LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français)

Aller en bas

LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français) Empty LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français)

Message  Monique le Mar 10 Mar 2020, 10:28 am

LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971)


Nous reproduisons maintenant un autre témoignage que, dans les premiers jours de la réforme? liturgique, a dû impacter le ton fortement controversé contre le nouveau Mondo Ordo et la plume dont il découlait. Il s'agit d'un article paru dans le magazine Vigilia Romana en novembre 1971 et signé par Mgr Domenico Celada, théologien et liturgiste, et professeur de musique et d'histoire du chant grégorien à l'Université du Latran. L'auteur, qui a collaboré au "Bref examen critique du Novus Ordo" signé par les cardinaux Ottaviani et Bacci, est parmi les opposants les plus fervents aux excroissances introduites dans la liturgie depuis 1969.

Notez l'affinité du ton avec celui utilisé par le Seigneur dans son Elenchus contre les pharisiens (Mt 23, 13 s.), Ou dans les imprécations non moins incisives qu'il dirige vers les Juifs dans Jean 8, 21 s. Dans ce cas, les destinataires sont les idéologues et fauteurs de la rupture de la tradition liturgique, qu'une propagande aussi douloureuse qu'efficace présentait comme «l'ouverture».


SUIVANT... LETTRE AUX ILLUSTRES ASSASSINS DE NOTRE SAINTE LITURGIE

https://in-exspectatione.blogspot.com/2014/02/una-medida-de-la-indignacion.html
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français) Empty Re: LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français)

Message  Monique le Sam 14 Mar 2020, 9:21 am

LETTRE AUX ILLUSTRES ASSASSINS DE NOTRE SAINTE LITURGIE

Monseigneur Domenico Celada (1971)



J'ai longtemps voulu vous écrire, illustres assassins de notre sainte liturgie. Non plus parce que je suppose que mes paroles pourraient avoir un certain effet sur vous, qui êtes depuis longtemps tombés dans les griffes de Satan et êtes devenus ses serviteurs les plus obéissants, mais pour que tous ceux qui souffrent des innombrables crimes commis par vous reconnaissent leur propre voix. Ne vous faites pas d'illusions, messieurs. Les plaies atroces que vous avez ouvertes dans le corps de l'Église crient vengeance devant la face de Dieu, le juste vengeur. Votre projet de subversion de l'Église par la liturgie est très ancien. Beaucoup de vos prédécesseurs, bien plus intelligents que vous, ont tenté de le réaliser, ce que le Père des Ténèbres a déjà accueilli dans son royaume. Et je me souviens de votre ressentiment, de votre rire malicieux et moqueur, lorsque vous avez prédit la mort, il y a une quinzaine d'années, de ce grand pontife qui était le serviteur de Dieu Eugenio Pacelli, après qu'il ait compris vos desseins et vous ait opposé l'autorité de la Tiare. Après cette fameuse alliance de la "liturgie pastorale", sur laquelle les paroles très claires du pape Pie XII sont tombées comme une épée, vous avez quitté le concile mystique écumant de colère et de poison.


LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français) P01gmzvt
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français) Empty Re: LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français)

Message  Monique le Mer 18 Mar 2020, 12:56 pm

Maintenant, vous êtes parti avec votre proposition. Pour le moment, du moins. Vous avez créé votre "chef-d'œuvre" : la nouvelle liturgie. Le fait que ce n'est pas l'œuvre de Dieu est démontré avant tout (indépendamment des implications dogmatiques) par un fait très simple : il s'agit d'une effrayante laideur. C'est le culte de l'ambiguïté et de l'équivoque, et il n'est pas rare que ce soit le culte de l'indécence. Cela suffirait pour comprendre que votre "chef-d'œuvre" ne vient pas de Dieu, la source de toute beauté, mais de l'antique moqueur des œuvres de Dieu.


Oui, vous avez enlevé aux fidèles catholiques les émotions les plus pures, issues des choses sublimes qui ont nourri la liturgie pendant des millénaires : la beauté des mots, des gestes, de la musique. Que leur avez-vous donné à la place ? Un concours de laideur, de "traductions" grotesques (comme on le sait, votre père en bas n'a pas le sens de l'humour), d'émotions gastriques suscitées par les miaulements des guitares électriques, par des gestes et des attitudes - et c'est peu dire - des équivoques.


Mais si cela ne suffisait pas, il y a un autre signe qui montre que votre "chef-d'œuvre" ne vient pas de Dieu. Et voici les instruments que vous avez utilisés pour la réaliser : la fraude et le mensonge. Vous avez réussi à faire croire qu'un Conseil aurait décrété la disparition de la langue latine, l'archivage du patrimoine de la musique sacrée, l'abolition du tabernacle, le recouvrement des autels, l'interdiction de s'agenouiller devant Notre-Seigneur présent dans l'Eucharistie, et toutes vos autres étapes progressives, qui participent (diraient les juristes) à un "unique dessein criminel".


A SUIVRE...

LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français) Montini-bugnini-lecuyer-botte-1LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français) Satanas
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français) Empty Re: LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français)

Message  Monique le Mer 25 Mar 2020, 11:29 am

Vous saviez très bien que la "lex orandi" est aussi la "lex credendi", et donc, en changeant l'une, vous auriez changé l'autre. Vous savez qu'en pointant vos lances empoisonnées sur la langue vivante de l'Église, vous aurez pratiquement mis fin à l'unité de la foi. Vous saviez qu'en déclarant la mort du chant grégorien et de la polyphonie sacrée, vous auriez pu introduire à volonté toutes les indécences pseudo-musicales qui désacralisent le culte divin et jettent une ombre trompeuse sur les célébrations liturgiques. Vous saviez qu'en détruisant les tabernacles, en remplaçant les autels par des "tables pour la réflexion eucharistique", en refusant les fidèles qui fléchissent les genoux devant le Fils de Dieu, vous auriez bientôt éteint la foi en la Présence divine réelle. Vous avez travaillé avec beaucoup d'attention. Vous avez été contre un monument sur lequel le Ciel et la Terre avaient posé leurs mains, parce que vous saviez qu'avec cela vous détruiriez l'Église. Vous êtes venus nous enlever la Sainte Messe, en arrachant rien de moins que le cœur de la liturgie catholique (cette Sainte Messe aux yeux de laquelle nous avons été ordonnés prêtres, et que personne au monde ne pourra jamais nous interdire, car personne ne peut piétiner le droit naturel).


Je sais, maintenant vous pouvez rire de ce que je vais vous dire. Et de rire seulement.


A SUIVRE...

LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français) Ob_64eb61_our-lady-of-la-salete4LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français) Mysterum+Fidei
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français) Empty Re: LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français)

Message  Monique le Mer 01 Avr 2020, 10:21 am

Vous êtes venu retirer de la Litanie des Saints l'invocation "a flagello terremotus, libera nos Domine", et jamais comme maintenant la terre n'a tremblé à une quelconque latitude.


Vous avez supprimé l'invocation "a spiritu fornicationis, libera nos Domine", et jamais comme aujourd'hui nous ne nous sommes retrouvés couverts par la boue de l'immoralité et de la pornographie sous ses formes les plus répugnantes et dégradantes.


Vous avez aboli l'invocation "ut inimicos sanctae Ecclesiae umiliare digneris", et jamais comme aujourd'hui les ennemis de l'Église n'ont prospéré dans toutes les institutions ecclésiastiques, à tous les niveaux.


A SUIVRE...
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français) Empty Re: LA MESURE DE L'INDIGNATION, par Mgr Domenico Celada (1971) espagnol/français)

Message  Monique le Jeu 09 Avr 2020, 10:17 am

Riez, riez. Votre rire est grossier et sans joie. Il est certain qu'aucun d'entre vous ne connaît, comme nous, les larmes de joie et de douleur. Vous n'êtes même pas capable de pleurer. Vos yeux de bovins, qu'ils soient de verre ou de métal, regardent les choses sans les voir. Vous ressemblez aux vaches qui regardent le train.


Avant vous, je préfère le voleur qui arrache la chaîne en or de l'enfant, je préfère le voleur à la tire, je préfère le voleur à main armée, je préfère même le pilleur de tombes. Des gens beaucoup moins sales que vous, qui ont volé au peuple de Dieu tous ses trésors.


En attendant que votre père infernal en bas vous accueille lui aussi dans son royaume, "où il y aura des pleurs et des grincements de dents", je veux que vous sachiez notre invincible certitude que ces trésors nous seront rendus. Et il s'agira d'une "restauration dans l'intégrité". Vous avez oublié que Satan est l'éternel vainqueur.


Monseigneur Domenico Celada, novembre 1971.
Monique
Monique

Nombre de messages : 8862
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum