Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Jeu 09 Jan 2020, 7:12 am

.
L'Immaculée Conception de Notre-Dame.

Note 21.

[SUITE]

Il était onze heures du matin.

Le vénérable cardinal Macchi. doyen du Sacré Collège, s'avança alors, malgré son grand âge, vers le trône du Souverain Pontife, au fond du chœur, accompagné du doyen des archevêques et du doyen des évêques présents à la cérémonie, et aussi de l'archevêque du rite grec et de l'archevêque du rite arménien, et il adressa en latin, au Saint Père, la supplique suivante :

« Très-saint Père,  

Ce que l'Eglise catholique désire ardemment et demande de tous ses vœux, à savoir que l'Immaculée Conception de la très-sainte Vierge Marie, Mère de Dieu, soit définie par un jugement suprême et infaillible de Votre Sainteté, afin d'accroître les louanges, la gloire et la vénération de Marie, nous venons, au nom du Sacré Collège des cardinaux, des évêques du monde catholique tout entier, et de tous les fidèles, supplier humblement et instamment Votre Sainteté de l'accomplir dans cette solennité de la Conception de la bienheureuse Vierge, et de combler ainsi les vœux de tous. A cette fin, daignez, ô Saint Père, au milieu de la célébration du sacrifice non sanglant, commencé dans cette grande église consacrée au Prince des Apôtres, en présence d'une assemblée aussi majestueuse d'évêques et de fidèles, élever votre voix apostolique et prononcer le décret dogmatique de l’Immaculée Conception de Marie, décret qui fera naître une nouvelle joie au ciel, et qui remplira le monde entier d'allégresse. »

Le Saint Père répondit qu'il accueillait volontiers cette demande du Sacré Collège, de l'Épiscopat et des fidèles; mais qu'il fallait, avant d'y satisfaire, invoquer le secours du Saint-Esprit. Aussitôt toute l'Assemblée se mit à genoux, et entonna avec un ensemble admirable l'hymne Veni Creator, dont le chant animé fit retentir les voûtes sacrées de pieux échos et émut tous les cœurs. Après avoir chanté l'oraison, le Souverain Pontife, se tenant debout devant son trône, commença, au milieu d'un profond silence, à prononcer d'une voix forte, claire et distincte la définition du mystère de l'Immaculée Conception.

Lorsque le Saint Père parvint à ces paroles solennelles : A la plus grande gloire de la Mère de Dieu, par l'autorité des saints apôtres Pierre et Paul, et par la nôtre... tout pénétré de la grandeur de l'action qu'il posait, touché de l'impatiente attente du clergé et des fidèles, qui tenaient leurs regards fixés sur sa personne et écoutaient avec avidité chacune de ses paroles, se portant sans doute aussi, par la pensée, au céleste séjour où la joie des anges répondait à celle des élus de la terre, le Souverain Pontife, ému jusqu'au fond de ses entrailles, sentit sa voix défaillir et ses yeux se remplirent de larmes. Mais, faisant un effort sur la nature, et dominant son trouble, il continua bientôt d'une voix forte, mais émue et émouvante; son discours, et, après avoir cédé encore une fois à l'empire de sa sensibilité, il termina la lecture du décret au milieu d'un sentiment de joie universelle.

Note de Louis : Par la suite, nous avons le texte de la Bulle lneffabilis Deus.

Cette lecture achevée, le cardinal doyen…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Ven 10 Jan 2020, 7:06 am

L'Immaculée Conception de Notre-Dame.

Note 21.

[SUITE]

Cette lecture achevée, le cardinal doyen se prosterna de nouveau aux pieds du Saint Père, pour le remercier du décret de définition qu'il venait de prononcer, et pour le prier de le rendre public par une Bulle authentique. En même temps les protonotaires apostoliques se présentèrent, et le promoteur de la foi, comme avocat consistorial, pria le Saint Père d'ordonner qu'un procès-verbal fût dressé de cet acte solennel ; le Souverain Pontife donna aussitôt ses ordres à cette fin.

Ces dernières cérémonies furent à peine aperçues du public et du clergé, qui étaient tout absorbés par la douce pensée d'avoir entendu prononcer la définition dogmatique du grand privilège de la Mère de Dieu.

À peine les dernières paroles de la définition s'étaient-elles échappées des lèvres du Pontife, que le canon du château Saint-Ange annonça, à coups redoublés, le grand événement à la ville sainte et aux contrées voisines. Toutes les cloches de Rome furent mises en branle, et les maisons ornées comme par enchantement.

Après l'Ite missa est, le Saint Père entonna le Te Deum, qui fut chanté alternativement par les chantres de la chapelle papale et par le chœur. Le ton avec lequel on chanta ce cantique attestait, par sa vivacité et son éclat, la joie douce et profonde dont toutes les âmes étaient pénétrées, et ajoutait un nouveau lustre à la fête.

Le Saint Père, après l'oraison d'action de grâces, donna la bénédiction pontificale, récita le dernier Évangile, et, orné de sa tiare, il bénit sur son trône la couronne d'or, chargée de pierreries, qu'il devait placer sur la tête de l'image de la Sainte Vierge, qui est peinte sur la chapelle de l'autel du chapitre de Saint-Pierre. Le couronnement eut lieu en présence des évêques et de la foule immense qui remplissait la basilique.

On a estimé à cinquante mille le nombre des personnes qui assistèrent à la cérémonie de la définition ; ce nombre n'est pas exagéré. L'église de Saint-Pierre était remplie dans toutes ses parties, au point que la circulation y était devenue impossible. On ne se souvenait point, à Rome, d'avoir jamais vu une semblable foule réunie sous les voûtes de Saint-Pierre.

Cette note est extraite d'un ouvrage que nous ne saurions trop recommander : l'Immaculée Conception de la bienheureuse Vierge Marie considérée comme dogme de foi, par Mgr J.-B. Malou, évêque de Bruges.

S. E. le cardinal Gousset a aussi consacré à Marie Immaculée cette plume sous laquelle la théologie romaine brille en France d'un si solide éclat. C'est un travail si connu, que nous croirions faire injure à nos lecteurs en le leur indiquant.

FIN.

A suivre: L'ANNONCIATION  DE LA SAINTE VIERGE et ET L'INCARNATION DU VERBE DIVIN.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Sam 11 Jan 2020, 6:45 am

L'ANNONCIATION  DE LA SAINTE VIERGE
ET L'INCARNATION DU VERBE DIVIN.

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Le_sol10

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Col_6813ES deux mystères, qui sont comme le principe et le fondement de notre religion,  ont entre eux un si grand rapport et une liaison si étroite, qu'ils n'en font proprement qu'un seul, et qu'il est impossible de les séparer. Nous en rapporterons, en peu de mots, ce que les Évangélistes, les Conciles et les Pères de l'Église nous en apprennent, et ce que les fidèles sont obligés d'en savoir et d'en croire, avec quelques circonstances qui regardent la fête que l'on célèbre en ce jour. L'Évangéliste saint Luc est celui qui en a traité le plus amplement. Voici une courte paraphrase de ce qu'il en dit :

Le bienheureux moment destiné de toute éternité pour la réparation du genre humain étant arrivé, l'ange Gabriel fut envoyé de Dieu en une ville de Galilée, appelée Nazareth, vers une vierge nommée Marie, qui avait épousé un homme de la maison et de la race de David, appelé Joseph. Cet ange, étant entré dans la chambre où elle était en prière, lui dit : Je vous salue, pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre les femmes. À ces paroles, la Vierge, qui était extrêmement humble, fut surprise; et elle songeait en elle-même quelle était cette forme de salut si nouvelle et si inouïe; mais l'ange, reconnaissant son trouble, ajouta aussitôt : Ne craignez rien, Marie, vous avez trouvé grâce devant Dieu; vous concevrez dans votre sein et vous enfanterez un fils, et vous le nommerez Jésus. Il sera grand, et on l'appellera le Fils du Très-Haut, et le Seigneur lui donnera le trône de David, son père, et il règnera éternellement en la maison de Jacob, et son règne n'aura point de fin.

La Vierge, qui avait fait le vœu d'une chasteté perpétuelle et qui était résolue à le garder jusqu’à la mort…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Dim 12 Jan 2020, 6:03 am

L’ANNONCIATION de la Sainte Vierge
et
L’INCARNATION du Verbe divin.

[SUITE]

La Vierge, qui avait fait le vœu d'une chasteté perpétuelle et qui était résolue à le garder jusqu’à la mort, entendant parler de conception, d'enfantement et de fils, s'informa de l'ange comment ces choses se feraient, vu qu'elle ne connaissait point d'homme, et, qu'après le vœu qu'elle avait fait, elle n'en pouvait pas connaître.

L'ange lui répliqua : Le Saint -Esprit surviendra en vous, et la vertu du Très-Haut vous couvrira de son ombre : c'est pourquoi le Saint qui naîtra de vous sera nommé Fils de Dieu.[/i] Ensuite il lui rappela le miracle que Dieu venait de faire en faveur de sa cousine Élisabeth, qui, bien que naturellement stérile et déjà fort vieille, avait conçu un fils et était grosse de six mois : ce qui montrait évidemment qu'il n'y a rien d'impossible à Dieu.

La Vierge n'en demanda pas davantage pour donner le consentement que le ciel et la terre, les anges et les hommes, les justes et les pécheurs attendaient avec impatience, et qui devait être une source de bonheur et de joie pour tous les siècles. Mais elle l'exprima d'une manière si humble et si modeste, qu'on n'en peut considérer les termes sans admiration : Voici, dit-elle, la Servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon votre parole.

Ce fut à ce moment que les anciennes promesses de Dieu furent accomplies, qu'une femme comprit et renferma un homme, qu'une Vierge conçut un fils, que Dieu fut fait homme, qu'un Sauveur fut donné au monde, et que celui qui était Dieu infiniment au-dessus de nous, commença d'être Emmanuel, c'est-à-dire, Dieu avec nous et de même nature que nous. C'est ce que nous appelons le mystère de l'Incarnation, et ce que saint Jean a exprimé par ces mots : Et le Verbe a été fait chair, et il a habité entre nous, et nous avons vu sa gloire, comme la gloire du Fils unique du Père, plein de grâce et de vérité.

Pour un plus grand éclaircissement de cet ouvrage, qui est le chef-d'œuvre des mains du Tout-Puissant…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Lun 13 Jan 2020, 5:31 am

L’ANNONCIATION de la Sainte Vierge
et
L’INCARNATION du Verbe divin.

[SUITE]

Pour un plus grand éclaircissement de cet ouvrage, qui est le chef-d'œuvre des mains du Tout-Puissant, il faut savoir qu'au même temps que l'auguste Marie présenta son sein virginal, pour être le lit nuptial où se devait faire l'alliance de la nature divine avec la nature humaine, et du Verbe éternel avec notre chair, la vertu du Très-Haut la fortifia, la soutint et la couvrit de cette ombre, afin qu'elle pût porter la grandeur de son opération ; et le Saint-Esprit, suivant la parole de l'ange, descendit en son âme et dans son corps : dans son âme, pour lui faire produire des actes conformes à la dignité de ce mystère; dans son corps, pour y opérer trois prodiges, dans lesquels consiste toute l'économie de l'Incarnation.

D'abord, prenant quelques gouttes du plus pur sang de cette Vierge, qui était elle-même plus pure que les anges et que les rayons du soleil, il forma un petit corps humain, composé de tous ses organes et de tous ses membres, et entièrement disposé à recevoir une âme raisonnable : ce qu'il fit non pas par succession de temps, comme les autres mères, en qui la nature agit toute seule ; mais en un instant, parce que, comme dit saint Thomas, plus un ouvrier est parfait, plus il peut accomplir et perfectionner promptement les ouvrages qu'il entreprend ; ainsi le Saint-Esprit, ouvrier infiniment parfait et dont la puissance n'a point de limites, n'a pas eu besoin de temps ni de succession pour former et organiser ce corps, qu'il produisait pour le Verbe éternel.

Puis, au même moment, il créa et tira du néant une âme raisonnable , la plus excellente et la plus parfaite qui ait jamais été créée, et l'unit d'un lien naturel à ce corps qu'il venait de former, ou plutôt qu'il formait actuellement, comme la forme à sa matière, et comme l'âme propre à son propre corps ; et, par cette union, il composa une humanité parfaite et accomplie de tout point, sans qu'il lui manquât rien de ses facultés et de ses propriétés naturelles.

Enfin, en ce même instant, comme ce corps et cette âme unis ensemble, et cette nature humaine composée de l'une et de l'autre, devaient, selon le cours naturel, avoir une subsistance créée, qui les eût fait être une personne humaine et un pur homme, il arrêta et empêcha ce résultat naturel, en les unissant d'une union physique et substantielle à la substance adorable du Verbe divin, pour subsister en elle et par elle, élevant ainsi cette nature au bonheur infini d'appartenir au Verbe comme sa propre nature, et de n'avoir point d'autre suppôt, d'autre hypostase, ni d'autre personne que lui.

Je dis que ces trois choses se firent au même moment, parce que, comme dit excellemment saint Jean Damascène, jamais la chair de cet enfant ne fut chair sans être animée d'une âme raisonnable, et jamais elle ne fut animée d'une âme raisonnable, sans être unie au Verbe divin (S. J. Damas., l. 3 de la Foi, c. 2) ; mais sa conception , son animation et son union se firent ensemble, afin que la nature humaine qu'elle composait, n'appartint jamais à d'autre qu'au Verbe, et qu'elle n'eût point sa propre personne avant d'être et de subsister dans la personne du Verbe.

Au reste, quoique nous disions que…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Mar 14 Jan 2020, 6:28 am

L’ANNONCIATION de la Sainte Vierge
et
L’INCARNATION du Verbe divin.

[SUITE]

Au reste, quoique nous disions que ce fut le Saint-Esprit qui opéra ces merveilles, nous n'excluons pas néanmoins les Personnes du Père et du Fils, puisqu'il est certain que les œuvres extérieures de Dieu se font indivisiblement par les trois Personnes de l'adorable Trinité. Ainsi, le Père et le Saint-Esprit incarnèrent le Fils et lui donnèrent cette nouvelle nature, et le Fils s'incarna lui-même et prit cette nature pour lui; mais nous attribuons ce grand ouvrage à l'opération du Saint-Esprit, comme l'ouvrage où parait le souverain excès de la bonté, de l'amour et de l'indulgence de Dieu pour les hommes, et où s'est faite la plus excellente de toutes les onctions et de toutes les sanctifications, celle qui vient de l'union immédiate et substantielle de la Divinité avec une nature créée.

De ce que nous venons de dire, suivent de grandes …

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Mer 15 Jan 2020, 6:28 am

L?ANNONCIATION de la Sainte Vierge
et
L?INCARNATION du Verbe divin.

[SUITE]

De ce que nous venons de dire, suivent de grandes et d'admirables vérités qu'il est nécessaire d'énoncer en peu de mots. La première est que l'Enfant qui fût conçu dans le sein de la Sainte Vierge, et que depuis l'on appela JÉSUS et le CHRIST, est réellement et véritablement le Fils de Dieu, le Verbe éternel, la seconde Personne de la très-sainte Trinité, et qu'il n'a jamais été autre que cette Personne. La raison est que chaque chose est légitimement nommée et désignée par son propre suppôt ; or, cet Enfant n'a jamais eu d'autre suppôt que la Personne même du Fils unique de Dieu, puisque, comme il a été dit, son humanité fut unie à cette Personne dès l'instant de sa formation et de sa conception ; c'est donc avec vérité, et dans toute la propriété du discours, que nous disons que cet Enfant est le Fils de Dieu, le Verbe divin et la seconde Personne de la très-sainte Trinité.

La seconde est...

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Jeu 16 Jan 2020, 4:46 am

L’ANNONCIATION de la Sainte Vierge
et
L’INCARNATION du Verbe divin.

[SUITE]

La seconde est que ce même Enfant qui est Jésus-Christ, est par conséquent notre vrai Dieu, et un seul Dieu avec le Père et le Saint-Esprit. La raison est que, puisqu'il est le Fils unique de Dieu, il faut nécessairement qu'il soit ce qu'est le Fils unique de Dieu. Or, le Fils unique de Dieu est notre vrai Dieu, et le même Dieu que le Père et le Saint-Esprit, leur étant consubstantiel, et n'ayant indivisiblement avec eux qu'une même nature et une même substance qui est la divinité.

La troisième est que…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Ven 17 Jan 2020, 6:39 am

L’ANNONCIATION de la Sainte Vierge
et
L’INCARNATION du Verbe divin.

[SUITE]

La troisième est que Jésus-Christ a deux natures parfaites en une seule Personne ; la nature divine qu'il reçoit de son Père, et par laquelle il est Dieu ; la nature humaine qu'il reçoit de sa mère, et par laquelle il est homme ; avec cette différence que la nature divine convient essentiellement et éternellement à sa personne, et n'en est pas distinguée ; au lieu que la nature humaine ne lui a été unie que dans le temps, et pouvait ne lui être pas unie. Ainsi dans Jésus-Christ et dans le mystère de l'Incarnation il y a, pour ainsi dire, quelque chose d'opposé à ce que nous révérons dans le mystère de la Trinité. Car, dans ce mystère, il y a pluralité de personnes et unité de nature, et, au contraire, en Jésus-Christ, il y a unité de personnes et pluralité de natures.

C'est ce que l'Église a défini dans les Conciles généraux d'Éphèse et de Chalcédoine, deux des quatre que saint Grégoire-le-Grand ne respectait pas moins que les quatre Évangiles. Car, dans le Concile d'Éphèse elle a défini, contre l'hérétique Nestorius, que Jésus-Christ est un en une seule personne, qui est la personne unique du Verbe divin ; et dans le Concile de Chalcédoine elle a défini contre l'hérétique Eutychès, que Jésus-Christ a deux natures parfaites, sans confusion, sans mélange , sans changement de l'une en l'autre, et sans que la Divinité ait absorbé en elle l'humanité.

La quatrième est que…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Sam 18 Jan 2020, 7:03 am

L’ANNONCIATION de la Sainte Vierge
et
L’INCARNATION du Verbe divin.

[SUITE]

La quatrième est que tout ce qui appartient de soi à la personne, comme la substance, est unique en Jésus-Christ ; mais tout ce qui appartient à la nature y est double. Ainsi, dans un autre Concile, savoir, dans le troisième de Constantinople, l'Église a encore déclaré contre les Monothélites, qu'il y a en Jésus-Christ deux entendements, deux volontés et deux opérations ; parce que la nature divine a en lui tout ce qui lui est propre : connaître, vouloir et opérer divinement ; la nature humaine a aussi ce qui lui est propre : connaître, vouloir et opérer humainement; mais ces opérations humaines reçoivent une excellence infinie de l'union et de la direction de la nature divine.

Cette distinction des opérations n'empêche pas que, par un grand mystère que les théologiens appelle communication d’idiomes , ce qui est de Dieu ne soit attribué à l'homme, et que ce qui est de l'homme ne soit attribué à Dieu, à cause de l'unité de la personne ; car la même personne opère par la nature divine, ce qui convient à la divinité ; et opère par la nature humaine, ce qui convient à l'humanité. Ainsi nous disons véritablement que Jésus-Christ est tout-puissant, qu'il est le créateur du ciel et de la terre, qu'il conserve le monde par sa vertu, et qu'il le gouverne par sa providence ; et nous ne disons pas avec moins de vérité que Dieu a jeûné, qu'il a prié, qu'il est mort pour nous, et qu'il est ressuscité pour nous.

Enfin, pour ne pas nous étendre davantage…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Dim 19 Jan 2020, 5:58 am

L’ANNONCIATION de la Sainte Vierge
et
L’INCARNATION du Verbe divin.

[SUITE]

Enfin, pour ne pas nous étendre davantage sur un mystère qui, pour être expliqué dignement, demanderait plusieurs volumes ; la cinquième vérité est que la Sainte Vierge est véritablement et proprement Mère de Dieu.

En effet, Jésus-Christ étant Dieu, non par une union accidentelle d'une personne humaine avec une personne divine, comme disait l'impie Nestorius, mais par l'excellence et le droit de son unique personne, qui est Dieu; cette adorable Vierge ne peut pas être Mère de Jésus-Christ, sans être aussi Mère de Dieu. Or, elle est mère de Jésus-Christ, elle l'a conçu dans son sein, elle l'a produit de sa substance, elle a coopéré à sa formation beaucoup plus que les autres mères ne coopèrent à celle de leurs enfants, puisqu'elle lui a donné toute la matière dont son corps est composé ; au lieu que les autres mères n'en donnent au plus qu'une petite partie, elle est donc proprement et véritablement Mère de Dieu.

Aussi, ceux qui lui ont disputé cette admirable qualité, l'ont fait, parce qu'ils divisaient Jésus-Christ, et qu'au lieu de le confesser Homme-Dieu, et Dieu-Homme, sans division de l'homme et de Dieu, ils ne le reconnaissaient que comme un homme divin.

Mais, l'Église, qui ne divise point Jésus-Christ…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Lun 20 Jan 2020, 5:41 am

L’ANNONCIATION de la Sainte Vierge
et
L’INCARNATION du Verbe divin.

[SUITE]

Mais, l'Église, qui ne divise point Jésus-Christ, et qui l'adore comme son Dieu, parce qu'il n'a point d'autre personne qu'une des personnes de la Divinité, a toujours révéré la Sainte Vierge comme Mère de Dieu.

C'est un nom qu'elle lui donne, non-seulement dans ses oraisons et dans ses litanies, mais aussi dans le canon de la messe et dans la célébration de ses plus saints mystères ; et c'est encore une qualité qu'elle lui a confirmée dans le Concile d'Éphèse dont nous venons de parler : cette Reine des anges et des hommes y fut solennellement proclamée Mère de Dieu, et Nestorius, demeurant obstiné dans son hérésie, fut frappé d'anathème et envoyé en exil : la Justice divine le poursuivant encore, sa langue se pourrit et fut rongée des vers, et il mourut bientôt après dans l'opprobre et dans l'exécration de tout le genre humain.

Ce n'est pas ici le lieu de nous…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Mar 21 Jan 2020, 6:55 am

L’ANNONCIATION de la Sainte Vierge
et
L’INCARNATION du Verbe divin.

[SUITE]

Ce n'est pas ici le lieu de nous étendre sur les excellences de cette dignité de Mère de Dieu, nous avons eu lieu d'en parler dans la vie particulière de la Sainte Vierge. Il suffit de dire ici, en passant, que c'est la plus excellente qui puisse être communiquée à une pure créature : elle a été dans Marie une source de tant de grâces et de prérogatives, qu'il n'y a point de langue ni au ciel ni sur la terre qui soit capable de les expliquer.

Après ces belles vérités, ne faut-il pas reconnaître que c'est avec beaucoup de justice que Marie s'écrie dans son cantique : Le Tout-Puissant a fait en moi de grandes choses !

En effet, il n'a jamais fait, ni ne fera jamais rien sur la terre, ni dans le ciel, qui approche de ce qu'il a fait dans le sein de Marie.

Sur la terre, il se communique selon l'ordre de la nature et de la grâce, et élève les hommes à la qualité de ses images et de ses enfants adoptifs. Dans le ciel, il se communique selon l'ordre de la gloire, et rend les hommes bienheureux par la vue intuitive de son essence.

Mais dans le sein de Marie, il se communique d'une manière bien plus sublime, savoir dans l'ordre de l'union hypostatique, et en élevant notre nature dans l'unité d'une personne divine. Il fait, non pas que l'homme soit ami de Dieu, ou enfant de Dieu, mais qu'il soit véritablement Dieu ; de sorte que l'on peut dire que Dieu est homme et que l'homme est Dieu.

Au reste, quoique la nature humaine…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Mer 22 Jan 2020, 7:09 am

L’ANNONCIATION de la Sainte Vierge
et
L’INCARNATION du Verbe divin.

[SUITE]

Au reste, quoique la nature humaine n'ait terminé cette union que considérée toute nue et selon ce qu'elle a de substantiel, parce que la subsistance divine a été le premier présent et la première grâce qu'elle ait reçue de la main libérale de Dieu; néanmoins, il faut reconnaître qu'au moment même qu'elle lui fut unie, elle reçut aussi, comme un apanage d'un si grand don, tous les ornements de la grâce et de la gloire dont une nature créée soit capable. Dieu donna à son âme la grâce sanctifiante dans un degré si éminent, ou plutôt dans une telle plénitude, qu'il n'y a point d'esprit humain ni angélique qui en puisse concevoir l'immensité.

Aussi apprenons-nous de saint Jean qu'il ne lui donna pas cette grâce par mesure, comme aux autres Saints, mais qu'il la lui donna tout entière et dans toute son étendue. Ainsi, cette âme est sainte d'une double sainteté : une sainteté incréée, par son union à la nature divine, la plus excellente de toutes les onctions ; et d'une sainteté créée par la possession de cette grâce expression de la Divinité.

Et cependant, il ne faut pas croire avec Félix et Élipandus, qui furent condamnés au Concile de Francfort, sous le roi Charlemagne, que Jésus-Christ soit Fils de Dieu par adoption. La grâce sanctifiante opère cet effet dans les anges et dans les hommes, qui ne sont pas élevés à la filiation naturelle ; mais elle ne peut l'opérer en Jésus-Christ, qui, étant Fils naturel de Dieu, n'est pas capable de ce rapport et de cette qualité de Fils adoptif.

Secondement, Dieu donna à cette âme, non-seulement toutes les sciences divines et humaines qui peuvent être conférées à une intelligence créée, mais aussi la science bienheureuse, la vision béatifique ; il la lui donna dans la même perfection qu'elle la possède maintenant dans le ciel : de sorte que Jésus-Christ fut dès ce moment aussi heureux et aussi glorieux, selon son âme, qu'il l'est à présent et qu'il le sera dans l'étendue de tous les siècles.

Troisièmement, le Saint-Esprit se répandit sur cette âme avec toute la plénitude de ses dons et de ses faveurs ; le prophète Isaïe l'avait prédit par ces paroles : L'esprit du Seigneur se reposera sur lui, c'est-à-dire sur Jésus-Christ ; l'esprit de sagesse et l'esprit d'intelligence, l'esprit de conseil et l'esprit de force, l'esprit de science et l'esprit de piété, et enfin l'esprit de la crainte du Seigneur. Saint Paul le dit encore plus brièvement, lorsqu'il assure que tous les trésors de la sagesse et de la science de Dieu, et toute la plénitude de la Divinité habite en lui.

Enfin, il n'y a point de vertus, excepté celles qui enferment nécessairement quelque imperfection, comme la foi, l'espérance et la pénitence, dont cette âme merveilleuse ne se vit ornée, mais d'une manière si noble et si relevée, qu'elles furent dès-lors incapables de recevoir aucun accroissement.

Et il ne faut point s'en étonner; il n'y a point d'excellence et de perfection qui ne soit due à une nature qui est montée à ce grand degré d'honneur d'être la nature de Dieu.

Ensuite, Notre-Seigneur venant au monde pour être le chef des anges, des hommes, et la source inépuisable d'où le ciel et la terre tireraient tous leurs trésors, il était nécessaire qu'il possédât la grâce, et tous les apanages de la grâce dans le plus haut degré et de la plus excellente manière dont on les puisse posséder.

Pour son corps sacré, il reçut aussi…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Jeu 23 Jan 2020, 7:15 am

L’ANNONCIATION de la Sainte Vierge
et
L’INCARNATION du Verbe divin.

[SUITE]

Pour son corps sacré, il reçut aussi une grande beauté, une parfaite proportion de ses membres, un juste tempérament de ses humeurs, et surtout une pureté merveilleuse, à laquelle celle des rayons du soleil et celle des plus purs esprits du ciel n'est nullement comparable. Il avait encore droit aux qualités des corps glorieux, à l'impassibilité, à l'immortalité, à l'agilité, à la clarté, et à ces plaisirs ineffables dont ses sens et ses membres sacrés ont joui depuis le moment de sa résurrection.

Ces qualités même devaient naturellement rejaillir de la gloire dont son âme était revêtue; mais il venait au monde pour nous donner des exemples de mortification et de patience, et pour nous racheter par ses souffrances et par sa mort : chose impossible s'il eût joui de l'impassibilité et de l'immortalité. Sa puissance divine a donc empêché cet écoulement de la nature divine en la nature humaine, que devait produire l'union personnelle de ces deux natures; et il a bien voulu lui-même être privé de ces dons excellents qui eussent mis obstacle aux desseins de son Père, et à la charge qu'il accepta au moment de son entrée dans le monde.

Voilà donc en quoi consiste le grand mystère de l'Incarnation que l'Église honore aujourd'hui avec tant de joie et de solennité. Adorons-le du fond de notre cœur. N'imitons pas les anges apostats, qui, au sentiment de plusieurs théologiens, refusèrent de l'adorer, lorsque Dieu leur en fit la proposition au moment de leur création. Mais imitons les anges fidèles qui l'adorèrent avec toute la déférence et toute la soumission dont ils étaient capables, et acceptèrent très-volontiers Jésus-Christ Dieu-Homme et Homme-Dieu pour leur chef et leur souverain. Faisons-nous gloire d'être les sujets de ce Souverain, d'être les membres de ce Chef, d'être les enfants de ce Père ; et consacrons à son honneur et à son service tout ce que nous avons de puissance, soit en notre corps, soit en notre esprit.

Il y aurait ici des choses merveilleuses à dire :

1° sur le dessein de ce mystère, qui a été de terrasser le démon, de détruire le péché et de réparer les ruines que l'un et l'autre avaient causées dans notre nature ;

2° sur le besoin que nous en avions pour cette réparation, et pour nous faire recouvrer le droit au royaume des cieux, dont la désobéissance d'Adam nous avait exclus : Dieu seul ne pouvant pas satisfaire, et l'homme seul ne pouvant pas satisfaire suffisamment, il fallait un Homme-Dieu pour opérer ce grand ouvrage ;

3° sur la proportion de ce moyen avec sa fin, qui est si grande, que saint Anselme et les autres saints Pères ne font point difficulté de dire que Dieu ne pouvait rien faire, où sa sagesse et sa bonté parussent avec plus de pompe et plus de gloire ;

4° sur les préparations de tout l'Ancien Testament à l'exécution de ce grand Sacrement, les désirs des Patriarches, les prédictions des Prophètes, les figures de la loi, les soupirs des Justes et l'attente de tout le genre humain ;

5° sur les actes intérieurs que fit la Sainte Vierge durant toute la salutation angélique, et dans ce moment bienheureux où elle consentit à la proposition de l'ange ;

6° sur les opérations admirables de l'âme de Notre-Seigneur au moment de sa création et de son union.

Mais ce sont des sujets sur lesquels il y a quantité de méditations ; vu la brièveté à laquelle nous sommes obligés, nous pouvons y renvoyer le lecteur. Grenade en a d'excellentes dans ses œuvres spirituelles, et son Catéchisme surtout est presque tout rempli de ces pieuses considérations.

Il nous reste à dire que la fête de l'Annonciation et de l'Incarnation du Verbe est…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Ven 24 Jan 2020, 6:08 am

L’ANNONCIATION de la Sainte Vierge
et
L’INCARNATION du Verbe divin.

[SUITE]

Il nous reste à dire que la fête de l'Annonciation et de l'Incarnation du Verbe est de très-grande antiquité dans l'Église; puisque, non-seulement saint Augustin, saint Chrysostôme, saint Épiphane et saint Athanase, mais aussi saint Grégoire le Thaumaturge, qui les a tous précédés, et qui vivait dans le IIIe siècle, en fait mention, et a fait d'excellentes homélies sur son sujet.

Il y a même beaucoup d'apparence qu'elle est d'institution apostolique, ou plutôt que la Sainte Vierge lui a donné elle-même commencement; puisque, selon la règle de saint Augustin, les pratiques anciennes et universelles de l'Église, dont nous ne voyons point l'origine, doivent être référées à ces premiers temps. On l'a toujours fêtée le 25 mars, le jour, comme dit le même saint Augustin, auquel on croit que le Verbe éternel s'est incarné.

Au dixième Concile de Tolède, célébré l'an 656, il fut ordonné que cette fête se solenniserait le 18 décembre, huit jours avant celle de Noël, parce que son propre jour arrive ordinairement dans la semaine de la Passion, temps de larmes et de pénitence plutôt que de joie et de consolation ; néanmoins, on la remit bientôt après en son propre jour, à cause de la grandeur du mystère qu'elle contient, à la condition de la transférer après Pâques, lorsqu’elle arrive dans un jour occupé des cérémonies de la mort ou de la résurrection du Fils de Dieu.

On dit même, que l'église de Notre-Dame du Puy en Velay a le privilège de la célébrer le vendredi-saint, lorsqu'elle y tombe ; et qu'alors il y a dans cette église de très-grandes indulgences en forme de Jubilé. Il y a plusieurs congrégations qui ont pour but principal d'honorer l'Annonciation de Notre-Dame; surtout l'un et l'autre Ordre des Annonciades : je veux dire celui de Bourges, fondé par la B. Jeanne de Valois, et celui de Gênes, fondé par la V. mère Marie-Victoire Fornari ; lesquels fleurissent tous deux en France, et y répandent partout une admirable odeur de sainteté.

FIN.

A suivre: LA PURIFICATON DE LA SAINTE VIERGE.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Sam 25 Jan 2020, 6:19 am

LA PURIFICATON DE LA SAINTE VIERGE.

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Col_7910

Lois du Lévitique.

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Col_7911OUR l'intelligence des adorables mystères que l'Église  révère en ce jour, il est besoin de supposer deux lois que Dieu donna à son peuple par le moyen de Moïse, et dont l'évangéliste saint Luc n'a pas oublié de faire mention dans son Évangile.

La première de ces lois est portée dans le Lévitique, chapitre 12, où il est dit que la femme qui aurait mis un enfant au monde, soit garçon ou fille, demeurerait un certain temps séparée de la compagnie des autres, comme une personne impure, à laquelle il était défendu de toucher rien de saint, ni d'entrer dans le temple, jusqu'à ce que fussent accomplis les jours de la purification, qui étaient quarante jours pour un enfant mâle, et quatre-vingts pour une fille, et que, ce temps étant expiré, elle se présenterait à un prêtre, à qui elle offrirait, pour son enfant, un agneau d'un an en holocauste, avec un petit pigeon ou une tourterelle ; ou bien si, pour sa pauvreté, elle ne pouvait offrir un agneau, qu'elle donnerait deux tourterelles ou deux pigeonneaux.

La seconde loi est écrite en l'Exode, chapitre 13; par laquelle Dieu voulait qu'on lui offrît tous les premiers nés, tant des hommes que des animaux ; et parce que Dieu ne s'est jamais plu dans le sang des hommes, à cause que son fils devait verser tout le sien pour eux, il permettait que l'on rachetât les premiers nés des hommes pour un certain prix, qui était de cinq sicles pour un fils et de trois pour une fille.

Or, quoique, par les termes de ces lois, la sainte vierge Marie et son divin Fils fussent exempts de ces observances et cérémonies légales, puisque la mère n'avait point conçu par l'action des créatures, mais par l'opération du Saint-Esprit, et que le Fils n'avait point ouvert les cloîtres de la nature pour se donner passage, mais qu'il avait laissé sa Mère aussi parfaitement vierge après sa glorieuse naissance qu'elle l'était avant qu'elle l'eût conçu dans son sein; cependant, afin d'accomplir la justice avec la dernière perfection et de nous donner l'exemple d'une profonde humilité et d'une très-parfaite obéissance, cette sainte Mère et cet adorable Fils ont subi également la rigueur de ces lois pour les raisons que nous dirons ci-après.

C'est ce qui s'est fait aujourd'hui, comme nous l'apprend…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Dim 26 Jan 2020, 6:23 am

LA PURIFICATON DE LA SAINTE VIERGE.

[SUITE]

C'est ce qui s'est fait aujourd’hui, comme nous l'apprend le texte de l'Évangile de saint Luc, dont voici à peu près les termes :

« Les jours de la Purification de Marie étant accomplis selon les lois de Moïse, ils portèrent l'enfant au Temple, pour l'offrir au Seigneur, selon qu'il est écrit en la loi : Tout enfant mâle, premier né, sera consacré au Seigneur, et pour donner le prix de sa rédemption, qui était, selon le texte de la même loi, une paire de tourterelles ou deux pigeonneaux. Or, il y avait alors dans Jérusalem un homme appelé Siméon qui était juste et craignant Dieu, et attendait la consolation d'Israël; et le Saint- Esprit, qui résidait en lui, lui avait révélé qu'il ne mourrait point qu'il n'eût vu auparavant le Christ du Seigneur. Il vint donc au Temple par une inspiration divine, et quand l'enfant Jésus fut présenté par ses parents, pour l'accomplissement de la loi, il le reçut entre ses bras, et bénit Dieu en disant :

C'est maintenant, Seigneur, que vous permettez à votre serviteur de mourir en paix, selon la parole que vous lui avez donnée; parce que mes yeux ont vu votre salut, celui que vous avez préparé à la vue de toutes les nations, pour être la lumière des Gentils, et la gloire de votre peuple d'Israël. »

C'est en substance le mystère, ou plutôt les mystères qui ont été accomplis en ce jour…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis le Lun 27 Jan 2020, 5:51 am

LA PURIFICATON DE LA SAINTE VIERGE.

[SUITE]

C'est en substance le mystère, ou plutôt les mystères qui ont été accomplis en ce jour, et pour lesquels la sainte Église a établi cette fête avec tant de solennité. Elle lui a donné plusieurs noms, pour signifier les diverses merveilles qui s'y sont passées; faisons quelques réflexions, afin d'en recueillir les fruits qui y sont attachés.

Premièrement, les anciens ont appelé cette solennité…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis Hier à 6:42 am

LA PURIFICATON DE LA SAINTE VIERGE.

[SUITE]

Premièrement, les anciens ont appelé cette solennité la Fête de Siméon et d'Anne; de Siméon, parce que ce vénérable vieillard y parut avec tant de majesté et qu'il est en cette occasion si hautement loué dans l'Évangile, comme un homme craignant Dieu, qui attendait avec assurance la rédemption d'Israël, qui possédait dans son cœur le Trésor des trésors, savoir, le Saint- Esprit, et qui reçut de lui, en ce moment, l'exécution de la promesse qu'il lui avait faite longtemps auparavant, de ne point sortir de cette vie mortelle qu'il n'eût eu le bonheur de voir de ses propres yeux l'auteur de la vie immortelle et le Christ du Seigneur.

Mais non-seulement il vit et connut à son aise le visage de Celui que tous les anges admirent, mais même il l'embrassa et le baisa mille et mille fois avec la tendresse et la douceur que l'on peut plutôt s'imaginer qu'exprimer; et, outre ces faveurs, il fit encore en cette rencontre l'office de prophète : car, lorsqu'il reçut entre ses bras l'adorable Jésus que sa mère lui présenta, non-seulement il pénétra des yeux de l'esprit et reconnut la Personne divine qui était cachée sous les membres d'un enfant ; mais encore il prévit tout ce qui devait lui arriver, et il le prédit à sa Mère par ces paroles : Celui-ci est établi pour la ruine et pour la résurrection de plusieurs en Israël. Il sera un signe de contradiction contre lequel chacun s'opposera, et votre âme même sera percée par le glaive, afin que les pensées de plusieurs cœurs soient découvertes.

On dit aussi que c'est…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?  - Page 3 Empty Re: Connaissez-vous la Bienheureuse Vierge Marie ?

Message  Louis Aujourd'hui à 7:21 am

LA PURIFICATON DE LA SAINTE VIERGE.

[SUITE]

On dit aussi que c'est la fête d'Anne, parce qu'une bonne veuve qui portait ce nom, et qui, après avoir vécu sept ans avec son mari, avait passé le reste de sa vie, jusqu'à l'âge de 84 ans, dans une sainte viduité, se rencontra aussi, par une providence merveilleuse, dans le Temple, avec le vieillard Siméon, lorsque Joseph et Marie y présentèrent Jésus-Christ. Et, comme cette bonne vieille ne put contenir sa joie, elle se mit à dire des prodiges de ce même Enfant à tout ceux qu'elle connaissait avoir dans le cœur de la piété et de l'amour pour Dieu. C'est ce que l'Évangéliste veut dire par ces autres termes : Qui attendait la rédemption d'Israël.

Les Grecs appellent cette fête…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 13133
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum