Gamaliel : Qui est-il ?

Aller en bas

Gamaliel : Qui est-il ? Empty Gamaliel : Qui est-il ?

Message  Louis le Lun 10 Juin 2019, 7:11 am

Gamaliel

I

« En ce temps-là, disent les Actes des Apôtres, une grande persécution s'éleva contre l'Église qui était à Jérusalem ; et tous excepté les Apôtres furent dispersés dans les régions de la Judée et de la Samarie.

« Cependant des hommes craignant Dieu prirent soin d'Étienne et firent sur lui un grand deuil (1). »

La tradition nous apprend que le chef de ces hommes Dieu était un pharisien, disciple secret de Notre-Seigneur, un membre du Sanhédrin, un docteur de la loi qui avait été le maître de saint Étienne et de saint Paul ; il s'appelait Gamaliel; et avant de rapporter ce qu'il fit pour saint Étienne il convient de rappeler comment il avait sauvé la vie aux Apôtres.

II

C'était donc quelques jours à peine après la Pentecôte ; et le grand conseil des juifs avait fait arrêter les Apôtres et les avait traduits à sa barre pour leur défendre, sous les peines les plus graves, de prêcher au nom de Jésus. Comme toujours, saint Pierre prit la parole, et au nom de ses collègues dont il était le chef, répondit, ainsi que nous le lisons au chapitre v, verset 29, des Actes des Apôtres : « Il faut obéir plutôt à Dieu qu'aux hommes. Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus, que vous avez mis à mort en l'attachant à une croix. C'est lui que Dieu a élevé par sa main, comme prince et sauveur, pour apporter le repentir à Israël, et la rémission des péchés. Et nous sommes témoins de ce que nous disons, nous et l'Esprit-Saint, que Dieu a donné à tous ceux qui lui obéissent (1). »

« A ces paroles, ils étaient transportés de rage, et…

_______________________________________________________

(1) Act. VIII, 1, 2.
(1) Les miracles opérés par les Apôtres et par les premiers fidèles, sous les yeux mêmes des juifs, confirmaient de la manière la plus authentique les paroles de saint Pierre.


_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gamaliel : Qui est-il ? Empty Re: Gamaliel : Qui est-il ?

Message  Louis le Mar 11 Juin 2019, 7:30 am

Gamaliel

SUITE

III

« A ces paroles, ils étaient transportés de rage, et délibéraient de les mettre à mort. Or, un des juges, un pharisien, nommé Gamaliel, docteur de la loi, honoré de tout le peuple, se levant dans le conseil, ordonna qu'on fît sortir les Apôtres un moment. Ensuite il dit : « Hommes d'Israël, prenez bien garde à ce que vous ferez à l'égard de ces hommes, car il y a peu de temps que Théodas parut, se disant un personnage, et environ quatre cents hommes s'unirent à lui; et il a été tué, et tous ceux qui avaient cru en lui ont été dissipés et détruits.

IV

« Après lui se leva Judas, Galiléen, aux jours du dénombrement, et il attira une grande multitude après lui ; et celui-là aussi a péri, et tous ceux qui avaient cru en lui ont été dispersés. Et maintenant donc je vous dis : Ne vous mêlez point de ces hommes et laissez-les en liberté : car si cette entreprise ou cette œuvre est des hommes, elle sera détruite ; mais si elle est de Dieu, vous ne pourrez la détruire, et vous seriez en danger de combattre contre Dieu même. »

« Ils acquiescèrent à son avis, et, rappelant les Apôtres, ils leur défendirent, après les avoir fait battre de verges, de parler aucunement au nom de Jésus, et ils les renvoyèrent. »

Les Actes ajoutent que les Apôtres s'en allèrent contents d'avoir souffert. Sur quoi saint Grégoire de Nazianze émet cette belle pensée : « Semblable au fer incandescent qui se durcit sous l'eau froide, l'âme du chrétien devient plus généreuse par les souffrances et s'endurcit aux périls (1). »

V

Le discours de Gamaliel sauva les Apôtres. La peine de mort à laquelle le Sanhédrin voulait les condamner fut changée en celle de la flagellation. Si même les membres du grand conseil avaient été moins aveuglés par la haine, cette dernière peine leur eût été épargnée; car le raisonnement de Gamaliel était sans réplique. Pour arriver à sa conclusion, et sans avoir l'air de prendre la défense des Apôtres, le vénérable docteur commence par citer des faits récents et connus de tout le monde.

Théodas, dont il rappelle l'exemple, était un imposteur qui se donnait pour un personnage extraordinaire et probablement pour le Messie, libérateur des juifs. A cette époque rien n'était plus facile que de tromper les juifs en leur parlant du Messie. D'une part, ils savaient que le temps de sa venue, prédit par les prophètes, était accompli ; d'autre part, ils voyaient de leurs yeux le sceptre sorti de Juda, ce qui était, d'après la célèbre prophétie de Jacob, le signe certain que le Messie était venu ou qu'il allait venir. Enfin, ils supportaient en frémissant le joug des étrangers.

De là, le grand nombre de faux Messies qui parurent en ce temps…
_____________________________________________________________________________________

(1) « Philosophi animus ex eo quod passus est generosior redditur, atque ut candens ferrum frigida aspersiome, ita ipse periculis obdurescit.» Orat. XX, in laud. Heronis.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gamaliel : Qui est-il ? Empty Re: Gamaliel : Qui est-il ?

Message  Louis le Mer 12 Juin 2019, 7:45 am

Gamaliel

SUITE

VI

De là, le grand nombre de faux Messies qui parurent en ce temps, et qui finirent par entraîner les juifs dans leur guerre désastreuse contre les Romains. Voici ce que l'historien Josèphe nous apprend de ce Théodas : « En Judée parut un imposteur (un charlatan, prestigiator) qui persuada à une grande multitude de peuple d'emporter avec eux tout ce qu'ils possédaient et de le suivre jusqu'au Jourdain (1). Se donnant pour un prophète, il leur promettait de séparer d'un seul mot les eaux du Jourdain et ouvrir un facile passage au travers du fleuve. Cette promesse en séduisit un grand nombre. Mais le gouverneur romain Fadus envoya un corps de cavalerie qui tomba à l'improviste sur cette multitude, en tua un grand nombre et fit beaucoup de prisonniers, entre autres Théodas, dont la tête fut apportée à Jérusalem. »

VII

A cet exemple, Gamaliel ajoute celui de Judas le Galiléen, qui parut à l'époque de la Profession, c'est-à-dire du dénombrement. Afin de se rendre compte des richesses, des forces et du nombre des habitants de l'empire, l'empereur Auguste avait ordonné un dénombrement général. II avait pour but d'asseoir l'impôt par tête ou la capitation, que nous appelons aujourd'hui l'imposition personnelle. En venant s'inscrire, chaque individu faisait profession d'être sujet de César. En signe de sujétion il payait l'impôt et donnait à César le moyen de connaître ses revenus.

VIII

Or, les juifs ne supportaient pas cette mesure. Judas leur disait qu'il était indigne que les enfants d'Abraham, les serviteurs du vrai Dieu, libres jusqu'alors, fussent soumis à un prince païen, dont il n'était pas permis, ajoutait-il, de reconnaître l'autorité, en lui payant le tribut. De là naquit une insurrection redoutable, mais qui ne tarda pas à disparaître, anéantie autant par des divisions intestines que par les armes romaines.

IX

Le prudent Gamaliel conclut en disant que le Conseil doit laisser les Apôtres tranquilles. De deux choses l'une : ou leur entreprise est l'œuvre des hommes, et elle avortera comme les autres ; ou elle est l'œuvre de Dieu. Dans ce cas vous ne pouvez avoir la prétention de la détruire. Le vénérable conseiller savait bien que l'entreprise des Apôtres venait de Dieu; mais il ne le dit pas ouvertement. S'il l'avait dit, il aurait irrité des juges passionnément hostiles aux Apôtres, et, en manifestant sa foi, perdu sa cause. On voit que le Saint-Esprit dirigea sa langue.

Le prudent Gamaliel conclut en disant que le Conseil doit laisser les Apôtres tranquilles…
___________________________________________

(1) C'était dans le but de les soustraire à la domination romaine.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gamaliel : Qui est-il ? Empty Re: Gamaliel : Qui est-il ?

Message  Louis le Jeu 13 Juin 2019, 7:00 am

Gamaliel

SUITE

IX

Le prudent Gamaliel conclut en disant que le Conseil doit laisser les Apôtres tranquilles. De deux choses l'une : ou leur entreprise est l'œuvre des hommes, et elle avortera comme les autres ; ou elle est l'œuvre de Dieu. Dans ce cas vous ne pouvez avoir la prétention de la détruire. Le vénérable conseiller savait bien que l'entreprise des Apôtres venait de Dieu; mais il ne le dit pas ouvertement. S'il l'avait dit, il aurait irrité des juges passionnément hostiles aux Apôtres, et, en manifestant sa foi, perdu sa cause. On voit que le Saint-Esprit dirigea sa langue.

X

Lorsque Gamaliel prononça son discours, était-il déjà chrétien? La tradition répond affirmativement. Elle ajoute que les Apôtres lui avaient dit de ne pas se déclarer afin d'être plus utile aux fidèles, en demeurant membre du Sanhédrin, où sa science et sa vertu lui donnaient une grande autorité. Mais le moment ne tarda pas à venir, de montrer ce qu'il était. Maître en Israël, il avait eu pour élèves saint Étienne, saint Barnabé, et saint Paul, qui se félicite d'avoir été à son école. Or, le premier de ces trois illustres disciples, saint Étienne, fut lapidé par les juifs. Sa mort eut un grand éclat dans Jérusalem et devint le signal d'une terrible persécution.

XI

Comme la mort de Notre-Seigneur avait inspiré un courage héroïque à Nicodème et à Joseph d'Arimathie, la mort de saint Étienne produisit le même effet sur Gamaliel. Sans craindre les conséquences de sa conduite, lui-même se mit à la tête de la sépulture solennelle qui fut donnée à saint Étienne, l'enterra dans son propre tombeau; et, en récompense de sa courageuse charité, mérita l'honneur de révéler au monde les reliques de l'illustre martyr. Confirmée par les plus éclatants miracles, cette révélation est un des faits les plus intéressants de l'histoire. Comme elle est peu connue, nous allons la rapporter dans tous ses détails.

Au commencement du Ve siècle, l'an 415, sous les empereurs Honorius et Théodose…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gamaliel : Qui est-il ? Empty Re: Gamaliel : Qui est-il ?

Message  Louis le Ven 14 Juin 2019, 7:15 am

Gamaliel

SUITE

XII

Au commencement du Ve siècle, l'an 415, sous les empereurs Honorius et Théodose, vivait dans une campagne appelée Caphargamala, au territoire de Jérusalem, un saint prêtre nommé Lucien. C'est là que Gamaliel avait son tombeau. Voici de quelle manière il le fit connaître au serviteur de Dieu. Écoutons Lucien lui-même nous le dire avec la candide simplicité d'un saint.

XIII

« Lucien, qui a besoin de la miséricorde de Dieu et qui est le dernier des hommes, prêtre de l'Église de Dieu, qui est dans la villa de Caphargamala, non loin de Jérusalem, à la sainte Église et à tous les saints qui sont en Jésus-Christ dans l'univers entier : salut dans le Seigneur.

« Voici la vision que Dieu a envoyée trois fois à ma petitesse, touchant les reliques du bienheureux et glorieux protomartyr Étienne, le premier diacre de Jésus-Christ ; de Nicodème dont parle l'Évangile et de Gamaliel, qui est nommé dans les Actes des Apôtres. Aux instantes prières et même par l'ordre du vénérable serviteur de Dieu, mon père, le prêtre Avitus, je me vois obligé, comme un fils obéissant, de dire toute la vérité sans m'excuser, avec une entière bonne foi et en toute simplicité.

XIV

« Donc un vendredi, troisième jour avant les nones de décembre (1), sous le dixième consulat d'Honorius et le sixième de Théodose, empereurs augustes, la nuit étant venue, je me couchai dans mon lit, près du saint baptistère où j'avais coutume de dormir, afin de garder les choses qui servent au saint ministère. A la troisième heure de la nuit, qui est la première des veilles, je me trouvai comme en extase à demi éveillé, et je vis un vieillard de haute taille, prêtre vénérable, à cheveux blancs, avec une longue barbe, vêtu d'une aube blanche, ornée de perles dorées, et gravées du signe de la croix, et le vieillard vénérable tenait une verge d'or à la main.

« Il s'approcha et, debout à ma droite, il me toucha…
________________________________

(1) 12 décembre.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gamaliel : Qui est-il ? Empty Re: Gamaliel : Qui est-il ?

Message  Louis le Sam 15 Juin 2019, 7:30 am

Gamaliel

SUITE

XV

« Il s'approcha et, debout à ma droite, il me toucha de sa baguette, m'appela trois fois par mon nom : « Lucien, Lucien, Lucien ; » et me dit en grec : « Allez dans la ville qu'on appelle Elia (1) et qui est Jérusalem, et vous direz à Jean, qui en est évêque : Combien de temps resterons-nous enfermés, sans que vous nous ouvriez, d'autant que c'est aux jours de votre sacerdoce que nous devons être révélés ? Hâtez-vous de nous faire ouvrir le tombeau où la négligence laisse nos reliques, afin que par nous le Père, le Fils et le Saint-Esprit ouvrent sur le monde la porte de la clémence, Car le monde est menacé de grands maux, à cause de ce qui s'y passe tous les jours. Je ne parle pas tant pour moi que pour les saints qui sont avec moi et qui sont dignes de grands honneurs. »

XVI

« Et je lui répondis : « Qui êtes-vous, seigneur, et quels sont ceux qui sont avec vous? » Et il me répondit : « Je suis Gamaliel, qui ai élevé et instruit dans la loi Paul, l'apôtre de Jésus-Christ, à Jérusalem. Celui qui est avec moi, dans la partie orientale du monument, c'est Étienne qui fut lapidé par les juifs et par les princes des prêtres à Jérusalem, pour la foi du Christ, hors de la porte Septentrionale, appelée la porte Ad Cedar. Il resta là exposé un jour et une nuit avec défense de lui donner la sépulture, afin que, suivant l'intention des prêtres impies, son corps fût dévoré par les bêtes. Par la volonté du Seigneur, aucune ne le toucha, ni animal carnassier, ni oiseau, ni chien. Moi Gamaliel, compatissant au ministre du Christ, je m'empressai d'avoir la récompense promise par le Seigneur et une part aux mérites du saint homme de foi.

XVII

« Pendant la nuit, j'envoyai prévenir tout ce que je pus de religieux chrétiens, fermes dans la foi du Sauveur Jésus, habitant Jérusalem parmi les juifs. Je les encourageai, je leur fournis les choses nécessaires, et leur persuadai d'aller secrètement enlever le corps, de le placer dans ma voiture et de le porter dans ma maison des champs : c'est-à-dire à Caphargamala, ce qui signifie : villa de Gamaliel, distante de vingt milles de Jérusalem. Là je lui fis faire des funérailles qui durèrent soixante-dix jours, et le déposai dans mon sépulcre neuf, dans la tombe orientale. Je donnai ordre à mes gens de fournir à mes dépens tout ce qui serait nécessaire pour tes funérailles.

« Dans une autre tombe est placé le seigneur Nicodème…
________________________________________________

(1) C'est le nom que l'empereur Adrien avait donné à Jérusalem.

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gamaliel : Qui est-il ? Empty Re: Gamaliel : Qui est-il ?

Message  Louis Hier à 7:32 am

Gamaliel

SUITE

XVIII

« Dans une autre tombe est placé le seigneur Nicodème, qui vint auprès du Sauveur Jésus pendant la nuit ; qui entendit de sa bouche ces paroles : « Si quelqu'un ne renaît de l'eau et de l'Esprit-Saint, il ne peut entrer dans le royaume des cieux ; » et qui fut baptisé par les disciples du Christ. Ce que les juifs ayant connu, ils le destituèrent de sa charge, l'excommunièrent et l'obligèrent à quitter la ville. Comme il avait souffert persécution pour Jésus-Christ, moi, Gamaliel, je le reçus dans ma villa, je le nourris, je le vêtis jusqu'à la fin de sa vie et l'enterrai auprès du seigneur Étienne.

XIX

« J'en fis de même pour mon très cher fils Abibon, qui fut baptisé avec moi par les Apôtres et qui mourut à l'âge de vingt ans : il repose dans la troisième tombe la plus élevée, dans laquelle moi-même j'ai été placé. Quant à ma femme Anna, et à mon fils aîné, Ledemias, n'ayant pas voulu embrasser la foi de Jésus-Christ, ils furent enterrés dans une autre villa appartenant à ma femme et qui porte le nom de Capharsemelia (1). »

« Moi Lucien, humble prêtre, je l'interrogeai, en disant: Où faudra-t-il vous chercher? » Il me dit : « Au milieu du champ qui est tout près de la villa et qui est appelé Delagabri, ce qui veut dire champ des hommes de Dieu. »

XX

« Et je m'éveillai et je priai le Seigneur, disant : « Seigneur Jésus-Christ, si cette visite vient de vous, et n'est pas une illusion, faites qu'elle m'apparaisse une seconde et une troisième fois, quand vous voudrez et comme vous voudrez. « Je commençai à jeûner d'un jeûne rigoureux, jusqu'au vendredi de la semaine suivante. Le seigneur Gamaliel m'apparut une seconde fois dans la même forme et avec les mêmes vêtements que dans la dernière vision, en me disant : « Pourquoi avez-vous négligé d'aller trouver le saint évêque Jean et de lui dire ce qui vous est arrivé ? » Je lui répondis : « Je me suis gardé, seigneur, d'aller et de parler aussitôt après la première vision, dans la crainte d'être pris pour un imposteur, mais j'ai demandé au Seigneur, si vous venez de sa part, que vous m'apparaissiez une seconde et une troisième fois. »

« Il me dit : « Soyez en paix, soyez en paix. » Et il ajouta : …
________________________________________________________________________________

(1) Afin de comprendre ce que dit Gamaliel, il suffit de savoir que les tombeaux des Hébreux étaient des chambres creusées dans le flanc des montagnes, et percées, à droite et à gauche, d'ouvertures suffisantes pour recevoir un corps. Le même système se voit encore à Rome, dans les Catacombes.  

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Gamaliel : Qui est-il ? Empty Re: Gamaliel : Qui est-il ?

Message  Louis Aujourd'hui à 7:40 am

Gamaliel

SUITE

XXI

« Il me dit : « Soyez en paix, soyez en paix. » Et il ajouta : « Puisque vous vous êtes informé des reliques de chacun, afin de savoir comment et où elles sont placées, écoutez-moi et faites bien attention à ce que je vais vous montrer. » Et je lui répondis : « Oui, seigneur. » Et il me présenta quatre vases: trois d'or et un d'argent. Trois étaient pleins de roses, deux de roses blanches et le troisième de roses rouges couleur de sang. Le quatrième vase, qui était d'argent, était plein de safran odoriférant : il les plaça devant moi. Et je lui dis : « Seigneur, quelles sont ces choses ?» Et il me répondit : « Ce sont nos reliques.

XXII

« Celui qui a les roses rouges ; c'est le seigneur Étienne ; il est placé à droite du côté de l'Orient, en entrant dans le sépulcre. Le second vase, c'est le seigneur Nicodème : il est placé en face de la porte. Le troisième, c'est moi-même. Le quatrième, qui est d'argent, c'est mon fils Abibon, qui est sorti de ce monde sans avoir souillé la robe de son innocence. C'est pour cela qu'il vous est montré sous la forme d'un vase d'argent. Ne vous apercevez-vous pas que le safran qu'il contient répand un excellent parfum? Sa tombe,  placée dans la partie supérieure du sépulcre, est jointe à la mienne, comme étant inséparables. » A ces mots, il disparut de nouveau. »

On voit que le saint prêtre ne croit pas facilement…

_________________
Bienheureux l'homme qui souffre patiemment la tentation, parce qu'après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que Dieu a promise à ceux qui l'aiment. S. Jacques I : 12.
Louis
Louis
Admin

Nombre de messages : 12480
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum