L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Sam 30 Mai 2020, 7:05 am

Explication des paroles
qui précèdent les Ave Maria de l’Angelus :  

[SUITE]

Plus on est éclairé, plus on est humble.

Ce profond sentiment d'humilité que manifeste ici l'auguste Marie peut paraître à quelques-uns étonnant et même exagéré : ils sont dans l'erreur. Prends une bouteille de vinaigre et regarde-la à œil nu. Tu ne verras qu'un liquide rouge ou blanc, semblable à tout autre liquide. Arme tes yeux d'une loupe ou d'un microscope, et dans ce vinaigre, qui te paraît limpide, tu découvriras des milliers d'animalcules.

Notre âme est une bouteille de vinaigre ou même d'encre noire. Nos yeux n'en voient que la surface; et souvent nous la trouvons assez belle pour être contents de nous. Mais qu'un rayon de lumière divine y pénètre, et nous la voyons pleine de mille misères. De là vient que plus ils s'approchent de Dieu, plus les saints connaissent leurs imperfections et leur néant, et plus ils sont humbles.

Telle est la vérité que prouvait…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Dim 31 Mai 2020, 5:44 am

Explication des paroles
qui précèdent les Ave Maria de l’Angelus :  

[SUITE]

Paroles de saint Guillaume, duc d'Aquitaine.

Telle est la vérité que prouvait par des exemples un homme célèbre dans l'histoire : c'est Guillaume, duc d'Aquitaine. Converti par saint Bernard, il se retira à Clairvaux, se fit religieux et mourut en 1137, à Saint-Jacques de Compostelle. De la parole de la sainte Vierge : Je suis la servante du Seigneur, il concluait avec raison que plus on s'approche de Dieu, plus l'âme est illuminée, et plus elle connaît son néant et se méprise.

« Voyez plutôt, disait-il : c'est après son entretien avec la sainte Trinité, qu'Abraham se déclare cendre et poussière. C'est après le miracle du buisson ardent, que Moïse se dit incapable de parler. C'est après avoir entendu les concerts des séraphins, qu'Isaïe trouve ses lèvres souillées. C'est après avoir entendu la voix de Dieu, que Job se reprend, couché dans la cendre et la poussière. Enfin, c'est après s'être vue choisie pour la Mère de Dieu, que la bienheureuse Vierge se proclame la servante du Seigneur. »

Et nous aussi, mon cher Frédéric, nous conclurons de tout cela que l'orgueil ne vit que d'ignorance.

Qu'il me soit fait suivant votre parole.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Lun 01 Juin 2020, 6:41 am

Explication des paroles
qui précèdent les Ave Maria de l’Angelus :  

[SUITE]

Qu'il me soit fait suivant votre parole. — Les trois grands fiat.

Qu'il me soit fait suivant votre parole. De tous les mots de la langue divine, angélique et humaine, il n'y en a pas de comparable en puissance au mot fiât. Il y a trois grands fiât, dans la durée des siècles. Le premier, sorti de la bouche du Créateur, tira l'univers du néant. Le second, sorti de la bouche de Marie, fit un Homme-Dieu. Le troisième, sorti de la bouche du prêtre, réalise chaque jour l'incompréhensible mystère, accompli dans le sein de Marie.

De ces trois fiat le plus puissant…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Mar 02 Juin 2020, 6:50 am

Explication des paroles
qui précèdent les Ave Maria de l’Angelus :  

[SUITE]

Celui de Marie le plus puissant de tous.

De ces trois fiatle plus puissant, le plus miraculeux est sans contredit celui de la jeune vierge de Nazareth. Le fiat du prêtre n'est que l'écho prolongé de celui de Marie. L'incarnation du Verbe éternel opérée, par le fiat de Marie, surpasse le fiat du Créateur du monde, de toute la hauteur du fini à l'infini. Quelle sublime prière que l'Angelus !

Le fiat de Marie n'est pas seulement l'expression de son consentement ; c'est un désir ardent, une prière, une supplication en vue d'obtenir l'incarnation du Verbe et la rédemption du monde.

Suivant votre parole

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Mer 03 Juin 2020, 6:52 am

Explication des paroles
qui précèdent les Ave Maria de l’Angelus :  

[SUITE]

Prudente réponse de la sainte Vierge.

Suivant votre parole. Remarque ici, mon cher Frédéric, la précision des termes évangéliques, en même temps que la merveilleuse prudence de Marie et l'amour non moins admirable de sa virginité. Elle ne répond pas simplement à l'ange : Oui, que je devienne Mère de Dieu. Elle dit : « Qu'il me soit fait suivant votre parole ; » c'est-à-dire : Je consens à être la Mère de Dieu, mais à la condition, que vous m'avez promise, de conserver intact le lis de ma virginité 1.

Comment dire maintenant la gloire que…
_____________________________________________________________________

1. Nota hic prudentiam et castitatem Beatæ Virgims. Non enim simpliciter dicit fiam mater Dei; sed fiat mihi secundum verbum tuum : scilicet quo mihi promisisti me ex Sancto Spiritu concepturam ac proinde mansuram virginem, fiam mater Dei; sed hac lege ut maneam virgo. (Cor. a Lap. in Luc, I.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Jeu 04 Juin 2020, 6:39 am

Explication des paroles
qui précèdent les Ave Maria de l’Angelus :  

[SUITE]

Sa gloire est la nôtre.

Comment dire maintenant la gloire que le fiat de Marie  fit rejaillir sur elle et sur nous? Sur elle, pour qu'une femme fut élevée à une certaine égalité avec Dieu, par un nombre comme infini de perfections, auxquelles nulle créature humaine ni angélique ne pourra jamais prétendre.

Sur nous ; si par son fiat Marie est devenue l'épouse du Saint-Esprit, notre chair est devenue l'épouse du Verbe.

En le contemplant assis au plus haut des cieux, nous pouvons lui dire : Vous êtes l'os de nos os, la chair de notre chair ; le sang qui coule dans vos veines est le même qui coule dans les nôtres. Vous êtes notre frère; daignez vous en souvenir quand vous serez notre juge.

En attendant, respectons notre corps, plus saint que les vases qui servent à l'autel. Sanctuaire vivant de la sainte Trinité, gardons-nous de le profaner. N'oublions jamais ce qui est écrit : « Si quelqu'un profane le temple de Dieu, le Seigneur l'exterminera ; car le temple de Dieu est saint et c'est vous qui êtes ce temple 1. »

Voici d'abord le dialogue de l'ange et de Marie…
_______________________________________________________________________________

1. Si quis autem templum Dei violaverit, disperdet illum Dens. Templum emm Dei sanctum est, quod estis vos. (I. Cor., III, 17)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Ven 05 Juin 2020, 6:49 am

Explication des paroles
qui précèdent les Ave Maria de l’Angelus :  

[SUITE]

Dialogue de l'ange et de la sainte Vierge.

Voici d'abord le dialogue de l'ange et de Marie. Si tu veux en admirer toute la beauté, considère comme il contraste avec un autre dialogue, malheureusement trop célèbre.

L'histoire du monde ne fait mention que de deux dialogues entre l'ange et la femme. Dans le premier, le mauvais ange apparaît sous la forme du serpent. Dans le second, le bon ange se montre resplendissant de lumière et de beauté. Dans le premier, Ève croit étourdiment à la parole du tentateur. Dans le second, Marie se tient sur ses gardes, elle réfléchit, elle interroge. « Comme Ève, dit saint Bonaventure, Marie ne se décide pas sur-le-champ. Comme Zacharie, elle ne doute pas en interrogeant. Comme Sara, elle n'est pas lente à consentir  1. »

Importance et beauté de ce dialogue.

Dans le premier dialogue, on conspire contre l'homme et on prépare sa chute et son malheur. Dans le second, on s'occupe de sa rédemption et de son bonheur. La conclusion du premier dialogue est la mort du genre humain, avec toutes ses horreurs ; la conclusion du second est la vie du genre humain, avec toutes ses prérogatives.

Heure et durée de ce dialogue.

Ainsi que nous l'avons vu, l'Angelus du soir marque l'heure à laquelle eut lieu ce second dialogue, digne d'éternelles bénédictions. Bien que rapporté en peu de mots dans l'Évangile, la tradition nous apprend qu'il se prolongea une partie de la nuit, et que l'ange demeura en extase devant la beauté surhumaine de Marie qui, en ce moment, aurait vu l'essence de Dieu, et devant le Verbe éternel, présent dans le sein de sa créature 1.

Tu ne seras donc pas étonné d'apprendre…
_________________________________________________________________________

1. Nec in deliberatione fuit subita sicut Eva; nec in interrogando dubia sicut Zacharias; nec in consentiendo tarda sicut Sara. ( Comp. theol. verit., c. III, p. 764).
1. Ac si ob incredibilem Virginis modestiam et majestatem humana majorem, et ob Verbi divini carne induti præsentiam in admiratione raptus, discedere  nequiret. (Cor. a Lap. in Luc., 1.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Sam 06 Juin 2020, 6:23 am

Explication des paroles
qui précèdent les Ave Maria de l’Angelus :  

[SUITE]

Sainte Marguerite de Hongrie et sainte Marie d'Oignies.

Tu ne seras donc pas étonné d'apprendre ce que faisaient deux grandes chrétiennes, conformément à l'exemple de l'archange. Sainte Marguerite de Hongrie et sainte Marie d'Oignies ne manquaient jamais, en récitant l'Angélus, de se prosterner humblement devant l'image de Marie. Ce qui t'étonnera, et même te scandalisera, c'est le peu de respect avec lequel un trop grand nombre de chrétiens récitent l'Angelus. Quant à ceux qui ne le récitent plus, il n'en faut point parler.

Et le Verbe s'est fait chair.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Dim 07 Juin 2020, 6:31 am

Explication des paroles
qui précèdent les Ave Maria de l’Angelus :  

[SUITE]

Et le Verbe s'est fait chair.

Et le Verbe s'est fait chair. La particule et unit ce qui précède à ce qui suit. Ce qui précède, c'est le consentement donné par Marie à la conception divine. Ce qui suit est la formation instantanée du Rédempteur dans le sein virginal. Cette particule montre la rapidité avec laquelle Dieu accomplit ses ouvrages. En effet, celui qui peut tout opère ce qu'il veut en parlant : Dixit et facta sunt.

Le Verbe. Au commencement...

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Lun 08 Juin 2020, 6:49 am

Explication des paroles
qui précèdent les Ave Maria de l’Angelus :  

[SUITE]

Ce qu'est le Verbe.

Le Verbe. Au commencement, à ce commencement qui précède tous les commencements, dit l'évangéliste, était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu. Ce Verbe éternel, Dieu de Dieu, Lumière de lumière, Créateur de la terre et des cieux, des anges et des hommes, Roi des rois, Seigneur des seigneurs, demeurant dans toute sa divinité, dans toute sa majesté, dans toute sa puissance, dans toute sa gloire, s'est fait chair.

S'est fait chair. Si tu peux, mon bon Frédéric…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Mar 09 Juin 2020, 7:38 am

Explication des paroles
qui précèdent les Ave Maria de l’Angelus :  

[SUITE]

Ce qu'est la chair.

S'est fait chair. Si tu peux, mon bon Frédéric, mesurer la distance qui sépare l'Être des êtres d'un peu de poussière, et quelle poussière ! tu auras la distance qui sépare les deux mots Verbe et chair. Tu n'ignores pas que le mot chair se prend ici pour l'homme tout entier, en sorte que la parole de l'Angelus veut dire : Le Fils de Dieu s'est fait homme. Mais, curieux comme je te connais, tu vas me demander pourquoi l'Évangile n'a pas dit : Le Verbe s'est fait âme? Est-ce que l'âme n'est pas, comme la chair, une partie intégrante de l'homme? Et aussi bien que la chair, l'âme ne se prend-elle pas pour l'homme tout entier?

A coup sûr ; et l'âme est même la plus noble partie de l'homme. C'est précisément pour cette raison que l'Évangile dit : « Le Verbe s'est fait chair. » — « Afin de montrer jusqu'à quelle profondeur d'abaissement est descendue la bonté de Dieu pour nous, il est dit que le Fils de Dieu s'est fait chair, s'est associé la partie de l'homme la plus vile et la plus infime, afin que de cette chair profondément corrompue par la concupiscence et par le péché, nous devenions comme des dieux, des enfants de Dieu, des parents de Dieu 1. »

Et cette chair humaine, plus vile que celle des ânes, des bœufs, des chevaux et des autres bêtes, dans quel état le Verbe l'a-t-il prise? Écoute saint Bernard : « Il l'a prise non belle et forte comme dans Adam ; il l'a prise faible, enfantine, tendre, impuissante, incapable de toute fatigue et de tout travail. Et celui qui a fait cela, c'est le Verbe éternel, habitant d'une lumière inaccessible, la Sagesse infinie qui, pour t'enseigner, vient, ô homme ! s'introduire dans tes sens et te dire : Fuis la volupté, la mort est à la porte du plaisir 1. »

S'est fait chair. Encore un dogme fondamental que nous rappelle l'Angelus. « Le Verbe s'est fait chair, mais il ne s'est pas changé en chair. Il n'a pas cessé d'être ce qu'il était, mais il a commencé d'être ce qu'il n'était pas. Par la chair nous entendons tout l'homme. Or, comme le premier Adam avait été frappé de mort dans son âme et dans son corps, il fallait que le médiateur entre Dieu et les hommes, Notre-Seigneur Jésus-Christ, se fît chair pour vivifier l'homme dans sa chair et dans son âme 2. »

Il résulte de là que dans le Verbe incarné il y a deux natures entières et non confondues, la nature divine et la nature humaine; conséquemment deux volontés, la volonté divine et la volonté humaine, qui subsistent avec toutes leurs puissances dans la personne du Verbe ; car c'est dans cette personne que l'union s'est faite, et non pas dans la nature. Tel est le dogme défini, contre Nestorius, par le concile d'Éphèse.

Et il a habité
______________________________________________________________________________________

1 (page 98) et 1 (page 99) Note de Louis : Ces notes sont libellées  en latin. Sur demande, nous nous ferons un plaisir de les éditer. Il en sera de même pour les notes latines subséquentes. Bien à vous.
2. S. Aug. (Dialog. 65, quæst. Ad Oros., [i] quæest. 4.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Mer 10 Juin 2020, 6:19 am

Explication des paroles
qui précèdent les Ave Maria de l’Angelus :  

[SUITE]

Et il a habité parmi nous.


Et il a habité. Quelle utile leçon, mon cher Frédéric, nous donne ici l'Angelus ! le Verbe éternel est descendu sur la terre, non seulement pour nous racheter, mais pour nous instruire. En habitant parmi nous, il a rendu à l'homme la notion de la vie, fortement oblitérée et même entièrement perdue pour un grand nombre, depuis le péché originel.

Ce qu'est cette habitation. —  Quel en est le but.

« J'habite parmi vous, nous dit-il, sans rien posséder et pour peu de temps ! — Pourquoi, Seigneur, ne possédez-vous rien ; et pourquoi êtes-vous sur la terre comme l'étranger qui passe, comme le voyageur qui s'écarte de sa route pour se reposer un instant 1? — C'est pour vous apprendre que la vie d'ici-bas n'est pas la vie ; que les biens de ce monde ne sont pas les vrais biens ; que la terre n'est pas votre pays ; que vous devez la traverser sans y fixer votre cœur, sans y borner vos espérances ; comme le voyageur traverse, sans s'y attacher, la terre étrangère qui le sépare de sa patrie. » (…)

Parmi nous.Comme tu sais, le texte latin dit...
_______________________________________________________________________

1. Quare quasi colonus futurus es in terra, et quasi viator declinans ad manendum? (Jer., XIV, 8.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Jeu 11 Juin 2020, 6:32 am

Explication des paroles
qui précèdent les Ave Maria de l’Angelus :  

[SUITE]

Bonté touchante du Verbe incarné.

Parmi nous. Comme tu sais, le texte latin dit : « en nous; » in nobis. Cela signifie dans notre nature, dans l'humanité dont il a daigné se revêtir pour nous racheter; en sorte que le Verbe incarné a été vu des yeux corporels de l'homme, touché de ses mains, entendu de ses oreilles.

Parmi nous : il a vécu familièrement avec les enfants des hommes devenus ses frères et ses amis, surtout parmi les pauvres et les petits. Avec eux il a conversé, avec eux il a mangé ; chez eux il a logé. Il a reçu leurs services, vécu de leurs aumônes : et c'était le Fils de Dieu ! Il a écouté leurs questions, répondu à leurs demandes, exaucé leurs prières, éclairci leurs doutes, guéri leurs infirmités, ressuscité les morts, consolé leurs douleurs, pardonné leurs fautes, passé en faisant le bien et laissé sur ses pas un sillon de lumière, pour leur marquer le chemin de la patrie 1. (…)

Tu veux que je t’explique  l’Ave Maria !
___________________________________________________________________

1.  In terris visus est, et cum hominibus conversatus est. (Baruch., III, 38.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Ven 12 Juin 2020, 6:53 am

Explication de la Salutation angélique — Première partie.  

Excellence de cette prière.

Tu veux que je t’explique  l’Ave Maria ! A ta demande je dois répondre comme le prophète : « A, a , a, Seigneur Dieu, je ne sais pas parler ; car je ne suis qu’un enfant 1. » Pour te complaire, me voilà réduit à bégayer, et je commence.  

Avec le Pater, la plus belle sans contredit de toutes les prières, c'est l'Ave Maria. Si l'Oraison dominicale est sortie de la bouche même du Verbe éternel, l'Ave Maria est né de l'inspiration du Saint-Esprit. Gabriel, Élisabeth, l'Église,  n'ont été que ses organes. Cette prière est donc belle et souverainement belle, à cause de ses auteurs; belle et souverainement belle, à cause des mystères qu'elle contient ; belle et souverainement belle, à cause des vœux qu'elle exprime.

Déjà les auteurs de l'Ave Maria
____________________________________________________________

1. Et dixi : A, a, a, Domine Deus, nescio loqui, quia puer ego sum. (Jer. I, 6.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Sam 13 Juin 2020, 6:39 am

Explication de la Salutation angélique — Première partie.  

[SUITE]

Ses auteurs. — Les mystères qu’elle renferme.  — Les vœux qu’elle exprime.

Déjà les auteurs de l'Ave Maria te sont connus : il n'en est pas de plus respectables. Les mystères qu'il contient sont, entre autres : l'Incarnation du Verbe, la Maternité de Marie et la Rédemption du monde. Nous dirons plus tard l'importance sociale de ces  adorables mystères. Quant aux vœux exprimés par l'Angelus, ils trouveront leur explication dans l'explication même de l'Ave Maria.

L'Ave Maria étant ce qu'il est…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Dim 14 Juin 2020, 5:40 am

Explication de la Salutation angélique — Première partie.  

[SUITE]

Pourquoi on récite l’Ave Maria après le Pater.

L'Ave Maria étant ce qu'il est, faut-il s'étonner que la piété catholique le récite habituellement après le Pater ? En veux-tu la raison? Formés par l'enseignement divin, les chrétiens viennent de se dire, avec un saint orgueil et un ineffable amour, qu'ils sont les enfants de Dieu ; et, en enfants bien nés, ils ont souhaité à leur Père l'amour parfait de toutes les créatures. Ils viennent en outre de lui demander tous leurs besoins du corps et de l'âme.

Est-il rien de plus naturel qu'après avoir salué leur divin Père, ils saluent aussi leur divine Mère ; qu'ils la félicitent d'avoir été choisie pour la Mère du Rédempteur, en qui et par qui ils sont devenus les enfants de Dieu et les héritiers du ciel; et qu'enfin ils s'adressent à sa tendresse maternelle, en la priant d'intercéder pour eux auprès de son divin Fils ?

Exemple des Pères de l’Église.

En agissant de la sorte, mon cher ami, nous sommes en bonne et nombreuse compagnie. Le devoir de piété filiale que nous remplissons a été accompli dans tous les siècles chrétiens, par tout ce que l'humanité connaît de plus respectable et de plus grand. En preuve, je peux citer les Pères et les docteurs de l'Orient et de l'Occident. Tous à l'envi ont invoqué, loué, glorifié Marie.

Voici quelques noms : saint Athanase, saint Grégoire de Nazianze, saint Chrysostome, saint Ephrem, saint Ambroise, saint Augustin, saint Fulgence, saint Jean Damascène, saint Anselme, saint Bernard, saint Bonaventure et toutes les autres lumières de l'Église et du monde 1.

Je vais te dire quelque chose de plus…
____________________________________________________________

1. Voir leurs magnifiques paroles dans Canisius, De Maria Deipara, lib. III, c. X, p. 274. In-fol. Ingolstadt, 1577.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Lun 15 Juin 2020, 6:23 am

Explication de la Salutation angélique — Première partie.  

[SUITE]

Curieux témoignages des  protestants, Luther, Rhegius, Spangerber.

Je vais te dire quelque chose de plus. L'invocation filiale de Marie, la Mère de Dieu et la nôtre, est tellement dans la nature que, pour l'avoir abandonnée, les protestants de nos jours (n.d.l.r. au XIXe s.) ont dû faire violence au sentiment le plus intime de leur cœur, et se mettre sur ce point, comme sur tant d'autres, en contradiction flagrante avec leurs propres auteurs.

Écoute Luther lui-même :

« Quant à l'invocation des saints, je pense et je juge, avec toute l'Église chrétienne, que les saints doivent être par nous invoqués et honorés. Qui, en effet, peut nier les miracles visibles qui, aujourd'hui même, s'opèrent par les reliques et aux tombeaux des saints?

« Tu t'adresses aux saints comme à ton prochain. Comme tu dis à ton prochain : Prie Dieu pour moi ; de même tu peux leur dire : Pierre, prie pour moi... Nous regarderons volontiers la sainte Vierge et les autres saints comme nos intercesseurs. Jamais il ne m'est venu dans l'esprit de traiter de superstitions, la vénération et l'invocation des saints, même pour les causes les plus matérielles.

« Quant à l'Ave Maria, il faut le prendre, d'abord comme une pieuse méditation, dans laquelle sont énumérés les dons reçus de Dieu par Marie ; ensuite, comme un désir que nous exprimons de voir tous les hommes l'aimer et la connaître telle que la montre la Salutation angélique 1. »

Puisque tu vis au milieu des protestants, laisse-moi encore te citer deux des principaux chefs de la prétendue Réforme. Le premier est Urbanus Rhegius, ami intime de Luther, qui le mit au nombre des saints.

« Pourquoi, demande-t-il, les chrétiens récitent-ils chaque jour la Salutation angélique? Afin de renouveler assidûment la mémoire du grand mystère du Dieu fait homme, opéré dans la plénitude des temps, il y a plus de quinze cent quarante ans, et de l'accomplissement des promesses faites à Abraham et aux patriarches.

« Toutes les fois que vous récitez la Salutation angélique, rendez de tout votre cœur grâces au Dieu miséricordieux et véritable, qui nous a aimés jusqu'à envoyer  son Fils unique dans ce monde, afin que, devenu homme, il délivrât les hommes de tout le mal 1. »

Le second est Spangerber :

« L'Ave Maria, écrit-il, est le salut que la sainte Trinité daigna adresser à la Vierge Marie. Nous ne devons pas négliger de la saluer par les mêmes paroles. Elle-même chante dans son cantique : Voici que désormais toutes les générations me proclameront bienheureuse. Si ces paroles doivent être accomplies, il faut nécessairement qu'il y ait des hommes qui la comblent de louanges... Qui le fera? A coup sûr, les Juifs, les Turcs, les païens, les hypocrites, les mauvais chrétiens, ne le font pas; loin de là, ils l'insultent et la blasphèment. A nous donc qui faisons profession de l'Évangile de remplir ce devoir 1. »

Ave :
________________________________________________________________________

1 (pages 105-106); 1 (page 106) et 1 (page 107). Note de Louis : Ces 3 notes sont libellées en latin. Sur demande, nous nous ferons un plaisir de les éditer. Il en sera de même  pour les notes latines subséquentes. Bien à vous.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Mar 16 Juin 2020, 6:19 am

Explication de la Salutation angélique — Première partie.  

[SUITE]

Ave; explication.

Ave : « Salut. » — « Dans le monde, dit saint Pierre Damien, ont retenti deux paroles, telles que la terre n'en avait jamais entendu, telles qu'elle n'en entendra jamais : paroles près desquelles toutes les autres sont muettes.

La première, semblable au rugissement le plus puissant, est celle de l'archange : AVE, GRATIA PLENA; Salut, pleine de grâce. Descendue des hauteurs des cieux, cette parole dit : Incarnation de Dieu, rédemption du genre humain, renouvellement du monde.

La seconde, sortie de la bouche de Jean, l'enfant du tonnerre, qui, après avoir, aigle sublime, contemplé le Soleil éternel, s'écrie : IN PRINCIPIO ERAT VERBUM; Au commencement était le Verbe 2. »

Profondeur de ce mot.

Ave : « Salut ». Ce mot veut dire : vie, joie, allégresse, paix à vous. Les Hébreux l'employaient, lorsqu'ils voulaient rassurer une personne et lui annoncer une heureuse nouvelle. Tu remarqueras que le mot Ave, qui veut dire vie, est l'anagramme d'Eva ou Ève renversé.

Consolant anagramme, qui dit : « Ève, vous ne fûtes pas la mère de la vie, mais de la mort. Au contraire, vous, ô Marie ! vous êtes, par le salut même que l'ange vous adresse, la vraie mère de la vie, qui avez changé en bénédictions la malédiction dont fut frappée notre première mère. Voilà pourquoi l'Église vous chante : SUMENS ILLUD AVE GABRIELIS ORE ; « En recevant cet Ave de la bouche de Gabriel, vous devenez le fondement de notre paix. » Tu vois, cher ami, que, dans ce seul mot Ave, est toute la révolution qui sauvera le monde.

Maria : « Marie ». L'Évangile nous apprend que…

__________________________________________________

2 (page 107). Note de Louis : Cette note est libellée  en latin. Sur demande, nous nous ferons un plaisir de l’éditer. Il en sera de même  pour les notes latines subséquentes. Bien à vous.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Mer 17 Juin 2020, 6:31 am

Explication de la Salutation angélique — Première partie.  

[SUITE]

Maria; pourquoi l’Ange de l’a pas prononcé.

Maria : « Marie ». L'Évangile nous apprend que le nom de l'auguste Vierge était Marie : Et nomen Virginis Maria. Mais il ne se trouve pas sur les lèvres de l'archange.

Est-ce par respect que le céleste ambassadeur ne le prononce pas?

Tu peux le croire sans hésiter. Ainsi, dans l'Évangile, jamais Notre-Seigneur lui-même n'appelle sa divine Mère par son nom de Marie. C'était par respect pour elle, et conformément à la coutume des Hébreux de ne jamais appeler, par leur nom propre, les personnes à l'égard desquelles la nature leur commandait un grand respect 1.

Encore aujourd'hui parmi nous, jamais un enfant n'appelle par leur nom propre ni son père ni sa mère.

De là vient que dans certains pays…
_______________________________________________________

1. Lyranus, Trisag. L. commod.,  24.


_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Jeu 18 Juin 2020, 6:55 am

Explication de la Salutation angélique — Première partie.  

[SUITE]

Respect pour cet auguste nom.

De là vient que dans certains pays, et pendant bien des siècles, aucune femme ne porta le nom de Marie, pas plus qu'aujourd'hui encore aucun homme ne porte le nom de Jésus. En parlant de la Mère de Dieu, les Hongrois ne lui donnaient point le nom de Marie. Ils disaient seulement la Dame. A ce nom ils inclinaient la tête ou fléchissaient le genou 1.

Casimir, roi de Pologne, et Alphonse VI, roi de Castille, ne voulurent pas que leurs épouses prissent ou conservassent le nom de Marie. Ils croyaient que, parmi les mortels, aucune créature n'était digne de porter cet auguste nom. A ma connaissance, c'est la catholique Pologne qui a conservé le plus longtemps la respectueuse coutume de ne donner à aucun enfant le nom propre de la Mère de Dieu.

A la fin du treizième siècle, Ladislas IV, roi de Pologne, en prenant pour épouse Marie-Louise de Nevers, voulut qu'on insérât dans les clauses du contrat, que la nouvelle reine quitterait son nom de Marie, qui blessait les Polonais dans leur respect pour la Mère de Dieu, et qu'elle ne porterait que le simple nom de Louise 2.

Le même sentiment inspirait la bienheureuse Catherine de Errera. Lorsqu'elle parvenait, ce qui lui arrivait souvent, à ramener dans la bonne voie quelque femme de mauvaise vie, si elle s'appelait Marie, elle l'obligeait doucement à quitter ce grand nom, jusqu'à ce que par beaucoup de bonnes œuvres elle se fût rendue moins indigne de le porter. 3

(...)

Toutefois, la piété catholique…
___________________________________________________________________

1.  Vie de S, Étienne de Hongrie, 27.
2.  Voir Plazza, Vindicat. devot., p, II, c. x, n. 16 ; Reynaudus, in Diptychis marianis, Punct. II, n. 12, p. 28, Paolo Seigneri, Cristiano instruito, III parte. Ruggionam, XXXIV, n. 9, p. 571 op. T. VI, edit. in-8. Turin, 1832.
3. Seigneri,  ibid

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Ven 19 Juin 2020, 5:55 am

Explication de la Salutation angélique — Première partie.  

[SUITE]

Pourquoi et par qui introduit dans la Salutation angélique.

Toutefois, la piété catholique introduisit de bonne heure le nom de Marie dans la Salutation angélique. On l'y trouve déjà au septième siècle. Si tu m'en demandes la raison, je dirai, suivant toute apparence, qu'on voulut se rendre présente la divine Mère à qui s'adresse la salutation, et prononcer le plus souvent possible un nom qui réjouit le cœur et le remplit d'une confiance filiale 1. Pleine de sagesse, l'Église consacre, encourage même cette douce et pieuse familiarité, tout en conservant, pour le nom de Marie, la plus profonde vénération.

Plus j'avance, plus ma tâche devient difficile…
____________________________________________________________________________________

1. Ave Maria, hoc nomen non Angelus, sed devotio fidelium interposuit. De hoc Lucas : Et nomen Virginis, Maria. (S. Bonav., Speculum B.M. V.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Sam 20 Juin 2020, 6:50 am

Explication de la Salutation angélique — Première partie.  

[SUITE]

Plus j'avance, plus ma tâche devient difficile. A chaque pas se présentent devant moi des mystères dont la profondeur fait tourner la tête. Ma pensée se trouble, ma bouche se ferme, l'encre remonte dans ma plume, et tenté de tout laisser là, je me dis avec saint Bernard : « Si rien ne m'est plus agréable que de parler de Marie, rien ne m'effraye davantage 1. » Cependant, comme le bégaiement d'un enfant ne déplaît point à sa mère, je continue.

Le nom de Marie. — Richesse de ce nom.

Maria : « Marie ». En hébreu ce nom signifie : dame, souveraine illuminatrice ; autant de qualités qui conviennent à la Reine des anges et des hommes. En latin, Maria est, comme tu sais, le pluriel du mot mare, la mer.

Belles paroles de saint Bonaventure.

Un grand docteur, saint Bonaventure, a pris dans ce sens le nom de Marie, et il en donne cette belle explication :

« Marie veut dire mer, à cause de l'abondance des grâces dont la sainte Vierge est remplie. »
Tous les fleuves, dit le Saint-Esprit, entrent dans la mer, et la mer ne déborde pas 2.
Tous les fleuves entrent donc dans Marie.
Le fleuve de la grâce des anges entre dans Marie.
Le fleuve de la grâce des patriarches entre dans Marie.
Le fleuve de la grâce des prophètes entre dans Marie.
Le fleuve de la grâce des apôtres entre dans Marie.
Le fleuve de la grâce des confesseurs entre dans Marie.
Le fleuve de la grâce des martyrs entre dans Marie.
Le fleuve de la grâce des vierges entre dans Marie.
Ainsi, Marie peut dire en toute vérité : En moi est la grâce de tous les trésors 1.

« Faut-il s'étonner si tous les fleuves de grâce sont venus se réunir en Marie, puisque c'est d'elle qu'ils ont coulé sur nous tous? O Marie! lui crie saint Augustin, vous êtes remplie de la grâce que vous avez trouvée dans le Seigneur, et cette grâce, il vous est donné de la répandre sur tout l'univers. »

Gratia plena :...
________________________________________________________________

2 et 1 : pages 111 et 112. Note de Louis : Ces notes sont libellées en latin. Sur demande, nous nous ferons un plaisir de les éditer. Il en sera de même  pour les notes latines subséquentes. Bien à vous.
1. In me gratia omnis viæ et veritatis. (Eccli., XXIV, 25)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Dim 21 Juin 2020, 6:03 am

Explication de la Salutation angélique — Première partie.

[SUITE]

Prix de la grâce. — Ce qu’est  la grâce.

Gratia plena : « pleine de grâce 2 ». Un gros volume ne suffirait pas, mon cher ami, pour expliquer ces deux paroles. De tous les biens possibles et  imaginables, la grâce est le plus grand.

La grâce, dit saint Thomas, est le commencement de la gloire : Gratia quædam  inchoatio gloriœ. La grâce est donc ce principe divin qui fait de l'homme l'enfant de Dieu et l'héritier de tous ses biens.

Aussi le Docteur angélique ajoute avec raison : « Le moindre degré de grâce vaut mieux que tout l'univers. C'est la grâce seule qui, diversifiée en mille manières, a fait tous les saints, et qui les fera jusqu'à la fin du monde. »

Pleine de grâce.— Explication de ces mots.

Or Marie est pleine de grâce. Voici l'explication sommaire de cette parole : « Plus un être approche de son principe, continue le maître de la théologie, plus abondamment il reçoit son influence. Ainsi les anges, qui sont plus près de Dieu, participent à ses perfections plus abondamment que les hommes. Le Verbe incarné est le principe de la grâce. Jamais personne ne s'approcha plus près de lui que Marie, de qui il reçut la nature humaine. Plus que personne, Marie a donc reçu la grâce dans une plénitude incomparable. De là ce mot de saint Jérôme : Oui, vraiment pleine de grâce; car aux autres la grâce est donnée partiellement; tandis que toute la plénitude de la grâce s'est répandue dans Marie 1. »

Qu'il est consolant pour nous de savoir que nous avons une mère si riche et dont la bonté égale la richesse ! Quels que soient nos besoins, recourons donc à elle avec la confiance la plus filiale. Pour nous exaucer, rien ne lui manque, ni le pouvoir ni la volonté : nec potestas illi deest, nec voluntas.

Dominus tecum;...
_____________________________________________________________________

2, page 112. Note de Louis : Cette note est libellée en latin. Sur demande, nous nous ferons un plaisir de l'éditer. Il en sera de même  pour les notes latines subséquentes. Bien à vous.
1 Bene gratia plena, quia cæteris per partes præstatur; Mariæ vero se tota simul infudit gratiæ plenitudo (Apud S. Thom. , 3 p. q.27, art. 5, corp.)

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Lun 22 Juin 2020, 6:19 am

Explication de la Salutation angélique — Première partie.  

[SUITE]

Le Seigneur avec vous. — Précision théologique de ces paroles.

Dominus tecum; « le Seigneur avec vous ». Dans son adorable salutation, l'archange distingue soigneusement la grâce et l'auteur de la grâce, l'effet et la cause. Marie est pleine de grâce, il vient de le dire, mais pourquoi est-elle pleine de grâce?

Il va nous l'apprendre : parce que le principe même de la grâce, le Seigneur, est avec Marie, de la manière la plus intime et la plus complète. Il est avec elle, réellement, personnellement, comme l'enfant qui est dans le sein de sa mère est avec sa mère, et devient l'os de ses os, la chair de sa chair, la substance de sa substance 2.

Marie est donc pleine de grâce; mais elle n'est pas la source de la grâce, elle en est le réservoir. Nos « frères séparés », qui nous accusent d'adorer la sainte Vierge et d'en faire une sorte de divinité, voient que l'archange Gabriel a réfuté, il y a dix-huit cents ans, leurs tristes calomnies.

Toute la Trinité avec Marie.

Dominus tecum; « le Seigneur avec vous ». Ce n'est pas seulement le Fils qui est avec la sainte Vierge ; c'est encore le Père et le Saint-Esprit. A aucun des saints on ne peut attribuer ce que l'ange, parlant de la sainte Trinité, dit à Marie : « La vertu du Très-Haut vous enveloppera de son ombre ; le Saint qui naîtra de vous sera appelé le Fils de Dieu, et le Saint-Esprit surviendra en vous. » C'est donc à juste titre que Marie est appelée le Trône le plus parfait de la sainteté, le Palais royal, la Demeure du ciel, la Salle de festin de toute la Trinité 1.

« Avec vous, ô Marie! dit saint Bernard…»
________________________________________________________________________________________

2, 1 (pages 113-114). Note de Louis : Ces notes sont libellées  en latin. Sur demande, nous nous ferons un plaisir de les éditer. Il en sera de même  pour les notes latines subséquentes. Bien à vous.


_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Empty Re: L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume)

Message  Louis le Mar 23 Juin 2020, 5:53 am

Explication de la Salutation angélique — Première partie.  

[SUITE]

Question de saint Bernard.

« Avec vous, ô Marie! dit saint Bernard, est le Seigneur Fils, que vous revêtez de votre chair. Avec vous le Seigneur Saint-Esprit, de qui vous concevez. Avec vous le Seigneur Père, qui a engendré Celui qui s'incarne en vous.

Avec vous, dis-je, est le Père, qui de son Fils fait votre fils.
Avec vous le Fils, qui pour faire de vous le plus grand des mystères, entre dans vos chastes entrailles sans blesser votre virginité.
Avec vous le Saint-Esprit, qui, de concert avec le Père et le Fils, sanctifie votre sein 2. »

Le vif esprit du même docteur s'adresse ici une question : « Qu'y a-t-il d'étonnant que Marie soit pleine de grâce, puisque le Seigneur est avec elle? Mais comment expliquer que Celui qui avait envoyé l'ange à la sainte Vierge se soit trouvé avec elle à l'arrivée de l'ange? Dieu a-t-il été plus prompt que son rapide messager, à descendre sur la terre? Sans doute; car, pendant que le roi était sur son trône, le nard de la Vierge a répandu son parfum, qui s'est élevé jusqu'au plus haut des cieux 1. »

Les poétiques paroles de saint Bernard signifient que dès l'instant de sa conception immaculée, Marie était pleine de grâce ; que Dieu était avec elle, non pas, il est vrai, corporellement, comme il fut au moment de l'Incarnation, mais par ses dons ineffables et par un amour dont aucune créature, même parmi les séraphins, ne fut et ne sera jamais l'objet 2.

L'Angelus, la cloche devenue muette! ( Mgr Gaume) - Page 3 Page_162

Vous êtes la bénie entre les femmes…
___________________________________________________________________

2.  Serm. III, Super Missus
1 (page 116). Note de Louis : Cette note est libellée  en latin. Sur demande, nous nous ferons un plaisir de l’éditer. Il en sera de même  pour les notes latines subséquentes. Bien à vous.
2.  Voir S. Thomas, 3 p., q. 27, art. 5.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum