


Mais l'homme animal ne perçoit pas les choses qui sont de l'Esprit
de Dieu (1 Cor 2:14). Le Saint-Esprit enflamme le cœur pour aimer
ceux qui ont été des biens spirituels, en méprisant les biens
sensibles ;
mais celui qui est de la vie animal ne peut pas apprécier
les biens spirituels, car comme chacun l'est, cela semble être la fin.



( Dans I Cor ., II)
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Ven 01 Mai 2020, 8:07 am

Jeudi de la troisième semaine de Pâques

LA RÉGÉNÉRATION SPIRITUELLE PAR LE BAPTÊME


1º) Le baptême enlève tout péché.

Comme le dit l'Apôtre : "Nous tous qui avons été baptisés
Jésus-Christ, nous avons été baptisés dans sa mort"
(Rm 6,3) ;
puis il conclut : Ainsi, vous vous considérez vous aussi comme
morts au péché, mais vivants pour Dieu dans notre Seigneur
Jésus-Christ (Ibid., 11). De quoi il découle que par le baptême
l'homme meurt pour le vieux péché... et commence à faire
l'expérience de la nouveauté de la grâce. Mais comme tout
péché appartient à la vieillesse primitive, il s'ensuit que tout
péché est effacé par le baptême.



2º) Le baptême nous libère du défi du péché. Car par
le baptême, l'homme est incorporé à la Passion et à la Mort
du Christ, selon ce qui suit : Si nous sommes morts avec le
Christ, nous croyons qu'ensemble nous vivrons aussi avec le
Christ (Rm 6,8). Il en ressort que chaque baptisé se voit
communiquer pour son remède la Passion du Christ, comme
si lui-même avait souffert et était mort. Mais la Passion du
Christ est une satisfaction suffisante pour tous les péchés de
tous les hommes, et donc celui qui est baptisé est libéré de la
contestation de toute la peine due pour les péchés, comme s'il
avait lui-même satisfait suffisamment pour tous vos péchés.


3º) Le baptême confère la grâce et la vertu. L'apôtre dit :
Nous, il a été sauvé par le baptême de régénération, c'est-à-dire
par le baptême et le Renouveau du Saint-Esprit, qui l'a répandu
sur nous... en abondance, c'est-à-dire pour le pardon des péchés
et l'abondance des vertus (Tit 3, 5-6). Ainsi, au baptême, la
grâce de l'Esprit est donnée Sainte et abondante en vertus. De
plus, le baptême a le pouvoir de permettre aux baptisés de
rejoindre le Christ en tant que membres. De la tête, le Christ
attire à tous la plénitude de la grâce et des vertus membres,
selon Saint Jean :
De sa plénitude nous nous recevons tous (1, 16).


4º) Le baptême confère la fécondité des bonnes œuvres.

En effet, par le baptême, nous sommes régénérés à la vie
spirituelle qu'elle est obtenue par la foi du Christ : mais la vie
n'appartient qu'aux membres. attachés à la tête, dont ils
reçoivent la sensibilité et le mouvement. Car il est donc
nécessaire que par le baptême on soit incorporé au Christ...
comme l'un de ses membres. Et ainsi, de la tête naturelle, il
dérive des membres la sensation et le mouvement de la tête ;
aussi le sens spirituel, qui est le Christ,
tire de ses membres le
sens spirituel, qui consiste en la connaissance de la vérité et le
mouvement spirituel, qui provient de l'effusion de la grâce.

C'est pour cette raison que Saint Jean dit : Nous avons vu la
gloire de lui (du Verbe), gloire comme du Fils unique du Père,
plein de grâce et de Vérité... Et de sa plénitude nous recevons
tous (Jn 1, 14, 16).
Suivez-nous deuxièmement, que les
baptisés soient éclairés par le Christ, par la connaissance de la
vérité, et qu'ils soient fécondés par lui grâce à la fécondité des
bonnes œuvres de l'infusion de la grâce.



(3ème partie, Q. LXIX)
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.  Empty Re: MÉDITATIONS POUR LE TEMPS PASCAL par SAINT THOMAS D'AQUIN, O.P.

Message  Monique le Sam 02 Mai 2020, 9:54 am

Vendredi de la troisième semaine de Pâques

PÉNALITÉS À VIE


Le baptême a la vertu d'enlever les peines de la vie présente ; mais il ne les enlève pas pendant la vie présente, mais par leur vertu elles seront... enlevées aux justes à la résurrection : lorsque celle-ci, qui est mortelle, a été vêtu d'immortalité (1 Cor 15:54). Et à juste titre :


1) Parce que par le baptême l'homme est incorporé au Christ, et devient membre du vôtre. Il convient donc de vérifier le membre intégré qui a été vérifié dans la tête. Mais le Christ, dès le début de sa conception, était plein de grâce et de vérité ; et pourtant il avait un corps passible, qui a grandi jusqu'à la vie glorieuse après sa passion et sa mort. C'est pourquoi le chrétien réalise aussi dans le baptême la grâce concernant l'âme ; il a cependant un corps passible, avec lequel il peut souffrir pour le Christ, mais à la fin il sera ressuscité pour une vie impassible. A cause de ce que l'apôtre dit dans Romains 8:11 : qui est ressuscité d'entre les morts, Jésus-Christ d'entre les morts donnera aussi la vie à nos corps mortels... par son Esprit qui habite en nous. Et peu après (v.17), il ajoute : Héritiers de Dieu et cohéritiers du Christ, puisque nous souffrons avec lui pour être avec lui aussi glorifiés.


2) Parce qu'il convient que les sanctions ne disparaissent pas maintenant par l'exercice spirituel, c'est-à-dire, pour que l'homme qui lutte contre la luxure et d'autres faiblesses, obtienne la couronne de la victoire. Pour que, commentant les paroles de Romains 6:6, de sorte que le corps du péché, dit le Gloss : Si, après le baptême, l'homme vivant sur cette terre, doit combattre la convoitise et..., avec l'aide de Dieu, vous devez la surmonter. Ce combat a été préfiguré ainsi dans Jacques 3:1-2 : Ce sont les peuples que le Seigneur a permis de subsister... éprouvez Israël avec eux ... afin que les générations des enfants d'Israël apprennent l'art de la guerre.


3) Il était opportun que les sanctions ne disparaissent pas ici afin que les hommes ne s'approchent pas du baptême pour obtenir l'impassibilité de la vie présente au lieu de s'approcher pour atteindre la vie éternelle. Car ce que dit l'apôtre dans la première lettre aux Corinthiens 15:9, "Oui". Rien qu'en pensant à cette vie, nous avons notre espoir. Le Christ, nous sommes les plus misérables de tous les hommes.


Commentant l'expression de la lettre aux Romains 6:6 : pourquoi ne pas servir le péché, dit le Gloss : de la même façon que celui qui le fait prisonnier d'un ennemi féroce, il ne le tue pas sur place, mais le laisse vivre un moment dans le déshonneur et la souffrance, donc le Christ s'est d'abord attaché à la douleur, pour s'en détacher dans l'avenir.


Le châtiment du péché est double : infernal et temporaire. Le Christ détruit l'infernal, de sorte que le baptisé et le désolé. Mais il n'a pas entièrement aboli la peine temporaire : puisque la faim, la soif, la mort demeurent, mais il a détruit son royaume et leur domaine, afin que l'homme ne les craigne pas, mais finisse par le détruire absolument.


Le péché originel a suivi ce processus : d'abord, la personne infectée... la nature, et ensuite la nature a infecté la personne. Mais le Christ, dans l'ordre inverse, répare d'abord la nature et ensuite, simultanément, répare en totalité, concernant la nature. Par conséquent, le baptême efface instantanément chez l'homme la culpabilité du péché originel et aussi la punition, consistant en l'absence de vision divine, les deux choses qui appartiennent à la personne. Mais les sanctions de la vie présente, telles que la mort, la faim, la soif et autres, sont conformes à la nature, dont les principes les provoquent, en ce qu'elle est dépouillée de sa justice originelle. Par conséquent, ces défauts ne disparaîtront que dans la réparation définitive de la nature par une glorieuse résurrection.


(3e partie. Q. LXIX, a. 3).
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum