Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français)

Aller en bas

Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) Empty Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français)

Message  Monique le Ven 06 Sep 2019, 8:58 am

http://messe.forumactif.org/t8738-el-pecado-mortal-predicacion-de-fray-antonio-m-royo-marin-o-p#151790


Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P.



Aujourd'hui, nous allons commencer à exposer l'aspect négatif de la vie chrétienne, qui est moins important que le positif, mais qui est aussi fondamental. Sans l'exclusion du négatif, le positif ne peut croître. En réalité, nous n'avons qu'un seul ennemi de notre sanctification et même de notre salut : le péché. Mais le péché a, en plus, ses complices, il a ses "amis", et nous devrons parler de tout cela. Aujourd'hui, nous parlerons d'abord de l'ennemi numéro un, qui est le péché, et de toutes ses manifestations. Le péché est le principal ennemi de notre sanctification, et en réalité, notre seul ennemi, pour tous les autres ennemis dans la mesure où ils sont ennemis dans la mesure où ils viennent du péché ou y conduisent.
Le péché, comme vous le savez par le Catéchisme quand vous étiez enfants, est une transgression volontaire, c'est-à-dire, sciemment, de la loi de Dieu. Si c'est une matière grave, c'est un péché mortel, et si c'est une matière douce, c'est un péché véniel. Et toujours, dans les deux cas, deux conditions essentielles sont nécessaires pour qu'il y ait vraiment péché : la connaissance, c'est-à-dire, le pécheur qui réalise que ce qu'il va faire est péché, mais il le fait quand même, et l'acceptation ou le consentement, quand il dit intérieurement "Je suis vraiment désolé que ce que je vais faire est péché, mais je vais le faire quand même parce que je le sens et que je vais le faire, c'est terminé". C'est-à-dire le consentement de la part de la volonté.

S'il y a un manque de compréhension de réaliser que c'est un péché, si nous réalisons seulement que nous avons fait une mauvaise chose après l'avoir fait et sans nous en rendre compte, alors ce n'est pas un péché. Et si nous ne consentons pas, quelle que soit la force de la tentation, si nous la rejetons une fois et mille fois, quelle que soit la force et la laideur de la tentation, si nous ne consentons pas, ce n'est pas un péché. Le péché existe quand les deux choses se rejoignent : l'intelligence qui le voit et la volonté qui l'accepte.


A SUIVRE... (2:42)

Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) HC-PEN_1
Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) Images?q=tbn:ANd9GcQDlTtEeY-4PxDl326qAT7ReMP6YyN8WNo3tEZlc-T8BJSOza5bLe PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) The-Penitent-Magdalen-1
Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) Escudo-dominicos1
Monique
Monique

Nombre de messages : 8314
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) Empty Re: Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français)

Message  Monique le Lun 09 Sep 2019, 1:40 pm

Le péché, comme on le sait, est une transgression volontaire de la loi de Dieu. Tout est là. Mais bien sûr, il y a beaucoup de catégories de péché, fondamentalement il y en a deux. Maintenant, les nouveaux théologiens disent qu'il y en a trois, mais ils ont tort. Certains moralistes modernes qui ne savent pas ce qu'ils peuvent faire d'autre pour dire des choses étranges et nouvelles disent maintenant qu'il y a trois types de péchés : le péché mortel, le péché grave et le péché léger... Que pensez-vous de cette excentricité ? Ils font la distinction entre péché mortel et péché grave, c'est absurde ! Mais l'Église a rejeté tout cela par ses plus grands saints, docteurs et théologiens, et la réfutation qu'ils donnent tous est simple : si ce péché commis enlève la grâce sanctifiante, c'est un péché mortel, et s'il n'enlève pas la grâce, alors c'est un péché véniel, et il n'y a pas de terrain intermédiaire. Soit le péché enlève la grâce et est mortel, soit il n'est pas enlevé et est véniel - il n'y a pas de terrain d'entente, mes filles ! Ne vous méprenez donc pas auprès de ces théologiens modernes, rien de tout cela. Il n'y a que deux catégories de péchés : les mortels, qui enlèvent la grâce, et les véniels, qui ne l'enlèvent pas. Le péché mortel s'il est grave, et le péché véniel s'il est léger. Et c'est tout ce dont il faut parler.

Parce que ce dont nous allons parler dans les prochains jours, et entre autres choses, nous parlerons de l'imperfection, qui n'est pas le péché et peut parfois devenir quelque chose de bon, mais attention, l'imperfection s'approche du péché et doit aussi être rejetée, et nous allons en parler. Aujourd'hui, nous allons parler du péché et du péché mortel. En fait, il semble qu'en parlant d'ordres cloîtrés comme le vôtre, la prédication d'aujourd'hui pourrait peut-être être supprimée comme inutile, car par la miséricorde de Dieu le péché mortel n'est généralement pas connu dans un couvent de moniales. Il faudrait qu'une religieuse soit complètement folle pour qu'elle commette un péché mortel, parfaitement consciente. Et si elle est folle, alors elle ne pèche pas, parce que les fous ne pèchent pas. Nous pourrions donc probablement supprimer ce discours d'aujourd'hui, mais il est également intéressant de parler de péché mortel pour les deux raisons que je vous ai dites hier : premièrement, pour que chaque fois que nous attrapons une aversion, une haine et une horreur instinctive toujours plus grandes du péché mortel, au point que nous nous laissions brûler vivants plutôt que commettre un péché mortel ; et deuxièmement, afin que nous réalisions notre responsabilité de prier pour les pauvres pécheurs, parce que s'ils ne prient pas pour eux-mêmes et que nous ne prions pas pour eux, alors les pauvres sont perdus, vraiment perdus. Le pape Pie XII, qui était une figure immortelle, sans doute le meilleur pape que nous ayons eu au XXe siècle, une figure gigantesque pleine de sainteté, a dit un jour ébranlé d'horreur : "Grand mystère, grand mystère ! Que le salut de certaines âmes dépende de la prière et du sacrifice de certaines autres. Grand mystère !" Si les pauvres pécheurs ne prient pas, et si nous ne prions pas pour eux, ils sont perdus et condamnés sans remède. C'est une énorme responsabilité pour vous, mes filles, qui avez une vocation religieuse, la plus grande vocation qu'une femme puisse avoir, surtout si c'est d'être une religieuse de clôture. La responsabilité de prier jour et nuit pour les pécheurs est énorme, afin que vous puissiez avoir une idée du terrible malheur que représente le péché mortel. Le diable, qui connaît très bien ces choses, apparut un jour à sainte Gemma Galgani et dit : "Regarde, à partir de maintenant tu peux prier pour toi autant que tu veux, fais pour toi et ta sanctification ce que tu veux, mais comment oses-tu prier pour la conversion des pécheurs que tu vas me mettre en colère !'' Parce que le diable savait qu'elle faisait un mal énorme quand elle priait pour les pécheurs, elle leur enlevait leur proie. Eh bien, vous savez, mes filles, vous devez faire comme Sainte Gemma Galgani et prier beaucoup, beaucoup pour la conversion des pauvres pécheurs et des gens qui vivent dans le monde. Les pécheurs sont légion, malheureusement. Le nombre d'hommes et de femmes qui vivent habituellement dans le péché mortel est énorme, ils sont légion.


A SUIVRE...(5:55)

Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) Escudo-dominicos1Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) HC-PEN_1


Dernière édition par Monique le Lun 09 Sep 2019, 1:50 pm, édité 1 fois
Monique
Monique

Nombre de messages : 8314
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) Empty Re: Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français)

Message  Monique le Lun 09 Sep 2019, 1:48 pm

Ces pauvres gens qui vivent habituellement dans le péché mortel, absorbés presque entièrement par les soucis de la vie, engagés dans des affaires professionnelles, dévorés par une soif insatiable de plaisirs et de divertissements mondains, plongés dans une ignorance religieuse qui atteint souvent des extrêmes incroyables, ne considèrent même pas le problème de l'au-delà. Certains, surtout s'ils ont reçu une certaine éducation chrétienne dans leur enfance, et s'ils ont encore un petit repos de foi, ont tendance à réagir à la mort à venir et à recevoir avec une disposition douteuse les derniers sacrements, mais malheureusement il y en a beaucoup d'autres qui descendent tranquillement au tombeau sans autre problème ou douleur que devoir quitter ce monde où leur cœur est profondément ancré.

Il y a quelques jours, j'ai lu dans un journal de Madrid une déclaration d'un célèbre homme politique socialiste - pauvre malheureux, je ne dirai pas son nom, mais c'est un homme politique bien connu en Espagne - qui disait : "Je ne crois pas en Dieu ou en quelque chose, mais cela me dérange de devoir mourir, cela me dérange beaucoup de devoir mourir". En d'autres termes, ce triste personnage n'aimait pas devoir mourir, mais ce qui devait arriver après la mort n'avait aucune importance pour lui ou ne le dérangeait pas du tout, absolument rien. Il n'y a même pas pensé. C'est terrible, mes filles, terrible. "Ces malheureux sont des âmes estropiées, dit sainte Thérèse d'Avila en guillemets, des âmes estropiées qui, si le même Seigneur ne vient pas leur ordonner de se lever - comme celui qui était dans la piscine depuis trente ans - ont beaucoup de malheur et de grand danger".  Il le dit le saint dans les premières demeures. Avec un grand danger, ils sont en effet en état de damnation éternelle. Si la mort les surprend dans cet état, leur sort sera effrayant pour l'éternité. Le péché mortel habituel noircit leur âme de telle sorte que, selon les paroles de sainte Thérèse, "il n'y a pas de ténèbres plus sombres ou de choses si sombres et noires qu'elles ne le soient beaucoup plus". Sainte Thérèse affirme que "si les pécheurs comprenaient à quoi ressemble une âme quand elle pèche mortellement, il ne serait en aucune façon possible de pécher, même s'ils se mettent à faire de plus grandes œuvres auxquelles on peut penser pour fuir les occasions dangereuses".

A SUIVRE...(07:56)

Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) Escudo-dominicos1Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) 2016092724st._teresa_of_avila
Monique
Monique

Nombre de messages : 8314
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) Empty Re: Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français)

Message  Monique le Mar 10 Sep 2019, 12:50 pm

Cependant, tous ceux qui vivent habituellement dans le péché n'ont pas commis la même responsabilité devant Dieu. Il y a 4 catégories, et je vais les détailler pour vous :

1º - Il y a des péchés d'ignorance.

2 - Les péchés de faiblesse.

3 - Péchés d'indifférence froide.

Et 4ème - les péchés sataniques.

Le moins important est le péché d'ignorance. Il y a beaucoup de gens qui ont une ignorance religieuse terrible et épouvantable.... Des gens à qui personne n'a jamais rien dit à propos de Dieu, ils n'ont jamais parlé de Dieu, ils ne savent rien de rien. Ce sont des gens qui ne savent pas distinguer la main droite de la main gauche, comme le disent les Saintes Écritures. Beaucoup d'entre eux n'ont aucune idée de ce qui est bon et de ce qui est mauvais, et ils commettent des péchés presque sans le savoir, simplement parce que cela vient de leur cœur et il leur semble que cela leur donne du bien, avec une énorme ignorance et presque sans réaliser ce qu'ils font.  Dans le cas de ces pécheurs, s'il s'agit d'un péché objectivement grave, il faut dire qu'ils sont théoriquement en train de pécher mortellement ; maintenant, devant Dieu, aux yeux de Dieu, ce péché matériellement grave commis par une telle personne ignorante, sera-t-il vraiment un péché mortel ? Probablement pas, à cause de leur énorme ignorance, bien sûr, puisque ces pauvres gens ne remarquent guère ce qu'ils font. Objectivement, ce qu'ils viennent de faire est un péché mortel, il n'y a pas de discussion, mais comme ils ne l'ont pas remarqué ou n'ont pas ce critère moral, il se peut que Dieu ait pitié et diminue le châtiment dû, il se peut.... N'oublions pas que selon la miséricorde du Bon Dieu, beaucoup sera demandé à nous qui avons reçu beaucoup, mais Dieu exigera également peu de ceux qui ont reçu peu.  Le Seigneur juge principalement les intentions du cœur, et avec ces pauvres gens Il utilisera Sa miséricorde infinie à moins qu'ils ne Lui montrent un minimum de bonne volonté et un bon cœur dans leur travail, et le reste est complété par la Grâce de Dieu. Il en est de même pour beaucoup de païens qui n'ont pas connu le vrai Dieu. Attention cependant, cela ne signifie pas que le salut de ces âmes est facile et gratuit, d'aucune façon. Très probablement, ces pauvres âmes, si elles sont sauvées, devront passer beaucoup, beaucoup d'années au purgatoire pour expier toutes leurs fautes, car personne ne peut entrer au Ciel souillé, tout doit être entièrement pur devant la majesté divine.


A SUIVRE ...  (9:35)

Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) Escudo-dominicos1Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) 75d5c247a65ccff2fd350f5fe7eee99c
Monique
Monique

Nombre de messages : 8314
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) Empty Re: Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français)

Message  Monique le Ven 13 Sep 2019, 11:18 am

Continuons avec les péchés de l'ignorance. Ces pauvres gens, s'ils sont restés fondamentalement droits et ont pratiqué une dévotion à la Vierge, même rudimentaire, apprise dans leur enfance, s'ils se sont abstenus d'attaquer la religion catholique et ses ministres, et surtout, si à l'heure de la mort ils parviennent à élever leur cœur vers Dieu et à demander pardon comme le Bon Larron, nous pouvons penser que le Seigneur a pitié d'eux et les envoie au Purgatoire.

Nous passons à la 2ª catégorie : ceux qui pèchent par faiblesse. Ces pécheurs ont déjà la connaissance, contrairement aux premiers qui étaient pauvres ignorants ; ces seconds pécheurs ont la connaissance de ce qu'ils font ou de ce qu'ils vont faire, c'est le péché, et ils sentent bien que c'est le péché, ils préfèrent ne pas pécher, ils n'ont aucune intention d'offenser Dieu, ils pèchent avec douleur, ils pèchent parfois même en criant, comme pour eux-mêmes : "Seigneur, voyons combien je suis sauvage et malheureux en faisant ces choses ! Je ne veux pas les faire, mais je finis toujours par les faire parce que je n'ai pas assez de volonté.'' En d'autres termes, ils réalisent qu'ils sont en train de pécher et qu'ils font quelque chose qui offense gravement Dieu. C'est une chose très sérieuse. Ce n'est plus de l'ignorance, c'est de la faiblesse, mais de la conscience, ils sont parfaitement conscients de ce qu'ils font. Qu'en est-il donc de ce groupe de pécheurs ? Ils sont légion, légion ce groupe, ils sont la grande majorité. Ils sont légion les personnes suffisamment instruites en religion pour que leurs troubles ne puissent être attribués à la simple ignorance ou ignorance de leurs devoirs. Cependant, on ne peut pas dire qu’ils pèchent avec un mal calculé et froid. Ils sont faibles, de très peu d'énergie et de volonté, fortement enclins aux plaisirs sensuels, irréfléchis, abasourdi, paresseux et lâches. Ils pleurent leurs chutes, ils admirent les chrétiens bons, dévoués et mortifiés, ils aimeraient être comme eux, mais ils manquent de courage et d'énergie pour l'être en réalité. Ces dispositions ne les excluent pas du péché, au contraire, elles sont plus coupables que celles du chapitre précédent, les ignorants, puisqu'elles pèchent avec une plus grande connaissance de la cause, mais qu'elles sont finalement plus faibles que le mal... Le prêtre chargé de veiller sur eux doit tout d'abord les renforcer dans leurs bonnes intentions, en les amenant à la fréquence des sacrements, à la réflexion et à la fuite d'occasions dangereuses, etc., afin de les retirer définitivement de leur triste inclination et de les guider définitivement vers le chemin du Bien.

A SUIVRE... (11:50)

Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) Escudo-dominicos1Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) 75d5c247a65ccff2fd350f5fe7eee99c
Monique
Monique

Nombre de messages : 8314
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) Empty Re: Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français)

Message  Monique le Mar 17 Sep 2019, 7:38 am

Vient maintenant la 3e catégorie. C'est déjà terrible. Les péchés de froideur et d'indifférence. Il y a une autre troisième catégorie de pécheurs habituels qui ne pèchent pas par ignorance comme ceux du premier groupe, et leur conscience ne leur fait pas mal ou ne les afflige pas quand ils pèchent comme ceux du second groupe, mais ils pèchent en sachant qu'ils pèchent, non précisément parce qu'ils veulent le mal pour le mal, qui correspond à ceux de la 4e catégorie, dont nous allons parler dans quelques minutes. Ces pécheurs ne pèchent pas en cherchant le mal pour le mal, c'est-à-dire comme une offense de Dieu, mais parce qu'ils ne veulent pas renoncer à leurs plaisirs vils et misérables, et qu'ils ne se soucient pas peu ou beaucoup que leur conduite puisse être péché devant Dieu. Ces misérables se trompent eux-mêmes avec de faux raisonnements de ce genre : " Dieu ne veut-il pas que je commette ce péché ? Eh bien, je m'en fiche. Je ferai tout ce que je veux, je m'en fiche si Dieu ne le veut pas, je le veux et c'est assez pour moi.'' Ces insensés pèchent avec froideur, avec indifférence, sans remords de conscience ou en réduisant au silence les faibles restes, pour continuer sans déranger leur vie de péché. Leur conversion devient très difficile à cause de leur infidélité continue aux inspirations de la Grâce, de la froide indifférence avec laquelle ils haussent les épaules devant les postulats de la raison et de la morale la plus élémentaire, du mépris systématique des bons conseils qu'ils reçoivent peut-être de ceux qui les aiment bien, etc... etc..., tout cela les rend durs de cœur et pâles, donc un vrai miracle de Grâce serait nécessaire pour les remettre sur le droit chemin. Si la mort les surprend dans cet état, leur sort éternel sera déplorable. Ils sont condamnés sans remède. Ici, comme je l'ai déjà dit, seul un vrai miracle de la grâce pourrait amener ces pécheurs impénitents et indifférents à abandonner le large chemin de la perdition et à réformer leur vie pour entrer dans la voie étroite du salut.


Il est très triste de constater qu'il y a beaucoup de pécheurs dans cette 3ème catégorie, beaucoup plus que nous ne le pensons. Et le plus terrible, c'est que parmi eux, il y a aussi de nombreuses personnes qui ont reçu une éducation chrétienne, probablement insuffisante et brève, mais qui l'ont reçue, et qui continuent pourtant leur vie de péché avec une indifférence effroyable et sans remords de conscience. C'est vraiment terrible.


A SUIVRE... (13:23)

Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) Escudo-dominicos1Le PÉCHÉ MORTEL, prédication par le Frère Antonio Mª Royo Marín, O.P. (espagnol/français) Hqdefault
Monique
Monique

Nombre de messages : 8314
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum