LA GRANDE APOSTASIE ET LES ESPACES DU POUVOIR, par le Dr Carlos A. Disandro (espagnol/français)

Aller en bas

LA GRANDE APOSTASIE ET LES ESPACES DU POUVOIR, par le Dr Carlos A. Disandro (espagnol/français) Empty LA GRANDE APOSTASIE ET LES ESPACES DU POUVOIR, par le Dr Carlos A. Disandro (espagnol/français)

Message  Monique le Mer 11 Sep 2019, 1:05 pm

LA GRANDE APOSTASIE ET LES ESPACES DU POUVOIR, par le Dr Carlos A. Disandro



INTRODUCTION


Nous sommes confrontés à une situation limitée dans l'Église. Je distingue, pour le confort, trois contextes, sommairement profilés.

Premièrement, celle de la secte, la GRANDE SECTE érigée et canoniquement et doctrinalement nourrie par Jean XXIII, Paul VI et Jean-Paul II, et presque tous les évêques.


Deuxièmement, la Secte de l'Écone, fondée par Lefebvre et en accord avec Paul VI, qui revendique pour elle-même le soutien et l'exercice de la Tradition. Cette secte est un vrai céphalopode. Malgré ses divisions, ses ruptures et ses dissidences internes, il rassemble sans doute bon nombre de catholiques, atténués ou non, désillusionnés par la manipulation de Rome-Vatican II.



Et finalement, la lignée des évêques et des fidèles, dont le chef canonique et spirituel est l'archevêque vietnamien Mgr Thuc, a discuté, ignoré, calomnié et, peut-être, assassiné.


Parmi les fidèles, à son tour, il y a eu une dispersion complexe et difficile, déjà annoncée par Matthieu 26.31 et Marc 14.27 : "percutiam pastorem et dispergentur oves". Ce texte, et d'autres, n'annonce pas seulement la passion et la mort du Seigneur, mais aussi le Gethsémani de l'Église. Comment les mots sont ensuite : percutiam et dispergentur sont-ils interprétés ?


Il ne reste qu'une seule voie pour la Foi : être proclamée, pour affronter, quelle que soit sa manifestation, l'apostasie explicite ou larvée.

A SUIVRE...


LA GRANDE APOSTASIE ET LES ESPACES DU POUVOIR, par le Dr Carlos A. Disandro (espagnol/français) Disandro2-e1370550312379

Il ne reste qu'une seule voie pour la Foi : être proclamée, pour affronter, quelle que soit sa manifestation, l'apostasie explicite ou larvée.

LA GRANDE APOSTASIE ET LES ESPACES DU POUVOIR, par le Dr Carlos A. Disandro (espagnol/français) Bernardfellay

Deuxièmement, la Secte de l'Écone, fondée par Lefebvre et en accord avec Paul VI, qui revendique pour elle-même le soutien et l'exercice de la Tradition. Cette secte est un vrai céphalopode. Malgré ses divisions, ses ruptures et ses dissidences internes, il rassemble sans doute bon nombre de catholiques, atténués ou non, désillusionnés par la manipulation de Rome-Vatican II.
Monique
Monique

Nombre de messages : 8199
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GRANDE APOSTASIE ET LES ESPACES DU POUVOIR, par le Dr Carlos A. Disandro (espagnol/français) Empty Re: LA GRANDE APOSTASIE ET LES ESPACES DU POUVOIR, par le Dr Carlos A. Disandro (espagnol/français)

Message  Monique le Ven 13 Sep 2019, 10:52 am

En méditant sur ce "mystère de l'iniquité" qu'est l'apostasie, je préfère distribuer les champs sémantiques qui constituent son développement, en ces trente-cinq dernières années, sans ignorer les antécédents qui remontent très loin. Cependant, en ces trente années, l'Apostasie est devenue explicite dans l'autorité, mise au service d'une conspiration contre la FOI, pour exterminer les FIDÈLES. Car c'est la première thèse qui doit être affirmée : l'APOSTASIE n'est pas un État - passif, sans défense, par corruption ou extinction de la foi. C'est un militantisme opérationnel et totalitaire qui cherche l'anéantissement de la FOI et des FIDÈLES, sans tenir compte de la - MISÉRICORDE qui découle précisément de la FOI. Nous sommes passés de l'APOSTASIE bonne volonté et humanitaire (Jean XXIII) à l'apostasie militante et totalitaire ; et contre cela il n'y a qu'une seule réponse, dont le modèle brille chez le proto-martyr Esteban.


La deuxième thèse décrit la nature même de l'apostasie. Ce n'est pas un royaume guerrier, dirigé par de fiers capitaines, à la conquête et à la mort des chrétiens par l'orbe. C'est la manipulation, la douceur, l'humanisme et l'émotion charitable pour combiner, émulsifier, laver le cerveau et accomplir la transformation totale de l'HOMME DE FOI.


La troisième thèse prouve la conduction stratégique de l'apostasie dans la Rome arienne de Jean-Paul II, dont le royaume touche à sa fin (j'écris ceci le 31 juillet 1992) pour céder cette conduction stratégique à un tyran "apostolique" avec un nouveau visage. Le combat va donc s'intensifier et les FIDÈLES vont vivre dans la solitude.


La stratégie à laquelle je fais allusion consiste, dans le plus pur style léniniste, en marches et contremarches, à avancer toujours dans la destruction des fidèles. C'est pourquoi nous parlerons dans un paragraphe séparé de "L'apostasie avec le visage de la Tradition".


Les trois thèses, qui insume de vastes projections, sont donc : 1) l'apostasie est un militantisme actif et hiérarchique ; 2) l'apostasie n'est pas un royaume guerrier, c'est une manipulation dans la douceur et l'obéissance ; 3) la troisième thèse, en bref, prouve une direction stratégique mondialiste, exercée par la Rome arienne, centre du "pouvoir mondial".


Il distinguerait donc l'Apostasie liturgique, l'Apostasie canonique, l'Apostasie théologique, l'Apostasie temporelle, la politique culturelle et politique. Et, enfin, l'Apostasie avec le visage de la Tradition. Voyons donc chaque démarcation sémantique, sans préjudice du maintien d'une reprise discrète d'autres détails. Mon texte prétend être un document de réflexion systématique, mais pas une fermeture réductionniste sur le même thème qui offre d'autres pistes.

A SUIVRE...


LA GRANDE APOSTASIE ET LES ESPACES DU POUVOIR, par le Dr Carlos A. Disandro (espagnol/français) Disandro2
Monique
Monique

Nombre de messages : 8199
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

LA GRANDE APOSTASIE ET LES ESPACES DU POUVOIR, par le Dr Carlos A. Disandro (espagnol/français) Empty Re: LA GRANDE APOSTASIE ET LES ESPACES DU POUVOIR, par le Dr Carlos A. Disandro (espagnol/français)

Message  Monique le Lun 16 Sep 2019, 8:05 pm

Apostasie liturgique


Elle consiste essentiellement en la destruction du culte et du rite romain, substitué par des falsifications confuses. Mais nous nous intéressons ici aux vastes conséquences qu'implique l'effondrement de la prière, le mysticisme de l'intériorité comme continuité et permanence du Logos dans l'histoire. Parce que dans les effets de cette "apostasie" grandissent des espaces massifs de pouvoir, non pas en termes de territoires, de pays (géographie, dirions-nous), mais en termes d'humanité concrète (Amérique, Europe, etc.). Car ces "espaces de pouvoir" de la géopolitique mondialiste établissent une nouvelle sacralité, détachée de tout mythe, de tout rite, de tout sacerdoce. C'est le "caractère sacré de fait" du paradis, dépouillé de tout symbole et de toute anabase unificatrice et plénificative, que de se reposer dans la connaissance charnelle pure des "géants". Je considère donc l'"apostasie liturgique" comme le signe primordial du mondialisme planétaire tyrannique.


Apostasie canonique

Aux res eximiae détruites dans la première étape, suit la destruction de la lettre et/ou du texte sacré, qui pour l'Antiquité chrétienne est un degré dans l'incarnation du Logos. Ainsi, à tous les niveaux possibles de la "lettre", sa référence à la res divine est interrompue, et elle imprègne aussi ce que nous considérons res public, comme un domaine des logos qui est instaurateur, vivant et se multipliant. Mais certains sont les effets sur Ecclesia et d'autres sur Civitas. Le pouvoir de générer de nouveaux espaces géopolitiques, remplis de masses aliénées, vient donc aussi de l'apostasie canonique, qui est rendue explicite dans le " Nouvel Évangile ", le nouveau Christianisme vidé de divinité et de sémantique humaine.


Apostasie théologique

Celui-ci a une histoire sinueuse, bien sûr. Mais nous devons nous référer en particulier à la ligne décrite par le Cardinal Siri (†) dans son livre mystérieusement réduit au silence et caché par les hérésiarques aryennes de Vatican II et leur írritable et hiérarchie déposée selon la Bulle de Paul IV (voir GETSEMANI - Reflections on the contemporary theological movement - Brotherhood of the Blessed Virgin Mary, Centre of Studies of spiritual Theology, Collection "Catholic Thought", Toledo-Avila, 1981). De Maritain à H. de Lubac, qui vient de mourir, cette apostasie se résume dans la dépossession de la grâce et de la sainteté du peuple jadis chrétien. Rahner, Lubac, Theilard, parmi nous Quiles et d'autres faux médecins, ont consommé la destruction de l'édifice théologique, en signe de la démolition de la "Cité céleste", c'est-à-dire l'édifice de l'Église, comme l'avait prévu Ana Catalina Emmerich, dans ses Visions, et devant Saintae Híldegarde. Mais la confluence de cette apostasie avec les puissances mondialistes aquerontiques active et représente "la destruction de l'humanité". Par conséquent, "Apostasie" et "Pouvoir" sont des données fondamentales pour comprendre la question que nous proposons dans cette brève note sur la Géopolitique.

A SUIVRE...
Monique
Monique

Nombre de messages : 8199
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum