Quand Notre-Seigneur met ses adversaires échec et mat!

Aller en bas

Quand Notre-Seigneur met ses adversaires échec et mat! Empty Quand Notre-Seigneur met ses adversaires échec et mat!

Message  Louis le Mer 09 Oct 2019, 7:06 am

Évangile du 17e Dimanche après la Pentecôte a écrit:Suite du S. Évangile s. S. Matthieu. — En ce temps-là, les pharisiens s'approchèrent de Jésus, et l'un d'eux, docteur de la Loi, lui demanda pour le tenter: « Maître, quel est le plus grand commandement de la Loi ? » Jésus lui dit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit. C'est le plus grand et le premier commandement. Mais le second lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. En ces deux commandements tient toute la Loi et les Prophètes ». Comme les pharisiens étaient assemblés, Jésus leur fit cette question: « Que pensez-vous du Christ ? De qui est-il le fils? » Ils lui dirent: « De David ». « Comment alors David, inspiré par l'Esprit, l'appelle-t-il son Seigneur, quand il dit: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Asseyez-vous à ma droite, jusqu'à ce que j'aie fait de vos ennemis l'escabeau de vos pieds? Si David l'appelle son Seigneur, comment est-il son fils? » Et personne ne fut capable de lui répondre un seul mot, et à partir de ce jour personne n'osa plus l'interroger.

Commentaire de l'abbé FILLION sur le  « Maître, quel est le plus grand commandement de la Loi ? (verset 36) :

Quand Notre-Seigneur met ses adversaires échec et mat! S_matt10

Le Psaume de David, inspiré par l’Esprit :

Psaume CIX, a écrit:1. Le Seigneur a dit à mon Seigneur : Asseyez-vous à ma droite. Jusqu’à ce que je fasse de vos ennemis l’escabeau de vos pieds.  
____________________________________________________________________________________

1. Mon Seigneur. David n'a pu donner ce titre à aucun simple mortel, parce qu'il n'en reconnaissait aucun au-dessus de lui. Ce n'est donc qu'au Messie, c'est-à-dire à l'Homme-Dieu qu'il le donne ; Jésus-Christ l'a prouvé aux Juifs de son temps, et saint Paul fait aussi au Sauveur  l'application de ce passage du Psalmiste. Voy. Matth., XXII, 42-45 ; I Corinth., XV, 25 ; Hébr.,I, 13 ; X, 13. Asseyez-vous. etc. Comme Dieu, le Sauveur a toujours été à la droite de son Père ; comme homme, il n'a commencé à y être qu'après son Ascension. Comme homme, Dieu lui dit de s'asseoir à sa place, comme Dieu et Fils de Dieu, égal au Père, il prend place à sa droite : Audit quasi homo, sed quasi Filius, dit saint Ambroise. C'est la coutume en Orient que les monarques fassent asseoir à leur droite ceux à qui ils confient le gouvernement de leur empire. Jusqu'à ce que. Voy. sur le vrai sens de cette expression, Matth., I, 25. * L'escabeau de vos pieds. Les vainqueurs en Orient, pour humilier les vaincus, les foulaient sous leurs pieds et s'en servaient comme d'un escabeau, ainsi qu'on le voit sur des bas-reliefs assyriens.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12859
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum